Vous êtes sur la page 1sur 42

MODULE :

TECHNIQUES DE
RECHERCHE
D’EMPLOI

Monsieur Akpro Benoît DANHO


Consultant-Formateur en Management des RESSOURCES HUMAINES
(+225) 01 05 61 44 / 49 72 86 11 / 05 48 43 30 / 66 88 01 01
danho.akpro@gmail.com; danho.akpro@yahoo.fr

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
1/42
SOMMAIRE

INTRODUCTION ......................................................................................................................................... 4

CHAPITRE I : LES PREALABLES A LA RECHERCHE D’EMPLOI ........................................................ 5

1. CONSOLIDATION ET MAITRISE DES SAVOIRS .................................................................................... 5


2. ATTITUDE PSYCHOLOGIQUE ................................................................................................................. 6
3. SAVOIR S’ORGANISER ........................................................................................................................... 6
4. VERIFIER ET SOIGNER VOTRE E-REPUTATION ..................................................................................... 6
5. SAVOIR LE REPERTOIRE DES CABINETS DE RECRUTEMENT ............................................................. 7
6. QUELQUES SITES INTERNET DE RECHERCHE D’EMPLOI ................................................................... 8
7. LES STAGES PROFESSIONNELS .............................................................................................................. 8
8. LES SERVICES INNOVANTS DE RECHERCHE D’EMPLOI ................................................................... 9

CHAPITRE II : LE CURRICULUM VITÆ ............................................................................................... 10

1. DEFINITION ....................................................................................................................................... 10
2. LE CURRICULUM VITÆ, UN OUTIL STRATEGIQUE DE COMMUNICATION ............................... 10
3. LES DIFFERENTES RUBRIQUES D’UN CURRICULUM VITÆ ............................................................ 11
4. LA COMPOSITION D'UN CV EN 6 POINTS ................................................................................... 13
5. LES ERREURS A EVITER..................................................................................................................... 15
CHAPITRE III- LA LETTRE DE MOTIVATION ..................................................................................... 18

1. PRESENTATION ................................................................................................................................. 18
2. COMMENT REDIGER UNE BONNE LETTRE DE MOTIVATION .................................................... 19
CHAPITRE IV : ENTRETIEN .................................................................................................................. 25

1. CONSEILS POUR TROUVER LA TENUE IDEALE LORS D’UN ENTRETIEN D'EMBAUCHE ............ 25
2. CE QU’IL FAUT EVITER ..................................................................................................................... 26
3. HUIT (8) CONSEILS POUR REUSSIR SON ENTRETIEN D'EMBAUCHE ........................................... 26
4. QUESTIONS POSEES LORS D'UN ENTRETIEN D'EMBAUCHE ........................................................ 28
5. POURQUOI PREPARER UN ENTRETIEN ? ....................................................................................... 30
6. COMMENT VOUS PREPARER POUR L’ENTREVUE ....................................................................... 30
7. COMMENT REUSSIR SON ENTRETIEN D’EMBAUCHE EN 6 ETAPES ? ........................................ 35
CHAPITRE V- LE RESEAUTAGE .......................................................................................................... 37

CONCLUSION ..................................................................................................................................... 42

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
2/42
O BJECTIFS

1. Apprendre à délimiter son projet professionnel et adapter ses outils de


recherche pour atteindre son objectif de trouver un emploi ;

2. Apporter du dynamisme dans son approche de recherche d'emploi ;

3. Améliorer son sens de la communication ;

4. Apprendre à effectuer une recherche d’emploi efficace :

En cernant clairement ce que vous voulez par un processus de


réflexion et de recherche ;
En sachant comment chercher et cibler les employeurs en
comprenant leurs besoins et leurs méthodes de recrutement.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
3/42
I NTRODUCTION

De nos jours, le marché du travail est continuellement saturé par la présence de


nombreux diplômés en quête d’emploi. En clair, l’employabilité devient une
denrée rare tant et si bien que dénicher un emploi constitue, pour le
bénéficiaire, un véritable exploit. Il s’agit d’une bataille à laquelle se livre tout
candidat à la recherche d’un emploi.
Face à cette réalité, quelle pourrait être évidemment la conduite à adopter ?
Comment rechercher efficacement un emploi ? Quelle serait les actions à
mener pour espérer obtenir un emploi ?
Ces questionnements nous conduiront à proposer certains outils techniques
pour vous aider dans votre recherche d’emploi. Il s’agit de mettre en évidence
des stratégies, des moyens dans la recherche d’un emploi sur un marché de
travail rude et concurrentiel.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
4/42
CHAPITRE I : LES PREALABLES A LA RECHERCHE D’EMPLOI

1. CONSOLIDATION ET MAITRISE DES SAVOIRS

La recherche d’emploi est comme une bataille dont la finalité serait de


remporter la victoire, à savoir dénicher un travail. Pour y arriver, il est
nécessairement important, voire obligatoire de maîtriser le maniement de ses
armes en sa possession, c'est-à-dire, maîtriser, consolider ses connaissances dans
son domaine de formation.
En clair, il faut chercher à être incontournable dans son domaine d’étude
(comptabilité, Gestion des Ressources Humaines, Gestion des Projets, etc.). Le
marché de l’emploi n’a pas besoin des candidats avec des fragments ou débris
de connaissances ou de savoirs.
Il est impérial de chercher à combler son vide, de se remettre à niveau aussi
rapidement que possible.
A ce sujet, nous voudrions insister sur le fait que tout étudiant qui est à la phase
terminale de ses études universitaires aient acquis un background en anglais, en
informatique et en français.
Dans ce même ordre d’idée, il est aussi plausible d’avoir des acquis
additionnels et/ou supplémentaires à son actif.
A titre d’exemple : Après un appel d’offre d’emploi, 03 étudiants de même
niveau de qualification, ont été retenus par un cabinet pour le compte d’une
entreprise anglophone et gérée par des français.

Informatique
PROFIL Niveau de
Anglais (Word, Excel, Compétence
ETUDIANTS qualification
Access)
Master I Gestion des
ETUDIANT
Ressources Niveau I Niveau 3 Niveau 4
PARFUM
Humaines
Master I Gestion des
ETUDIANT Niveau 4
Ressources Niveau III Niveau 2
LAPORTE
Humaines
Master I Gestion des
ETUDIANT Niveau 4
Ressources Niveau 0 Niveau 2
GOYAVE
Humaines

A votre avis, qui sera le candidat qui sera retenu en tenant compte du profil de
chaque candidat?

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
5/42
2. ATTITUDE PSYCHOLOGIQUE

L’acquisition et la consolidation de savoirs confèrent au candidat une


personnalité en qui il n’y a pas : l’incertitude, l’angoisse, la peur d’autrui ou
d’affronter les épreuves, le complexe d’infériorité, etc.

Au contraire, le candidat se fait confiance; il manifeste la rage de vaincre, de


gagner, il est prêt à affronter, il n’a pas peur, n’est pas angoissé. Il affirme sa
responsabilité en toute situation.

3. SAVOIR S’ORGANISER

Le proverbe français, ″Qui veut aller loin ménage sa monture″ met en exergue
l’importance de s’organiser. Ainsi, dans la recherche de l’emploi, vous devez
principalement être organisé. Pour cela, rien ne doit être laissé au hasard. Vous
devez être capable de réagir avec réactivité lors d’un appel ou d’une
convocation imprévue d’un recruteur, ou d’une entreprise intéressée par votre
profil.

Cela signifie que toutes les offres auxquelles vous allez postuler, les CV que vous
envoyez, doivent être répertoriés dans un fichier dédié à votre recherche
d’emploi.

Vous y indiquez la date d’envoi, le nom de la personne ou du service contacté,


le poste à pourvoir ainsi que ses spécificités. Vous devez tenir à jour ce fichier et
pouvoir y accéder à tout moment. Cela vous permettra de pouvoir suivre
l’avancement de vos recherches. Il s’agit, pour vous, de rédiger un véritable
plan de travail qui soit efficace et qui vous permette de trouver rapidement un
emploi.

Être méticuleux dans la tenue de vos dossiers de candidatures est un aspect de


votre personnalité qu’un recruteur remarquera et appréciera lors d’un premier
entretien.

Savoir s’organiser prend également en compte le fait de se connaître soi-


même. Avant de se ruer vers les sites d’offres d’emploi, il faut tirer son propre
bilan et réfléchir à ses objectifs : quelles sont mes compétences ? Qu’ai-je à
offrir à un employeur ? Quelles sont mes faiblesses ? Quelles sont mes
motivations ? Quel type de poste et d’entreprise dois-je viser ? Pour quel salaire
? Quelle zone géographique ?...

4. VERIFIER ET SOIGNER VOTRE E-REPUTATION

Soyez votre réputation sur les réseaux sociaux car les recruteurs sont capables
de s’y aventurer aux fins de savoir qui vous êtes.
Restez irréprochables, en mode public, sur les réseaux sociaux.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
6/42
Si vous êtes conscient que votre compte facebook, whatsaApp, Instagram et
autres comprennent des post ou messages qui pourraient vous discréditer ou
affecter négativement votre personnalité, MODIFIEZ-LES ou demandez leur
EFFACEMENT au réseau concerné. En effet, chaque compte détenu reflète
votre personnalité.
Plusieurs ont été informés du rejet de leurs candidatures après la publication de
leurs propres images ou photos alors qu’ils étaient dans un état indésirable
(saouls, embrassades dans des bars, à moitié nu(e)s etc.

Cependant les plateformes comme LinkedIn, Facebook, Twitter etc. peuvent


montrer leur utilité en ce que :

 Ils facilitent un suivi continu des appels d’offres que ce soit sous forme
d’annonces ou sous forme de notifications filtrées selon des critères définis
par le candidat.
 Ils donnent de la visibilité au candidat moyennant la publication de son
CV.

S’inscrire sur ces plateformes est perçu comme un signe de dynamisme si le


candidat est un jeune diplômé.

5. SAVOIR LE REPERTOIRE DES CABINETS DE RECRUTEMENT

Pour la recherche d’emploi, le candidat est prié de savoir les différents cabinets
qui se chargent du recrutement. Cela facilite l’orientation dans la quête
d’emploi.

Au nombre des cabinets de recrutement exerçant dans le District d’Abidjan,


nous pouvons citer :

 Cabinet Management  Abidjan, Cocody


Consulting Group

 AZING IVOIR  Face clinique l'Oasis, cité SAGECIM villa duplex n°81 - Angré
8è tranche

 CIFIP Recrutement  Côte d'Ivoire, Abidjan, Plateau

 VICTOIRE SERVICES  Après la cité Génie 2000, Riviera Faya, Cocody, Abidjan -
Côte d’Ivoire

 DREAM JOB EXPRESS  Terminus du bus 32, rez-de-chaussée immeuble 3, cité


Addoha
Koumassi - 08 BP 2699 Abidjan 08, Abidjan - Côte d’Ivoire

 GDZ EXPERTISE  Grand Carrefour de Marcory, Immeuble Trigone, Porte 24


Marcory - 06 BP 1283 Abidjan 06
Abidjan - Côte d’Ivoire

 AFRIC MANAGEMENT Rue du commerce, Imm. le Mali, Plateau - 01 BP 524 Abidjan 01


Abidjan - Côte d’Ivoire

 DRH-CONSEILS Côte d'Ivoire, Abidjan, Plateau

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
7/42
Pour la suite des cabinets de recrutement, activer le lien suivant :
https://www.pratik.ci/thematiques/services/cabinets-de-recrutement
6. QUELQUES SITES INTERNET DE RECHERCHE D’EMPLOI

Les quelques moteurs de recherche d’emploi sont les suivants :

1. https://www.offre-emploi.ci/
2. http://www.atoo.ci/emploi/
3. https://afrikannonces.ci/emploi-formation/offre-demploi
4. http://www.leportail.ci/s/cote-d-ivoire/ci/ca/offres-d-emploi-et-stage
5. https://www.emploi.ci/offre-emploi-cote-ivoire/conseiller-clientele-767172
6. http://emploi.educarriere.ci/nos-offres
7. information@novojob.com
8. Saisir ″jobabidjan″ via le moteur de recherche google.com
9. www.jobs-campus.com,
10. www.evasionweb.net ,
11. www.jobafrique.com ,
12. www.qgemploi.net ,
13. Annonces Kewara

7. LES STAGES PROFESSIONNELS

Pour entrer dans la vie active, il est profitable pour le candidat de cumuler des
expériences par l’accomplissement des stages en entreprise et aussi étoffer son
carnet d’adresses.
L’article 13.14 du Code du Travail ivoirien, tel que publié par la loi N°2015-532 du
20 Juillet 2015, opère un distinguo entre les deux formes de contrat stage
existantes : le contrat stage-école et le contrat stage de qualification.
 Le Contrat stage-école est la convention par laquelle un élève ou un
étudiant s’engage, en vue de la validation de son diplôme ou de sa
formation professionnelle, à recevoir au sein d’une entreprise une formation
pratique. »
De cette définition, il ressort qu’est qualifié de stage-école, tout stage
effectué en entreprise par un élève et/ou étudiant dans la finalité exclusive
de validation d’un diplôme ou d’une formation professionnelle.
 Le Contrat stage de qualification ou d’expérience professionnelle s’inscrit
dans le cadre exclusif d’une formation visant à acquérir une expérience
professionnelle. Elle est la convention par laquelle l’entreprise s’engage,
pour la durée prévue, à donner au stagiaire une formation pratique lui
permettant d’acquérir une qualification ou une expérience professionnelle.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
8/42
8. LES SERVICES INNOVANTS DE RECHERCHE D’EMPLOI

Les services innovants de recherche d’emploi constituent aussi un outil véritable


dans la quête d’emploi. Il s’agit pour un candidat de produire un projet
d’intérêt sur une entreprise donnée après s’être imprégné de ses forces et
faiblesses.
A titre d’exemple, un étudiant en Criminologie voulant postuler dans une
entreprise de production et de commercialisation du gaz, a opté pour la
rédaction d’un projet orienté contre les contrefaçons des bouteilles de gaz.
L’étudiant a été, in fine, embauché dans l’entreprise car son projet a intéressé
le Manager.

9. LES SALONS OU JOURNEES PORTES OUVERTES CONSACRES A L’EMPLOI

Afin d’élargir ses opportunités de recherche d’emploi, nous encourageons les


candidats à participer aux SALONS dédiés à l’emploi, munis de plusieurs CV.

Les Salons de ce genre leur permettent non seulement d’augmenter le


portefeuille relationnel (carnet d’adresse), mais aussi de décrocher le job dont
vous rêvez.

Aussi, les candidats seront mis en relation directe avec des entreprises qui sont à
la recherche de candidat idéal.

Ainsi, ne jamais oublier d’avoir sur vous vos cartes de visite afin de les distribuer
au fil des rencontres que vous ferez.

Pour postuler à tout appel d’offre d’emploi ou à une demande d’emploi


spontanée, il faut élaborer un curriculum vitae (CV) et rédiger une lettre de
motivation.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
9/42
CHAPITRE II : LE CURRICULUM VITÆ

1. DEFINITION

Un Curriculum Vitæ, en abrégé CV, est un portrait écrit de vous-même. Il


permet à l’employeur de savoir qui vous êtes et de connaître vos expériences
de travail, votre formation et vos champs d’intérêt.

Joignez votre CV à chaque demande d’emploi et apportez-en une copie avec


vous à chaque entrevue.

L’objectif du CV est d’attirer l’attention de l’employeur sur votre candidature


afin de décrocher un entretien d’embauche. Le CV résume votre parcours.
Vous devez faire comprendre qui vous êtes. D'un point de vue général, pour
rédiger un bon CV, il faut veiller à fournir un document qui soit compréhensible,
synthétique et qui s'appuie sur des éléments identifiables.

Une bonne présentation de votre Curriculum Vitæ (CV) est très importante. Elle
doit mettre en avant le subtil mélange entre lisibilité, densité et créativité.
Le CV est un document qui se découpe en 5 parties : le header (l’en-tête), les
compétences, les expériences, le parcours scolaire et le footer (le bas de
page). L’avantage de cette présentation c’est qu’elle met en évidence aussi
bien les compétences que les expériences.

2. LE CURRICULUM VITÆ, UN OUTIL STRATEGIQUE DE COMMUNICATION

Votre CV est en quelques sortes votre carte d’affaires qui fait la promotion du
produit que vous vendez. Il constitue votre profil professionnel et une image de
votre personnalité.
Le CV représente encore aujourd’hui le moyen le plus utilisé pour poser sa
candidature et se faire connaître auprès des employeurs.
C’est la consultation du CV qui incitera l’employeur à retenir ou non votre
candidature pour une entrevue. Il faudrait que votre CV reflète une image
positive de vous-même, une image fidèle et réaliste.
Souvent, l’on est tenté de ″charger″ ou de ″bourrer″ le CV pour s’assurer d’être
en entrevue mais dites-vous bien que cette tentation pourrait s’avérer néfaste.
La rédaction du CV ne serait être un exercice mécanique. Sa rédaction
découle d’une réflexion et exige du temps. Tel qu’il a été mentionné
précédemment, l’élaboration de votre profil personnel et professionnel facilitera
grandement cet exercice. Nous avons tous des habilités pour rédiger notre CV.
En résumé, le CV est un outil stratégique de communication dont le premier
objectif est d’obtenir une entrevue qui pourrait déboucher sur un emploi.
Le CV étant votre portait, doit évoluer au même rythme que vous, mais en toute
honnêteté. Il doit également vous décrire à votre juste valeur et il doit inciter le
destinataire à vous rencontrer et à vous considérer pour un emploi éventuel.
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
10/42
Pour un appel d’offre d’emploi, le CV doit OBLIGATOIREMENT s’adapter au profil
du poste à pourvoir et au profil du candidat. En clair, il faut l’élaborer en tenant
compte de ces deux (02) éléments fondamentaux dans le recrutement de
candidats.

3. LES DIFFERENTES RUBRIQUES D’UN CURRICULUM VITÆ

a. Le Header (l’en-tête)

Dans l’en-tête de la page, nous allons trouver un certain nombre d’informations


personnelles. Vous y trouverez :
 Votre photo : Dynamisez votre photo par un sourire, c’est toujours plus
agréable. Les photos de profil ne sont pas les bienvenues.
 Vos informations personnelles : Écrivez votre prénom avant votre nom.
Donnez votre adresse sans trop de précision (le code postal et la ville
suffira). Détaillez vos coordonnées (le numéro de téléphone et l’adresse
e-mail)
 L’indication de l’intitulé du poste souhaité : En effet, cela peut paraître
bizarre, mais il faut toujours préciser l’intitulé du poste que vous visez.

b. Les compétences

Pourquoi mettons-nous les compétences sur un CV? Chaque recruteur


recherche un profil. Un profil est un ensemble de savoir, savoir-faire et savoir-
être.
En revanche, le savoir-être sera démontré dans la lettre de motivation. Le cumul
du savoir et du savoir-faire donne une compétence. Il est important de
catégoriser les compétences pour une meilleure lecture et compréhension.
Par exemple : « je suis un futur chef de projet web. Je vais définir les domaines
d’activités dans lesquels j’ai des compétences (gestion de projet,
développement, design, communication). Ensuite, dans chaque domaine
d’activité, j’attribue mes compétences, rédiger un cahier des charges et définir
un budget prévisionnel pour la gestion de projet. Intégrer une interface
graphique et créer une base de données pour le développement. Je vous
invite à modifier très régulièrement cette liste de compétences qui évoluera
suivant les projets et les tâches que vous effectuerez ».

c. Les expériences professionnelles

Pour chaque expérience professionnelle, vous devrez renseigner les informations


suivantes :

 En titre : Le titre du poste


 En sous titre : L’entreprise et les dates de début et de fin de cet emploi.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
11/42
 En paragraphe : La liste des tâches effectuées lors de cet emploi. Pour
chaque tâche, définissez-la avec un verbe et un complément. Par
exemple, « Développer le site Internet de …………″.
 En sous paragraphe : Détaillez les outils que vous avez utilisés. Si ces
deniers sont en lien direct avec le poste visé, ou alors, les langages de
programmation ou la gestion de projet.

d. Le parcours scolaire

Le parcours scolaire est important sur un CV. En revanche, il doit prendre peu de
place sur le document. Les recruteurs vont porter plus d’attention sur vos
compétences et vos expériences professionnelles. En effet, pour cette partie, la
mise en page préférée par les recruteurs est la frise chronologique. Elle donne
une bonne visibilité du niveau d’étude et de l’enchainement des différents
diplômes. Pour chaque formation, vous devez renseigner :

 Le type du diplôme : BTS, DUT, Licence, Master, Maîtrise, DEA …


 Le nom du diplôme : Informatique, e-commerce, marketing et
communication web, …
 L’année d’obtention
 L’établissement : important, car si votre profil est bon, vous ferrez de la
publicité pour vos établissements et les futurs stagiaires ou employés
 La ville : Cela démontre votre motivation. Si vous avez beaucoup bougé,
cela démontre que pour remplir vos objectifs, vous n’avez peur de rien.

e. Le footer (le bas de page)

C’est la dernière partie de votre CV. Vous allez y renseigner votre niveau
linguistique. Utilisez des expressions simples (bilingue, écrit et parlé, scolaire). Elle
doit aussi permettre au recruteur de vous connaître extra-professionnellement.
C’est à dire que vous allez y insérer vos centres d’intérêts, les projets dans
lesquels vous êtes investis et des informations personnelles qui pourraient profiter
à votre futur emploi.
Un conseil pour le bas de page, si vous faites du sport, n’hésitez pas à le
renseigner avec la fréquence des pratiques. Les recruteurs aiment savoir que si
vous êtes stressés avec votre travail, vous pouvez vous défouler après votre
journée.
N.B. : Les recruteurs apprécient souvent une petite phrase en bas de votre CV qui
rappelle vos coordonnées. Par exemple, « Si vous êtes intéressé par mon profil de
responsable Comptable, contactez-moi à ……………..ou……………..
De ce fait, ils n’ont pas besoin de remonter en haut de votre page pour mettre la main
sur vos informations personnelles.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
12/42
4. LA COMPOSITION D'UN CV EN 6 POINTS

La réussite de votre CV va dépendre à la fois de ce que vous mettez dans les


rubriques et de la cohérence de l’ensemble de votre chemin de vie.
Les différentes informations qu’il véhicule doivent répondre à une logique,
permettant au recruteur de se faire une idée précise sur vos compétences et
capacités professionnelles mais aussi de cerner votre personnalité, dressant au
final le portrait du candidat idéal. Votre CV doit être adapté à ce que vous
visez comme job.

a. Etat civil

Cette première partie comporte les renseignements personnels de base dont


l’employeur a besoin pour vous joindre. Votre identité doit figurer en haut et à
gauche du CV. Vous êtes dans l’obligation d’indiquer votre prénom en
minuscule suivi de votre nom en majuscule. Vous inscrirez également votre
adresse de résidence actuelle ainsi que votre numéro de téléphone, votre âge,
votre date de naissance, votre situation familiale, votre nationalité et une
adresse mail si possible professionnelle.
A noter : Il est inutile de mentionner devant chaque information «nom :» ou
«adresse :» car cela alourdit la présentation et va de soi.

b. En-tête ou headline

Cette partie est entièrement facultative. Elle résume en quelques mots votre
profil et/ou votre projet professionnel. Vous pouvez inscrire de manière brève et
concise le métier que vous visez, le type d’entreprise où vous souhaiteriez
exercer ou encore votre savoir-faire ou ce que vous pouvez apporter à une
entreprise. Faites bien attention à utiliser des termes cohérents avec le contenu.
Par exemple « vous n’écrirez pas que vous souhaitez travailler dans une
entreprise « multinationale » si vous postuler pour une PME ».
Cette entête peut être placée où vous le souhaitez dans un CV. Par exemple
vous pouvez le mettre comme son nom l’indique en entête ou sur le côté
gauche afin de structurer votre document. Dans ce cas, vous devez rédiger
dans votre entête votre projet sous la forme de mots clés ans écrire de phrase.
Par exemple : « si une personne postule pour un haut poste dans la
communication, vous pourrez écrire « Directrice de Communication et
Développement Marketing. 10 ans d’expérience dans un grand groupe
pharmaceutique. », Autre exemple « Directeur Administratif et Financier. 12 ans
d’expérience, anglais courant, banque et réseaux »

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
13/42
c. Formation ou parcours scolaire

« Pour les juniors, la formation doit être placée avant l’expérience


professionnelle car c’est ce que les recruteurs regardent en premier ». Pour les
personnes ayant déjà une expérience professionnelle de 3 ans minimum,
l’expérience professionnelle sera largement mise en valeur au détriment de la
formation scolaire.
Pour les juniors, concentrez-vous principalement sur l’obtention de vos diplômes
ou de vos qualifications, « mais ne remontez pas jusqu’à vos années d’école
primaire, c’est ridicule ». Vous pouvez simplement énoncer votre diplôme
d’études supérieures et mentionner si vous avez été major de promotion où des
détails pouvant vous gratifier auprès du lecteur.
Par exemple, vous avez étudié à Sciences Po, inscrivez Science Po Paris suivi de
votre année d’études en cours (L3, Cycle Master 1, Cycle Master 2). Vous devez
préciser si vous avez effectué une prépa ainsi que l'année d'obtention du
baccalauréat avec la filière passée.
Vous avez obtenu votre baccalauréat avec mention « bien ou très bien » ?
Inscrivez-le, cela constitue un plus-value du candidat attestant votre capacité à
travailler toujours davantage.
Si vous avez obtenu d’autres diplômes, n’hésitez pas à les communiquer et à
indiquer à côté « admis directs » ou « double cursus » par exemple.
En plus de votre formation initiale, vous pouvez compléter cette partie avec une
formation professionnelle si vous en possédez une en détaillant vos missions.
Enfin, si vous avez fait partie d’une association il peut être intéressant de le
mentionner ici où dans la rubrique « Activités extra-professionnelles ».

d. Expériences professionnelles

Respectez la chronologie de votre parcours professionnel. Une histoire bien


construite a toujours un début et une fin, il doit en aller de même avec votre CV.
Présentez en premier vos expériences les plus récentes (CV chronologique) afin
de mettre en avant les dernières compétences acquises. Le maître mot : ne pas
chercher à tout dire ! Il ne faut donner dans cette rubrique que les informations
essentielles sur vos expériences.
Pour chaque expérience, et surtout pour les stages, il est important de préciser
la date en année, la durée en mois ou en semaines, le nom de l'entreprise ou
de la structure et son secteur s’ils ne sont pas connus.

Parmi les différentes rubriques, la plus importante est celle relative à


l’expérience professionnelle.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
14/42
e. Activité extra-professionnelle

Cette partie du CV peut vous sembler inutile. Toutefois, les aptitudes que vous
mettez en œuvre lorsque vous pratiquez un sport, un loisir ou une activité
bénévole, peuvent être transférables dans le domaine professionnel.
Par exemple vous avez effectué pendant plus de 10 ans de l’équitation, cela
peut démontrer votre aptitude à la persévérance. Prenez le temps de retirer de
vos expériences extra-professionnelles les atouts clés qui peuvent vous
permettre d’appuyer votre candidature. En effet, les activités personnelles vous
ont forcément permis d’acquérir un savoir-faire utile. Vous serez alors en mesure
de les expliquer afin de les mettre en relation avec vos compétences
professionnelles.
N.B. : Attention, n’essayez pas de vous inventer un sport extrême afin de montrer
votre courage et votre ténacité, vous serez forcément interrogé sur ce point et
vous vous mettrez alors dans une situation embarrassante.
f. Compétences

Vous pouvez faire apparaître dans cette partie les éléments que vous souhaitez
mettre en valeur. Vous pourrez également y inscrire vos compétences
linguistiques.
Par exemple : anglais lu, écrit, parlé. C’est aussi dans cette partie que vous
mettrez en lumière vos séjours à l’étranger. Si vous possédez le Permis A et B ainsi
qu’un véhicule personnel, il est intéressant de le mentionner ici. Il est également
possible d’inscrire dans cette partie votre maîtrise des logiciels Word et Excel.

N’oubliez pas que le CV ne représente plus tellement aujourd’hui un gage de


sureté pour les recruteurs, vous pouvez donc rajouter des rubriques pour y
préciser certains éléments selon vous pertinents, comme vos valeurs ou vos traits
de caractères fondamentaux.
5. LES ERREURS A EVITER

Si vous n'arrivez pas à décrocher autant d'entretiens d'embauche que


souhaité, il est probablement temps de revoir votre CV.
Réussir son face à face avec un recruteur est la dernière étape avant de
décrocher un CDI, un CDD ou un stage en entreprise conforme à vos
aspirations. Avant cela, il est nécessaire de convaincre le recruteur à distance
grâce à une lettre de motivation et un CV.
Erreur 1 : Oublier son numéro de téléphone
Le but premier de l'envoi d'un CV est d'obtenir un retour de la part du recruteur.
N'oubliez pas d'inscrire votre numéro de téléphone en haut à gauche du CV.
Ce conseil peut paraître banal. Pourtant, nombreux sont ceux qui s'étonnent de
ne pas recevoir d'appels alors qu'ils ne donnent pas de moyens de contact…
Erreur 2 : Écrire l'adresse du recruteur
Dans une lettre de motivation, il est bienvenu d'écrire les coordonnées du
recruteur. En revanche cela est à bannir dans un CV. En plus de ne pas faire
partie des conventions et d'être inutile, cela prend énormément de place.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
15/42
Erreur 3 : une adresse mail inappropriée
Outre le téléphone, le mail est un moyen de contact à ne pas négliger.
Erreur 4 : utiliser des couleurs vives
Sobriété. Tel est le mot qui doit qualifier votre CV. Privilégiez le noir et blanc et
bannissez les couleurs vives (sauf s'il s'agit d'un poste de créatif).
Même s'il faut savoir se vendre, votre CV ne doit pas reprendre les codes des
prospectus commerciaux envoyés dans les boîtes aux lettres.
Pour mettre en avant les points clés, privilégiez plutôt le gras noir.
Erreur 5 : donner des informations d'ordre personnel
Lors d'un entretien, un recruteur n'a pas le droit de vous poser des questions
d'ordre personnel (religion, âge, statut marital, opinions politiques…).
De votre côté, ne divulguez jamais aucune information de ce type.
C'est malheureux à dire mais votre âge, votre état matrimonial ou vos opinions
politiques peuvent parfois jouer en votre défaveur.
Erreur 6 : dépasser une page
Une des règles d'un CV est de ne pas aller au-delà d'une page. C'est un
document succinct, pas un roman.
Pour les personnes qui ont moins de cinq ans d'expérience, cela est obligatoire
sous peine de paraître bavard et prétentieux.
Si vraiment vous avez des choses à dire, vous pouvez utiliser la lettre de
motivation ou le mail d'accroche pour "appâter" le recruteur.
Erreur 7 : utiliser des polices originales
Le CV doit être lisible en un clin d'œil. Un recruteur s'y attardera rarement plus
de 30 secondes. Ne fatiguez pas la rétine du recruteur en utilisant des polices
désuètes ou difficilement déchiffrables. Arial, Times New Roman ou Calibri sont à
privilégier.

Erreur 8 : utiliser des polices différentes


Votre CV doit être cohérent sur le fond mais aussi sur la forme.
Evitez deux polices différentes dans un seul document (si on veut faire des
distinctions sur la même ligne, on privilégie le gras).

Erreur 9 : utiliser une police de petite taille


Un CV doit tenir sur une seule page. Dès lors la tentation est grande de réduire
la taille de la police pour faire tenir toute votre expérience.
Cette solution de facilité est à proscrire.
Le recruteur veut lire un CV rapidement. S'il doit s'abimer les yeux, votre
candidature finira à la corbeille.

Erreur 10 : oublier le titre


Un CV doit comporter un titre. C'est une règle de base négligée par de
nombreux candidats. Au minimum, il est conseillé d'écrire son nom et sa
profession. Pensez également à centrer le titre.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
16/42
Erreur 11 : ne pas aérer le texte
Pour gagner de la place, vous pouvez être tenté de réduire l'espace entre les
grandes parties de votre CV (expérience professionnelle, diplôme, centre
d'intérêt).
Erreur 12 : négliger la relecture
Lorsque l'on postule à un poste, la moindre erreur peut être fatale. Les erreurs les
plus répandues sont les fautes d'orthographe.
Elles peuvent toutes être évitées, à condition de se relire. Vous pouvez même
demander à un proche d'examiner votre CV.

Erreur 13 : être incohérent dans les dates


Par volonté de tromper le recruteur ou par simple étourderie, vous pouvez vous
emmêler les pinceaux dans les dates et indiquer dans votre CV une expérience
en CDI lorsque vous étiez étudiant ou une expérience dans deux entreprises en
même temps.
Un bon moyen de passer pour un menteur ou pour un candidat peu rigoureux…
Erreur 14 : révéler des passions qui vous fichent
Un CV se termine souvent par une partie consacrée aux centres d'intérêts. Ils
doivent permettre de vous distinguer de la masse. Pour autant, tous ne doivent
pas être mentionnés. Ne mettez en avant que ceux qui peuvent positivement
vous faire sortir du lot et vous crédibiliser.
Erreur 15 : livrer de vieilles informations
Pour des raisons de place et de crédibilité, évitez d'inscrire dans votre CV des
informations anciennes comme votre mention au brevet des collèges ou un
contrat saisonnier. Cela peut toutefois être toléré lorsque vous postulez à un
poste junior et que votre expérience est quasi nulle.
Erreur 16 : ne pas respecter de suite logique
Prenons la partie expérience professionnelle. Si vous indiquez Année, poste, lieu
de travail et missions réalisées dans une ligne, vous devez respecter le même
ordre dans le reste du CV. C'est un petit détail mais qui montre que vous êtes
rigoureux.
Erreur 17 : adopter l'ordre chronologique
Les expériences les plus récentes doivent être placées en haut de votre CV. Il en
est ainsi, qu'il s'agisse de votre diplôme ou des vos expériences professionnelles.
N'ayez pas la tentation de bousculer l'ordre établi adoptant un ordre
chronologique.
Erreur 18 : Eviter trop de détails
Lorsque vous évoquez votre parcours professionnel, adoptez un style
télégraphique mais concret.
Le but est d'inciter le recruteur à vous appeler pour en savoir plus.
Eviter de charger votre CV car chaque ligne est précieuse.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
17/42
CHAPITRE III- LA LETTRE DE MOTIVATION

La lettre de motivation est un élément obligatoire pour toute candidature à un


stage, emploi ou formation, elle accompagne le CV et explique la demande
d'emploi. La lettre de motivation doit susciter l'intérêt du recruteur en répondant
à trois questions :

1. PRESENTATION

a. Première partie de la lettre de motivation : Quel est l'objet de votre


candidature ?

Dès les premières lignes de votre lettre de motivation vous devez indiquer l'objet
de votre candidature dans des termes très précis et si possible en montrant que
vous connaissez l'entreprise ou l'institut visé.

b. Deuxième partie de la lettre de motivation : Qui êtes vous ?

Attention à ne pas répéter votre CV dans votre lettre de motivation. Vous devez
ici justifier votre demande en l'inscrivant dans votre cursus :
"Après un BTS action commerciale... deux stages de vendeur... je souhaite
obtenir un poste de vendeur confirmé..."
Votre lettre de motivation peut compléter votre CV en détaillant une
expérience particulièrement intéressante que vous n'avez pas pu développer
dans votre CV : mission, responsabilité, résultats... choisissez de développer cette
expérience si elle est en relation directe avec le poste de l'annonce. "Lors de
mon stage chez XYZ j'ai pu démontrer mes compétences de gestion de projet
en réalisant..."
Cette partie crédibilise aux yeux du recruteur votre demande en l'inscrivant
dans une logique de cursus et renforce la valeur de votre expérience présentée
dans votre CV.

c. Troisième partie de la lettre de motivation : Pourquoi voulez-vous ce


stage/emploi/formation ?

Expliquez ici dans votre lettre de motivation pourquoi l'entreprise ou l'institut vous
attire, en quoi la mission/formation vous semble intéressante et en quoi vous
motive-t-elle. Aussi la lettre de motivation doit permettre à votre lecteur de voir
si vous savez ce qui vous attend (si vous avez bien compris les enjeux du poste
convoité) : vous pouvez intégrer ici les éléments de l'offre de stage/emploi en
spécifiant ce qui vous motive dans ces missions et quels sont vos points forts
associés à ces missions.

d. Formule de politesse

Soyez courtois et poli : terminez toujours votre lettre de motivation en précisant


que vous restez à disposition du lecteur pour plus d'informations et en concluant
par la formule de politesse standard : "Je reste à votre entière disposition pour
plus d'informations, je vous prie, d'agréer, Madame / Monsieur, l'expression de
mes salutations distinguées"
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
18/42
2. COMMENT REDIGER UNE BONNE LETTRE DE MOTIVATION

a. Originalité / vocabulaire

Constituez des phrases courtes et percutantes afin d'adopter un style clair et


direct (une page maximum). Faite preuve d'originalité dans votre lettre de
motivation afin de vous détacher de la masse, l'impact de votre lettre sera plus
important (mais sans dépasser les limites !).

b. Unique

Un même CV peut être envoyé à plusieurs entreprises différentes mais une lettre
de motivation doit être toujours unique et spécifique à l'offre et l'entreprise ou
institut visé. Ne sélectionnez que des informations vous concernant et
susceptibles d'intéresser le recruteur.

c. Manuscrite

La règle imposant une lettre de motivation manuscrite semble dépassée face à


l'ampleur du développement de processus de recrutement via internet.
Cependant si vous avez la possibilité d'envoyer par la poste votre candidature
peut-être qu'une version manuscrite de votre lettre de motivation vous
permettra de vous démarquer des autres candidatures.

N.B. : Un dernier conseil, faites relire votre lettre de motivation à vos proches et
relisez-les à tête reposée, votre lettre de motivation doit être parfaite sur le fond
et sur la forme.

d. Les règles générales :

 Une page, pas plus :


Une lettre de motivation ne doit jamais excéder la longueur d'une page,
l'inverse serait signe d'un manque d'esprit de synthèse et ne motiverait pas le
recruteur à la lire.

 Aucune faute d'orthographe :

L'orthographe est d'une importance capitale : Sachez qu'à la première faute, 90


% des recruteurs arrêtent de lire votre lettre ; Il est primordial de faire relire votre
lettre pour valider qu'il n'y ait aucune faute.

 Transparence :
Tâchez de vous vendre, mais ne soyez pas hypocrite, cela ne servirait à rien et
pourrait vous mettre dans l'embarras lors de l'entretien ou même après.

 Clarté :

Allez droit au but dans votre lettre, inutile de paraphraser pour faire une lettre un
peu plus longue. Donnez des arguments de poids, et cohérents avec votre
profil, votre objectif et l'offre a laquelle vous répondez.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
19/42
 Pertinence et personnalisation :

Montrez que vous connaissez l'entreprise, le domaine d'action, cela montrera


que vous vous êtes renseignés, et que vous n'écrivez pas la même lettre à
chacune des offres d'emplois auxquelles vous répondez.
Faites preuve d'originalité dans votre lettre de motivation afin de vous détacher
de la masse, l'impact de votre lettre sera plus important (mais sans dépasser les
limites !).
 Motiver et accrocher le lecteur :
Votre lettre doit être positive et doit motiver le recruteur à vous rencontrer.

 La proposition de rendez-vous

A la fin du développement, vous devez toujours proposer un Rendez-vous afin


de préciser votre profil à l’employeur. C’EST OBLIGATOIRE !

La demande ne doit pas être une supplique ni un ordre, mais le déroulement


logique de l’adéquation de votre profil et de l’offre.

Trouvez une formulation dynamique qui vous corresponde bien.


Exemples :
- « Je souhaite vous rencontrer pour vous donner de vive voix toutes les
indications souhaitées. »
- « Je serais heureux de vous donner plus de détails lors d’un prochain entretien.
»
- « Vous pouvez me contacter au (N° de téléphone) pour toutes informations
complémentaires que vous souhaiteriez obtenir. »

 Les formules de politesse à connaître :

Soyez simple et direct.

o Je vous prie d'agréer (ou d'accepter), Madame, Monsieur, l'expression de


mes salutations distinguées. »
o Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments
distingués.
o Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes meilleurs
sentiments.
o Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma
considération distinguée.
o Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de mes
sentiments distingués.
o Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en ma considération
distinguée.
o Veuillez accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
20/42
 La signature

Toujours à droite et utiliser vos prénoms et nom

e. Quelques astuces à connaître

o Evitez les phrases trop longues.


o Votre lettre doit être cohérente avec votre CV mais pas une redite, elle
doit être complémentaire.
o Si vous décidez de mettre un titre, essayez de donner votre profil en
l'orientant vers vos objectifs.
o Ne commencez jamais votre lettre par "Je".
o Ne soyez pas vantard.
o N'utilisez pas les formules négatives.
o Evitez les répétitions.
o Ne soyez pas pompeux, inutile de multiplier les formulations trop polies.
o Ne soyez pas misérable, on ne vous embauchera pas par pitié.
o Ne soyez pas trop bref (5 lignes ne sont pas suffisantes).
o Éviter de répéter ce qui est écrit dans votre CV ;
o Faire court (une page au maximum) ;
o Servir d’un ordinateur : votre lettre sera plus facile à lire ;
o Saisir votre lettre à simple interligne et divisez-la en paragraphes ;
o Éviter de parler uniquement de vous ; abordez les besoins de l’entreprise.
o Utiliser des tournures de phrase positives comme « j’ai réalisé…».
o Faire preuve d’originalité, sans agressivité ni arrogance.
o Éviter d’évoquer les conflits avec vos anciens employeurs, votre situation
difficile, les inquiétudes liées à votre recherche d’emploi.
o Relire attentivement votre lettre avant de l’envoyer.
o Si vous tapez votre lettre, n'utilisez pas de polices excentriques. Arial ou
Times new roman seront parfaites.
o Une lettre envoyée par la poste ou déposée ou recruteur, même tapée,
doit être signée.

f. Erreurs souvent commises, à éviter :

Ce qu’il faut dire Ce qu’il ne faut pas dire


Je réponds à votre offre d'emploi" "je réponds à votre demande d'emploi".
sollicite des informations complémentaires sollicite des informations supplémentaires.
Veuillez recevoir, Madame La Directrice Veuillez accepter, Madame, mes
Générale, l’expression de ma haute respectueux hommages.
considération.

N.B. : n’oublier pas ceci :

o Votre lettre n’a qu’un objectif : obtenir un entretien.


o Elle doit être unique et adaptée à chaque petite annonce.
o Elle doit mettre l’accent sur les compétences qui peuvent intéresser
l’employeur.
o Elle doit être envoyée en mentionnant si possible le nom et la fonction de
la personne susceptible de vous recevoir.
o Elle est de préférence manuscrite.
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
21/42
o Elle doit être brève et ne pas dépasser une page.
o Pour certains emplois, la lettre n’est pas forcément le meilleur moyen pour
contacter l’entreprise :
o Pensez au téléphone ou aux rencontres directes.
o Dans tous les cas, les arguments que vous avez préparés pourront vous
servir.

N.B. : La lettre et le CV sont 2 documents distincts : le CV retrace l’expérience


professionnelle du candidat, la lettre exprime sa personnalité et ses motivations.

Exemples de lettre de motivation :

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
22/42
KOUAME XXXXXX Abidjan, le XX/XX/ 20XX
XXX BP XXX Abidjan XXX
Tel: 00225 XX XX XX XX

E-mail:

MONSIEUR LE
DIRETEUR GENERAL
DE XXXXXXXX

Objet : Offre de compétence au poste de Directeur Financier


Monsieur le Directeur Général,
Faisant suite à votre annonce relative au recrutement d’un Directeur
Comptable et Financier publiée sur le site internet « www.atoo.ci » le 28 Mai
2015, je viens par la présente vous faire part de mon intérêt pour ce poste.
En effet, titulaire d’un DESS en finances et comptabilité et d’un DSS en Audit et
contrôle de gestion, je cumule treize (13) années continues d’expériences
professionnelles dont douze (12) acquises en cabinet d’audit et d’expertise
comptable. J’ai eu au cours de ces années, l’occasion d’effectuer en tant que
chef de missions, plusieurs missions de tenue et d’assistance comptable, de
commissariat aux comptes et d’audit comptable et financier. Je me suis donc
familiarisé aux différentes tâches inhérentes au poste à pourvoir.

Ma rigueur, mon sens de l’organisation, mon esprit d’analyse et de synthèse,


ainsi que mon goût prononcé du travail bien fait sont des qualités que
j’aimerais mettre au service de cette importante société, et qui, j’en suis
certain, me permettront d’accomplir aisément les principales missions
énumérée dans cette annonce. Ouvert aux autres, dynamique et motivé, je
sais m’adapter et j’ai le sens des responsabilités.
Mon curriculum vitae ci-joint vous donnera de plus amples renseignements sur
ma formation et mon parcours professionnel.
Souhaitant que ma formation et mon expérience puissent vous être utiles, je
vous remercie de l’attention que vous voudriez bien porter à l’examen de mon
dossier de candidature et reste à votre entière disposition pour toute
information complémentaire ou rendez-vous qu’il vous conviendra de me
proposer.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de mes
salutations distinguées.

L’intéressé(e)

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
23/42
KOUAME XXXXXX Abidjan, le XX/XX/ 20XX
XXX BP XXX Abidjan XXX
Tel: 00225 XX XX XX XX

E-mail:

MONSIEUR LE
DIRETEUR GENERAL
DE XXXXXXXX

Objet : Offre de compétence au poste de Directeur Financier

En réponse à votre offre, je vous propose ma candidature pour le poste d’ADJOINT


AU DIRECTEUR QUALITE.
Ingénieur en management de qualité de profession j’ai eu a occupé diverses fonctions.
Dans l’exercice de mes missions, j’ai procédé à la Certification ISO 9001 : 2008 d’une
entreprise. J’étais chargée d’animée une équipe chargée de mettre en place la
démarche qualité, de participer à l’analyse des défaillances, de planifier l’amélioration
du SMQ, d’organiser des séances de formations etc.
Aussi, j’ai participé à la préparation de l’audit ISO 9001 : 2008 de diverses structures
telles que Unilever CI, la Clinique médicale le Grand Centre toutes deux certifiées.
Je souhaite mettre cette expérience au service de votre entreprise en vue d’accroître
la satisfaction de vos clients et d’améliorer en continue l’organisation de votre
entreprise.
J’espère que vous me donnerez l’occasion de vous rencontrer afin que je puisse vous
exposer de vive voix ma motivation.
Pour ce qui est de mes prétentions salariales nous en discuterons si vous le désirez
lors d’un entretien.
Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, le
Directeur, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

L’intéressée

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
24/42
CHAPITRE IV : ENTRETIEN

1. CONSEILS POUR TROUVER LA TENUE IDEALE LORS D’UN ENTRETIEN


D'EMBAUCHE

Soigner sa tenue vestimentaire pour un entretien n’est pas la première chose à


laquelle on pense et pourtant c’est une étape nécessaire.
Vous serez également jugé lors de votre présentation sur des éléments non
verbaux comme votre style vestimentaire, vos gestes, le ton de votre voix, etc.
Toute personne juge consciemment ou inconsciemment la présentation d’une
personne. Il est un fait indéniable qui a fait largement ses preuves car, de nos
jours, l’apparence compte aussi.
Un employeur ne s’attend pas à ce que vous soyez “fashion” et il ne s’agit pas
de style en réalité mais il veut que vous soyez présentable aux yeux de tous vos
interlocuteurs en entreprise (clients, collaborateurs, partenaires). Il est alors plus
une question de neutralité et de simplicité ici.

a. Restez neutre mais restez vous-même : Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ne vous camouflez pas, montrez vos mouvements. On ne vous demande pas


de vous cacher derrière des vêtements amples, ni même d’inhiber votre
personnalité. S’habiller pour correspondre à un environnement c’est trouver un
“terrain d’entente” entre votre style, celui de vos interlocuteurs et de votre futur
entourage professionnel.

b. Choisir les couleurs de sa tenue

Il est conseillé d’utiliser en majeure partie des tons neutres pour constituer sa
tenue : Beige, gris, anthracite, noir, blanc, bleu marine. Elles doivent représenter
la couleur principale de votre tenue mais vous pouvez ajouter à cela des
accessoires de couleurs pour la touche d’énergie et de dynamisme. Choisissez
les couleurs qui vont à votre teint et si vous ne les connaissez pas, faites des
essais devant votre miroir.

c. Choisir une tenue selon sa morphologie

Dans l’ensemble il est important de dégager les poignets, la nuque pour que
vos gestes soient bien visibles et affirmés. Si vous, êtes rond on préférera des
tenues unies pour élancer la silhouette. Si vous êtes filiforme, évitez les vêtements
trop amples qui vous feraient paraître comme un candidat effacé.

d. S’adapter au code vestimentaire de son métier

Chaque métier a son dress code et il faut adapter les conseils précédents au
poste visé. Aussi, pensez à rechercher des photos de l’entreprise sur le web, vous

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
25/42
trouverez peut-être des indications. Par exemple, si vous êtes graphiste, il est
bien plus facile d’oser les couleurs et les motifs originaux.
En revanche si vous êtes un manager, votre métier nécessite de l’organisation
et de la rigueur. On peut idéalement mettre un tailleur/costume bleu
marine moderne, rappelant un peu l’uniforme.
Pour les managers des domaines plus “cool”, comme la communication, vous
pouvez casser le côté strict du tailleur en l’associant à un élément casual (un
tee-shirt uni, des chaussures de villes).

2. CE QU’IL FAUT EVITER

o Les vêtements froissés : c’est un signe de négligence…


o Les accessoires imposants, un maquillage voyant : la simplicité a plus de
chance d’être appréciée.
o Les éléments distrayants : des gros bijoux, un parfum qui se sent à 3 km, un
verni jaune fluo, une cravate à pois rouges, c’est sûr que votre interlocuteur
aura du mal à se concentrer sur ce que vous dîtes.
o Des vêtements sexy : pour rester professionnel on évitera les décolletés et les
vêtements courts. De même, si on est un garçon on ne déboutonnera pas
sa chemise à l’italienne laissant apparaître le torse ! Vous ne serez jamais pris
au sérieux de cette façon.
o Des vêtements où on ne sent pas à l’aise : habillez-vous de façon
confortable pour garder confiance et être détendu.
o Ne venez pas sans sac. Ne venez surtout pas avec un tout petit sac.
Privilégiez les sacs moyens à grand qui peuvent contenir un petit carnet, un
cahier, voire une pochette avec votre CV. Venez avec vos documents et
de quoi noter.

3. HUIT (8) CONSEILS POUR REUSSIR SON ENTRETIEN D'EMBAUCHE

a. Tourner 7 fois sa langue avant de parler

Nous avons tous des tics de langage. Mais entre une discussion informelle entre
amis et un entretien d'embauche, certains sont à proscrire, d'autant que cela
peut être horripilant. Les "hein", "heu", "quoi" qui ponctuent les phrases sont à
bannir. De même que les fautes de français : plus jamais de "si j'avais su, j'aurais
pas venu" !

b. La forme, c'est le fond qui remonte à la surface

Votre CV est béton, votre parcours professionnel colle parfaitement à l'annonce


à laquelle vous postulez. Et pourtant, le jour de l'entretien, vous n'arrivez pas à
convaincre le recruteur ? Pour qu'un discours soit entendu, qu'importe le fond, il
faut y mettre les formes. En clair, il est nécessaire de maîtriser l'intonation de sa
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
26/42
voix pour mieux vendre votre présentation. En effet, il est difficile de croire qu'un
candidat est dynamique s'il le dit d'une voix trop "molle"... Pensez aussi à la
manière dont vous vous tenez face à votre interlocuteur, à votre jeu de mains
ainsi qu'à votre regard. Même si cela peut paraître secondaire, le recruteur sera
forcément sensible à la manière dont vous vous comportez.

c. Victime d'un mauvais dress code ?

Une tenue adaptée en entretien est cependant un pré requis attendu du


recruteur. A moins de travailler dans le milieu de la mode, le protocole veut que
vous vous présentiez sous votre meilleur jour en entretien d'embauche.

d. Soyez inflexible avec la ponctualité

Ne soyez jamais en retard à un entretien d'embauche, même si votre


interlocuteur vous laisse ensuite poireauter. En cas d'imprévu, prévenez
l'entreprise et faites votre mea culpa. Cela est considéré comme la moindre des
politesses...

e. De l'art de discourir spontanément

Pour réussir son entretien d'embauche, il est nécessaire de l'avoir bien préparé.
Sur la forme comme nous l'avons évoqué précédemment mais aussi sur le fond.
Cela vous permettra d'être cohérent lors de votre présentation et de répondre
du tac au tac aux questions du recruteur. Vous ne serez pas déstabilisé et vous
pourrez alors lâcher vos fiches pour afficher un discours plus spontané. La
confiance en soi est toujours payante : elle rassurera votre interlocuteur. Un bon
point pour l'étape d'après !

f. Parlez-moi de vous...

Cette question piège demeure un classique de l'entretien d'embauche. Rien


ne sert de stresser : le recruteur n'attend pas de vous un long monologue depuis
votre naissance à aujourd'hui. Au contraire, le but est de tester votre capacité à
synthétiser un discours clair en lien avec le poste et votre présence en entretien.
Alors n'en faites pas des tonnes, soyez concis mais clair et vendeur...

g. Mon ancienne entreprise ?

S'il est une chose à ne jamais faire, c'est bien de dire du mal de votre ancienne
entreprise, ou de vos anciens collègues, hiérarchiques ou non. Même si c'est
une des raisons pour lesquelles vous cherchez à partir, vous devrez légitimer
votre actuel choix de carrière par un argument professionnel. Personne n'aime
être critiqué et encore moins savoir qu'il pourra l'être...

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
27/42
h. Au revoir, et merci

Dernier point important lors d'un entretien d'embauche, la manière dont vous y
mettez un terme. Si, à la fin de l’entrevue, un recruteur vous demande si vous
avez des questions, il est vital d'avoir noté - par écrit éventuellement – quelque
part les points que vous souhaiteriez approfondir. Cela signifie que vous vous
projetez déjà dans le poste et que vous prenez les choses à cœur.
Enfin, pour conclure l'entretien, il est de rigueur de remercier votre interlocuteur,
de lui dire au revoir et, encore mieux, de saluer les autres personnes qui vous ont
accueilli. Sinon, la ou les personnes à l'accueil aura vite fait de vous tailler un
costard...

4. QUESTIONS POSEES LORS D'UN ENTRETIEN D'EMBAUCHE : 10 QUESTIONS


POUR PREPARER VOTRE ENTRETIEN

Lors de l'entretien d'embauche vous devez absolument montrer au recruteur


que vous avez réponses à toutes les questions ! Questions embarrassantes,
questions pièges ? Sachez faire face à toutes les situations.
Vous pouvez refuser de répondre à une question trop personnelle ou
embarrassante mais vous devez toujours rester honnête et ne pas mentir. Voici
10 questions qui pourront vous aider à préparer votre entretien :

a. Parlez-moi de vous...
Cette question arrive souvent car c'est facile à poser : Le recruteur cherche à
vous connaître, à analyser la façon dont vous allez vous exprimer (clarté,
concision, qualité de l'information), mais aussi à vous mettre à l'aise en vous
laissant la parole de façon à vous mettre en valeur.

Variante : Comment vos amis ou collègues vous décriraient ? Le recruteur


cherche ici à juger quel recul vous avez sur vous-même tout en essayant d'en
savoir plus sur votre personnalité.

b. Pouvez-vous me parler d'une expérience professionnelle dont vous soyez


particulièrement fière, qui vous a particulièrement motivé ?
Choisissez une expérience qui a de préférence un lien avec le poste visé et où
vous ayez eu un rôle important. Attention de bien expliquer le contexte de la
mission, votre rôle / pouvoir dans une éventuelle équipe, les résultats obtenus,
en quoi s'agissait-il d'un succès ?
Variantes : Quelles sortes de risques avez-vous été amené à prendre dans votre
vie ? Aviez-vous des responsabilités ? Si oui, lesquelles ?

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
28/42
c. Décrivez-moi une expérience professionnelle pendant laquelle vous avez
dû surpasser des problèmes ou des obstacles ? Comment avez-vous pu
résoudre ces problèmes ?
Les problèmes en entreprise sont courants (manque de compétences,
processus inefficaces, fortes personnalités, manque de budgets...) : le recruteur
cherche à savoir si ces obstacles vous font peur et si vous êtes assez débrouillard
et indépendant pour ne pas vous noyer dans un verre d'eau.
Variante : Aimez-vous les difficultés ?

d. Pourquoi avez-vous choisi cette formation ? Regrettez-vous ce choix ?


Le recruteur souhaite comprendre ce que vous avez appris et, par conséquent,
ce que l'on peut attendre de vous, ce qui vous a passionné. Aussi, il peut vérifier
que vous avez assumé votre choix et que vous avez su tirer parti de votre
formation : montrez-vous sûr de vous !

e. Aimez-vous le travail en équipe ?


En entreprise le travail en équipe est quasi obligatoire : le recruteur veut savoir si
vous allez bien vous intégrer dans l'équipe. Montrez que vous aimez le travail en
équipe et que vous appréciez de travailler avec différentes personnalités.
Variante : Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

f. Savez-vous dire « non » ?


Le recruteur veut connaître votre pouvoir de prise de décision, savez-vous
exprimer votre décision même si la personne en face de vous ne va pas
l'apprécier. Donnez des exemples professionnels.
Variante : Acceptez-vous facilement les ordres ?

g. Que faites-vous pendant vos loisirs ? Quelles sont vos passions ?


Le recruteur peut avoir l'air de détendre l'atmosphère, mais attention il continue
à vous analyser et à essayer de mieux comprendre l'intégralité de votre
personnalité? Restez toujours professionnel ! Ne pas détailler des passions trop
intimes ou pas facile à expliquer (la couture chez mamie, l'élevage de
grenouille, les collections de timbre : l'idée est de donner toujours une image
positive et dynamique de vous même.

h. Quels sont vos points faibles ? (Quels sont vos points forts ?)
Attention !! Question piège la plus posée (un grand classique des recruteurs en
entretien d'embauche) ! Montrez que vous avez suffisamment de recul sur vous-
même pour discerner vos défauts et vos axes d'améliorations. Le recruteur
cherche à connaître les risques qu'il prend en vous embauchant : décrivez vos
défauts et les mesures que vous avez prises pour corriger ces défauts ; ainsi votre
point faible sera gommé par votre plan d'action pour faire disparaître celui-ci. .
Variantes : Définissez-vous en 6 adjectifs (positifs et négatifs). Si j'en parlais avec
votre ancien employeur, comment définirait-il vos principales qualités et vos
principales faiblesses ? Que nous apportez-vous qui fasse la différence avec les
autres candidats ?

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
29/42
i. Pouvez-vous donner des exemples concrets et précis de ce que vous
expliquez ?
Le recruteur souhaite toujours avoir des exemples précis pour ne pas se
contenter de vos déclarations mais aussi afin de vérifier vos idées. Le recruteur
pourra vous demander des chiffres clés pour comprendre l'ampleur d'un succès
éventuel que vous relatez, mais aussi pour essayer de vous déstabiliser au milieu
de votre discours.

j. Pourquoi avez-vous quitté cet emploi ? Pourquoi cherchez-vous à quitter


cet emploi ?
Encore une autre manière de comprendre vos motivations en quittant votre
emploi. En d’autres termes, quels sont les éléments qui vous déplaisent ou qui
vous poussent à démissionner d'une entreprise ?
Le recruteur cherche aussi à savoir combien de temps allez-vous rester dans
l'entreprise ? Etes-vous instables dans une entreprise ?
Attention durant l'entretien d'embauche, ne dénigrez pas les anciens salariés,
ne dévoilez pas de données confidentielles que vous auriez pu obtenir dans un
précédent emploi. Ces confidences sont peu appréciées car elles démontrent
un manque de professionnalisme.

k. Question bonus : quelles sont vos perspectives professionnelles à court,


moyen et long terme ?
C'est une question piège car il faut à la fois paraitre comme ambitieux, mais
aussi réaliste (terre à terre) et humble, et surtout cohérent dans votre discours
face à l'emploi que vous visez le jour de l'entretien ! Le recruteur va aussi
juger/analyser dans votre réponse si vous allez partir au bout de 6 mois une fois
en poste... ce qu'il ne souhaite pas évidemment.

5. POURQUOI PREPARER UN ENTRETIEN ?

Un entretien d’embauche ne ressemble jamais à un autre. Vous ne connaissez


jamais à l’avance votre interlocuteur, ses réactions, les questions qu’il va vous
poser...
Vous pensez peut-être qu’il vaut mieux y aller « comme ça », être naturel, et
réagir selon les circonstances du moment...
Si vous avez « décroché » un entretien, c’est déjà un très bon point. Mais la
partie n’est pas encore gagnée : il y a peut-être d'autres candidats en liste.

6. COMMENT VOUS PREPARER POUR L’ENTREVUE

Le moment est enfin arrivé! On vous convoque à une entrevue. Vous devez
profiter de cette occasion pour convaincre l’employeur que vous avez votre
place dans son équipe et que vous avez quelque chose à lui offrir.
Vous devez donc bien vous préparer pour être à l’aise pendant l’entrevue.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
30/42
a. Période avant l’entrevue
• Prévoyez des vêtements convenables. Essayez de savoir comment les gens
s’habillent dans l’entreprise où vous souhaitez travailler et adoptez la même
tenue vestimentaire.
• Assurez-vous de savoir comment vous rendre à l’endroit où aura lieu
l’entrevue et combien de temps vous faudra t-il pour vous y rendre. Vous
pouvez même faire le trajet.
• Renseignez-vous sur l’entreprise et l’emploi offert. Vous serez ainsi plus à l’aise
en entrevue.
• Faites des simulations d’entrevues avec vos amis.
• Ne récitez pas des réponses apprises par cœur. Essayez plutôt d’avoir en
mémoire les points principaux que vous voulez aborder.
• Notez bien la date, l’heure et le lieu.
• Maîtriser efficacement les profils du poste (mission, activités du poste) et du
candidat.
• Maintenez votre portable chargé.
• Essayez de savoir combien de personnes seront présentes à l’entrevue.
• Demandez s’il y aura un examen ou un exercice écrit.

- Ce qu’il faut savoir

• Quelles sont les activités de l’employeur ou de l’entreprise, et visitez son


site Web.
• Quelle est sa clientèle ?
• Quelles compétences l’employeur recherche-t-il ? Quelles seraient mes
tâches et mes responsabilités ? Relisez l’offre d’emploi.

- Où trouver l’information

• Lisez le rapport annuel de l’entreprise


• Revoyez vos notes de recherche d’emploi.

- Dressez le bilan de votre recherche

Vous avez entrepris votre recherche d’emploi depuis un certain temps, mais
vous n’avez pas encore obtenu de travail. Il vous faut alors faire le bilan de vos
démarches d’emploi :
• Demandez-vous si vous avez les compétences nécessaires pour occuper
l’emploi que vous aimeriez obtenir
• Informez-vous davantage sur la situation du marché du travail. Vous
découvrirez peut-être que la demande de main-d’œuvre pour votre
métier ou profession est très élevée.
• Dans certains cas,
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
31/42
• Révisez votre CV, vos études, vos expériences de travail et vos
compétences doivent vous mettre en valeur, et vous devez les décrire
clairement
• Adaptez votre lettre de présentation à chacune de vos candidatures
• Reconsidérez vos pistes d’emploi. Jouez gagnant en combinant plusieurs
méthodes de recherche d’emploi
• Vérifiez votre liste d’employeurs. Ceux qui offrent des emplois dans votre
domaine sont peut-être plus nombreux que vous le pensez
• Parlez de vos recherches d’emploi avec votre entourage. Plus il y a de
personnes qui savent que vous cherchez du travail, plus grandes sont vos
chances d’obtenir de l’information qui pourrait mener à un emploi.
• Demandez-vous si vous consacrez assez de temps à votre recherche
d’emploi : cela devrait vous occuper à temps plein.
• Quand on cherche un emploi, on vit certains moments difficiles. Parfois
même, on se décourage.
• Mais gardez le moral. Parlez-en avec vos amis, ils peuvent vous soutenir.

Exemple : Faites du sport pour évacuer le stress. Persévérez et gardez confiance.


• Dites-vous qu’il y a un emploi pour vous.

- Pourquoi argumenter ?

Quand vous présentez votre candidature pour un emploi, vous vous sentez un
peu dans la situation de quelqu’un qui passe un examen, ou qui va être « jugé
»...
Vous savez que vous devez présenter le meilleur aspect de vous-même, mais
vous avez peut-être le sentiment que la balle est dans le camp de l’employeur.
C’est lui qui décidera, en définitive, de l’intérêt de votre candidature.
Mais vous pouvez l’amener à repérer cet intérêt plus clairement en valorisant
vos atouts.

- Comment trouver les bons arguments ?

Bien argumenter, c’est :

• Présenter sous le meilleur jour vos expériences positives, vos savoir-faire,


vos connaissances et vos qualités,
• Expliquer comment tous ces points forts vont être utiles à cette entreprise,
• Montrer comment d’éventuels points faibles sont compensés par d’autres
atouts,
• Mettre en avant votre motivation, votre intérêt pour le poste envisagé et
pour l’entreprise.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
32/42
b. Le jour de l’entretien

 Les erreurs à éviter

- La banalité

Tout le monde peut affirmer être : «travailleur », « dynamique »,« ouvert »,«motivé
»...
Cherchez plutôt ce qui vous caractérise vraiment.
Les arguments en forme de plaidoirie
« J'ai seulement 1 an d'expérience mais c'est parce que...»
« J'aurais voulu apprendre (telle technique) mais j'en ai été empêché par... »
Les arguments non étayés« J'aime les contacts » : dites ce qui le prouve dans
votre expérience, dans votre vie.

- Soyez positif

Tout ce qui se présente comme un handicap peut être tourné à votre


avantage.

- Soyez authentiques

Il ne s'agit pas de « vendre » un personnage imaginaire mais de mettre en valeur


ce que vous êtes et ce qui vous distingue des autres.

- N’affirmez pas mais démontrez

Il faut rechercher ce qui peut illustrer vos propos. Prouvez ce que vous avancez.

- Pensez toujours à ce qui est important pour vos interlocuteurs.

Quels sont les aspects qui comptent pour eux ?

- Associez toujours un savoir-faire, une qualité et leur utilité pour


l'entreprise ou l’emploi proposé.

- Pensez à insister sur ce qui vous rend opérationnel tout de suite.

Montrez que vous pouvez immédiatement rendre service à l'entreprise.

- Adaptez votre argumentaire à votre interlocuteur.

Parlez technique à un technicien, pas à quelqu'un qui n’y connaît rien.

- L’essentiel à retenir

Il est capital d’avoir un argumentaire construit à l’appui de votre candidature,


et ce, quelles que soient les formes de candidatures utilisées : dans un C.V.,

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
33/42
dans une lettre, en entretien, dans tous les contacts que vous avez pendant
votre recherche d’emploi.
Votre futur employeur a besoin d’être convaincu de vos atouts pour réussir dans
l’emploi proposé.
Même si vous ne vous adressez pas à celui qui va prendre la décision de vous
embaucher, vous avez intérêt à « argumenter » en votre faveur :
• Auprès d'un intermédiaire (une agence de recrutement, un proche qui
vous met en contact, etc.),
• Auprès de la personne chargée d’évaluer votre candidature dans
l’entreprise.

Argumenter n’est pas seulement dire :


« Je peux tenir ce poste » ou« J’ai vraiment envie de cet emploi »ou« Je sais que
j’y arriverai ».
C’est démontrer que vous avez les compétences, les qualités, la motivation
nécessaires pour cet emploi.
• Réfléchissez aux moyens de convaincre votre interlocuteur de vos qualités
et savoir-faire : donnez des exemples d’expériences réussies, des
illustrations prises dans la vie professionnelle ou extraprofessionnelle, des
chiffres, des faits.
• Sélectionnez vos principaux atouts pour les mettre en relief, donnez-leur
toute leur importance.

Pour prouver que vous êtes dynamique, parlez de :


• Vos activités extra-professionnelles,
• Vos enfants, et vos loisirs avec eux,
La formation que vous avez entreprise en cours du soir par exemple.

Pour prouver que vous êtes méthodique, parlez de :


• Votre goût pour un loisir qui demande patience et rigueur,
• L’évolution de votre carrière, preuve d’une vraie stratégie,
• votre dernier emploi

- Quelques conseils pour bien argumenter :

• Dressez la liste de tous vos savoir-faire, qualités, compétences, passions...


• Sachez dans le détail ce qui est exigé, recherché, pour le type d’emploi
que vous souhaitez.
• Trouvez des liens, des correspondances entre ce que vous possédez et ce
qu’attendent les employeurs auxquels vous vous adressez

N’oubliez pas que tout peut être présenté de façon positive.

Vous êtes débutant ?


• Dites que vous avez ainsi un œil neuf, l’envie d’apprendre, de
l’enthousiasme, de la souplesse, etc.

Vous avez eu de nombreux contrats de courte durée ?


• Mettez en avant vos facultés d’adaptation, la richesse d’expériences
diverses, votre énergie à rechercher à chaque fois un nouvel emploi, etc.
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
34/42
Exemple :

Le métier que vous voulez exercer exige d’être minutieux et organisé ? Vous
avez noté dans vos savoir-faire que vous aviez ces qualités.
Démontrez-le en parlant par exemple :
• des tâches qui vous ont été confiées dans vos emplois antérieurs,
• de vos loisirs, s’ils exigent des qualités de rigueur et de précision,
• de votre vie personnelle, si elle démontre une capacité d’organisation
notable.

7. COMMENT REUSSIR SON ENTRETIEN D’EMBAUCHE EN 6 ETAPES ?

Votre profil a été retenu par un employeur à la suite de votre candidature


spontanée et vous avez d'ores et déjà obtenu un entretien de recrutement ?
Félicitations, votre CV et votre lettre de motivation ont probablement attiré
l'attention sur vos points forts et le recruteur pense que ceux-ci seraient adaptés
au poste qu'il propose. Vous devrez le convaincre totalement et tout mettre en
œuvre pour réussir votre entretien d'embauche.
Souvent appréhendé à cause du stress qu'il génère, cet exercice comporte
cependant quelques règles qui, bien maîtrisées, vous ouvrent facilement les
portes du succès.

a. Planifier à l'avance votre trajet

L'entretien de recrutement est une situation dans laquelle on a toutes les raisons
d'être angoissé. Pour ne pas perdre ses moyens à cause du stress, mieux vaut se
préparer à l'avance, par exemple en examinant minutieusement les étapes de
votre trajet pour vous rendre à l'entretien. Prenez quelques instants pour planifier
les détails de votre itinéraire et n'oubliez pas de prévoir une dizaine de minutes
d'avance afin de pallier les éventuels retards de transport qui pourraient nuire à
la réussite de votre entretien d'embauche.

b. Se renseigner sur l'entreprise


N'oubliez pas de vous informer suffisamment sur l'entreprise dans laquelle vous
désirez exercer. Si Internet offre un accès facile à ce genre de renseignements,
ne négligez cependant pas les autres sources d'informations qui sont à votre
disposition, comme la presse, les analyses d'expert, les interviews et les
témoignages des acteurs de la société... Soyez au point sur votre sujet, vous
pouvez même vous aider de fiches mnémotechniques pour retenir les points
importants:
 organigramme
 valeurs de la société
 clients principaux
 dernières actualités
Cela vous aidera à vous sentir plus sûr de vous et donnera une image positive
de candidat motivé au regard du recruteur.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
35/42
c. Préparer les questions de l'entretien
Certaines questions sont classiques et souvent employées lors d'un entretien de
recrutement :

 « Pouvez-vous me parler de vous ? »


 « Quels sont vos défauts et vos qualités ? »
 « Qu'êtes-vous en mesure d'apporter à notre entreprise ? »
 « Comment envisagez-vous ce poste ? »

De façon générale, un entretien est toujours plus ou moins structuré de la même


façon ; les entreprises ne bousculent pas tellement les codes de l'embauche.
On peut donc se figurer à l'avance les questions qui risquent d'être posées et y
préparer des réponses pour ne pas être pris au dépourvu. Cela vous permettra
de mieux gérer le stress de l'entretien, et ainsi mieux réagir aux éventuels pièges
et questions déstabilisantes. Si l'un de vos proches est disponible pour vous
entraîner à réussir votre entretien d'embauche, vous gagnerez davantage en
assurance.

d. Soigner son apparence


Votre apparence devra probablement être adaptée en fonction du secteur
dans lequel vous désirez acquérir un poste. En conséquence, il n'y a pas
réellement de tenue type à adopter lors de l'entretien de recrutement.
L'important est de se diriger vers des vêtements sobres et passe-partout, de
couleurs classiques et, bien entendu, la tenue doit être propre et parfaitement
repassée.

e. Mettre en avant ses points forts


Il est aussi préférable de savoir cibler les attentes du recruteur quant au poste
que vous convoitez. Vous devez donc parfaitement connaître votre parcours et
les compétences demandées afin de pouvoir représenter un candidat adapté
aux yeux de l'employeur lors de votre entretien de recrutement. Pour vous
rendre plus crédible, n'hésitez pas à exemplifier vos propos par des chiffres et
des réalisations concrètes lors de vos diverses expériences.

f. Relancer le recruteur
Votre entretien est désormais passé et vous pensez vous en être bien sorti ?
N'hésitez pas à écrire au recruteur après un entretien et à le relancer afin de lui
signifier à nouveau que vous êtes intéressé et extrêmement motivé.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
36/42
CHAPITRE V- LE RESEAUTAGE

Le réseautage est le fait de communiquer avec des gens pour échanger des
renseignements. On peut le faire en personne, par téléphone ou par courriel
avec des personnes qu’on connaît et même des étrangers.

C’est l’une des stratégies de recherche d’emploi les plus efficaces, mais
l’obtention d’un emploi peut prendre plus de temps qu’avec les autres
stratégies.

Cependant, l’avantage est que vous trouverez des débouchés qui n’auraient
jamais été annoncés par d’autres méthodes.

Le réseautage consiste à former un réseau de personnes qui vous appuieront


pendant votre recherche d'emploi. Selon les circonstances, ces personnes
peuvent vous conseiller dans votre démarche, vous indiquer la façon d'obtenir
plus d'information au sujet d'une entreprise ou vous recommander à un
employeur.

Il est toutefois préférable de vous concentrer sur la formation d'un réseau


composé de personnes possédant un emploi semblable à celui que vous
recherchez, qui s’intéresse à votre domaine ou qui y travaillent.

C'est pourquoi l'employeur aura recours à son entourage pour obtenir la


recommandation d'une personne apte à faire le travail. Vous avez beaucoup
plus de chances d'avoir une entrevue d'emploi si les membres de votre réseau
ou les personnes que vous avez rencontrées lors de l'entrevue d'information ont
une bonne impression de vous. En outre, il est généralement admis qu'un
pourcentage important des postes à pourvoir au Canada ne sont pas affichés,
mais se comblent grâce au bouche à oreille via le réseautage.

Qui peut faire partie de mon réseau ?

Pour former votre réseau, vous devez d'abord songer à toutes les personnes
pouvant vous aider à trouver un emploi.

Voisins, amis et famille : Même si aucun membre de votre famille ne fait le


même genre de travail que vous, il est possible que vos parents et amis
connaissent des gens pouvant vous aider à entrer en communication avec des
personnes partageant votre champ d'intérêt.

Centres communautaires : Cette catégorie peut inclure votre lieu de culte,


votre centre de loisirs ou des associations ethnoculturelles.

Associations professionnelles : La plupart des professions possèdent leurs propres


associations qui organisent des événements. Il s'agit d'une excellente façon
d'établir de nouveaux contacts.
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
37/42
Écoles : Que vous suiviez un cours de formation ou un programme, il est
probable que vous rencontrez un camarade de classe ou un professeur en
mesure de vous offrir des conseils ou de vous aider à trouver un emploi dans
votre secteur.

Bénévolats ou stages : Le travail à titre de bénévole ou de stagiaire constitue


une excellente façon de rencontrer des personnes qui peuvent vous aider.

Médias sociaux : Les médias sociaux tels que LinkedIn, Twitter ou Facebook sont
d'excellents moyens de vous faire connaitre et d'élargir votre réseau tout en
ciblant les personnes et compagnies qui vous intéressent.

Pour tirer parti d'un réseau, il faut préparer et mémoriser une introduction
d'environ trente secondes à votre sujet. Cette introduction doit porter sur votre
profession, votre expérience et le genre de travail que vous cherchez. Lorsque
vous rencontrez une nouvelle personne, expliquez-lui votre situation à l'aide de
cette introduction, et demandez-lui si elle peut vous aider. Il est conseillé de
vous créer une banque d'informations pour tenir votre réseau à jour.

Et si je ne connais personne dans mon domaine ?

Pour beaucoup de nouveaux arrivants, il peut être difficile de trouver les


personnes en mesure de les aider à trouver un emploi. Il existe différentes
marches à suivre pour bâtir un réseau :

Entrevue d'information : Les entrevues d'information procurent l'occasion de


rencontrer des personnes qui travaillent dans votre domaine.

Voici un processus d’étapes simples et pratiques qui vous permettront de


démarrer votre réseautage en établissant vos premières relations.

1. Élaborez votre approche= créez un lien : Ne commencez pas votre


introduction par : "je cherche du travail". Les employeurs entendent
constamment cette phrase et elle a le don de les exaspérer. Au
contraire, cherchez à créer de l'intérêt par l'intermédiaire
d'une connaissance, d'une information ou d’un intérêt commun qui
vous fait contacter votre interlocuteur. De cette manière vous inciter
votre interlocuteur à s'intéresser à vous et à ce que vous avez à
dire. Conclusion: Préparez votre introduction par une recherche sur la
société ou sur la personne visée et conservez une approche indirecte
en mettant en évidence votre expertise.

2. Établissez un objectif : Pourquoi contactez-vous cette personne? Est-ce


pour demander des informations, un mail, un Rendez vous? Chaque
approche est différente des autres. Vous ne pouvez pas aborder
quelqu’un de la même manière si vous désirez un renseignement, si vous
voulez le rencontrer etc.…Et souvenez vous, vous devez repartir avec
l’information désirée (mail, téléphone, Rendez vous, recontacte).
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
38/42
3. Connaissez vos forces et faiblesses : Dans ce type d’approche il est
important d’avoir un discours pré conçu de votre parcours et de vos
forces et faiblesses. Vous êtes votre propre produit et vous devez vous
vendre vous-même. Vous êtes la couverture du livre et le contenu a
l’intérieur. Vous devez être capable de dévoiler suffisamment
d’informations pour donner envie à votre interlocuteur d’aller plus loin.

4. Soyez A l’écoute : que vous soyez au téléphone ou en face à face, « être


à l’écoute est INDISPENSABLE! ». Vous devez être capable d’écouter sans
interrompre et de rebondir sur les informations importantes. Même si
l’interlocuteur semble ne pas s’intéresser, ne tirer pas la couverture sur
vous. Il n’en fera que de se désintéresser davantage.

5. Concluez votre approche : Cette avant dernière étape peut sembler


étrange, mais grand nombre de networker oublient de conclure et de
résumer ce qui s’est dit au cours de l’échange. Confirmez votre rendez
vous, votre remise en contact ou votre besoin d’assistance. N’hésitez
pas à ne pas laisser le choix a votre interlocuteur : « Donc, quand êtes
vous disponible pour se rencontrer : mercredi, jeudi? »

6. Entretenez votre réseau : Ce n’est pas quand vous cherchez du travail


que vous devez entretenir votre réseau mais bel et bien avant et pendant
vos périodes fastes. De plus, entretenir son réseau ne signifie pas
simplement rencontrer des professionnels. Il s’agit également de rendre
service, de vous intéresser. (Nous expliquerons dans le prochain article
comment démarrer votre réseau quand vous ne savez pas ou
commencer. Faites du bénévolat, inscrivez vous à des cours ou à des
groupes qui traitent de vos passions et de vos activités.

Quelles sont les façons les plus efficaces de trouver un emploi ?

Pour un nouvel arrivant, la recherche d'emploi peut sembler envahissante, car il


est parfois difficile de savoir où commencer. Voici différentes stratégies ainsi que
des commentaires sur l'efficacité de chacune de ces stratégies.

Il faut se rappeler que, d'après les études, la recherche d'emploi a plus de


succès en ayant recours à plusieurs stratégies à la fois.

Internet : Depuis de nombreuses années, l'internet est la façon la plus populaire


de chercher un emploi pour plusieurs raisons, dont la facilité d'accès aux
ordinateurs et celle de repérer les offres d'emploi. Toutefois, ces avantages
comprennent également des inconvénients. Par exemple, un nouvel arrivant
n'utilisant que l'internet pour ses recherches d'emploi sera parfois déçu de ne
pas recevoir de réponse à ses demandes d'emploi, parce qu'il ne sait pas que
des centaines de candidats ont aussi postulé pour le même emploi. Il est donc
important d'avoir aussi recours à d'autres stratégies.

Offres d'emploi dans les journaux : Les journaux demeurent une ressource très
populaire parmi les chercheurs d'emploi. Cependant, comme pour Internet,
Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
39/42
beaucoup de personnes répondent en même temps à l'offre d'emploi. Il faut
donc que votre lettre de présentation soit personnalisée en tenant compte de
l'emploi offert et que vos compétences correspondent à celles exigées dans
l'annonce.

Cabinet de recrutement ou agence de placement : La plupart des chercheurs


d'emploi, surtout les nouveaux arrivants, ont recours aux services d'agences de
placement pour trouver un emploi. Dans la plupart des cas, l'agence reçoit un
honoraire des organismes ou compagnies recherchant des employés. Cette
méthode peut être efficace, mais certaines techniques sont recommandées
pour en augmenter l'efficacité.

Comment utiliser les médias sociaux dans ma recherche d'emploi?

Les médias sociaux offrent de bons outils pour vous aider dans votre recherche
d'emploi. Ils peuvent vous aider à bâtir votre réseau, à en apprendre
davantage sur votre industrie et à trouver des opportunités d'emploi.

Même si vous pouvez toujours postuler pour un emploi en utilisant des méthodes
traditionnelles, dans le marché du travail d'aujourd'hui, la plupart des recruteurs
et des employeurs utilisent également les médias sociaux dans leur recherche
de candidats. Vous pouvez ainsi considérer d'élargir votre stratégie de
recherche d'emploi par le biais des trois principales plates-formes de médias
sociaux:

LinkedIn

LinkedIn est une plateforme de médias sociaux conçue spécifiquement pour


relier des professionnels avec des personnes de leur réseau. Ceci est important
dans le marché du travail d'aujourd'hui, étant donné que de nombreux
employeurs embauchent des candidats par l'intermédiaire de personnes qu'ils
connaissent.

Il y a 5 façons principales que vous pouvez utiliser LinkedIn:

Créez un profil pour montrer votre expérience professionnelle et


éducative.
Faites-vous remarquer par les recruteurs qui recherchent des candidats
comme vous.
 Trouvez et postulez aux offres d'emploi.

 Joignez-vous à des groupes professionnels dans votre domaine


d'expertise pour partager des idées et des conseils sur l'industrie.

 Suivez les gens et les organisations que vous aimeriez travailler et


renseignez-vous sur les opportunités.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
40/42
Facebook

Alors que Facebook était initialement une communauté virtuelle pour le


réseautage social, il y a des moments où les entreprises ou les connexions
Facebook partagent des opportunités d'emploi avec le public. En fait,
lorsque vous rencontrerez de nouvelles personnes, vous construirez également
un réseau professionnel.

Une fois que vous avez un compte Facebook, cliquez sur "J'aime" sur les pages
de sociétés qui vous intéressent. De cette façon, vous pourrez voir sur votre flux
Facebook (liste mise à jour des nouvelles et histoires dans votre réseau) toute
information qu'ils partagent ou les événements qu'ils organisent. D’autant plus,
gardez en tête que de nombreuses organisations d’aujourd'hui vont vérifier
votre profil Facebook pour obtenir plus d'informations sur votre arrière-plan pour
s'assurer que vous serez un bon ajustement avec la culture et l’environnement
de l'entreprise.

Twitter

Twitter est souvent utilisé comme source d'actualités. De nombreuses


organisations publieront des mises à jour en temps réel à propos de leur
entreprise, y compris des salons de l'emploi et des offres d'emploi sur leur site.
Souvent, même les employés au sein d'une entreprise seront encouragés à
partager de nouvelles offres d'emploi avec leurs « followers » (suiveurs) sur
Twitter. En même temps, les recruteurs utiliseront Twitter pour rechercher des
candidats et partager des opportunités d'emploi.

En conséquence, vous pourriez bénéficier de la création d'un compte Twitter et


de suivre vos amis, les personnes de votre réseau et les organisations qui vous
intéressent. Tout comme avec Facebook, si vous prévoyez d'utiliser ce réseau
pour votre recherche d'emploi, assurez-vous que le contenu que vous partagez
soit approprié à des fins professionnelles.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
41/42
C ONCLUSION
Vous avez accepté un emploi. Il vous faut maintenant prouver à l’employeur
qu’il a bien fait de vous engager.

En voici quelques conseils :

• Ayez une attitude positive. Acceptez les critiques et retenez les suggestions
qu’on vous fait pour améliorer votre travail.

• Arrivez à l’heure et respectez vos horaires de travail.

• Habillez-vous convenablement. Prenez exemple sur votre superviseuse ou


superviseur et vos collègues de travail.

• Acceptez les responsabilités. Assurez-vous que vous êtes à la hauteur de la


tâche. Sachez ce que votre employeur attend de vous : n’hésitez pas à poser
des questions.

• Traitez tout le monde avec respect. C’est la clé d’un bon climat de travail.

• Faites preuve d’initiative. N’attendez pas toujours qu’on vous dise quoi faire. Si
vous voyez qu’une tâche doit être faite, proposez-vous!

• Soyez fiable. Si vous dites que vous allez faire quelque chose, faites-le.

• Soutenez vos collègues de travail.

• Maîtrisez vos émotions. Ne laissez pas les petits malentendus devenir de


véritables conflits.

Réglez les différends avec calme et objectivité. La colère est mal vue et elle
peut vous faire Perdre votre emploi.

• Parlez en bien de l’organisation pour laquelle vous travaillez.

Il faut noter que ces techniques de recherche ne sont pas exhaustives ; ais pour
la clarté de notre intervention, nous avions voulu vous entretenir sur celles que
bon nombre de recruteurs fondent leur priorité.

Module : Les Techniques de recherche d’emploi Etudiants de Master 1 en Sciences Economiques et de Gestion
42/42