Vous êtes sur la page 1sur 41

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Institut national de commerce

Rapport de stage

Organisme d’accueil : EPE Pharmal SPA / Filiale du groupe Saïdal


Unité de Dar El Beida

Réalisé par : Encadré par :

Melle Belimane Wissam Mr Bahamid Abdelkrim


Option : management Directeur Commercial

Promotion 2008
Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à tous ceux qui m’ont aidé de
prés ou de loin à réaliser ce travail.

 À mes chers parents qui grâce à eux je suis arrivée à ce niveau dans mes
études
 À mon encadreur dans l’entreprise Mr Bahamid Abdelkrim qui m’a encadré
et soutenu tout au long de mon stage
 Au personnel de l’unité de Dar El Beida et très particulièrement à:

Melle.Cherid Sarah
Mr.Guerroudj Djamel
Mme. Malika
Mr.Amir
Introduction

Afin d’assurer une première immersion dans le monde professionnel et sanctionner les deux
premières années d’étude, nous avons eu à effectuer un stage pratique en entreprise.
Mon choix s’est porté sur un secteur particulier notamment pharmaceutique qui est chargé de la
production, le conditionnement et la commercialisation des spécialités pharmaceutiques pour le
traitement des maladies.
Le groupe pharmaceutique Saïdal s’active par tradition à améliorer son image civique à travers la
recherche permanente du bien être de la population dont les besoins, les exigences et les aspirations
n’ont jamais été aussi importants qu’en ce début de 3éme millénaire avec les avancées des nouvelles
technologies de l’information et de communication.
Le groupe Saïdal est formé de plusieurs unités implantées à travers le territoire national. La filiale
Pharmal fait partie de ce groupe ; elle dispose de trois unités de production (Dar El Beida, Annaba,
Constantine)
C’est dans l’unité de production de Dar El Beida que j’ai effectué mon stage pratique, un stage
d’initiation d’un mois qui m’a permis de comparer les notions théoriques que j’ai acquis durant ma
formation en tronc commun avec la pratique du marché.
Avant d’entamer mon étude relative à l’Unité de Dar El Beida, il est plutôt préférable de commencer
par présenter mon plan qui se compose des intitulés suivants :

Chapitre I : Présentation générale de l’entreprise.


Ce chapitre sera consacré en premier lieu à la présentation générale du groupe pharmaceutique Saïdal
(son historique, son organisation), et en second lieu on va présenter l’unité de Dar el Beida (le lieu de
stage).
Les autres chapitres seront plutôt pratiques que théoriques à travers lesquels on verra la structure
organisationnelle de l’unité de Dar el Beida et ses principales activités.

Chapitre II : L’organisation de l’entreprise.


Chapitre III : l’entreprise et son environnement
Chapitre IV : présentation des activités de l’entreprise
SOMMAIRE

Introduction

Chapitre I : Présentation générale de l’entreprise 1

Section 1 : Présentation et organisation du groupe Saïdal 1


1-1- Historique 1
1-2- Organigramme du groupe 2
1-3- Filiales du groupe « Saïdal » 3

Section 2 : Présentation de la filiale Pharmal / unité de Dar El Beida 4


2-1- Historique et activité de l’unité 4
2-2- Infrastructure 4
2-3- Les principales caractéristiques de l’unité 5
2-4- Capacité et volume de production 5
2-5- Etat comparatif des effectifs de l’unité (2005-2006-2007) 5
2-6- Les objectifs stratégiques de l’unité 6

Chapitre II : Organisation de l’unité de Dar El Beida 7

II-1- Organigramme de l’unité de Dar El Beida 7


II-2- Les structures de l’unité 8
a) La direction commerciale 8
b) La direction des ressources humaines 10
c) La direction technique 11
b)-1- Laboratoire contrôle qualité 11
b)-2- La direction de production 12
d) La direction des Finances et Comptabilité 13
e) La direction maintenance 14

Chapitre III : l’entreprise et son environnement 16


III-1- Les principaux fournisseurs de l’unité de Dar El Beida 16
III-2- Les clients de l’unité 16
III-3- Partenariat 17
 Les principaux partenaires de l’unité 17
 Production partenariat de l’unité de Dar el Beida -année 2007- 17
III-4- Les exportations 18
III-5- L’entreprise face à la concurrence 18
Chapitre IV : Présentation des activités de l’entreprise 20

Section 1 : les opérations commerciales 20


1-1- Le processus achat 20
1-2- Approvisionnement (année 2006) 21
1-3- État comparatif des stocks 2006-2007 22
1-4- Réseau de distribution des produits de l’unité 22
Section 2 : le processus de la production de l’unité 24
2-1- Les étapes de la production 24
2-2- Réalisation par rapport à l’objectif (année 2007) 25
2-3- Évolution de la production 26
Section 3 : L’analyse financière de l’exercice 2007 28
 Le bilan comptable de l’année 2007 28
 Tableau des comptes de résultat (TCR) de l’année 2007 30
 État des réalisations (chiffre d’affaires) 31

Le diagnostique général de l’entreprise 32

Conclusion
Bibliographie
Annexes
Chapitre I
Présentation générale de l’entreprise
Section 1 : Présentation et organisation du groupe Saïdal

Le groupe industriel Saïdal est une société par action (SPA) au capital social de
2.500.000.000 dinars algériens dont la mission principale est de développer, produire
et commercialiser les produits pharmaceutiques à usage humain et vétérinaire.
Le groupe Saïdal est considéré actuellement comme le leader de l’industrie
pharmaceutique en Algérie avec une grande part de marché .

1-1- L’historique :

En 1969, la pharmacie centrale algérienne (PCA) a été créée par une ordonnance présidentielle
lui confiant la mission d’assurer le monopole de l’Etat sur l’importation, la fabrication et la
commercialisation de produits pharmaceutiques à usage humain.
Dans le cadre de sa mission de production, elle a créé en 1971 l’unité de production d’el Harrach et
racheté en deux étapes (1971 puis 1975) les unités de Biotic et Pharmal.
À la suite de la restructuration de la PCA, sa branche de production fut érigée en entreprise nationale
de production pharmaceutique (ENPP) par décret 82/161 promulgué en avril 1982.
Son patrimoine était constitué par les unités de production d’alger. Le projet antibiotique de médéa,
qui appartenait alors à la SNIC (Société National des Industries Chimiques), qui en avait assuré la
réalisation, lui fut intégré officiellement en 1988 (les actions relatives à ce transfert ayant débuté dés
1986)
L’entreprise nationale de production pharmaceutique (ENPP) avait pour mission d’assurer le
monopole de la production et de la distribution des médicaments, produits assimilés et réactifs et pour
objectif d’approvisionner de manière suffisante et régulière le marché algérien.
En 1985, l’ENPP a changé de dénomination pour devenir « Saïdal », et en 1989 et suite à la mise en
œuvre des reformes économiques, Saïdal devint une EPE (entreprise publique économique) dotée
d’autonomie de gestion et fut choisie parmi les premières entreprises nationales pour acquérir le statut
de société par actions
En 1993, des changements ont été apportés aux statuts de l’entreprise lui permettant de participer à
toutes opérations industrielles ou commerciales pouvant se rattacher à l’objet social par voie de
création des sociétés nouvelles ou de filiales.
En 1997, la société Saïdal a mis en œuvre un plan de restructuration qui s’est traduit par sa
transformation en groupe industriel le 2 février 1998 auquel sont rattachées trois filiales (Pharmal,
Biotic et Antibiotical) issues de cette restructuration.
1-2- Organigramme du groupe « Saïdal» :

PRESIDENT DIRECTEUR
GENERAL

Secrétariat général

Direction gestion du portefeuille


Et stratégie financière
FILIALE Médéa
Direction du marketing et de ANTIBIOTICAL
L’information médicale

Direction développement Unité


Industrielle et partenariat El Harrach

Direction assurance qualité et FILIALE Unité


Affaires pharmaceutiques BIOTIC Gué de
Constantine
Direction audit, analyse
Et synthèse Unité
Cherchell
Unité commerciale centre
UCC
Unité
Unité de distribution ouest Dar el Beida
(Oran) UDO
FILIALE Unité
Unité de distribution est PHARMAL Constantine
(Batna) UDB
Unité
Centre de recherches et Annaba
Développement
Source : direction des ressources humaines

Le groupe Saïdal se présente par ses entités centrales de gestion, d’un centre de recherche et de
développement, d’une direction marketing et information médicale, de trois unités de
commercialisation et de distribution (UCC, UDO, UDB) et de trois filiales de production (Antibiotical,
Biotic, Pharmal).
1-3- Filiales du groupe « Saïdal » :

 Pharmal : (capital social : 800 millions DA)


Pharmal SPA, est l’une des trois filiales issue de la restructuration de l’entreprise Saïdal en
groupe industriel le 2 février 1998.
Elle dispose de trois unités de production dont l’une est dotée d’un laboratoire de contrôle ayant pour
mission d’assurer des prestations pour les unités de la Filiale Pharmal et pour les entreprises publiques
et privées.

 Unité de Dar El Beida : elle produit une gamme de médicaments très large dans plusieurs formes
galéniques : Comprimés, Gélules, Sirops, Formes pâteuses...etc.
 Unité de Annaba : elle est spécialisée dans la fabrication des formes sèches (comprimés et
Gélules)
 Unité de Constantine : elle est spécialisée dans la fabrication des formes liquides.

 Antibiotical : (capital social : 950 millions DA)


Cette filiale située à Médéa, elle est spécialisée dans la production des antibiotiques
pénicilliniques et non pénicilliniques, dotée des installations nécessaires à la fabrication des
médicaments depuis l’obtention du principe actif jusqu’à sa mise en forme galénique.

 Biotic : (capital social : 250 millions DA)


Par sa longue expérience et son savoir faire dans la production pharmaceutique ainsi que ses
équipements modernes, cette filiale offre un large éventail de médicaments.
Elle dispose de trois unités de production :

 Unité Gué de Constantine : elle est spécialisée dans la fabrication des formes galéniques :
comprimés, Suppositoires, ampoules buvables, solutés massifs, poches et flacons
 Unité el Harrach : elle est spécialisée dans la fabrication des sirops, solutions, comprimés,
dragées et Pommades
 Unité de Cherchell : elle est spécialisée dans la fabrication des solutions buvables (sirops),
formes sèches (comprimé, sachet poudre, gélule) et de la concentré d’hémodialyse sous ses trois
formes (acide, basique et acétate)
 Unité de Batna : elle est spécialisée dans la fabrication des suppositoires
Section 2 : Présentation de la filiale Pharmal /unité de Dar El Beida

2-1- Historique et activité de l’unité :

L’unité de Dar el Beida est considérée comme l’unité la plus ancienne des unités de
Pharmal.Cette unité existe depuis 1958, elle appartenait au laboratoire Français LABAZ avant sa
nationalisation en 1970, elle a été rattachée à 51%, et en 1976 à 100% par l’ex PCA ce qui a donné lieu
aux transformations suivantes :
− Agrandissement de l’unité de 3600m2 à 6600 m2 ;
− La mise au point des produits pharmaceutiques algériens ;
− Extension du magasin de stockage ;
− Modernisation des chaînes et des ateliers ;

L’activité de cette unité était limitée en la fabrication de quelques médicaments et produits


cosmétiques, mais actuellement elle produit une gamme de médicaments très large dans plusieurs
formes galéniques :

− Comprimés ;
− Gélules ;
− Sirops (solutés buvables) ;
− Forme pâteuses (pommades, gel, crème) ;
− Suspension buvable ;
− Sels ;
− Solution dermique.
(Voir annexe N° :01 - gamme de produits-)

2-2- Infrastructure : L’unité de Dar El Beida se compose de :

 Un atelier des sirops avec une capacité de production de 40.000 U.V/ jour.
 Un atelier des secs avec une capacité de production de :
− Gélules : 50.000 UV/ jour
− Comprimés : 74.000 UV/ jour
 Un atelier des pâteux avec une capacité de production de :
− Dentifrice : 50.000UV/ jour
− Autre : 22.500 UV/ jour
 L’usine est dotée d’un laboratoire de contrôle de la qualité chargé de l’analyse Physico-
chimique et microbiologique.
2-3- Les principales caractéristiques de l’unité :
L’unité de Dar el Beida est caractérisée par :
− Une longue période d’expérience dans le domaine de la production pharmaceutique (1958-2008) ;
− Une capacité de production très importante (43 millions unités de vente par an) ;
− Un savoir faire élevé dans le domaine de la production, contrôle et analyse ;
− Une surface de stockage de 6.600 m² (4.600 palettes).

2-4- Capacité et volume de production :


Le tableau suivant illustre la capacité de production de l’unité de Dar El Beida :

Unité : millions unités de vente / jour


Filiale et la filiale Pharmal
unité
forme unité de
de produits Dar El Beida

Gélules 0.05
Secs
Comprimés 0.074
Dentifrice 0.05
Pâteux
Autres 0.0225

Liquides Sirops 0.04


Source : Direction de production

2-5- Etat comparatif des effectifs de l’unité au 31/12 (2005-2006-2007) :

Catégorie Effectifs au Effectifs au Effectifs au


socio- professionnelle 31/12/2005 31/12/2006 31/12/2007
Cadre 163 167 170
Maîtrise 214 213 223
Exécution 144 133 122
Total 521 513 515
Source : département gestion des personnels

Les effectifs de l’unité au 31/12/2006 sont de 513 travailleurs soit une régression de 8 agents par
rapport au 31/12/2005
On remarque une diminution de l’effectif exécution au profit des cadres, ceci dans l’objectif d’élever le
niveau moyen de compétence du personnel de l’unité.
Etat comparatif des effectifs

250

200

150

100

50

0
Cadre Maîtrise Exécution

ef f ect i f s au 31/ 12/ 2005 ef f ect i f s au 31/ 12/ 2006


ef f ect i f s au 31/ 12/ 2007

2-6- - Les objectifs stratégiques de l’unité :


− Augmenter la rentabilité de l’unité ;
− La recherche de la satisfaction totale du client par la mise en place progressive du processus de
management de la qualité ;
− Le développement des systèmes d’information, de communication et de marketing ;
− L’amélioration du savoir faire du personnel ;
− Le développement du partenariat ;
− L’innovation.

En terme d’organisation et de management, les grandes orientations stratégiques retenues sont de


renforcer le contrôle de gestion, adapter l’organisation aux nouvelles données de l’environnement et la
mise en place d’un système d’information intégré.
Chapitre II
L’organisation de l’entreprise
II-1- Organigramme de l’unité de Dar El Beida :

Directeur général adjoint

Chargée d’études NIV 1

Assistant analyse et synthèse

Assistant directeur de l’usine Chargée de partenariat


Chargé de la maintenance
Responsable métrologie
Responsable du système
Management qualité service investissement

Projet informatique Département moyens généraux

Assistant du directeur de l’usine Directeur de la production


Chargé de la sécurité et de
L’environnement Directeur du laboratoire

Responsable des projets neufs

Direction Direction Direction Direction Direction


Technique des ressources des finances commerciale maintenance
Humaines et comptabilité
II-2- Les structures de l’unité :
L’unité de Dar El Beida est constituée de cinq directions :

a) La direction commerciale :

Schéma : Organigramme de la direction commerciale

Direction commerciale

Acheteur démarcheur Secrétaire de direction

Département des Département gestion Département


Approvisionnement gestion des stocks des ventes

Service achats service magasin service G.D.S des


Locaux matières premières produits finis

Service achats service magasin articles service expédition


Étrangers de conditionnement
Service facturation
Service réception

Service pesé

Service pièces de
Rechanges

Source : Département des approvisionnements

Le directeur commercial est responsable d’assurer en collaboration avec la direction de l’unité et


le directeur de la production, la définition d’une politique des approvisionnements, ainsi il est
responsable de la gestion des stocks et des ventes. Ses principales taches sont :

− Assurer la planification des approvisionnements ;


− Coordonner les prévisions annuelles et pluriannuelles de l’ensemble des achats de l’unité ;
− Assurer l’achat des matières premières, articles de conditionnement, pièces de rechange,
consommable, réactifs de laboratoire conformément aux exigences préétablies ;
− Préparer et suivre les inventaires ;
− Coordonner la gestion des stocks en matières premières, articles de conditionnement consommable
et produits finis ;
− Elaborer en relation avec la direction des ressources humaines, le plan de formation pour son
personnel ;
− Appliquer les règles d’hygiène et sécurité au niveau du magasin central ;
− Assurer la gestion de la documentation et la diffusion de l’information.

La direction commerciale englobe les départements suivants :

 Le département des approvisionnements :


Il a pour mission d’assurer pour l’unité ses besoins en matières premières (MP), articles de
conditionnement (AC) et en pièces détachées et équipement. Il assure aussi les besoins des autres
unités de la filiale (Constantine et Annaba) en certaines matières premières
Ce département possède deux services :
 service achats locaux : il est responsable des achats locaux conformément à la réglementation et
exigences préétablis tout en respectant les délais de livraisons.
 service achats étrangers : il est chargé d’assurer tous les achats étrangers des articles et matières.

 Le département gestion des stocks :


Il est chargé de la gestion des stocks et réception des matières premières et articles de
conditionnements. Il a pour mission de :
− Contrôler les entrées et sorties des matières premières et articles de conditionnement ;
− Coordonner les activités des responsables du magasin central ;
− Mettre à jour des fiches de stocks ;
− Faire appliquer les consignes d’hygiène et de sécurité.
Ce département possède 5 services :
 Le service réception : il est chargé de la réception des Matières premières et articles de
conditionnement
 Le service magasin matières premières : il est responsable de la gestion du magasin des
matières premières
 Le service magasin articles de conditionnement : il est chargé de la gestion et de la
coordination des activités du magasin des articles de Conditionnement
 Le service pesé : il est chargé de la préparation des commandes conformément à la feuille de
route de la pesée des matières premières destinées à la fabrication.
(Voir en annexe N° :06 -la feuille de route-)
 Le service pièces de rechanges : il est chargé de gérer les stocks du magasin de la pièce de
rechange des équipements de production.

 Le département des ventes :

Il a pour mission principale la mise à disposition des unités de distribution les produits
pharmaceutiques fabriqués par l’unité .
Il a pour objectifs de :
- Augmenter le chiffre d’affaires de l’unité d’au moins 5% annuellement ;
- Acquérir des nouvelles parts de marché ;
- Améliorer la qualité des produits vendus.
Ce département possède trois services :

 Le service G.D.S des produits finis : il gère les mouvements des stocks des produits finis
(entées, sorties)
 Le service expédition : il est chargé d’assurer l’expédition des produits finis commandés et il
établit les bons de livraison et de facturation.
(Voir en annexe N° :08 -le bon de facturation-)
 Le service facturation : il est chargé d’établir la facture par rapport au bon de sortie

b) La direction des ressources humaines :

Schéma : Organigramme de la direction des ressources humaines

Direction des Ressources Humaines

Département gestion des personnels

Service Service Service Service


Paye Formation Médecine de Travail Social

Source : Département gestion des personnels

Le directeur des ressources humaines a pour mission de :

− Développer les systèmes de la gestion des ressources humaines ;


− Élaborer les plans de formation pour les nouveaux délégués médicaux ;
− Gérer les effectifs de l’unité ;
− Informer le personnel sur les procédures internes.

La direction des ressources humaines possède un seul département :

 Département gestion des personnels :

Il est chargé de gérer le personnel de l’unité et son absence, dossiers administratifs, gestion de
carrière, congé de maladie, déclarations des accidents de travaux...etc.

Il a quatre services essentiels qui sont :


 Le service social : il a pour tache la gestion de l’équipement social et de satisfaire tous les
besoins sociaux des travailleurs tels que : la restauration, réfectoire et la cafétéria.
 Le service formation : son but est la formation et le recrutement du personnel, l’établissement
des plannings de formation et la prise en charge des stagiaires de longue et de courte durée.
 Le service paye : il est chargé de saisir les fiches de paye de l’ensemble de personnel de l’unité
 Le service médecine de travail : il prend en charge sur le plan médical le personnel de l’unité
soit par les visites médicales spontanées, soit par la programmation de la visite périodique.

c) La direction technique :

Schéma : Organigramme de la direction technique

La direction technique

La direction laboratoire
de production contrôle qualité

Source : Direction de production

Le directeur de la direction technique a pour mission de coordonner et de contrôler les activités


liées à la production des produits pharmaceutiques et au contrôle de la qualité.

d)-1- Laboratoire contrôle qualité :


Il effectue plusieurs opérations pour protéger la qualité des matières premières, d’où il
fonctionne en parallèle avec l’opération de production en effectuant les analyses physico-chimique et
microbiologique qui s’imposent en donnant les ordres et les orientations nécessaires.
d)-2- La direction de production :

Schéma : Organigramme de la direction de production

Direction de production

Assistant Secrétaire

Département Département Département


Fabrication In Process conditionnement

Service Service
Pateux conditionnement

Service conditionneur
Formes sèches
Service
Service Impression
Formes liquides

Source : Direction de production

Le directeur de production a pour mission de :

- Elaborer en relation avec la direction commerciale, le plan prévisionnel de la Production ;


- Assurer la réalisation du programme de production à 100% ;
- Garantir l’harmonisation des étapes de production ;
- Participer au choix des plans de production de l’unité.

La direction production englobe les départements suivants

 Le département de fabrication :

Il est responsable de fabriquer les produits pharmaceutiques et de respecter les délais de


réalisation du programme de la production

Ce département possède trois services :


 Le service formes sèches : il est chargé de la fabrication des formes sèches (Comprimés,
Gélules...etc.)
 Le service formes liquides : il est chargé de la fabrication des formes liquides (Sirops).
 Le service pâteux : il est chargé de la fabrication des pâteux : (pommades, gel, crème)
 Le département de conditionnement :

Il est responsable du conditionnement primaire et secondaire des produits fabriqués.


Ce département possède trois services :
 Le service conditionnement ;
 Le conditionneur ;
 Le service impression.

 Le département In process (pendant le processus) :

Il assure le contrôle de la fabrication et du conditionnement des produits pharmaceutiques.

d) La direction des Finances et Comptabilité :

Schéma n° : Organigramme de la direction des Finances et Comptabilité

Direction des Finances et Comptabilité

Département Département Département


Finance Comptabilité Comptabilité
(Trésorerie) Matière Générale

Service Service
Gestion MP / AC Achats étrangers

Service
Achats Locaux

Source : Département comptabilité générale

Le directeur des finances et comptabilité a pour mission de :

- Gérer le patrimoine de l’unité (toute dépense ou flux monétaire) ;


- Mettre en œuvre une politique financière pour l’unité ;
- Établir le plan de financement de l’unité (exploitation et investissement) ;
- Planifier, orienter et contrôler les activités de l’unité.

Cette direction englobe les départements suivants

 Le département finance : il a pour tache :

- La gestion de la trésorerie de l’unité ;


- Le règlement des dettes ;
- La gestion de la caisse ;
- Suivit financier des flux et de comptes bancaires.
 Le département comptabilité générale :
Il s’occupe de l’inscription des opérations de : vente, achat, approvisionnement et acquisition des
investissements, comme il est responsable des toutes les factures destinés aux acheteurs et provenant
des fournisseurs telles que : le bon de livraison, de réception et les chèques.
Ce département possède deux services qui sont chargés de comptabiliser les opérations réalisées :

 service achats locaux ;


 service achats étrangers.

 Le département comptabilité matière : il a pour mission de :

- Calculer les coûts des matières premières et articles de conditionnement (Voir annexe N° :04)
- Etablir les fiches de prix des produits finis (la méthode du coût complet) (Voir annexe N° :05)

Ce département possède un seul service :

 Service gestion MP/AC : il est chargé de contrôler les mouvements (entrées, sorties) des matières
premières (MP) et articles de conditionnement (AC)
Ce service travail avec le département GDS :
(La valorisation des stocks se fait par la méthode CUMP)
- Les entrées locales : le coût d’achat = le prix d’achat + frais de transport
(Le transport est souvent assuré par le fournisseur), donc :

Le coût d’achat = le prix d’achat

- Les entrées étrangères :

Le coût d’achat = le prix d’achat + frais d’approche

Les frais d’approche sont : droit de douane, assurance, magasinage...etc.


(Voir annexe N° :07)

e) La direction maintenance :

Schéma : Organigramme de la direction maintenance

Direction maintenance

Secrétariat

Département département département département service service


Utilité climatisation entretien mécanique méthode électricité

Source : Service méthode


Cette direction effectue les opérations qui permettent de conserver le potentiel du matériel en
assurant la continuité et la qualité de la production.
Chapitre III
L’entreprise et son environnement
III-1- Les principaux fournisseurs de l’unité :

La majorité des fournisseurs de l’unité de Dar El Beida sont des étrangers :

FOURNISSEUR PAYS DESIGNATION


AXOPHARMA Allemagne
POLYPHARMA Allemagne
Matières premières1
MEHECO La Chine
CARGILL La France
LAMP L’Italie Articles de conditionnement2
IMA La France Pièces de rechange

III-2- Les clients de l’unité :


Le groupe Saïdal possède trois unités de distribution et de commercialisation :

 L’unité commerciale centre (UCC) : elle a été créée en 1996 en vue de stocker et d’unifier la
commercialisation de tous les produits du groupe et assurer un meilleur service aux clients.

Et pour se rapprocher de ces clients, deux autres unités de distribution ont été crées :

 En 1999, l’unité de distribution Batna (UDB), situé à l’Est de Batna, chargé de la distribution
des produits du groupe à l’Est du pays.

 En 2000, l’unité de distribution Oran (UDO), situé à l’Ouest d’Oran, chargé de la distribution
des produits du groupe à l’Ouest du pays.

Ce sont ces trois unités qui constituent la plupart des clients de l’unité de Dar El Beida, elles
s’occupent de la distribution et la commercialisation des produits pharmaceutiques en Algérie et à
l’étranger.

1
tout ce qui entre directement dans la fabrication du médicament (Ex : paracétamol poudre…)
2
tout ce qui entre dans le conditionnement du médicament (Ex : les étuis…)
III-3- Partenariat :
Le marché algérien est considéré comme très attractif aux investisseurs étrangers
et locaux. Par ailleurs, le code des investissements offre beaucoup d’avantages et de
facilités à l’établissement de partenariat en Algérie
Le groupe Saïdal représente un pole industriel important, crédible, capable de
répondre rapidement aux attentes de ses partenaires par :

- Son potentiel industriel ;


- Le savoir faire de son personnel ;
- La politique de son management ;
- La volonté affichée dans sa stratégie de partenariat.

 Les principaux partenaires de l’unité :

Les principaux partenaires de l’unité de Dar El Beida sont :

 Des laboratoires de renommée mondiale présents sur le marché algérien :


 PFIZER (USA)
 SANOFI-AVENTIS (France)
 GPE

 Des laboratoires algériens :


 SOLUPHARM
 GENERIC LAB

 Des pays arabes :


 DAR EL DAWA (Jordanie)
 SPIMACO

 Production partenariat de l’unité -année 2007- :

Rubriques Objectif Réalisation Ecart Taux


Quantité 5 040 000 4 615 912 - 424 088 91,59 %
Valeur 90 257 000 79 701 442,39 - 10 555 557,61 88,3 %
Source : direction de production

La production pour la gamme partenariat durant l’exercice 2007 a été marquée par le blocage
momentané de la production pour le partenaire GENERIC-LAB, pour le non règlement de ses créances
et cela après la décision prise lors de l’AOD du mois d’avril, ce qui explique un ralentissement des
travaux de façonnage durant cette période.
La production partenariat de l’exercice 2007 a enregistré un taux de réalisation par rapport au
objectif de 91,59 % soit une quantité de 4.615.912 UV, ce qui représente 11 % de la production
totale en quantité.

Part de la production partenariat par rapport à


la production SAIDAL

11%

89%

Gamme partenariat Gamme SAIDAL

III-4- Les exportations : le groupe Saïdal et ses trois filiales exportent vers 15 pays :

 10 marchés en Afrique : L’Afrique du sud, le Cameroun, le mali, le Tchad, le soudan, la Tanzanie,


le Sénégal, le Burkina Faso, Madagascar , le Niger.

 03 marchés arabes : Le Yémen, l’Irak, la Libye.

 02 marchés en Europe :L’Italie, l’Allemagne.

III-5- l’entreprise face à la concurrence :

Avant l’économie de marché, l’entreprise SAIDAL avait le monopole du marché, c’est elle qui
approvisionnait tout marché en médicaments, donc elle n’avait pas de problème de commercialisation
de ses produits, ce qui la pousse à produire sans faire attention à la qualité de sa production.

Suite à la libéralisation du commerce, l’entreprise a commencé à connaître des problèmes de


commercialisation, car elle est confrontée à une concurrence étrangère du fait de l’importation des
produits étrangers.
SAIDAL a pris conscience de la nécessité d’améliorer la qualité de sa production selon les normes
internationales, en vue de se redéployer de manière à utiliser pleinement sa capacité et de valoriser
d’avantage son savoir faire et son expérience.
Aujourd’hui, le groupe SAIDAL, la seule entreprise publique, détient 62 % de la production nationale,
elle occupe la 4éme place sur le marché de la production pharmaceutique en Algérie en termes de
chiffre d’affaires, mais occupe la 1ére place en termes de volume de production annuelle, soit 135
millions d’unités de vente.

La production du secteur privé détient 38% de la production nationale, ce secteur est assuré par 31
sociétés dont 18 fabricants et 13 conditionneurs, parmi ces producteurs nationaux on peut citer :

 LPA (Laboratoire Pharmaceutique Algérien) ;


 LAD Pharma ;
 LAM (Laboratoire Algérien du Médicament).
Chapitre IV
Présentation des activités de l’entreprise
Section 1 : les opérations commerciales

1-1- Le processus achat de l’unité :


Une fois les besoins d’achat de l’unité sont déterminés, le rôle de la direction commerciale est de
transformer la demande d’achat en commande.
Pour ce faire elle doit d’abord prospecter le marché pour sélectionner le fournisseur le mieux placé
c'est-à-dire celui qui respecte les délais, assure la qualité demander et consent un prix compétitif, pour
exécuter cette commande.
Le processus de réalisation d’une opération d’achat peut être décrit à travers les étapes suivantes :

Identification du besoin d’achat

Prospection du marché fournisseur (Appels d’offre)

Réception des offres

Évaluation technique des offres


(1ére sélection des fournisseurs)

Négociations (contr-offre)

Sélection définitive des fournisseurs

Lancement des commandes

Suivi des commandes

Réception et identification des commandes

Non Contrôle conformité


Retour au oui
Fournisseur
Stockage

Transmission dossier achat à la comptabilité

Paiement fournisseur

Source : département des approvisionnements


 Réception des marchandises :
Une fois la marchandise est réceptionnée, elle est mise automatiquement dans la zone de
quarantaine et une demande de son analyse est formulée par le réceptionniste auprès du laboratoire de
contrôle de la qualité.
Un préleveur de laboratoire procède à un prélèvement d’échantillon de la marchandise réceptionnée
pour être analysée :

 Si le résultat est conforme, le laboratoire donne son approbation et délivre un bulletin d’analyse
destiné au magasin.
La marchandise sera ensuite transférée à la zone de stockage qui lui a été réservée.
 En cas de résultat négatif, le laboratoire met le cachet « non-conformité » sur l’avis d’arrivée et
la marchandise sera transférée vers la zone morte réservée aux produits non-conformes dans
l’attente d’un retour au fournisseur ou incinération (brûler).

1-2- Approvisionnement (année 2006) :

Désignation achats étrangers achats locaux Total en DA

matières premières 416 561 292,00 11 948 839,00 428 510 131,00
articles de conditionnement 99 611 441,00 87 523 558,00 187 134 999.00

pièces de rechanges 34 855 127,00 0,00 34 855 127,00

divers 0,00 3 032 245,00 3 032 245,00

Total en DA 551 027 860,00 102 504 642,00 653 532 502,00

Source : Département des approvisionnements

Les achats (année 2006)


La majorité des fournisseurs de l’unité en ce
qui concerne les matières premières, les 16%
articles de conditionnement et les pièces de
rechanges sont des étrangers, par contre les
produits divers sont fournis localement.

84%
achats étrangers achats locaux
1-3- État comparatif des stocks 2006-2007

Evolution
Désignation 2006 2007
(%)
Matières premières 196 073 747,46 184 831 841,96 -6 %

Articles de conditionnement 123 012 617,33 142 933 998,65 16 %

Pièces de rechanges 77 861 515,74 84 028 983,01 8%

Autres 7 102 652,11 8 232 244,51 16 %

TOTAL 404 050 532,64 420 027 068,13 4%


Source : département gestion des stocks

Etat comparatif des stocks


200000000

150000000

100000000

50000000

0
MP AC PR Autres

2006 2007

1-4- Réseau de distribution des produits de l’unité :

La distribution est le régulateur du marché des médicaments, elle permet d’assurer et de régler
l’adéquation entre l’offre et la demande.
L’unité de Dar El Beida commercialise ses produits à l’aide de trois unités de commercialisation :
Unité de
Dar El Beida

Unité de distribution unité commerciale unité de distribution


Batna (UDB) centre (UCC) Oran (UDO)

Grossistes

Pharmaciens

Consommateur final

Source : département des ventes


Section 2 : le processus de la production de l’unité

2-1- Les étapes de la production :

Produit : SULPUREN (gélules)


Les principales taches de l’unité dans le processus de fabrication des gélules sont les suivantes :
 L’acheminement des matières premières nécessaires de la centrale des pesées vers l’atelier de
fabrication.

 Atelier de fabrication :

a) Local de préparation « Colette » : Les matières premières entrant dans la fabrication du produit
seront mises dans une machine qui s’appelle « Colette ».
La préparation se déroule en deux phases :
 La phase interne :
1. Mélange à sec
2. Mouillage jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène
3. L’étalement de la pâte obtenue sur des plateaux.
4. Mettre les plateaux dans « le local séchage » pour faire sécher La pâte, et on obtient une
poudre.
 La phase externe :
1. Faire passer la poudre obtenue à l’issue de la phase précédente par un calibre de
diamètre 0,8 millimètre pendant une demie heure
2. Le mélange final dans la machine « Colette » + Lubrification Jusqu’à l’obtention d’une
poudre douce

Après cette phase, la poudre obtenue reste bloquée. Un préleveur du laboratoire physico-chimie
procède à un prélèvement d’échantillon de la poudre pour être analysée, si le résultat est conforme, le
laboratoire donne son approbation et délivre un bulletin de déblocage.

b) La mise en gélules :
Dans une machine spécialisée, les gélules sont remplies par la poudre obtenue à l’issue de la phase
externe.
Les gélules obtenues sont considérées comme un produit semi fini, elles restent bloquées dans une
chambre climatisée en attendant la délivrance du 2ème bulletin de déblocage par le laboratoire
physico-chimie.
 Atelier de conditionnement :
 L’acheminement des gélules de l’atelier de fabrication vers l’atelier de conditionnement.
Le conditionnement du produit : En utilisant les articles de conditionnement nécessaires, les gélules
seront conditionnées et mises dans des boites de carton.
 Le laboratoire in process : il reste en cours avec la fabrication, il suit toutes les étapes.

 Description de la chaîne de production :

Centrale des Acheminement des MP laboratoire in process


Pesées

L’atelier de fabrication

 Local de préparation « Colette »


- Phase interne
- Phase externe échantillon de la poudre

Bulletin de déblocage 1 Laboratoire


Physico-chimie

 La mise en gélules échantillon des gélules

Bulletin de déblocage 2

L’atelier de conditionnement

 Le conditionnement des gélules

Source : Département de fabrication

2-2- Réalisation par rapport à l’objectif (année 2007) :

Rubriques objectif 2007 réalisation 2007 évolution (%)

Quantités (UV) 33 091 000 36 115 736 109,14

valeurs (DA) 1 401 533 540 1 539 395 640,48 109,84


Source : la direction de production
Réalisation par rapport à l'objectif
(année 2007)

38000000
36000000
34000000
32000000
30000000
objectif 2007 réalisation 2007

Quantités (UV)

L’unité a compté réaliser pour l’exercice 2007, une valeur de production prévisionnelle de 1 401
533 540 DA, mais en fin de compte, elle a réalisé une valeur de 1 539 395 640,48DA.
Cette réalisation positive est le résultat de la sensibilisation permanente des travailleurs pour l’atteinte
des objectifs

2-3- Évolution de la production :

production évolution (%)


années
Quantité (UV) valeurs (DA) Quantité (UV) valeurs (DA)
2005 32 465 862 1 348 490 784,22 - -
2006 30 807 760 1 375 515 689,77 - 5,11 % + 2%
2007 36 115 736 1 539 395 640,48 +17,23 % + 12%
Source : la direction de production
Evolution de la production
(en quantité)

38000000

36000000

34000000

32000000
30000000

28000000
2005 2006 2007

2005 2006 2007

On constate une régression de la production en 2006 par rapport à 2005, cette régression est due
en partie aux aléas suivants :

− La perturbation au niveau des approvisionnements ;


− Une baisse volontaire de la production pour permettre un déstockage des produits finis.

Par contre, le taux d’accroissement de la production en 2007 est trop élevé par rapport à 2006.
Section 3 : L’analyse financière de l’exercice 2007

 Le bilan comptable au 31/12/2007 :


Groupe industriel SAIDAL
EPE Pharmal / spa

ACTIF
N°/C Intitulé du compte Montants bruts Amorti / Prov. Montants nets
2 Investissements
20 frais préliminaires 291 697 244,26 119 689 929,25 172 007 315,01
21 valeurs incorporelles 3 645 943,00 2 957 303,27 688 639,73
22 terrains 17 324 000,00 0,00 17 324 000,00
24 équipements de production 3 488 131 640,53 1 848 538 956,83 1 639 592 683,70
25 équipements sociaux 7 868 195,56 3 340 069,14 4 528 126,42
28 équipements en cours 691 406,70 0,00 691 406,70

TOTAL 2 3 809 358 430,05 1 974 526 258,49 1 834 832 171,56

3 Stocks
30 marchandises 0,00 0,00 0,00
31 matières et fournitures 657 662 664,05 75 633 027,79 582 029 636,26
33 produits semi ouvrés 44 733 508,32 3 413 707,56 41 319 800,76
34 produits et travaux en cours 0,00 0,00 0,00
35 produits finis 522 378 674,65 43 181 941,09 479 196 733,56
36 déchets et rebuts 0,00 0,00 0,00
37 stocks à l’extérieur 52 471 994,03 0,00 52 471 994,03

TOTAL 3 1 277 246 841,05 122 228 676,44 1 155 018 164,61

4 Créances
42 créances d’investissement 33 249 348,92 0,00 33 249 348,92
43 créances de stocks 6 516 614,23 0,00 6 516 614,23
44 créances sue ass et stes app 387 633 948,21 0,00 387 633 948,21
45 avances pour compte 16 043 202,21 0,00 16 043 202,21
46 avances d’exploitation 59 010 747,83 0,00 59 010 747,83
47 créances sur clients 2 842 640 060,84 29 874 206,91 2 812 765 853,93
48 disponibilités 145 888 189,58 0,00 145 888 189,58
40 comptes débiteurs de l’actif 0,00 0,00 0,00

TOTAL 4 3 490 982 111,82 29 874 206,91 3 461 107 904,91

TOTAL ACTIF 8 577 587 382,92 2 126 629 141,84 6 450 958 241,08
PASSIF
N°/C Intitulé du compte Montants
1 Fonds propres
10 capital 800 000 000,00
12 prime d’apport 0,00
13 réserves 1 174 052 449,00
15 écart de réévaluation 0,00
17 liaisons inter unités 0,00
18 résultat en instance d’affectation 2 781 276,67
19 provision pour pertes et charges 1 042 221,55

TOTAL 1 1 977 875 947,22

5 Dettes
52 dettes d’investissement 1 322 510 907,24
53 dettes des stocks 531 439 458,84
54 détentions pour compte 14 197 564,15
55 dettes envers les stes et ass app 1 850 874 657,83
56 dettes d’exploitation 205 830 033,73
57 avances commerciales 0,00
58 dettes financières 172 907 771,76
50 compte créditeur de l’actif 5 263 052,52

TOTAL 5 4 103 023 446,07

Résultat net de l’exercice 370 058 847,79

TOTAL PASSIF 6 450 958 241,08

Source : Département comptabilité et finances


 Tableau des comptes de résultat (TCR) de l’année 2007 :

N°/ C Désignation Débit Crédit


70 marchandises vendues 2 677 036,7
60 marchandises consommées 2 241 762,96

80 marge brute 435 273,74

80 marge brute 435 273,74


71 production vendue 1 568 106 057,06
72 production stockée - 22 740 361,44
74 prestations fournies 99 471 873,48
75 transfert de charges de production 4 548 119,4
61 matières et fournitures consommées 543 901 357,83
62 services 57 401 392,12

81 valeur ajoutée 1 048 518 212,29

81 valeur ajoutée 1 048 518 212,29


77 produits divers 7 427,5
78 transfert de charges d’exploitation 31 683 298,54
63 frais de personnel 246 697 469,26
64 impôts et taxes 13 068 043,26
65 frais financiers 2 199 070,48
66 frais divers 37 196 187,95
68 dotations aux amortissements 89 103 206,99

83 résultat d’exploitation 691 944 960,39

Source : Département comptabilité et finances


 État des réalisations : (chiffre d’affaires)

Vente évolution (%)


années
Quantité (UV) valeurs (DA) Quantité (UV) valeurs (DA)

2006 31 783 636 1 507 689 917,9 - -

2007 36 017 884 1 659 783 789,93 13,32 10,09


Source : département des ventes

Comparativement à l’exercice 2006, les ventes de l’unité de Dar El Beida en 2007 ont enregistré
une évolution de 10,09% en valeur soit un bonus de 152.093.872 DA, et 13,32% en quantité soit
4.234.248 UV
Cette évolution positive est le résultat de :

 Un fonctionnement plus efficace du système AOD (adéquation entre l’offre et la demande) ;


 Une meilleure maîtrise de la rotation des stocks.

Evolution du chiffre d'affaires

1700000000
1650000000
1600000000
1550000000
1500000000
1450000000
1400000000
2006 2007

2006 2007
Le diagnostique général de l’entreprise

1. Les points forts :

 Les trois unités de commercialisation et de distribution qui s’occupent de la distribution des


produits de Pharmal, sont les meilleurs distributeurs à l’échelle locale, elles assurent un meilleur
service aux clients ;

 Pharmal a mis en place un système de management de la qualité, selon le référentiel ISO 9001
version 2000 gage de sa réussite ;

 le portefeuille des produits est très riche et diversifié ;

 le bon fonctionnement du système AOD (adéquation entre l’offre et la demande)


Cette réunion se tient mensuellement entre les trois unités de distribution et les trois unités de
production de Pharmal pour réajuster les plans de vente et de production

 l’utilisation des équipements technologiques pour réduire au maximum les écarts de vente.

2. Les points faibles :


 L’entreprise ne maîtrise pas le marché car elle n’est pas en contacte direct avec sa clientèle ; sa
mission est de mettre ses produits à la disposition des unités de commercialisation et de
distribution et ce sont ces derniers qui les vendent aux clients ;

 L’absence d’une étude de marché qui conduit à la repture de stocks ;

 Les prix des matières premières sont trop élevés car la majorité des fournisseurs sont des
étrangers.

3. Suggestions :

Pour que le groupe Saidal puisse élargir son champ d’activité et augmenter sa part de marché, il doit se
rapprocher des consommateurs en faisant des études de marché qui permettent de déterminer les
besoins exprimés par les consommateurs et d’éviter les ruptures des stocks.

Il doit également améliorer la qualité de ses produits pour faire face à la concurrence de certains
laboratoires qui ont presque pris le monopole du marché national.
Conclusion

Le stage que j’ai effectué au niveau de l’unité de Dar El Beida a été très bénéfique, il m’a permis
d’approfondir mes connaissances acquises durant le tronc commun et de m’intégrer dans le milieu
professionnel.

Durant le mois que j’ai passé au sein de l’entreprise, j’ai pu saisir l’importance d’une telle formation
pour un étudiant qui doit être en mesure d’adapter ses connaissances théoriques acquises à la flexibilité
des événements et situations par lesquels passe une entreprise, et de les compléter en observant les
différentes activités puis en les comparant aux acquis théoriques.

En outre, cette expérience m’a permis d’acquérir une vision réelle du fonctionnement d’une entreprise
pharmaceutique, notamment des départements qui la structurent, du monde de travail et de coopération
qui se fait entre les différents services.

J’ai pu par la même constater que le groupe SAIDAL a pu conserver sa place sur le marché national et
il détient encore plus que la moitié (62%) de la production nationale malgré qu’il est confronté à une
concurrence étrangère rude, et cela grâce à la bonne qualité de ses produits (haute gamme).

Les documents que j’ai consultés et les entretiens avec les différents membres de l’entreprise m’ont
permis de mieux apprécier le travail des délégués médicaux, ainsi que ma présence quotidienne
assidue et ponctuelle durant toute la durée du stage m’a permis de faire ressortir un ensemble des
points forts et points faibles de l’entreprise.

Vous aimerez peut-être aussi