Vous êtes sur la page 1sur 2

 Innovation et Finance

<< pour innover, il faut vouloir et pouvoir. Vouloir, c’est la pulsion du chercheur ; pouvoir, c’est la nef
de la guerre du financement. Sans financement, pas d’innovation >>. JP Betbèze

(La Monde 01/07/2003)

Le développement d’un projet innovant est une activité couteuse pour l’entreprise. Etudes de
marché, développement du produit, réalisation de prototypes et de démonstrateurs,
industrialisation, commercialisation sont des étapes nécessaires que l’entreprise doit financer. Ce
financement peut être interne ou externe. Dans le premier cas, il s’agit d’utiliser les fonds propres de
l’entreprise. Dans le second cas, plusieurs possibilités existent comme le recours à un prêt bancaire
ou l’accès à de nombreuses subventions et aides financières s’adressant aux entreprises désireuses
de développer leur potentiel innovant.

 Les source de financement de l’innovation

L’entreprise priorise le financement par ses propres ressources au financement externe, lorsque les
ressources internes sont jugées insuffisantes,

1. CIR Le crédit d'impôt recherche (CIR) est une mesure générique de soutien aux
activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, sans restriction de
secteur ou de taille. Les entreprises qui engagent des dépenses de recherche
fondamentale et de développement expérimental peuvent bénéficier du CIR en les
déduisant de leur impôt sous certaines conditions. Le taux du CIR varie selon le
montant des investissements.
2. Les principaux dispositifs publics de soutien au financement de l’innovation

DISPOSITIFS PUBLICS DE SOUTIEN AU FINANCEMENT DE L‘INNOVATION

INTILAK : Il est destiné aux startups innovantes ayant moins de 2 ans d‘activité en phase
de démarrage, porteuses d‘un projet d‘innovation ou d‘un projet de valorisation R&D, et
finance 90% des dépenses du projet, dans la limite d‘un million de dirhams TTC

TATWIR : Il est destiné aux entreprises ayant plus de deux années d‘existence, dédié aux
projets de R&D portés par une entreprise ou un groupement d‘entreprises agissant dans
le cadre d‘un cluster en phase de développement ou un consortium d‘entreprise(s) et
organisme(s) de recherche et finance 50% des dépenses du projet, dans la limite de 4
millions de dirhams TTC.

L‘instrument « PTR >> : Il est destiné aux projets d‘appui à l‘innovation et au


développement technologique portés par des entreprises, consortia ou groupements
d‘entreprises, et couvre les dépenses afférentes aux prestations éligibles à hauteur de
75% et ce dans la limite de 100 000 dirhams TTC.

Programme « RDTA >> : Soutien de la R&D dans le secteur de technologies avancées. Il


vise les entreprises associées à un laboratoire de recherche public ou consortium de
laboratoires publics. 50% du coût total du projet, limité à 2 millions de Dirhams TTC

Fonds Innov Invest-FII : Des nouveaux fonds d‘amorçage crées en juillet 2016, ils sont
dédiés aux startups et aux entreprises innovantes, les fonds auront une taille cible de 500
millions de Dirhams, devant permettre de financer environ 100 entreprises pour la
composante Equity et environ 300 porteurs de projet pour les composantes «
Avances/dettes » et « Assistance technique »
Le secteur privé est un acteur indéniable dans le processus de financement de
l‘innovation,

Autofinancement

Capital investissement

Endettement bancaire

Crowdfunding