Vous êtes sur la page 1sur 6

Technologie

Transmission et transformation de mouvements


1 Caractéristiques d'un mouvement
Un mouvement se caractérise par sa trajectoire et sa vitesse et se définit par rapport à un référentiel.

2 Deux mouvements de base


Ces deux mouvements correspondent à deux trajectoires très caractéristiques :
Mouvement de translation  l’objet technique se déplace en gardant son orientation
Mouvement de rotation  l’objet technique tourne autour d’un axe (unique)
Translation Translation
Translation circulaire Rotation
rectiligne quelconque

Tiroir Table traçante La grande roue Les roues

3 Pourquoi transmettre un mouvement ?


Il n'est pas toujours possible d'utiliser le mouvement où et tel qu'il est produit, il peut être nécessaire de le déplacer, de changer sa
trajectoire, sa vitesse, son couple, son lieu d'application.

3.1 Transmission de mouvement


Entrée Sortie
Si l'on ne change pas la nature du mouvement, si le mouvement en sortie du système est
le même qu'en entée, on parle simplement de transmission de mouvement.

3.2 Transformation de mouvement


Entrée Sortie
Si la nature du mouvement est changée on parle alors de transformation de mouvement.
Bâton de colle :  Le tire-bouchon :  Lance hélice : 

4 Transmission de mouvement
Exemple de l'essoreuse à salade
Le système permet de séparer l'eau de la salade (sortie) qui vient d'être
lavée (entrée), ce que l'on appelle communément essorer la salade.

Principe : Le principe utilisé est le même que dans le cas de l'utilisation d'un panier à salade, on utilise les effets de la force
centrifuge pour expulser l'eau hors du panier. Dans l'essoreuse ce principe est mis en application en imprimant une grande vitesse
de rotation au panier, l'eau étant recueillie dans la cuve.
Système de transmission du mouvement utilisé pour imprimer une grande vitesse de rotation au
panier : Le système utilisé est un système composé de plusieurs roues dentées, un système d'engrenages. En
utilisant ce système on peut remarquer que la vitesse de rotation du panier (sortie) est plus grande que la
vitesse de rotation imprimée à la manivelle (entrée). Ce système est multiplicateur, le rapport de transmission
est supérieur à 1.
Ce système est composé :
• De parties fixes : la cuve, le couvercle, les arbres (axes) de certaines roues dentées.
• De parties mobiles : les roues dentées (avec ou sans leur arbre), la couronne d'entraînement du panier et le panier.
Important : On a toujours besoin d'un référentiel pour décrire un mouvement.
Un système de transmission de mouvement comporte toujours ces deux parties : des parties fixes (structure, châssis, bâtis), des
parties mobiles (roues dentées, arbres etc.).
Repérer ces deux parties dans un système est une phase importante pour la compréhension du fonctionnement de ce système.
Rappel :
- On appelle engrenage un couple de roues dentées.
- La petite roue dentée d'un système est souvent dénommée pignon.
- Le système est un système de transmission de mouvement sans transformation de mouvement car le mouvement à l'entrée
du système est le même qu'à la sortie, mouvement circulaire de la manivelle (rotation), mouvement circulaire du panier
(rotation).
- Nous aborderons plus loin les systèmes de tra nsmission avec transformation d'un mouvement.
Schéma simplifié des engrenages de l'essoreuse :
La manivelle entraîne la roue A, la roue D entraîne la couronne qui met en mouvement le panier.
Les roues A et B forment un couple, les roues C et D forment un autre couple, nous avons là un train à deux
couples de roues en série un train à deux engrenages.
Attention les roues B et C sont solidaires (liaison fixe).
Calcul du rapport de transmission : Par définition, le rapport d'un montage d'engrenages, que nous nommerons (r) est égal au
quotient de la vitesse angulaire de sortie par la vitesse angulaire d'entrée.
Rapport de transmission (r)
à partir de la vitesse angulaire A partir du nombre de dents à partir du diamètre des roues
vitesse angulaire de sortie nombre de dents de la roue d' entrée diamètre de la roue d' entrée
r= r= r=
vitesse angulaire d' entrée nombre de dents de la roue de sortie diamètre de la roue de sortie
- Si r = 1 : la vitesse d'entrée est égale à la vitesse de sortie.
- Si r > 1 : la vitesse de sortie est supérieure à la vitesse d'entrée (cas de l'essoreuse à salade), le système est multiplicateur.
- Si r < 1 : La vitesse de sortie est inférieure à la vitesse d'entrée (cas le plus fréquent), le système est réducteur.
Remarques : La vitesse de rotation s'exprime en rad/s, la fréquence de rotation en tr/min. Dans le langage courant mot "vitesse" est
souvent employé, à tort, pour "fréquence" et on peut entendre : une "vitesse" de 3000 tr/min par exemple.
Dans un système de transmission si l'on augmente la vitesse de rotation on diminue obligatoirement le couple. On ne peut
pas gagner à la fois sur la vitesse et sur le couple. La variation de couple est inversement proportionnel à la variation de la
vitesse (au rendement (η) près) :
Dans un train à plusieurs engrenages le rapport de transmission est égal au produit des rapports de transmission de chacun des
couples de roues.
Calcul du rapport de transmission de l'essoreuse :
Za = Zc = 28 dents (Za = nb de dents de la roue dentée A etc.)
Zb = Zd = 12 dents
Calcul du rapport de transmission de l'essoreuse :

 Le panier tourne 5,4 fois plus rapidement que la manivelle.

Schéma cinématique de l’essoreuse :


Lecture du schéma : La manivelle M entraîne la roue dentée A (liaison fixe) qui
engrène la roue B. Les roues B et C sont solidaires (liaison fixe) et C engrène sur
D qui entraîne à son tour la roue R du panier (liaison fixe).
A et C sont identiques, de même diamètre et même nombre de dents : Za = Zc =
28 dents
B et D sont identiques aussi et comportent 12 dents : Zb = Zd = 12 dents
Schéma cinématique : schéma qui consiste à modéliser les liaisons mécaniques, c’est à dire les possibilités de mouvements entre
les pièces en contact.
Schéma : Un schéma est une représentation graphique d’un modèle. C’est un ensemble de symboles assemblés selon une syntaxe
précise.
Symboles : représentation graphique d’entités élémentaires.

5 Transmission de puissance
Les systèmes mécaniques qui permettent de transmettre un mouvement font de la transmission de puissance :

Relation Puissance/Couple

À puissance constante, plus le rapport de transmission est faible, et plus le couple en sortie est important.
Un couple, en mécanique, désigne « l'effort » en rotation appliqué à un axe.
6 Différents systèmes de transmission

Désignation Dessin - photo propriétés Exemples


Ce système est réversible (Rotation/Rotation). Alternateur de
Système de transmission silencieuse qui permet des vitesses élevées et voiture
Poulies et
des grands entraxes. Il y a un risque de glissement pour les courroies non
courroies Pompe à eau
crantées et la durée de vie est relativement courte.
Machine à coudre

Ce système est réversible (Rotation/Rotation). Bicyclettes


Pignons et Le rapport de transmission est constant, il n’y pas de glissement mais Motos
chaîne nécessite un entretien. Il permet la transmission de couples élevés et la Chaine de
durée de vie est importante. Ce système est plus ou moins bruyant distribution

Ce système est réversible (Rotation/Rotation). Chignole


Le rapport de transmission est constant, il n’y pas de glissement
Engrenages Essoreuse à salade
mais nécessite un entretien constant. Il permet la transmission
de couples élevés et la durée de vie est importante. Boîte de vitesse

Ce système est réversible (Rotation/Rotation ou translation/translation) Perceuse (rallonge)


Câble Ce système est économique mai ne permet Compteur de
que la transmission de faible couple. vitesse

Dynamo de
Ce système est réversible (Rotation/Rotation). bicyclette
Roues de
Ce système est simple, silencieux mais il y a un risque de glissement (ne
friction Tourne-disque
permet que la transmission de faible couple).
Solex
Ce système est généralement irréversible (Rotation / Rotation). Batteur électrique,
Roue dentée
Quand il est irréversible, la vis est en entrée, la roue dentée en sortie. Clefs de tension des
et vis sans
Ce système est très réducteur, il permet d’avoir un couple élevé en sortie. instruments à
fin
cordes
Volets roulants
Ce système est réversible (Rotation/Rotation).
Cardan Voiture (direction
Ce système est fragile.
& roues)
Projecteurs de
cinéma
Croix de Ce système est irréversible avec un mouvement circulaire continu en
Compteurs
Malte entrée et un mouvement circulaire séquentiel en sortie.
mécaniques
(eau, gaz)

Le cas des transmissions par courroies ou par chaînes


Les transmissions par courroies et chaînes sont utilisées en manutention ou en transmission de puissance, elles sont faciles à
concevoir et souples d'emploi. Economiques, elles remplacent de plus en plus souvent les engrenages et diverses transmissions
rigides.
Le calcul du rapport de transmission se réalise de la même façon que pour
les engrenages.
Le cas des poulies

Un brin de corde attaché à l’objet à soulever

La force à exercer est F

Si l’on veut monter l’objet d’une


hauteur d, il faut tirer une longueur de
corde égale à d

Le travail (produit de la force exercée


par la longueur de corde à tirer) est,
dans ce cas :

F.d

Deux brins de corde passant par la poulie (attachée à l’objet à soulever)

F
La force à exercer est
2

Si l’on veut monter l’objet d’une


hauteur d, il faut tirer une longueur de
corde égale à 2.d

Le travail est dans ce cas :

F
. d . 2 = F.d
2

Trois brins de corde passant par la poulie (attachée à l’objet à soulever)

F
La force à exercer est
3

Si l’on veut monter l’objet d’une


hauteur d, il faut tirer une longueur de
corde égale à 3.d

Le travail est dans ce cas :

F
. 3 . d = F.d
3

Avec les système de poulies, il suffit de compter le nombre de brins entre les systèmes de poulies, de diviser la force résistante
par ce nombre pour connaitre la force motrice à appliquer, et de multiplier la longueur de corde de déplacement de la charge à
soulever par ce même nombre pour connaître la longueur de corde à tirer.
7 Transmission d'un mouvement avec transformation mouvement
Ces systèmes permettent de transformer un mouvement circulaire (rotation) en mouvement rectiligne (translation) ou inversement.
Désignation Dessin - photo propriétés Exemples

Ce système est réversible (Rotation ↔ Translation) Treuil de voiture,


Treuil
grue, lanceur de
Poulie-fil
Il est surtout utilisé pour le déplacement de charges. moteur, ascenseur.

Moteurs à explosion
Ce système est réversible avec un mouvement de rotation continue
Bielle et Machine à coudre
pour la manivelle et de l’autre côté du système un mouvement alterné
manivelle à pédale
dont le nature dépend du guidage.
Machine à vapeur.
Tire-bouchon,
Roue dentée
Ce système est réversible (Rotation ↔ Translation) cuillère à glace,
et
Si la crémaillère est fixe la roue est animée des deux mouvements. portail coulissant…
Crémaillère

Ce système est généralement irréversible (Rotation ↔ Translation)


Il y a différentes combinaisons de mouvements possibles, vis ou écrou Etau, cric de voiture,
Vis et écrou
en entrée ou en sortie. Quand le système est irréversible, la rotation est serre-joint
en entrée et la translation en sortie

Vis sans fin


et Ce système est généralement irréversible (Rotation ↔ Translation) Clé à molette, palmer
crémaillère

Cames dans les


Ce système est irréversible. Rotation continue en entrée et mouvement
Came moteurs à explosion,
alterné en sortie (en fonction des liaisons mécaniques).
machine à coudre

8 Réversibilité
Un système mécanique est réversible lorsqu’il est possible d’utiliser sa sortie en entrée (et inversement).

9 Les mots clés


Transmission d'un mouvement, transmission avec transformation d'un mouvement, rapport de transmission, mouvement rectiligne,
translation rectiligne, translation circulaire, mouvement circulaire, rotation, axe de rotation, partie fixe, référentiel, structure, parties
mobiles, vitesse angulaire, fréquence de rotation, couple. Poulie simple, treuil, poulie courroie, engrenage, train d'engrenages, arbre,
roue dentée, pignon, chaîne, système bielle manivelle, système pignon crémaillère.

Tableau des principaux symboles pour les schémas cinématiques


Formulaire

=
′ é
ou

= =
é é
ou
è
=
è é

Dans un train à plusieurs engrenages le rapport de transmission est égal


au produit des rapports de transmission de chacun des couples de roues :

= × = ×

!" = # × !
! =$ ×%
! =$×%
!" = $" × %"
% =2×'×(

avec :
r : rapport de transmission (sans unité),
Za : nombre de dents de la roue dentée a,
P : puissance,
Ps : Puissance en sortie en Watt (W)
Pe : Puissance en entrée
η : rendement (sans unité),
ω : vitesse angulaire en radian par seconde (rd/s),
C : couple en Newton mètre (N.m),
f : fréquence en Hertz (Hz), 1 Hz = 1 tr/s (tour/seconde)