Vous êtes sur la page 1sur 3

Le 13 mai 2020

1nd semestre
A/A : 2019-2020

HAZOBUWITONZE Déo
NDIHOKUBWAYO Gérard
NDAYISHIMIYE Adeline
KIGABIRO Maulidi
UNIVERSITE DU BURUNDI
FACULTE DES SCIENCES
SECTION POLYTECHNIQUE
DEPARTEMENT DE PHYSIQUE
BACIII PHYSIQUE

TRAVAIL D’ELECTRODYNAMIQUE

Sujet de recherche :OPTIQUE GUIDEE

1
Contents

0.1 Chapitre 1 Équations d’onde vectorielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3


0.1.1 Équations de Maxwell pour les milieux diélectriques . . . . . . . . . 3
0.1.2 Équations d’onde vectorielles inhomogènes . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.3 Équations d’onde vectorielles homogènes . . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.4 Guides d’onde invariants en translation et modes de propagation . . 3
0.1.5 polaires cylindriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.6 Composantes cartésiennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.7 Modes TE et TM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.8 Cas des guides d’onde plans invariants en y et z . . . . . . . . . . . 3
0.1.9 Cas d’une distribution d’indice n(r) à symétrie circulaire . . . . . . 3
0.1.10 Conclusion sur les modes TE et TM . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
0.1.11 Nature des solutions des équations d’onde vectorielles . . . . . . . 3

2
0.1 Chapitre 1 Équations d’onde vectorielles
0.1.1 Équations de Maxwell pour les milieux diélectriques

0.1.2 Équations d’onde vectorielles inhomogènes

0.1.3 Équations d’onde vectorielles homogènes

0.1.4 Guides d’onde invariants en translation et modes de prop-


agation

0.1.5 polaires cylindriques

0.1.6 Composantes cartésiennes

0.1.7 Modes TE et TM

0.1.8 Cas des guides d’onde plans invariants en y et z

0.1.9 Cas d’une distribution d’indice n(r) à symétrie circulaire

0.1.10 Conclusion sur les modes TE et TM

0.1.11 Nature des solutions des équations d’onde vectorielles

0.2 Chapitre 2 Propriétés fondamentales des modes


vectoriels

0.3 Chapitre 3 Solutions vectorielles exactes pour les


guides d’onde

0.4 Chapitre 1 Équations d’onde vectorielles


».

De façon générale, les champs électrique E et magnétique H d’une onde électroma- gné-
tique monochromatique s’écrivent : [U+23AA] [U+23A7] E ( r , t ) = E ( x , y , z ) exp (
- i t ) [U+23A8] [U+23A9] H ( r , t ) = H ( x , y , z ) exp ( - i t ) (1.1) en coordonnées
cartésiennes, ou [U+23A7] [U+23AA] E ( r , t ) = E ( r , , z ) exp ( - i t ) [U+23A8]
[U+23A9] H ( r , t ) = H ( r , , z ) exp ( - i t ) (1.2) en coordonnées polaires cylindriques.
Un milieu diélectrique est caractérisé par une permittivité diélectrique ( r ) = n 2 ( r )
0 et une perméabilité magnétique pratiquement égale à celle du vide, soit = 0 . Les
équations de Maxwell reliant les variations spatiales d’un champ à la variation temporelle
de l’autre sont [1, 2] 1 :