Vous êtes sur la page 1sur 25

Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC

Bon de Commande du 2014-09-05


Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite

NORME EUROPÉENNE EN 13765


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Avril 2010

ICS 23.040.70 Remplace EN 13765:2003

Version Française

Tuyaux et assemblages flexibles thermoplastique multicouches


(non vulcanisés) pour le dépotage d'hydrocarbures, solvants et
produits chimiques - Spécifications

Thermoplastische, mehrlagige (nicht vulkanisierte) Thermoplastic multi-layer (non-vulcanized) hoses and hose
Schläuche und Schlauchleitungen für die Förderung von assemblies for the transfer of hydrocarbons, solvents and
Kohlenwasserstoffen, Lösungsmitteln und Chemikalien - chemicals - Specification
Spezifikation

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 18 mars 2010.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les conditions dans lesquelles
doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme européenne. Les listes mises à jour et les références
bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues auprès du Centre de Gestion du CEN ou auprès des membres
du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans une autre langue faite
par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et notifiée au Centre de Gestion du CEN, a le même
statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie,
Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg,
Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION


EUROPÄISCHES KOMITEE FÜR NORMUNG
EUROPEAN COMMITTEE FOR STANDARDIZATION

Management Centre: Avenue Marnix 17, B-1000 Bruxelles

© 2010 CEN Tous droits d'exploitation sous quelque forme et de quelque manière que Réf. n° EN 13765:2010 F
ce soit réservés dans le monde entier aux membres nationaux du CEN.
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Sommaire Page

Avant-propos.......................................................................................................................................................3
1 Domaine d’application ..........................................................................................................................4
2 Références normatives .........................................................................................................................4
3 Termes et définitions.............................................................................................................................5
4 Classification..........................................................................................................................................5
5 Matériaux et construction .....................................................................................................................6
5.1 Généralités .............................................................................................................................................6
5.2 Fil interne et externe..............................................................................................................................6
6 Dimensions.............................................................................................................................................7
6.1 Diamètres intérieurs, avec tolérances et rayons de courbure minimaux ........................................7
6.2 Tolérance sur la longueur.....................................................................................................................7
7 Exigences de performance des tuyaux et assemblages flexibles....................................................7
7.1 Revêtement.............................................................................................................................................7
7.2 Tuyaux ....................................................................................................................................................7
7.3 Extrémités de raccordement ................................................................................................................8
7.4 Assemblages flexibles ..........................................................................................................................8
7.5 Continuité électrique .............................................................................................................................9
8 Fréquence des essais ...........................................................................................................................9
9 Essais de type ..................................................................................................................................... 10
10 Marquage ............................................................................................................................................. 10
10.1 Marquage du tuyau ............................................................................................................................. 10
10.2 Marquage de l’assemblage flexible................................................................................................... 10
Annexe A (informative) Résistance au(x) produit(s) chimique(s) transporté(s) ........................................ 11
Annexe B (normative) Fil d’acier au carbone................................................................................................ 12
B.1 Fabrication........................................................................................................................................... 12
B.2 Condition du fil à l’état fini................................................................................................................. 12
B.3 Propriétés ............................................................................................................................................ 13
Annexe C (normative) Revêtement en zinc galvanisé.................................................................................. 14
C.1 Adhérence du revêtement.................................................................................................................. 14
C.2 Masse minimale du revêtement......................................................................................................... 14
Annexe D (normative) Méthode d’essai de résistance à l’écrasement....................................................... 15
Annexe E (normative) Méthode d’essai pour la résistance aux carburants .............................................. 17
Annexe F (normative) Méthode d’essai de vieillissement thermique......................................................... 18
Annexe G (normative) Méthode d’essai d’inflammabilité ............................................................................ 19
Annexe H (normative) Séquence d’essais hydrostatiques.......................................................................... 21
Annexe I (normative) Méthode d’essai pour la sécurité des raccords ....................................................... 22
Annexe J (normative) Méthode d’essai de résistance aux fuites ............................................................... 23
Annexe K (normative) Essais de type et de routine des tuyaux et des assemblages flexibles............... 24
Annexe L (informative) Essais par lots des tuyaux et des assemblages flexibles ................................... 25

2
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Avant-propos
Le présent document (EN 13765:2010) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 218 “Tuyaux et
flexibles souples en caoutchouc et en plastique”, dont le secrétariat est tenu par BSI.

Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique,
soit par entérinement, au plus tard en octobre 2010, et toutes les normes nationales en contradiction devront
être retirées au plus tard en octobre 2010.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être
tenu[s] pour responsable[s] de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence

Le présent document remplace l’EN 13765:2003.

Les Annexes B, C, D, E, F, G, H, I, J et K sont normatives. Les Annexes A et L sont informatives.

Par rapport à la version 2003, des modifications ont été apportées aux articles suivants :

⎯ à l’Article 1, Domaine d’application, ajout de l’EN 1474-2 ;

⎯ ajout de la NOTE 2 relative aux fils à revêtement en polymères ;

⎯ à l’Article 2, Référence normatives, remplacement de la norme de référence relative aux fils métalliques
par l’EN 10088-3 ;

⎯ au Tableau 3, les essais de longueur et de torsion ont été redéfinis ;

⎯ au Tableau 4, l’essai de résistance électrique a été redéfini ;

⎯ ajout du 7.5, Continuité électrique ;

⎯ à l'Annexe C, réduction du poids de revêtement ;

⎯ à l’Annexe K, application aux assemblages flexibles des essais relatifs aux tuyaux ;

⎯ à l’Annexe L, application aux assemblages flexibles des essais relatifs aux tuyaux ;

Le présent document a également été présenté à l’ISO/TC 45/SC 1 pour entérinement en tant que Norme ISO
dans le cadre des Accords de Vienne.

AVERTISSEMENT — Il convient que l’utilisateur de la présente Norme européenne connaisse bien les
pratiques courantes de laboratoire. La présente norme n’a pas pour but de traiter tous les problèmes
de sécurité qui sont, le cas échéant, liés à son utilisation. Il incombe à l’utilisateur d’établir des
pratiques appropriées en matière d’hygiène et de sécurité, et de s’assurer de la conformité à la
réglementation nationale en vigueur.

Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants
sont tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie,
Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie,
Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque,
Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

3
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

1 Domaine d’application

La présente Norme européenne spécifie les exigences relatives à quatre types de tuyaux et assemblages
flexibles thermoplastique multicouches (non vulcanisés) utilisés pour le transport d’hydrocarbures, de solvants
et de produits chimiques. Elle spécifie des diamètres de passage compris entre 25 mm et 300 mm, des
pressions de service comprises entre 4 bar1) et 14 bar et des températures d’utilisation comprises entre
-30 °C et 150 °C.

Les tuyaux de type 1 conviennent aux applications de la vapeur. Les tuyaux de types 2 à 4 conviennent à
l’utilisation de liquides.

NOTE 1 L’attention des utilisateurs est attirée sur l’Annexe A concernant le choix du matériau du revêtement intérieur
des couches et de tout revêtement polymère de l’hélice intérieure en contact avec le(s) produit(s) chimique(s) à
transporter dans les tuyaux et/ou assemblages flexibles.

NOTE 2 Il convient de consulter le fabricant lorsque l’utilisation d’un fil interne avec revêtement polymère est prévue
pour être en contact avec des produits chimiques ou des hydrocarbures de basse conductivité.

La présente Norme européenne ne s’applique pas aux tuyaux et aux assemblages flexibles destinés :

Au ravitaillement en carburant des avions (EN 1361) ;

A la livraison de carburant (EN 1360) ;

Aux brûleurs à mazout (EN ISO 6806) ;

Aux gaz de pétrole liquéfiés et au gaz naturel liquéfié (EN 13766) ;

A la lutte contre l’incendie (EN ISO 14775) ;

Au gaz naturel liquéfié en mer (EN 1474-2) ;

Aux circuits réfrigérants.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du
document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

EN 590, Carburants pour automobiles — Carburants pour moteur diesel (gazole) — Exigences et méthodes
d'essai

EN 10088-3:2005, Aciers inoxydables — Partie 3 : Conditions techniques de livraison pour les demi-produits,
barres, fils machines, fils tréfilés, profils et produits transformés à froid en acier résistant à la corrosion pour
usage général

EN ISO 1043-1:2001, Plastiques — Symboles et termes abrégés — Partie 1 : Polymères de base et leurs
caractéristiques spéciales (ISO 1043-1:2001)

EN ISO 1402:2009, Tuyaux et flexibles en caoutchouc et en plastique — Essais hydrostatiques


(ISO 1402:2009)

1) 1 bar = 0,1 MPa.

4
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

EN ISO 1746, Tuyaux et tubes en caoutchouc ou en plastique — Essais de courbure (ISO 1746:1998, y
compris le corrigendum technique 1:1999)

EN ISO 2411, Supports textiles revêtus de caoutchouc ou de plastique — Détermination de l'adhérence du


revêtement (ISO 2411:2000)

EN ISO 4671, Tuyaux et flexibles en caoutchouc et en plastique — Méthodes de mesurage des dimensions
des tuyaux et de la longueur des flexibles (ISO 4671:2007)

EN ISO 4672, Tuyaux en caoutchouc et en plastique — Essais de souplesse à température inférieure à


l'ambiante (ISO 4672:1997)

EN ISO 7233:2008, Tuyaux et flexibles en caoutchouc et en plastique — Détermination de la résistance à


l'aspiration (ISO 7233:2006)

EN ISO 7326, Tuyaux en caoutchouc et en plastique — Évaluation de la résistance à l'ozone dans des
conditions statiques (ISO 7326:2006)

EN ISO 8031:2009, Tuyaux et flexibles en caoutchouc et en plastique — Détermination de la résistance et de


la conductivité électriques (ISO 8031:2009)

EN ISO 8330:2008, Tuyaux et flexibles en caoutchouc et en plastique — Vocabulaire (ISO 8330:2007)

ISO 209, Aluminium et alliages d'aluminium — Composition chimique

ISO 1817:2005, Caoutchouc vulcanisé — Détermination de l'action des liquides

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’EN ISO 8330:2008
s'appliquent.

4 Classification

Les tuyaux doivent être classés en fonction de la pression de service et de la plage de température
d’utilisation telles que données au Tableau 1.

Tableau 1 — Plages de température et de pression

Type 1 Type 2 Type 3 Type 4

Pression maximale de service (bar) 4 10 14 14


Pression d’épreuve (bar) 6 15 21 21
Pression minimale de rupture (bar) 16 40 56 56
Tenue sous vide (bar) 0,5 0,9 0,9 0,9
Plage de température d’utilisation (°C) −20 à + 60 −30 à + 80 −30 à + 80 −30 à + 150
NOTE 1 bar = 0,1 MPa.

5
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

5 Matériaux et construction

5.1 Généralités

Les tuyaux doivent être constitués comme décrit à la Figure 1 et doivent être composés des éléments
suivants :

⎯ une hélice interne métallique (voir 5.2) ;

⎯ une paroi multiplis constituée de couches de films et de tissus en thermoplastique conférant au tuyau les
propriétés physiques requises et assurant une étanchéité complète (voir aussi Annexe A) ;

⎯ un revêtement composé d’un tissu avec un enduit polymère résistant à l’abrasion ;

⎯ une hélice externe métallique (voir 5.2).

5.2 Fil interne et externe

Le fil doit être choisi selon sa résistance chimique, parmi l’un des matériaux suivants :

⎯ fil d’acier inoxydable conforme à l’EN 10088-3:2005, Tableau 4, numéros 1.4306, 1.4401, 1.4404 ou
1.4436 ;

⎯ fil d’acier au carbone conforme à l’Annexe B et soit galvanisé conformément à l’Annexe C, soit enrobé
d’un matériau polymère d’une épaisseur minimale de 0,5 mm et résistant aux hydrocarbures liquides ou
aux produits chimiques liquides, comme convenu entre l’acheteur et le fabricant (voir Annexe A) ;

⎯ fil d’aluminium conforme à l’ISO 209.

Légende
1 fil interne
2 film
3 tissus
4 fil externe

Figure 1 — Coupe d’un tuyau thermoplastique multicouche type

6
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

6 Dimensions

6.1 Diamètres intérieurs, avec tolérances et rayons de courbure minimaux

Lorsqu’elles sont mesurées conformément à l’EN ISO 4671, les valeurs des diamètres intérieurs du tuyau
doivent être conformes aux valeurs du Tableau 2. Lorsqu’elles sont soumises à l’essai selon la méthode
décrite dans l’EN ISO 1746, les valeurs du rayon minimal de courbure doivent être conformes à celles
données au Tableau 2. Les tuyaux ne doivent présenter aucun signe de déformation permanente de la
section transversale, c’est-à-dire de pliure.

Tableau 2 — Dimensions et rayons de courbure minimaux


Dimensions en millimètres
Diamètre Tolérance Rayons de courbure minimaux
intérieur
Type 1 Type 2 Type 3 Type 4
25 ±1 125 125 200 200
32 ±1 150 150 200 200
38 ±1 150 150 200 200
40 ±1 150 150 200 200
50 ±1 200 200 225 225
65 ±2 200 200 225 225
75 ±2 280 280 300 300
80 ±2 300 300 350 350
100 ±2 400 400 400 400
125 ±2 500 500 500 —
150 ±2 575 575 575 —
200 ±3 800 800 800 —
250 ±3 1 000 1 000 1 000 —
300 +3 1 200 1 200 1 200 —

6.2 Tolérance sur la longueur

Lors des essais selon l’EN ISO 4671, la tolérance sur la longueur mesurée des assemblages flexibles livrés
doit être de +−12 % .

7 Exigences de performance des tuyaux et assemblages flexibles

7.1 Revêtement

Lors des essais selon l’EN ISO 2411, l’adhérence entre la couche textile et sa couche externe de revêtement
résistant à l’abrasion ne doit pas être inférieure à 1,5 kN/m.

7.2 Tuyaux

Lors des essais selon les méthodes données au Tableau 3, les propriétés physiques des tuyaux doivent être
conformes au Tableau 3.

7
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Tableau 3 — Propriétés physiques des tuyaux

Propriété Unité Exigences Méthode(s)

Pression d’épreuve bar Aucune fuite ou autre signe EN ISO 1402 avec
d’endommagement à la pression donnée au augmentation de pression
Tableau 1 supérieure à 1,7 bar/min
Variation de longueur à % 10 EN ISO 1402:2009,
la pression d’épreuve paragraphe 8.2 avec une
(max.) longueur initiale de tuyau
mesurée lorsque le tuyau est
pressurisé à 0,7 bar pendant
2 min
Torsion à la pression °/m 10 EN ISO 1402:2009,
d’épreuve (max.) paragraphe 8.2 avec la lecture
initiale prise lorsque le tuyau
est pressurisé à 0,7 bar
pendant 2 min
Pression de rupture bar ≥ Valeurs du Tableau 1 EN ISO 1402
Courbure — Aucune fuite ou endommagement visible EN ISO 1746
lorsque le tuyau est courbé au rayon donné
au Tableau 2 et est soumis à pression
d’épreuve
Vide bar Aucun endommagement après 30 min. EN ISO 7233:2008,
lorsque le tuyau est soumis aux valeurs méthode B
données au Tableau 1
Résistance à % 3 Annexe D
l’écrasement (max.)
Résistance aux bar Aucune fuite à la pression d’épreuve Annexe E
carburants
Résistance à l’ozone — Pas de craquelure observable sous un EN ISO 7326
72 h à 40 °C grossissement de 2 fois
Vieillissement thermique — Aucune fuite à pression d’épreuve donnée Annexe F
au Tableau 1.
Inflammabilité — Voir Annexe G. Annexe G
Flexibilité à basse — Essai à la température minimale donnée au EN ISO 4672
température Tableau 1

7.3 Extrémités de raccordement

Les matériaux utilisés pour la fabrication des extrémités de raccordement doivent être choisis en fonction de
leur résistance chimique aux produits transportés.

Pour tous les types d’extrémités de raccordement, la partie du raccord qui entre dans le tuyau et forme la
connexion du raccord avec le tuyau doit être dotée de rainures en spirale correspondant au pas de l’hélice
métallique interne du tuyau.

7.4 Assemblages flexibles

Les assemblages flexibles doivent comporter des extrémités de raccordement comme décrit en 7.3.

Les extrémités de raccordement doivent être fixées au tuyau par l’un des moyens suivants :

a) par utilisation d’un joint et d’une bague métallique sertie ou martelée ;

8
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

b) par utilisation d’une résine réticulant à chaud, par exemple époxy, et une bague métallique sertie ou
martelée.

Lors d’essai conformes aux méthodes données au Tableau 4, les flexibles de raccordement doivent être
conformes au Tableau 4.

Tableau 4 — Propriétés physiques des assemblages flexibles

Propriété Unité Exigences Méthode(s)

Pression d’épreuve bar Aucune fuite ou autre signe de défaillance à la EN ISO 1402 avec une
pression donnée au Tableau 1 augmentation de
pression supérieure à
1,7 bar/min
Courbure — Aucune fuite ou endommagement visible EN ISO 1746
lorsque le tuyau subit une courbure selon le
rayon donné au Tableau 2 et soumis à la
pression d’épreuve
Séries d’essais bar ≥ pression de rupture donnée au Tableau 1, Annexe H
hydrostatiques
% Variation de longueur donnée au Tableau 3
o
/m Torsion donnée au Tableau 3
Sécurité des extrémités bar Aucune fuite à la pression d’épreuve donnée Annexe I et
de raccordement au Tableau 1 EN ISO 1402
Résistance électrique Ω ≤ 2,5 ohm/m pour les dimensions inférieures à EN ISO 8031:2009, 4.7
entre les extrémités de 50 mm.
raccordement
≤ 1,0 ohm/m pour les dimensions supérieures
ou égales à 50 mm
Pression de rupture bar ≥ valeur donnée au Tableau 1 EN ISO 1402
Essai de résistance aux — Pas de fuite d’air sous une pression de 3,5 bar Annexe J
fuites pendant 5 min

7.5 Continuité électrique

La continuité électrique entre chaque extrémité de raccordement doit être assurée à la fois par la spire interne
et la spire externe. Lorsqu'une spire est revêtue d'un matériau polymère, il doit être enlevé sur une partie au
contact de la douille ou de la jupe afin d'assurer la continuité électrique.

Les fabricants doivent prouver au moyen d’essais ou de calculs que la totalité de la résistance électrique de
l’assemblage flexible mesurée comprend à la fois les fils internes et externes, faisant partie intégrante du
circuit.

Concernant le transfert de fluides non conducteurs, il convient d’utiliser un tuyau avec un fil interne sans
revêtement polymère.

8 Fréquence des essais


Les essais de routine doivent être réalisés sur chaque assemblage flexible et conformément à l’Annexe K.

Il est recommandé que les essais par lots soient réalisés tous les 10 000 m de longueur fabriquée ou bien une
fois par an, en variant la taille et le type et conformément à l’Annexe L.

9
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

9 Essais de type
Les essais de type sont des essais servant à déterminer si la conception des assemblages flexibles, les
matériaux et les méthodes de fabrication satisfont à toutes les exigences de la présente Norme européenne.

Les essais de type doivent être réalisés sur au moins trois dimensions de tuyau, incluant le plus petit et le plus
grand diamètre de chaque type de la gamme du fabricant.

Les essais de type doivent être répétés et leurs résultats enregistrés au moins une fois tous les cinq ans ou
chaque fois qu’une modification est apportée aux matériaux et/ou à la méthode de fabrication.

10 Marquage

10.1 Marquage du tuyau

Chaque tuyau doit avoir un marquage permanent, à un intervalle maximal d’1 m, avec des caractères d’une
hauteur minimale de 10 mm et comportant au moins les informations suivantes :

a) identification du fabricant, par exemple MAN Ltd ;

b) numéro et année de la présente Norme européenne, c’est-à-dire EN 13765:2010 ;

c) identification du tuyau, par exemple Type 2 ;

d) diamètre intérieur ; par exemple 40 mm ;

e) pression maximale de service ;

f) température maximale d’utilisation ;

g) matériau de la couche intérieure du tuyau tel que référencé dans l’EN ISO 1043-1:2001, par exemple PP
(pour polypropylène) ou PET (pour polyéthylène téréphtalate) ;

h) trimestre et année de fabrication.

EXEMPLE :

MAN Ltd — EN 13765:2010 — Type 2 — 40 — 10 bar — 80 °C — PP — 4Q/08

10.2 Marquage de l’assemblage flexible

Chaque assemblage flexible doit avoir un marquage permanent au niveau de la bague avec toutes les
informations citées en 10.1 et avec en supplément :

a) le numéro de série de l’assemblage flexible ;

b) la date du dernier essai de l’assemblage flexible ;

c) trimestre et année de fabrication de l’assemblage flexible.

10
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe A
(informative)

Résistance au(x) produit(s) chimique(s) transporté(s)

Il est de la responsabilité de l’utilisateur, après consultation avec le fabricant, de s’assurer que les matériaux
des couches intérieures des tuyaux ou des assemblages flexibles et de tout revêtement polymère de l’hélice
métallique interne offrent une résistance adaptée au(x) produit(s) chimique(s) à transporter.

11
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe B
(normative)

Fil d’acier au carbone

B.1 Fabrication

B.1.1 Tige d’acier

La tige utilisée lors de la fabrication du fil doit être produite à partir d’un acier fabriqué par n’importe quel
procédé, à l’exception des procédés d’alimentation d’air ou d’air/oxygène par le fond.

La qualité de la tige doit être d’un type correspondant à la fabrication normalisée de l’acier et à la pratique
normalisée du laminage de tige.

NOTE La pratique normalisée signifie ce qui suit, selon le type d’acier.

a) acier à basse teneur en carbone (acier doux). C'est un acier sans retassure et avec une teneur en
inclusions correspondant à des aciers calmés à faible teneur en carbone. Il convient que la profondeur
maximale des défauts de surface de la tige ne soit pas en général supérieure à 3,5 % du diamètre de la
tige ;

b) acier au carbone. C'est un acier sans retassure et d’une teneur en inclusions correspondant aux aciers
au carbone calmés. Il convient que la profondeur maximale de la décarburation partielle et des défauts de
surface ne soit pas en général supérieure à 3 % du diamètre de la tige.

B.1.2 Composition de l’acier

L’analyse de la poche de coulée de l’acier doit présenter une teneur en soufre et en phosphore inférieure
chacune à 0,040 % de la masse.

B.1.3 Fil

Le fil doit être étiré ou laminé à froid jusqu’à obtention des dimensions finies. Le fil ne doit pas être soudé
après l’opération finale de dimensionnement. Si la classe de résistance en traction l’exige, un traitement
thermique intermédiaire doit être appliqué.

Le fil doit comporter l’un des revêtements suivants :

a) zinc : conformément à l’Annexe C ;

b) polymère.

B.2 Condition du fil à l’état fini


Le fil doit être exempt de rouille et ne doit pas être huilé.

Le fil en bobine doit être « inerte », c’est-à-dire lorsqu’un tour complet de fil est enlevé de la bobine sans
tension et placé sur une surface horizontale lisse sans contrainte, le diamètre du cercle formé par le fil doit
être approximativement égal à celui de la bobine et aucun jeu en torsion, mesuré par l’écart d’une extrémité
coupée par rapport au plan horizontal, ne doit pas dépasser 50 mm.

12
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

B.3 Propriétés

B.3.1 Résistance en traction

La résistance en traction du fil doit être comprise entre 650 N/mm2 et 850 N/mm2.

B.3.2 Ductilité à l’enroulement

Le fil doit supporter huit tours d’enroulement sur le diamètre du fil et sept tours de déroulement, sans signe de
rupture.

13
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe C
(normative)

Revêtement en zinc galvanisé

C.1 Adhérence du revêtement


L’adhérence doit être soumise à essai par enroulement serré du fil au moins six fois autour d’un mandrin
cylindrique en utilisant le rapport suivant du diamètre du mandrin au diamètre du fil :

inférieur ou égal à 3,8 mm = 4 × diamètre du fil ;

supérieur à 3,8 mm = 5 × diamètre du fil ;

Le zinc doit continuer d’adhérer solidement à l’acier et ne doit pas se fissurer ou s’écailler au point que des
éclats de zinc puissent être enlevés en frottant le revêtement avec les doigts nus.

C.2 Masse minimale du revêtement

Tableau C.1 — Masse minimale du revêtement

Diamètre du fil revêtu Masse minimale du revêtement


mm g/m2

2,15 ≤ d < 2,80 125

2,80 ≤ d < 4,40 135

4,40 ≤ d < 8,00 150

14
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe D
(normative)

Méthode d’essai de résistance à l’écrasement

L’essai suivant doit être réalisé à température ambiante (23 ± 3) °C.

Placer, sans qu’elle soit tendue, une éprouvette de longueur ≥ 350 mm sur une plaque présentant une surface
plane et rigide.

Placer au centre de l’éprouvette une plaque d’essai carrée de 100 mm de côté et de 10 mm d’épaisseur.
Mesurer la distance (d1) (voir Figure D.1) entre les deux plaques.

Appliquer une force d’essai F (voir Tableau D.1) sur la plaque d’essai pendant 3 min.

À cette étape, le diamètre extérieur du tuyau peut être réduit ≤ 15 %.

Supprimer la force d’essai, et après 5 min mesurer à nouveau la distance (d2) entre les deux plaques.

La diminution d’épaisseur, dr, doit être calculée et exprimée en pourcentage conformément à l’équation :

d − d2
dr = 1 × 100
d1

d1 est l’épaisseur initiale en millimètres (mm) ;

d2 est l’épaisseur finale en millimètres (mm).

Tableau D.1 — Force d’essai

Diamètre nominal Force d’essai, F


mm N

≤ 50 ≈ 1 500
> 50 ≈ 2 000

15
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Dimensions en millimètres

Légende
1 force d’essai, F
2 plaque d’essai
3 éprouvette
4 plaque

Figure D.1 — Montage pour l’essai de résistance à l’écrasement

16
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe E
(normative)

Méthode d’essai pour la résistance aux carburants

Remplir une longueur de tuyau ou d’assemblage flexible avec un liquide B, comme décrit dans
l’ISO 1817:2005.

Maintenir l’éprouvette remplie à (40 ± 1) °C pendant 7 jours.

Vider l’éprouvette et la laisser s’égoutter pendant 30 min.

Réaliser l’essai de pression d’épreuve conformément au Tableau 4.

17
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe F
(normative)

Méthode d’essai de vieillissement thermique

Remplir un assemblage flexible avec de l’eau ou une huile de silicone pour les tuyaux de Type 4, en l’absence
de tout air, et boucher les deux extrémités.

Chauffer l’éprouvette à la température maximale d’utilisation appropriée au type telle que donnée au
Tableau 1 pendant 200 h.

Tout en maintenant l’assemblage flexible à la température maximale d’utilisation, augmenter la pression


interne à 1,5 fois la pression maximale de service (telle que donnée au Tableau 1) pendant 15 min.

18
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe G
(normative)

Méthode d’essai d’inflammabilité

Courber l’éprouvette jusqu’à obtention d’un rayon en U, comme indiqué à la Figure G.1.

Remplir l’éprouvette avec le liquide F de l’ISO 1817:2005 (point d’éclair 55 °C, pouvoir calorifique 42 MJ/kg).

Exposer l’éprouvette à la flamme nue d’un bec Bunsen de ≈ 10 mm de diamètre d’ouverture pendant 3 min, le
débit d’air du brûleur étant fermé.

La distance entre le bec Bunsen et l’éprouvette doit être indiquée à la Figure G.1.

L’éprouvette doit être jugée ininflammable si :

a) elle a cessé de brûler à la flamme nue 20 s après que le bec Bunsen ait été retiré, et

b) s’il n’y a pas d’étincelles visibles 120 s après que la flamme du bec Bunsen ait été retirée.

Une fois l’essai terminé, l’éprouvette doit être visuellement étanche aux fluides d’essai.

19
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Dimensions en millimètres

Légende
1 bouchon
2 rayon de courbure ≈ 10 à 15 fois le diamètre extérieur
3 assemblage flexible
4 liquide F conforme à l’ISO 1817:2005
5 propane (GPL) ≅ 50 mbar

Figure G.1 — Dispositif d’essai d’inflammabilité

20
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe H
(normative)

Séquence d’essais hydrostatiques

La séquence d’essai suivante doit être réalisée sur un assemblage flexible pour les essais de type :

a) mesurer la résistance électrique entre les deux extrémités de raccordement conformément à


l’EN ISO 8031 ;

b) maintenir le tuyau à une pression de 0,7 bar pendant au moins 2 min ;

c) marquer et mesurer le tuyau conformément à l’EN ISO 1402:2009, paragraphe 8.2 ;

d) augmenter la pression à une vitesse d’au moins 1,7 bar/min jusqu’à atteindre la pression d’épreuve
appropriée au type de tuyau (voir Tableau 1) ;

e) mesurer à nouveau les marques faites en b) et déterminer l’augmentation/diminution de longueur et la


torsion ;

f) relâcher la pression, courber le tuyau au rayon approprié donné au Tableau 2 et répéter c) ci-dessus ;

g) relâcher la courbure du tuyau, augmenter la température de l’assemblage flexible jusqu’à 60 °C et


augmenter la pression sur une période d’au moins 15 min jusqu’à la pression minimale de rupture
appropriée au type de tuyau et la maintenir pendant encore 15 min. Vérifier la résistance électrique entre
les raccords ;

h) augmenter la pression jusqu’à rupture du tuyau et noter la valeur de la pression.

21
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe I
(normative)

Méthode d’essai pour la sécurité des raccords

Utiliser un assemblage ayant une longueur libre de tuyau d’au moins 0,6 m au-delà de l’embout des
extrémités de raccordement.

Remplir l’assemblage, exempt d’air, avec du carburant diesel automobile, en conformité avec l’EN 590 et le
positionner verticalement, pendant sept jours avec l’extrémité supérieure ouverte en contact avec
l’atmosphère.

Vider l’assemblage et mesurer la résistance électrique entre les extrémités de raccordement, conformément à
l’EN ISO 8031.

Remplir l’assemblage d’eau, augmenter la pression jusqu’à la pression d’épreuve et maintenir pendant 1 h.

Mesurer à nouveau la résistance électrique et noter tout mouvement axial de l’une ou de l’autre des
extrémités de raccordement par rapport au tuyau.

22
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe J
(normative)

Méthode d’essai de résistance aux fuites

Appliquer à l’assemblage flexible une pression pneumatique de 3,5 bar et, soit l’immerger dans l’eau, soit le
recouvrir d’eau savonneuse sur toute sa surface.

Ne pas tenir compte de la formation immédiate de bulles.

Maintenir la pression pendant 5 min et noter toute formation continue de bulles.

23
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe K
(normative)

Essais de type et de routine des tuyaux et des assemblages flexibles

Tableau K.1 — Essais de type et de routine des tuyaux et des assemblages flexibles

Propriété Essais type Essais de routine

Revêtement des tuyaux


Adhérence X N/A
Tuyau
Diamètre X X
Assemblages flexibles
Pression d’épreuve X X
Variation de longueur X X
Vide X N/A
Écrasement X N/A
Résistance aux carburants X N/A
Ozone X N/A
Vieillissement thermique X N/A
Inflammabilité X N/A
Flexibilité à basse température X N/A
Torsion X X
Courbure X N/A
Séries d’essais hydrostatiques X N/A
Résistance électrique X X
Étanchéité X N/A
Sécurité des extrémités de X N/A
raccordements

X = essai réalisé ; N/A = essai non applicable

24
Accordé sous license par l'INNORPI à la Société STC
Bon de Commande du 2014-09-05
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdite
EN 13765:2010 (F)

Annexe L
(informative)

Essais par lots des tuyaux et des assemblages flexibles

Tableau L.1 — Essais par lots des tuyaux et des assemblages flexibles

Propriété Lot

Revêtement du tuyau
Adhérence X

Assemblages flexibles
Pression d’épreuve X
Variation de longueur X
Vide X
Écrasement X
Résistance aux carburants X
Torsion X
Courbure X
Résistance électrique X
Sécurité des extrémités de X
raccordement
X = essai réalisé

25