Vous êtes sur la page 1sur 21

Commande scalaire des machines tournantes

Commande scalaire des machines tournantes Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées  Plan du cours  Introduction: champ d ’application  Machine synchrone:

Plan du cours

Introduction: champ d ’application

Machine synchrone: Autopilotage

Réalisation technologique: choix du capteur

Introduction

Machines synchrones autopilotées

Introduction Machines synchrones autopilotées La machine synchrone est alternative . En génératrice, elle est l

La machine synchrone est alternative. En génératrice, elle est l ’alternateur de nos centrales.

L ’utilisation en moteur était un problème, que l ’autopilotage a permis de résoudre.

C ’est une machine:

robuste

possédant un bon rendement

permettant de fonctionner en vitesse variable.

Introduction

Machines synchrones autopilotées

Introduction Machines synchrones autopilotées Champ d ’application:  Traction ferroviaire, véhicules électriques,

Champ d ’application:

Traction ferroviaire, véhicules électriques, propulsion

1MW-100MW

1MW-100MW

1MW-100MW 100kW-1MW
1MW-100MW 100kW-1MW
1MW-100MW 100kW-1MW
1MW-100MW 100kW-1MW
1MW-100MW 100kW-1MW
100kW-1MW

100kW-1MW

marine

grosse industrie

Maintenant (et de plus en plus) l ’industrie pour les

systèmes de production

100W-100kW

petits moteurs (typiquement: ventilateurs)

lecteurs de disquettes

1-100W

Accélération vive Ondulation de couple réduite Longue durée de vie

Que manque-t-il?

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées  Plan du cours  Introduction: champ d ’application  Machine synchrone:

Plan du cours

Introduction: champ d ’application

Machine synchrone: Autopilotage

Réalisation technologique: choix du capteur

Autopilotage

Machines synchrones autopilotées

Autopilotage Machines synchrones autopilotées Présentation de la machine synchrone Distinguer deux types de machines:

Présentation de la machine synchrone

Distinguer deux types de machines:

A fém sinusoïdale

de la machine synchrone Distinguer deux types de machines:  A fém sinusoïdale  A fém

A fém trapézoïdale.

Machine synchrone

Machines synchrones autopilotées

Machine synchrone Machines synchrones autopilotées Rotor Stator Rotor Stator Représentation simplifiée
Machine synchrone Machines synchrones autopilotées Rotor Stator Rotor Stator Représentation simplifiée
Rotor Stator
Rotor
Stator

Rotor

Machine synchrone Machines synchrones autopilotées Rotor Stator Rotor Stator Représentation simplifiée

Stator

Machine synchrone Machines synchrones autopilotées Rotor Stator Rotor Stator Représentation simplifiée

Représentation

simplifiée

Principe

Machines synchrones autopilotées

Principe Machines synchrones autopilotées Aimantation produite par la phase a (seule) B ia ia(t) va t

Aimantation produite par la phase a (seule)

B ia ia(t) va t T
B
ia
ia(t)
va
t
T

Principe

Machines synchrones autopilotées

Principe Machines synchrones autopilotées Pour deux phases en quadrature spatiale, et temporelle C C r r

Pour deux phases en quadrature spatiale, et temporelle

Pour deux phases en quadrature spatiale, et temporelle C C r r é é a a

CCrrééaattiioonn dd uunn cchhaammpp ttoouurrnnaanntt

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées Aimantation crée par le rotor. N S Aimantation du rotor Aimantation du stator

Aimantation crée par le rotor.

N S
N
S
autopilotées Aimantation crée par le rotor. N S Aimantation du rotor Aimantation du stator c c

Aimantation du rotor

Aimantation du stator

ccee cchhaammpp ppeeuutt eennttrraaîînneerr uunn aaiimmaanntt ggrrââccee aauuxx ffoorcrceess éélleeccttrroommaaggnnééttiiqquueess qquuii ssoonntt ccééeess

Autopilotage

Machines synchrones autopilotées

Autopilotage Machines synchrones autopilotées Schéma électrique équivalent: Modèle de Benh-Eschenburg. C ’est un

Schéma électrique équivalent: Modèle de Benh-Eschenburg.

C ’est un Schéma monophasé équivalent. Sur ce schéma, V et I représentent les grandeurs d ’alimentation de la machine. E représente la force électromotrice (ou contre électromotrice) fém. r et L sont des paramètres. Ce schéma est sensé modéliser le comportement électrique du moteur.

V

L I r
L
I r

Ce schéma doit être, complété par une définition de E:

• En module: E=Kd /dt=K

E •en phase : e(t) est en quadrature par rapport au rotor.

Les grandeurs sont sinusoidales.

Autopilotage

Machines synchrones autopilotées

Autopilotage Machines synchrones autopilotées Diagramme de Fresnel associé V I E V = E +(r+jL )

Diagramme de Fresnel associé

V

I

synchrones autopilotées Diagramme de Fresnel associé V I E V = E +(r+jL ) I V

E

V=E+(r+jL )I

V jL I E rI I Aimantation
V
jL I
E
rI
I
Aimantation

du rotor

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées  Plan du cours  Introduction: champ d ’application  Machine synchrone:

Plan du cours

Introduction: champ d ’application

Machine synchrone: Autopilotage

Réalisation technologique: choix du capteur

Technologie du capteur

Machines synchrones autopilotées

Ce que l ’on attend du capteur de position:

qu ’il soit robuste vis à vis des chocs, de la poussière car c ’est un élément important dans le fonctionnement du moteur

qu ’il soit simple à mettre en œuvre et léger

qu ’il soit peu onéreux

Doit permettre de repérer les positions permettant l ’alimentation des 3 phases (cf TD1),

Technologies disponibles:

Optique

magnétique.

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées Capteur optique. Principe. Capteur en fourche. Translucide Opaque LED émettrice

Capteur optique.

Principe. Capteur en fourche.

autopilotées Capteur optique. Principe. Capteur en fourche. Translucide Opaque LED émettrice QQuueessttiioonn::
autopilotées Capteur optique. Principe. Capteur en fourche. Translucide Opaque LED émettrice QQuueessttiioonn::

Translucide

Opaque

LED émettrice

Capteur en fourche. Translucide Opaque LED émettrice QQuueessttiioonn:: ddoonnnneerr eenn ffoonnccttiioonn ddee
Capteur en fourche. Translucide Opaque LED émettrice QQuueessttiioonn:: ddoonnnneerr eenn ffoonnccttiioonn ddee

QQuueessttiioonn::

ddoonnnneerr eenn ffoonnccttiioonn

ddee llaa tteennssiioonn ddee

ssoortrtiiee ddee ccee ccaapptteueurr

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées  On peut aussi trouver des codeurs optiques, dont les disques comportent des

On peut aussi trouver des codeurs optiques, dont les disques comportent des milliers de points par tour, avec possibilité de connaître le sens de rotation

Ces capteurs sont donc bien adapté au cas des machines à fem sinusoïdale.

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées Capteurs magnétiques. Technologie du capteur: capteur à effet Hall ( Hall sensor )

Capteurs magnétiques.

Technologie du capteur: capteur à effet Hall ( Hall sensor )

du capteur: capteur à effet Hall ( Hall sensor ) GND V +15V H Parfois, c

GND

V

+15V

H

Parfois, c ’est l ’aimant du

rotor lui même qui sert à la détection

de position.

Exemples d ’application: lecteurs de disques et ventilateurs

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées Capteurs magnétiques. Principe: a peu près identique à celui d ’un capteur

Capteurs magnétiques.

Principe: a peu près identique à celui d ’un capteur optique, mais ici on capte le champ magnétique issu d ’un petit aimant collé sur le rotor.

magnétique issu d ’un petit aimant collé sur le rotor. 0 2 V H Proportionnel au
magnétique issu d ’un petit aimant collé sur le rotor. 0 2 V H Proportionnel au
0 2
0
2

V H

Proportionnel au champ

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées On ne pourra jamais disposer beaucoup de capteurs sur un tour. Le nombre

On ne pourra jamais disposer beaucoup de capteurs sur un tour. Le nombre d ’impulsions sera limité. C ’est pourquoi, ces capteurs sont bien adaptés au cas des fém trapézoïdales.

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées Notes: la mise en place du capteur de position sera toujours suivie d

Notes: la mise en place du capteur de position sera toujours suivie d ’une opération de calage, c ’est à dire de la mise en position des capteurs (optique ou magnétique) par rapport à l ’aimant du rotor. Ou bien encore, par rapport à la fem

ou magnétique) par rapport à l ’aimant du rotor. Ou bien encore, par rapport à la

Bon calage

ou magnétique) par rapport à l ’aimant du rotor. Ou bien encore, par rapport à la

Mauvais calage

Machines synchrones autopilotées

Machines synchrones autopilotées  Détail d ’un variateur de vitesse industriel.

Détail d ’un variateur de vitesse industriel.