Vous êtes sur la page 1sur 1

- 3 operateurs télécom pour un milliard et demi en chine ; contre 3 operateurs pour 35

millions au Maroc, cela signifie que la concurrence au Maroc est plus féroce.
- Il y a ce qu’il faut en matière de réglementation ; ce qu’il faut pour une
transformation digitale au pays c’est une volonté mutualisée entre les opérateurs de
télécom
- Aujourd’hui le marché est décortiqué en deux segments :
Le haut débit fixe qui se manifeste dans la fibre optique
Le haut débit mobile c’est la 4G+ et la 5G.
- Pour orange elle s’intéresse de plus en plus sur le haut débit fixe par des
investissements colossaux.
- La 5G et le haut débit fixe représentent un enjeux économique important pour le
pays ; surtout dans un contexte où en cherche un nouveau modèle économique ;
c’est un effet de levier en ce qui concerne l’attirance des investissements étrangères
- Concernant la guerre technologique entre la chine et les états unis concernant la
CYBER SECURITY de la 5G ; ce qu’il faut retenir au premier temps et qu’au Maroc il
n’existe pas un cœur de réseau 5G, et pour orange elle travaille avec un applicatif
développé par elle-même, au même temps ORANGE CYBER DEFFENCE propose des
solutions qui répondre aux besoins de marché. Huawei sont des fournisseurs du
hardware non pas le cœur de réseau pour cela les soupçons restent inévidents.
- La différence entre le haut débit fixe et le haut débit mobile ; est que le premier offre
un débit garanti ; par contre la deuxième offre des débits non garanties car il est
partagé entre la totalité des utilisateurs de la technologie.
- L’investissement dans la fibre reste un investissement à long terme d’une dizaine
d’années, il ne génère pas une rentabilité immédiate, cet investissement est
proportionnel au nombre de logements.
- ‘Les smart cities’ permettent d’avoir une gestion du trafic, des caméras, des capteurs,
des feux de croisement monitorer et autres avantages, mais cela ne peut pas être
réaliser à travers les opérateurs seulement, car cela nécessite l’implication du
gouvernement car ça reste un partenariat public privé.
- Afin de minimiser l’investissement dans la 5G, le partage d’infrastructures reste la
meilleure solution, ainsi que l’utilisation de génie civil de l’électricité et de l’eau.
- Le fonds de service universel est fait pour couvrir les zones blanches et pour inciter
les opérateurs en subventionnant leurs investissements à aller dans les zones qui ne
sont pas rentables, mais c’est seulement applicable pour le mobile et le fixe mais pas
pour la fibre.
- La 5G n’est pas une rupture technologique c’est une simple évolution.
- La concurrence entre les opérateurs permet de faire baisser les couts et augmenter la
qualité du fixe.

Vous aimerez peut-être aussi