Vous êtes sur la page 1sur 5

UNIVERSITÉ DE YAOUNDÉ II THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II

------------ ------------
FACULTÉ DES SCIENCES FACULTY OF ECONOMICS AND
ÉCONOMIQUES ET DE GESTION MANAGEMENT
------------ ------------
BP : 1365 Yaoundé – Cameroun PO.BOX : 1365 Yaounde – Cameroon
Tel : (+237) 222 06 26 98 Tel : (+237) 222 06 26 98
Tel : (+237) 222 70 88 72 Tel : (+237) 222 70 88 72

FISCALITÉ DES AFFAIRES


MASTER I GOUVERNANCE FINANCIÈRE

CORRECTIONS TRAVAUX DIRIGÉS N° 1 : 2h

Enseignant : Dr MEYONG

EXERCICE I :

Question 1 : Quel est le régime d’imposition de l’entreprise SOA ? et pourquoi ?

Le régime d’imposition de l’entreprise SOA est le régime du réel. En effet, conformément


à l’art. 93 quater (3) « relèvent du régime réel, les entreprises individuelles et les
personnes morales qui réalisent un chiffre d’affaires hors taxes égal ou supérieur à 50
millions de francs ».

Question 2 : Quel est son chiffre d’affaires ? pourquoi ?

Son chiffre d’affaires s’élève à 60 000 000 FCFA. En effet, le chiffre d’affaires est
déterminé en tenant compte de l’ensemble des créances acquises c.-à-d. les produits
définitivement acquis dans leur principe et déterminés quant à leurs montants.

Ainsi, S’agissant des ventes, c’est la date de la livraison des biens, entendue comme la
remise matérielle du bien à l’acquéreur qui détermine l’exercice de rattachement
desdites ventes.

Pour les BIC au régime du réel, il n’est pas fait application d’une comptabilité de caisse
mais d’une comptabilité d’engagement.
Question 3 : Déterminer son bénéfice fiscal et l’impôt dû par ce contribuable.

Le résultat imposable de l’entreprise SOA n’est pas fait de la différence entre les produits
encaissés et les charges décaissées au cours de l’exercice mais des produits qui ont
donné naissance à des créances sur les clients ou des charges qui ont donné naissance
à des dettes envers les fournisseurs.

Ainsi, les ventes de l’entreprise ne sont pas rattachées à l’exercice au cours duquel elles
ont été encaissées mais à l’exercice au cours duquel elles ont été livrées.

Bénéfice fiscal = produits – charges

Liquidation

Bénéfice fiscal = 60 000 000 – 20 000 000

= 40 000 000

Impôt en principal = 40 000 000*30% = 12 000 000

CAC = 12 000 000*10% = 1 200 000

Total principal = 12 000 000 + 1 200 000 = 13 200 000

EXERCICE 2 :

1- Déterminer en justifiant votre réponse les activités principales et accessoires

Le caractère principal d’une activité dépend des conditions d’exploitation qu’il convient
d’examiner dans chaque cas d’espèce compte tenu des circonstances. Plusieurs critères
peuvent être utilisés :

- Le temps consacré : ici l’activité principale s’entend de celle à laquelle


l’entrepreneur consacre la majeure partie de son temps
- Le chiffre d’affaires : ici l’activité principale est celle qui génère le chiffre d’affaire
le plus élevé.
En espèce, sur la base des deux critères énoncés ci-avant, l’activité principale de
l’entreprise Master I est le commerce.

Conséquemment, l’entreprise Master relève des BIC. Les autres activités (loyer et
activité agricole) doivent être considérées comme les activités commerciales par
attraction. En effet, l’entreprise exerce conjointement à son activité commerciale des
activités accessoires.

2- Comment seront imposés les différents revenus

Les revenus issus des activités accessoires (loyer et agricole) à une activité
prépondérante doivent être imposés comme des BIC.

3- Comment sera traité l’utilisation privative par Monsieur Master I de l’appartement à


des fins d’habitation personnel ?

Un loyer fictif sera déterminé par comparaison avec les autres loyers payés par les
locateurs et incorporé aux produits. Le but recherché est la neutralisation des charges
générées par utilisation privatise de cet appartement. Nous disposons d’un comparable
qui est le loyer payé par les autres locataires. Ce loyer sera de 200 000*12 = 2 400 000
FCFA

4- Déterminer le bénéfice fiscal ?

Bénéfice fiscal = produits – charges

Somme des produits = produit de l’activité principale (BIC) + produits de l’activité


accessoire (loyer+ activité agricole)

Produit activité principale = 130 000 000

Loyer = 200 000*6*12 = 14 400 000

Activité agricole = 5 000 000


Total chiffre d’affaires = 130 000 000 + 14 400 000 + 5 000 000 = 149 400 000

Total charge = 60 000 000

Bénéfice imposable = 149 400 000 – 60 000 000 = 89 400 000

5- Calculer l’impôt dû

89 400 000*30% = 26 820 000

CAC = 26 820 000*10% = 2 682 000

Total principal = 26 820 000 + 2 682 000 = 29 502 000

EXERCICE 3 :

1- Quel est le régime d’imposition et comment sera imposé l’entreprise


NKOLFOULOU ?

Le régime d’imposition de l’entreprise NKOLFOULOU est le régime simplifié parce-que


son chiffre d’affaire reconstitué est inférieur à 50 000 000 Fcfa

Conformément à la réglementation fiscale en vigueur, lorsqu’un contribuable est dans


l’incapacité de produire une comptabilité, le bénéfice imposable est déterminé par
application au chiffre d’affaire reconstitué par l’Administration suivant les éléments réels
en sa procession, d’un taux de bénéfice fixé par décret de Monsieur le Premier Ministre,
Chef du Gouvernement.

2- Déterminer son bénéfice fiscal

L’entreprise NKOLFOULOU étant un commerçant non importateur, le taux de bénéfice


ressortant du décret de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement qu’on doit
lui appliquer est 7,5% du chiffre d’affaires.

Bénéfice fiscal = 48 000 000*7,5% = 3 600 000


3- Calculer son impôt

3 600 000*30% = 270 000

CAC : 270 000*10% = 27 000

Total principal : 270 000 + 27 000 = 297 000