Vous êtes sur la page 1sur 39

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

******************* *******************
PAIX – TRAVAIL – PATRIE PEACE – WORK – FATHERLAND
******************** ********************
MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
******************** ******************
UNIVERSITE DE YAOUNDE II - SOA THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II - SOA
******************** ********************
INSTITUT SUPÉRIEUR DE TECHNOLOGIE HIGHER INSTITUTE OF APPLIQUED TECHNOLOGY
APPLIQUEE ET DE GESTION AND MANAGEMENT
******************** ********************

LICENCE PROFESSIONNELLE

RAPPORT DE STAGE

LA MISE EN PLACE D’UN MANUEL DE


PROCEDURES DANS UN CABINET COMPTABLE :
CAS DE LACENA SARL

Stage effectué à LACENA SARL du 10 Février au 10 Mai 2018 comme


exigence partielle à l’obtention de la licence professionnelle spécialité
Comptabilité Contrôle et Audit

Rédigé et présenté par :

MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE

Sous l’encadrement :
Professionnel de : Académique de :

Mme KAMGOUE Pauline Dr NDJANYOU LAURENT

Directrice Générale de LACENA Chargé de cours

ANNEE ACADEMIQUE 2017-2018


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

SOMMAIRE
SOMMAIRE……...…………………………………………………………………………….i

DEDICACE…..………………………………………………………………………………..ii

REMERCIEMENT.…………………………………………………………………………...iii

ABREVIATION….……………………………………………………………………….......iv

INTRODUCTION GENERALE….…………………………………………………………..1

CHAPITRE 1 : PRESENTATION GENERALE DE LACENA ET DEROULEMENT DU


STAGE……………………………………………………………………………………........2

SECTION 1 : HISTOTIQUE MISSIONS ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE


LACENA SARL…………………………………………………………………………….....2

SECTION 2:DEROULEMENT DU STAGE………………………………………………...11

CHAPITRE 2 : THEORIE SUR LE CONTROLE INTERNE….…………………………...14

SECTION 1 : LE CONCEPT DE CONTROLE INTERNE…….…………………………...14

SECTION 2 : FONDAMENTAUX DU MANUEL DE PROCEDURES……….………….17

CHAPITRE 3 : LA MISE EN PLACE D UN MANUEL DE PROCEDURES….………….20

SECTION 1 : DEMARCHE D ELABORATION D UN MANUEL DE PROCEDURES….20

SECTION 2 : ANALYSES ET SUGGESTIONS…………………………………….……....23

CONCLUSION GENERALE...................................................................................................26

BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………………27

ANNEXES……………………………………………………………………………………28

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 2


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

DEDICACE

A MA FAMILLE

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 3


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

REMERCIEMENTS

Ce travail est le fruit du soutien de plusieurs personnes sur le plan professionnel,


académique, moral et financier. De ce fait, nous ne pouvons continuer la
rédaction de ce rapport sans toutefois être reconnaissant envers toutes ces
personnes. Il s’agit de :

 Docteur NDJANYOU Laurent, notre encadreur académique pour tous ses


conseils et son soutien moral.
 M. DJOFANG Joseph, fondateur de l’ISTAG ainsi que tout son personnel
pour son souci de former les cadres professionnels.
 Madame KAMGOUE Pauline, notre encadreur professionnelle qui nous a
formé et guidé tout au long de cette expérience professionnelle avec
beaucoup de pédagogie.
 M. NANKO Florent et M. KAMENI Patrick pour leur soutien tout au
long du stage et pour leurs idées apportées à la rédaction de ce rapport.
 Madame DJUIDJE Anne Marie, ma mère, pour son soutien financier et
moral et pour ses encouragements tout au long de ma vie.
 Mes frères, ma sœur et mes amis pour leur soutien.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 4


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

ABREVIATIONS

BE : Bureau d’Etudes

BTP : Bâtiment de Travaux Publics

CNPS: Caisse Nationale de Prévoyance Sociale

COSO: Committee Of Sponsoring Organisation

DIPE: Document d’Information sur le Personnel Employé

DSF : Déclaration Statistique et Fiscale

FNE : Fonds National de l’Emploi

HT: Hors Taxe

LACENA : La Centrale des Affaires

SARL : Société A Responsabilité Limitée

TTC: Toute Taxe Comprises

TVA: Taxe sur la Valeur Ajoutée

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 5


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

INTRODUCTION GENERALE

Le stage académique est une période pendant laquelle un étudiant part en


entreprise sous le guide d’un groupe de professionnels, pendant une période bien
déterminée afin de consolider les connaissances théoriques acquises. C’est dans
cette optique que nous avons étés emmenés à effectuer un stage académique
d’une durée de 3 mois à LACENA SARL. Ce stage s’est déroulé du 12 Février
au 12 Mai 2018 au sein du service de la comptabilité. Tout au long de ce stage,
nous avons été familiarisés avec l’ensemble des opérations réalisées dans un
cabinet comptable. Nous avons ainsi pu déceler des manquements liés au
système de gestion interne car une entreprise qui se veut performante doit avoir
des outils de contrôle interne. Le service en charge du contrôle interne ne
disposait pas d’un manuel de procédures pour expliquer les différentes modalités
d’application des différentes procédures et favoriser l’harmonisation des modes
d’exécution des taches. Cette défaillance avait des répercutions sur la
performance de ce service et celle de l’entreprise en général. C’est pourquoi
nous avons choisi comme thème : LA MISE EN PLACE D’UN MANUEL DE
PROCEDURES : CAS DE LACENA SARL.

Notre objectif sera donc d’élaborer un bon système de contrôle interne par le
biais d’un manuel de procédures. Notre démarche consistera à recenser toutes
les opérations effectuées par le personnel comptable, à acquérir les informations
nécessaires pour le bon fonctionnement du travail et élaborer un programme de
travail pour que chacun sache ce qu’il doit faire et à quel moment.

Pour mener à bien cette étude, nous allons subdiviser notre rapport en trois
chapitres : le premier chapitre réservé pour la présentation générale de
LACENA SARL et le déroulement du stage, le deuxième chapitre présentera la
théorie du contrôle interne et le troisième chapitre, la mise en place d’un manuel
de procédures.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 6


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

CHAPITRE 1 : PRESENTATION GENERALE DE


LACENA SARL ET DEROULEMENT DU STAGE

Les valeurs qui font la particularité de LACENA SARL sont son travail, son
efficacité et la satisfaction de ses clients. En effet, LACENA SARL sait toujours
comment faire pour se dépasser pour la satisfaction de ses clients. Il sera donc
question pour nous de vous présenter l’aperçu historique, organisationnelle et
fonctionnelle de LACENA.

SECTION 1 : HISTORIQUE, MISSIONS, ORGANISATION ET


FONCTIONNEMENT DE LACENA SARL

I-HISTORIQUE ET MISSIONS DE LACENA SARL

1.1-Historique

La société LACENA SARL est un cabinet d’assistance comptable des petites et


moyennes entreprises créée le 25 Février 2016, dont le siège social est situé à
l’avenue Kennedy au 2ème étage de l’immeuble Shell à Yaoundé. Cette entité est
sous la supervision du Directeur Général Madame KAMGOUE Pauline,
actionnaire principale et gestionnaire qui a pensé le projet et ses différents
services. Cette structure est inscrite au registre de commerce
N°RC/YAO/2016/206. Son principal objectif en tant que bureau d’étude est
d’être performant et compétitif dans son domaine pour une bonne rentabilité de
l’entreprise. C’est une petite entreprise comportant 5 employés. Une
présentation plus approfondie de LACENA SARL est faite dans la fiche
signalétique suivante :

RAISON SOCIALE LA CENTRALE DES AFFAIRES


SARL
CAPITAL SOCIAL 1.000.000 FCFA

LOCALISATION YAOUNDE –AVENUE KENNEDY-


2é ETAGE

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 7


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

IMMEUBLE SHELL
NUMERO DE CONTRIBUABLE M021612493642L

DATE DE CREATION 25 FERVRIER 2016

DIRECTRICE GENERALE MADAME KAMGOUE PAULINE

FORME JURIDIQUE SOCIETE A RESPONSABILITE


LIMITEE
REGIME D’IMPOSITION REGIME DU SIMPLIFIE

ADRESSE BP 1759 YAOUNDE

NUMERO RCCM RC/YAO/2016/206

E-MAIL Lacenacm@gmail.com

DOMAINE D ACTIVITE BUREAU D ETUDES


COMPTABLES ET FISCALES

1.2-Missions

La principale mission de LACENA est d’assurer à sa clientèle des prestations


de service de meilleures qualités dans les domaines les plus variés avec une
équipe pluridisciplinaire, très dynamique et compétente. Pour ce faire, sa
stratégie est de devenir un partenaire qui comprend l’activité et l’environnement
des entreprises pour mieux les servir.

Pour les présenter, il convient de les subdiviser :

 Les missions comptables

En ce qui concerne les missions comptables de LACENA, elle effectue pour ses
clients plusieurs taches parmi lesquelles :

 l’organisation et la mise en place d’une comptabilité adaptée à votre


structure.
 la tenue et la surveillance de votre comptabilité.
 l’élaboration des comptes annuels et l’émissions des attestations d’expert
comptable selon la mission confiée.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 8


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 l’externalisation de la fonction administrative et comptable.


 l’élaboration des budgets prévisionnels.
 la mise en place d’une comptabilité analytique.

 Les missions fiscales :

Elle conseille et prend en charge les travaux ci après :

 les travaux mensuels qui consistent au montage et au paiement des


déclarations mensuelles de TVA, d’acompte, des retenues à la source, et
des déclarations CNPS pour le compte de leurs clients.
 les travaux de fin d’exercice qui consistent pour LACENA à
confectionner les DSF dégageant ainsi les soldes d’impôts annuels
auxquels sont assujettis ses clients tels que l’IRPP, l’IS.
 le renouvellement des patentes et ou impôts libératoires.
 le suivi des immatriculations à la CNPS.
 le suivi des attestations du régime.
 le suivi du déroulement des dossiers (patente, bail, carte de contribuable,
impôt libératoire).
 les déclarations mensuelles des impôts et de la CNPS.

 Les missions de gestion de la paie :

 l’établissement des bulletins de paie, de l’état des chèques à établir pour la


paie de chaque mois.
 l établissement du DIPE (Document d’information du personnel
employé).
 L’immatriculation des employés à la caisse nationale de prévoyance
sociale.
 L’établissement des états mensuels relatifs aux déclarations.

 Les missions d’assistance

Dans le cadre de l’assistance, LACENA assiste ses clients sur plusieurs aspects
que voici :

 l’étude de faisabilité et étude économique, qui est une analyse des forces
et des faiblesses du marché en vue du montage d’un projet ou de la
création d’une structure.
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 9
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 L’étude de conformité des comptes, qui est une mission contractuelle


d’analyse des comptes et états financiers de l’entreprise afin de rassurer
les dirigeants sociaux sur la sincérité, la régularité, la fidélité et la
conformité des états financiers.

II- ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LACENA SARL

2.1-Organisation

L’organisation peut être définie comme un ensemble d’individus regroupés au


sein d’une structure régulée ayant un système de communication pour faciliter la
circulation de l’information dans le but de répondre à des besoins et atteindre
des objectifs déterminés .Suivant la recherche opérationnelle, la plupart des
organisations humaines se classe en plusieurs types selon leur structure de
fonctionnement traduite par des organigrammes. Ainsi nous avons la structure
hiérarchique, fonctionnelle, matricielle et plate. En ce qui concerne LACENA,
elle a opté pour une structure hiérarchico-fonctionnelle c’est-à-dire que les
employés sont divisés en services et chaque employé a son superviseur.

LACENA SARL, située au deuxième étage de l’immeuble Shell à l’avenue


Kennedy comprend plusieurs bureaux : un open-espace pour l’accueil ou sont
disposés 3 tables de travail, un bureau pour la direction administrative et
commerciale, un bureau pour la directrice générale, une salle de réunion, un
secrétariat.

La structure organisationnelle de LACENA est constituée d’une direction


générale et trois grands services à savoir :

 La direction générale

Ce service est dirigé par la gérante. C‘est la tête de l’entreprise car elle prend
toutes les décisions concernant les dossiers des clients et ceux du personnel à sa
charge.

 Le service administratif et financier

Ce service est dirigé par le responsable administratif et financier. Ce dernier


s’occupe de la gestion de la paie, gestion du planning, gestion du personnel,
rédaction des actes administratifs.

 Le service de la comptabilité

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 10


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Ce service est dirigé par le comptable en chef assisté de ses collaborateurs. Ils
ont pour mission de passer les écritures comptables, faire des factures, gérer la
caisse, faire des recouvrements chez les différents clients.

 Le secrétariat

Ce dernier est dirigé par une secrétaire qui s’occupe de l’accueil des visiteurs, de
la réception, la saisie et la transmission des documents dans les différents
services de l’entreprise et vers les entreprises clientes

2.2-Fonctionnement

Pour fonctionner, l’entreprise combine certains facteurs essentiels, met en œuvre


les moyens et consomme des biens et services qui entrainent le paiement des
charges.

2.2.1- Les moyens

Comme toute organisation bien structurée, chaque employé de LACENA-Sarl


exerce une tâche bien précise. Dans le but de s’assurer de son bon
fonctionnement, il s’est doté d’importants moyens à savoir :

 Moyens Humains
Le facteur humain est d’une importance capitale pour le fonctionnement et le
développement de l’entreprise et constitue par conséquent le seul gage de sa
réussite. LACENA est formé d’un personnel ayant des compétences diversifiées,
chacun étant doué d’un savoir-faire et tous animés par un esprit d’équipe, ce qui
fait sa force.

 Moyens matériels
Pour améliorer la performance de son personnel, LACENA-Sarl a mis en place
des moyens matériels fiables à leur disposition. Le matériel est constitué de
micro-ordinateur, copieurs, postes téléphoniques, machines à calculer. Il dispose
aussi d’une bibliothèque bien fournie et adaptée à sa discipline et d’une salle de
formation des stagiaires d’environ 5 places.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 11


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 Moyens financiers
La problématique de financement est au cœur de l’activité de toute entité
économique. En fait, toute organisation a besoin de ressources financières pour
pouvoir réaliser ses activités, assurer son fonctionnement et surtout sa pérennité.
Ces ressources peuvent être externes (Capital Emprunt, etc.) ou interne (capacité
d’autofinancement, résultat, etc.). LACENA est une Sarl dont le capital social
s’élève aujourd’hui à 1 000 000 FCFA. Il dispose aussi d’une caisse qui lui
permet de régler certaines opérations immédiates.

2.2.2- Les activités

Une activité peut être définie comme étant l’ensemble des actions effectuées
dans un domaine particulier. Les activités de LACENA peuvent à un moment
donné se confondre à ses missions ; c’est pourquoi on se contentera de les
résumer en deux grandes catégories à savoir les activités principales et les
activités secondaires.

 Les activités principales

Parmi celles-ci, on peut citer :

 Les expertises financières et comptables : on y regroupe l’organisation,


la surveillance et la tenue des comptabilités, la confection des bilans de
fin d’exercice et d’autres documents de synthèse, l’audit comptable et
financier, analyse financière, décision d’investissement, l’expertise
fiscale (rédaction des déclarations fiscales) ;
 Les conseils en gestion : ils englobent le conseil en gestion comptable
(contrôle de gestion, gestion des stocks, tableau de bord, analyse des
écarts), conseil en fiscalité des entreprises, conseil en gestion du personnel
(recrutement, paie, contentieux social,…).

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 12


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 Les activités secondaires

Ici on regroupe les études économiques, le renforcement des capacités :

 Les études économiques consistent à effectuer des enquêtes et sondages


économiques et sociaux, les enquêtes interentreprises, les études de
marché et d’exploitation statistique, la confection des dossiers
d’agrément, l’élaboration des modèles économiques, des études de
faisabilité des projets ;
 Le renforcement des capacités en comptabilité et expertise financière et
plus précisément en technique et gestion comptable, principes et normes
comptables, préparation et élaboration des Etats financiers, l’utilisation
des logiciels de comptabilités (SAGE SAARI), la formation en technique
d’audit comptable, recyclage et perfectionnement des hauts cadres
d’entreprise pour une meilleure adaptation aux mutations
technologiques et bien d’autres.

Voici dénombrés les moyens mis en œuvre par LACENA-SARL pour son bon
fonctionnement. Cette ponctuation marque la fin de cette partie où, nous avons
fait la connaissance de l’entreprise par une brève présentation générale. Dès lors,
la suite de notre travail sera portée sur le déroulement du stage proprement dit et
surtout sur notre accueil et insertion au sein de LACENA.

2.3-Présentation de l’environnement externe de LACENA SARL

L’environnement externe d’une entreprise est tout élément pouvant influencer


aussi bien positivement que négativement une entreprise. Cet environnement est
constitué généralement de la clientèle et de la concurrence et aussi des progrès
scientifiques et techniques. Il sera question pour nous ici de parler de la clientèle
des concurrents et des menaces auxquelles court LACENA.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 13


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

2.3.1) La clientèle, concurrence et menaces

La bonne vie d’une entreprise suppose son niveau de faisabilité avec tous les
éléments qui le constituent.

 la clientèle

La première ressource d’une entreprise c’est sa clientèle ou encore marché cible.


LACENA-SARL dispose d’un portefeuille très diversifié qui s’illustre comme
suit :

 ICE CAMEROUN ;
 HOTEL ABA ;
 SAPRAB SARL ;
 OFFERTEC ;
 AXE INTER ;
 MBT PLUS-SARL ;
 SCI NANDA

 La concurrence

LACENA-SARL dispose tout de même des concurrents opérants dans le même


secteur d’activité. Elle dispose entre autres :

 Le cabinet BEKOLO & PARTNERS,


 FIDA CONSEILS,
 AHANDA ET ASSOCIES,
 MAZAR,
 DELOITE,
 CABECOM (NANA KOMBOU),
 CAFICS INTERNATIONAL,
 CAMEEN,
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 14
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 FIDECAU (M. NZENGA),


 BIGES CONSEIL, Etc.

 Menaces

Par ailleurs, LACENA fait face à certaines menaces telles que : le


développement des logiciels comptables, de plus pour assurer un bon
fonctionnement de son domaine finance, il est important de nouer de solides
relations avec divers particuliers.

2.3.2) Les partenaires et opportunités

Pour mener à bien ses activités et surtout assurer un bon fonctionnement de son
domaine finance, il est important de nouer de solides relations avec divers
particuliers :

 Est domicilié à une banque à savoir BANAQUE DES PME;


 Les Universités publiques et privées ;
 Les entreprises commerciales.

 Les partenaires

Les partenaires d’une entreprise sont des personnes physiques ou morales qui
contribuent de près ou de loin à son évolution. Pour assurer son évolution,
LACENA dispose des partenaires tels que : L’Etat, qui lui confie des marchés
publics et par l’intermédiaire du FNE qui envoie des professionnels en
formation ;

La banque dans laquelle LACENA en plus sophistiqué qui induit une


banalisation de la tenue de la comptabilité, la possibilité d’entrée de nouveaux
concurrents pour les activités de tenue de comptabilité réduisant ainsi les parts
de marché.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 15


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 Les opportunités

De par sa crédibilité, LACENA postule dans plusieurs domaines d’activités :

 Les marchés publics ;


 Les entreprises commerciales ;
 Les entreprises de travaux publics.
Nous venons de prendre connaissance de LACENA dans son ensemble à travers
l’historique, les missions, les objectifs, les activités, l’organisation et le
fonctionnement de LACENA.

Toutefois, notre compte rendu ne s’arrête pas là, il va se suivre avec le


déroulement des activités lors dudit stage.

SECTION 2 : DEROULEMENT DU STAGE

Nous avons déjà présenté la structure qui nous a accueillis en stage à savoir
LACENA SARL. Dans cette partie, il sera question pour nous de présenter le
service auquel nous avons étés affectés et les taches que nous avons eu à
effectuer de manière chronologique ainsi que les justificatifs du choix de notre
thème de rapport de stage.

I-ACCUEIL ET TACHES EFFECTUEES

1.1-Accueil

La première journée est une journée de prise de contact à travers la présentation


du personnel administratif par un des responsables de la cellule de comptabilité.
Après cette présentation, un bref exposé sur le fonctionnement de la
comptabilité de l’entreprise nous a été fait.

1.2-Taches effectuées

Le premier travail qui nous a été donné fut d’agrafer les factures d’achat d’un
client par ordre chronologique. Puis nous les avons classées dans les chronos.
Ensuite les taches quotidiennes s’effectuèrent dans cet ordre :

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 16


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 La collecte et le classement

Ici il était question pour nous de collecter les factures d’achat, de vente, les
relevés de caisse et de banque puis de les classer selon le client. Ensuite nous
devions décharger les documents pour certifier la réception des factures et des
relevés et les remettre à la personne qui a déposé les documents avant de passer
a la saisie.

 La saisie

Apres le classement des factures et des relevés, il était question pour nous
d’extraire des informations nécessaires à l’enregistrement des opérations.ces
informations sont : la date, les montants HORS TAXES, TTC, la TVA, les
fournisseurs, les clients et les observations.

 L’enregistrement

Apres la collecte, le classement et la saisie des pièces comptables, l’on procède à


l’enregistrement des opérations d’achat, de vente, de caisse et de banque.

Ces taches effectuées nous ont permis d’avoir une idée assez claire des missions
d’un comptable dans un cabinet, à savoir la correction des écritures comptables.
Elles nous ont aussi permises par la même occasion de procéder à l’évaluation
de notre stage.

II- APPORTS DU STAGE ET DIFFICULTES RENCONTREES

2.1-Apports du stage

L’évaluation de notre stage se fera sur le plan professionnel, social et


académique

Sur le plan professionnel

Le stage a été bénéfique en ce sens qu’il nous a permis :

 d’approfondir notre manipulation du logiciel SAGE qui permet une


gestion rapide et rationnelle du portefeuille de l’entreprise.
 d’avoir une idée sur l’animation comptable des sociétés commerciales et
industrielles, des BTP, des BE.
 de maitriser le traitement comptable des opérations de ventes, d’achats, de
caisses et de banques.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 17


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Sur le plan académique

 de confronter les connaissances théoriques aux connaissances


professionnelles et de consolider les connaissances théoriques.
 de découvrir les pièces comptables des différentes entreprises et de savoir
à peu près à quoi s’en tenir s’il nous arrivait de travailler dans des sociétés
de diverses activités.

Sur le plan social

 de découvrir les réalités du terrain à savoir : la ponctualité, les heures de


travail, le respect de la hiérarchie, le sens de la responsabilité.
 de se faire de nouveaux amis qui nous ont été d’une très grande
importance durant le stage et surtout de se faire des relations qui pourrons
peut être nous aider à trouver du travail plus tard.
 d’apprendre à vivre en société dans le respect du prochain.

2.2-Difficultés rencontrées

Tout au long de notre stage, tout ne fut pas évident. En effet, nous avons
rencontré de nombreuses difficultés :

 La comptabilité n’est pas que manuelle, il existe un logiciel comptable


très performant utilisé par les comptables pour le traitement, l’analyse et
l’enregistrement des opérations comptables dans l’entreprise. Nous, ne
maitrisant pas parfaitement SAGE, nous avons eu des difficultés à
comprendre toutes les opérations faites par le comptable.
 nous avons eu des difficultés à avoir certaines informations dites
sensibles.
 il a été difficile pour nous de s’adapter aux heures de travail qui
commençaient tôt et finissaient tard.

Dans ce chapitre, nous avons parlé en profondeur du déroulement de notre stage,


ensuite nous avons évoqué les taches que nous avons effectuées dans le service
de la comptabilité ou nous avons été.

Cette première partie fut la présentation du lieu de stage. Chose qui a été faite
par la présentation globale de l’entreprise et du déroulement du stage. Le stage

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 18


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

ne se limitant pas à l’observation de l’entreprise, il sera donc question pour nous


dans le chapitre suivant de présenter le problème de notre thème.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 19


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

CHAPITRE 2 : THEORIE SUR LE


CONTROLE INTERNE

Dans ce deuxième chapitre, il sera question pour nous de présenter d’une part
la notion de contrôle interne d’une entreprise et d’autre part les fondamentaux
du manuel de procédures.

SECTION 1 : LE CONCEPT DE CONTROLE INTERNE

Le contrôle interne est une notion très importante pour les entreprises, pour leur
management, et qui a pour but de permettre de maitriser au mieux l’ensemble
des processus mis en œuvre par l’entreprise pour réaliser ses objectifs.

Plus une entreprise a une taille importante, plus les dispositifs de contrôle
interne au sein de celle-ci sont importants.

I-DEFINITION ET PRESENTATION DU CONTROLE INTERNE

1.1-Définition

Fréderic Bernard défini le contrôle interne comme l’ensemble des sécurités


contribuant à la maitrise de l’entreprise.

Ses objectifs sont :

 assurer la protection, la sauvegarde du patrimoine et la qualité de


l’information.
 assurer la conformité par rapport aux lois et règlements.
 assurer l’application des instructions de la direction en vue d’améliorer les
performances de l’entreprise.

Le contrôle interne se matérialise par la mise en place de méthodes, règles et


procédures au sein de l’entreprise. Il est très important au niveau de la
comptabilité car il permet de s’assurer que tous les faits doivent être enregistrés
et la comptabilité doit être complète et conforme aux règles et principes
comptables.

1.2-Présentation du contrôle interne

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 20


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Le contrôle interne est caractérisé par l’existence au sein d’une entité, d’un
système d’organisation avec des personnes chargées de sa mise en œuvre. Ce
dispositif doit prévoir :

 une organisation comportant une définition claire des responsabilités qui


dispose des ressources et des compétences adéquats et s’appuyant sur des
procédures, des systèmes, des outils et des pratiques appropriées.
 la diffusion en interne d’informations pertinentes, fiables dont la
connaissance permet à chacun d’exercer ses responsabilités.
 un système visant à recenser et à analyser les principaux risques
identifiables au regard des objectifs de la société et à s’assurer de
l’existence de procédures de gestion de ces risques.
 une surveillance permanente du dispositif de contrôle interne ainsi qu’un
examen régulier de son fonctionnement.
 des activités de contrôle proportionnées aux enjeux propres à chaque
processus et conçues pour réduire les risques susceptibles d’affecter la
réalisation des objectifs de la société.

II-LES ACTEURS ET LES COMPOSANTES DU CONTROLE


INTERNE.

2.1-Les acteurs du contrôle interne

On pourrait facilement croire que le contrôle interne est l’affaire des dirigeants
de l’entreprise mais, d’après François Bergeret, ce dispositif concerne toutes les
personnes de l’entreprise (dirigeants, salariés) pour être efficace.

Les dirigeants sont chargés de définir, d’impulser et de surveiller le dispositif le


mieux adapté à la situation et à l’activité de la société.

Les salariés doivent avoir la connaissance et l’information nécessaires pour


établir, faire fonctionner et surveiller le dispositif de contrôle interne au regard
des objectifs qui leur ont été assignés.

2.2-Les composantes du contrôle interne

Le COSO classe en 5 composantes les dispositifs qu’un organisme doit définir


et mettre en œuvre pour maitriser au mieux ses activités. Ces composantes sont :

 un environnement interne favorable à la maitrise des risques

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 21


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Il repose notamment sur

Une implication des responsables en termes d’intégrité

 Le pilotage des activités


 Une organisation appropriée
 Une définition claire des responsabilités des pouvoirs
 Des procédures formalisées et diffusées
 La mobilisation des compétences

 une évaluation des risques

Celle-ci comprend deux temps

 L’identification des risques sur la base d’une analyse des activités tant au
niveau global de l’organisme qu’au niveau détaillée de chacune des ses
activités.
 La hiérarchisation de ces risques en fonction de leur impact en termes
d’enjeux pour l’organisme.

 des activités de contrôle qui comprennent les dispositifs mis en place pour
maitriser les risques de ne pas atteindre les objectifs fixés :

Les objectifs doivent être proportionnés aux enjeux

Ils peuvent être transverses à l’organisme pour faire face à des risques généraux
ou propres à une activité.

Ils sont de natures diverses ; mise en place d’une procédure, d’une méthode…

 la maitrise de l’information et de la communication

Elle recouvre :

 La qualité de l’information nécessaire au contrôle interne


 La qualité des systèmes d’information, stratégiques et intégrés aux
opérations
 La définition des règles et modalités de communication interne
 La communication externe (information à l’extérieur de l’organisme sur la
mise en œuvre de la démarche de contrôle interne)

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 22


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 le pilotage du contrôle interne

Il repose sur :

 L’appropriation du contrôle interne par chaque responsable qui doit le


conduire à définir, mettre en place, piloter les dispositifs de maitrise des
risques dans son périmètre de responsabilité
 Une sensibilisation des responsables à la nature du contrôle interne et à ce
qu’ils doivent faire pour le mettre en œuvre, de façon à permettre cette
appropriation
 Des processus d’actualisation (mis à jour) permanentes des dispositifs de
contrôle interne
 Des dispositifs d’évaluation (internes continus et externes ponctuels,
notamment par l’audit interne)

SECTION 2 : FONDAMENTAUX DU MANUEL DE PROCEDURES

I-DEFINITION ET OBJECTIFS DU MANUEL DE PROCEDURES

1.1-Définition

Le manuel de procédures est un document qui, sous la forme d’instructions


claires et précises contient l’ensemble des opérations courantes de l’entreprise.

Il constitue pour elle, le concentré de son organisation, sa mémoire capitalisant


les savoir-faire individuels et collectifs. C’est un référentiel à usage commun
pour tous les acteurs au sein de l’entreprise. Le manuel de procédures indique le
circuit de traitement des opérations tout en spécifiant:

 la tache à faire (quoi)


 le niveau de responsabilité (qui)
 les différentes étapes de traitement (quand)
 les lieux de réalisation (ou)
 le mode d’exécution (comment)

1.2-Objectifs

L’objectif principal du manuel de procédures consiste à expliciter dans un


langage directement accessible qui fait quoi, ou, comment et à quelle fin ?

Les objectifs généraux du manuel de procédures restent dans le cadre de ceux du


contrôle interne, entre autre assurer la pérennité de l’entreprise.
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 23
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Il permet :

 permettre à la direction générale de décentraliser les responsabilités.


 permettre une meilleure planification des travaux.
 d’expliquer les modalités d’application des différentes procédures suivant
les activités de l’entreprise.
 de sauvegarder les actifs de l’entreprise par des procédures de contrôle
interne permanent.
 de favoriser l’harmonisation des modes d’exécution des taches en les
formalisant : ce qui exclut les disparités dans la manière de traiter les
opérations qui en l’absence de manuel, dépendent le plus souvent du style,
de l’expression personnelle déjà acquise mais aussi de la nature des
opérations.
 de former le personnel
 de favoriser l’assimilation rapide des techniques spécifiques de
l’entreprise pour le personnel nouvellement affecté à un poste de travail.
Ce qui se traduit par un gain de temps considérable notamment lors des
passations de service ou de la phase d’intérim.
 de responsabiliser les employés et les impliquer dans le processus de prise
de décisions

II-FONCTIONS ET IMPORTANCE DU MANUEL DE PROCEDURES

2.1-Fonctions

Les fonctions assignées au manuel de procédures sont :

 Outil de gestion

Le manuel de procédures définit les modalités d’exécution des activités en


codifiant les actes et les taches de chaque intervenant aux procédures. Il aide à la
compréhension et l’interprétation des procédures de contrôle concernant
l’utilisation des fonds et des biens inscrits au patrimoine de l’entreprise.

 Outil de planification

Le manuel de procédures donne les normes de planification et de l’affectation


des biens mis à la disposition des services.Ces normes de planification sont
exploitées dans l’élaboration du budget et sa répartition en programmes
d’activités annuelles.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 24


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 Outil de communication

Le manuel de procédures crée des conditions pour les différents intervenants


d’agir en concert, suivant des normes et des codes communs.

 Outil de formation

Le manuel est un outil de formation notamment pour les personnes


nouvellement recrutées ou promues tout comme les intérimaires, qui y trouvent
les réponses aux questions qu’ils se posent et peuvent facilement s’imprégner de
leurs nouvelles responsabilités. Ce qui constitue un gain de temps énorme dans
la réalisation efficace des objectifs de l’entreprise et la continuité dans
l’application des procédures.

 Outils d’information de gestion

Le manuel de procédures est un outil d’informations de gestion car il permet aux


directeurs et responsables de services de mieux analyser les informations et les
résultats qui leur sont soumis sous des formats standardisés.

2.2-Importance du manuel de procédures

Dans le dispositif de contrôle interne de l’entreprise, le manuel de procédures est


la forme la plus achevée de la normalisation et de l’uniformisation. En plus de
son aspect descriptif, il intègre les points de contrôle couvrant tous les espaces
de risques potentiels et offre ainsi une sécurité dans le dispositif de contrôle
interne de l’entreprise.

L’utilisateur, en s’appropriant le manuel de procédures, s’affranchit des


interprétations possibles sur telle ou telle procédure.il trouve en effet dans le
manuel un bréviaire, un guide pratique qu’il entretient lui-même en
l’enrichissant, le cas échéant, pour l’adapter à ses besoins.

L’existence d’un manuel de procédure permet, pour un auditeur, une rapide et


meilleure prise de connaissance du système de contrôle interne. Un manuel de
procédures régulièrement mis à jour et appliqué constitue une présomption
favorable de l’existence d’un dispositif de contrôle efficace et donc une garantie
que les opérations ou transactions qu’elle sous-tend sont fiables.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 25


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

CHAPITRE 3 : LA MISE EN PLACE D’UN


MANUEL DE PROCEDURES

Dans ce dernier chapitre, il sera question pour nous à la section 1 de présenter


une démarche d’élaboration d’un manuel de procédures d’une part et d’autre
part de faire une analyse générale de l’entreprise en ressortant les aspects
favorables, les défaillances constatées et les propositions de suggestions
susceptibles d’améliorer son fonctionnement à la section 2.

SECTION 1 : DEMARCHE D’ELABORATION D’UN MANUEL DE


PROCEDURES

Nous voulons élaborer un document qui va permettre de montrer le processus de


cheminement des travaux et la répartition des taches destinées à l’équipement
permanente du travail. Son objectif est de suivre, de planifier et surtout de
coordonner les travaux quotidiens des employés dans le respect des délais
d’exécution des taches.

LACENA SARL exerce plusieurs activités comme nous l’avons dit plus haut
lors de sa présentation, donc notre manuel de procédures sera utile pour toutes
ses activités. La performance d’un cabinet comme le cas de LACENA SARL est
mesuré par la rapidité d’exécution des dossiers de façon efficace et efficiente car
ce sont des critères qui font gagner la confiance des clients ; le traitement des
dossiers ne peut admettre une perte de temps. Pour cela il faut que l’activité soit
cordonnée et planifiée. Un modèle de planification des activités est représenté
ci-dessous :

Date Opérations Personnes Echéances Modalité Cout Observations


ou taches concernées d’exécution d’exécution d’exécution
ou équipe

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 26


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

Plusieurs étapes essentielles sont donc à distinguer dans l’élaboration d’un


manuel de procédures : les étapes de la collecte des données, du traitement des
informations, de la validation et la diffusion des procédures, du suivi et
d’évaluation.

I-LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DONNEES

1.1-La collecte

La collecte des données passe par une prise de connaissance de l’entreprise. Il


s’agira d’identifier les sources d’informations et les outils qui serviront à
effectuer ce recueil d’informations. Cette phase de collecte d’informations
s’effectue généralement par l’examen des documents écrits qui existent déjà au
sein de l’entreprise, par des entretiens et des questionnaires menés avec les
différents acteurs qui animent l’activité.

Les premiers contacts avec l’entreprise permettent de s’accorder sur un


programme de travail. Cette étape se résume simplement à des interviews
réalisées auprès des différents acteurs. L’auditeur commence d’abord par
rappeler l’objectif de l’entretien et par expliquer le déroulement. Les questions
de l’interview portent généralement sur les acteurs, les supports, les faits et les
délais :

 Qui fait quoi ?


 Comment ?
 A quels moments ?

Ensuite un inventaire consistant à collecter les procédures qui existent déjà au


sein de l’entreprise et à les classer par direction ou par service sera effectué. Les
acteurs pourront ainsi décrire leurs activités par direction. Il consiste à demander
aux acteurs de décrire leurs activités par direction et produire l’ensemble des
documents liés à l’activité.

1.2-Le traitement des données

La phase de traitement des informations est importante dans la mesure où elle


permet de déceler les forces et les faiblesses comprises dans les procédures ainsi
que les risques afférents.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 27


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

L’analyse des informations collectées permet de situer l’importance des taches


effectuées par les agents. Ensuite, une identification des processus, des activités,
doit faire l’objet d’une estimation de risque pour qu’elle soit appréciée dans
chaque activité. Ainsi on pourra inventorier, évaluer et classer les risques de
l’organisation, informer les responsables afin que chacun soit à mesure d’y
adapter le management de leurs activités. Ensuite établir une matrice des risques
sous forme de tableau mettant en évidence les risques en facilitant la prise de
décisions pour leur prise en charges.

II-LA VALIDATION, LA DIFFUSION, LE SUIVI ET L’EVALUATION


D’UN MANUEL DE PROCEDURES

2.1-La validation et la diffusion d’un manuel de procédures

Le manuel de procédures, pour qu’il soit efficace, nécessite une validation de la


part des dirigeants mais aussi des opérationnels qui sont les premiers utilisateurs.
Après cette validation, le manuel fera l’objet d’une large diffusion au sein de
l’entreprise afin de permettre à tout le personnel de s’approprier l’outil.

Les procédures avant leurs diffusions subissent plusieurs phases de vérification


et de contrôles. On distingue principalement deux étapes de validation :

 une première dite provisoire qui vise à faire approuver les restitutions
écrites par les acteurs concernés. C’est le lieu des discussions qui
permettent aux acteurs concernés et aux auditeurs de s’accorder sur le
fond des procédures.
 Une seconde validation dite définitive qui est du ressort du directeur
général. Cette dernière phase de validation sert à corriger certaines
dérives, débattre des améliorations ou clarifier les règles en vigueur. La
direction générale, en se servant des différents canaux de communication
doit assurer une large diffusion du manuel au sein de l’entreprise.

2.2-Le suivi et l’évaluation des procédures

Au regard des imperfections que peuvent comporter les procédures rédigées,


leurs applications doivent nécessairement faire l’objet d’un suivi minutieux. Le
suivi de ces procédures consistera à effectuer des tests de conformité afin de
s’assurer de leur applicabilité. C’est à l’issue de ces tests que l’on lancera les
mises à jour et les premières améliorations substantielles. La mise à jour est

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 28


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

importante car le manuel de procédures perd tout son sens dès lors que l’on
laisse en circulation des versions qui n’ont plus cours.

Les modifications du manuel de procédures peuvent être motivées par


l’application de nouveaux textes et décrets, les changements dans les structures
ou activités, des aménagements dans l’organisation.

Tableau d’une fiche de suivi d’un manuel de procédures

RUBRIQUE OUI NON OBSERVATIONS


Documentation de la procédure
-Tous les documents cités dans la
procédure existent-ils ?
-Toutes les informations nécessaires
figurent-elles sur le document ?
Moyens humains
-L’organigramme est t’il actualisé ?
-Tous les acteurs de la procédure sont ils
présents ?
Conservation
-les documents sont ils bien classés ?
-Quel est le type de classement adopté ?
Durée
-la durée de la production des documents
est elle suffisante ?
-la durée du traitement des informations
est elle suffisante ?
-Les informations nécessaires à l’activité
sont elles disponibles dans les délais ?
Fiabilité
-Les informations reçues sont elles
fiables ?
-les procédures répondent elles aux
objectifs ?

SECTION 2 : ANALYSES ET SUGGESTIONS

Durant notre stage, nous avons pu relever quelques défaillances et limites qui
freinent l’entreprise dans son ensemble. Ainsi, dans cette partie, nous
présenterons une analyse du système de gestion interne (aspects favorables et

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 29


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

défavorables) ensuite nous proposons de donner quelques suggestions


susceptibles d’améliorer les bénéfices à long terme.

I- ANALYSES

1.1-Aspects favorables

Il s’agit ici de présenter les aspects positifs qui font la force de l’entreprise, il
s’agit notamment de :

 Personnel qualifié, jeune, dynamique et compétent qui répond aux


exigences attendues.
 L’environnement est propre et agréable car un personnel est ainsi engagé
pour la maintenance du matériel et la propreté de son environnement.
 Les heures de travail sont réparties entre 8h et 17h avec une heure de
pause.
 Conditions de travail favorables avec un local agréable et spacieux.
 Un accès facile à la structure.
 La culture professionnelle qui est prônée par les dirigeants du cabinet.

1.2-Aspects défavorables

S’agissant des aspects défavorables, nous pouvons citer :

 L’absence des réunions entre la direction et le personnel, du moins durant


notre séjour : nous pensons qu’il est nécessaire dans une organisation
d’organiser des réunions mensuellement, des causeries avec les employés
afin d’informer ces derniers des objectifs visés par l’entreprise, de relever
les difficultés rencontrées par ces derniers dans le cadre de l’exercice de
leur fonction. Ceci permettra à coup sur de mettre le personnel en
confiance.
 Le retard de dépôts des rapports financiers (factures, les pièces
comptables…) de certains clients fausse les calculs et le suivi du service
qui s’occupe de la comptabilité.
 Absence fréquent du personnel dans les lieux de service.
 Retard dans l’exécution de certaines taches qui est due au fait que le
personnel n’est pas motivé à travailler.

L’objectif pour nous dans cette partie était de présenter les aspects favorables et
défavorables constatés au sein de LACENA SARL en général, dans la suite nous
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 30
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

ne pouvons nous permettre de faire un diagnostic interne de l’entreprise sans


toutefois apporter des suggestions susceptibles d’améliorer la gestion de
l’entreprise dans son ensemble.

II-SUGGESTIONS

LACENA SARL a beaucoup d’atouts qu’elle peut exploiter et des faiblesses


qu’elle peut chercher à remédier.

2.1-Consolidation des forces

Vu son état d’efficacité et de précision dans ses services, elle pourrait sans
difficultés :

 Savoir profiter de son statut public en faisant en sorte que la structure ne


tombe en faillite.
 Faire participer les employés à des séminaires afin d’accroitre les
connaissances et d’autres méthodes nouvelles de gestion.
 Veiller à ce que l’engouement et la motivation fassent toujours partie de
l’esprit de son personnel.
 Accroitre son chiffre d’affaire afin de consolider son autonomie
financière.
 Veiller à ce que la collaboration entre le personnel soit toujours favorable
pour faciliter le travail en union puisque le travail de gestion nécessite un
travail d’équipe afin que toutes les opérations réalisées par l’entreprise
soient clairement bien effectuées.
 Veiller à ce que la collaboration entre la direction et le personnel soit
favorable.

2.2-Réduction des faiblesses

 Mettre en place des objectifs à atteindre et rendre la notion de temps


présent et important dans le travail.
 Procéder au recrutement de nouveaux comptables afin d’assurer la
rapidité dans le travail et le respect des délais des échéances des travaux.
 Organiser les séances de formation et des réunions.
 Elaborer un manuel de procédures et le suivre à la lettre.

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 31


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

CONCLUSION GENERALE
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 32
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

En définitive, dans l’optique de nous imprégner les réalités du monde du travail


et en vue de l’obtention de notre diplôme, notre apprentissage à LACENA
SARL nous a emmené a rédiger ce rapport. Tout au long de notre rapport, il a
été question pour nous de présenter le cadre et le déroulement du stage qui avait
pour but de présenter l’entreprise et ce que nous y avons effectué, puis de
présenter la notion de contrôle interne et la démarche d’élaboration d-un manuel
de procédures. Des analyses et suggestions ont été proposées pour une
amélioration de l’entreprise par le contrôle interne à travers la mise en place
d’un manuel de procédures. Notre séjour de 3 mois qui entre dans la formation
en licence professionnelle a été assez bénéfique pour nous qui prétendons
travailler dans des entreprises car il nous a permis de voir et de vivre les réalités
du monde du travail. Ce stage a été une expérience enrichissante pour nous car
nous avons pu prendre contact avec le milieu professionnel, milieu assez
difficilement maitrisable. Nous avons pu pendant cette période faire un
rapprochement entre les enseignements théoriques reçues à l’école et leurs
réalités pratiques sur le terrain. Malheureusement le temps imparti pour ce stage
nous a permis d’explorer l’aspect pratique de toutes les notions apprises à
l’école. Au début de notre stage, nous avons été affecté à divers services dans
lesquels des taches spécifiques nous ont non seulement permis d’agrandir notre
panel de connaissances mais aussi de maitriser la structure et le fonctionnement
de LACENA SARL et les propositions faites si possibles mises en pratique
pourront donc avoir une influence nette sur la rentabilité du cabinet.

BIBLIOGRAPHIE

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 33


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 FREDERIC BERNARD, REMI GAYRAUD, LAURENT ROUSSEAU<<Contrôle


interne, 2ème édition>>

 FRANCOIS BERGERET<< La pratique du contrôle interne>>

 Archives et Documents officiels de LACENA

 M. HEUTCHOU, cours de pratique de l’audit comptable 2017-2018 (non


publié).

 Ancien rapport d’Okodombe Hermine

ANNEXE

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 34


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

 Organigramme de LACENA SARL

ORGANIGRAMME

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 35


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

DIRECTION GENERALE

SECRETARIAT

SERVICE DE LA SERVICE ADMINISTRATIF


COMPTABILITE ET FINANCIER

Organigramme de LACENA SARL

TABLE DES MATIERES

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 36


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

SOMMAIRE……...…………………………………………………………………………….i

DEDICACE…..………………………………………………………………………………..ii

REMERCIEMENT.…………………………………………………………………………...iii

ABREVIATION….……………………………………………………………………….......iv

INTRODUCTION GENERALE….…………………………………………………………..1

CHAPITRE 1 : PRESENTATION GENERALE DE LACENA ET DEROULEMENT DU


STAGE……………………………………………………………………………………........2

SECTION 1 : HISTOTIQUE MISSIONS ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE


LACENA SARL…………………………………………………………………………….....2

I-HISTORIQUE ET MISSIONS DE LACENA SARL…………………………..……………2

1.1-Historique………………………………………………………………………………..2

1.2-Missions………………………………………………………………….………………3

II-ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LACENA SARL……...……………….5

2.1-Organisation…………………………………………………………….……………….5

2.2-Fonctionnement……………………………………………………….………………..6

2.3-Présentation de l’environnement externe de LACENA SARL...………………8

SECTION 2:DEROULEMENT DU STAGE………………………………………………...11

I-ACCUEIL ET TACHES EFFECTUEES………………………...…………………………11

1.1-Accueil…………………………………………………………………………………..11

1.2-Taches effectuées………...……………………………………………………………11

II-APPORTS DU STAGE ET DIFFICULTEES RENCONTREES…………………………12

2.1-Apports du stage….……………………………………………………………………12

2.2-Difficultés rencontrées………………………………………………………………..13

CHAPITRE 2 : THEORIE SUR LE CONTROLE INTERNE….…………………………....14

SECTION 1 : LE CONCEPT DE CONTROLE INTERNE…….…………………………....14

I-DEFINITION ET PRESENTATION DU CONTROLE INTERNE……………………….14

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 37


Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

1.1-Définition……………………………………………………………………………….14

1.2-Présentation du contrôle interne………………………………………………….…14

II-LES ACTEURS ET LES COMPOSANTES DU CONTROLE INTERNE…………….…15

2.1-Les acteurs du contrôle interne…………………………………………………..….15

2.2-Les composantes du contrôle interne…………………………………………...….15

SECTION 2 : FONDAMENTAUX DU MANUEL DE PROCEDURES……….………...…17

I-DEFINITIONS ET OBJECTIFS DU MANUEL DE PROCEDURES…………………….17

1.1-Définition………………………………………………………………………….……17

1.2-Objectifs………………………………………………………………………….……..17

II-FONCTIONS ET IMPORTANCE DU MANUEL DE PROCEDURES………….………18

2.1-Fonctions…………………………………………………..……………………………18

2.2-Importance du manuel de procédures………………..…………………………….19

CHAPITRE 3 : LA MISE EN PLACE D UN MANUEL DE PROCEDURES…..………….20

SECTION 1 : DEMARCHE D ELABORATION D UN MANUEL DE PROCEDURES…..20

I-LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DONNES………………………….………21

1.1-La collecte………………………………………………………………………………21

1.2-Le traitement des données……………………………………………………………21

II-LA VALIDATION, LA DIFFUSION, LE SUIVI ET L’EVALUATION DES


PROCEDURES………………………………………….……………………………………22

2.1-La validation et la diffusion d’un manuel de procédures………………………22

2.2-Le suivi et l’évaluation des procédures……………………………………………22

SECTION 2 : ANALYSES ET SUGGESTIONS…………………………………….……....23

I-ANALYSES…………………..…………………………………………………………….23

1.1-Aspects favorables……….……………………………………………………………24

1.2-Aspects défavorables………………………………………………………………….24

II-SUGGESTIONS………………………………………………………………………...…25
Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 38
Mise en place d’un manuel de procédures dans un cabinet comptable : cas de
LACENA SARL

2.1-Consolidation des forces…………………………………………………………….25

2.2-Réduction des faiblesses…………………………………………………………….25

CONCLUSION GENERALE...................................................................................................26

BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………………27

ANNEXES……………………………………………………………………………………28

Rédigé et présenté par MAKINJE TANKAM ALVINE GAELLE Page 39