Vous êtes sur la page 1sur 3

Laminage à chaud et laminage à froid :

différences et avantages

L’acier, qui est une variante du fer alliée au carbone, a souvent


d’autres éléments ajoutés pour le préparer à la transformation et à
l’utilisation industrielle. L’un d’eux est le laminage à froid ou à chaud,
qui est un processus très populaire qui prépare l’acier à l’utilisation.
L’industrie du tube l’utilise largement.

Le laminage est un procédé industriel de formage des métaux dans


lequel un matériau métallique est introduit entre une ou plusieurs
paires de rouleaux pour réduire son épaisseur et le rendre plus
uniforme
C’est un processus similaire au passage d’un rouleau sur une pâte à
pizza, et son objectif est de stimuler les propriétés mécaniques
(résistance à la traction, limite élastique, allongement …) du matériau.

Le laminage est classé en fonction de la température du matériau


laminé. Il peut être à chaud ou à froid.

Qu’est-ce que le laminage à chaud ?


L’acier laminé à chaud est un acier laminé qui a subi le processus de
formage à une température supérieure à 926 degrés pour l’empêcher
de recristalliser. L’acier qui est au-dessus de la température de
recristallisation peut être façonné beaucoup plus facilement que l’acier
plus froid et il peut être fabriqué à partir de lingots de matériau de
tailles beaucoup plus grandes. Il est également moins cher à fabriquer
que l’acier laminé à froid et il est souvent fabriqué sans pause ni retard
dans le processus, il n’est donc pas nécessaire de réchauffer l’acier.
Pendant le processus de refroidissement, l’acier laminé à chaud se
contracte, ce qui rend sa taille et sa forme finales moins prévisibles
que le laminage à froid.
Le laminage à chaud permet une grande variété de formes et de pièces,
ainsi que la possibilité de fabriquer de grandes pièces sans se soucier
de l’intégrité du matériau. C’est pourquoi l’acier laminé à chaud est
souvent utilisé dans des projets structurels.

Qu’est-ce que le laminage à froid ?


L’acier laminé à froid passe par un procédé de mise en forme à
température ambiante, permettant sa recristallisation. Étant donné que
l’acier est fabriqué à une température beaucoup plus basse, il n’est pas
nécessaire de s’inquiéter du changement de volume et de forme du
matériau, comme c’est le cas de l’acier laminé à chaud, adapté aux
utilisations où des formes précises ne sont pas requises et faibles
tolérances. C’est la raison principale pour laquelle le laminage à froid
est généralement plus cher que le laminage à chaud.
Le laminage à froid augmente la résistance et la dureté de l’acier et
diminue sa ductilité (c’est-à-dire sa capacité à se déformer
plastiquement de façon durable sans se casser), et il est donc
nécessaire de le soumettre à un procédé appelé recuit. C’est pourquoi
le laminage à froid, c’est essentiellement le laminage à chaud qui a
subi un procédé de formage supplémentaire.

Différences entre laminage à chaud et


laminage à froid
Propriétés mécaniques
Les propriétés mécaniques de l’acier dépendent souvent de sa
composition chimique. Pour cette raison, il n’est jamais fiable de faire
des hypothèses sur les propriétés mécaniques du laminage à chaud par
rapport au laminage à froid à moins que leur composition chimique ne
soient les mêmes.
Si nous partons de la composition de l’acier au carbone 1018, qui est
l’une des plus courantes, nous pouvons voir qu’il existe des
différences clés entre le laminage à froid et le laminage à chaud.

Laminage à chaud Laminage à froid


Résistance à la traction 67.000 psi 85.000 psi
Limite élastique 45.000 psi 70.000 psi
Réduction volumétrique 58 55
Étirement en 2″ 36 28
Dureté Brinell 137 167

Avantages
L’acier laminé à chaud, ayant une tolérance plus élevée, permet une
plus grande malléabilité, tandis que l’acier laminé à froid est limité à
certaines formes limitées, telles que plate, carrée et ronde.