Vous êtes sur la page 1sur 11

Page 1 sur 11

Université catholique d’Afrique centrale - Institut UCAC – ICAM


Campus de Douala BP5504 Cameroun
Filière Ingénieur (4e année) – Promotion 2020 - 3e période Institut

DEVOIR SURVEILLE D’INSTRUMENTATION


Enseignant : BISSAI Rolland Didier, Ing.

Compétences opérationnelles
Les étudiants devront montrer leur aptitude à :

 Connaître les principes généraux de mesure des grandeurs physiques (niveau,


température, débit, pression);
 Définir une spécification d’un transmetteur de niveau, de pression, de température;
 Etablir un schéma d’une boucle de mesure;
 Comprendre l’architecture-type de câblage dans un système instrumenté;
 Réaliser un schéma d’instrumentation en respectant la symbolisation normalisée.
 Implémenter sur un automate programmable une boucle de régulation.

Indications pratiques
 Documents autorisés : aucun
 Durée de l’épreuve 03h00 min
 Nombre de pages du document : 10 Numérotées de 1/10 à 10/10 .
Page 2 sur 11

EXERCICE 0  (10pts) check-up pression - metrologie


1. Données de physiques
– Définir pression; pression atmosphérique; P absolue; relative; différentielle;
hydrostatique.
2. Pressostat
– Indiquer son utilisation en sécurité et en régulation
3. Montage des transmetteurs sur ligne liquide et gaz
– Tableau récapitulatif position du transmetteur et de la prise de mesure
4. Réglage des transmetteurs analogiques
– Quels sont les 03 paramètres à régler
– Procédure de réglage d’un transmetteur de P relative Echelle 50 à 1450 psi sortie 4
à 20mA.
5. Réglages des transmetteurs intelligents
– Quels sont les 05 paramètres essentiels pour vérifier rapidement un transmetteur
intelligent
6. Définitions: Erreur de mesure - Valeur mesurée - Valeur de référence - Erreur
aléatoire - Erreur systématique
7. Qualités d’un appareil de mesure ; citer Les principales caractéristiques des instruments de
mesure
Page 3 sur 11

EXERCICE 1  (4pts)
On considère un réservoir de gasoil qui alimente un groupe électrogène sur une installation.
L’alimentation est gérée automatiquement par un automate programmable.
Schéma :

GASOIL

Les niveaux haut et bas déclenchent les alarmes en salle de contrôle.

1- Quels sont les principes physiques utilisés pour mesurer les niveaux ? (0.5pt)
2- Implanter sur le schéma la mesure de niveau et les alarmes associées (niveau très bas et
niveau très haut) reportées en salle de contrôle. (1pt)
3- Une deuxième mesure de niveau est implantée sur le réservoir afin de piloter la vanne
située à la sortie du réservoir. Implanter cette deuxième mesure de niveau. (0.5pt)
4- La masse volumique du gasoil : 850 kg/m3. Calculer les échelles du transmetteur de
pression différentielle à utiliser pour cette mesure que la hauteur du bac à considérer pour
les opérations de 2m. (1.5pt)
5- Proposer et justifier (avantages) une solution de mesure du débit consommé par le groupe
électrogène. (0.5pt)
Page 4 sur 11

EXERCICE 2 (5pts) Programmation d’une boucle de régulation

Schéma

TT
2

TIC
Electronique de commande
2 résistance chauffante

Le système ci-dessus permet de chauffer à une température donnée le fluide qui est dans la cuve.
La régulation est effectuée par un automate programmable. Un module électronique permet de
commander les résistances chauffantes en fonction d’un signal analogique 4-20 mA.

1- Quels sont les principes physiques de mesure de température ? (1pt)


2- Quelle est la fonction des éléments repérés TT et TIC sur le schéma de l’installation ?
(1.5pt)
3- Quelle est le numéro de la boucle de régulation ? (1pt)

L’automate programmable chargé de commander cette partie de l’installation est un automate


de marque TELEMECANIQUE modèle TSX MICRO 3722. La consigne est donnée via la
supervision dans le mot %MF 200. La température est mesurée sur la voie %IW3.1, le signal de
sortie du régulateur devra être disponible sur la voie 2 du module de sorties analogiques présent
sur le rack4.
Page 5 sur 11

La plage de mots %MW30 à 88 est libre. Le bit %M29 mis à jour par la supervision sera
responsable du mode de marche du régulateur.

4- Ecrire en langage LADDER un extrait de programme de la fonction régulation de


température pour l’installation. Ci- dessous la table des variables d’un régulateur PID.
(1.5pt)

Paramètre Rang Fonction


SP %MWi Consigne interne au format 0/10000
OUT_MAN %MW (i+1) Valeur de la sortie manuelle du PID
(entre 0 et 10000
KP %MW (i+2) Gain proportionnel du PID (x100), signé sans unité
(-10000<KP<+10000). Le signe de KP détermine le
sens d’action du PID (négatif : sens direct, positif
sens inverse)
TI %MW (i+3) Temps t’intégration du PID (entre 0 et 20000)
exprimé en 10-1 seconde
TD %MW (i+4) Temps de dérivée du PID (entre 0et 10000) exprimé
en 10-1 seconde
TS %MW (i+5)
Période d’échantillonnage du PID (entre 1 et 32000)
exprimé en 10-2 seconde. La période
d’échantillonnage réelle sera le multiple de la
période de la tâche dans laquelle est implanté le PID
le plus proche de TS
OUT_MAX %MW (i+6) Limite supérieure de la sortie du PID en
automatique (entre 0 et 10000)
OUT-MIN %MW (i+7) Limite inférieure de la sortie du PID en automatique
(entre 0 et 10000)
PV_DEV %MW (i+8) :X0
Choix action dérivée 0=sur ,1=sur écart
NO_BUMP %MW (i+8) :X4 Mode avec ou sans à coups, 0=sur mesure, 1= sans
coups
DEVAL_MM %MW (i+8) :X8
I =1 : inhibe la prise en compte du PID par le
dialogue opérateur,
=0 : le PID est exploité par le dialogue opérateur.
Ce bit permet de ne pas faire les conversions
d’échelles sur les PID non exploités par le CCX_17,
et de sélectionner les PID exploités, surtout dans le
cas de plus de 9 PID dans l’application PL7
Page 6 sur 11

EXERCICE 3 (6pts)
Un transmetteur de température étalonné dans la gamme [-50°C ; +200°C] fournit un courant
dans la gamme 4-20mA, ce capteur est un couple thermoélectrique de type T (Cuivre/ Cuivre-
Nickel).

1. Reproduire le schéma ci-dessous et :


a. Préciser les noms des métaux A et B figurant sur le schéma. (0.5pt)
b. Compléter le schéma indiqué avec les noms des éléments fléchés. (1.5pt)
c. Si t3= 160°C ; t2= 60°C ; t1=20°C. Évaluer la force électromotrice Ee, puis Ea en
supposant le générateur CSF actif. (1pt)
2. On utilise le même type de capteur pour mesurer la température d’une chambre froide. Le
branchement de la liaison AB est inversé. Il donne 1,429mV. Que vaut t3 ? (1.5pt)
3. Proposer une procédure de réglage du transmetteur. (1.5pt)
4.

On donne un extrait de la table de référence du couple T (tensions en mV) :


Page 7 sur 11
Page 8 sur 11

EXERCICE 4  (4pts) Régulation de température


Un équipement de régulation de température est piloté par un API type ALSPA C50
comprenant :

- Un module de 8entrées TOR à l’emplacement 00,


- Un module de 4 entrées ANA 0-20 Ma sur 2000 points à l’emplacement 01
(N01V00 à V03) associées aux variables mots M200 à M203.
- Et un module de 8 sorties TOR à l’emplacement 02.

L’élément chauffant monophasé 220AC/100W est piloté par la sortie O0201 de l’API. La sonde
de température PT100 3 fils est associées à un convertisseur de sonde << A1 >> 4-20ma
étalonné pour 0-100°C connecté à l’entrée ANA N01V02 de l’API.
Le programme de régulation est décrit par le listing AUTOMGEN suivant :

i0
({M300 = [M202]}) (1)

M300 > 1350 (SO1) (2)

M300 < 1150 (RO1) (3)

1- Montrer que le courant en sortie du convertisseur est donné par la relation


I= 0,16θ + 4 (I en mA et θ en °C) (1.5pt)
2- Quel est le rôle de la ligne 1 du programme ? (1pt)
3- Déterminer les températures mini et maxi de cette régulation. (1.5pt)
Page 9 sur 11

EXERCICE 5 : (5pts) Système de câblage structuré

1. Contrôle de connaissance :
a. Quels sont les éléments principaux d’un système instrumenté ? (0.5pt)
b. Donnez en général les documents d’ingénierie et les critères à prendre en compte dans
la conception des armoires système et Marshalling. (0.75pt)
c. Quel est le rôle principal d’une boite de jonction ? (0.25pt)
d. Rappelez les deux fonctions principales des schémas de boucles dans une installation.
(0.5pt)
e. Quelle est la signification du code du câble 03IQ05EIPF ? (0.25pt)
2. Problème : On considère les instruments suivants : LIT6201, LIT6202, TIT6203. On impose
l’assignation suivante dans une boite de jonction 07 paires (07IP09EGFA):

a. Réaliser le câblage des instruments dans la boite de jonction qui porte le tag 6201-JB-
AI1. Prendre comme repère de câble principal 6201-CJB-AI1. (1.25pt)
b. Le bornier image de la boite de jonction dans l’armoire marshalling porte le tag 6201-
XJB-AI1. Réaliser le cross-wiring du bornier 6201-XJB-AI1. (1.5pt)
Ci-dessous les affectations sur les cartes systèmes :

Instruments FTA Voie sur carte système correspondante


LIT6201 FTA-AI2 Ch1 (bornes 1-2)
LIT 6202 FTA-AI1 Ch2 (bornes 3-4)
TIT6203 FTA-AI1 Ch7 (bornes 13-14)
Page 10 sur 11

EXERCICE 5  : symbolisation (6 pts)

Le ballon D 102 est le ballon d’aspiration du compresseur alternatif à pistons K104. Il réalise la
séparation liquide-vapeur des effluents du réacteur amont. La phase gaz du ballon, après
passage dans un matelas dévésiculeur, constitue l’aspiration du compresseur, alors que le
liquide constitue la charge de la tour de distillation C 108. Le refoulement du compresseur se
divise en deux flux dont l’un, après avoir été refroidi dans l’échangeur E 105, retourne entrée
ballon alors que l’autre constitue le gaz de recycle de l’unité.
Page 11 sur 11

Bonne chance !!