Vous êtes sur la page 1sur 3

Devoir Surveillé

Analyse Numérique 1
Date : 3 novembre 2015 Durée : 1h30
Sections : ING1 mécatronique Calculatrice : autorisée
Enseignantes : I.Kammoun, C.Merjane Documents : non autorisés

Exercice 1 (5 pts)    
ε−2 2 0 ε
On considère le système linéaire AX = b avec A =  2 −2 1  , b =  0 .
0 −1 3 2
1. En appliquant la méthode de Gauss sans aucune stratégie et en prenant  = 10−k où k est tel que
1 + 10−k = 1 sur votre calculatrice, calculer numériquement la solution s1 du système.
2. En appliquant la stratégie du pivot total dès la première étape, calculer numériquement la solution
s2 du système.
3. Comparer les résultats. Que peut-on conclure dans ce cas.

Exercice 2 (10 pts)

Soit M = (mij )16i,j6n ∈ Mn (R), n ≥ 3 une matrice inversible de la forme ci-dessous avec ai 6= 0 pour 1 ≤ i ≤ n.

 
a1 b1 β1
 a2 b2 β2 
... ... ..
 
à part les termes mi i , mi i+1 , mn i , mi n ,
.
 
 
M = ... ..
 tous les autres termes de la matrice
. sont des zéros.
 

 bn−2 

 an−1 βn−1 
α1 α2 . . . . . . αn−1 an

1. Montrer que M admet une décomposition LU .


2. Donner la structure des deux matrices L et U ainsi que les relations de récurrence permettant de calculer
les éléments de ces deux matrices.
3. Calculer à partir de la factorisation LU le déterminant de M et donner les conditions sur ai , bi , αi et βi
pour que la matrice M admette une factorisation de Cholesky.
4. En déduire les relations de récurrence permettant de calculer les éléments de la matrice R de factorisation
de Cholesky.
5. Application 
−2 1 0 0 100

 0 5 2 0 200  (a) En supposant que M est inversible,
Soit la matrice M =  0 donner la factorisation LU de M .
 
 0 −1 −1 300  
 0 0 0 4 400  (b) En déduire le déterminant de M .
−4 −3 −2 2 −2
Exercice 3 (5 pts)

Soient a et b deux paramètres réels. On dénit la matrice A par :


 
a a a
A= a b b 
a b 1
1. Donner une condition nécessaire et susante sur le couple (a, b) pour que la matrice A soit symétrique
dénie positive.  
0
2. Donner la décomposition de Cholesky de A et en déduire la solution du système linéaire Ax =  1 .
2

Ecole Nationale d'Ingénieurs de Carthage


1/1
4, Rue des Entrepreneurs Charguia II - 2035 Tunis-Carthage
Ii;F è flXR
'r!Lllqï
,Yïi,ôæ1
qwlfsï{ï-
ilt3rl?=Ff*TlTr*1ry
Êi:Z\5:y,A;l3r \nol
il*R,q*%â*tsï:âi
^*ffirvfllF?ï
:lïSir,oiSit }iqÉ}
gl= dïJ
fit:-6uh1+sl
-^
*qT
q-*Fl^G [v tj
d-3; tV I'r- '-:'
I ^-' r.>.>

--,- *a
i€o o
-âaA;$ Ii { xoa f nVG
d d -s:VlVl cû lïgoc\
l- \--/ \tq\HolB {A\S
n rl u d j
^ ,,. -\i '1 4
\\j
7, iù
ll
ljrl
---- 6 -L lvf a4
aC-
.-r- -rr
o ? "{q
%
d -0 1: $
ri a hii
ê:: 'x+
Lil
\; E $\,\1
(':
U
-(\.o'j rt ( t d
\;e^ T'
JQff}G oË
l',\-/
\{ F)
(
l4o ,^1
/\ 3-
d'e n %:*-.&
'9 -l
o o/-.' t L It
'
[* ]t
:; >" 'uo -\ \-0 I

d
Ir
-.--- {--o
j
Le-
ô:
ù
t, sJ ..*
s^
"rx
It
^l|o
ll

[b{,* ,f
=roË \-ct
d 6 o-6>1:Ji \ +
o-* [d[.,[c =)+-,i
-\i ]
'- o d di
=
i) +=g o@
# ,i ,,
r-Utt
"- v ir
.N
i,,i-,.
*-, g T"L È. $>
;l 7
'î[ ;;; rr +
Jl d-oç p ")
x\
tl tl
{t\-s'^Y-
rlo
-orri:ît
*_:
id6
+-e Æ- @
\-=
tz .> I
ll. -,ï -l
,-,..
lirË
"''1
n +.f
'-
o h FC
o\'/,.8*
RFli I \-/
-11,ï1
* itn
rr Cl iw

F' -.. ?Ê:


â
itô
5
t+lï a[il dA
-otal
F,,O S n-_
.)-
-* À.,r
--\_rr
,,,,. I \^ua
"ld

-v
n)
\(\ ); + tr
\-_-.,/_.1'4loù4
o ,Sfi ' _.x af

q i''1
O
t't; APc. Ary
/ dic :?
ul

1r7oco
\ tl o 2
*t' o rty- [+f; 8,r\ I
,É4;() c
c> Xi' i, à$
V
,-.V [o\' *u ls-
4ç 'o (
o
6
o/

* {4\-1 \ 'tl
A
',/ç;.t
I
i ^"
IA,'i
D\-/ rcrr-,
,V *l.i
ufJ
)
. - û$

a. cl 4q)
-+l*T\ 3 {-
lll
I I

k ù eË rr''.ifr r
sll t-o t
iji, ) -/-$ 4
iq s"g 4--
l/u *-*
1,'i
l)\/ J
b,$
e/* 3
ul
î\