Vous êtes sur la page 1sur 7

Introduction générale

Le tourisme est l’une des plus anciennes activités du monde, il s‘est développé avec
l’évolution technologique et démographique ; cette évolution implique des effets
multiformes touchant les sociétés, les systèmes économiques et l'environnement ; il doit être
sérieusement pris en charge lorsque l’on sait que le tourisme avec ces différents types jouent
un rôle important ; il est considéré aujourd'hui comme un secteur stratégique du
développement pour les pays en voie de développement.
D’une part on trouve et depuis des siècles que l’homme cherche les exigences de la
vie et de la modernité de notre époque, imposant à l'individu le besoin de se détendre et se
reposer pour assurer son équilibre physique et psychique qui forme la santé. Cet équilibre
dégradé par les tensions qui en résultent des activités obligatoires et continuelles de la vie
quotidienne de l'être humain, de l’embrouillement et de la fatigue et du stress ….
Dans ce contexte et visant à procurer le minimum de ces besoins humains ; les
établissements de santé viennent combiner le soin et le tourisme comme solution efficace
tout en permettant au patient de retrouver une place dans son environnement initial ; donc un
espace naturel et un lieu de vie agréable, durable et sain qui sont associés a une meilleure
santé, un meilleur niveau d'activité physique, moins de symptômes psychologiques, moins
d’anxiété, de dépression et de stress et un niveau de cohérence sociale plus important..
L’Algérie pays du nord-africain possède une grande richesse grâce à sa nature, son histoire,
sa culture, son patrimoine touristique important, sa beauté et sa diversité des paysages
(côtières, montagnes, Sahara, etc.). Le mariage entre l’ouverture sur la mer méditerranéen et
l’environnement montagnard dans la ville de Jijel, qui possède des potentialités et des
richesses naturelles très exceptionnelles, exerçant une influence importante sur la santé et le
tourisme de santé. Ce qui nous à pousser à choisir pour la projection de tel projet, une zone
montagneuse calme et seine ouverte sur la mer qui est la ZET ras el affia comme site
d’intervention, valable.

1
Motivation et choix du thème :
Par son ouverture sur une économie de marché, inscrite dans les nouveaux concepts
internationaux qui sont : la mondialisation, le développement durable et la nécessité d’un
renouvellement littoral, l’Algérie doit avoir des infrastructures touristiques très importantes
qui traduisent les potentialités disponibles.
L’environnement balnéaire exerce une influence importante sur la santé et le bien être
de l’homme. Ce qui nous a incités à opter pour le tourisme en zone littorale. Notre choix s’est
porté sur un thème d’actualité qui est «le tourisme de santé durable» afin de pallier aux
insuffisances en matière d’équipement du tourisme, par la création d’une nouvelle destination
de détente physique et intellectuelle ,l’enjeu est d’assurer et de maintenir de façon durable
pour les gens un endroit sain et de qualité notamment par un respect permanent de
l’environnement, en optant pour une architecture qui s’adapte avec cette nature, et dans le but
est la recherche d’une synthèse harmonieuse entre la destination du projet ,le confort du
visiteur et la sauvegarde de l’environnement et le patrimoine culturel .
Il existe d’autres causes qui nous ont poussés à choisir ce sujet :
Le tourisme aujourd’hui est l’un des premiers domaines sur lesquels se base
l’économie de la plus part des villes méditerranéennes en plus de son rôle d’agrément
c’est un créateur de richesse.
L’importance des potentialités dont dispose la wilaya de Jijel qui permettent de créer
un tourisme de santé durable (la mer, le soleil, …..), qui constituent des atouts
favorisant le renouvellement des énergies
La ville de Jijel souffre d’un manque flagrant en infrastructures et équipements de
tourisme, malgré les potentialités énormes qu’elle offre.
Alors pour toutes ces raisons, on a voulus attirer l’attention vers le tourisme sanitaire qui en
même temps prend la responsabilité de sauvegarder le site naturel et de ne pas perturber
l’écosystème.

2
Problématique :
La ville de Jijel est d’une richesse touristique importante et très diversifiée sa façade
maritime de 120km, ses potentialités naturelles, culturelles et archéologiques qui font de cette
ville côtière l’une des destinations touristiques les plus prisées ... mais à l’image de toutes les
villes touristiques algériennes, elle reste toujours chercher un essor touristique adéquat.
Il est réel que nous faisons face à un problème de développement de ce secteur qui peut être
le levier économique sur lequel les responsables s’appuient qui freine cette croissance. En
effet il s’agit de trouver de nouvelles offres pour un essor touristique.
L’Algérie qui possède une côte de 1200 kms, des cultures diversifiées, des paysages
surprenants, des traditions à découvrir, a en son territoire plusieurs villes touristiques qui
déploient toutes ces richesses. Ces villes qui restent toujours baser sur le tourisme classique
sont des destinations pour un petit nombre de visiteurs qui les connaissent pour une raison ou
une autre et pour les accueillir ce n’est pas toujours facile. Ajouté à cela, ce qui est offert en
matière d’identité à ces visiteurs demeure superficiel.
A côté de cela les effets du tourisme classique apparence :
des dégâts environnementaux locaux et mondiaux ; en 2025, la moitié de la destruction
annelle de la couche d’ozone sera causée par les transports aériens …une cour de golf moyen
en Thaïlande à besoin d’une tonne et demi de fertilisants et produits chimiques de toutes
sortes par an ,et use autant d’eau que 60 000 habitants locaux …Aux philippines et aux
Maldives , le dynamitage des coraux pour la construction d’hôtels a gravement endommagé
les barrières de corail et fragilisée l’industrie locale du poisson .
Perte de l’identité culturelle ; a Hawaï, des lieux d’inhumation ont été détruits afin de
construire des complexes touristiques. En Afrique de l’est, la tribu des Massai à été déplacé
de son territoire d’origine pour favoriser les safaris touristiques …
Peu de transferts de compétences : l’industrie touristique se targue à juste titre de générer des
emplois. Cependant les embauches locales sont réservées aux (petites mains) les cadres
étrangers remplissant les fonctions les plus qualifiées …
Pois et influences négatives du tourisme, par rapport aux autres activités économiques ; à
Djerba, dans le Sud de la Tunisie, les constructions d’hôtels ont rapidement faits reculer les
terres agricoles et les jardins au point que l’ile produit désormais moins de 10%de ses besoins
1
alimentaires (Source revue alternative économiques juillet-aout 2010).

1
http://w.w.w.voyageon-autrement.com

3
Devant ce constat, des volontés se sont élevées depuis quelques années, pour proposer un
tourisme différent.
Le tourisme de santé durable ?
Le développement des activités touristiques ainsi que la forte croissance démographique
qu'a connu le monde durant les dernières décennies, ont occasionnés l'apparition de certains
produits émergents qui répondent aux besoins d'une clientèle très différenciée et très
exigeante. Et sur ce modèle que le tourisme de santé a fait son apparition comme un nouveau
phénomène mondial combinant loisirs et soins corporels et dont sa demande ne cesse de
s'exprimer et surtout pour certains régions comme l’Europe avec 67% du flux mondial ; puis
des destinations émergentes de l’Asie avec 25% du flux mondial et l’Afrique avec seulement
10%.
Dans le Maghreb, il y a aussi un mouvement de modernisation dans ce secteur surtout
chez les deux voisins tunisiens et marocains, qui eux drainent respectivement 50% et 41.5%.
Et seulement 8.5% du flux touristique du nord-africain en 2008 pour l’Algérie. 2
C’est dans ce foisonnement d’idées que s’inscrit notre travail: faire un face à face entre le
tourisme balnéaire standard (soit banal...) et ce qui est apparu pendant les années quatre vingt
sous l’appellation le tourisme de santé durable.

La wilaya de Jijel possède des ‘’atouts indéniables, riches et diversifiés, et demeure forte
de sa situation géographique, avec en prime, une position stratégique servie par un
développement tout azimuts qui a donné naissance à un important réseau d'infrastructures
structurantes et complémentaires".

La création de produits touristiques est ‘’effective du fait que les ingrédients et les
conditions pour l'émergence d'une industrie touristique intégrée, dégageant une forte valeur
ajoutée, sont et seront créés, à l'aboutissement de tous les programmes de développement
dans un avenir très proche ’’.

Selon lui, les axes principaux d'une stratégie pour accompagner ce "gigantesque effort de
développement local" s'articulent autour de trois points: la disponibilité d’un plan
d’aménagement touristique, d’un autre pour les plages et la mise en place d’une stratégie de
développement du tourisme projetée sur le court, le moyen et le long terme.3

2
Statistique de l’OMT. 2008.
3
Dit MR. Abdallah Sili directeur de direction de tourisme à Jijel

4
La commune de Jijel dispose, en sa périphérie de nombreux sites balnéaires mais l’offre
touristique reste limitée. Avec une hôtellerie de niveau moyen pour l’essentiel au niveau de la
ville de Jijel, les capacités d’hébergement sont de 467 chambres et 994 lits, 88% de ces
capacités se situent dans la ville de Jijel. 4

La région de Jijel dispose de 19 zones d’expansion touristique (ZET) le long d’un littoral
de 120 km, parmi lesquelles des zones dites prioritaires d’une superficie globale de 4.232
hectares dont certaines ont fait l’objet d’études aujourd’hui finalisées.
Le schéma directeur d'aménagement touristique de la wilaya a également identifié
plusieurs sites à promouvoir au niveau de plusieurs communes, notamment dans les zones
montagneuses.
Un programme élaboré pour l’échéance 2009-2013 a aussi prévu différentes opérations à
même d'enrichir le secteur et de venir en appoint du tourisme balnéaire.
Plus de 61.000 nuitées avaient été enregistrées en 2008, dans cette wilaya littorale, contre
5
seulement 21.380 en 1999, selon des statistiques de la direction locale du tourisme.

Permet les 19 zones d’expansion touristique (ZET) de la ville de jijel en prenant la ZEST
de RAS EL AFIA comme exemple , vue ce que dispose cette derniere de potentialités
touristiques,richesse écologique (faune et flore),une baie classée parmi les plus belles
monde,les plages à sable fin ,des sites archéologique,…

Ainsi et hélas,malgré toutes ces potentialités,il se trouve que toutes ces richesses sont
laissées a l’état vierge ,ou bien ,ne sont pas convenablement exploitées par le secteur
touristique
Dapret la direction de tourisme en vue que le programme élaboré pour l’échéance a aussi
prévu differents opération à meme d’enrichir le secteur du tourisme balnéaire,mais dans toute
cas elle est restée lettre morte de puis prés de 25 ans sans aucune application ni étude
technique d’aménagement .
A cet effet , un ensemble de questions rapportées à la ville de Jijel:
 Est –ce-que le tourisme balnéaire ou tourisme de santé durable pour qualifier le
secteur de tourisme dans la ville de Jijel qui est une ville côtière moyenne ?
 Est –ce-que le développement de secteur du tourisme à Jijel peut considérer comme
le moteur de la relance Économique de la ville ?

4
d’aprée le PDAU de la ville de jijel
5
Direction de tourisme de la wilaya de Jijel

5
 Quelles chances pour le tourisme de santé durable dans cette ville ?
 Quelle serait la capacité de charge en matière de tourisme de la ville de Jijel et quels
en sont les besoins pour pouvoir assoir les fondements d’un tourisme durable?
 Est-ce-que les différents instruments d’aménagement et d’urbanisme, prennent en
considération le principe de durabilité dans les projets touristiques ?
 Quelle sont les principes ressource de cet espaces ?
 Comment entrer dans une dynamique touristique durable dans la commune ?
 La législation algérienne est satisfaisante et globale pour imposer un tourisme durable
en Algérie ?
Hypothèse :
Le contexte et les questionnements présentés ci-dessus nous conduisent à émettre des
hypothèses sur lesquelles la présente recherche est constituée :

La première hypothèse : sur le thème

Les potentiels et la richesse écologique (foret et mer) de la ZEST ras el affia favorises aient
un éco-tourisme soucieux de l’environnement et respectueux de la faune et la flore du milieu
naturel.

La deuxième hypothèse : sur le sujet.

Le tourisme de santé constituerait le projet adéquat pour valoriser l’image du tourisme dans la
ville de Jijel et offrirait un de détente aux touristes et habitants de cette région, tout en proposant
des emplois qui dynamiseraient le développement local.

Objectifs :
L’objectif de ce travail est :
 Promouvoir le tourisme dans notre pays pour attirer plus de vacanciers et de touristes
pendant toute l’année.
 Adapter un tourisme respectif envers l’environnement.
 Faire de notre centre un pôle attractif avec l’implantation des équipements indispensables
ce qui donne à la ville de Jijel une nouvelle image.
 D’exploiter la ZEST de ras el affia, en termes de potentialités et offres touristiques dans le
cadre du tourisme durable.
 Initier les touristes à l’éco responsabilité et l’importance de la conservation de
l’environnement, à travers les réflexes d’aménagement.

6
Méthodologie :
Du point de vue de la démarche et pour pouvoir vérifier notre hypothèse de départ, nous
nous appuierons sur la méthode de la capacité de charge touristique, combinée avec une
enquête auprès des différents organismes. La revue de la littérature sur la question permet
d’assoir le cadre conceptuel de la recherche et couvre toute la partie théorique de notre travail.
Il s’agit en fait d’analyser les concepts relatifs au thème de recherche a savoir : le tourisme
durable, le tourisme de santé, le tourisme balnéaire, etc. L’analyse de données recueillies sur
le terrain auprès des différentes administrations et tutelles, ainsi que l’analyse des potentialités
(atouts) touristiques et des besoins (faiblesses) de la ville de Jijel permettra de définir les
orientations du projet touristique durable pour la ville de Jijel.
Pour avoir un résultat encourageant, et un bon travail rationnel mon but de décortiquer
les aspects suivants :

L’observation : une observation directe s’est faite sur le site choisi en plusieurs périodes
de l’année, ce qui nous a aidé d’avoir une vue très proche sur le site pour pouvoir choisir le
terrain le plus favorable pour l’implantation du projet.

L’interview : basé sur les interrogations posées aux : BET qui a fait déjà une étude sur le
terrain -d’intervention, et la direction du tourisme à Jijel afin d’accueillir des informations sur
le site qui peuvent nous ont aidé.
L’analyse de contenue : basée sur l’utilisation des documents écrits comme des rapports
menés de la direction du tourisme, des archives, règlement officiel sur les établissements
thérapeutique et même documents dessinés en 2d (levé topographique, plans, plan de masse
….).
-En plus de l’analyse des modèles et du programme, l’analyse du site ou nous avons utilisé
des outils de recherche bibliographique (ouvrages, thèses, mémoires, articles, revues..) ou site
web.

Vous aimerez peut-être aussi