Vous êtes sur la page 1sur 6

UNIVERSITE DE DOUALA

FACULTE DE GENIE INDUSTRIEL FGI


DEPARTEMENT DE TECHNOLOGIE DE
CONSTRUCTION INDUSTRIELLE

15/05/2020 DURABILITE DES


MATERIAUX DE
CONSTRUCTION

PART 1 : ASSIGNMENT 4

Enseignant : Dr. NGOUANOM Joël

Rédigé par :

WATSOP PIANKEU Noël


Matricule : 16G03301
Filière : TCI4
Axe : CM

ANNEE ACADEMIQUE 2019 – 2020


EXERCICES DE DURABILITE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

1. Effets de l’exécution d’une opération coupante avec une pointe d’outil très émoussée
Il y a plusieurs effets d’un outil émoussé. Noter qu’un outil émoussé est un outil dont le rayon
de pointe augmente. A mesure que le rayon de pointe augmente, l’outil s’émousse, la force de coupe
augmente dû au fait que l’angle de coupe effective est maintenant diminué. De plus, nous pouvons voir
que de faibles profondeurs de coupe peuvent ne pas être possibles car l'outil peut simplement traverser
la surface sans produire de copeaux. Un autre effet induit des contraintes résiduelles de surface, un
déchirement et une fissuration de la surface usinée en raison de la chaleur générée par la pointe d'outil
émoussée qui frotte contre cette surface. Les outils émoussés augmentent également la tendance à la
formation de BUE (Built Up Edge), ce qui conduit à un mauvais état de surface.
2. Raisons de fabriquer les outils de coupe avec des revêtements polyphasés de différent
matériau
Le revêtement polyphasé combine les propriétés mécaniques et physico-chimiques désirable
des matériaux différents. Permettant ainsi d’améliorer la résistance, la dureté et la résistance à l’usure
des outils de coupe.
Propriété que le substrat des outils de coupe polyphasés devrait avoir pour un usinage
efficace
Le substrat de l’outil doit :
 être 30 à 50% plus dur que le matériau de la pièce à usiné
 avoir une haute résistance de la dureté à chaud
 avoir une haute dureté : pour que l’outil puisse usiner d’autre matériau pendant un temps
raisonnable
 avoir une haute ténacité : pour pouvoir absorber les chocs pendant l’usinage
 avoir une haute résistance à l’usure : afin de résister à l’oxydation, à l’abrasion, …
 avoir une haute résistance à la conductivité thermique
 avoir un faible coefficient de friction

3. Avantages et limites des inserts


Les inserts d’outils de coupe ont été développés pour accélérer le processus de remplacements
des outils de coupe émoussés. Les inserts d’outils de coupe sont des outils de coupe individuelle avec
des pointes multiples et des formes variés.
Quand on utilise les inserts d’outils de coupe, seulement l’insert doit être remplacé quand il
devient émoussé au lieu de l’outil de coupe entier. Ce temps économise et réduit le total de temps
qu’un outil est hors usage, donc permet d’économiser de l’argent.
Une limite de l’insert d’un outil de coupe est qu’il doit être monté à l’aide d’un outil,
introduisant ainsi la possibilité d’une erreur humaine par l’opérateur.
4. Enumérons et expliquons les facteurs qui contribuent au mauvais état de surface lors des
opérations d’usinage :
 La vitesse de coupe : c’est la vitesse avec laquelle la pointe de l’outil passe sur la surface de la
pièce en unité de temps (m/min)

Rédigé par : WATSOP PIANKEU NOEL Filière : TCI4 – CM 15 mai 2020 1


EXERCICES DE DURABILITE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Si la vitesse de coupe est trop élevée, alors à cause de la haute augmentation de chaleur, l’outil
peut devenir émoussé.
Si la vitesse de l’outil de coupe est trop basse, le temps d’usinage augmente, entrainant ainsi la
baisse de la productivité.
 La profondeur de coupe : c’est la pénétration de la pointe de l’outil dans la pièce dans chaque
passe, mesuré perpendiculairement à la surface usiné
L’augmentation de la profondeur de passe augmente la résistance de coupe et l’amplitude des
vibrations. En conséquence, la température de coupe augmente aussi. Par conséquent, la qualité de la
surface sera détériorée.
 L’avance : elle définit la distance parcourue par l’outil le long ou dans une pièce pour chaque
passe de la pointe de l’outil en unité de temps (mm/révolution)
L’augmentation de la vitesse d’avance participe à la détérioration de la surface, car la force de
coupe et les vibrations augmentent aussi.
 Taux d’enlèvement de matière (Material Removal Rate – MRR) : il indique le temps nécessaire
pour enlever la quantité de matière spécifique sur une pièce.
 Mauvais engagement/dégagement de l’outil de coupe
 Usure de l’outil de coupe : les irrégularités de la pointe de l’outil dû à l’usure sont reproduites
sur la surface usinée. A part l’augmentation de l’usure de l’outil, d’autres phénomènes
dynamiques tels que les vibrations excessives contribueront à la mauvaise qualité de l’état de
surface

5. Soit les données suivantes :


Une tige en alliage de titane de 𝑙 = 150𝑚𝑚 de long et de diamètre 𝐷0 = 75 mm est réduite à
𝐷𝑓 = 65 mm de diamètre par une opération de tournage au tour. La broche tourne à 𝑁 =
400 tr/min et l’outil à une vitesse d’avance de𝑣 = 200 mm/min. L’énergie spécifique de l’alliage
de titanium est 𝐸𝑠 = 3,5 𝑊. 𝑠/𝑚𝑚3

Rédigé par : WATSOP PIANKEU NOEL Filière : TCI4 – CM 15 mai 2020 2


EXERCICES DE DURABILITE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Calculons :
 Vitesse de coupe (maximale 𝑉𝑚𝑎𝑥 , minimale 𝑉𝑚𝑖𝑛 , et moyenne 𝑉𝑚𝑜𝑦 )
𝑉𝑚𝑎𝑥 = 𝜋𝐷0 𝑁
𝑉𝑚𝑖𝑛 = 𝜋𝐷𝑓 𝑁
{
𝐷0 + 𝐷𝑓
𝑉𝑚𝑜𝑦 = 𝜋 𝑁
2
Application numérique :

𝑉𝑚𝑎𝑥 = 3,14 × 75 × 400


𝑽𝒎𝒂𝒙 = 𝟗𝟒𝟐𝟎𝟎 𝒎𝒎/𝒎𝒊𝒏
𝑉 = 3,14 × 65 × 400
{ 𝑚𝑖𝑛 ⟹ { 𝑽𝒎𝒊𝒏 = 𝟖𝟏𝟔𝟒𝟎 𝒎𝒎/𝒎𝒊𝒏
75 + 65
𝑉𝑚𝑜𝑦 = 3,14 × × 400 𝑽𝒎𝒐𝒚 = 𝟖𝟕𝟗𝟐𝟎 𝒎𝒎/𝒎𝒊𝒏
2

 Taux d’enlèvement de matière (𝑀𝑅𝑅)


𝐷0 −𝐷𝑓 𝑣 𝐷0 −𝐷𝑓 𝑣
𝑀𝑅𝑅 = 𝑉𝑚𝑜𝑦 × 𝑑 × 𝑓 or 𝑑 = et 𝑓 = 𝑁 ⟺ 𝑀𝑅𝑅 = 𝑉𝑚𝑜𝑦 × ×𝑁
2 2
Application numérique :
75 − 65 200
𝑀𝑅𝑅 = 87920 × × ⟹ 𝑴𝑹𝑹 = 𝟐𝟏𝟗𝟖𝟎𝟎 𝒎𝒎𝟑 /𝒎𝒊𝒏 = 𝟑𝟔𝟔𝟑, 𝟑𝟑𝒎𝒎𝟑 /𝒔
2 400

 Temps de coupe (𝑡)


𝑙 𝑣 𝑙
𝑡 = 𝑓×𝑁 or 𝑓 = 𝑁 ⟺ 𝑡=𝑣
Application numérique :
150
𝑡= ⟹ 𝒕 = 𝟎, 𝟕𝟓 𝒎𝒊𝒏
200

 Puissance requise (𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟)


𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟 = 𝐸𝑠 × 𝑀𝑅𝑅
Application numérique :
𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟 = 3,5 × 3663,33 ⟹ 𝑷𝒐𝒘𝒆𝒓 = 𝟏𝟐𝟖𝟐𝟏, 𝟔𝟓𝟓 𝑾

 Force de coupe (𝐹𝑐 )


𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟
𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟 = 𝐸𝑠 × 𝑀𝑅𝑅 = 𝐹𝑐 × 𝑉𝑚𝑜𝑦 ⟺ 𝐹𝑐 =
𝑉𝑚𝑜𝑦
Application numérique :
12821,655
𝐹𝑐 = 60 × ⟹ 𝑭𝒄 = 𝟖𝟕𝟒𝟗, 𝟗𝟗𝑵
87920 × 10−3

6. Calcul de la vitesse de coupe (𝑽)


On donne 𝑙 = 400 𝑚𝑚, 𝐷0 = 150 𝑚𝑚, 𝑓 = 0,30 𝑚𝑚/𝑟𝑒𝑣, 𝑑 = 4 𝑚𝑚, 𝑡 = 5 𝑚𝑖𝑛
𝑙 𝑉
On sait que 𝑡 = 𝑓𝑁 or 𝑉 = 𝜋𝐷0 𝑁 ⇔ 𝑁 = 𝜋𝐷
0

𝑙 𝜋𝐷0 𝜋𝑙𝐷0
On a donc 𝑡 = 𝑓 × ⇔ 𝑉=
𝑉 𝑓𝑡

Rédigé par : WATSOP PIANKEU NOEL Filière : TCI4 – CM 15 mai 2020 3


EXERCICES DE DURABILITE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Application numérique :
3,14 × 400 × 150
𝑉= ⇔ 𝑽 = 𝟏𝟐𝟓𝟔𝟎𝟎 𝒎𝒎/𝒎𝒊𝒏
0,30 × 5

7. Soit les données suivantes


On donne 𝑑 = 15 𝑚𝑚, 𝑁 = 500 𝑅𝑃𝑀, 𝑓 = 0,10 𝑚𝑚/𝑟𝑒𝑣, 𝐸𝑠 = 0,5 𝑊. 𝑠/𝑚𝑚3
Calculons :
 Taux d’enlèvement de matière (𝑀𝑅𝑅)
𝜋𝑑2
𝑀𝑅𝑅 = 𝐴𝑓𝑁 où 𝐴 = est l’aire de la section à percée
4

𝜋𝑑2
Donc : 𝑀𝑅𝑅 = 𝑓𝑁
4

Application numérique :
3,14 × 152
𝑀𝑅𝑅 = × 0,1 × 500 ⇔ 𝑴𝑹𝑹 = 𝟖𝟖𝟑𝟏, 𝟐𝟓 𝒎𝒎𝟑 /𝒎𝒊𝒏 = 𝟏𝟒𝟕, 𝟐 𝒎𝒎𝟑 /𝒔
4
 Couple (𝐶)
2𝜋𝑁
On sait que 𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟 = 𝐸𝑠 × 𝑀𝑅𝑅 = 𝐶 × 𝜔 or 𝜔 = 60

2𝜋𝑁 𝐸𝑠 ×𝑀𝑅𝑅
On a donc 𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟 = 𝐸𝑠 × 𝑀𝑅𝑅 = 𝐶 × ⇔ 𝐶 = 60
60 2𝜋𝑁

Application numérique :
0,5 × 147,2
𝐶 = 60 × ⇔ 𝑪 = 𝟏, 𝟒𝟎𝟔 𝑵. 𝒎
2 × 3,14 × 500
8. Calcul de la puissance minimale du tour (𝑷𝒐𝒘𝒆𝒓𝒎𝒊𝒏 )
On donne 𝐷0 = 7,62 𝑐𝑚, 𝑁 = 500 𝑅𝑃𝑀, 𝑑 = 0,635 𝑐𝑚, 𝑓 = 0,0508 𝑐𝑚/𝑟𝑒𝑣, 𝐸𝑠 =
91 𝑊. 𝑚𝑖𝑛/𝑐𝑚3
On sait que 𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟𝑚𝑖𝑛 = 𝐸𝑠 × 𝑀𝑅𝑅 or 𝑀𝑅𝑅 = 𝜋𝐷𝑚𝑜𝑦 𝑑𝑓𝑁
𝐷0 −𝐷𝑓
𝑑= ⇔ 𝐷𝑓 = 𝐷0 − 2𝑑
2
et { 𝐷0 +𝐷𝑓 𝐷0 +𝐷0 −2𝑑
𝐷𝑚𝑜𝑦 = = = 𝐷0 − 𝑑
2 2

On a donc 𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟𝑚𝑖𝑛 = 𝐸𝑠 × 𝜋(𝐷0 − 𝑑)𝑑𝑓𝑁

Application numérique :
𝑃𝑜𝑤𝑒𝑟𝑚𝑖𝑛 = 91 × 3,14 × (7,62 − 0,635) × 0,635 × 0,0508 × 500 = 32191,77 𝑊

𝑷𝒐𝒘𝒆𝒓𝒎𝒊𝒏 = 𝟑𝟐𝟏𝟗𝟏, 𝟕𝟕 𝑾 = 𝟒𝟑, 𝟕𝟑𝟖 𝒄𝒉

Rédigé par : WATSOP PIANKEU NOEL Filière : TCI4 – CM 15 mai 2020 4


EXERCICES DE DURABILITE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

9. Equation de durée de vie de Taylor


Pour pouvoir augmenter la durée de vie d’un outil, il sera souhaitable que 𝑛 soit faible et que
𝐶 soit élevée dans l’équation de Taylor.
10. Utilisons l’équation de Taylor pour calculer le pourcentage d’augmentation de la durée
de vie de l’outil (%𝑨𝑫𝒗 ) si :
 𝑉2 = 0,7𝑉1 (la vitesse de coupe de l’outil diminue de 30%)
L’équation de Taylor est défini par : 𝑉𝑇 𝑛 = 𝐶 où 𝐶 est une constante et 𝑛 = 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡𝑒 = 0,3

D’après l’équation de Taylor, on a : 𝑉1 𝑇1 0,3 = 𝑉2 𝑇2 0,3 or 𝑉2 = 0,7𝑉1

⇒ 𝑉1 𝑇1 0,3 = 0,7𝑉1 𝑇2 0,3

⇒ 𝑇1 0,3 = 0,7𝑇2 0,3


𝑇 0,3 1
⇒ (𝑇2 ) = 0,7
1

𝑇2 1 1/0,3
⇒ = (0,7) = 3,28
𝑇1

𝑇2 −𝑇1 𝑇
⇒ %𝐴𝐷𝑣 = × 100 = (𝑇2 − 1) × 100 = 2,28 × 100 = 228%
𝑇1 1

Donc la durée de vie de l’outil est augmenté de 𝟐𝟐𝟖%


 𝑉2 = 0,4𝑉1 (la vitesse de coupe de l’outil diminue de 60%)

⇒ 𝑇1 0,3 = 0,4𝑇2 0,3


𝑇 0,3 1
⇒ (𝑇2 ) = 0,4
1

𝑇2 1 1/0,3
⇒ = (0,4) = 21,20
𝑇1

𝑇2 −𝑇1 𝑇
⇒ %𝐴𝐷𝑣 = × 100 = (𝑇2 − 1) × 100 = 20,2 × 100 = 2020%
𝑇1 1

Donc la durée de vie de l’outil est augmenté de 𝟐𝟎𝟐𝟎%

Rédigé par : WATSOP PIANKEU NOEL Filière : TCI4 – CM 15 mai 2020 5