Vous êtes sur la page 1sur 17

MEMOIRE TECHNIQUE DE l’OFFRE

Projet : Réalisation des Travaux de génie civil et de charpente métallique des


postes/installations des systèmes de transmission au niveau des 150 puits.

El Gassi – Zotti - El Agreb

 Lot n°1 : Réaménagement de la salle de commande, salle server et chambre des


batteries

 Lot n°2 : Réalisation Massifs pylônes pour panneaux solaires

 Lot n°3 : Réalisation des Chambres des Batteries

 Lot n°4 : Réalisation des Tranchées pour Câbles

 Lot n°5 : Fabrication et montage des pylônes

Page 1 sur 17
SOMMAIRE
1 Organisation de chantier
1.1 Organigramme
1.2 Moyens matériels et humains à déployer

2 Dispositions adoptées pour la réalisation des travaux

2.1 Normes et documents techniques de références


2.2 La Préparation et installation de chantier
2.3 Mode d’exécution des travaux :
2.4 Approvisionnement et provenance des matériaux

3 Procédure montage des pylônes

4 Mesures prises pour assurer l’Hygiène et la Sécurité

5 Mesures prises pour l’Environnement

6 Annexes :

Page 2 sur 17
1. Organisation de chantier :
1.1 Organigramme :
Chef de projet

HSE QA/QC

Ingénieur GC Ingénieur Charpente / soudeur Topographe


(TRavaux Génie civil) (Travaux Charpente) (Travaux topographie)

Equipe Travaux GC x (04) Equipe charpente x (03)

Coffreur
Soudeur
Ferrailleur
Monteur
Maçon
Ouvrier spécialisé
Peintre
Electricien
T. en climatisation
Ouvrier spécialisé
Maoeuvre

Page 3 sur 17
2.1 Moyens Matériels et moyens humains

A/ Moyens humains à déployer pour le projet :

Catégorie Qualité Nombre

Chef de projet 1
Ingénieur Génie civil 1
Ingénieur Charpente/ Soudeur 1
ENCADREMENT
Ingénieur équipement 1
Superviseur HSE 1
Responsable QA/QC 1
TS Conducteur de travaux GC 4
AGENTS DE MAITRISE T. en climatisation 1
Topographe 1
Coffreur 4
Ferrailleur 4
Maçon 2
OUVRIER QUALIFIE Peintre 1
Electricien 2
Soudeur 3
monteur 3
Ouvrier spécialisé 15
OUVRIER
Manœuvre 8
TOTAL 54

Page 4 sur 17
B/ Moyens matériels à déployer pour le projet :

N° Nature du matériel Nombre

Matériels d'excavation
1 Pelle hydraulique avec BRH 1
2 Retro chargeur 2
Matériels de levage
1 Grue mobile 25 T 2
2 Nacelle 2
Matériels de Production de béton
1 Auto bétonnière 1
2 Bétonnière 3
Matériels de Transport
1 Camion tracteur 40 T avec porte char 1
2 Camion à benne 2
3 Camion-citerne 1
Equipement et outillage de chantier
1 Groupe électrogène 3
2 Vibreur à béton Honda 4
3 Marteau piqueur 1
4 rouleau compacteur 2
5 Pilonneuse 2
6 combinée 32/36 pour façonnage de ferraillage 1
7 cisaille électrique 1
8 Pose à souder 2
9 Caisse à outil mécanicien 3
10 Clé dynamométrique 2
11 Elingue de levage 5 T / 6 T / 8T 3
12 Divers outillage Lot

Page 5 sur 17
Les normes applicables :

Sauf spécification contraire dans les procédures particulières, les normes applicables pour
l’exécution des travaux seront comme suit :

 Les normes Algériennes en vigueur


 Les normes internationales, précisément les normes Afnor avec les cahiers des charges qui les
complètent.

Les documents techniques de référence :

 Les cahiers des charges des travaux


 Plans notifiés et schémas du projet
 Contrat principal
 Les avis techniques des matériaux
 Le Code de travail
 Manuel qualité de l’entreprise ou du maitre d’ouvrage
 Les résultats des essais de convenance, remarques et avis du CTC

Avant le démarrage des travaux, nous procéderons aux préparations suivantes :


 Obtention des autorisations nécessaires auprès des autorités locales pour l'installation et
l'exécution des travaux à savoir l’alimentation en eau et l'électricité,

Installation de chantier :
Le chantier sera implanté sur une superficie nécessaire, aménagé comme suit :
 Roulottes bas vie
 Roulotte base de chantier (bureaux, magasins, ..)
 Sanitaires et fosse septique
 Citerne d’eau
 Groupe électrogène
 Aires de stockage et de montage :
Les matériaux seront stockés dans trois sites bien définis comme lieux d'installation de nos bases
de chantier, sont :

1. El Gassi
2. Centre Zotti
3. El Agreb

Page 6 sur 17
Le matériel affecté au projet sera déployé d'une façon planifiée suivant le planning des travaux projeté
et approuvé.
Ainsi, nous prévoyons de nous installer dans trois bases distinctes le long de l'itinéraire du projet.
Le planning des travaux met à l'évidence l'intervention simultanée et progressive sur un ensemble de
sites dont les bases de chantier sont situées dans des endroits ciblés et sécurisés équidistant pour
intervenir en amont et en aval de chaque base.
Un Atelier de préfabrication des ferraillages, panneaux de coffrages et massifs en béton (balises de
signalisation, supports Shelter, regards préfabriqué) est installé dans la base principale (base de vie et
base de chantier)

2.3 Mode opératoire d’exécution des travaux :

2.3.1 Travaux d'excavations :


Réalisation des Tracés d’alignement et implantation des niveaux des massifs des Balises de
signalisation, des massifs pylônes supportant les panneaux solaires, des Chambres des Batteries et des
tranchées des câbles, et ce conformément aux dispositions des plans d’exécution. L’entreprise signalera
toute anomalie ou omission constatée durant les travaux d’exécution.

La réalisation des fouilles en grande masse, en puits ou en tranchées se fera en deux étapes.
L’excavation brute à l’aide d’engin mécanique et l’excavation manuelle pour les finitions, suivant les
descriptions des plans d’exécution et les prescriptions spéciales.
Les travaux d'excavation en grande masse et les fonds de fouilles des ouvrages principaux seront
réceptionnés par le CTC de la wilaya d’Ouargla.

Page 7 sur 17
2.3.2 Remblaiement :
Les remblaiements seront faits à l'aide d’une pelle mécanique, rétrochargeuse appuyés par un travail
manuel de finalisation.
Une précaution particulière sera observée afin d'éviter tout dommage sur les parois en béton notamment
l'étanchéité en contact des terres d'apport des voiles et ce durant l’opération de remblaiement des
fondations, après sept jours d'âge.

Les remblaiements des tranchées se feront en plusieurs niveaux et avec des matériaux différents. La
première couche se constitue de sable compacté à hauteur 5 cm d’épaisseur. La deuxième couche de
remblaiement est entre 20 à 30 de sable, recouvrera entièrement les fourreaux et procéder par la suie à
son compactage. La troisième couche de remblaie compactée est de 20 cm de, composée de matériaux
extrait des fouilles et exempt des blocs important pouvant endommager les conduits. Continuer le
remblaiement, après la mise en place de grillage avertisseur, en matériau extrait de fouille compacté
afin d’assurer la bonne tenue de revêtement de surface.

2.3.3 Transport à la Décharge public


L'évacuation des déblais excédentaires qui ne seront pas réutilisés comme remblais, seront évacués
dans des lieux affectés à cet effet et désignés par les services de l'environnement des communes
territorialement compétentes.

2.3.4 Béton de propreté


L'équipe chargée de la réalisation des bétons de propreté va assurer continuellement les travaux
prévus sur les différents sites. Ils seront lancés après l'examen des fonds de fouilles effectué par
l'organisme de contrôle technique et de construction d’Ouargla.

2.3.5 Ferraillage, Dressage et mise en place


Les armatures dressées, coupées façonnées grâce au matériel électriques : cintreuse et cisaille et
ensuite assemblées sous forme de paillasses (radier et voiles périphérique) selon les indications des
plans d’exécution et transportées ensuite sur chaque site.
La manutention sera assurée par une grue mobile de 25 tonnes et déplacées sur semi-remorque à
plateau, pour être finalement déposées sur les assises bétonnées correspondantes. (Cas des chambres
des batteries. La rigidité du ferraillage élingué sera assurée vis-à-vis des efforts dus au transport et au
transfert.

Le ferraillage du plancher haut sera assemblé in situ.


Le pliage des armatures en attente des voiles sera fait sur site. Le calage des aciers afin de respecter
l'enrobage des armatures seront en béton ou en acier.

La mise en œuvre des ferraillages des massifs des pylônes des panneaux solaires est exécutée avec un
soin particulier ainsi que la mise en place des tiges de scellement des pylônes

2.3.6 Coffrage
Des panneaux de coffrages mixtes en structure métallique dont les panneaux sont en bois bakélisés
réutilisables sont préparés à la base principale en atelier, et seront fabriqués sur mesures suivant les
plans de coffrage.

Page 8 sur 17
Il s'agira des panneaux de coffrages des voiles périphériques. Il sera de même pour les massifs des
pylônes des panneaux solaires.

2.3.7 Béton armé des structures

- Le coulage sera réalisé en continu avec le béton préconisé ;


- La vibration sera faite durant le coulage ;
- Cette mise en œuvre sera réalisée lors des conditions climatiques correctes, selon
préconisation CTC ;
- La préparation des bétons secs seront transportés vers les différents sites à partir des
bases de chantier et ce grâce au malaxeur. Le béton sera hydraté sur place et malaxé
suivant les règles de l'art avant mise en œuvre ;
- Des échantillons d'éprouvettes seront prélevés et seront soumis aux tests d'écrasement,
à 7 et 28 jours d'âge.

2.3.8 Etanchéité.
La protection des voiles périphériques et du plancher sera assuré par une étanchéité appropriée selon
les prescriptions du cahier des charges et notices techniques, et ce après 7 jours d'âge du béton

2.3.9 Travaux de soudure.


A l’instar de la fabrication des pylônes qui sera effectuée en usine suivant les plans et le cahier de
soudage, les travaux de soudage et de préparation des éléments en structure métalliques, échelles et
tampons seront préparés en atelier et scellés sur place après décoffrage des planchers.

2.3.10 Massifs préfabriqués


Les massifs des Balises de signalisation, seront préfabriqués à la base de chantier principale. Des
épingles de manutention seront mises en place avant bétonnage et seront utilisées pour manutention et
façonnées en rond lisse de diamètre 10 mm.

2.3.11 Mise en place des fourreaux :


Mise en place des fourreaux sur le lit de sable, maintenue en place à l’aide des étriers disposés tous les
2 mètres environs. Les fourreaux sont interrompus dans les chambres et dépassent à l’intérieur
d’environ 30 cm pour faciliter l’opération de tirage ou portage /soufflage.
Tous les fourreaux sont obligatoirement bouchés. Les jonctions sont réalisées grâce aux manchons
préconisés par le fabricant (minimum 15 cm) afin de ne pas créer point dur.

2.4 Approvisionnement et provenance des matériaux


Les fournitures sont acheminées sur le chantier par nos soins avec nos moyens propres ou en faisant
appel à la location.
Des certificats de conformités et fiches techniques des matériaux et matériels seront fournis pour
compléter le dossier qualité qui contient tous les PV des tests de contrôle.

Nos principaux fournisseurs :

 Lafarge Hoclim Algérie : pour les ciments.

Page 9 sur 17
 Sika El Djazair et/ou Granitex SPA : pour tout adjuvant, joint et produit d’étanchéité ;
 Sarl Touali metal-Oran et Sarl Kacimi-Blida : pour la fourniture de rond à béton, ferronnerie et bois
de construction.
 Sarl Bativert : pour la fourniture des coffrages ;
 Laboratoire de Travaux Publics Est SPA, pour les prestations de contrôle et des essais ;
 Groupe Chiali / Tuboplast : pour tubes PVC et PEHD ;
 Sarl Fluidex : pour les tubes en acier.

Les fournitures en agrégats se feront auprès des carrières à proximité du projet.

3. Procédure de montage des supports :

3.1Travaux de fabrication pylônes :


A l’instar de la fabrication des pylônes qui sera effectuée en usine suivant les plans et le cahier de
soudage, puis transportés sur les sites pour procéder à leur montage, les travaux d’assemblage des
éléments en structure métalliques en phase de montage, seront effectués in situ afin de veiller à
l’ajustement parfait entre pièces.

3.2 Travaux de montage :


Les supports pylônes panneaux solaires sont amenés sur les sites en pièces détachées (support de base,
support supérieur et raidisseur). La livraison des éléments est guidée par le planning des travaux pour
être monté sans stockage.

La réception des pièces de support est effectuée de manière à livrer chaque support au site approprié
suivant la désignation de l’usine de fabrication.
Le déchargement des pièces est effectué à l’aide d’une grue mobile pour être posé à l’intérieur du site.

La première opération consiste à monter le support de base (pylône).


Avant de procéder à son levage, il y’a lieu de faire passer d’abord le tuyau en PVC pour passage de
câble à l’intérieur du pylône et du côté de la platine d’embase.
Le support de base est soulevé délicatement du côté des brides à l’aide des élingues de manutention
en utilisant la grue mobile après avoir mis des cales en bois au-dessous de support du coté de platine
afin d’éviter tout risque d’écrasement de cette dernière.
Le pylône est guidée de manière à être orienté dans le sens de la direction indiqué sur plan de masse
est positionné soigneusement sur la réservation de la fondation et les tiges d’ancrages puis boulonné.

Après vérification de couple de serrage, on procède au remplissage de support en béton de propreté


jusqu’à atteindre la hauteur de 3 mètres comme indiqué dans les plans.

La deuxième opération consiste à assembler au sol le support supérieur qui est composé des pièces
numérotées de 2 à 8 (voir le dessin)

Page 10 sur 17
Après assemblage au sol de support supérieur, on procède à son levage à l’aide d’une grue mobile et
guider par des monteurs sur nacelle pour être positionné délicatement et avec précision sur le pylône
de manière à ce que les brides des deux supports coïncides, puis boulonner et serrer à clé, une fois tout
est serrer les monteurs décrochent les élingues.

Page 11 sur 17
Le contrôle s’effectue par examen visuel de la verticalité et l’orientation du support panneaux solaires
à la position cardinale souhaité et la vérification de couple de serrage à l’aide d’une clé
dynamométrique.

4. Mesures prises pour assurer l’Hygiène et la Sécurité


Un superviseur HSE est prévu pour veiller au respect des règles relatives à l’hygiène, la sécurité et la
santé du personnel des chantiers selon la réglementation en vigueur.

5. Mesures prises pour l’Environnement


Nous procéderons à l’évacuation quotidienne de nos déchets de chantier vers les décharges indiquées
à cet effet et autorisées par les services de l’environnement de la localité concernée.

A la fin du projet, nous procéderons à la remise en état des lieux et au nettoyage des sites qui ont servi
pour l’installation de base et vie et chantier.

Page 12 sur 17
6. Annexes : Photos séquentielles d’un
projet similaire :

Page 13 sur 17
Page 14 sur 17
Page 15 sur 17
Page 16 sur 17
Page 17 sur 17

Vous aimerez peut-être aussi