Vous êtes sur la page 1sur 25

Institut supérieur de l'informatique de Gabés

Rapport de stage
Tunisie Télécom

Réalisé par :

Amiri Anis

Encadré par :

Mr Faouzi Bouchleka

Lieu de stage :

Tunisie télécom « Gabes »

Période :

Du 01/08/2017jusqu’à 31/08/2017

1
La réalisation de ce rapport a été rendu possible grâce à la
collaboration d’un nombre important de personnes qui ont
accepté de partager avec nous leurs connaissances et leur
savoir faire. J’espère que ce rapport rend justice à la qualité
de leurs apports.

Et à ce stade j’adresse par mes sincères remerciements aux


cadres, dirigeants, techniciens et ouvriers de Tunisie Télécom
ainsi que notre institut qui m’a offert la chance d’effectuer ce
stage afin d’enrichir mes connaissances théoriques en Réseau
Informatique par une expérience pratique et de découvrir
l’environnement professionnel.
MERCI

2
3
I Introduction Général :

1- But du stage

II Structure de réseau du Tunisie Telecom :

1-présentation du réseau

III ORGANISATION DU CENTRE


DE COMMUTATION :

1-Répartiteur Général

2-Sous répartiteur

3-Les points de concentration

4-Les câbles

4
IV- Le Réseau Téléphonique Commuté (R.T.C.) :

1)Centrale téléphonique

2)La table d’essai

3)Ligne grand distance (LGD)

4)L’atelier d’énergie

V-Les gestions d’abonnées

5
Figure1: structure rigide
Figure2 : structure souple

Figure3 : Répartiteur général


Figure4: Répartiteur horizontal

Figure5 : Répartiteur vertical

Figure 6 : Sous répartiteur


Figure7: réseau téléphonique commuté

Figure8: commutateur à autonomie d’acheminement

Figure9 : Groupe électrogène

Figure10 : Batteries d’accumulateurs

6
7
I- INTRODUCTION GÉNÉRALE:

1) But du stage:

Il s'agit d'un stage technicien dont le but est de


découvrir en premier lieu le mécanisme général du
fonctionnement des entreprises; puis de s'approcher du
monde de travail, de contacter en proximité les
ouvriers pendant leurs taches journalières et de voir les
sections de base et les fonctions essentielles de cette
entreprise. Une entreprise est un établissement qui rend
un certain service dans la société, en accomplissant
tout un travail complet, enchaîné et bien étudié.

8
II - STRUCTURE DU RESEAU DE TUNISIE
TELECOM – Médenine :
Tout le travail de télécommunications se repose sur un grand
réseau téléphonique répartit sur une grande partie de la Tunisie. Ce
réseau possède beaucoup d'applications : Le GSM, Le Fax…
Ceci avec le téléphone.
1) présentation du réseau :

a)Définition :

Les lignes d’abonnés d’une zone (urbaine ou rurale) sont


regroupées dans des câbles multi-pairs de contenance croissante,
en allant de l’abonné vers le répartiteur du centre.
Le réseau téléphonique peut être construire de deux façons
différentes :
Structure rigide et structure souple.

* réseau à structure rigide :

Les câbles multi-paires sont raccordés les uns aux autres sans
point de coupure, on réalise alors une addiction directe.

On peut utiliser ce type de réseau dans :

Zones rurales ou la densité téléphonique est faible.


Zones urbaines de distribution directe du central ou les
lignes d’abonnés sont courtes.

9
Avantage de structure :

 Il simplifie le réseau ce qui facilite la mise à jour de


la documentation.
 Il économise le prix du sous répartiteur.

RG PC
 Câble de distribution Câble de branchement

Figure1: structure rigide

* réseau à structure souple :

Dans les réseaux à structure souple, les câbles multi-pairs sont


aboutis par l’intermédiaire d’un ou deux points de coupures, appelés
sous répartiteurs.

Cette structure de réseau est justifiée dans les zones à


fortes densité téléphonique, cas de zones urbaines ou les câbles
multipares sont raccordés au points de concentrations(PC) à
travers un ou deux points de coupures qui représentent le sous
répartiteur(S/R).
L’S/R permet de traiter séparément les extensions en câbles
de transport et celles en câbles de distribution.

10
Avantage de ce mode de structure :

Économise les paires dans les câbles de transport (chaque


paire de câble peut être raccordée, avec n’importe quelle paire de
distribution, par simple jarretière).
Il facilite la détection et la localisation des dérangements.

RG SR PC

Figure2 : structure souple

11
III - ORGANISATION DU
CENTRE DE COMMUTATION :

1) Répartiteur Général :
a-définition :

C’est l’interface
entre le
central et le
réseau local des
abonnes.

Il est composé principalement par deux réglettes verticales et


horizontales.

Figure3 : Répartiteur général


12
b-Rôle :

Les principaux rôle sont :


Assurer la liaison des oranges de la centrale de commutation et
des lignes téléphonique.
Faire des testes et des essais.
Localiser un défaut.

c-Composition :

Répartiteur comporte d’un cote les équipements de


raccordement des câbles du réseau, têtes des câbles verticales
(composées d’une ou plusieurs réglettes a 112 paires reparties sur 16
amorces et chaque amorce contient 7 paires de couleurs différentes) et
de l’autre cote les équipements de raccordement a l’autocommutateur
(les réglettes horizontales). Les paires sont connectées aux réglettes
horizontales par l’intermédiaire d’un << fil jarretière >>constitue de
deux conducteurs en cuivre isoles sous matière plastique et torsades
en étoile.

13
Figure4: Répartiteur horizontal

Figure5 : Répartiteur vertical

14
2)Sous répartiteur :

a-définition :

Le sous-répartiteur (SR) est un point de liaison intermédiaire


entre le central et les abonnes et une interface entre les câbles de
distribution et les câbles de transport. Il a une capacité bien
déterminée et arrivent a couvrir une zone d’un maximum de 600
abonnes

b-Rôle :

Les principaux rôle sont :

Diviser les extensions en distribution et transport.


L’optimisation des investissements.

Figure 6 : Sous répartiteur

15
Remarque :

Le Répartiteur et le sous répartiteur lui est plus proche de votre


domicile - en général dans votre quartier.

3)Les points de concentration :

Ce sont les organes de terminaison des câbles de distribution. C’est

l’endroit où viennent se raccorder les câbles de branchement des

lignes d’abonnés. Ces dispositifs sont fixés en façades, sur poteau ou à

l’intérieur des immeubles.

a- Rôle

Ils font le lien entre le câble de distribution et les câbles de


bronchement.
Ce boîtier ressemble au PC sauf qu’il est de taille un peu plus
grand alors. Il joue un rôle très important dans le cas ou on aurait une
saturation du réseau.

4) Les câbles :

Ils permettent de raccorder le poste téléphonique de l’abonne


au commutateur et précisément la réglette verticale du répartiteur
général. Ils assurent l’acheminement des communications d’un point a
un autre a travers le réseau.

16
a- Les câbles de transport :

Se sont les câbles qui alimentent les sous répartiteurs et


qui ayant des capacités importantes allant de 112 paires jusqu’a
2688 paires ; ces câbles sont généralement installe sous terrain.

b- Les câbles de distribution :

Les câbles de distribution relient les sous répartiteurs SR au


point de concentration PC et ayant une capacité moins importantes.

c- Les câbles de branchement :

Se sont les câbles qui relient le point de concentration PC et au


poste de l’abonne.

17
IV- Le Réseau Téléphonique Commuté (R.T.C.) :
Le réseau téléphonique commuté est un moyen de
communication pratique pour de petites applications interactives,
comme celle qu'il faut construire.

Figure7: réseau téléphonique commuté

1) Centrale téléphonique :
Appelé dans le langage courant « central téléphonique »,
l’autocommutateur assure la connexion entre les lignes du réseau
public et la distribution intérieure, ainsi qu'entre les postes
intérieurs eux-mêmes. Il comporte un ou plusieurs calculateurs
chargés de décrypter les adresses, de router les appels et de
comptabiliser les communications.

18
C’est au niveau de cette centrale téléphonique que se trouve le
commutateur à autonomie d’acheminement qui permet de faire le
dispatching des appels des téléphoniques fixes.

Figure8: commutateur à autonomie d’acheminement

2) La table d’essai :
La table d’essai comporte les jarretières : interfaces de
connexion des lignes abonnés depuis le réseau externe et des
équipements des unités de raccordement. Elle assure aussi la
réception des dérangements des abonnés sous le numéro : 1100.

19
5)Ligne grand distance (LGD) :
LGD assurer les communications urbaines, interurbaines,
internationales, téléphonique rurale et les appels GSM.

4) L’atelier d’énergie :
L’atelier d’énergie comporte le poste de transformation assurant
l’alimentation STIG 220V à une fréquence de 50Hz .ce poste de
transformation est redresseur 500A pour 48V et un groupe électrogène
fonctionnant au gasoil ainsi qu’un onduleur 10KVA en cas de coupure
d’alimentation STIG. En plus les climatiseurs et les détecteurs
d’incendie sont omniprésents dans cette section.

a-Distribution D’énergie :

 STEG : la haute tension délivrée par la STEG est abaissée


par des transformateurs à une tension de 220/380 V

 Groupe électrogène : est un moteur entrainant un
alternateur qui fournit un courant électrique nécessaire à
l’alimentation des équipements en cas de coupure du réseau
de la STEG.

Figure9 : Groupe électrogène

20
 Batteries d’accumulateurs : ces sont des éléments chimique
destinés à emmagasiner de l’énergie électrique et de la restituer
en cas besoin.

Figure10 : Batteries d’accumulateurs

21
V-Les gestions d’abonnées :

ABOIN : Interrogation

ABOCR : Création

ABOMO : Modification

ABOSU : Suppression

ABOMU : Mutation

ABOLI : Listage

22
23
Au cours de ce stage j’ai acquis des informations à
propos de Tunisie Télécom Gabes c’est une occasion
pour intégrer pendant un mois dans le milieu
professionnelle et d’assimilé la relation qui existe
entre les différentes centraux de Tunisie Télécom.

24