Vous êtes sur la page 1sur 27

Projet Statistique

SOMMAIRE

Etude théorique..........................................................................................................................4
I. Problématique..........................................................................................................................4
II. La mission :............................................................................................................................4
III. Présentation du secteur du Tourisme....................................................................................4
Le pourquoi du choix du secteur............................................................................................4
Le pourquoi du choix du secteur................................................................................................4
Caractéristiques du secteur touristique..................................................................................5
Caractéristiques du secteur touristique......................................................................................5
Les atouts...............................................................................................................................5
Les atouts...................................................................................................................................5
Contraintes.............................................................................................................................6
Contraintes.................................................................................................................................6
IV. Bénéfice du projet pour l’entreprise :...................................................................................7
V. Nos motivations professionnelles et personnelles :...............................................................7
VI. Axes du progrès du secteur touristique d’Agadir :...............................................................7
Plan de développement ....................................................................................................7
Plan de développement ........................................................................................................7
Le plan AZUR........................................................................................................................8
Le plan AZUR............................................................................................................................8
Etude pratique..........................................................................................................................10
I. Choix des variables................................................................................................................10
Frais de publicité..................................................................................................................10
Frais de publicité......................................................................................................................10
Capital..................................................................................................................................10
Capital......................................................................................................................................10
Le nombre d’étoiles d’un hôtel ...........................................................................................10
Le nombre d’étoiles d’un hôtel ...............................................................................................10
Les prix pratiqués.................................................................................................................10
Les prix pratiqués.....................................................................................................................10
II. La base de données...............................................................................................................11
III. La régression simple...........................................................................................................11
Le chiffre d’affaire en fonction des frais de publicité :.......................................................12
Le chiffre d’affaire en fonction des frais de publicité :...........................................................12
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................12
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................12
Coefficients de corrélations...............................................................................................12
Coefficients de corrélations.....................................................................................................12

-1-
Projet Statistique

Tableau de variation : ........................................................................................................13


Tableau de variation : ..............................................................................................................13
Le coefficient de détermination :.......................................................................................13
Le coefficient de détermination :.............................................................................................13
Le test de student :.............................................................................................................13
Le test de student :...................................................................................................................13
Le chiffre d’affaires en fonction du capital .........................................................................14
Le chiffre d’affaires en fonction du capital .............................................................................14
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................14
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................14
Coefficients de corrélations...............................................................................................15
Coefficients de corrélations.....................................................................................................15
Tableau de variation :.........................................................................................................15
Tableau de variation :...............................................................................................................15
Coefficient de détermination : ..........................................................................................15
Coefficient de détermination : ................................................................................................15
Le test de student :............................................................................................................15
Le test de student :..................................................................................................................15
1-Le chiffre d’affaire en fonction du nombre des étoiles :..................................................16
1-Le chiffre d’affaire en fonction du nombre des étoiles :......................................................16
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................16
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................16
Coefficients de corrélations...............................................................................................16
Coefficients de corrélations.....................................................................................................16
Tableau de variation : ........................................................................................................17
Tableau de variation : ..............................................................................................................17
Le coefficient de détermination :.......................................................................................17
Le coefficient de détermination :.............................................................................................17
Le test de student :.............................................................................................................17
Le test de student :...................................................................................................................17
Le chiffre d’affaires en fonction des prix :.........................................................................18
Le chiffre d’affaires en fonction des prix :.............................................................................18
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................18
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................18
Coefficients de corrélations :.............................................................................................19
Coefficients de corrélations :...................................................................................................19
Tableau de variation :.........................................................................................................19
Tableau de variation :...............................................................................................................19
Le coefficient de détermination :.......................................................................................19
Le coefficient de détermination :.............................................................................................19
Le test de student :.............................................................................................................19
Le test de student :...................................................................................................................19
IV. Régression multiple............................................................................................................20
Le chiffre d’affaires en fonction des frais de publicité et le montant de capital..................20
Le chiffre d’affaires en fonction des frais de publicité et le montant de capital......................20
Estimation des paramètres :...............................................................................................20
Estimation des paramètres :.....................................................................................................20
Le chiffre d’affaires en fonction des frais de publicité et du nombre des étoiles :..............21
Le chiffre d’affaires en fonction des frais de publicité et du nombre des étoiles :..................21
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................21

-2-
Projet Statistique

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................21


Coefficients de corrélations :.............................................................................................21
Coefficients de corrélations :...................................................................................................21
Le coefficient de détermination R2 :................................................................................22
Le coefficient de détermination R2 :......................................................................................22
Tableau de variation:..........................................................................................................22
Tableau de variation:................................................................................................................22
Le chiffre d’affaires en fonction du montant du capital et du prix des nuités:....................23
Le chiffre d’affaires en fonction du montant du capital et du prix des nuités:........................23
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance...........................................................23
Estimation des paramètres, Intervalle de confiance.................................................................23
Coefficients de corrélations :.............................................................................................23
Coefficients de corrélations :...................................................................................................23
Le coefficient de détermination R2 :................................................................................24
Le coefficient de détermination R2 :......................................................................................24
Tableau de variation :.........................................................................................................24
Tableau de variation :...............................................................................................................24
Estimations de paramètres :.................................................................................................25
Estimations de paramètres :.....................................................................................................25
Test de FISHER :...............................................................................................................25
Test de FISHER :.....................................................................................................................25
Tableau de variation : ..........................................................................................................26
Tableau de variation : ..............................................................................................................26
Conclusion...............................................................................................................................27
..................................................................................................................................................27

-3-
Projet Statistique

Etude théorique

I. Problématique
Ceci afin de trouver et valider un modèle statistique de la régression multiple le plus
représentatif possible et qui constituera un atout scientifique fiable pour la prise de décision
stratégique.
Quelles sont les variables qui expliquent le plus les CA réalisés par les
hôtels d’Agadir, Tiznit et Essaouira ?

Etudier le CA des entreprises hôtelières comme variable endogène par rapport à un


certains nombres de variables explicatives afin d’identifier celle(s) qui l’explique (nt) le plus.

II. La mission :
Tout en répondant à la problématique déjà mentionnée, notre mission consiste en :

Elaboration d’un modèle de régression qui va servir la direction de l’hôtel à


faire des prévisions afin de prendre la décision la plus rationnelle.

III. Présentation du secteur du Tourisme

o Le pourquoi du choix du secteur

Notre choix du secteur touristique s’est porté sur les constations suivantes :
♦ L’importance du tourisme dans le développement économique du pays ;
♦ Le Maroc dispose de tous les facteurs nécessaires (Reliefs, climat, hydrographie,
culture…) pour exercer les activités touristiques ;

-4-
Projet Statistique

♦ La vision du Maroc, qui est d’atteindre les 10 millions des touristes à l’horizon du
2010 ;
♦ Le rôle de tourisme dans le développement de la région d’Agadir ;
♦ D’après les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le tourisme
devrait devenir à l’horizon de 2015 la première activité économique à l’échelle du
monde, dépassant le commerce des produits énergétiques et les biens
manufacturières, d’où l’importance du secteur ;
♦Le tourisme est la deuxième source de divises du pays après les transferts des
Marocains Résidents à l’Etranger (MRE) ;
♦L’existence de plusieurs entreprises qui opèrent dans le secteur touristiques sur la
ville d’Agadir contrairement aux autres secteurs comme, par exemple, le textile ;
♦Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décrété que le tourisme est « le moteur du djihad
économique et social » ;
♦La crise même dont le secteur touristique souffre actuellement nous amène à essayer
de comprendre le pourquoi de cette crise et à essayer de proposer des solutions
efficaces.
o Caractéristiques du secteur touristique

♦Le secteur touristique pèse aujourd’hui de façon notable sur les grands équilibres
économiques, à savoir l’emploi, investissements, équilibres des échanges extérieurs,
qui constituent autant de facteurs essentiels de la croissance ;
♦Le tourisme représente une source considérable de revenus, en termes de rentrées de
devises étrangères, recettes privées et publiques et de création d’emplois ;
♦Le tourisme participe à la construction de l’infrastructure du pays (hôtels,
restaurants…)
♦Le tourisme contribue indirectement au développement des autres secteurs ;
♦Le tourisme contribue à la reconnaissance du pays aussi bien au niveau national
qu’au niveau international ;
♦Le tourisme contribue aux échanges culturels entre les nations ;
o Les atouts

♦La position géographique du Maroc ;


♦Le Maroc dispose d’un patrimoine historique et culturel très intéressant ;

-5-
Projet Statistique

♦Le climat au Maroc répond aux attentes des touristes ;


♦La topographie du pays très diversifiée (montagnes, Sahara…) est susceptible
d’attirer l’attention des touristes ;
♦Les forêts, les plages et mers sont autant de choses qui attirent l’attention des
touristes ;
♦La monnaie (le Dirham) très dévaluée par rapport à l’euro ou le dollar peut être un
motif pour les touristes étrangers ;
♦Existence des hôtels et restaurants de différentes classes répondant ainsi à tous les
budgets ;
o Contraintes

♦L’infrastructure du pays médiocre (autoroutes, aéroports, chemin de fer…) ;


♦L’insuffisance des congés payés permis aux employés ;
♦La culture marocaine (manque de la notion de tourisme) ;
♦La pauvreté et le revenu personnel ou familial généralement bas bloque la
consommation touristique;
♦Absence d’une forte publicité sur les différents mass médias visant à faire connaître
les potentialités du pays ;
♦Absence de route qui mène vers quelques sites touristiques ;
♦Manque des opportunités pour développer ce secteur à savoir l’organisation de la
coupe du monde à plusieurs reprises ;
♦Les coûts très élevés des produits et services touristiques ;
♦Absence de programmes pour l’aménagement du territoire ;
♦Les caractéristiques démographiques comme l’âge, le sexe, la situation familiale, le
nombre d’enfants…etc. influencent de manière non négligeable la décision de partir en
vacances ;
♦Manque d’animations et insuffisance de festivals organisés ;
♦Insuffisance des écoles dédiées à la formation professionnelle ;
♦Faible capacité d’hébergement ;
♦Absence de promotion et d’aide à la commercialisation ;
♦Les menaces terroristes qui ralentisse considérablement la venue des touristes;
♦Mauvaise qualité de quelques prestations et services ;

-6-
Projet Statistique

♦Les guerres et l’instabilité politique dans les pays voisins influencent négativement
ce secteur comme on peut le constater pendant la guerre en Irak.

IV. Bénéfice du projet pour l’entreprise :


A travers la réalisation de ce projet, les responsables des hôtels des villes concernées
avec lesquels nous collaborons, auront l’opportunité de profiter de nos connaissances en
matière d’économétrie pour savoir quelles sont les variables qui expliquent vraiment le CA
réalisé par ces entreprises et d’entreprendre par conséquent des actions d’amélioration.

V. Nos motivations professionnelles et personnelles :


Plusieurs motivations nous ont poussées à réaliser ce projet d’économétrie en
statistique :
♦Approfondir nos connaissances en tant qu’étudiants sur le thème ;
♦Mettre en pratiques nos acquis théoriques dans le cadre d’un projet sur terrain ;
♦S’initier au monde professionnel et aux pratiques organisationnelles ;
♦Renforcer l’image de marque et la notoriété de l’Ecole Nationale de Commerce et de
Gestion d’Agadir ;
♦Tisser des relations avec les professionnels.

VI. Axes du progrès du secteur touristique d’Agadir :


o Plan de développement

Résultat visé : 12 millions de nuitées pour un investissement de 37 milliards de DH

-7-
Projet Statistique

Après Casablanca et Fès, la région d'Agadir vient également de signer, samedi 7 avril,
son Programme de développement régional touristique (PDRT), qui s'étalera sur la période
2006 -2015. La cérémonie de la signature a été présidée par le premier ministre Driss Jettou.

Décliné en six axes à savoir le produit, la promotion, le transport aérien, la formation,


l'environnement et l'organisation institutionnelle, ce PDRT a pour objectif de donner un
nouveau souffle à cette destination des plus prisée au Maroc.
Selon Adil Douiri, ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Développement social,
malgré sa bonne réussite au niveau du tourisme, la destination doit faire face à la concurrence
internationale et se préparer à l'avenir dès aujourd'hui. «Naturellement, la destination prend de
l'âge et sa capacité d'hébergement doit être revisitée parce que sans offre additionnelle, il n'y
aura pas de développement de l'activité», souligne Douiri.
Les investissements nécessaires à la réalisation de ce programme s'élèvent à 37
milliards de dirhams, dont 3 milliards supportés par le public.
Le PDRT a été élaboré conformément aux attentes des segments cibles prédéfinis et
des objectifs chiffrés relatifs à la destination Agadir à l'horizon 2015. Quelque 12.000.000
nuitées sont visées, contre 5.000.000 enregistrées en 2006.
Pour cela, une capacité de 60.000 lits est à atteindre contre les 26.660 actuels et un taux
d'occupation de 70% (contre 64% en 2006). Le programme a également pour objectif de
générer 80.000 emplois directs et indirects.
Plusieurs axes prioritaires ont été définis, notamment le renforcement de la capacité
d'hébergement, le développement de l'infrastructure d'animation et l'organisation d'événements
culturels.
o Le plan AZUR

Résultat visé : tripler le nombre de touristes chaque année


Avec la mise en place en 2001 par S.M. le Roi Mohammed VI du plan "Azur", ayant
pour objectif de tripler le nombre de touristes reçus chaque année pour le porter à dix millions
à l'horizon 2010, le Maroc multiplie les destinations touristiques sur son sol, cherche à s'ouvrir
et diversifie sa clientèle, souligne mardi le quotidien économique et financier français "La
Tribune".
Les travaux d'aménagement de la future station de Taghazout (15 km au nord
d'Agadir), cinquième station du plan Azur, ont été lancés lundi dernier par le Ministre du
Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, M. Adil Douiri.

-8-
Projet Statistique

Le projet d'aménagement de cette nouvelle station a été attribué au Consortium


composé de l'investisseur américain Colony Capital et des Canariens Lopezan Satocan.

Ce projet sera réalisé sur une superficie de 620 hectares et prévoit la création de 21.000
lits dont 15.000 lits hôteliers et quelques 7.500 emplois directs. La valeur globale de
l'investissement est estimée à 20 milliards de Dhs.
En outre, « les premiers établissements d'hébergement touristique du site ouvriront
leurs portes en juillet 2009 sous les enseignes Raffles et Fairmount. Deux chaînes hôtelières
qui ne se sont pas encore implantées au Maroc jusque là. La première est asiatique et
considérée pour être la plus luxueuse au monde. La seconde, Fairmount, également dans le
haut de gamme, est américaine et très implantée au Moyen-Orient ».
En outre, la ville d’Agadir et en plein travaux pour s'offrir une corniche qui faisait
cruellement défaut et qui ne manquera pas d'organiser le profil de la plage et structurer son
animation générale. L'aménagement de la corniche d'Agadir sur près de dix kilomètres fait
partie d'un plan plus large de mise à niveau urbain qui sera étalé sur trois ans et qui permettra
de doter la ville d'une identité urbanistique cohérente. Il est fort à parier que cette fois-ci la
signalisation sera revue et corrigée et que l'on pourra enfin pouvoir rejoindre son hôtel ou
l'aéroport sans tourner longtemps en rond avant d'y arriver.

-9-
Projet Statistique

Etude pratique
I. Choix des variables
o Frais de publicité

Vue la concurrence acharnée que connaît ce secteur partout dans le monde ainsi que les
politiques marketing et communication adoptées par les établissements hôteliers, ces derniers
engagent des montants afin d’attirer la clientèle. Donc, l’introduction de cette variable s’avère
une chose primordiale.

o Capital

Les hôtels qui investissent le plus dans les équipements pour augmenter leur capacité
d’hébergement sont successibles de réaliser un grand CA.

o Le nombre d’étoiles d’un hôtel

Un hôtel qui possède un grand nombre d’étoiles signifie que la qualité de ses services est très
bonne. En effet, il faut penser sérieusement à introduire cette variable dans notre étude.

o Les prix pratiqués

Cette variable pose une double contrainte. D’une part un prix élevé entraînera un CA élevé,
d’autre part, si les prix sont plus élevés par rapport aux concurrents cela engendre une baisse
du CA car le prix n’est pas attractif.

- 10 -
Projet Statistique

II. La base de données


Notre base de données est comme suit:

CA Frais de Capital Nombre Prix pratique


publicité d’étoiles

12500000 300000 47000000 4 800


80000000 350000 111000000 4 1100
54000000 120000 320000000 4 810
10000000 320000 200000000 3 750
64000000 5600000 43272000 5 1000
10000000 300000 30000000 4 800
37750000 892000 83568900 4 700
40250000 2415000 100115000 4 680
48000000 5280000 120151000 4 640
23512000 2586000 70612000 3 700
65231000 9784000 150632 5 1100
78000000 15600000 170555000 4 800
70000000 300000 102300000 4 1050
55000000 3005000 280000000 3 870
38765000 4530000 550000000 5 1000

III. La régression simple

- 11 -
Projet Statistique

o Le chiffre d’affaire en fonction des frais de

chiffre d'affaire en fonction des frais de publicité

18000000
16000000
14000000
12000000
10000000
Série1
8000000
6000000
4000000
2000000
0
0 1E+07 2E+07 3E+07 4E+07 5E+07 6E+07 7E+07 8E+07 9E+07

publicité :

Moyenne Ecart-type N
Chiffre d’affaire 4.6 E+7 2,4 E+07 15
Frais de 3425467 4356385 15
publicité

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

Coefficients non t Intervalle de confiance


standardisés à 95% de B

B Erreur Borne Borne


standard inférieure supérieure
(constant) 3,15 4812972 6,351 20169378 40964963,7
E+07
Frais de 4,447 0,887 5,014 2,531 6,363
publicité

L’équation du modèle de régression simple est la suivante :

Y = 4,447X1 + 3,15 E+07

Coefficients de corrélations

- 12 -
Projet Statistique

Chiffre d’affaire Frais de publicité


Chiffre d’affaire 1,000 0,812
Frais de publicité 0,812 1,000

r = 0,812 le coefficient de corrélation entre chiffre d’affaires et les frais de publicité


est proche de 1, par conséquent la relation est linéaire. Alors, on constate que plus les frais de
publicité augmentent plus le chiffre d’affaires augmente.

Tableau de variation :

Somme des Degré de Carré moyen


carrés liberté
Régression 5,255E+15 1 5,255E+15
Résidu 2,717E+15 13 2,090E+14
Total 7,972E+15 14

Nous constatons que la variation expliquée par le modèle ESS est supérieure à la
variation non expliquée RSS, donc on peut conclure que X1 (les frais de publicité) peut
expliquer Y (chiffre d’affaires).

Le coefficient de détermination :

R2 = ESS / TSS = 5,255E+15/ 7,972E+15= 0,6590

R2= 0,6590 ; c'est-à-dire que 65,9 % du TSS est expliqué par le modèle.
Donc X1 (les frais de publicité) a un grand effet sur Y (chiffre d’affaires).

Le test de student :

Etape 1 :
On teste H0 : X1 n’explique pas significativement Y
H1 : X1 explique significativement Y

C’est à dire : H0 : a=0


H1 : a≠ 0

Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie.
On a Te=5,014
Et Tlu=2,16 avec α =0,05 et n-2=13

Etape 3

- 13 -
Projet Statistique

ITeI > Tlu donc H1 est vraie.


par conséquent X1 explique significativement Y
Pour la constante :
b est compris entre 20169378 et 40964963,7, donc le modèle est avec
constante

Le modèle a retenir : Y = 4,447X1 + 3,15 E+07

o Le chiffre d’affaires en fonction du capital

le chiffre d'affaires en fonction du capital

600000000
chiffre d'affaires

500000000
400000000
300000000 Série1
200000000
100000000
0
0 20000000 40000000 60000000 80000000 10000000
0
capital

Moyenne Ecart-type N
Chiffre 4,6E+07 2,4E+07 15
d’affaires
capital 1,5E+08 1,4E+08 15

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

Coefficients non T Intervalle de


standardizes confiance à 95% de B

B Erreur Borne Borne


standar inférieur supérieure
d e
(constante) 2,5E+07 5168027 4,849 13897488 36227175
Capital 0,140 0,835 5,476 0,085 0,95

L’équation du modèle de régression simple est la suivante :

- 14 -
Projet Statistique

Y =0,14X2+2,5E+07

Coefficients de corrélations

Chiffre d’affaires capital


Chiffres d’affaires 1,000 0,835
capital 0,835 1,000

r =0,835. Le coefficient de corrélation entre le chiffre d’affaires et le capital est proche


de 1, il existe alors une relation linéaire entre X2 et Y.

Tableau de variation :

Somme des Ddl Carré moyen


carrés
Régression 5,561E+15 1 5,561E+15
Résidu 2,1411E+15 13 1,855E+14
Total 7,972E+15 14

En se basant sur le tableau de variance, nous remarquons que la variation expliquée


ESS est largement supérieure au RSS ce qui montre que le modèle (évolution du chiffre
d’affaires en fonction du capital) peut être valable.
Coefficient de détermination :

R²= ESS/TSS = 5,561E+15/7,972E+15 =0,674


67,4% de la variation totale est expliquée par le modèle
Le test de student :
Pour a :
Etape 1 :
On teste H0 : X2 n’explique pas significativement Y
H1 : X2 explique significativement Y

C’est à dire : H0 : a=0


H1 : a≠ 0
Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie.
On a ITeI = 5,476
Et Tlu=2,650 avec α =0,05 et N-2=13

Etape 3
ITeI > Tlu donc H1 est vraie
X2 explique significativement Y donc le capital explique significativement
le chiffre d’affaires.

- 15 -
Projet Statistique

Pour la constante :
b est compris entre 13897488 et 36227175, donc le modèle est avec
constante

Le modèle a retenir : Y =0,14X2+2,5E+07

o 1-Le chiffre d’affaire en fonction du nombre des


étoiles :

Moyenne Ecart-type N
Chiffre d’affaire 4.6 E+7 2,4 E+07 15
nombre des 4 0,6547 15
étoiles

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

Coefficients non t Intervalle de confiance


standardisés à 95% de B

B Erreur Borne Borne


standard supérieur supérieure
e
(constante) 2,90 40666607 0,489 -5,9 E+07 1168300597
E+07
nombre des 4206333 10041903 0,682 -1,7 E+07 25900544,4
étoiles

L’équation du modèle de régression simple est la suivante :


Y = 4206333 X3 + 2,90 E+07

Coefficients de corrélations

Chiffre d’affaire nombre des étoiles


Chiffre d’affaire 1,000 0,115
nombre des étoiles 0,115 1,000

r = 0,115 le coefficient de corrélation entre chiffre d’affaires et nombre des étoiles


tend vers 0, par conséquent la relation n’est pas linéaire.

- 16 -
Projet Statistique

Tableau de variation :

Somme des Degré de Carré moyen


carrés liberté
Régression 1,062E+14 1 1,062E+14
Résidu 7,866E+15 13 6,050E+14
Total 7,972E+15 14

Nous constatons que la variation expliquée par le modèle ESS est largement inférieure
à la variation non expliquée RSS, donc on peut conclure que X3 (le nombre des étoiles) peut
ne pas expliquer Y (chiffre d’affaires).
Le coefficient de détermination :

R2 = ESS / TSS = 1,062E+15/ 7,972E+15= 0,013

R2= 0,013 ; c'est-à-dire que seulement 1,3 % du TSS est expliqué par le modèle.
Donc X3 (le nombre des étoiles) a peu d’effet sur Y (chiffre d’affaires).

Le test de student :

Pour le coefficient de régression


Etape 1 :
On teste H0 : X3 n’explique pas significativement Y
H1 : X3 explique significativement Y

C’est à dire : H0 : a=0


H1 : a≠ 0

Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie.
On a Te=0,419
Et Tlu=2,16 avec α =0,05 et n-2=13

Etape 3
ITeI > Tlu donc H1 est vraie. Par conséquent X1 explique
significativement Y

Pour la constante on constate que 0 appartient à l’intervalle de confiance de B qui est entre
-1,7 E+07 et 25900544,4. Donc on conclut que le modèle est sans constante.

- 17 -
Projet Statistique

le modèle a retenir Y = 4206333 X3

o Le chiffre d’affaires en fonction des prix :

chiffred'affairesenfonctiondesprix
chiffre d'affaires

1200
1000
800
600 Série1
400
200
0
0 2E+07 4E+07 6E+07 8E+07 1E+08
prix

Moyenne Ecart-type N
Chiffre 45800533,3333 23862201,0207 15
d’affaires
Les prix 853,3333 157,5104 15

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

t Intervalle de confiance
Coefficients non à 95% de B
standardizes
B Erreur Borne Borne
standard inférieure supérieure
(constant 77548898, 10901580, - 101100329, 53997467,1
e) 321 321 7,114 426 19

- 18 -
Projet Statistique

Les prix 144550,115 12576,886 11,49 117379,406 171720,824


3

L’équation du modèle de régression simple est la suivante :

Y =144550,115X4+77548898,321

Coefficients de corrélations :

Moyenne générale Degré de


participation aux
activités
parascolaires
Chiffre d’affaires 1,000 0,954
Les prix 0,954 1,000

Le coefficient de corrélation « r » est égale à 0,954 (tend vers 1) alors la relation entre
le chiffre d’affaires et les prix est linéaire.

Tableau de variation :

Somme des Ddl Carré moyen


carrés
Régression 7257438232337940 1 7257438232337940
Résidu 714226693395394 13 54940514876568,80
Total 7971664925733330 14

En se basant sur le tableau de variance, nous remarquons que la variation expliquée


ESS est supérieure au RSS ce qui montre que le modèle (évolution du chiffre d’affaires en
fonction du capital) peut être valable.

Le coefficient de détermination :

R2 = ESS / TSS = 7257438232337940/7971664925733330 = 0 ,910

91% de la variation totale est expliquée par le modèle.

Le test de student :

Etape 1 :

On teste H0 : X4 n’explique pas significativement Y

- 19 -
Projet Statistique

H1 : X4 explique
significativement Y
C’est à dire : H0 : a=0
H1 : a≠ 0

Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie.
On a ITeI = 7,114
Et Tlu=2,160 avec α =0,05 et n-2=13

Etape 3
ITeI > Tlu donc H1 est vraie
X4 explique significativement Y.

Pour la constante :
b est compris entre 101100329,426 et 53997467,119 donc le modèle est avec constante
le modèle a retenir Y = 4206333 X3

IV. Régression multiple


o Test par bloc
o Le chiffre d’affaires en fonction des frais de
publicité et le montant de capital.

Moyenne Ecart-type
chiffre d’affaires 4,6E+07 2,4E+07
frais de publicité 3425467 4356385
montant de capital 1,5E+08 1,4E+08

Estimation des paramètres :

Coefficients Erreur t Intervalle de


non standar confiance à 95% de B
standardisé d Borne Borne
s inférieur supérieure
e
(constante -2,4E+07 7070404 3,381 8498584,4 39308753,5
)
frais de -1,133 4,503 -0,252 -10,943 8,678
publicité
montant de 0,173 0,137 1,263 -0,126 0,473
capital

L’équation de ce modèle de régression est la suivante :

- 20 -
Projet Statistique

Y= -0,239X2 + 11,877
0,00623 X1

o Le chiffre d’affaires en fonction des frais de


publicité et du nombre des étoiles :

Etape 1 :
On teste H0 : X1(frais de publicité) et X3(nombre des étoiles) n’expliquent pas
significativement Y
H1 : X1 ou X3 expliquent significativement Y
C’est à dire : H0 : a1=a3=0
H1 : a1#0 ou a3#0

Moyenne Ecart-type N
Chiffre d’affaires 45800533,3333 23862201,0207 15
Les frais de publicité 3425466,6 4356384,7
Nombre des étoiles 4 0,6547 15

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

Coefficients Erreur T Intervalle de confiance à 95%


non standard de B
standardises
Borne Borne
inférieure supérieure
(constante) 35618299,379 24872236,638 1,432 - 89810242,756
18573643,999
Frais de 4,483 0,93 4,781 2,440 6,526
publicité
Nombre -1293470,352 6239119,498 - - 12300402,024
des étoiles 0,207 14887342,726

Coefficients de corrélations :

Chiffre Frais de Nombre des


d’affaires publicité étoiles
Chiffre d’affaires 1,000 0,812 0,115
Frais de publicité 0,812 1,000 0,184
Nombre des étoiles 0,115 0,184 1,000

- 21 -
Projet Statistique

• Le coefficient de corrélation entre Chiffre d’affaires et le Nombre des étoiles


(r = 0,184) tend vers 0 donc la relation entre les deux variables n’est pas fortement
linéaire.

• Le coefficient de corrélation entre le Chiffre d’affaires et Frais de publicité


(r = 0,812) tend vers 1, donc la relation entre les deux variables est linéaire.

Le coefficient de détermination R2 :

R R-deux R-deux ajusté


0,955 0,912 0,897

Le coefficient R2= 0,912 ce qui signifie que seulement 91,2 % est la part expliquée par ce
modèle.

Tableau de variation:

Somme des carrés ddl Carré moyen


Régression 7266438091201920 2 3633219045600961
Résidu 705226834531410 12 58768902877617,5
Total 7971664925733330 14

R2 = ESS / TSS = 7266438091201920/705226834531410= 91,15%


Ce qui résulte que la part expliquée par le modèle est très grand. Mais on ne sait pas laquelle
des deux variables expliquent le modèle en question.

Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie

On a ITeI = 4,781
Et Tlu=2,179 avec α =0,05 et n-3=12

On a ITeI = 0,207
Tlu= 2,179 avec α =0,05 et n-3=12

Etape 3 :

Donc, après les résultats obtenus par le test de Student, on conclut que H1 est vraie. Et
par conséquent, X3 ou X1 est vraie.

- 22 -
Projet Statistique

Alors on retient X1 : frais de publicité et on rejette X3.

o Le chiffre d’affaires en fonction du montant du


capital et du prix des nuités:

Etape 1 :
On teste H0 : X2(montant du capital) et X3(prix des nuités)
n’expliquent pas significativement Y
H1 : X2 ou X3 expliquent significativement Y
C’est à dire : H0 : a2=a3=0
H1 : a2#0 ou a3#0

Moyenne Ecart-type N
Chiffre 45800533,3333 23862201,0207 15
d’affaires
montant du 148581635,4667 142788140,3506 15
capital
prix des nuités 853,3333 157,5104 15

Estimation des paramètres, Intervalle de confiance

Coefficient Erreur T Intervalle de confiance à


s non standard 95% de B
standardise
s
Borne Borne
inférieure supérieure
(constan - 20277657,445 - - -38484792,211
te) 82666008,404 4,077 126847224,598
Montant -9,506E-03 ,031 -,304 -,078 ,059
du
capital
Prix des 152201,899 28351,030 5,368 90430,316 213973,482
nuités

Coefficients de corrélations :

Chiffre Frais de Nombre des


d’affaires publicité étoiles

Chiffre d’affaires 1,000 ,835 ,954


Montant du capital ,835 1,000 ,888

- 23 -
Projet Statistique

Prix des nuités ,954 ,888 1,000

Le coefficient de corrélation entre Chiffre d’affaires et le Montant du capital (r =


0,835) tend vers 1 donc la relation entre les deux variables n’est pas fortement inéaire.
Le coefficient de corrélation entre le Chiffre d’affaires et Prix des nuités (r = 0,954)
tend vers 1, donc la relation entre les deux variables est linéaire.

Le coefficient de détermination R2 :

R R-deux R-deux ajusté


0,955 0,911 0,896

Le coefficient R2= 0,911 ce qui signifie que seulement 91,10 % est la


part expliquée par ce modèle.
Tableau de variation :

Somme des carrés ddl Carré moyen


Régression 7262895115791660,000 2 3631447557895828,000
Résidu 708769809941677,000 12 59064150828473,100
Total 7971664925733330,000 14

R2 = ESS / TSS = 7262895115791660,000/708769809941677,000= 92,15%


Ce qui résulte que la part expliquée par le modèle est très grand. Mais on
ne sait pas laquelle des deux variables expliquent le modèle en question.

Etape 2 :
On suppose que H0 est vraie.
On a ITeI = 0,304
Et Tlu=2,179 avec α =0,05 et n-3=12

On a ITeI = 0,207
Tlu=5,368 avec α =0,05 et n-3=12

Etape 3 :

Donc, après les résultats obtenus par le test de Student, on conclut


que H1 est vraie. Et par conséquent, X2 ou X4 est vraie.
Alors on retient X4 : prix des nuités et on rejette X2.

- 24 -
Projet Statistique

o REGRESSION MULTIPE

Après avoir étudié Y en fonction de chaque Xi, et les autres variables


deux à deux, on propose d’étudier simultanément Y en fonction de toutes
les Xi dans le cadre de la régression multiple. On propose le modèle
linéaire suivant :

Moyenne Ecart-type
Chiffre d’affaires 4.6 E+7 2,4 E+07
Frais de publicité 3425467 4356385
Montant de capital 853,3333 157,5104
Nombre des étoiles 4 0,6547
Prix des nuités 114,171 62,246

o Estimations de paramètres :

Test de FISHER :

Pour mieux appréhender la validité du modèle, on va procéder par le


test de Fisher :
Les hypothèses de base :
H0 : Il n’y a aucune variable qui explique significativement le CA
H1 : Il existe au moins une variable qui explique significativement le CA
On a Fe= 25,81
Et Flu = 3,48
On remarque que Fe>Flu, donc on peut conclure que H1 est vraie, et donc il existe au
moins une variable qui explique significativement le CA.

Test de student

- 25 -
Projet Statistique

Coefficien Coefficien t Intervalle de


ts non ts confiance à 95% de
standardis standardiz B
és es
B Erreur Bêta Borne Borne
standar inférieu supérieur
d re e
(constan 84393,6 2852186 -2,9 26433,6 191579,8
te) 3
Frais de 7,13 2,756 1,30 3,25 3,855 10,428
publicité 9
Montant 1,238E-02 0,093 0,74 1,33 -0,195 0,219
de
capital
Nombre -98881,1 3692356 -0,003 - -8325964 8128201,4
des 0,27 46
étoiles
Prix des 151767,9 31578,5 1,002 4,80 81406,39 222129,37
nuités 92 6 6 0

Il y a une probabilité de 95%que:

• la constante a0 du modèle soit comprise entre 26433,6 et 191579,8


• a1 soit comprise entre 3,855 et 10,428
• a2 soit comprise entre -0,195 et 0,219
• a3 soit comprise entre -8325964 et 8128201,446

• a4 soit comprise entre 81406,396 et 222129,370


L’équation de régression est donc :

Y= 7,13X1 + 151767,9X4 + 84393,6

o Tableau de variation :

Somme des carrés ddl Carré moyen


Régression 7,268E+15 4 1,817E+15
Résidu 7,040E+14 10 ,263
Total 32,195 34

- 26 -
Projet Statistique

Conclusion
En se basant sur le tableau de variance, nous remarquons que la part
expliquée ESS = 24,562 est proche du TSS = 32,195 d’où R²=0.722, ce
qui prouve l’efficacité du modèle de la régression multiple.

Pour conclure cette étude nous allons synthèse les résultas


obtenus :
les variables qui expliquent le plus les CA réalisés par les hôtels
d’Agadir, Tiznit et Essaouira sont X1 et X4, c-a-d les frais du publicité
et les prix pratiques .
Ainsi, les prévisions que on a pose au début de notre étude sont pas
totalement exacte de faite que le nombre d’étoiles et le capital
n’influencent pas les CA réalisés par les hôtels

- 27 -