Vous êtes sur la page 1sur 3

L’entreprise Matériaux de Construction (MC)

L’entreprise MC, filiale de la Compagnie Industrielle de Matériaux (CIM), a pour activité la


fabrication de fenêtres en PVC (polychlorure de vinyle), destinées aux entreprises du BTP et
au réseau de distribution propre au Groupe Industriel. Jusqu’à présent, toutes les activités de
l’entreprise étaient concentrées dans un même lieu géographique, les responsabilités des
collaborateurs n’avaient jamais été clairement définies et la production de données financières
se limitait au compte de résultat et au bilan.
Face à un certain nombre de difficultés, M. Legrand, directeur de la filiale, a souhaité clarifier
les responsabilité au sein de la filiale et a établi l’organigramme suivant.

Direction générale

Service achats Service administratif

Division Division Fenêtres


Structures PVC

Séduit par le concept de décentralisation, Monsieur Legrand a souhaité que chacune des
divisions dispose d’une grande autonomie de gestion.
− Elles sont libres d’acheter et de vendre à l’extérieur ou à l’intérieur de l’entreprise. La
commercialisation des produits vendus à l’extérieur est réalisée par l’intermédiaire de
représentants VRP.
− Elles ont la possibilité de recruter et gérer leur propre personnel.
− Elles ont le choix de leur localisation car les anciens locaux, inadaptés aux évolutions de
l’activité, ont été vendus et tous les nouveaux bâtiments pris en location. Ainsi, le
directeur de la division « Structures PVC » a choisi un bâtiment récent au prix de location
de 960 000 € par an tandis que le directeur de la division « Fenêtres » a décidé de
s’installer dans une usine désaffectée louée au prix de 1 560 000 € par an.
− Elles ont la possibilité de moderniser leur outil de production. La division « Structures
PVC » a remplacé ses anciens équipements par de nouveaux matériels d’une valeur de 12
000 000 € (amortissables en linéaire sur 10 ans) capable de produire 40 000 structures en
PVC par an. De même, la division « Fenêtres » a investi dans du matériel de production
pour un montant de 30 000 000 € (amortissables en linéaire sur 10 ans).
Le bilan de l’année écoulée est mauvais, l’entreprise enregistrant pour la première fois une
perte évaluée à 1 596 000 €. Monsieur Legrand, très inquiet par la situation financière de
l’entreprise, demande au responsable comptable, d’analyser les résultats et d’identifier
l’origine des pertes.

Méthodologie suivie par le responsable comptable


Deux centres de profit ont été définis : la division « Structures PVC » et la division
« Fenêtres ». Les frais de siège ont été répartis au prorata des frais de personnel de chacune
des divisions :
− Frais de personnel de la division « Structures PVC » : 3 600 000 €
− Frais de personnel de la division « Fenêtres » : 12 000 000 €
Le prix de cession entre la division « Structures PVC » et la division « Fenêtres » est égal au
coût de fabrication des structures PVC et comprend :
− les achats matières 5 376 000
− les frais de personnel 3 600 000
− et les autres frais de fabrication 630 000
La division « Structures PVC » ayant produit 32 000 structures, le prix des cessions internes
s’établit à 300,19 €.

Les données du siège


Frais de personnel du siège 3 000 000 € (direction générale)
1 440 000 € (service administratif)
960 000 € (service achat)
Frais financiers 2 880 000 €
Loyers 3 720 000 € (sièges et divisions)
Publicité 540 000 € (publicité « Structures PVC »)
4 320 000 € (publicité « Fenêtres »)
Dotations aux amortissements 4 200 000 € (pour les deux divisions)

Le total des frais de siège a été réparti entre les deux centres de profit au prorata de leurs frais
de personnel, soit :
− 4 860 000 € pour la division « Structures PVC » ;
− et 16 200 000 € pour la division « Fenêtres ».

Les données de la division « Structures PVC »


La division produit des structure de fenêtres en PVC. Ces structures sont principalement
destinées à la division « Fenêtres » qui assure la finition (installation des verres et des
serrureries). De surcroît, les structures en PVC peuvent être vendues auprès de professionnels
du BTP qui réalisent alors les finitions.
(en €)
Ventes externes (10 000 structures à 540 €) 5 400 000
Ventes à la division « Fenêtres » (22 000 structures à 300€) 6 600 000
Achats externes 5 376 000
Frais de personnel 3 600 000
Autres frais de fabrication 630 000
Commissions des représentant 270 000
Quote-part de frais de siège 4 860 000
Résultat (2 736 000)

Les données de la division « Fenêtres »


La division habille les structures PVC fournies par la division « Structures PVC » et assure la
finition des fenêtres. La qualité du produit est irréprochable. Le directeur de cette division a
particulièrement apprécié la possibilité de diversifier son approvisionnement en structures de
fenêtres, lui permettant ainsi d’élargir sa gamme de produits.
(en €)
Ventes externes (27 000 fenêtrs à 1 920 €) 51 840 000
Achats à la division « Structures PVC » (22 000 structures à 300€) 6 600 000
Achats externes de structures (5 000 structures à 540 €) 2 700 000
Autres achats externes 9 072 000
Frais de personnel 12 000 000
Autres frais de fabrication 2 400 000
Commissions des représentant 1 728 000
Quote-part de frais de siège 16 200 000
Résultat 1 140 000
L’analyse menée par le comptable semble indiquer que les mauvais résultats de l’entreprise
s’expliquent surtout par les mauvaises performances de la division « Structures PVC ».
Cependant, avant de prendre des décisions, M. Legrand souhaite apprécier la pertinence de la
nouvelle organisation et modifier, éventuellement, la méthodologie d’évaluation des
performances des centres de responsabilité.

Vous aimerez peut-être aussi