Vous êtes sur la page 1sur 2

Les bénéfices de Jidoka

Le jidoka étant considéré comme le bloc de construction le plus important de la fabrication


sans gaspillage, il présente de nombreux avantages. Certains d'entre eux sont :

Réduire les déchets (Réduire les gaspillages)

L'un des avantages de Jidoka est qu'il cherche à minimiser toutes les formes de gaspillage.
Cela comprend tout, des défauts matériels à l'ergonomie des travailleurs.

Le LEAN décrit classiquement 7 types de gaspillage appelés « MUDAs » :

• Production excessive : produire trop, ou trop tôt.

• Attentes : attendre des pièces ou une machine qui finit son cycle, etc.

• Transport et manutention inutiles : tout transport est essentiellement un gaspillage et doit


être minimisé.

• Usinages inutiles et incorrects : toutes opérations non strictement nécessaires contribuant


à dépasser les attentes du client et mobilisant des ressources.

• Stocks excessifs : tous les stocks générant une utilisation d’espace ainsi qu’une gestion
financière futiles en regard de leur utilisation.

• Mouvements inutiles : tous les déplacements inutiles de personnel et actions superflus qui
ne contribuent pas directement à l'ajout de valeur.

• Défauts et rebuts : fabriquer des produits non conformes entraînant la destruction ou le


retraitement de ces produits, gaspillant temps, main d’œuvre et matière première.

Cette liste a été émise par Jeffrey Liker dans le livre The Toyota Way édité en 2004 par
McGraw-Hill

Trouver l'efficacité

Les conditions environnementales qui entravent l'efficacité du


travail sont également évitées. Les employés participent
activement aux processus d'amélioration. Cela renforce leur
sentiment d'appartenance et augmente leur motivation.
Il sépare les travailleurs à partir de machines à travers des mécanismes qui permettent de
détecter des anomalies de production (de nombreuses machines à Toyota ont eux). Il dit il
ya vingt-trois étapes entre le travail purement manuel et automatisé. Pour être pleinement
machines automatisées doivent être capables de détecter et de corriger leurs problèmes de
fonctionnement propres qui n'est actuellement pas rentable.

Diminution des coûts

En revanche, la stratégie Jidoka  permet une meilleure


utilisation des ressources de l'entreprise. Cela contribue
également à augmenter les flux de trésorerie. Les besoins de
stockage sont réduits, réduisant ainsi les coûts.

L'espace enregistré dans le stockage peut être utilisé pour


ajouter de nouvelles lignes de produits.
Le Jidoka évite les gaspillages et les coûts de correction en arrêtant la production aussitôt
qu'un problème est détecté. Les systèmes d'arrêt automatique dits poka yoke sont les outils
qui permettent de réduire le nombre d'opérateurs humains surveillant les machines.

La méthode Jidoka identifie la cause des arrêts et permet ainsi la mise en place de solutions
permanentes

Conclusion
Jidoka est l'épine dorsale de la fabrication sans gaspillage qui améliore l'efficacité des processus en le
faisant fonctionner en douceur. Au contraire, si le jidoka n'est pas mis en œuvre, il pourrait en
résulter une surproduction, un coût de main-d'œuvre élevé, un temps de retraitement plus long et
finalement un client insatisfait.

Vous aimerez peut-être aussi