Vous êtes sur la page 1sur 33

NF A35-014 Février 2018

ISSN 0335-3931

NF A 35-014
24 Février 2018

Indice de classement : A 35-014

ICS: 77.140.15; 77.140.20

Aciers pour béton armé -


Aciers inoxydables soudables
Barres et couronnes

E : Reinforcing steels - Plain, indented or ribbed stainless steel bars and coils
D : Betonstahl - Glatte, profilierte oder gerippte Sta.be, Walzdraht und Draht
aus nichtrostendem Stahl

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR.
Remplace la norme expérimentale XP A35-014, de décembre 2003.

Correspondance À la date de publication du présent document, il n'existe pas de travaux de


normalisation européens traitant du meme sujet.

Résumé Le présent document spécifie les prescriptions générales et les définitions relatives
aux caractéristiques de performance des aciers inoxydables pour béton armé utilisés
pour !'armature des structures en béton, livrés comme produits finis sous la forme de
barres et couronnes.

Descripteurs Thésaurus lnternational Technique : acier pour béton, armature de béton armé,
acier inoxydable, barre métallique, symbole, classification, désignation, information,
composition chimique, dimension, masse linéique, caractéristique mécanique,
forme, verrou, empreinte, résistance à la corrosion, échantillonnage, contr6Ie de
réception, marquage, étiquetage.

Modifications Par rapport au document remplacé, les modifications principales concernent :


- changement de statut (de norme expérimentale à norme homologuée)
- les classes techniques
- l'ajout de la notion de nuance
- une annexe informative

Corrections
Éditée et diffusée par l'Association Française de Normalisation (AFNOR) -11, rue Francis de Pressensé -93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél.: + 33 (0)1 416280 00-Fax: + 33 (0)1491790 00-www.afnor.org

© AFNOR - Tous droits réservés Version de 2018-02-P


NF A35-014 Février 2018

NF A 35-014 -2-

La norme La norm e est destinée à servir de base dans !es relations entre partenaires
économiques, scientifiques, techniques et sociaux.

La norme par nature est d'application volontaire. Référencée dans un contrat, elle
s'impose aux parties. Une réglementation peut rendre d'application obligatoire tout ou
partie d'une norme.
La norme est un document élaboré par consensus au sein d'un organisme de
normalisation par sollicitation des représentants de toutes !es parties intéressées.
Son adoption est précédée d'une enquète publique.
La norme fait l'objet d'un examen régulier pour évaluer sa pertinence dans le temps.
Toute norme est réputée en vigueur à partir de la date présente sur la première page.

Pour comprendre L'attention du lecteur est attirée sur !es points suivants:
les normes Seules !es formes verbales doit et doivent sont utilisées pour exprimer une ou des
exigences qui doivent ètre respectées pour se conformer au présent document.
Ces exigences peuvent se trouver dans le corps de la norme ou en annexe qualifiée de
«normative». Pour !es méthodes d'essai, l'utilisation de l'infinitif correspond à une
exigence.
Les expressions telles que, il convient et il est recommandé sont utilisées pour
exprimer une possibilité préférée mais non exigée pour se conformer au présent
document. Les formes verbales peut et peuvent sont utilisées pour exprimer une
suggestion ou un conseil utiles mais non obligatoires, ou une autorisation.
En outre, le présent document peut fournir des renseignements supplémentaires destinés
à faciliter la compréhension ou l'utilisation de certains éléments ou à en clarifier
l'application, sans énoncer d'exigence à respecter. Ces éléments sont présentés sous forme
de notes ou d'annexes informatives.

Commission Une commission de normalisation réunit, dans un domaine d'activité donné, !es
de normalisation expertises nécessaires à l'élaboration des normes françaises et des positions françaises
sur !es projets de norme européenne ou internationale. Elle peut également préparer
des normes expérimentales et des fascicules de documentation.
La composition de la commission de normalisation qui a élaboré le présent document est
donnée ci-après. Lorsqu'un expert représente un organisme différent de son organisme
d'appartenance, cette information apparai:t sous la forme : organisme d'appartenance
( organisme représenté).
NF A35-014 Février 2018

-3- NF A 35-014

Aciers pour béton armé UNM AC 104-10

Composition de la commission de normalisation


Président: M MARIN
Secrétariat MME DUSSÉQUÉ et M LE MEUR - UNM

M ARNAULT FIMUREX BTP


M AUGUSTIN MATIERE
M BOISSON BARTEC
M BONERBA FIMUREX PLANCHERS
M BRAUN DEXTRA
M CANIAC AFCAB
M CHEMELLE UGITECH
M CRETON FFA
M CUQ BARTEC
M DE VEYRAC ALPA
M DEBATTISTA EDF/DIPNN/CEIDRE
M DELIGNE EDF/DIPNN/CEIDRE
M FERRAN APA
M GAILLET IFSTTAR
M GARNIER AFCAB
M GOUY ADETS
M HAMISSI SAMT
M HENNEBERT ERICO EUROPE BV
M HOLLEBECQ COMPALAB
M HUDER SOTRALENTZ CONSTRUCTION
M JOURDAN UGITECH
M LEFEBVRE SAMT
M MARIN PARSIDER SA
M MOREL IFSTTAR
M MOULIN ARCELORMITTAL
M PASSARD MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DURABLE
M PHILIPPOT IFSTTAR
M SCHMITT SOTRALENTZ CONSTRUCTION
M SOHM SNAAM
M TERSEN APA
M TESSIER IFSTTAR
M TIMBERT 8AM MONTEREAU
M TRUCHE FIMUREX
M VAN DEN BROECKE INTERSIG
M WAGNER BNIB/CERIB
NF A35-014 Février 2018

Sommaire
Page

1 Domaine d'application .................................................................................................................................. 5


2 Références normatives .............................................................................................................:................... 5
3 Termes et définitions .................................................................................................................................... 5
4 Symboles ............................................................................................................................................................ 9
5 Classification et désignation ....................................................................................................................... 9
5.1 Classification .................................................................................................................................................... 9
5.2 Désignation des produits ............................................................................................................................. 9
6 Informations à fournir par l'acheteur ................................................................................................... 10
6.1 Informations indispensables .................................................................................................................... 10
6.2 Options .............................................................................................................................................................. 10
7 Processus de fabrication ............................................................................................................................ 10
7.1 Procédé d'élaboration de l'acier inoxydable ...................................................................................... 10
7.2 Processus de fabrication du produit ...................................................................................................... 10
8 Prescriptions .................................................................................................................................................. 11
8.1 Soudabilité et composition chimique .................................................................................................... 11
8.2 Caractéristiques dimensionnelles et masse linéique ...................................................................... 11
8.3 Caractéristiques mécaniques ................................................................................................................... 13
8.4 Adhérence et géométrie de la surface ................................................................................................... 14
8.5 Propriétés physiques................................................................................................................................... 18
9 Conformité au présent document ........................................................................................................... 18
10 Échantillonnage et épreuve de controle de réception .................................................................... 19
10.1 Généralités ...................................................................................................................................................... 19
10.2 Lotissement ..................................................................................................................................................... 19
10.3 Unité de controle ........................................................................................................................................... 19
10.4 Annulation d'essai ........................................................................................................................................ 19
10.5 Evaluation des résultats d'essai .............................................................................................................. 20
11 Méthodes d'essais ......................................................................................................................................... 21
12 Evaluation du niveau de qualité à long terme .................................................................................... 21
12.1 Généralités .....................................................�................................................................................................ 21
12.2 Évaluation des résultats d'essais ............................................................................................................ 21
13 Conditionnement .......................................................................................................................................... 23
14 ldentification - Étiquetage ...................................................................................................................... 23
14.1 Identification du producteur .................................................................................................................... 23
14.2 Étiquetage........................................................................................................................................................ 25
Annexe A (informative) Principales nuances adaptées pour la fabrication d'aciers inoxydables
pour béton armé - Guide de choix en fonction des conditions d'emploi et
d'environnement .......................................................................................................................................... 26
Annexe B (informative) Aide à l'utilisation des aciers inoxydables....................................................... 31
Bibliographie ................................................................................................................................................................ 33

4
NF A35-014 Février 2018

1 Domaine d'application

Le présent document spécifie les prescriptions relatives aux barres et couronnes soudables, en acier
inoxydable pour béton armé, de classes techniques B500A, B500B, B500C, B650A, B650B, B650C, B750A,
B750B, de diamètre nominai de 5 à 40 mm (voir Tableau 2).

Le présent document spécifie également les conditions de controle des caractéristiques de ces produits.

2 Références normatives

Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du
document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

NF EN 206/CN, Béton-Spécification, performances, production et conformité

NF EN 10020, Définition et classification des nuances d'acier (indice de classement: A 02-025)

NF EN 10079, Définition des produits en acier (indice de classement: A 40-001)

NF EN 10080, Aciers pour /'armature du béton - Aciers soudables pour béton armé - Généralités (indice de
classement: A 35-010)

NF EN 10088-1,Aciers inoxydables -Partie 1: Liste des aciers inoxydables (indice de classement: A 35-572-1)

NF EN 10088-3,Aciers inoxydables-Partie 3: Conditions techniques de livraison pour /es demi-produits, barres,


fils tréfilés, profils transformés à froid en acier résistant à la corrosi on pour usage général (indice de classement:
A 35-572-5)

NF EN 10088-5, Conditions techniques des livraisons pour /es barres, fils tréfilés, profils et produits transformés
à froid en acier résistant à la corrosion pour usage de construction (indice de classement: A 35-572-5)

NF EN 10204, Produits métalliques - Types de documents de contro/e (indice de classement: A 00-001)

NF EN 10221, Classes de qualité de surface des barres etfils machine laminés à chaud - Conditions techniques
de livraison (indice de classement: A 40-502)

NF EN ISO 15630-1, Aciers pour /'armature et la précontrainte du béton - Méthodes d'essais - Partie 1 :
Barres,fils-machines etfils pour béton armé (indice de classement: A 03-720-1)

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s'appliquent en plus de ceux donnés
dans les normes NF EN 10079, NF EN 10020 et NF EN 10088-1.

3.1
acier inoxydable pour béton armé
produit en acier inoxydable de section circulaire ou pratiquement circulaire qui convient pour !'armature du
béton

5
NF A35-014 Février 2018

3.2
acier inoxydable pour béton armé à verrous
acier inoxydable pour béton armé avec au moins deux rangées de verrous qui sont répartis de manière
uniforme sur toute la longueur

3.3
acier inoxydable pour béton armé à empreintes
acier inoxydable pour béton armé avec au moins deux rangées d'empreintes qui sont réparties de manière
uniforme sur toute la longueur

3.4
nervure longitudinale
relief continu uniforme et parallèle à l'axe de l'acier

3.5
verrou
tout relief transversal à la surface de l'acier

3.6
empreinte
toute marque transversale, pratiquée en creux à la surface de l'acier

3.7
hauteur de verrou ou nervure, h
distance entre le point le plus haut du verrou ou de la nervure et la surface du noyau, à mesurer
perpendiculairement à l'axe de l'acier

3.8
espacement des verrous ou des empreintes, e
distance entre les centres de deux verrous consécutifs ou de deux empreintes consécutives, mesurée
parallèlement à l'axe de l'acier

3.9
angle d'inclinaison des verrous ou des empreintes, p
angle entre l'axe du verrou ou de l'empreinte et l'axe longitudinal de l'acier

3.10
inclinaison des flancs de verrou, a
angle du flanc du verrou mesuré perpendiculairement à l'axe longitudinal du verrou

3.11
surface relative des verrous, /R
aire de la projection de l'ensemble des verrous sur un plan perpendiculaire à l'axe longitudinal de l'acier
divisée par l'espacement des verrous et par la circonférence nominale

3.12
profondeur d'empreinte, t
distance entre la surface de l'acier et le point le plus profond de l'empreinte

3.13
largeur du relief entre empreintes, I
largeur du relief entre deux empreintes successives d'une meme série mesurée parallèlement à l'axe de l'acier

6
NF A35-014 Février 2018

3.14
surface relative des empreintes, /P
aire de la projection de l'ensemble des empreintes sur un plan perpendiculaire à l'axe longitudinal de l'acier
divisée par l'espacement des empreintes et par la circonférence nominale

3.15
couronne
une seule longueur d'acier pour béton armé enroulée en spires concentriques

3.16
section nominale, An
nd2)
section équivalente à la section d'une barre lisse ronde du meme diamètre nominal, d (c'est-à-dire 4

3.17
valeur caractéristique
valeur d'une caractéristique de matériau ou de produit ayant une probabilité prescrite de ne pas etre atteinte
au cours d'une série d'essais hypothétiquement illimitée
NOTE Cette valeur correspond en général à un fractile spécifique de la distribution statistique supposée de la caractéristique
particulière du matériau ou du produit.

3.18
valeur minimale
valeur sous laquelle aucun résultat d'essai ne doit se situer

3.19
valeur maximale
valeur qu'aucun résultat d'essai ne doit dépasser

3.20
lot
quantité d'acier sous forme de barres ou couronnes, de meme diamètre nominal, de meme classe technique et
de meme nuance, fabriquée par un producteur et présentée pour examen à un moment donné

3.21
controle de production en usine
controle interne de production exercé par le producteur

3.22
caractéristique courante
caractéristique contenue dans le présent document qui fait partie des prescriptions de controle de production
en usine pour toute unité de controle

3.23
caractéristique optionnelle
caractéristique contenue dans le présent document qui n'est pas déterminée au titre des prescriptions de
controle de production en usine pour toute unité de controle

3.24
classe technique
classe d'acier, définie par ses prescriptions relatives à la limite apparente d'élasticité caractéristique et à la
ductilité. La classe technique couverte par le présent document comporte l'indication de la limite d'élasticité
spécifiée du produit sous la forme, B500, B650 ou B750 ainsi que la classe de ductilité A, B ou C

7
NF A35-014 Février 2018

3.25
nuance d'acier inoxydable pour béton armé
type d'acier inoxydable pour béton armé défini par sa désignation numérique ou symbolique conformément à
la NF EN 10088-1

3.26
coulée
acier issu d'un même bain de fusion dans un four ou poche de coulée

3.27
unité de conditionnement
un fardeau de barres ou une couronne

8
NF A35-014 Février 2018

4 Symboles

Les symboles utilisés dans le présent document sont récapitulés dans le Tableau 1.

Tableau 1 - Liste des symboles

Symbole Description Unité

An Section nominale mm 2
Agt Allongement total pour cent sous force maximale %
C Espacement des verrous ou des empreintes mm

Cv Valeur caractéristique spécifiée a

d Diamètre nominal du produit mm

/R Surface relative des verrous -


/p Surface relative des empreintes .

h Hauteur de verrou ou de nervure mm


X Valeur moyenne des résultats d'essai a

Re Limite apparente d'élasticité MPa b


Rpo,2 Limite d'élasticité conventionnelle à 0,2 % d'extension non proportionnelle MPa b
Rm Résistance à la traction MPa h
Rm/Re Rapport résistance à la traction/ limite apparente d'élasticité -
a Inclinaison des flancs de verrou Degré

/3 Angle d'inclinaison des verrous ou des empreintes Degré


2aa Étendue de variation de contrainte pour l'essai de fatigue sous force axiale MPa b
CJ'max. Contrainte maximale spécifiée pour l'essai de fatigue MPa b
N Nombre spécifié de cycles de sollicitation pour l'essai de fatigue sous force axiale .

a1, a2, a3, a4 Incréments pour l'évaluation de conformité a

t Profondeur d'empreinte mm
I Largeur du relief entre empreintes mm

a L'unité dépend de la caractéristique.


-
1 MPa = 1 N/mm 2•

5 Classification et désignation
5.1 Classification
Les aciers définis par le présent document sont classés comme aciers inoxydables au sens de la norme NF EN
10020.

5.2 Désignation des produits


La désignation des produits couverts par le présent document doit comporter, dans cet ordre, les éléments
suivants:

9
NF A35-014 Février 2018

a) la description de la forme du produit (c'est-à-dire «barre» ou «couronne») ;

b) la référence de la présente norme ;

c) les dimensions nominales en millimètres du produit:

le diamètre nominal du produit;

la longueur nominale (pour les barres seulement);

d) la classe technique ;

e) la nuance, en désignation symbolique ou numérique

EXEMPLE Barre conforme au présent document d'un diamètre nominal de 20 mm et d'une longueur nominale 12 m en acier
inoxydable de classe technique B500B, de nuance X5CrNi18-10 (désignation symbolique) ou 1.4301 (désignation numérique)

Barre NF A 35-014- 20 x 12 000 - B500B (X5CrNi18-10) ou Barre NF A 35-014- 20 x 12 000 - B500B (1.4301)

6 Informations à fournir par l'acheteur

6.1 Informations indispensables

Il convient que le producteur dispose des informations indispensables concernant la désignation du produit
(voir 5.2), la quantité désirée et les contraintes liées au magnétisme (voir Annexe B).

6.2 Options

Un certain nombre d'options récapitulées ci-après sont spécifiées dans le présent document. Si l'acheteur
n'indique pas les options qu'il souhaite voir mises en œuvre au moment de l'appel d'offres et de la commande,
les produits doivent être fournis conformément à la spécification de base.

a) Indication du choix de la désignation symbolique ou de la désignation numenque de l'acier


inoxydable utilisé, dans la désignation de l'acier inoxydable pour béton armé ;

b) Procédé spécial d'élaboration de l'acier inoxydable;

c) Résistance à la fatigue.

d) Lotissement (voir § 10.2)

7 Processus de fabrication

7.1 Procédé d'élaboration de l'acier inoxydable

À moins qu'un procédé spécial d'élaboration n'ait fait l'objet d'un accord au moment de l'appel d'offres et de la
commande, le procédé d'élaboration de l'acier inoxydable doit être laissé au choix du producteur de cet acier.

7.2 Processus de fabrication du produit

Le processus de fabrication est laissé au choix du producteur, mais il doit respecter les exigences ci-dessous.

10
NF A35-014 Février 2018

Les aciers inoxydables pour béton armé doivent être décapés chimiquement et/ou mécaniquement sur
l'intégralité de la surface. Les produits doivent être livrés sans écailles de laminage ou pollutions par particules
ferreuses susceptibles d'altérer la résistance à la corrosion et l'adhérence des produits.

La classe de livraison doit être définie conformément aux prescriptions de la norme NF EN 10221.

Le processus de fabrication doit être indiqué à l'acheteur lorsqu'il le demande.

8 Prescriptions
8.1 Soudabilité et composition chimique

La composition chimique de la nuance de l'acier doit être conforme à la norme NF EN 10088 partie 1, 3 ou S.

NOTE L'Annexe A du présent document indique les principales nuances utilisables pour la fabrication d'aciers inoxydables pour
béton armé. Cette annexe comporte également un guide de choix des aciers inoxydables en fonction des conditions d'utilisation et
d'environnement ainsi que des exemples d'application.

Les aciers inoxydables spécifiés par le présent document, notamment ceux mentionnés dans l'Annexe A,
peuvent être soudés dans certaines conditions, à préciser en relation avec le producteur en fonction des
objectifs visés et des moyens techniques disponibles. Les informations sur ces conditions sont données dans
l'Annexe B.

8.2 Caractéristiques dimensionnelles et masse linéique


8.2.1 Diamètre nominal, section nominale

Les dimensions des barres ou couronnes en acier inoxydable doivent être conformes au Tableau 2.

Les valeurs des diamètres nominaux et sections nominales sont données au Tableau 2.

8.2.2 Masse linéique nominale

La masse linéique nominale d'un produit est égale à la section nominale multipliée par la masse volumique de
la nuance de l'acier considéré.

Les masses volumiques doivent être celles de la norme NF EN 10088-1.

Les masses linéiques doivent être conformes aux prescriptions du Tableau 2.

11
NF A35-014 Février 2018

Tableau 2 - Diamètres nominaux, sections nominales et masses Iinéiques

Masses linéiques nominale, m


Diamètre nominal Section des nuances d'acier inoxydable les plus courantes
du produit; d nominale, An
kg/m

mm mm2 Nuance (désignation numérique) Ecart admissible sur


la masse Iinéique
1.4062 %
1.4301- 1.4401-1.4429 -
1.4362-
1.4311 1.4436-1.4571
1.4462

5 19,6 0,155 0,157 0,153


+/- 9
6 28,3 0,224 0,226 0,221

7 38,5 0,304 0,308 0,30Q

8 50,3 0,397 0,402 0,392

9 63,6 0,501 0,508 0,496 +/- 6

10 78,5 0,620 0,628 0,612

12 113 0,893 0,905 0,882

14 154 1,216 1,231 1,200

16 201 1,589 1,609 1,569

20 314 2,482 2,514 2,451


+/- 4,5
25 491 3,878 3,927 3,829

32 804 6,353 6,434 6,266

40 1256 9,927 10,053 9,790

8.2.3 Longueur des barres

La longueur nominale des barres doit être convenue au moment de l'appel d'offres et de la commande.

+ 100
L'écart admissible par rapport à la longueur nominale est de mm .
0

Des tolérances différentes peuvent faire l'objet d'un accord au moment de l'appel d'offres et de la commande.

8.2.4 Dimensions des couronnes

Les dimensions et la masse nominale des couronnes doivent être convenues au moment de l'appel d'offres et
de la commande.

12
NF A35-014 Février 2018

8.3 Caractéristiques mécaniques

8.3.1 Généralités

Dans le contexte du présent document, la valeur caractéristique est (sauf indication contraire dans ce
document) la borne inférieure ou la borne supérieure de l'intervalle statistique de confiance pour lequel
il y a une probabilité de 90 % que 95 % (p = 0,95) ou 90 % (p = 0,90) des valeurs soient supérieures ou
égales à cette borne inférieure, respectivement inférieures ou égales à cette borne supérieure. Cette
définition se rapporte au niveau de qualité à long terme de la production

8.3.2 Caractéristiques mécaniques en traction

Les valeurs spécifiées pour les caractéristiques de traction (Re, Rm/Re et A gt) doivent être les valeurs
caractéristiques spécifiées correspondantes avec p = 0,95 pour Re et p = 0,90 pour  gt et Rm/Re,

Les valeurs Re et Rm doivent être calculées en utilisant la section nominale du produit.

Pour la limite apparente d'élasticité (Re), la limite supérieure d'écoulement (ReH) doit s'appliquer. S'il n'y
a pas de palier d'écoulement, la limite conventionnelle d'élasticité à 0,2 % (Rpo,2) doit être déterminée.

Les caractéristiques mécaniques en traction doivent être conformes aux prescriptions du Tableau 3.

Tableau 3 - Valeurs spécifiées des caractéristiques mécaniques de traction

Limite apparente Allongement total


Rapport Rm/Re pour cent
Classe technique d'élasticité, Re
à la force maximale, Agt
MPa min. max. %
B500A 500 1,05 - 2,5

B650A 650 1,05 - 2,5

B750A 750 1,05 - 2,5

B500B 500 1,08 - 5,0

B650B 650 1,08 - 5,0

B750B 750 1,08 - 5,0

B500C 500 1,15 1,35 7,5

B650C 650 1,15 1,35 7,5

8.3.3 Aptitude au pliage

8.3.3.1

L'aptitude au pliage doit être déterminée par l'essai de pliage.

8.3.3.2

L'essai de pliage doit être réalisé conformément à la NF EN ISO 15630-1, avec un angle minimal de pliage
de 180° . Après essai, les produits ne doivent pas présenter de rupture ou de fissures visibles par une
personne à la vision normale ou corrigée. Le diamètre de mandrin spécifié pour l'essai de pliage ne doit
pas dépasser le diamètre maximal applicable spécifié dans le Tableau 4.

13
NF A35-014 Février 2018

Tableau 4 - Diamètre de mandrin pour l'essai de pliage


Diamètre nominal du
Diamètre de mandrin
produit, d
mm max.
:s; 16 3d

> 16 6d

8.3.4 Résistance à la fatigue

La résistance à la fatigue est une caractéristique de spécification optionnelle.

Soumis à un essai de fatigue sous force axiale contrôlée, en traction ondulée, le produit doit endurer le(s)
nombre(s) déclaré(s) de cycles de sollicitation N, prescription convenue entre le producteur et le client
lors de la commande. La sollicitation doit varier de manière sinusoïdale, pour l'étendue de variation de
contrainte spécifiée 2aa à partir de la contrainte maximale spécifiée Œmax•

NOTE N, 2cra et CJmax. sont les caractéristiques d'un produit, déclarées par le producteur; il convient d'exprimer 2cra et CJmax.
sur la base de la section nominale de l'acier.

8.4 Adhérence et géométrie de la surface

8.4.1 Généralités

Les aciers inoxydables à verrous et à empreintes, couverts par le présent document sont caractérisés par
leur géométrie de surface grâce à laquelle l'adhérence au béton est assurée. Les prescriptions relatives
aux caractéristiques d'adhérence des aciers inoxydables à verrous et à empreintes doivent être basées
sur la géométrie de la surface.

De manière alternative, les prescriptions relatives aux caractéristiques d'adhérence des aciers
inoxydables à verrous et à empreintes peuvent être déterminées par des essais d'adhérence appropriés
suivant les Annexes C et D de la NF EN 10080. Dans ce cas, des dispositions doivent également être
données pour l'établissement des prescriptions relatives à la géométrie de la surface pour le contrôle de
production en usine, basées sur les résultats des essais d'adhérence.

8.4.2 Aciers inoxydables à verrous

8.4.2.1 Généralités

Les aciers inoxydables à verrous sont caractérisés par les dimensions, le nombre et la configuration des
verrous et nervures. Les verrous doivent être en forme de croissant et doivent se fondre de manière
régulière au noyau du produit.

Les produits doivent présenter au moins deux séries de verrous répartis uniformément sur le périmètre.
Pour chaque série, les verrous doivent présenter un espacement uniforme. Les nervures peuvent exister
ou non.

Un exemple d'un acier à verrous est donné à la Figure 1.

Les aciers inoxydables à verrous doivent respecter les prescriptions données en 8.4.2.2 et 8.4.2.3.

14
NF A35-014 Février 2018

Les paramètres relatifs aux verrous peuvent être spécifiés par la surface relative des verrous, fR, ou par
une combinaison de l'espacement des verrous, de la hauteur des verrous et de l'inclinaison des verrous,
ou par les deux critères.

Les mesurages des paramètres des verrous et du /R doivent être réalisés conformément à la NF EN ISO
15630-1.

NOTE La figure illustre un exemple avec deux séries de verrous.

Figure 1 - Géométrie des verrous

La projection des verrous doit s'étendre sur au moins 75 % de la circonférence du produit, qui doit être
calculée à partir du diamètre nominal.

L'angle, a, d'inclinaison des flancs de verrous doit être supeneur ou égal à 45 ° et un congé de
raccordement doit exister entre le verrou et le noyau du produit.

L'angle, /3, d'inclinaison des verrous doit être compris entre 35 degrés et 75 degrés.

Quand les nervures existent, leur hauteur ne doit pas dépasser 0,15 d, où d est le diamètre nominal du
produit

8.4.2.2 Prescriptions relatives à la géométrie de surface des verrous

La hauteur, h et l'espacement, c, des verrous (voir Figure 1) doivent satisfaire les prescriptions du
Tableau S.

15
NF A35-014 Février 2018

Tableau 5 - Intervalles pour les paramètres relatifs aux verrous


Dimensions en millimètres

Hauteur Écartement
Diamètre
des verrous, h entre verrous, c
nominal du
produit, d
min. max. min. max.

5 0,15 0,75 2,0 6,0

6 0,18 0,90 2,4 7,2

7 0,21 1,05 2,8 8,4

8 0,24 1,20 3,2 9,6

9 0,27 1,35 3,6 10,8

10 0,30 1,50 4,0 12,0

12 0,36 1,80 4,8 14,4

14 0,42 2,10 5,6 16,8

16 0,48 2,40 6,4 19,2

20 0,60 3,00 8,0 24,0

25 0,75 3,75 10,0 30,0

32 0,96 4,80 12,8 38,4

40 1,20 6,00 16,0 48,0

8.4.2.3 Prescriptions relatives à la surface relatives des verrous

La surface relative des verrous /R doit satisfaire les prescriptions données au Tableau 6.

Tableau 6 - Surface relative des verrous fe minimale

Diamètre nominal du produit, d (mm) 5 et6 7et8 9etlO 12 à40

femin. 0,039 0,045 0,052 0,056

8.4.3 Aciers inoxydables à empreintes

8.4.3.1 Généralités

Les aciers inoxydables à empreintes sont caractérisés par les dimensions, le nombre et la configuration
des empreintes. Ils doivent présenter aux moins deux rangées d'empreintes également réparties. Les
empreintes sont inclinées par rapport à l'axe du produit.

16
NF A35-014 Février 2018

Un exemple d'acier à empreintes est illustré à la Figure 2.

Les empreintes doivent être en forme de parallélépipède et posséder un congé de raccordement en fond
d'empreintes.

NOTE La figure illustre un exemple avec trois séries d'empreintes.

Figure 2 - Géométrie des empreintes

Les aciers inoxydables à empreintes conformes au présent document doivent satisfaire aux prescriptions
données au 8.4.3.2 et/ou 8.4.3.3.

Les paramètres relatifs aux empreintes peuvent être spécifiés par la surface relative des empreintes, /P,
par un ensemble de paramètres relatifs aux empreintes spécifiés dans le Tableau 8 ou par les deux
critères.

Les mesurages des paramètres relatifs aux empreintes et de fp doivent être réalisés conformément à la
NF EN ISO 15630-1.

La projection des empreintes doit s'étendre sur au moins 75 % de la circonférence des produits, qui doit
être calculée à partir du diamètre nominal.

L'angle, fJ d'inclinaison des empreintes doit être compris entre 35 degrés et 75 degrés.

8.4.3.2 Prescriptions relatives à la géométrie de surface des empreintes

La profondeur, t et l'espacement, c, des empreintes et la largeur, l, du relief entre deux empreintes


successives d'une même série (voir Figure 2) doivent respecter les valeurs indiquées dans le Tableau 7.

17
NF A35-014 Février 2018

Tableau 7 - Profondeur et espacement des empreintes


Dimensions en millimètres

-
Diamètre Hauteur des Largeur du relief Espacement des
nominal du empreintes, t entre empreintes,/ empreintes, c
produit, d
min. min. max.

5 0,20 1 7

6 0,30 1 9

7 0,30 1 10

8 0,30 1 11

9 0,35 2 11

10 0,35 2 11

12 0,35 2 11

14 0,45 3 11

16 0,45 3 11

8.4.3.3 Prescriptions relatives à la surface relative des empreintes

La surface relative des empreintes fr doit satisfaire les prescriptions données au Tableau 8.

Tableau 8 - Surface relative des empreintes /r minimale

Diamètre nominal du produit, d (mm) 5 et 6 7 et8 9 et 10 12 à 16

fomin. 0,039 0,045 0,052 0,056

8.5 Propriétés physiques


Des données de référence concernant certaines propriétés physiques des aciers inoxydables (module
d'élasticité, coefficient moyen de dilatation, conductivité thermique, capacité thermique massique et
résistivité électrique) sont indiquées dans la norme NF EN 10088-1.

Les propriétés magnétiques et les coefficients de dilatation thermiques des principales nuances sont
indiqués dans l'Annexe B.

9 Conformité au présent document


Un lot est réputé conforme au présent document:

18
NF A35-014 Février 2018

-soit s'il provient d'un producteur bénéficiant d'une certification tierce partie; dans ce cas, les produits sont
contrôlés par le producteur dans les conditions définies par les règles de la certification;

-soit s'il est soumis à une réception effectuée avant expédition, généralement en usine par le producteur,
suivant les règles définies à l'article 10. Dans ce cas, il est établi un certificat de réception de type 3.1 ou 3.2
selon la NF EN 10204.

NOTE 1 Des marques de certification existent, permettant de prouver le respect des exigences définies dans le présent document.

10 ÉchantillQnnage et épreuve de contrôle de réception

10.1 Généralités

Les règles indiquées aux 10.2 à 10.5 ci-après s'appliquent.

10.2 Lotissement

Le contrôle peut se faire par coulée ou par lot. Le mode de lotissement est à prévoir au moment de l'appel
d'offre et à la commande. Sans spécification au moment de l'appel d'offre et de la commande, le 10.3
s'applique.

10.3 Unité de contrôle

L'unité de contrôle est constituée d'un ensemble de fardeaux de barres ou d'un ensemble de couronnes pour
un acier inoxydable de même classe technique, nuance, diamètre nominal et provenance. La masse d'une
unité de contrôle doit être :

-pour le contrôle par coulée, de 20 tonnes maximum ou fraction restante de moins de 20 tonnes;

-pour le contrôle par lot, de 10 tonnes maximum ou fraction restante de moins de 10 tonnes.

Chaque unité de conditionnement dans l'unité de contrôle doit faire l'objet d'une série d'essais, sans toutefois
dépasser 6 séries d'essais par unité de contrôle.

Chaque série d'essai doit comprendre :

-1 essai de traction (mesure de Re, Rm, Rm/Re,A gt);

-1 essai de pliage;

-1 contrôle de la masse linéique et des caractéristiques de forme.

La conformité de la composition chimique de chaque coulée doit être vérifiée.

Lorsque cette vérification est effectuée sur la base de documents issus du producteur de demi-produits, ces
documents doivent être conformes au type 3.1 de la norme NF EN 10204.

La composition chimique doit être indiquée à l'acheteur lorsqu'il la demande.

10.4 Annulation d'essai

En cas de défaut d'exécution, les résultats de l'essai ne sont pas pris en compte. Par défaut d'exécution, il faut
entendre une préparation défectueuse, un montage incorrect dans la machine d'essai, un mauvais
fonctionnement de celle-ci ou tout écart par rapport à la méthode prescrite.

19
NF A35-014 Février 2018

10.5 Evaluation des résultats d'essai

10.5.1 Re, Â gt, Rm/Re

10.5.1.1 Cv spécifié sous forme d'une limite inférieure (Re, Âgt, Rm/Re)

Les résultats doivent être considérés comme conformes au présent document si :

a) toutes les valeurs individuelles sont supérieures ou égales à la valeur caractéristique spécifiée Cv;

b) ou

et toutes les valeurs individuelles sont supérieures ou égales à Cv - a2

où a1 et a2 sont spécifiés dans le Tableau 9.

Tableau 9 - Valeur des incréments a1, a2, a3 et a4

a1 a2 U3 U4

Re 10 MPa 25 MPa - -

Rm/Re 0 0,02 oa 0,02a

Agt 0 0,2 Cv b . -

a Uniquement pour les classes techniques BSOOC et B650C.


Cv: Valeur caractéristique pour la classe technique d'acier considérée.

10.5.1.2 Cv spécifié sous forme d'une limite supérieure (Rm/Re)

Les résultats doivent être considérés comme conformes au présent document si :

a) toutes les valeurs individuelles sont supérieures ou égales à la valeur caractéristique spécifiée Cv;

b) ou

et toutes les valeurs individuelles sont inférieures ou égales à Cv + a4

où a3 et a4 sont spécifiés dans le Tableau 9.

10.5.1.3 Aptitude au pliage, caractéristiques de forme, masse linéique

Pour l'essai de pliage, toutes les éprouvettes doivent remplir les prescriptions du présent document.

Pour les essais relatifs aux caractéristiques de forme, les résultats doivent respecter les prescriptions
du présent document.

Pour les essais relatifs à la masse linéique, aucune valeur individuelle ne doit se situer en dehors des
tolérances spécifiées en 8.3.3 et 8.4.

20
NF A35-014 Février 2018

11 Méthodes d'essais
L'essai de traction pour la détermination de Re, Rm/Re etA gt, les essais d'aptitude au pliage, l'essai de fatigue
sous force axiale, le mesurage de la géométrie de surface et la détermination de la surface relative des
verrous /R, de la surface relative des empreintes /P, la détermination de l'écart par rapport à la masse
linéique nominale et les méthodes d'analyse chimique doivent être réalisés conformément à la norme NF
EN ISO 15630-1.

12 Evaluation du niveau de qualité à long terme


12.1 Généralités
Les résultats des essais de toutes les unités de contrôle de la production continue doivent être collationnés
et évalués statistiquement une fois par an par le producteur. L'évaluation doit être réalisée par classe
technique pour Re, Âgt, et Rm/Re en prenant en considération soit le nombre de résultats correspondant à
la production des douze derniers mois, soit les 100 derniers résultats, le plus grand nombre des deux.

12.2 Évaluation des résultats d'essais


L'évaluation doit être réalisée par diamètre nominal.

La prescription suivante doit être respectée pour Re, Â gt et Rm/Re :

X- ks?. Cv

La prescription suivante doit être respectée pour la limite supérieure pour Rm/Re, le cas échéant:

X+ ks $; Cv

où:

x est la moyenne;

s est !'estimateur de l'écart-type de la population;

k est le coefficient donné dans le Tableau 10 pour Re et le Tableau 11 pour Âgt et Rm/Re;

Cv est la valeur caractéristique spécifiée.

Ce qui précède est basé sur l'hypothèse que la distribution d'un grand nombre de résultats est normale
mais ceci n'est pas une prescription du présent document.
Cependant, les méthodes alternatives suivantes peuvent être utilisées pour établir la conformité de la
production aux prescriptions du présent document :

a) des méthodes graphiques y compris les cartes de contrôle;

b) des techniques statistiques non paramétrées.

21
NF A35-014 Février 2018

Tableau 10 - Coefficient k pour Re en fonction du nombre (n) de


résultats d'essais (pour un niveau de confiance de 5 % [p = 0,95] et une
probabilité de 90 %)

n ka n k

5 3,40 30 2,08

6 3,09 40 2,01

7 2,89 50 1,97

8 2,75 60 1,93

9 2,65 70 1,90

10 2,57 80 1,89

11 2,50 90 1,87

12 2,45 100 1,86

13 2,40 150 1,82

14 2,36 200 1,79

15 2,33 250 1,78

16 2,30 300 1,77

17 2,27 400 1,75

18 2,25 500 1,74

19 2,23 1000 1,71

20 2,21 00 1,645
a : Les valeurs de k pour des valeurs de n non indiquées dans le tableau
veuvent être calculées var intervolation linéaire.

22
NF A35-014 Février 2018

Tableau 11 - Coefficient k pour Agt et Rm/Re


en fonction du nombre (n) de résultats d'essais (pour un niveau de
confiance de 10 % [p = 0,90) et une probabilité de 90 %)

n /{a n k

5 2,74 30 1,66

6 2,49 40 1,60

7 2,33 50 1,56

8 2,22 60 1,53

9 2,13 70 1,51

10 2,07 80 1,49

11 2,01 90 1,48

12 1,97 100 1,47

13 1,93 150 1,43

14 1,90 200 1,41

15 1,87 250 1,40

16 1,84 300 1,39

17 1,82 400 1,37

18 1,80 500 1,36

19 1,78 1000 1,34

20 1,77 00 1,282
a : Les valeurs de k pour des valeurs de n non indiquées dans le tableau
peuvent être calculées par interpolation linéaire.

13 Conditionnement
L'unité de conditionnement ne doit comporter que des produits de même désignation.

14 Identification -Étiquetage
14.1 Identification du producteur

Les barres et couronnes doivent porter une marque de laminage identifiant le producteur.

Le producteur doit s'assurer que l'identifiant choisi n'est pas déjà utilisé par un autre producteur.

Cette marque doit être apposée à intervalles réguliers espacés au maximum de 1,50 mètres.

Cette marque est composée :

- d'une indication de début de séquence marquée par le code numérique O ;

23
NF A35-014 Février 2018

- d'un premier code numérique caractéristique du pays de production compris entre 1 et 9 (voir
Tableau 12) ;

- d'un deuxième code numérique caractéristique de l'usine productrice compris entre 1 et 99, à
l'exclusion des multiples de 10.

Le producteur doit s'assurer que l'identifiant choisi n'est pas déjà utilisé par un autre producteur.

Tableau 12 - Identification du pays d'origine

Pays Code numérique

Allemagne, Autriche, Pologne, République Tchèque, Slovaquie 1

Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse 2

France, Hongrie 3

Italie, Malte, Slovénie 4

Irlande, Islande, Royaume-Uni 5

Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Suède 6

Espagne, Portugal 7

Chypre, Grèce 8

Autres pays 9

Les codes numériques (entre O et 9) constituant le marquage sont matérialisés par les verrous
normaux compris:

- soit entre deux verrous renforcés:

//=O //// / = 3

- soit entre deux points placés entre des verrous :

!••! = 0 !•/ / /•/ = 3


- soit entre deux zones où un verrou a été supprimé

////=0 ///// // = 3
2 verrous manquants

- soit entre deux verrous marqués d'un point:

•• = 0 •! / !• = 3
Toutefois, pour les aciers à empreintes, le terme« verrous» doit être remplacé par l'expression

« reliefs entre empreintes».

24
NF A35-014 Février 2018

14.2 Étiquetage

Chaque fardeau de barres ou chaque couronne d'aciers inoxydables doit être muni d'au moins une
étiquette qui lui est solidement attachée et qui comporte au moins les renseignements suivants :

- le nom de l'usine productrice;

- la désignation du produit, y compris la classe technique et la nuance de l'acier inoxydable, voir 5.2;

- un moyen d'identification de l'unité de contrôle;

- la marque de l'organisme de certification, le cas échéant.

25
NF A35-014 Février 2018

Annexe A
(informative)

Principales nuances adaptées pour la fabrication d'aciers inoxydables pour


béton armé - Guide de choix en fonction des conditions d'emploi et
d'environnement

Les Tableaux A.1 à A.2 rassemblent les compositions chimiques des principaux aciers inoxydables,
adaptés à l'utilisation pour le béton armé. Pour chacun de ces aciers, les classes techniques qu'il est
possible d'obtenir sont indiquées dans la dernière colonne des tableaux ; l'obtention de ces classes
techniques dépend du diamètre du produit et de son processus de fabrication (à chaud ou à froid).

Le Tableau A.3 spécifie les caractéristiques des produits en acier inoxydable pouvant être mis en œuvre
dans une structure en béton armé. Au-delà des caractéristiques mécaniques pouvant être directement
mises en regard des textes réglementaires de conception, notamment l'Eurocode 2, le recours à des
produits en aciers inoxydables, compte tenu du grand nombre de nuances possibles et de leurs
résistances différentes à la corrosion, propose d'établir un lien avec l'Eurocode 2 qui spécifie des classes
d'exposition pour les formulations de béton en fonction des agressions auxquelles chaque partie
d'ouvrage sera exposée.

La présente Annexe propose pour chacune de ces classes d'exposition une ou plusieurs nuances
courantes adaptées au regard des retours d'expérience même si ceux-ci restent peu nombreux et courts
au regard de l'augmentation attendue de la durée de vie de la structure.

26
Tableau A.1-Aciers inoxydables austénitiques -Composition chimique suivant NF EN 10088-3
Désignation de l'acier Classes
%en masse
techniques
Désignation Désignation C Si Mn p s N Cr Cu Mo Ni
numérique
symbolique max.
X5CrNi18-10 1.4301 ::; 0,070 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 ::; 0,030 ::; 0,11 17,0à - - 8,0à 10,5 B500A,
19,5 B500B
B500C
X2CrNiN18- 1.4311 ::; 0,030 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 ::; 0,030 0,12à 17,0à - - 8,0à 11,5 B500A,
10 0,22 19,5 B500B
B500C
X5CrNiMo17- 1.4401 ::; 0,070 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 S0,030 ::; 0,11 16,5à - 2,00à 10,0à 13,0 BS00A,
12-2 18,5 2,50 B500B
B500C
X2CrNiMoN17 1.4429 ::; 0,030 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 ::; 0,015 0,12à 16,5à - 2,50à 11,0à 14,0 B500A,
-13-3 0,22 18,5 3,00 a B500B
B500C
X3CrNiMo17- 1.4436 ::; 0,050 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 ::; 0,030 ::; 0,11 16,5à - 2,50à 10,5à 13,0 B500A,
13-3 18,5 3,00 a B500B
B500C
X6CrNiMoTil 1.4571 ::; 0,080 ::; 1,00 ::; 2,00 0,045 ::; 0,015 - 16,5à - 2,00à 10,5à 13,5 B500A,
7-12-2 18,5 2,50 B500B
B500C

(D,

27 !f
Tableau A.2 -Aciers inoxydables austéno-ferritiques - Composition chimique suivant NF EN 10088-3

Désignation de l'acier %en masse


Classes
Désignation Désignation p
symbolique numérique
C Si Mn
max.
s N Cr Cu Mo Ni techniques

B500A, B500B,
B500C, B650A,
X2CrNiN22-2 1.4062 :,; 0,030 :,; 1,00 :,; 2,00 0,040 :,; 0,010 0,16 à 0,26 22,0 à 23,8 :,; 0,50 :,; 0,45 2,00 à 2,80
B650B, B650C,
B750A, B750B

B500A, B500B,
0,10 à 0,10 à B500C, B650A,
X2CrNiN23-4 1.4362 :,; 0.030 :,; 1,00 :,; 2,00 0,035 :,; 0,015 0,05 à 0,20 22,0 à 24,0 3,50 à 5,50
0,60 0,60 B650B, B650C,
B750A, B750B

B500A, B500B,
2,50 à B500C, B650A,
X2CrNiMoN22-5-3 1.4462 :,; 0,030 :,; 1,00 :,; 2,00 0,035 :,; 0,015 0,10 à 0,22 21,0 à 23,0 4,50 à 6,50
3,50 B650B, B650C,
B750A, B750B

28
NF A35-014 Février 2018

NF A35-014

Tableau A.3 - Principales nuances d'aciers inoxydables en fonction de la classe d'exposition et du


type d'agression

Nuance (désignation numérique)


Classe
d'exposition 1.4401 /
Type d'agression Suivant 1.4301 / 1.4429 /
NFEN 1.4311 / 1.4436 / 1.4462 a
206/CN 1.4062 a 1.4571/
1.436V
XO : Pas d'agression + + +

XC XC1 + + +

Carbonatation XC2 + + +

XC3 + + +

XC4 + + +

XD XD1 + + +

Corrosion induite par les


chlorures autres que ceux de l'eau XD2 - + +
de mer
XD3 - - +

xs XS1 + + +
Corrosion induite par les - + +
XS2
chlorures de l'eau de mer
XS3 - - +

XF XF1 + + +

Cycles gel/ dégel XF2 - - +

XF3 + + +

XF4 - - +

XA XA1 + + +

Attaques chimiques XA2 + + +

XA3 - + +
a Nuances Duplex (austéno{erritiques).
Légende
- : Non adapté à l'usage
+ : Adapté à l'usage

29
NF A35-014 Février 2018

NF A35-014

Lorsqu'une partie d'ouvrages est exposée simultanément à plusieurs agressions, il convient de retenir la
nuance d'acier inoxydable la plus résistante, c'est à dire la colonne la plus à droite du Tableau A.3.

L'utilisation d'aciers inoxydables permet quelle que soit la classe d'exposition, de réduire la valeur de
l'enrobage à: 30 mm, pour les diamètres d'acier de 30 mm (inclus); un enrobage minimum correspondant au
diamètre de l'acier pour les açiers de diamètre supérieur.

Cette exigence découle de la nécessité d'avoir une épaisseur d'enrobage permettant d'assurer la transmission
des efforts d'un matériau à l'autre.

30
NF A35-014 Février 2018

NF A35-014

Annexe B
(informative)

Aide à l'utilisation des aciers inoxydables

B.1 Procédures de soudage


B.1.1 Nuances d'aciers inoxydables austénitiques
Les aciers inoxydables austénitiques de nuances 1.4301, 1.4307, 1.4311, 1.4401, 1.4404, 1.4429, 1.4436 et
1.4571 ont tous une soudabilité compatible avec l'usage. Ces nuances ne sont pas sensibles à la fissuration à
chaud ou au grossissement de grains durant l'opération de soudage. Ils peuvent être soudés suivant toutes les
méthodes habituellement utilisées pour la soudure des aciers inoxydables.

Si le soudage est réalisé avec un métal d'apport, un acier inoxydable austénitique avec une composition
chimique correspondante doit être utilisé.

B.1.2 Nuances d'aciers inoxydables austéno-ferritiques (couramment désignés par DUPLEX)


Les aciers inoxydables austéno-ferritiques de nuances 1.4062, 1.4362 et 1.4462 ont tous une soudabilité
compatible avec l'usage.

Ils peuvent être soudés suivant toutes les méthodes habituellement utilisées pour la soudure des aciers
inoxydables.

Le soudage utilisant un métal d'apport adapté à ces nuances permet une amélioration de la ductilité dans la
zone fondue, en comparaison avec un soudage autogène.

B.1.3 Soudage mixte aciers inoxydables/ aciers au carbone


Le soudage mixte aciers inoxydables/ aciers au carbone est possible, moyennant le choix d'un métal d'apport
adapté au couple de nuances inoxydables/ aciers au carbone à souder.

B.2 Transport, stockage et transformation

Durarit le transport et le stockage d'aciers inoxydables, il convient d'éviter un contact direct avec les aciers au
carbone. En particulier, les aciers inoxydables ne doivent pas être empilés avec des aciers au carbone. Pour
restaurer la résistance à la corrosion après les opérations de soudage et en cas de contamination avec des
aciers au carbone, les aciers inoxydables doivent être nettoyés avant utilisation, l'objectif étant d'éliminer les
particules ferreuses, les projections et la couche déchromée issue des opérations de soudage (colorations de
surface).

Les méthodes recommandées sont le brossage, réalisé avec des brosses métalliques avec fibres inoxydables,
le grenaillage, le nettoyage à l'eau haute pression ou le décapage chimique.

Les aciers inoxydables décapés doivent être façonnés sur des équipements dédiés à la transformation des
aciers inoxydables, de manière à exclure les risques d'incrustation des particules ferreuses dans la matrice.

B.3 Guide sur les propriétés amagnétiques des aciers inoxydables

Les aciers inoxydables austénitiques sont considérés comme étant amagnétiques. Ils possèdent une
perméabilité magnétique relative µr basse. Cette grandeur sans dimension peut varier de 1,005 jusqu'à 20
selon la nuance et le mode de transformation (à froid ou à chaud). Aussi, il convient que les barres nécessitant
des niveaux de perméabilité plus bas (µr=l,005) proviennent d'une gamme d'élaboration à chaud à partir

31
NF A35-014 Février 2018

NF A35-014

d'une nuance austénitique bénéficiant d'une structure métallurgique la plus stable possible. Par conséquent,
lorsqu'un niveau de perméabilité magnétique est imposé dans le cahier des charges, l'acheteur doit préciser
les conditions spécifiques requises pour l'utilisation avec le producteur au moment de la commande.

Les nuances DUPLEX sont dites« magnétiques» et possèdent des valeurs de magnétisme intermédiaires entre
les aciers ferritiques et les aciers austénitiques (µr=700-1000).

B.4 Guide sur les propriétés de dilatation thermique des aciers inoxydables

Les données concernant les propriétés physiques des aciers inoxydables sont incluses dans la norme NF EN
10088-1. Il peut être noté à cet égard que les valeurs de dilatation thermique des aciers inoxydables
austénitiques sont supérieures à celles des aciers inoxydables de nuances DUPLEX dont les valeurs sont
proches des aciers au carbone. Le Tableau B.1 ci-après, donne les coefficients de dilatation thermique
spécifiques aux nuances d'aciers inoxydables utilisés pour les aciers inoxydables pour béton armé.

Tableau B.1- Coefficients de dilatation thermique des nuances d'aciers


inoxydables

Coefficient de
Nuance dilatation thermique
10-6 K 1 (20 à 100° C)

1.4062 13

1.4301 16

1.4311 16

1.4401 16

1.4429 16

1.4436 16

1.4362 13

1.4462 13

1.4571 16

Aciers au carbone 12

32
NF A35-014 Février 2018

NF A35-014

Bibliographie

[1 ] NF EN 10027-1, Systèmes de désignation des aciers - Partie 1 : Désignation symbolique, symboles


principaux (indice de classement: A 02-005-1) ..

[ 2] NF EN 10027-2, Systèmes de désignation des aciers - Partie 2 : Système numérique (indice de


classement: A 02-005-2)

[ 3] NF EN ISO 7500-1, Matériaux métalliques - Etalonnage et vérification des machines pour essais
statiques uniaxiaux - Partie 1 : Machines d'essai de traction/compression - Etalonnage et vérification
du système de mesure de force (indice de classement: A 03-002-1)

33