Vous êtes sur la page 1sur 30

NF EN ISO 15630-1

2010-12

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients Normes en ligne.
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of AFNOR Webshop
(Standards on line) customers. All network exploitation, reproduction and re-dissemination,
even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.

Boutique AFNOR

Pour : EURARMA

Client 4203300

Commande N-20110512-465772-TA

le 12/05/2011 09:25
Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

FA152067 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN ISO 15630-1


Décembre 2010

Indice de classement : A 03-720-1

ICS : 77.140.15 ; 77.140.60 ; 77.140.65

Aciers pour l'armature et la précontrainte du béton


Méthodes d'essai
Partie 1 : Barres, fils machine et fils pour béton armé

E : Steel for the reinforcement and prestressing of concrete — Test methods —


Part 1: Reinforcing bars, wire rod and wire
D : Stähle für die Bewehrung und das Vorspannen von Beton — Prüfverfahren —
Teil 1: Bewehrungsstäbe, -walzdraht und -draht
© AFNOR 2010 — Tous droits réservés

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 24 novembre 2010 pour prendre effet
le 24 décembre 2010.
Remplace la norme homologuée NF EN ISO 15630-1, d'août 2002.

Correspondance La Norme européenne EN ISO 15630-1:2010 a le statut d'une norme française


et reproduit intégralement la Norme internationale ISO 15630-1:2010.

Analyse Le présent document spécifie les méthodes d’essai applicables aux barres, fils
machine et fils en acier pour béton armé.

Descripteurs Thésaurus International Technique : barre métallique, fil métallique, fil machine,
acier pour béton, armature de béton armé, armature de béton précontraint, essai,
essai de traction, essai de pliage, essai de fatigue, analyse chimique, mesurage,
caractéristique géométrique, masse linéique, écart dimensionnel.

Modifications Par rapport au document remplacé, les principales modifications portent sur les
articles 2 et 4, les paragraphes 5.2, 5.3, 6.3, 6.4, 7.3, 7.4, 8.2, 8.3, 8.4, 10.2 et 11.3,
le Tableau 1 et la Figure 6.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR 2010 AFNOR 2010 1er tirage 2010-12-P


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

Aciers pour béton armé BN ACIER BNAC 104-10

Membres de la commission de normalisation


Président : M CRETON
Secrétariat : BN ACIER

M ANTONELLI ARMATURIS
M ARNAULT FIMUREX BTP
M BERTHOLOM AFCAB
M BONERBA FIMUREX PLANCHERS
M BRAUN DEXTRA
M CHEMELLE UGITECH
M CRETON BN ACIER
M DEBATTISTA EDF/EQUIPEMENT
M FERRAN APA
M HOLLEBECQ AFCAB
M HOYEZ FLB S.A.S.
M JANES SOTRALENTZ CONSTRUCTION
M LABROSSE UGITECH
M LE LIEVRE ADETS
M LE RESPONSABLE DE LA NORMALISATION BNTEC-FNB
M LEFEBVRE BARTEC
M MARIN PARSIDER
M MOULIN ARCELORMITTAL
M MOULINIER ID INOX
M NEEL GALVAZINC ASSOCIATION
M PERNIER MEEDDM
M PHILIPPOT LCPC
M REY UGITECH
M ROBERT FLB S.A.S.
M SCHMITT SOTRALENTZ CONSTRUCTION
M SOHM SNAAM
M TERSEN APA
M TESSIER LCPC
M TROMBERT UGITECH
M TRUCHE FIMUREX
M WAGNER BNIB-CERIB
Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

NORME EUROPÉENNE EN ISO 15630-1


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Octobre 2010

ICS : 77.140.15 Remplace EN ISO 15630-1:2002

Version française

Aciers pour l'armature et la précontrainte du béton —


Méthodes d'essai —
Partie 1 : Barres, fils machine et fils pour béton armé
(ISO 15630-1:2010)

Stähle für die Bewehrung Steel for the reinforcement


und das Vorspannen von Beton — and prestressing of concrete —
Prüfverfahren — Test methods —
Teil 1: Bewehrungsstäbe, -walzdraht und -draht Part 1: Reinforcing bars, wire rod and wire
(ISO 15630-1:2010) (ISO 15630-1:2010)

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 14 octobre 2010.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans
une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et
notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande,
Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque,
Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : Avenue Marnix 17, B-1000 Bruxelles

© CEN 2010 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN ISO 15630-1:2010 F
Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

EN ISO 15630-1:2010 (F)

Avant-propos

Le texte de l'ISO 15630-1:2010 a été élaboré par le Comité Technique ISO/TC 17 «Acier» de l'Organisation
Internationale de Normalisation (ISO) et a été repris comme EN ISO 15630-1:2010 par le Comité Technique
ECISS/TC 104 «Béton et produits relatifs au béton», dont le secrétariat est tenu par DIN.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en avril 2011, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en avril 2011.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits
de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être tenu[s]
pour responsable[s] de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.
Le présent document remplace l’EN ISO 15630-1:2002.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie,
Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie,
Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni,
Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Notice d'entérinement

Le texte de l'ISO 15630-1:2010 a été approuvé par le CEN comme EN ISO 15630-1:2010 sans aucune modification.

2
Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Sommaire Page

Avant-propos ......................................................................................................................................................v
Introduction........................................................................................................................................................vi
1 Domaine d'application ..........................................................................................................................1
2 Références normatives .........................................................................................................................1
3 Symboles................................................................................................................................................1
4 Dispositions générales concernant les éprouvettes .........................................................................3
5 Essai de traction ....................................................................................................................................3
5.1 Éprouvette ..............................................................................................................................................3
5.2 Matériel d'essai ......................................................................................................................................3
5.3 Mode opératoire d'essai .......................................................................................................................4
6 Essai de pliage.......................................................................................................................................5
6.1 Éprouvette ..............................................................................................................................................5
6.2 Matériel d'essai ......................................................................................................................................5
6.3 Mode opératoire d'essai .......................................................................................................................5
6.4 Interprétation des résultats d'essai .....................................................................................................6
7 Essai de pliage-dépliage.......................................................................................................................6
7.1 Éprouvette ..............................................................................................................................................6
7.2 Matériel d'essai ......................................................................................................................................6
7.2.1 Dispositif de pliage................................................................................................................................6
7.2.2 Dispositif de dépliage ...........................................................................................................................6
7.3 Mode opératoire d'essai .......................................................................................................................6
7.3.1 Généralités .............................................................................................................................................6
7.3.2 Pliage ......................................................................................................................................................7
7.3.3 Vieillissement artificiel..........................................................................................................................7
7.3.4 Dépliage..................................................................................................................................................7
7.4 Interprétation des résultats d'essai .....................................................................................................7
8 Essai de fatigue par force axiale..........................................................................................................8
8.1 Principe de l'essai .................................................................................................................................8
8.2 Éprouvette ..............................................................................................................................................8
8.3 Matériel d'essai ......................................................................................................................................8
8.4 Mode opératoire d'essai .......................................................................................................................9
8.4.1 Dispositions concernant l'éprouvette .................................................................................................9
8.4.2 Force supérieure, Fup, et étendue de variation de la force, Fr ..........................................................9
8.4.3 Stabilité de la force et de la fréquence................................................................................................9
8.4.4 Comptage des cycles de force.............................................................................................................9
8.4.5 Fréquence...............................................................................................................................................9
8.4.6 Température ...........................................................................................................................................9
8.4.7 Validité de l'essai...................................................................................................................................9
9 Analyse chimique ..................................................................................................................................9
10 Mesurage des caractéristiques géométriques .................................................................................10
10.1 Éprouvette ............................................................................................................................................10
10.2 Matériel d'essai ....................................................................................................................................10
10.3 Mode opératoire d'essai .....................................................................................................................10
10.3.1 Hauteurs des verrous ou profondeurs des empreintes ..................................................................10
10.3.2 Hauteur des nervures, a′ .....................................................................................................................10
10.3.3 Espacement des verrous ou des empreintes, c ...............................................................................11
10.3.4 Pas de torsadage, P.............................................................................................................................11

© ISO 2010 – Tous droits réservés iii


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

10.3.5 Partie de la circonférence sans verrou ou empreinte, Σei ...............................................................11


10.3.6 Angle des verrous ou des empreintes, β ..........................................................................................11
10.3.7 Inclinaison du flanc des verrous, α ...................................................................................................11
10.3.8 Largeur des verrous ou largeur des empreintes, b ..........................................................................13
11 Détermination de l'aire relative des verrous ou des empreintes, fR ou fP .....................................13
11.1 Introduction ..........................................................................................................................................13
11.2 Mesurages ............................................................................................................................................13
11.3 Calcul de fR ...........................................................................................................................................13
11.3.1 Surface relative des verrous...............................................................................................................13
11.3.2 Équations simplifiées ..........................................................................................................................14
11.3.3 Équation utilisée pour le calcul de fR ................................................................................................14
11.4 Calcul de fP ...........................................................................................................................................15
11.4.1 Surface relative des empreintes.........................................................................................................15
11.4.2 Équations simplifiées ..........................................................................................................................15
11.4.3 Formule utilisée pour le calcul de fP ..................................................................................................16
12 Détermination de l'écart par rapport à la masse linéique nominale...............................................16
12.1 Éprouvette ............................................................................................................................................16
12.2 Exactitude des mesurages .................................................................................................................16
12.3 Mode opératoire d'essai......................................................................................................................16
13 Rapport d'essai ....................................................................................................................................17
Bibliographie .....................................................................................................................................................18

iv © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée
aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du
comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec
la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,
Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes
internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur
publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres
votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne
pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 15630-1 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 17, Acier, sous-comité SC 16, Aciers pour le
renforcement et la précontrainte du béton.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 15630-1:2002) a fait l'objet d'une révision
technique.

L'ISO 15630 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Aciers pour l'armature et la
précontrainte du béton — Méthodes d'essai:

⎯ Partie 1: Barres, fils machine et fils pour béton armé

⎯ Partie 2: Treillis soudés

⎯ Partie 3: Aciers de précontrainte

© ISO 2010 – Tous droits réservés v


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Introduction
Le but de l'ISO 15630 est de rassembler toutes les méthodes d'essai applicables aux aciers pour béton armé
et aux aciers de précontrainte dans une seule norme. Dans cette perspective, les Normes internationales
existantes relatives aux essais de ces produits ont été révisées et mises à jour. Certaines autres méthodes
d'essai ont été ajoutées.

Il est fait référence aux Normes internationales relatives aux essais des métaux, en général, lorsqu'elles sont
applicables. Des dispositions complémentaires ont été données si nécessaire.

vi © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

NORME INTERNATIONALE ISO 15630-1:2010(F)

Aciers pour l'armature et la précontrainte du béton — Méthodes


d'essai —
Partie 1:
Barres, fils machine et fils pour béton armé

1 Domaine d'application
La présente partie de l'ISO 15630 spécifie les méthodes d'essai applicables aux barres, fils machine et fils
pour béton armé.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du
document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

ISO 6892-1, Matériaux métalliques — Essai de traction — Partie 1: Méthode d'essai à température ambiante

ISO 7500-1, Matériaux métalliques — Vérification des machines pour essais statiques uniaxiaux — Partie 1:
Machines d'essai de traction/compression — Vérification et étalonnage du système de mesure de force

ISO 9513, Matériaux métalliques — Étalonnage des extensomètres utilisés lors d'essais uniaxiaux

3 Symboles
Les symboles utilisés dans la présente partie de l'ISO 15630 sont donnés dans le Tableau 1.

Tableau 1 — Symboles

Symbole Unité Description Référence


a′ mm Hauteur de nervure 10.3.2, 11.3
am mm Hauteur des verrous en leur milieu ou profondeur des empreintes en leur centre 10.3.1.2, 11.3.2,
11.4.2
amaxa mm Hauteur maximale des verrous ou profondeur maximale des empreintes 10.3.1.1
as,i mm Hauteur moyenne d'une portion i d'un verrou subdivisé en p parties de longueur 11.3.1, 11.4.1
∆l ou profondeur moyenne d'une portion i d'une empreinte subdivisée en
p parties de largeur ∆b
a1/4 mm Hauteur des verrous au quart de leur longueur ou profondeur des empreintes au 10.3.1.2, 11.3.2,
quart de leur largeur 11.4.2
a3/4 mm Hauteur des verrous aux trois quarts de leur longueur ou profondeur des 10.3.1.2, 11.3.2,
empreintes aux trois quarts de leur largeur 11.4.2
A % Allongement pour cent après rupture 5.1, 5.3

© ISO 2010 – Tous droits réservés 1


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Tableau 1 (suite)

Symbole Unité Description Référence


Ag % Allongement plastique pour cent à la force maximale, Fm 5.3
Agt % Allongement total pour cent à la force maximale, Fm Article 5
b mm Largeur des verrous en leur milieu ou largeur des empreintes 10.3.8
c mm Espacement des verrous ou des empreintes 10.3.3, 11.3
d mm Diamètre nominal de la barre, du fil machine ou du fil 5.3, 8.2, 8.4.7,
11.3
D mm Diamètre du mandrin du dispositif de pliage pour l'essai de pliage ou l'essai de 6.3, 7.3.2
pliage-dépliage
e mm Espace moyen entre deux rangées contiguës de verrous ou d'empreintes 10.3.5
f Hz Fréquence des cycles de force pour l'essai de fatigue 8.1, 8.4.3
fP — Aire relative des empreintes Article 11
fR — Aire relative des verrous Article 11
Fm N Force maximale pour l'essai de traction 5.3
FP mm2 Aire d'une section longitudinale d'une empreinte 11.4.1
Fr N Étendue de variation de la force pour l'essai de fatigue par force axiale 8.1, 8.3, 8.4.2,
8.4.3
FR mm2 Aire d'une section longitudinale d'un verrou 11.3.1
Fup N Force supérieure pour l'essai de fatigue par force axiale 8.1, 8.3, 8.4.2,
8.4.3
l mm Longueur du verrou à l'interface verrou-noyau Figure 6
n, m, q, p — Quantités utilisées dans les formules définissant fR, fP, FR et FP 11.3, 11.4
P mm Pas de torsadage des barres torsadées à froid 10.3.4, 11.3
r1 mm Distance entre les mâchoires et la longueur entre repères pour le mesurage 5.3
manuel de Agt
r2 mm Distance entre la rupture et la longueur entre repères pour le mesurage manuel 5.3
de Agt
ReH MPa Limite supérieure d'écoulement 5.3
Rm MPa Résistance à la traction 5.3
Rp0,2 MPa Limite conventionnelle d'élasticité à 0,2 % d'extension plastique 5.2, 5.3
Sn mm2 Aire nominale de la section transversale de la barre, du fil machine ou du fil 8.4.2
α ° Angle d'inclinaison du flanc des verrous 10.3.7
β ° Angle entre l'axe d'un verrou ou d'une empreinte et l'axe de la barre, du fil 10.3.6, 11.3
machine ou du fil
γ ° Angle de pliage pour l'essai de pliage ou l'essai de pliage-dépliage 6.3, 7.3.1
(Figure 4), 7.3.2
∆l mm Incrément de longueur du verrou à l'interface verrou-noyau Figure 6
δ ° Angle de dépliage pour l'essai de pliage-dépliage 7.3.1 (Figure 4),
7.3.4
λ — Facteur empirique dans les formules empiriques de fR et de fP 11.3.2, 11.4.2
2σa MPa Étendue de variation de contrainte pour l'essai de fatigue par force axiale 8.4.2
σmax MPa Contrainte maximale pour l'essai de fatigue par force axiale 8.4.2
∑ ei mm Partie de la circonférence sans empreinte ou sans verrou 10.3.5, 11.3.2,
11.4.2
NOTE 1 MPa = 1 N/mm2.
a Dans certaines normes de produit, le symbole h est également utilisé pour ce paramètre.

2 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

4 Dispositions générales concernant les éprouvettes


Sauf accord contraire ou spécification contraire dans la norme de produit, l'éprouvette doit être prélevée dans
la barre, le fil machine ou le fil à l'état de livraison.

Dans le cas d'une éprouvette prélevée dans une couronne, l'éprouvette doit être dressée avant tout essai par
une opération de pliage avec une déformation plastique minimale.

NOTE La rectitude de l'éprouvette est un paramètre critique pour l'essai de traction et l'essai de fatigue.

Les moyens de dressage de l'éprouvette (manuel, machine) doivent être indiqués dans le rapport d'essai1).

Pour la détermination des caractéristiques mécaniques lors de l'essai de traction et de l'essai de fatigue,
l'éprouvette peut être vieillie artificiellement (après dressage si cela est applicable) en fonction des exigences
de la norme de produit.

Si la norme de produit ne spécifie pas le traitement de vieillissement, il convient d'appliquer les conditions
suivantes: chauffage de l'éprouvette à 100 °C, maintien à cette température ±10 °C pendant une période de
1 h +15
0
min, puis refroidissement à l'air calme jusqu'à la température ambiante.

Si l'éprouvette fait l'objet d'un traitement de vieillissement, les conditions du traitement de vieillissement
doivent être indiquées dans le rapport d'essai.

5 Essai de traction

5.1 Éprouvette

En complément des dispositions générales indiquées dans l'Article 4, la longueur libre de l'éprouvette doit être
suffisante pour la détermination des allongements pour cent conformément à 5.3.

Si l'allongement pour cent après rupture, A, est déterminé de manière manuelle, l'éprouvette doit être
marquée conformément à l'ISO 6892-1.

Si l'allongement total pour cent à la force maximale, Agt, est déterminé par la méthode manuelle, des marques
équidistantes doivent être faites sur la longueur libre de l'éprouvette (voir l'ISO 6892-1). La distance entre les
marques doit être de 20 mm, 10 mm ou 5 mm, en fonction du diamètre de l'éprouvette.

5.2 Matériel d'essai

La machine d'essai doit être vérifiée et étalonnée conformément à l'ISO 7500-1 et doit être au moins de
classe 1.

Lorsqu'un extensomètre est utilisé, il doit être de classe 1 conformément à l'ISO 9513 pour la détermination de
Rp0,2; pour la détermination de Agt, un extensomètre de classe 2 (voir l'ISO 9513) peut être utilisé.

Tout extensomètre utilisé pour la détermination de l'allongement total pour cent à la force maximale, Agt, doit
avoir une longueur de base d'au moins 100 mm. La longueur de base doit être indiquée dans le rapport
d'essai.

1) Pour les essais de contrôle courant réalisés par les producteurs d'aciers pour béton armé, il convient que les
informations relatives aux essais, y compris l'état de l'éprouvette et la méthode de dressage soient incluses dans la
documentation interne.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 3


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

5.3 Mode opératoire d'essai

L'essai de traction doit être réalisé conformément à l'ISO 6892-1. Pour la détermination de Rp0,2, si la partie
rectiligne du diagramme force-extension est limitée ou n'est pas clairement définie, on doit appliquer l'une des
méthodes suivantes:

⎯ le mode opératoire recommandé dans l'ISO 6892-1;

⎯ la partie rectiligne du diagramme force-extension doit être considérée comme la droite reliant les points
correspondant à 0,2Fm et à 0,5Fm.

En cas de litige, le second mode opératoire doit être appliqué.

L'essai peut être considéré comme non valable si la pente de cette droite s'écarte de plus de 10 % de la
valeur théorique du module d'élasticité.

Pour le calcul des caractéristiques de traction (ReH ou Rp0,2, Rm), on doit utiliser l'aire nominale de la section
transversale, sauf spécification contraire dans la norme de produit applicable.

Si la rupture survient dans les mâchoires ou à une distance des mâchoires inférieure à 20 mm ou à d (celle
qui est la plus grande), l'essai peut être considéré comme non valable.

Pour la détermination de l'allongement pour cent après rupture, A, la longueur de base initiale doit être égale
à 5 fois le diamètre nominal, d, sauf spécification contraire de la norme de produit applicable. En cas de litige,
A doit être déterminé par la méthode manuelle.

Pour la détermination de l'allongement total pour cent à la force maximale, Agt, l'ISO 6892-1 doit être
appliquée avec la modification suivante:

⎯ si Agt est déterminé par la méthode manuelle après rupture, Agt doit être calculé à partir de l'Équation (1):

Agt = Ag + R m / 2 000 (1)

où Ag est l'allongement plastique pour cent à la force maximale.

Le mesurage de Ag doit être réalisé sur la plus longue des deux parties rompues de l'éprouvette sur une
longueur entre repères de 100 mm aussi près que possible de la rupture mais à une distance de la rupture, r2,
d'au moins 50 mm ou 2d (celle qui est la plus grande). Ce mesurage peut être considéré comme non valable
si la distance, r1, entre les mâchoires et la longueur entre repères est inférieure à 20 mm ou à d (celle qui est
la plus grande). Voir Figure 1.

En cas de litige, la méthode manuelle doit être appliquée.

a Longueur prise dans les mâchoires.


b Longueur entre repères de 100 mm.

Figure 1 — Mesurage de Agt par la méthode manuelle

4 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

6 Essai de pliage

6.1 Éprouvette

Les dispositions générales de l'Article 4 s'appliquent.

6.2 Matériel d'essai

6.2.1 Un dispositif de pliage dont le principe est montré à la Figure 2 doit être utilisé.

NOTE La Figure 2 montre une configuration où le mandrin et l'appui tournent et le bras d'entraînement est bloqué. Il
est également possible que le bras d'entraînement pivote et que l'appui ou le mandrin soit bloqué.

6.2.2 L'essai de pliage peut également être réalisé au moyen d'un dispositif avec des appuis et un mandrin
(par exemple voir l'ISO 7438).

Légende
1 mandrin
2 appui
3 bras d'entraînement

Figure 2 — Principe d'un dispositif de pliage

6.3 Mode opératoire d'essai

L'essai de pliage doit être réalisé à une température comprise entre 10 °C et 35 °C sauf accord contraire entre
les parties impliquées.

Pour les essais à basse température, si l'accord ne spécifie pas toutes les conditions d'essai, il convient
d'appliquer un écart de ±2 °C pour la température convenue. Il convient d'immerger l'éprouvette dans le milieu
de refroidissement pendant un temps suffisant pour que la température requise soit atteinte dans toute
l'éprouvette (par exemple au moins 10 min dans un milieu liquide ou au moins 30 min dans un milieu gazeux).
Il convient de commencer l'essai de pliage dans un délai de 5 s après le retrait de l'éprouvette du milieu. Il
convient de concevoir et d'utiliser le dispositif de transfert de telle manière que la température de l'éprouvette
soit maintenue dans l'intervalle de température.

L'éprouvette doit être pliée sur un mandrin.

L'angle de pliage, γ, et le diamètre du mandrin, D, doivent être conformes à la norme de produit applicable.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 5


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

6.4 Interprétation des résultats d'essai

L'interprétation de l'essai de pliage doit être réalisée conformément aux exigences de la norme de produit
applicable.

Si ces exigences ne sont pas spécifiées, l'absence de fissures visibles pour une personne dotée d'une vision
normale ou corrigée est considérée comme la preuve que l'éprouvette a donné un résultat conforme pour
l'essai de pliage.

Un arrachement ductile superficiel peut se produire à la base des verrous ou des empreintes et n'est pas
considéré être une rupture. L'arrachement peut être considéré comme superficiel si la profondeur de la
déchirure n'est pas supérieure à la largeur de celle-ci.

7 Essai de pliage-dépliage

7.1 Éprouvette

Les dispositions générales données dans l'Article 4 s'appliquent.

7.2 Matériel d'essai

7.2.1 Dispositif de pliage

Un dispositif de pliage tel que spécifié en 6.2 doit être utilisé.

7.2.2 Dispositif de dépliage

Le dépliage peut être réalisé sur un dispositif de pliage tel que représenté à la Figure 2. Un exemple d'un
autre dispositif de dépliage est représenté à la Figure 3.

Figure 3 — Exemple d'un dispositif de dépliage

7.3 Mode opératoire d'essai

7.3.1 Généralités

Le mode opératoire d'essai consiste en trois étapes:

a) pliage;

b) vieillissement artificiel;

c) dépliage.

6 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Le mode opératoire d'essai est illustré à la Figure 4.

Légende
1 mandrin
2 éprouvette
a Position initiale.
b Position après l'opération décrite en 7.3.2.
c Position après l'opération décrite en 7.3.4.

Figure 4 — Illustration du mode opératoire d'essai pour les essais de pliage-dépliage

7.3.2 Pliage

Le pliage doit être réalisé à une température comprise entre 10 °C et 35 °C. L'éprouvette doit être pliée sur un
mandrin.

L'angle de pliage, γ , et le diamètre du mandrin, D, doivent être conformes à la norme de produit applicable.

L'éprouvette doit être soigneusement examinée pour détecter des fissures ou déchirures visibles par une
personne dotée d'une vision normale ou corrigée.

7.3.3 Vieillissement artificiel

La température et la durée de vieillissement artificiel doivent être conformes à la norme de produit applicable.

Si la norme de produit ne spécifie pas de traitement de vieillissement, il convient d'appliquer les conditions
spécifiées dans l'Article 4.

7.3.4 Dépliage

Après refroidissement libre à l'air calme jusqu'à une température comprise entre 10 °C et 35 °C, l'éprouvette
doit être dépliée d'un angle spécifié, δ , conformément à la norme de produit applicable.

7.4 Interprétation des résultats d'essai

L'interprétation de l'essai de pliage-dépliage doit être réalisée conformément aux exigences de la norme de
produit applicable.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 7


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Si ces exigences ne sont pas spécifiées, l'absence de fissures visibles pour une personne dotée d'une vision
normale ou corrigée est considérée comme la preuve que l'éprouvette a supporté l'essai de pliage-dépliage.

Un arrachement ductile superficiel peut se produire à la base des verrous ou des empreintes et n'est pas
considéré être une rupture. L'arrachement peut être considéré comme superficiel si la profondeur de la
déchirure n'est pas supérieure à la largeur de celle-ci.

8 Essai de fatigue par force axiale

8.1 Principe de l'essai

L'essai de fatigue par force axiale consiste à soumettre l'éprouvette à une force de traction axiale qui varie de
manière cyclique selon une onde de forme sinusoïdale de fréquence constante, f (voir Figure 5), dans le
domaine élastique. L'essai est poursuivi jusqu'à défaillance de l'éprouvette ou jusqu'à atteindre sans
défaillance le nombre de cycles de force spécifié dans la norme de produit applicable.

Légende
F force
t temps

Figure 5 — Diagramme du cycle de force

8.2 Éprouvette

Les dispositions générales données dans l'Article 4 s'appliquent. Pour le dressage de l'éprouvette, une
machine utilisée en production peut être utilisée.

La surface de la longueur libre entre les mors ne doit pas faire l'objet d'un quelconque traitement de surface.
La longueur libre doit être au moins égale à 140 mm ou 14d (celle qui est la plus grande).

8.3 Matériel d'essai

La machine d'essai de fatigue doit être étalonnée conformément à l'ISO 7500-1. L'erreur relative de justesse
doit être inférieure ou égale à ±1 %. La machine d'essai doit être capable de maintenir la force supérieure, Fup,
égale à la valeur spécifiée à ±2 % près et l'étendue de variation de la force, Fr, égale à la valeur spécifiée à
±4 % près.

8 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

8.4 Mode opératoire d'essai

8.4.1 Dispositions concernant l'éprouvette

L'éprouvette doit être amarrée dans la machine d'essai de manière que la force soit transmise axialement et
sans moment de flexion à l'éprouvette.

8.4.2 Force supérieure, Fup, et étendue de variation de la force, Fr

La force supérieure, Fup, et l'étendue de variation de la force, Fr, doivent être telles que données dans la
norme de produit applicable.

NOTE Fup et Fr peuvent être déduites de la contrainte maximale, σmax, et de l'étendue de variation de contrainte, 2σa,
données dans la norme de produit applicable, selon les Équations (2) et (3):

Fup = σmax·Sn (2)

Fr = 2σa·Sn (3)

où Sn est l'aire nominale de la section transversale de la barre, du fil machine ou du fil.

8.4.3 Stabilité de la force et de la fréquence

L'essai doit être réalisé dans des conditions de force supérieure, Fup, d'étendue de variation de la force, Fr, et
de fréquence, f , stables. Il ne doit pas y avoir d'arrêts planifiés dans le chargement cyclique au cours de
l'essai. Cependant, il est autorisé de poursuivre un essai interrompu de manière accidentelle. Toute
interruption doit être mentionnée dans le rapport d'essai; un essai interrompu peut être considéré comme non
valable.

8.4.4 Comptage des cycles de force

Le nombre de cycles de force doit être compté en incluant le premier cycle complet de force.

8.4.5 Fréquence

La fréquence des cycles de force doit être stable pendant l'essai et également pour une série d'essais. Elle
doit être comprise entre 1 Hz et 200 Hz.

8.4.6 Température

La température de l'éprouvette ne doit pas dépasser 40 °C pendant l'essai. La température du laboratoire


d'essai doit être comprise entre 10 °C et 35 °C, sauf spécification contraire.

8.4.7 Validité de l'essai

Si la rupture survient dans les mors ou à une distance des mors, inférieure ou égale à 2d, ou s'amorce sur
une particularité exceptionnelle de l'éprouvette, l'essai peut être considéré comme non valable.

9 Analyse chimique

En général, la composition chimique est déterminée par des méthodes spectrométriques.

En cas de litige à propos des méthodes d'analyse, la composition chimique doit être déterminée par une
méthode de référence appropriée, spécifiée dans l'une des Normes internationales pertinentes.

NOTE La liste des Normes internationales pertinentes pour la détermination de la composition chimique est donnée
dans la Bibliographie.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 9


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

10 Mesurage des caractéristiques géométriques

10.1 Éprouvette

Les dispositions générales données dans l'Article 4 s'appliquent.

La longueur de l'éprouvette doit être suffisante pour permettre les mesurages conformément à 10.3.

10.2 Matériel d'essai

Les caractéristiques géométriques doivent être mesurées avec un instrument d'une résolution au moins égale
aux valeurs suivantes:

⎯ 0,01 mm pour la hauteur des verrous et des nervures et la profondeur des empreintes, pour les
mesurages inférieurs ou égaux à 1 mm,

⎯ 0,02 mm pour la hauteur des verrous et des nervures et la profondeur des empreintes pour les
mesurages supérieurs à 1 mm,

⎯ 0,05 mm pour l'espacement entre verrous ou empreintes de deux rangées adjacentes de verrous ou
d'empreintes,

⎯ 0,5 mm pour la distance entre verrous ou empreintes, lors de la détermination de l'espacement des
verrous ou des empreintes (voir 10.3.3) ou pour la distance entre deux points correspondants d'une
nervure longitudinale de produits torsadés à froid lors de la détermination du pas de torsadage
(voir 10.3.4),

⎯ 1° pour l'inclinaison entre les verrous ou les empreintes et l'axe longitudinal de la barre, du fil machine ou
du fil ou le mesurage de l'inclinaison des flancs de verrous.

En cas de litige, des instruments conventionnels avec une lecture directe, par exemple pieds à coulisse,
jauges de profondeur, doivent être utilisés.

10.3 Mode opératoire d'essai

10.3.1 Hauteurs des verrous ou profondeurs des empreintes

10.3.1.1 Valeur maximale, amax

La hauteur maximale des verrous ou la profondeur maximale des empreintes, amax, doit être déterminée
comme la moyenne d'au moins trois mesurages par rangée de la hauteur maximale de verrous individuels ou
de la profondeur maximale d'empreintes individuelles, non utilisés pour l'identification de la barre, du fil
machine ou du fil.

10.3.1.2 Valeur à un endroit donné

La hauteur des verrous ou la profondeur des empreintes à un endroit donné, par exemple au quart, au milieu
ou aux trois-quarts, désignés respectivement, a1/4, am et a3/4, doit être déterminée comme la moyenne d'au
moins trois mesurages à cet endroit par rangée sur différents verrous ou empreintes, non utilisés pour
l'identification de la barre, du fil machine ou du fil.

10.3.2 Hauteur des nervures, a′

La hauteur des nervures, a′, doit être déterminée comme la moyenne d'au moins trois mesurages de la
hauteur de chaque nervure, réalisés à trois endroits différents.

10 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

10.3.3 Espacement des verrous ou des empreintes, c

L'espacement des verrous ou des empreintes, c, doit être déterminé comme la longueur mesurée, divisée par
le nombre d'espaces entre verrous ou de reliefs entre empreintes qu'elle comporte.

La longueur mesurée est réputée être l'intervalle entre le centre d'un verrou ou d'une empreinte et le centre
d'un autre verrou ou d'une autre empreinte de la même rangée du produit, déterminé sur une ligne droite,
parallèlement à l'axe longitudinal du produit. La longueur mesurée doit être

⎯ d'au moins 10 espaces entre verrous ou reliefs entre empreintes, ou

⎯ d'un pas de torsadage pour les produits torsadés à froid.

10.3.4 Pas de torsadage, P

Le pas de torsadage, P, pour les barres torsadées à froid doit être déterminé comme la moyenne des
distances entre deux points correspondants consécutifs d'une nervure sur la même génératrice, pour chaque
nervure.

10.3.5 Partie de la circonférence sans verrou ou empreinte, Σei

La partie de la circonférence sans verrou ou empreinte, Σei, doit être déterminée comme la somme de
l'espace moyen, e, entre chaque paire de rangées adjacentes de verrous ou d'empreintes. L'espace moyen, e,
doit être déterminé à partir d'au moins trois mesurages.

10.3.6 Angle des verrous ou des empreintes, β

L'angle des verrous ou des empreintes, β , par rapport à l'axe de la barre, du fil machine ou du fil doit être
déterminé comme la moyenne des angles individuels mesurés pour chaque rangée de verrous ou empreintes,
de même angle nominal.

10.3.7 Inclinaison du flanc des verrous, α

Chaque inclinaison de flanc des verrous, α, doit être déterminée comme la moyenne des inclinaisons
individuelles du même côté des verrous, mesurées comme indiqué à la Figure 6, sur au moins deux verrous
différents par rangée, non utilisés pour l'identification de la barre, du fil machine ou du fil.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 11


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

NOTE La section A-A est une représentation aplatie d'un verrou.

Figure 6 — Détermination de l'inclinaison du flanc des verrous, α,


et détermination de l'aire de la section longitudinale d'un verrou, FR

L'inclinaison du flanc des verrous, α, doit être mesurée en déterminant la droite s'ajustant au mieux entre
deux points sur la partie inclinée, à une distance suffisante l'un de l'autre, pour donner une représentation de
la partie inclinée, mais en évitant la zone aux deux extrémités, au pied et au sommet des verrous, par
exemple comme illustré à la Figure 6.

12 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

10.3.8 Largeur des verrous ou largeur des empreintes, b

La largeur des verrous, b, doit être déterminée comme la moyenne de trois mesurages sur chaque rangée, au
milieu du verrou, réalisés perpendiculairement à l'axe des verrous. Seuls des verrous non utilisés pour
l'identification doivent être pris en compte.

La largeur des empreintes, b, doit être déterminée comme la moyenne de trois mesurages sur chaque rangée,
réalisés parallèlement à l'axe de la barre, du fil machine ou du fil, le long d'une droite coupant l'empreinte, au
niveau de la surface de la barre, du fil machine ou du fil.

11 Détermination de l'aire relative des verrous ou des empreintes, fR ou fP

11.1 Introduction

L'interaction entre l'acier et le béton permet un transfert de charges de l'un à l'autre.

L'effet principal sur l'adhérence est donné par l'adhérence en cisaillement due aux verrous ou aux empreintes
se trouvant à la surface de l'acier pour béton armé.

Dans le cas d'aciers pour béton armé à verrous ou à empreintes, les caractéristiques d'adhérence peuvent
être déterminées par différentes méthodes:

⎯ mesurage des caractéristiques géométriques des verrous ou des empreintes;

⎯ mesurage de l'interaction entre le béton et l'acier pour béton armé lors d'un essai d'arrachement ou d'un
essai sur poutre.

Sur la base des données géométriques, un coefficient d'adhérence, dénommé aire relative des verrous, fR, ou
aire relative des empreintes, fP, est calculé.

11.2 Mesurages

La détermination de l'aire relative des verrous ou des empreintes, fR ou fP, doit être effectuée en utilisant les
résultats des mesurages des caractéristiques géométriques réalisés conformément à l'Article 10.

11.3 Calcul de fR

11.3.1 Aire relative des verrous

L'aire relative des verrous est définie par l'Équation (4) suivante:

m
1
n m ∑ FR,i, j sin β i, j q
1 1
∑ ∑
j =1
fR = + a′ k (4)
πd i =1
ci P k =1

n est le nombre de rangées de verrous sur la circonférence;

m est le nombre d'inclinaisons différentes de verrous par rangée;

q est le nombre de nervures pour les barres torsadées à froid.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 13


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

p
FR = ∑ (a s,i ∆l ) est l'aire de la section longitudinale d'un verrou (voir Figure 6), où as, i est la hauteur
i =1
moyenne d'une portion i d'un verrou subdivisé en p parties de longueur ∆l.

Le second terme s'applique seulement aux barres torsadées à froid et doit seulement être pris en compte
jusqu'à une valeur de 30 % de la valeur totale de fR.

11.3.2 Équations simplifiées

Lorsque l'Équation (4) générale donnée en 11.3.1 n'est pas strictement appliquée, grâce à l'utilisation de
dispositifs spéciaux, une équation simplifiée peut être utilisée.

Des exemples d'équations simplifiées sont donnés ci-après:

a) équation des trapèzes:

1 1
f R = ( a 1/ 4 + a m + a 3 / 4 )( πd − ∑ e i ) 4πdc + P qa′ (5)

b) équation de la règle de Simpson:

1 1
f R = (2a 1/ 4 + a m + 2a 3 / 4 )( πd − ∑ e i ) 6πdc + P qa′ (6)

c) équation de la parabole:

2am 1
fR = ( πd − ∑ ei ) + qa′ (7)
3πdc P

d) équation empirique:

am
fR = λ (8)
c

où λ est un facteur empirique qui permet d'établir une relation entre fR et am/c pour un profil particulier de
barre, de fil machine ou de fil.

Les valeurs a1/4, am et a3/4 doivent être déterminées conformément à 10.3.1.2.

∑ e i doit être déterminé comme indiqué en 10.3.5.


11.3.3 Équation utilisée pour le calcul de fR

L'équation utilisée pour le calcul de fR doit être conforme à la norme de produit applicable et être indiquée
dans le rapport d'essai.

14 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

11.4 Calcul de fP

11.4.1 Aire relative des empreintes

L'aire relative des empreintes est définie par l'Équation (9) suivante:

n F
1 P,i sin β i
fP = ∑
πd i =1 ci
(9)

n est le nombre de rangées d'empreintes.

p
FP = ∑ (a s,i ∆x) est l'aire de la section longitudinale d'une empreinte (voir Figure 7), où as, i est la
i =1
profondeur moyenne d'une portion i d'une empreinte subdivisée en p parties de largeur ∆x.

Figure 7 — Détermination de l'aire de la section longitudinale d'une empreinte, FP

11.4.2 Équations simplifiées

Si l'équation générale indiquée en 11.4.1 n'est pas strictement appliquée, grâce à l'utilisation de dispositifs
spéciaux, une équation simplifiée peut être utilisée.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 15


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Des exemples d'équations simplifiées sont donnés ci-après:

a) équation des trapèzes:

1
f P = (a1/ 4 + am + a3 / 4 )( πd − ∑ ei ) (10)
4πdc

b) équation des rectangles:

1
f P = ( a 1/ 4 + a m + a 3 / 4 )( πd − ∑ e i ) 3πdc (11)

c) équation de la parabole:

2a m
fP =
3πdc
( πd − ∑ ei ) (12)

d) équation empirique:

am
fP = λ (13)
c

où λ est un facteur empirique qui permet d'établir une relation entre fP et am/c pour un profil particulier de
barre, de fil machine ou de fil.

Les valeurs a1/4, am et a3/4 doivent être déterminées conformément à 10.3.1.2.

Σei doit être déterminé comme indiqué en 10.3.5.

11.4.3 Formule utilisée pour le calcul de fP

La formule utilisée pour le calcul de fP doit être conforme à la norme de produit et être indiquée dans le
rapport d'essai.

12 Détermination de l'écart par rapport à la masse linéique nominale

12.1 Éprouvette

La détermination de l'écart par rapport à la masse linéique nominale doit être effectuée sur une éprouvette qui
présente des extrémités coupées perpendiculairement à l'axe longitudinal.

Des variations dans le profil des verrous/empreintes liées au marquage de la barre, du fil machine ou du fil
pour béton armé peuvent être prises en compte pour fixer la longueur de l'éprouvette.

12.2 Exactitude des mesurages

La longueur et la masse de l'éprouvette doivent être mesurées avec une exactitude d'au moins ±0,5 %.

12.3 Mode opératoire d'essai

L'écart pour cent par rapport à la masse linéique nominale doit être déterminé à partir de la différence entre la
masse linéique effective de l'éprouvette déduite de sa masse et de sa longueur et la masse linéique nominale
telle qu'indiquée dans la norme de produit applicable.

16 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

13 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit contenir au moins les informations suivantes:

a) une référence à la présente partie de l'ISO 15630, c'est-à-dire l'ISO 15630-1:2010;

b) l'identification de l'éprouvette (y compris le diamètre nominal de la barre, du fil machine ou du fil);

c) la longueur libre de l'éprouvette;

d) le type d'essai et les résultats d'essai correspondants;

e) la norme de produit applicable, le cas échéant;

f) tout renseignement complémentaire utile concernant l'éprouvette, les moyens d'essai et le mode
opératoire.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 17


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

Bibliographie

[1] ISO 437:1982, Aciers et fontes — Dosage du carbone total — Méthode gravimétrique après
combustion

[2] ISO 439:1994, Aciers et fontes — Dosage du silicium total — Méthode gravimétrique

[3] ISO 629:1982, Aciers et fontes — Dosage du manganèse — Méthode spectrophotométrique

[4] ISO 671:1982, Aciers et fontes — Dosage du soufre — Méthode titrimétrique après combustion

[5] ISO 4829-1:1986, Aciers et fontes — Dosage du silicium total — Méthode spectrophotométrique au
molybdosilicate réduit — Partie 1: Teneurs en silicium entre 0,05 et 1,0 %

[6] ISO 4829-2:1988, Aciers et fontes — Dosage du silicium total — Méthode spectrophotométrique au
molybdosilicate réduit — Partie 2: Teneurs en silicium comprises entre 0,01 et 0,05 %

[7] ISO/TR 4830-4:1978, Acier — Dosage du carbone en faibles teneurs — Partie 4: Méthode
coulométrique après combustion

[8] ISO 4934:2003, Aciers et fontes — Dosage du soufre — Méthode gravimétrique

[9] ISO 4935:1989, Aciers et fontes — Dosage du soufre — Méthode par absorption dans l'infrarouge
après combustion dans un four à induction

[10] ISO 4937:1986, Aciers et fontes — Dosage du chrome — Méthode par titrage potentiométrique ou
visuel

[11] ISO 4938:1988, Aciers et fontes — Dosage du nickel — Méthode gravimétrique ou titrimétrique

[12] ISO 4939:1984, Aciers et fontes — Dosage du nickel — Méthode spectrophotométrique à la


diphénylcarbazide

[13] ISO 4940:1985, Aciers et fontes — Dosage du nickel — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme

[14] ISO 4941:1994, Aciers et fontes — Dosage du molybdène — Méthode spectrophotométrique au


thiocyanate

[15] ISO 4942:1988, Aciers et fontes — Dosage du vanadium — Méthode spectrophotométrique au


N-BPHA

[16] ISO 4943:1985, Aciers et fontes — Dosage du cuivre — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme

[17] ISO 4945:1977, Acier — Dosage de l'azote — Méthode spectrophotométrique

[18] ISO 4946:1984, Aciers et fontes — Dosage du cuivre — Méthode spectrophotométrique au


2,2′-biquinolyle

[19] ISO 4947:1986, Aciers et fontes — Dosage du vanadium — Méthode par titrage potentiométrique

[20] ISO 7438:2005, Matériaux métalliques — Essai de pliage

[21] ISO 9441:1988, Aciers — Dosage du niobium — Méthode spectrophotométrique au PAR

[22] ISO 9556:1989, Aciers et fontes — Dosage du carbone total — Méthode par absorption dans
l'infrarouge après combustion dans un four à induction

18 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

[23] ISO 9647:1989, Aciers et fontes — Dosage du vanadium — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme

[24] ISO 9658:1990, Aciers — Dosage de l'aluminium — Méthode par spectrométrie d'absorption atomique
dans la flamme

[25] ISO 10138:1991, Aciers et fontes — Dosage du chrome — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme

[26] ISO 10153:1997, Aciers — Dosage du bore — Méthode spectrophotométrique à la curcumine

[27] ISO 10278:1995, Acier — Dosage du manganèse — Méthode par spectrométrie d'émission atomique
de plasma avec couplage inductif

[28] ISO 10280:1991, Aciers et fontes — Dosage du titane — Méthode spectrophotométrique au


diantipyrylméthane

[29] ISO 10697-1:1992, Aciers — Dosage du calcium par spectrométrie d'absorption atomique dans la
flamme — Partie 1: Dosage du calcium soluble dans l'acide

[30] ISO 10697-2:1992, Aciers — Dosage du calcium par spectrométrie d'absorption atomique dans la
flamme — Partie 2: Dosage du calcium total

[31] ISO 10698:1994, Aciers — Dosage de l'antimoine — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique à excitation électrothermique

[32] ISO 10700:1994, Aciers et fontes — Dosage du manganèse — Méthode par spectrométrie
d'absorption atomique dans la flamme

[33] ISO 10701:1994, Aciers et fontes — Dosage du soufre — Méthode spectrophotométrique au bleu de
méthylène

[34] ISO 10702:1993, Acier et fonte — Dosage de l'azote — Méthode titrimétrique après distillation

[35] ISO 10714:1992, Aciers et fontes — Dosage du phosphore — Méthode par spectrophotométrie au
phosphovanadomolybdate

[36] ISO/TR 10719:1994, Aciers et fontes — Dosage du carbone non combiné — Méthode par absorption
dans l'infrarouge après combustion dans un four à induction

[37] ISO 10720:1997, Aciers et fontes — Dosage de l'azote — Méthode par conductibilité thermique après
fusion dans un courant de gaz inerte

[38] ISO 11652:1997, Aciers et fontes — Dosage du cobalt — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme

[39] ISO 11653:1997, Aciers — Dosage du cobalt en fortes teneurs — Méthode par titrage
potentiométrique après séparation par échange d'ions

[40] ISO 13898-1:1997, Aciers et fontes — Dosage du nickel, du cuivre et du cobalt — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 1: Prescriptions
générales et mise en solution de l'échantillon

[41] ISO 13898-2:1997, Aciers et fontes — Dosage du nickel, du cuivre et du cobalt — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 2: Dosage du
nickel

[42] ISO 13898-3:1997, Aciers et fontes — Dosage du nickel, du cuivre et du cobalt — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 3: Dosage du
cuivre

© ISO 2010 – Tous droits réservés 19


Boutique AFNOR pour : EURARMA le 12/05/2011 09:25 NF EN ISO 15630-1 2010-12

ISO 15630-1:2010(F)

[43] ISO 13898-4:1997, Aciers et fontes — Dosage du nickel, du cuivre et du cobalt — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 4: Dosage du
cobalt

[44] ISO/TS 13899-1:2004, Aciers — Dosage du Mo, du Nb et du W dans les aciers alliés — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 1: Dosage du Mo

[45] ISO 13899-2:2005, Aciers — Dosage du Mo, du Nb et du W dans les aciers alliés — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 2: Dosage du Nb

[46] ISO/TS 13899-3:2005, Aciers — Dosage du Mo, du Nb et du W dans les aciers alliés — Méthode par
spectrométrie d'émission atomique avec plasma induit par haute fréquence — Partie 3: Dosage du W

[47] ISO 13900:1997, Aciers — Dosage du bore — Méthode spectrophotométrique à la curcumine après
distillation

[48] ISO 13902:1997, Aciers et fontes — Dosage du soufre en fortes teneurs — Méthode par absorption
dans l'infrarouge après combustion dans un four à induction

[49] ISO/TR 15349-1:1998, Acier non allié — Détermination des faibles teneurs en carbone — Partie 1:
Méthode par absorption dans l'infrarouge après combustion dans un four électrique à résistances (par
séparation de pics)

[50] ISO 15349-2:1999, Acier non allié — Détermination des faibles teneurs en carbone — Partie 2:
Méthode par absorption dans l'infrarouge après combustion dans un four à induction (avec
préchauffage)

[51] ISO/TR 15349-3:1998, Acier non allié — Détermination des faibles teneurs en carbone — Partie 3:
Méthode par absorption dans l'infrarouge après combustion dans un four électrique à résistance (avec
préchauffage)

[52] ISO 15350:2000, Aciers et fontes — Dosage du carbone et du soufre totaux — Méthode par
absorption dans l'infrarouge après combustion dans un four à induction (méthode pratique)

[53] ISO 15351:1999, Aciers et fontes — Dosage de l'azote — Méthode par conductibilité thermique après
fusion sous gaz inerte (Méthode pratique)

[54] ISO 15353:2001, Aciers et fontes — Dosage de l'étain — Méthode par spectrométrie d'absorption
atomique dans la flamme (extraction comme Sn-SCN)

[55] ISO 15355:1999, Acier et fonte — Dosage de la teneur en chrome — Méthode par titration indirecte

[56] ISO 16918-1:2009, Acier et fer — Dosage de neuf éléments par spectrométrie de masse avec plasma
induit par haute fréquence — Partie 1: Dosage de l'étain, de l'antimoine, du cérium, du plomb et du
bismuth

[57] ISO 17053:2005, Acier et fonte — Dosage de l'oxygène — Méthode par infrarouge après fusion sous
gaz inerte

[58] ISO 17054:2010, Méthode de routine pour l'analyse des aciers fortement alliés par spectrométrie de
fluorescence de rayons X (FRX) à l'aide d'une méthode de correction

[59] ISO/TR 17055:2002, Aciers — Dosage du silicium — Méthode par spectrométrie d'émission atomique
avec plasma induit par haute fréquence

[60] ISO 17058:2004, Aciers et fontes — Dosage de l'arsenic — Méthode spectrophotométrique

20 © ISO 2010 – Tous droits réservés

Vous aimerez peut-être aussi