Vous êtes sur la page 1sur 10

Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT/SEI [2019-2020]

Chapitre I : NORMES IEEE 802


I- NECESSITE DE LA NORMALISATION

La normalisation est un acte primordial dans le domaine de la communication. En effet,


il faut que tout utilisateur connecté au réseau soit apte à recevoir et à transmettre des informations
destinées à l’ensemble des participants. Il faut se mettre d’accord sur l’ensemble des éléments
nécessaires à la communication pour que des échanges puissent s’effectuer (voir Figure ci-
dessous). La normalisation est un ensemble de règles établies qui doivent être suivies par les entités
désirant communiquer.

La normalisation est un ensemble de règles destinées à satisfaire un besoin de


manière similaire et acceptable par tous.
Les réseaux informatiques doivent permettre à des applications informatiques de coopérer sans
avoir à tenir compte de l’hétérogénéité des moyens et procédés de transmission (par exemple : de
la topologie, des méthodes d’accès, des caractéristiques des équipements ou des supports, etc.). La
normalisation permet de :
- Adapter la technologie de transmission au support de communication.
- Masquer les phénomènes altérant la transmission.
- Maintenir la qualité demandée.
- Offrir l’interopérabilité.
- Optimiser l’utilisation des ressources.
- Assurer la pérennité des choix.

II- LES ORGANISMES DE NORMALISATION

Les pouvoirs publics et industriels se sont rendus compte que les fournisseurs de
produits pour le réseau devaient se mettre d’accord sur des normes de communication reconnues et
internationales. La norme est établie par consensus entre les diverses parties impliquées dans
chacun des sujets à normaliser et approuvée par un organisme reconnu.

1- Les principaux groupements de constructeurs


Il existe plusieurs groupements de constructeurs parmi lesquels :

 ECMA (European Computer Manufactures Association), regroupe tous les grands


constructeurs mondiaux (BULL, IBM, DEC, UNISYS) devenu aujourd'hui EASICS

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 7 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

 EIA (Electronic Industries Association), reconnu essentiellement pour la recommandation


RS 232
2- Les principaux organismes de normalisation
Les principaux organismes de normalisation sont :

a- ISO (International Standardization Organization)


ISO (Organisation Internationale de Normalisation) organisme, dépendant de l’ONU, qui s’occupe
de tous les domaines techniques en dehors de l’électricité et de l’électronique. Ainsi cette
organisation internationale, non gouvernementale et indépendante comprenant plus de 160
membres permet d'unifier et de coordonner les domaines techniques du traitement de l'information.
Le sigle correspondant est représenté par la figure suivante :

Les normes les plus connues :


 ISO 9000 - Systèmes de management de la qualité
 ISO 14000 - Management environnemental
 ISO 45001 – Santé et sécurité au travail
 ISO 27001 – Management de la sécurité de l'information
 ISO 22000 - Gestion de la sécurité des denrées alimentaires
 ISO 20121 – Management responsable des événements
 ISO 13485 – Dispositifs médicaux
 ISO 31000 - Management du risque
 ISO 37001 – Systèmes de management anti-corruption
 ISO 8601 - Représentation de la date et de l'heure

L’ISO regroupe les organismes nationaux de normalisation :


 AFNOR (Association française de normalisation) : France
 ANSI (American National Standards Institute) : Etats-Unis,
 BSI (British Standards Institution) : Royaume Uni
 CODINORM (Côte d'Ivoire Normalisation) : Côte d'Ivoire
 ASN (Association Sénégalaise de Normalisation) : Sénégal
 ABNORM (Agence Burkinabé de Normalisation) : Burkina Faso
 GSA (Ghana Standards Authority) : Ghana

b- IUT-T (International Union of Telecommunication - section Télécommunication)


Remplaçant le CCITT : Comité Consultatif Internationnal Télégraphique et Téléphonique),
l’IUT-T est chargée par l’ONU des normes qui intervient dans le domaine des télécommunications.
UIT ou ITU (Internationnal Telecommunication Union). C'est un organisme mis en place pour
la normalisation du secteur de la télécommunication.

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 8 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

c- CEI / IEC (Commission Electrotechnique Internationale / International Electrotechnical


Commission)
Cet organisation internationale de normalisation est chargée des domaines de l'électricité,
de l'électronique, l’électrotechnique, de la compatibilité électromagnétique et ainsi que la
nanotechnologie pour la transmission de l'information.

d- IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers)


C'est une organisation professionnelle américaine qui définit, entre autres, des normes
réseau. Elle regroupe de nombreux chercheurs et ingénieurs en électronique et informatique.

3- Normes IEEE 802


a- Généralité
IEEE 802 est un comité de l'IEEE qui décrit une famille de normes relatives aux
réseaux locaux (LAN) et métropolitains (MAN) basés sur la transmission de données
numériques par le biais de liaisons filaires ou sans fil. Plus spécifiquement, les normes IEEE
802 sont limitées aux réseaux utilisant des paquets de tailles variables contrairement à ceux où
les données sont transmises dans des cellules de taille fixe et généralement courtes.
Le numéro de la norme ne vient pas, comme il est parfois affirmé, de la date de fondation
du comité (février 1980) ; il s'agissait simplement du premier numéro disponible pour une norme
IEEE.

b- Description
Les services et les spécifications décrits par l'IEEE 802 se réfèrent aux deux couches
inférieures du modèle OSI qui en contient sept. Dans les faits, l'IEEE 802 découpe la couche
liaison en deux sous-couches appelées Logical Link Control (LLC) et Media Access Control
(MAC), de sorte que les couches puissent être énumérées comme suit :
 Couche liaison de données
 sous couche LLC
 sous couche MAC
 Couche physique ou PHY
Les standards les plus largement répandus sont l'Ethernet, le Token Ring, le Wi-Fi, les VLAN.
Toutes les normes du standard IEEE 802 sont développées en relation avec le Modèle OSI.

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 9 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

c- Les différentes normes 802.X

Face à la diversité des besoins et des produits proposés, l'IEEE a créé le groupe de
travail 802 en février 1980. En 1988 l'ISO a normalisé ces standards dans une série appelée
802.x. on a entre autres :
 Le Comité 802.1 définit l'architecture générale des réseaux, détermine le format d'adressage,
les techniques d'interconnexion et d'administration ;
 Le Comité 802.2 précise les fonctionnalités de la sous-couche (LLC Logical Link Control) de
la couche liaison de données. Il définit trois types de services :
- LLC1 : service en mode non connecté
- LLC2 : service en mode connecté proche d'HDLC
- LLC3 : service en mode non connecté mais avec acquittement *
Les Comités 802.3 à 802.6 spécifient les méthodes d'accès au niveau de la sous-couche MAC.
 Le Comité 802.3 : Ethernet (CSMA/CD)
 Le Comité 802.4 : Token bus (jeton adressé)
 Le Comité 802.5 : Token ring (jeton non adressé).
 Le Comité 802.6 définit les spécifications des réseaux métropolitains sur anneau double.
 Le Comité 802.7 se charge de la transmission en large bande le Comité 802.8 se charge de
la transmission en large bande sur fibre optique.
 Le comité 802.9 détermine les conditions de la transmission de la voix et des données. On
parle d'intégration de service (RNIS) le Comité 802.10 détermine les stratégies de sécurité
 Le Comité 802.11 étudie les réseaux sans fils (Wireless LAN).
 Le comité 802.12 : 100VG AnYLAN, c'est une technologie haut débit avec méthode d'accès
DRAM
 Le Comité 802.15 : Réseaux privés sans fil (WPAN) comme Bluetooth
 Le Comité 802.16 : Réseaux sans fil à large bande par exemple le WiMAX
 Le Comité 802.17 : Réseaux de fibres optiques en anneau le comité 802.18 : Groupe de
conseils pour la normalisation des communications radioélectriques
 Le Comité 802.19 : Groupe de conseils sur la cohabitation avec les autres standards
 Le Comité 802.20 : Accès sans fil à bande large

NB: Les normes 802.4; 802.6; 802.7; 802.8; 802.9; 802.10; 802.13 et 802.14 sont dissoutes

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 10 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

Chapitre II : TECHNOLOGIE ETHERNET

I- DEFINITIONS

1- Technologie
Une technologie est l'étude des outils et des techniques désignant tous ce qui peut être dit
aux diverses périodes historiques sur l'état de l'art en matière d'outils et de savoir-faire. Il inclut l'art,
l'artisanat, les métiers, les sciences appliquées et éventuellement les connaissances.

2- Technologie réseau
Elle se définit comme un ensemble de connaissances ou méthodes permettant
d'innover et connecter différents postes en réseau.

3- Technologie Ethernet
Ethernet est un protocole de communication basée sur la commutation de paquets.
Ethernet, initialement était exploité que dans les réseaux locaux mais actuellement dans son
évolution elle a tendance à être exploitée dans d’autres types réseaux (MAN). On en entend parfois
parler de MEN (Metropolitan Aera Network), c’est-à-dire Ethernet au niveau MAN.

II- CARACTERISTIQUES DE LA TECHNOLOGIE ETHERNET

La technologie Ethernet est caractérisée comme toute technologie par un ensemble


d’entité. On distingue :
 Le débit qui varie de 10 Mbps à 100 Gbps, actuellement
 La technique de transmission qui peut être en bande de base ou en large bande
 Le support de transmission (paire torsadée, câble coaxial et fibre optique...)
 La méthode d'accès (CSMA/CD)
 La topologie physique en étoile
 La topologie logique en bus
 Le type de connecteurs dépendant du support de transmission utilisé

III- ETHERNET ET LE MODELE OSI

1- Ethernet
Ethernet est la technologie réseau la plus utilisée dans les réseaux locaux. La norme IEEE
(Institute of Electrical and Electronic Engineers ) a apporté des modifications à la version originale
d'Ethernet et lui a donné le nom IEEE 802.3 pour répondre aux exigences du modèle OSI.

2- Spécification des couches du modèle OSI


La technologie Ethernet opère au niveau de la couche physique et de la couche
liaison de données (précisément la sous couche MAC).

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 11 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

IV- FONCTIONNEMENT D’ETHERNET

La méthode d'accès utilisée est le CSMA/CD. Lorsque l'ordinateur veut envoyer


une information, il obéit à l'algorithme suivant :

 Etape 1 : La station écoute le support


Si le média est libre, elle commence la transmission, sinon elle passe à l'étape 4

 Etape 2 : Transmission de l’information


Au cours de la transmission, si une collision est détectée, la station continue à transmettre jusqu'à ce
que le temps minimal pour un paquet soit dépassé puis elle se rend à l'étape 4.

 Etape 3 : Fin de transmission réussie


Lorsqu'une transmission a réussi, l'information est transmise au protocole de niveau supérieur et
on sort du mode de transfert.

 Etape 4 : Câble occupé :


Dans ce cas la station est obligée d'attendre jusqu'à ce que le media soit inutilisé.
 Etape 5 : Lorsque le câble est à nouveau libre
Il faut attendre un temps aléatoire puis retourner à l'étape 1 ; sauf si le temps d'essai de transmission
a été dépassé.

 Etape 6 : Nombre maximal d’essai de transmission dépassé


Dans ce cas annoncer l'échec de transmission au protocole de niveau supérieur et sortir du mode de
transmission.

V- DIFFERENTES VARIANTES D’ETHERNET

On parle parfois de version ou famille d’Ethernet. Selon les caractéristiques


d’Ethernet, on distingue différentes technologies Ethernet :

Nom Débit
Ethernet 10Mbps
Fast Ethernet 100Mbps
Gigabit Ethernet 1 000Mbps = 1Gbps
10 Gigabit Ethernet 10 000Mbps = 10Gbps
40Gbps
100 Gigabit Ethernet 100Gbps
160Gbps

1- Famille Ethernet

 Ethernet Fin ou Thin-Net ou Cheap-Net : 10Base2


o Débit : 10 pour 10Mbps
o Base : Type de transmission (Bande de Base)
o Distance (2) : 200m (185m), Câble coaxial fin avec un nombre de segment : 30
o Topologie : Bus
SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 12 / 54
Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

 Ethernet Epais : 10Base5


o Débit : 10Mbps
o Transmission : Bande de Base (Manchester)
o Distance : 500m, Coaxial épais (50), nombre de segment :
100 o Topologie : Bus

 Ethernet 10BaseT
o Débit : 10Mbps
o Transmission : Bande de Base
o Distance : 100m par Paire Torsadée UTP, nombre de segment dépendant de l’équipement actif
o Topologie : Etoile ou étoile étendue
o Equipement Réseau : Hub

 Ethernet 10BaseFL
o Débit : 10Mbps o
Distance : 2000m
o Câble : Fibre Optique Multimode
o Topologie : Etoile
o Equipement Réseau : Switch

2- Famille FastEthernet (IEEE 802.3u)

 Ethernet 100BaseTx (Fast Ethernet) o


Débit : 100Mbps
o Transmission : Bande de Base
o Distance : 100m, par Paire Torsadée UTP (Cat5)
o Nombre de segment : Dépend de l’équipement actif
o Topologie : Etoile
o Equipement Réseau : Switch

 Ethernet 100BaseFx
o Débit : 100Mbps
o Distance : 2000m
o Câble : Fibre Optique Multimode
o Topologie : Etoile
o Equipement Réseau : Switch

 Ethernet 100BaseVG (Voice Grade)


o Débit : 100Mbps
o Distance : 2000m
o Câble : Fibre Optique / Paire torsadée
o Topologie : Etoile
o Equipement Réseau : Switch

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 13 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

3- Famille Gigabit Ethernet (IEEE 802.3z)

 Ethernet 1000BaseX (GigaBit Ethernet)


Ethernet gigabit est une extension de la technologie Ethernet 10Mbps et 100Mbps et
normalisé par la norme 802.3z. Le câblage utilisé est le suivant :
o 1000BaseTX, Paire Torsadée (catégorie 6 ou plus) sur
90m o 1000BaseCX, double Paire de câble coaxial, sur 30m
o 1000BaseLX (Long Wave), Fibre optique multimode et monomode sur 3000m
o 1000BaseSX (ShortWave), Fibre optique multimode sur 550m

Remarque :

Actuellement le 10 Gigabit Ethernet est une expression usitée pour désigner une variété de
technologies utilisées pour implémenter le standard IEEE 802.3 (Ethernet) à des débits compris
entre 1000 à 10 000 Mbits/s. Ces technologies basées sur des standards de câblage reposent sur
des liaisons filaires à fibre optique ou à paire torsadée.

VI- STRUCTURE D’UNE TRAME ETHERNET ET IEEE 802.3

La trame Ethernet II DIX (Dec, Intel, Xerox) diffère de la trame IEEE 802.3, par le champ
: Type / longueur de données.

 Si cette valeur est supérieure ou égale à 1500, il s'agit alors d'une trame Ethernet ; c’est-a-dire
que ce champ défini le protocole qui doit gérer la longueur des données utiles.

 Si cette valeur est inférieure à 1500, il s'agit d'une trame IEEE 802.3.

NB : Ethernet II est le format de trame utilisé dans les réseaux TCP/IP 802.3 est généralement
utilisé dans les réseaux Novell

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 14 / 54


Cours de Réseau Informatique 2A / BTS / RIT [2017-18]

VII- ERREURS POSSIBLES

1- Cas d’une collision


Lorsque deux trames entrent en collision, les différentes machines constatent un
survoltage ; elles ne prendront donc pas en compte ces données.

2- Cas d’une trame trop courte


Généralement, l'erreur se trouve au niveau du champ de données. Si la taille du champ
est inférieure à 46 octets (Ethernet) ou 64 octets (IEEE 802.3), la trame devra être détruite. Pour être
valide, elle doit avoir un champ FCS correct avec des bits d bourrage.

3- Cas d’une trame trop longue


Si la taille du champ " donnée " est supérieure à 1500 octets, elle doit être fragmentée, dans
le cas contraire elle sera considérée trop longue et ne sera donc pas prise en compte par le système.

SGP - Ingénieur Réseaux & Systèmes - Enseignant au Groupe ITA-Ingénierie SA - 15 / 54

Vous aimerez peut-être aussi