Vous êtes sur la page 1sur 7

UNIVERSITE SAAD DAHLEB DE BLIDA

INSTITUT DE GENIE CIVIL


MODULE / URBANISME
COURS / N° 05

LES ACTES D’URBANISME


» AUTORISAT1ONS D’URBANISME (ou actes d’urbanisme)
» PERMIS DE CONSTRUIRE
» PERMIS DE LOTIR
» PERMIS DE DEMOLIR
» LE CERTIFICAT DE MORCELLEM ENT
» CERTIFICAT DE CONFORM .ITE
» LE CERTIFICAT D’URBANISME

LES AUTORISATIONS D’URBANISME (ou actes d’urbanisme)

1. INTRODUCTI ON
L’organisation, la production, la formation et la transformation du bâti, la gestion économique et
rationnelle du sol et la préservation de l’environnement, sont régis, par les dispositions législatives et
réglementaires en vigueurs, notamment, celles de la loi n°90-29 du 01/12/1990 relative à
l’aménagement et à l’urbanisme, et les textes subséquents.
• Décret exécutif n° 91-175 du 28 mai 1991 portant règles générales d’aménagement
et d’urbanisme.
• Décret exécutif n°91-176 du 28 mai 1991 fixant les modalités d’instruction et de
délivrance des actes d’urbanisme.

2. LES ACTES D’URBANISME


Les actes d’urbanisme sont le permis de construire, le permis de lotir, le permis de démolir, le
certificat d’urbanisme, le certificat de morcellement et le certificat de conformité.

A- DEFINITION :
Le permis est un acte administratif, délivré sous forme d’arrêté par une autorité publique: pour
morceler un terrain, pour l’édification d’une construction nouvelle, l’extension, la modification ou la
démolition d’une construction existante conformément à la réglementation en vigueur.

• Le droit à construire est attaché à la propriété du sol, il s’exerce dans le strict respect des
dispositions législatives et réglementaires relatives à l’utilisation du sol, il est soumis au permis de
construire, de lotir ou de démolir.

1
• Le certificat d’urbanisme et le certificat de morcellement constituent une formalité
préalable à l’obtention d’une autorisation d’urbanisme (permis).

B- DELIVRANCE :
Les permis sont délivrés par le président de la commune, par le wali ou par le Ministre chargé de
l’urbanisme, selon le cas.
Les certificats sont délivrés par le président de la commune ou le wali, selon le cas.

2.1 PERMIS DE CONSTRUI RE

* LOI N° 90-29 DU 01 DECEMBRE 1990 - DECRET EXECUTIF 91-176 DU 28 MAI 1991

Toute construction ou transformation de construction est subordonnée à la possession d’un permis de


construire.
Celui-ci a essentiellement pour finalité de mettre en cohérence la construction projetée avec les
prescriptions des PDAU et POS ainsi qu’avec les règlements techniques de la construction en vue
d’assurer la plus grande sécurité des biens et des personnes (demandeurs du permis de construire et
tierces personnes, c’est- à-dire l’ensemble des riverains permanents ou occasionnels) .

a- COMPOSITION DE LA DEMANDE :
• Acte de propriété certificat de possession, ou mandat, ou acte administratif.
• Plan de situation (1/2000 ou 1/5000),
• Plan de masse (1/200 ou 1500),
• Plans de distribution (1/50),
• Références du permis de lotir (le cas échéant),
• Devis descriptif des travaux,
• Notice : capacité d’accueil, mode de construction, et nature des matériaux utilisés,
• Dispositif d’alimentation en AEP, électricité, assainissement, chauffage, aération,
• Description des équipements et le niveau de bruit produit,
• Arrêté du Wali pour les établissements classés,
• Etude d’impact pour les projets industriels.

b- DEPOT :
• Au siège de l’APC (commune), de cinq (05) exemplaires du dossier contre récépissé de dépôt.
Le dossier est transmis au service de l’état chargé de l’urbanisme dans un délai de huit (8) jours.

c- INSTRUCTI ON :
Par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec les services des autres
secteurs concernés.
Vérification de la conformité du projet avec les prescriptions d’urbanisme applicables au site (plans
d’urbanisme : PDAU, POS ou RGAU): par la DUC (Direction de l’urbanisme et de la construction de
la Wilaya) en concertation avec les services des autres secteurs concernés le cas échéant.

d- DELIVRANCE :
• Par P/APC (président de la commune).
• Délai 3 mois en tant que représentant de la commune et 4 mois pour les autres cas en tant que
Représentant de l’Etat
* Par le Wali : pour les projets:
2
• Constructions et installations à réaliser pour le compte de l’Etat, de la wilaya, et
les établissements publics;
• Ouvrages do production, de transport, de distribution et de stockage d’énergie et de
matières stratégiques;
• Les constructions localisées dans les secteurs non pourvus de POS, du littoral, sites culturels,
3

historiques et naturels, terres agricoles;


* Par le Ministre : Pour les projets structurants d’intérêt national ou régional.

e- DUREE DE VALIDITE :
• Délai prescrit sur l’arrêté portant permis de construire.
• En cas de dépassement du délais: renouvellement.
• Le permis de construire est réputé caduc si la construction n’est pas achevée dans
délais prescrits par l’arrêté.

f- AFFICHAGE DU PERMIS DE CONSTRU IRE :


• Une copie de l’arrêté portant permis de construire doit être affichée au siège de l’assemblée
populaire communale, jusqu’à expiration d’un délai d’un (01) an et un (01) mois.
• Toute personne intéressée peut consulter tous les documents graphiques du dossier.
• Durant toute la durée du chantier, le bénéficiaire du permis de construire doit apposé
un panneau visible de l’extérieur indiquant les références du permis, la date du début et de
la fin des travaux ainsi que la nature de la construction.

2.2 PERMIS DE LOTIR

* LOI N°90-29 DU I DECEMBRE 1990 - DECRET EXECUTIF 91-176 DU 28 MAI 1991

a- COMPOSITION DE LA DEMANDE :
• Acte de propriété, mandat conformément aux dispositions de l’ordonnance 75/58
du 26 septembre 1975
• Plan de situation (1/2000 - 1/5000).
• Plans utiles (1/200 - 1/500).
• Notice : traitement des réseaux, bruit, émission pollution.
• Notice: Liste des lots et leur superficie respective.
- Nature des occupations: logements, emplois, population.
- Besoins en eau, gaz, électricité, transport.
- Servitudes et nuisances.
- Etude d’impact sur l’environnement (le cas échéant).
• Travaux: caractéristiques techniques des ouvrages réseau, aménagement, coûts,
tranches de réalisation.
• Cahier des charges.

b- DEPOT :
- Au siège de l’APC (commune) de cinq (05) exemplaires du dossier contre récépissé de dépôt.

c- INSTRUCTION : par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec


les services des autres secteurs concernés.

3
d- DELIVRANCE :
• Par P/APC (président de la commune).
• Délai : 3 mois (représentant de la commune) et 4 mois pour les autres cas.
• Par Wali : pour les lotissements localisés dans les secteurs non pourvus de POS, du
littoral, sites culturels historiques et naturels, terres agricoles.
e- VALIDITE :
• 3 ans si travaux non entrepris.

f- PUBLICATION DE PERMIS DE LOTIR :


L’arrêté du permis de lotir est publié au bureau de la conservation foncière par l’autorité ayant
approuvé le lotissement.

2.3 LE CERTIFICAT D’URBANISME

* LOI N° 90-29 OU 01/12/1990 - DECRET EXECUTIF 91-176 DU 28 MAI 1991

Le certificat d’urbanisme indique les droits à construire et les servitudes de toute nature affectant
le terrain.

a- COMPOSITION DE LA DEMANDE :
• L’objet de la demande.
• Le nom du propriétaire du terrain.
• L’adresse, la superficie et les références cadastrales si elles existent.
• Un plan de situation.
• Un plan de terrain établi à l’échelle approprié.

b- DEPOT :
• Au siège de I ‘APC (commune) de cinq (05) exemplaires du dossier contre récépissé de dépôt.

c- INSTRUCTI ON : par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec


les services des autres secteurs concernés.
d- DELIVRANCE :
Par P/APC (président de la commune)
Délai: (2 mois).

e- DUREE DE VALIDITE : 1 année à compter de la date de notification.

2.4 LE CERTIFICAT DE MORCELLEM ENT


* LOI N° 90-29 DU 01/12/1990 - DECRET EXECUTIF 91-176 DU 28 MAI 1991

Le certificat de morcellement est un document qui indique les conditions de possibilité de division
d’une propriété foncière bâtie en deux ou plusieurs lots.

4
a- COMPOSITION DU DOSSIER :
• Acte de propriété ou mandat.
• Plan de situation échelle 1/2000 ou 1/5000
(Orientations, voies de desserte, points de repères) localisant le terrain.
• Plan utile échelle 1/200 ou 1/500
(Limites terrain, superficie, plan masse des constructions existantes sur le terrain, surface totale
plancher et la surface construite au sol).
• Indication des réseaux de viabilité desservant le terrain avec les caractéristiques
techniques principales.
• Proposition du morcellement du terrain.
• Destination des lots projetés dans le cadre de proposition de morcellement.

b- DEPOT :
• Au siège de l’APC (commune) de cinq (05) exemplaires du dossier contre récépissé
de dépôt.

c- INSTRUCTION : par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec


les services des autres secteurs concernés

d- DELIVRANCE :
• Par P/APC (président de la commune).
Délai : (2mois).

e- DUREE DE VALIDITE :
• 01 année à partir de la date de notification.

2.5 PERMIS DE DEMOLIR

* LOI 90-29 DU 01 DECEMBRE 1990 - DECRET EXECUTIF 91-176 DU 28 MAI 1991

Le permis de démolir est exigé pour toute démolition totale ou partielle d’une construction dans
les territoires qui recèlent soit un ensemble de curiosités naturelles, pittoresques, historiques,
culturelles, soit des avantages résultant de leur situation géographique, climatique, géologique ou
hydro minéralogiques, telles que les ressources thermales ou balnéaires; ou à chaque fois que
les conditions techniques et de sécurité le commandent.

a- COMPOSITION DE LA DEMANDE :
• Acte de propriété, ou certificat de possession ou acte administratif
• Plan de situation échelle 1/2000 ou 1/5000
• Plan de masse échelle 1/500 de la construction â démolir ou à conserver dans le cas
de démolition partielle.
• Un exposé détaillé des motifs de l’opération projetée.
• Les données sur les conditions actuelles d’utilisation ou d’occupation.
• L’importance et la nature des travaux de démolition.
• L’affectation éventuelle du site libéré. S’il y a lieu une expertise technique précisant les conditions
de démolition envisagée.
5
b- DEPOT :
• Au siège de I ‘APC (commune), de cinq (05) exemplaires du dossier contre récépissé de dépôt.
c- INSTRUCTI ON : par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec
les services des autres secteurs concernés.

d- DELIVRANCE :
• Par P/APC (président de la commune). Délai : 3 mois
e- AFFICHAGE :
• le récépissé de dépôt de la demande du permis de démolir doit être affiché au siège
de la commune par le P/APC (président de la commune) durant toute la période d’instruction
du dossier.
• Les citoyens peuvent faire opposition auprès du P/APC (président de la commune)

f- DUREE DE VALIDATION :
• Le permis de démolir est périmé : si la démolition n’est pas intervenue au bout
de cinq (05) ans.
• Si les travaux de démolition sont suspendus au bout de 3 années consécutives.

2.6 CERTIFICAT DE CONFORMITE

* LOI N° 91-176 DU 28/05/1991 - DECRET EXECUTIF 90-29 DU 01/12/1990

Le processus d’urbanisation est censé s’achever par la délivrance du certificat de conformité.

L’objectif d’un tel document est de confirmer que les travaux ont été effectivement réalisés
conformément à ceux prévus dans le permis de construire délivré.

Il s’agit là d’une étape extrêmement importante puisque le certificat de conformité vaut permis
d’habiter ou autorisation d’admission du public et du personnel, si la construction est destinée à des
fonctions socio-éducatives, aux services, à l’industrie ou au commerce, et bien évidemment, sous
réserves des dispositions législatives et réglementaires en matière d’exploitation d’établissements
dangereux, incommodes ou insalubres.

Ce document est donc sensé jouer un rôle déterminant en matière de sécurité des biens et des
personnes ainsi qu’en matière d’assurances.

A leur achèvement la conformité des travaux avec le permis de construire est constatée par un
certificat de conformité.

a- DEPOT DE LA DEMANDE :
Au siège de I ‘ APC (commune).
• Déclaration d’achèvement des travaux en deux exemplaires contre récépissé.
• Avis passage adressé 08 jours à l’avance par le PAPC à l’intéressé.
• Un P.V. de recollement est établi à l’issue du contrôle de conformité par une commission comprenant
les services intéressés notamment protection civile.

b- INSTRUCTI ONS : par les services compétents chargés de l’urbanisme en concertation avec
les services des autres secteurs concernés
6
c- DELIVRANCE :
• Par le P/APC territorialement compétent pour le permis délivré par celui-ci.
• Ou par le wali territorialement compétent pour les autres cas.

3. CONTROLE ET RECOURS

* LOI N° 90-29 DU 1/12/1990 - DECRET LEGISLATIF N° 94-07 DU


18/05/1994, DECRET EXECUTIF N° 91-176 DU 28/05/1991, DECRET EXECUTIF N° 95-318
DU 14/10/1995

A- LE CONTROLE :
• L’exécution des travaux on l’utilisation du sol en méconnaissance des obligations imposées par
la loi relative à l’aménagement et à l’urbanisme, par les réglementations pris
pour son application ou par les autorisations délivrées en conformité avec les dispositions de
la loi, peut entraîner des sanctions administratives et judiciaires.
• Le wali, le président de l’assemblée populaire communal, les agents assermentés ou commissionnés
les inspecteurs d’urbanisme peuvent à tout moment visiter les constructions en cours, procéder
aux vérifications qu’ils jugent utiles et se faire communiquer les documents techniques
et administratifs se rapportant à la construction.

B- RECOURS :
• Le titulaire de la demande du permis de construire, de lotir ou de démolir non convaincu par le refus
opposé a sa demande, peut introduire un recours hiérarchique en cas de refus ou de silence de l’autorité
compétente il peut introduire une action auprès de la juridiction compétente.
• Le bénéficiaire du permis de construire qui a déposé une demande de certificat de conformité
conformément à la procédure réglementaire en vigueur, s’il ne reçoit pas une décision statuant sur
la conformité de son ouvrage dans les trois (03) mois qui suivent le dépôt, peut saisir d’un recours
hiérarchique, par lettre recommandée avec accusé de réception soit le Ministre chargé de l’Urbanisme
lorsque la délivrance du certificat est du ressort du Wali soit le Wali dans les autres cas.