Vous êtes sur la page 1sur 4

Quel hébergement

pour mon site web ?

Afin de rendre disponible et visible un site internet 24h/24h, il est nécessaire que celui-ci soit hébergé sur un
serveur connecté à Internet.
Pour avoir un service de qualité, il est conseillé de recourir aux services d’un prestataire spécialisé qui
veillera à la continuité de service du site à la sécurité des serveurs tant au niveau physique (vol, incendie…)
qu’au niveau logique (piratage…).
Ces dernières années cette activité s’est concentrée et industrialisée. Ce sont de véritables centres
d’hébergement qui ont été créés. Ces entreprises assurent l’hébergement de plusieurs centaines de
serveurs dans des bâtiments sécurisés et raccordés aux réseaux à très haut débit des principaux opérateurs
internet.

Cette notice aborde les différents types d’hébergement et donne les clés pour choisir une solution adaptée à
un site web.

Les offres d’hébergement

Les prestataires proposent plusieurs types d’hébergement qui répondent à des besoins spécifiques: gratuit,
mutualisé, dédié.

L’hébergement gratuit
Les fournisseurs d’accès à Internet intègrent généralement dans leurs offres commerciales une formule
d’hébergement de site web avec un espace de stockage limité. Il existe également un très grand nombre
de sites proposant de l’hébergement gratuit.

Il est important de regarder de près les conditions dans lesquelles ce service est proposé. En effet,
l’hébergement gratuit du site implique en contrepartie l’affichage de publicités sur le site web ou sous forme
de « pops-up1».

1
pop-up : Un pop-up est une fenêtre qui s’ouvre automatiquement lorsqu’un internaute visite certains sites web. Ces fenêtres contiennent
généralement de la publicité.
Compte tenu du modèle économique de ces entreprises, rien n’est garanti. Le site hébergé est parfois plus
lent et sa disponibilité n’est pas garantie.
Il est souvent impossible dans ces offres de pouvoir utiliser son nom de domaine. Le prestataire propose
plutôt ce genre d’adresse Internet : www.perso.nom_de_l’hebergeur.com
Le site web peut alors être perçu comme « amateur », « non professionnel ».

De plus, les moteurs de recherche ne considéreront pas le site comme un site professionnel, mais plutôt
comme un site personnel, ce qui risque de nuire à sa performance en matière de référencement naturel.

L’hébergement mutualisé
La mutualisation de l’hébergement est un système où le prestataire abrite les sites de plusieurs clients sur
un même serveur. C’est une solution relativement économique qui permet aux clients d’avoir une prestation
de qualité à un prix raisonnable.

L’hébergement mutualisé ne permet pas au client d’avoir un accès direct à l’ensemble du serveur pour faire
ses modifications, mais à l’espace qui lui est affecté.
Certains prestataires qui réalisent des sites web revendent des offres packagées par des hébergeurs
professionnels, d’autres possèdent un serveur propre sur lequel ils hébergent les sites de leur clients.

L’hébergement dédié
L’hébergement dédié est un type d’hébergement où le prestataire met à disposition un ou plusieurs
serveurs pour le site web d’une entreprise. Ce serveur peut être la propriété ou non (location) de
l’entreprise.

L’hébergement dédié est une solution relativement chère mais elle garantie au client une prestation de très
bonne qualité. Il permet d’utiliser la totalité des possibilités du serveur. Le site web hébergé ne partage pas
la bande passante ou le disque dur avec d’autres sites.

Cette solution convient aux sites stratégiques ou très visités.


Les caractéristiques techniques
L’hébergement est caractérisé par différents critères techniques :

 Volume de stockage
 Système d’exploitation
 Type de base de données et langage supportés (php, mysql, .net, java…)
 Bande passante disponible
 Outil d’analyse de fréquentation
 Volume de transfert

Ainsi que les services associés ou optionnels :

 La gestion des interventions


 Les sauvegardes
 Les services de messagerie
 La gestion de la sécurité
 Dépôt de nom de domaine.

Choisir un hébergement
Pour toute prestation informatique, il est important dans un premier temps de déterminer ses besoins. Cette
étude préalable n’est pas forcément simple à réaliser sans expérience.

Le prestataire qui développe un site web conseille en général son client sur la solution d’hébergement la
plus adaptée.
En cas de problème, il est toujours possible de migrer rapidement des données et des applications vers
une solution d’hébergement plus performante en cours d’exploitation du site.

Une entreprise peut analyser par elle-même un certain nombre de points techniques qui influeront dans le
choix de l’hébergement.

Au niveau technique
 Quel volume de stockage2 est nécessaire pour héberger le site web ? Les données seront-elles
volumineuses (vidéos, images en grand nombre ou en haute définition…) ?
 Quel est le besoin en bande passante3 ?
 Le site aura t-il beaucoup de photos, de téléchargements de documents… ?
 Devra-t-il supporter des pointes de fréquentations avec des milliers d’utilisateurs simultanés?
 Le site est-il développé dans un langage particulier ?
 Le site utilisera-t-il un outil de gestion de contenu spécifique ?

2
Volume de stockage : espace sur le disque du serveur pour stocker les fichiers du site web.
3
Bande passante : quantité d’information que peut véhiculer un canal de communication en un temps donné. La bande passante se mesure en bits
par seconde (bps).
 Sera-t-il développé dans un environnement informatique peu répandu ?
 Y a-t-il des bases de données ? Différents langages : jsp, php, mysql… ?
 Le nom de domaine est-il déposé ? Il faut penser au nombre de noms de domaines et de sous-
domaines
 L’entreprise a-t-elle besoin d’adresses email avec un nom domaine ? Combien ?
 Peut-on accéder au site à distance via un cryptage (SSH) ?

Au niveau des services


Bien que ces points soient difficilement contrôlables, il est possible de vérifier dans le contrat proposé les
points suivants :

 L’accès physique au serveur est-il sécurisé ? Un dispositif de protection d’incendie est-il présent à
proximité ? L’alimentation électrique dispose-t-elle de sécurités ?
 Des mécanismes de sauvegardes automatiques sont-ils prévus ?
 Y a-t-il un service de surveillance du trafic (nombre de visiteurs, pages visitées, pages d’entrée…) ?
 Quels sont les délais d’intervention du prestataire en cas de problèmes (7j/7J, 24h/24h…) ?
 Peut-il y avoir un reboot du serveur à distance ? (processus de redémarrage du système) ?
 Y a-t-il un support technique ?
 Le prix de la prestation est-il raisonnable ? Correspond-il à au budget ?

Point important

Bien souvent la prestation d’hébergement proposée par la société qui conçoit le site web est réalisée par
un partenaire. C’est une prestation qui dure dans le temps et que l’on paye une fois par an. L’hébergeur ne
connaît donc pas directement ses clients finaux.

Il arrive parfois, suite à une cessation d’activité du prestataire qui a réalisé le site, que la facture de
l’hébergeur ne soit pas payée. Ayant industrialisé son fonctionnement, l’hébergeur procède alors à l’arrêt
de l’hébergement et fait disparaître les sites web réalisés par le prestataire.

C’est d’ailleurs bien souvent dans ce cas que l’on découvre que l’on n’avait pas de sauvegarde et qu’il faut
recommencer le site à zéro.

Il est donc prudent de bien connaître « qui fait quoi ? » dans le projet. Si le prestataire a des sous-traitants
pour l’hébergement, il est important de les identifier précisément afin d’éviter ce type de mésaventures.