Vous êtes sur la page 1sur 20

Centre de Ressources

Comptabilité Finance
Lycée MARIE CURIE

Avenue du 8 mai 1945 - BP 348

38435 ECHIROLLES cedex

http://crcf.ac-grenoble.fr/

Les amortissements comptables et fiscaux


Les dépréciations

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 1/20


Exercice 1
Pour chacune des propositions, indiquez la ou les bonne(s) réponse(s).
Vrai Faux
A – L’amortissement économique d’un bien commence à la date de
mise en service.  

B – Toutes les immobilisations sont amortissables.  

C – Une production immobilisée en-cours fait l’objet d’un


amortissement lors de l’inventaire.  

D – Seules les immobilisations non amortissables peuvent faire l’objet


d’une dépréciation.  

E – L’amortissement dérogatoire correspond à l’amortissement fiscal.


 

F – Un matériel industriel est acquis en N pour un montant HT de


12 000 €. La valeur résiduelle est estimée de façon significative à
1 000 €. Les coûts de sortie sont de 200 €.La base de calcul de
l’amortissement économique est de :
- 12 000 €
 
- 11 000 €
 
- 11 200 €
- 10 800 €  
 
G – Un matériel industriel est acquis en N pour un montant HT de
12 000 €. La valeur résiduelle est estimée de façon significative à
1 000 €. Les coûts de sortie sont de 200 €.La base de calcul de
l’amortissement fiscal est de :
- 12 000 €
- 11 000 €  
- 11 200 €  
- 10 800 €  
 
H – La dépréciation d’une immobilisation amortissable conduit à une
modification prospective du tableau d’amortissement.
 

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 2/20


Exercice 2

Le fournisseur Belin adresse à l’entreprise Duval le 1 er octobre N la facture n° 34 réglable


immédiatement.

Etablissements Belin
15, route de Rennes
DOIT
Entreprise Duval
Facture n° AX 316 Nantes, le 1er octobre N
Désignation Quantité Prix unitaire Montant
Machine outil NS4758 1 42 000 42 000,00

Montant brut 42 000,00


Remise 20 % 8 400,00
Net commercial 33 600,00
Escompte 5 % 1 680,00
Net hors taxes 31 920,00
Frais de transport 1 080,00
TVA 20 % 6 600,00
Net à payer 39 600,00

L’utilisation du bien est déterminable en fonction du nombre d’unités fabriquées.


Le nombre d’unités fabriquées prévu est le suivant :
N : 2 000
N+1: 10 000
N+2 : 25 000
N+3 : 25 000
N+4 : 18 000

TRAVAIL A FAIRE

1- Enregistrer l’écriture d’acquisition de l’immobilisation.


2- Présenter le tableau d’amortissement (Annexe).
3- Enregistrer les écritures en N et en N+1.
4- Présenter l’extrait de bilan et l’extrait du compte de résultat des années N et N+1.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 3/20


Annexe

N° de compte : 2154 Nom du compte: Matériel industriel


N° de l'immobilisation dans l'entreprise : 2154004
Désignation de l'immobilisation : Coût d’acquisition  € HT
Machine outil NS4758
Nom du fournisseur : Etablissements Belin Valeur résiduelle :
Facture n° 34 du 1er octobre N
Date de mise en service : 1/ 10
Mesure des avantages unités
Economiques attendus : fabriquées
Valeur
Quote-part des
Base de Annuité de Amortissement comptable
Années avantages
calcul l'exercice s cumulés nette en fin
économiques
d'exercice
N

N+1

N+2

N+3

N+4

Exercice 3

L'entreprise Samain a acquis le 17 juin N à la Société Lempereur un micro-ordinateur IBM pour un coût
de
18 000 € HT (La TVA a été entièrement récupérée), facture n° 121189. Le technicien de l’entreprise a mis
en service le matériel le 20 juin N. Le montant estimé de cette installation réalisée par les salariés de
l’entreprise est de 500 €.
L'entreprise décide d'amortir sur une durée de quatre ans le matériel, selon le mode linéaire.

TRAVAIL A FAIRE

1 - Enregistrer l’écriture d’acquisition de l’immobilisation ;


2 - Présenter le tableau d’amortissement ;
3 - Enregistrer les écritures en N et en N+1.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 4/20


Tableau d'amortissement du micro-ordinateur
N° de compte : 2183 Nom du compte: Matériel de bureau et
N° de l'immobilisation dans l'entreprise : 2183004 matériel informatique
Désignation de l'immobilisation : Montant de la facture TTC : 21 600 €
IBM 7400 TVA déductible : 3 600 €
Nom du fournisseur : Etablissements Lempereur Valeur d'origine (à amortir) :
Facture n° 121189
Date d'acquisition : 17/06/N Date de mise en service : 20/06/N
Durée probable de vie : 4 ans
Taux d'amortissement :
Valeur
Annuité de Amortissements
Années Base de calcul comptable nette
l'exercice cumulés
en fin d'exercice

Exercice 4

Soit un matériel industriel de valeur initiale de 12 000 € HT dont la durée de vie est estimée à 10 ans mais
que l'entreprise n'envisage d'utiliser que pendant 4 ans, de manière à profiter des évolutions
technologiques. De ce fait, elle revendra dans 4 ans ce matériel sur le marché des biens d'occasion. La valeur
résiduelle sur ce marché d'occasion estime qu'un bien similaire utilisé pendant 4 ans peut être valorisé à
7 500 € HT. Les coûts de sortie sont estimés à 500 €.
La date de mise en service est le 27 février N et le mode d’amortissement retenu est le mode linéaire.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 5/20


Valeur
Valeur Annuité de Amortissement
Années Base de calcul comptable nette
d’origine l'exercice s cumulés
en fin d'exercice

TRAVAIL A FAIRE

1. Evaluer la base de calcul des amortissements.


2. Présenter le tableau d’amortissement.
3. Comptabiliser l’opération à l’inventaire N.

Exercice 5

L’entreprise Dumoulin a réalisé les opérations suivantes au cours du mois de mars :

7 mars : Achat d’un matériel industriel au fournisseur Henri pour un montant HT de 8 000,00 €. Les frais
de transport sont de 500,00 € HT. L’entreprise a obtenu une réduction commerciale de 5 % sur le total HT.
Par ailleurs, la mise en service dans l’atelier réalisé par les salariés de l’entreprise a engagé des coûts
évalués à 700,00 €. Le règlement est prévu au 30 avril et un escompte de 1 % est accordé en cas de
règlement sous huitaine.

10 mars : Règlement du fournisseur Henri après déduction de l’escompte financier.

Renseignements sur les modalités d’amortissement du bien :


Date de mise en service : 1 juin N
La consommation des avantages économiques attendus se fait sur 5 ans en linéaire.
La valeur résiduelle est considérée comme nulle.
L’entreprise souhaite bénéficier de l’avantage fiscal dégressif (coefficient 1,75)

TRAVAIL A FAIRE

1. Présenter le tableau d’amortissement économique, dégressif et dérogatoire.


2. Comptabiliser les opérations de l’exercice N et N+2 au journal de l’entreprise.
3. Présenter l’extrait de bilan N+3.
Date Amortissement économique Amortissement fiscal Amortissement
dérogatoire

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 6/20


Base Amort VCN Base Amort VCN Dotation Reprise

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 7/20


Exercice 6
L’entreprise Lejeune de Binic, dans les Côtes d’Armor, a fait l’acquisition d’un véhicule particulier
nécessaire aux déplacements du directeur financier. La facture correspondante est présentée ci-après :

PEUGEOT SA
15, route de Nantes
Client :
350000 RENNES
Entreprise Lejeune
35 avenue Pierre Le Grand
Facture DOIT n°1254
22520 Binic
15 mars N

Réf. Désignation Prix unitaire Quantité Montant total HT

Peugeot 607 Essence 32 000,00 1 32 000,00


Option GPS 190,00 1 190,00
Frais de préparation 500,00 1 500,00

Montant HT 32 690,00
TVA à 20 % 6 538,00
Carte grise 612,00
Essence 90,00
Montant TTC 39 930,00
Votre acompte du 1er février 2 000,00
Total à payer 37 930,00
Modalité de règlement : à réception

Renseignements complémentaires :
- la date de mise en service est le 20 avril.
- la consommation des avantages économiques attendus est mesurée en unité de temps sur 5 ans
(amortissement constant).
- la valeur résiduelle  est définie par l’Argus automobile et est estimée à 4 000 €.
- l’entreprise opte pour l’incorporation des droits d’enregistrement dans le coût de
l’immobilisation.
- l’entreprise souhaite bénéficier des avantages de l’amortissement fiscal.

TRAVAIL A FAIRE

1. Comptabiliser l’opération d’acquisition du véhicule


2. Présenter le tableau d’amortissement économique, fiscal et dérogatoire.
3. Comptabiliser les opérations de l’exercice N au journal de l’entreprise.
4. Présenter l’extrait de bilan N+3

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 8/20


Exercice 7

La SARL CHOBLET est une entreprise à dominante industrielle qui réalise également des
opérations commerciales. Elle a été créée le 1 er septembre N-2. Son exercice comptable
coïncide avec l'année civile.

Vous êtes chargé(e) de présenter les écritures d'inventaire au 31 décembre N ; pour cela vous
disposez des éléments et informations nécessaires dans les annexes.

TRAVAIL A FAIRE

1. Préciser ce que recouvre l'expression « utilisation déterminable » dans la définition d'un actif
amortissable donnée par le Plan comptable général.
2. Donner la définition des différentes approches de la valeur énoncées par le Plan comptable
général :
-valeur résiduelle
-valeur nette comptable
- valeur actuelle.

A l'aide des annexes :

3. Enregistrer au journal l'écriture de terminaison de la construction du nouvel entrepôt.


4. Retrouver la valeur du bâtiment, du mobilier de bureau et du matériel industriel.
5. Présenter les tableaux d’amortissement du mobilier de bureau et du matériel industriel.
6. Comptabiliser les opérations à l’inventaire N.
7. Présenter un extrait du bilan et du compte de résultat au 31/12/N.

ANNEXE
Extrait de la balance après inventaire au 31 décembre N- 1 de la SARL CHOBLET
N° des Soldes Soldes
comptes Intitulés des comptes débiteurs créditeurs

145 Amortissements dérogatoires 16 022,88


2131 Bâtiments X
2154 Matériel industriel X
2183 Mobilier de bureau X X
2313 Constructions en cours 30 000,00
28131 Amortissement des bâtiments 5 800,00
28154 Amortissement du matériel industriel X
28183 Amortissement du mobilier de bureau 4 500,00

Informations relatives aux constructions de la SARL CHOBLET


© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 9/20
Le solde du compte « 2131 — Bâtiments » figurant dans l'annexe comprend uniquement l'entrepôt qui a été
acquis à la création de l’entreprise.
Le nouvel entrepôt dont la construction avait commencé en août N-1 s'est terminée le 31 mars N. Le montant
total de la construction achevée s'élève à 75 000 € HT. La construction est réalisée par les salariés de
l’entreprise.
La durée de consommation des avantages économiques attendus de ces entrepôts est de vingt ans. Leur
valeur résiduelle n'est ni significative ni mesurable. La SARL utilise le mode d'amortissement linéaire.

Informations relatives au mobilier de bureau de la SARL CHOBLET


Le mobilier de bureau, acheté d’occasion, a été acquis et mis en service à la création de l’entreprise. La
consommation des avantages économiques attendus est mesurée en unité de temps sur 8 ans. La valeur
résiduelle est de 3 000 €.
Informations relatives au matériel industriel de la SARL CHOBLET
Le matériel industriel a été acquis à la création de l’entreprise. La mise en service est intervenue le 16
septembre N-2. La consommation des avantages économiques attendus est mesurée en unité de temps
sur 4 ans. La valeur résiduelle est de 5 000 €. Par ailleurs, l’entreprise Choblet souhaite bénéficier de
l’avantage procuré par l’amortissement fiscal dégressif sur 5 ans.

Exercice 8

Durant l'exercice N l'entreprise Martin a réalisé l'investissement mentionné dans l'annexe 2.

TRAVAIL A FAIRE

1. Présenter la facture résumée envoyée par l'entreprise SACAM, déterminer la valeur d'entrée
dans le patrimoine. Passer l'écriture d'acquisition.
2. Etablir le plan d'amortissement complet de l'équipement. Déterminer la quote-part de
subvention virée au résultat.
3. Passer au journal les écritures d'inventaire N+2.
4. Présenter les postes utiles du bilan N+2 avec rappel de
N+1. Les calculs justificatifs seront présentés hors du
bilan.
Comparer un prêt accordé à l'entreprise avec une subvention d'équipement.

ANNEXE Investissement — Amortissement


Le 5 mars N, l'entreprise a reçu du fabricant SACAM une facture dont sont extraites les données suivantes :

- Presse prix catalogue HT 110 000 €,


- escompte de règlement 1 % sur le prix catalogue,
- transport et installation HT 11 100 €
- TVA au taux de 20 %,
- déduction de votre avance du 15 novembre N-1 de 30 000 €.

Cet investissement bénéfice d'une subvention d'équipement accordée par le Conseil Régional égale à 20 %
de la valeur d'entrée.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 10/20


La presse sera utilisée pendant 5 ans. La mise en service a eu lieu le 16 mars N. Les avantages économiques
seront obtenus de manière régulière dans le temps.

L’entreprise souhaite bénéficier de l’avantage fiscal de l’amortissement dégressif sur 5 ans.

D’après sujet d’INTEC

Exercice 9

La société INFOTECH, fabricant de matériel informatique a établi la facture suivante :

SARL INFOTECH
15 rue du Lac Client :
22000 Saint –Brieuc Discount Matériel
35 avenue Pierre Le Grand
Facture DOIT n° 2314 22520 Binic
10 novembre N

Réf. Désignation Prix unitaire Quantité Montant total HT

34 Ecrans 19 pouces 230,00 30 6 900,00


67 Unités centrales Acer 125,00 25 3 125,00
345 Logiciel ERP 2000,00
Frais de transport 500,00
Frais d’installation 200,00
Montant HT 12 725,00
Réduction 5 % 636,25

Net commercial 12 088,75


Escompte 1 % 120,89
Net financier 11 967,86

TVA à 19,60 % 2 393,57


Montant TTC 14 361,43
Votre acompte du 1er décembre 900,00

Total à payer 13 461,43

Modalité de règlement : à réception des marchandises

Renseignements complémentaires :
Le matériel de bureau et informatique ainsi que les logiciels procurent des avantages économiques sur 4
ans.
La mise en service à lieu le 12 décembre N.

L’entreprise souhaite bénéficier de l’avantage lié aux amortissements fiscaux.

Renseignements complémentaires :
Le matériel de bureau et informatique ainsi que les logiciels procure des avantages économiques sur 4
ans.
La mise en service à lieu le 12 décembre N.

L’entreprise souhaite bénéficier de l’avantage lié aux amortissements fiscaux.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 11/20


Les frais liés à la mise en service sont répartis proportionnellement au prix d’acquisition de chacune des
immobilisations.
Remarques :
 Immobilisations bénéficiant d'un amortissement fiscal exceptionnel : l'amortissement
exceptionnel sur 12 mois est applicable sur option notamment aux logiciels acquis ou aux sites
Internet acquis (CGI art. 236-II). Cet amortissement est effectué au prorata du nombre de mois
restant à courir entre le premier jour du mois d’acquisition et la clôture de l’exercice. Le solde est
déduit à la clôture de l’exercice suivant.
Par dérogation au principe général, l’amortissement économique commence à la date
d’acquisition et non pas à la date de mise en service.
 La valeur résiduelle du matériel informatique est estimée à 1 000 € à la fin de la consommation
des avantages économiques attendus. La valeur résiduelle des logiciels est nulle.

TRAVAIL A FAIRE

1 – Comptabiliser la facture chez le client, en considérant que ce dernier réalise des investissements
pour ses services administratifs.
2 – Présenter les tableaux d’amortissements du matériel informatique et du logiciel.
3 – Comptabiliser les opérations en N et en N+2.

Exercice 10
Il est prévu de restructurer l'activité menuiserie de l’entreprise Guillou en N. Un test de
dépréciation sera effectué à cette occasion.

TRAVAIL A FAIRE
1 - Préciser le montant de la valeur nette comptable au 31 décembre N avant le test de
dépréciation ;
2 - Déterminer le montant éventuel de la dépréciation ;
3 - Présenter le tableau d’amortissement prospectif.
4 – Comptabiliser les opérations au 31 décembre N.

Renseignements complémentaires
L'entreprise de menuiserie a fait l'acquisition d'une machine-outil.
• Date d'achat et de mise en service : 1 er avril N-2
• Valeur d'achat HT de la machine-outil : 20 000 €
• Durée d'amortissement : 5 ans (amortissement linéaire)
Tableau des valeurs vénales et d’usage

Année Valeur vénale Valeur d’usage

31/12/N-2 18 000,00 17 500,00


31/12/N-1 14 000,00 15 000,00
31/12/N 6 000,00 5 000,00

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 12/20


Exercice 11

Un matériel industriel (tour numérique) est acquis et mis en service le 1er octobre N pour un
montant de 86 000 € HT.
L’utilisation du bien est prévue pour 5 ans et déterminable en fonction du nombre d’unités
fabriquées.
Le nombre d’unités fabriquées prévu est le suivant :
N : 2 000
N+1 : 10 000
N+2 : 25 000
N+3 : 25 000
N+4 : 18 000

TRAVAIL A FAIRE

1 Présentez le tableau d’amortissement ;


2 – Début N+3, l’état du marché de l’entreprise conduit à réviser le nombre d’unités produites.
Au bout du compte, il y aura 30 000 unités produites en N+3, 20 000 unités en N+4. Procéder à
la modification prospective du tableau d’amortissement.

Exercice 12

L'entreprise ASTON, spécialisée dans la fabrication de matériel médical, a mis en service le 1er avril N un
matériel technique acquis le 15 mars N (prix d'acquisition hors taxes à déterminer - TVA : 20 %).
La durée probable d'utilisation de ce matériel est de 5 ans. A la fin de cette durée d'utilisation, sa valeur
résiduelle (significative et mesurable) n'est pas nulle (valeur à déterminer).

La dotation aux amortissements au titre de l'année N est de 6 000 € et la valeur nette comptable de ce
matériel est de 39 000 € au 31 décembre N. La consommation des avantages économiques attendus est
linéaire.

L'entreprise clôture ses comptes aux 31 décembre chaque année.

TRAVAIL A FAIRE

1. Comment est déterminée la base amortissable d'une immobilisation ?

2. Calculer la base amortissable du matériel technique.

3. Calculer la valeur d'entrée (hors taxes) du matériel technique.

4. Comptabiliser l'acquisition du matériel technique.

5. Calculer la valeur résiduelle.

6. Présenter le tableau d'amortissement de ce matériel pour les années N à N+5.


© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 13/20
7. Au 31 décembre N+1, il existe un indice montrant que le matériel a perdu notablement de sa valeur.
Un test de dépréciation a été effectué. A cette date, la valeur actuelle de ce matériel s'élève à
25 000 €.
Comptabiliser toutes les écritures relatives au matériel technique au 31 décembre N+1.
Présenter les modifications prospectives du tableau d’amortissement au 31/12/N+2.

8. Au 31 décembre N+2, un nouveau test de dépréciation est réalisé. Il montre que la valeur actuelle
peut être estimée à 24 000 €.
Comptabiliser toutes les écritures relatives au matériel technique au 31 décembre N+2.
Présenter les modifications prospectives du tableau d’amortissement au 31/12/N+3.

D’après sujet de l’INTEC

Exercice 13

On vous communique les informations de l’entreprise Gilardin :


A/ Extrait des balances par soldes avant et après inventaire au 31/12/N de l'entreprise

Balance avant inventaire Balance après inventaire


SD SC SD SC

Amortissements dérogatoires 2 260,42 ?


Constructions 165 000,00 ?
Matériel industriel ? ?
Matériel de bureau et informatique ?
Mobilier de bureau 38 000,00
Amortissement des constructions 28 000,00 35 312,50
Amortissement du matériel industriel ? ?
Amortissement du matériel de bureau et info.
Amortissement du mobilier de bureau 10 000,00 ?

L'entreprise a acquis ses constructions le 2/01/N-4 à l'exception d’un atelier d'une valeur d'origine
de 25 000 € HT acquis et mis en service au cours de l'année N. L’entreprise pratique un taux
d’amortissement linéaire sur 20 ans et les valeurs résiduelles sont considérées comme nulles.

Le mobilier de bureau a été acquis pour 30 000 € HT le 01/09/N-2 et pour 8 000 € le 01/06/N.

Le matériel de bureau et informatique a été acquis et mis en service le 1er avril N-2. La consommation des
avantages économiques attendus est mesurée en unités de temps de durée sur 4 ans. La valeur résiduelle du
matériel informatique est de 1 000 €. L’entreprise souhaite utiliser l’avantage fiscal lié à la technique de
l’amortissement dégressif.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 14/20


L'entreprise pratique le système de l'amortissement linéaire et applique le même taux à toutes les
immobilisations figurant dans un même poste du bilan.

Matériel industriel acquis le 1er juin N pour un montant de 38 000 € HT prix catalogue,
l'entreprise a bénéficié d'une remise de 5 %. Les frais de transport s'élèvent à 600 € HT et les frais
d'installation et de mise en service à 300 € HT.

Les avantages économiques attendus sur les cinq exercices (N à N+4 inclus) sont mesurés par le
nombre d'unités fabriqués, soit respectivement : 1 200, 3 800, 6 000, 5 000 et
4 000 unités. En N, l'entreprise estime la valeur résiduelle à 5 000 € HT, les frais de remise en l'état
s'élèveront probablement à 1 000 €.

TRAVAIL A FAIRE
1. Retrouver par le calcul le taux d'amortissement pratiqué pour le mobilier de bureau.
2. Retrouver la date de mise en service de l’atelier.
3. Retrouver la valeur d’origine et les amortissements du matériel de bureau et informatique. Présenter le tableau
d’amortissement.
4. Pour le matériel industriel :
- Déterminer la valeur d'entrée dans le patrimoine.
- Déterminer la base amortissable.
- Présenter le tableau d'amortissement complet.
5. Enregistrer la dotation de l'exercice N pour tous les actifs compris dans l'extrait de la balance.
6. Présenter l’extrait des annexes du tableau des immobilisations et du tableau des amortissements.

Tableau des Immobilisations au 31 décembre N


A B C D
Valeur brute au Diminutions Valeur brute à
Augmentations
début de (cessions ou mises la fin de
(acquisitions)
l’exercice au rebut) l’exercice
immobilisations corporelles

TOTAL

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 15/20


Tableau des AMORTISSEMENTS au 31 décembre N
A B C D
Amortissements
Augmentations : Diminutions Amortissements
cumulés au
dotations de d’amortissements cumulés à la fin
début de
l’exercice de l’exercice de l’exercice
l’exercice
immobilisations corporelles

TOTAL

Exercice 14

La SA MEMORANDA a acquis et mis en service, le 1er juillet N, un camion d'une valeur de 25 000 € HT. Ce
véhicule sert aux opérations de maintenance sur les sites des clients.
La société amortit linéairement ce véhicule sur 5 ans. Elle a estimé que la valeur de revente du bien à la
fin de sa période d’utilisation sera de 6 000 €, les frais de revente s'élèvant à 1 000 €.

Au 31 décembre N, aucun indice de dépréciation n'a été relevé.


Au 31 décembre N+1, suite à de nombreux changements de chauffeurs et à une mauvaise utilisation du
bien, le camion présentait des signes importants de détérioration. La valeur vénale du camion à cette date
a été estimée à 15 500 € et sa valeur d’usage à 14 500 €.

Au 31 décembre N+2, suite à l’utilisation exclusive du camion par un chauffeur expérimenté, la valeur
vénale du camion est estimée à 13 000 € et sa valeur d’usage à 11 800 €.

TRAVAIL A FAIRE

1. Rappeler la définition de l'amortissement et du plan d’amortissement.


2. Indiquer en quoi consiste le test de dépréciation. Préciser son utilité.
3. Indiquer les modalités de détermination de la valeur actuelle.
4. Déterminer la valeur actuelle du camion au 31 décembre N+1 et au 31 décembre N+2.
5. Présenter le plan d'amortissement initial du camion (annexe A à rendre avec la copie).
6. Présenter, jusqu'en N+2, le tableau de suivi des dépréciations du camion, en tenant compte
éventuellement des modifications nécessaires du plan d'amortissement (annexe B à rendre avec la
copie).
7. Comptabiliser les écritures nécessaires au 31 décembre N+2.
© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 16/20
D’après sujet de DCG

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 17/20


Annexe A
Plan d'amortissement initial du camion

Années Base amortissable Amortissement Cumul des amortissements VNC


N

N+1

N+2

N+3

N+4

N+5

Annexe B
Tableau de suivi des dépréciations du camion
Cumul des Dépréciation
amortissements VNC avant Dotation Reprise VNC
Base Valeur
Années Amortissement et des dépréciation finale au
amortissable actuelle
dépréciations de l’exercice bilan
(a)
N

N+1

N+2

(a) avant révision éventuelle des dépréciations

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 18/20


Exercice 15
La SARL VETIMARIN, à l'origine spécialisée dans la fabrication de chandails, a récemment diversifié sa
production. Elle propose aujourd'hui un large choix de vêtements marins : pulls, marinières, vestes,
bonnets, écharpes. Elle commercialise ses produits auprès de particuliers et de détaillants.

A- Dépréciation d'une immobilisation amortissable


La société a acquis et mis en service le 1er octobre N une nouvelle machine à tricoter pour 25  000 € HT
qui sert exclusivement à la fabrication des pulls. La durée d'utilisation a été fixée à 5 ans et le mode
d’amortissement linéaire est appliqué. L'existence d'un marché d'occasion sur ce type de matériel a
permis de fixer la valeur de revente au terme de 5 années d'utilisation à
3 000 €.
Courant N+1, les performances du matériel sont nettement inférieures à celles attendues. La production
doit être revue à la baisse. Un test de dépréciation est effectué à la fin de l'année N+1 et la valeur actuelle
du bien est estimée à 15 000 €.
Compte tenu des performances du matériel, l’entreprise estime que la durée d’utilisation restante doit
être ramenée à trois ans ; la valeur résiduelle au terme de l’utilisation reste inchangée.

TRAVAIL A FAIRE

1. Donner la définition des termes suivants : valeur résiduelle, dépréciation.


2. Préciser les conditions nécessaires pour que la valeur résiduelle soit retenue pour déterminer la base
amortissable en comptabilité.
3. Justifier la présence du test de dépréciation effectué à la fin de l'exercice N+1 et indiquer en quoi
consiste ce test.
4. Justifier le montant de la dépréciation au 31 décembre N+1.
6. Enregistrer les écritures comptables nécessaires au 31 décembre N+1.
7. Calculer la dotation aux amortissements au titre de l'exercice N+2.

B- Amortissement exceptionnel d'un logiciel


Le chef comptable de la société doit pratiquer l'amortissement d'un logiciel de conception assisté par
ordinateur acquis et mis en service le 1 er juillet N+1. La facture comportait les éléments suivants : montant
brut HT : 1 650 € ; remise 100 € ; escompte 50 € pour règlement comptant. La durée d'utilisation est
estimée à 3 ans.
Il consulte le Code général des impôts et relève que celui-ci prévoit, pour certains biens, la possibilité de
pratiquer un amortissement exceptionnel sur douze mois. En particulier :
- les logiciels acquis ;
- les matériels destinés à économiser l'énergie ;
- les investissements en faveur de l'environnement (destinés à lutter contre le bruit, la pollution).

L'entreprise retient les options fiscales les plus avantageuses.

TRAVAIL A FAIRE

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 19/20


1. Calculer le coût d'acquisition du logiciel.
2. Indiquer quel est l'intérêt pour l'entreprise de pratiquer un amortissement exceptionnel.
3. Présenter le tableau de calcul des amortissements comptables, fiscaux et dérogatoires du logiciel.
4. Enregistrer les écritures comptables nécessaires au 31 décembre N+1.
5. Etablir un extrait de bilan relatif au logiciel au 31 décembre N+1 en détaillant les éléments d’actif et
de passif.

© Réseau CRCF - Ministère de l'Éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 20/20