Vous êtes sur la page 1sur 8

GRASSET Cédric

RONDEAU Maxime

Equation Différentielles,
Application à un problème thermique

I) Les méthodes de résolution :


1.1) Méthode d’EULER
 Descriptif :

Soit à résoudre une équation différentielle du type :

Voyons d’abord la méthode d’Euler, qui est la plus simple, mais aussi la plus
mauvaise (il vaut mieux en règle générale utiliser une méthode de Runge-Kutta, cf
les sections suivantes).
On détermine les valeurs (n=0, 1, 2…., n numéro de l’intervalle et h le pas), par la
formule dite d’Euler (on la dérive très simplement à partir du développement de
Taylor).

 Programmes utilisé :
(Problème 1)

Page 1 / 8
(Problème 2)

Page 2 / 8
1.2) Méthode de Runge-Kutta
 Descriptif :
Les schémas de Runge-kutta assurent, en général, une meilleure stabilité de la
solution que la méthode d’Euler. Il existe des schémas 2, 3 ou 4 points, avec des
termes d’erreurs en O(h3), O(h4) et O(h5) respectivement.
L’un des deux schémas de Runge-Kutta d’ordre 2, s’écrit :

 Programmes utilisé :
(Problème 1)

Page 3 / 8
(Problème 2)

Page 4 / 8
II) Problème 1 : Incendie dans la pièce

Définition du problème :
La température extérieur T0 est de 10°c et que la température T1 dans la pièce 1 varie
en fonction du temps et vaut pour t=0, T1=T0=10°c et pour t>0,5*h, T1=910°c.

L'objectif de ce TP est de déterminer la température T2 dans la pièce 2 par deux


méthodes (Euler et RUNGE KUTA)

Page 5 / 8
La température T2 sera déterminer avec la formule suivante :

Avec :
– K1 = 6W/°c
– K2 = 3W/°c
– C = 200Wh/°c

1)Méthode d'Euler / Runge Kutta


Pour une température de 70°c dans la pièce 2, notre programme nous donne un
temps de déclanchement de l'alarme incendie de : 2,548h (Euler) , 1.45h (Runge)

La valeur maximale est inférieur à celle de la pièce 1 (910°c), en effet il y a une perte
d’énergie vers l’extérieur due à la conduction thermique des parois. Comme l’énergie
se conserve la chaleur de la pièce 2 est inférieur.

Page 6 / 8
II) Problème 2 : Variation de la température extérieure

Définition du problème :
On modélise la variation de température extérieur T0(t) par une fonction cosinus avec
une température minimale et maximale étant de 0h et 12h, respectivement. On
suppose aussi que T1 est constante est vaut 18°c.

Calcul de T0(t) : T0(t) = 10-10*DCOS (0.26*t)

Résultats avec EULER :

Résultats avec Runge Kutta :

La température de départ T2 part de la valeur initiale puis se stabilise en oscillant


autour d’une valeur moyenne. La variation de température est périodique. Cela
s’explique très bien par les variations de température extérieur du au jour et à la nuit.

Page 7 / 8
Influence de la condition initiale T2 :
Exemple avec T2 à 0°c

La condition initiale influe sur la période durant laquelle la courbe se stabilise en


oscillant autour d’une valeur moyenne.

Déphasage :
On observe un déphasage entre la température extérieur et intérieur du à la résistance
thermique des parois qui retardent les transferts de chaleurs.

Nous avons trouvé 5,40h avec Euler et 5,00 h avec Runge Kutta

Page 8 / 8

Vous aimerez peut-être aussi