Vous êtes sur la page 1sur 7

CAS SD

L’entreprise « SD » a un exercice comptable qui coïncide avec l’année civile ; elle
vous demande d’établir un budget de trésorerie mensuel pour le 1 er semestre de
l’exercice 2006 ; à cet effet elle a réunit les documents comptables et les
informations suivantes :

Bilan au 31/12/2005

Actif Passif
Actif immobilisé 460 000   Capital social 300 000  
stock 120 000   réserves 200 000  
clients et comptes rattachés 98 000 (a) dettes de financement 90 000 (b)
Etat 22 000 (c) fournisseurs et comptes rattachés 99 000 (d)
Autres débiteurs 5 000 (e) Etat 30 000 (f)
Disponibilités 15 000   organismes sociaux 1 000 (g)
Total 720 000   Total 720 000  

(a) Règlements en 2006 :


Fin janvier : 28 000
Fin février : 35 000
Fin mars : 35 000

(b) Emprunt remboursable par trimestrialités de 15 000 le 31/03, le 30/06, le


30/09 et le 31/12 de chaque ; taux d’intérêt 12 %.

(c) °3455° TVA RECUPERABLE =


Il s’agit de la TVA sur achat de décembre 2005, à déduire sur la déclaration à
établir au titre de janvier 2006 pour 6 195 ; Sur celle de février 2006 pour
7823 ; Et sur celle de mars 2006 pour 7982.

(d) Les dettes vis-à-vis des fournisseurs sont réglées suivant l’échéancier suivant
en 2006 :
31/01 : 49 000
28/02 : 50 000

(e) Créances sur cession d’immobilisations réglables le 30/04

(f) Ce compte comprend le reliquat de l’impôt sur les sociétés de 19 000 et la


TVA à payer au titre des opérations du mois de décembre 2005 ainsi que la
TVA sur cession des immobilisations.

(g) Cette somme sera réglée en janvier 2006.

Informations complémentaires

1
Les acomptes sur IS à verser au titre de 2006 s’élèvent à 14 294.

Prévisions pour l’année 2006

Données janvier février mars avril mai juin


ventes en quantités 1 000   2 200 800   1 700
prix unitaire (HT) 200 200 200 200 200 200
achat en quantités   800 1 200  2 100    1 100
prix unitaire (HT) 130 130 130 130 130 130
autres charges 15 000 15 000 15 000 15 000 15 000 15 000
externes (TVA non
déductible)
salaires mensuels 15 000 15 000 15 000 15 000 15 000 15 000
bruts
charges sociales et 23% 23% 23% 23% 23% 23%
assurances

Le taux de TVA est de 20% sur les ventes, les achats et les services ; il est de 7%
sur les intérêts ; l’entreprise est sous le régime des encaissements.

● Les conditions de règlements de clients sont les suivantes :


▪ 10% au comptant;
▪ 30% à 30 jours fin de mois ;
▪ 30% à 60 jours fin de mois ;
▪ 30 % à 90 jours fin de mois.
● Les achats et les charges externes sont payés à 60 jours fin de mois.
● Les salaires sont payés à la fin du mois concerné et les charges
correspondantes le mois suivant.
● Le stock au 30/06 est égal à 65 000.
● Le taux d’imposition est de 35%.
● Les amortissements annuels s’élèvent à 80 000.

2
CAS BELLA

La société BELLA vous demande d’établir son budget de trésorerie relatif au premier
semestre de l’année 2007. Vous disposez des documents et renseignements suivants.
Bilan au 31.12.2006 de BELLA
Actif Montant Passif montant
Immobilisations brutes 380.000 Capitaux propres 324.360
Amortissements 128.000
Dettes de financement (3) 100.00
Immobilisations nettes 252.000
Matières premières 22.380 Fournisseurs de matières 1ères 23.720
Produits finis 33.200
Clients (0) 46.000 Charges sociales 9.500
TVA récupérables sur les charges (1) 50.000
Autres débiteurs (2) 50.000 TVA due 7.440
Trésorerie-Actif 11.440
TOTAL 465.020 TOTAL 465.020

(0) Règlement en 2007 : 26.000 DH en janvier et le reliquat en février ;


(1) À déduire de la déclaration de février ;
(2) Créance sur cession d’immobilisation réglable le 30/02 ;
(3) il s’agit d’un emprunt remboursable par trimestrialités de 25 000 le 31/03, le 30/06, le 30/09 et 31/12 de
chaque année ; taux d’intérêt 12%.

BUDGETS DU PREMIER SEMESTRE DE L’ANNÉE 2007.

► Budget des ventes

Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin Total


Prix unitaire 200 200 200 200 200 200 -
Quantités 200 500 250 750 250 350 2.300
Chiffres d’affaires (KDH) 40 100 50 150 50 70 460

► Budget de la production (en dirhams)

ELEMENTS Janvier Février Mars Avril Mai Juin Total


Charges directes

- Consommation de matières 1ère 40.000 32.000 44.000 48.000 20.000 24.000 208.000
- Salaires de production 4.000 3.000 4.200 4.400 3.000 3.000 21.600
- Charges sociales 2.000 1.500 2.100 2.200 1.500 1.500 10.800

Charges indirectes

- Entretien 1.000 500 1.000 2.000 500 200 5.200

3
- Assurances 3.000 3.000 3.000 3.000 3.000 3.000 18.000
- Taxes et impôts 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 6.000
- Amortissements 3.000 3.000 3.000 3.000 3.000 3.000 18.000
Chiffres d’affaires (KDH) 54.000 44.000 58.300 63.600 32.000 35.700 287.600

► Budget des achats (en dirhams)

Matières premières
ELEMENTS Janvier Février Mars Avril Mai Juin Total

Stock initial 22.380 12.380 20.380 26.380 28.380 8.380 -

Livraisons (début de moi) 30.000 40.000 50.000 50.000 - 30.000 200.000


Consommations du mois 40.000 32.000 44.000 48.000 20.000 24.000 208.000

Stock final 12.380 20.380 26.380 28.380 8.380 14.380 -

► Budget des services fonctionnels (en dirhams)

ELEMENTS Janvier Février Mars Avril Mai Juin Total

Salaires et appointements 15.000 15.000 15.000 15.000 15.000 15.000 90.000


Charges sociales 7.500 7.500 7.500 7.500 7.500 7.500 45.000
Charges de gestion 2.000 3.000 500 1.000 2.000 800 9.300

Total du mois 24.500 25.500 23.000 23.500 24.500 23.300 144.300

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

► Règlements des clients

Les ventes sont encaissées moitié comptant, 25% à 30 jours fin de mois, 25% à 60 jours fin de mois.

► Règlements fournisseurs
Les fournisseurs de matières premières sont réglés à 30 jours fin de moi ; les autres fournisseurs sont
réglés comptant

► La TVA

Tous les produits et les charges passibles de la TVA sont taxés au taux normal
L’entreprise règle la TVA le 25 du mois suivant et relève du régime du droit commun.

► Règlements divers
● Les impôts et taxes liés à la production sont payés à la fin du semestre.
● L’impôt sur le résultat dû au titre de l’année 2006 est de 60.000 DH
● Les primes d’assurances annuelles s’élèvent à 36.000 et sont réglées globalement en mars
● Les salaires sont réglés la fin du mois échu.
● Les charges sociales relatives aux salaires sont payées le 15 du mois suivants.

4
Travail à faire

1. Etablir le budget des encaissements pour le premier semestre 2007.


2. Etablir le budget de TVA et celui des décaissements pour la même période.
3. Présenter les documents de synthèse prévisionnels au 30.06.2007.

CAS ALARM

L’entreprise casablancaise ALARM, située à darb ghalaf, fabrique un appareil de surveillance


électronique antivol. Elle connaît une forte variation saisonnière de son activité.

I. Les statistiques mensuelles des ventes en quantités pour l’année N ainsi que les prévisions
pour l’année N+1 sont les suivantes :
MOIS Vente « N » Prévisions « N+1 »
Janvier 2 000 2 100
Février 2 100 2 200
Mars 2 000 2 200
Avril 2 200 2 500
Mai 2 400 2 500
Juin 2 900 3 000
Juillet 2 000 2 000
Août 1 500 2 000
Septembre 1 700 2 000
Octobre 1 800 2 300
Novembre 2 000 2 300
Décembre 2 100 2 300

II. Pour une activité de 2 000 appareils fabriqués et vendus, les charges d’exploitation sont
les suivantes :
▪ Pièces électroniques : 40 000 (variable) ; (un appareil fabriqué nécessite une seule pièce)
▪ Main-d’œuvre : 100 000 (variable) ;
▪ Charges sociales : 40 000 (variable) ;
▪ Charges externes : 7 000 (Fixe).

III. Le prix de vente unitaire (hors taxe) d’un appareil est de 100 DH.
5
IV. Le processus de montage est relativement court (quelques jours) et la production est
immédiatement livrée et facturée à des grossistes qui l’écoulent par le réseau des
quincailleries.

V. La durée de stockage des pièces électroniques est, en moyenne, d’un mois.


VI. Les frais du personnel et les charges externes sont payés dans un mois ; les clients
paient à 90 jours et les fournisseurs sont réglés à 60 jours.

VII. On tient compte d’un taux normal.


VIII. La banque de l’entreprise autorise un découvert à court terme. On néglige les agios
correspondants.

IX. les immobilisations, acquises depuis deux ans au 31.12.N, sont amortissables
linéairement sur cinq ans. Les amortissements sont comptabilisés mensuellement par
abonnement pour une valeur de 12 000 DH.

X. Au janvier N+1, le bilan initial, après répartition des bénéfices de l’année N, présente,
entre autres, les postes suivants :
▪ Capital 800 000
▪ Réserves 220 284
▪ Immobilisations (valeur brute)  720 000
▪ Trésorerie à déterminer

XI. Il est prévu de réaliser un investissement en matériel d’un montant de 18 000 début
juillet, payable immédiatement, amortissable linéairement sur cinq ans.

XII. La prévision des ventes pour janvier N+2 est de 2 300 appareils.

TRAVAIL A FAIRE
1. présenter le bilan initial au 01.01.N+1 ;
2. Etablir les comptes de résultats mensuels pour l’exercice N+1 ;
3. Etablir le budget annexe de TVA pour l’année N+1 ;
4. Etablir le budget de trésorerie pour N+1 ;
5. Présenter le bilan prévisionnel au 31.12.N+1

6
7