Vous êtes sur la page 1sur 172

SYSTEMES ET COMPOSANTS

POUR VEHICULES UTILITAIRES

CATALOGUE DE PRODUIT
Systèmes et
composants pour
Véhicules utilitaires

Edition 2
Aucun service de mise à jour n'est disponible pour ce document.
Vous trouverez la version actuelle en cliquant le lien suivant
http://www.wabco.info/8150300033

 2001/2015 WABCO Europe BVBA – Tous droits réservés.

Sous réserve de modifications


Version 2/09.2001(fr)
8150300033 815 030 003 3
TABLE DES MATIERES

1. Véhicule à moteur
Schéma d'un dispositif de freinage ................................................. 7
Appareils pour le freinage des véhicules à moteur ........................ 9

2. Remorques
Schémas de dispositifs de freinage ............................................... 68
Appareils pour le freinage des remorques .................................... 70

3. Dispositif antiblocage ABS ............................................................. 87

4. Ralentisseurs pour véhicules à moteur.......................................... 99

5. Système de freinage à régulation électronique (EBS) ............... 105

6. Suspension pneumatique et ECAS


(Régulation électronique de niveau) ............................................ 115

7. Servo-débrayages .......................................................................... 127

8. Dispositifs de freinage pneumatique pour


véhicules agricoles ........................................................................ 131

9. Commande électronique des portes d'autobus .......................... 141

10. Montage des conduites et des raccords ..................................... 155

Relevé des appareils ..................................................................... 167

1 3
FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF DE
FREINAGE PNEUMATIQUE

1. Alimentation en air ter en air les consommateurs secondai- re pour les freins aux roues, est fonction
comprimé res qui, dans ce cas-ci, se composent du de la pression effectivement exercée sur
dispositif du frein moteur sur échappe- le robinet de freinage à pied du véhicule
L'air comprimé produit par le compres- ment. à moteur, de même que de l'état de char-
seur (1) aboutit au dessiccateur d'air (3) ge du véhicule. Cette pression de freina-
via le régulateur de pression (2), qui Le dispositif de freinage de la remorque ge est commandée à partir du correcteur
maintient de façon automatique la pres- est alimenté en air sous pression par le de freinage (18), qui est relié à l'essieu
sion dans l'installation dans la gamme de flexible d'alimentation au travers de la arrière par une liaison articulée. Une ré-
7,2 à 8,1 bars. Dans le dessiccateur tête d'accouplement (11). Cet air aboutit gulation sans à-coups de la pression de
s'opère l'extraction du mélange de va- alors, via le filtre de commande (25) et la freinage s'opère du fait des variations de
peur d'eau contenue dans l'air qui est re- valve relais d'urgence de la remorque la distance entre le châssis du véhicule
jeté à l'air libre par la conduite de mise à (27), au réservoir (28) et se propage éga- et l'essieu, variations qui interviennent du
l'atmosphère. L'air séché arrive alors à la lement vers les raccords d'alimentation fait de la charge variable du véhicule. En
valve de protection à quatre circuits. Cet- des valves relais ABS (38). même temps, ceci influence la valve
te valve à quatre circuits (4) empêche, en d’adaptation du correcteur de freinage in-
cas de défaillance d'un ou de plusieurs 2. Fonctionnement: tégré dans le robinet de freinage du véhi-
circuits, une chute de pression dans le(s) cule à moteur. Par conséquent, la
circuit(s) encore en bon état. Dans les 2.1 Dispositif de freinage de pression de freinage de l'essieu avant est
circuits de freinage de service I et II, la service également adaptée à l'état de charge du
pression d'alimentation est dirigée des Lors de l'actionnement du robinet de frei- véhicule (fonction prédominante dans les
réservoirs d'air (6 et 7) vers le robinet de nage du véhicule à moteur (15), l'air com- camions).
freinage du véhicule à moteur (15). Dans primé s'écoule via l'électrovalve de
le circuit III, l'air d'alimentation s'écoule régulation ABS (39) dans les vases à La valve de commande de remorque (17)
du réservoir d'air (5), via le distributeur in- diaphragme (14) de l'essieu avant, de pilotée par les deux circuits de freinage
tégré dans la valve de commande de re- même que dans le correcteur de freinage de service alimente en air, via la tête
morque (17), d'une part vers la tête (18). Ce dernier est activé et de l'air d'ali- d'accouplement (12) et le flexible de
d'accouplement automatique (11), et mentation s'écoule, au travers de l'élec- liaison de commande ("Service"), la val-
d'autre part vers la partie 'ressort accu- trovalve de régulation ABS (40), dans ve relais d'urgence de la remorque (27).
mulateur' du cylindre Tristop® (19) via la l'élément de freinage de service (vase à Ceci a pour effet d'ouvrir la voie à l'air
valve de retenue (13), le robinet de frei- diaphragme) du cylindre Tristop® (19). comprimé d'alimentation contenu dans le
nage à main (16) et la valve relais (20). La pression dans les cylindres de frein, réservoir (28), via la valve relais d'urgen-
Le circuit IV peut éventuellement alimen- qui génère la force de freinage nécessai- ce de remorque, la valve de desserrage

4
FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF DE
FREINAGE PNEUMATIQUE

de remorque (32), la valve de correction Dans les états non nécessaires (électro- dispositif de freinage de stationnement
(33), au correcteur automatique de frei- valves non alimentées), les valves rem- du véhicule à moteur satisfait bien aux
nage (34) ainsi qu'à la valve relais ABS plissent la fonction d'une valve relais et conditions de la DCCE.
(37). La valve relais (37) est pilotée par le servent à assurer la rapidité de la mise
correcteur de freinage ALB (34) et l'air sous pression ou de la mise à l'atmos- 2.3 Dispositif de freinage de
comprimé s'écoule vers les vases à phère. secours
diaphragme (29) de l'essieu avant. Via le En cas de déficience des circuits de frei-
correcteur de freinage ALB (35), les val- 2.2 Dispositif de freinage de nage de service I et II, l'ensemble ca-
ves relais ABS (38) sont pilotées et l'air stationnement mion-remorque peut être freiné par
comprimé peut de la sorte s'écouler vers Lors de la mise en position crabotée du variation de la position du robinet de frei-
les vases à diaphragme (30 et 31). La robinet de freinage à main (16), la partie nage à main (16), ceci grâce à la partie
pression de freinage de remorque cor- 'frein à ressort' du cylindre Tristop® (19) 'frein à ressort' du cylindre Tristop® (19).
respondante, pilotée par la pression du est totalement mise à l'atmosphère. La La force de freinage pour les freins aux
véhicule à moteur, est adaptée à l'état de force nécessaire pour les freins aux roues est produite, comme déjà exposé
charge de la remorque par les correc- roues est produite maintenant par les pour le dispositif de freinage de station-
teurs automatiques de freinage (34 et ressorts fortement comprimés du cylin- nement, par la force de compression des
35). En vue d'éviter un excès de freinage dre Tristop®. En même temps, la condui- ressorts du cylindre Tristop® (19), avec
des freins de roue de l'essieu avant dans te qui part du robinet de freinage à main cependant, dans ce cas-ci, la différence
certaines conditions de freinage, la pres- (16) pour aboutir à la valve de comman- que la partie comportant le ressort accu-
sion de freinage de la valve de correction de de la remorque (17) est mise à l'at- mulateur n'est pas mise à l'atmosphère
(33) est réduite. Les valves relais ABS mosphère. Le taux de freinage de la en totalité, mais seulement à un certain
(dans la remorque) et les électrovalves remorque dépend de la pression qui rè- degré qui correspond au besoin de frei-
de régulation ABS (dans le véhicule à gne dans le flexible de liaison de com- nage.
moteur) servent à la commande (établis- mande ('Service'). Comme la Directive
sement, maintien ou évacuation de la de Conseil de la Communauté Euro- 3. Freinage automatique de la
pression) des cylindres de frein. Tant que péenne (DCCE) stipule que l'ensemble remorque
les valves de l'unité électronique d’ABS camion-remorque ne doit pouvoir être ar-
(36 ou 41) sont activées, cette comman- rêté que par le camion, le dispositif de En cas de bris de la conduite de liaison
de s'opère indépendamment de la pres- freinage de la remorque peut à nouveau d'alimentation ('Automatique'), la pres-
sion commandée par le robinet de être mis à l'atmosphère par la mise du le- sion s'échappe par le fait de ce bris et la
freinage du véhicule à moteur ou par la vier de frein à main en "Position de con- valve relais d'urgence de la remorque
valve relais d'urgence de la remorque. trôle", ce qui permet de contrôler que le (27) initie un serrage à fond des freins de

5
FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF DE
FREINAGE PNEUMATIQUE

la remorque. En cas de bris de la condui- du fonctionnement et de la surveillance


te de liaison de commande (conduite de courante du système, de même que d'un
'Service'), le distributeur intégré dans la relais, d'un module d'information et d'une
valve de commande de la remorque (17) prise d'ABS (24)
étrangle, lors de la manœuvre du dispo-
sitif de freinage de service, le passage Après manœuvre de l'interrupteur de
vers la tête d'accouplement (11) de la contact, le témoin de contrôle jaune s'al-
conduite d'alimentation (conduite (de lume si la remorque ne dispose pas
freinage) 'Automatique') de telle manière d'ABS ou si le la liaison ABS est interrom-
que le bris de la conduite de commande pue. Le témoin de contrôle rouge s'éteint
provoque une baisse de pression soudai- lorsque, le véhicule ayant atteint une vi-
ne dans la conduite d'alimentation ('Auto- tesse d'environ 7 km/h, aucun défaut
matique') et que la valve relais d'urgence n'est détecté par le montage de sur-
de la remorque (27) déclenche - dans le veillance de l'Unité de Commande Elec-
temps maximum de 2 secondes prescrit tronique d’ABS.
par la loi - un freinage automatique de la
remorque. La valve de retenue (13) pro-
tège le dispositif de freinage de station-
nement contre toute manœuvre
intempestive lors d'une chute de pres-
sion dans la conduite d'alimentation
('Automatique') vers la remorque.

4. Composants ABS
Le véhicule à moteur est usuellement
pourvu de trois témoins de contrôle (de
quatre en cas d'ASR) en vue du contrôle

6
DISPOSITIF DE FREINAGE PNEUMATIQUE A DEUX CIR-
CUITS ET DEUX CONDUITES, EQUIPE D'ABS/ASR (4S/4M).

4,5
36
21
2 38
3 7
12

8 20 22
1

10
14

13
37 11
9 16
17

33

6
23

28

18
24
27
29,30 19 15
31,32
25

34 35 26

1 Compresseur 17 Valve de desserrage rapide 29 Boîte


18 Correcteur ALB (Correcteur 30 Support de capteur
2 Dessiccateur d'air avec
31 Capteur avec câble
régulateur de pression automatique de freinage
32 Roue polaire
3 Valve de protection à 4 circuits suivant la charge)
33 Electrovalve ABS
4 Réservoir d'air 19 Levier élastique
34 Unité de Commande
5 Collier de fixation 20 Valve de commande de
Electronique
6 Raccord de test remorque
35 Module d'information
7 Valve de purge d'eau 21 Tête d'accouplement du circuit
36 Manocontact
de la conduite d'alimentation 37 Valve proportionnelle
8 Valve de retenue
('Automatique') 38 Valve à 3 voies (distributeur 3/2)
9 Robinet de freinage du véhicule
22 Tête d'accouplement du circuit
à moteur avec régulateur
de la conduite de commande
intégré de l'essieu avant
('Service')
10 Robinet de freinage à main 23 Valve à deux voies
avec commande de remorque 24 Témoins de fonctionnement ABS
11 Valve relais 25 Témoin de contrôle
12 Cylindre simple 26 Prise électrique de remorque
13 Vase à diaphragme ABS
14 Cylindre de commande ASR 27 Câble de rallonge pour capteur
15 Electrovalve à 3 voies 28 Câble de commande de
16 Cylindre Tristop® l'électrovalve

7
1.

Appareils pour le freinage des


Véhicules à moteur

9
1. FILTRES D'ASPIRATION

Filtre à air humide


432 600 … à 432 607 … 0

Filtre à air à bain d'huile


432 693 … 0 à 432 699 … 0

Fonction : Filtre à bain d'huile


Empêcher la pénétration des impuretés,
qui sont contenues dans l'air, dans les Fonctionnement :
compresseurs (via les filtres d'aspiration) Ce type de filtre sera utilisé pour filtrer de
ainsi que dans les ouvertures de mise à l'air chargé de poussières.
l'atmosphère des appareils pneumati-
ques (via les filtres y placés); en outre, L'air est aspiré par la partie inférieure du
atténuer le bruit d'aspiration et d'évacua- couvercle de filtre au travers de la tôle de
tion de l'air. tamisage située dans sa partie inférieure
ainsi que du tube central, et est dirigé
Filtre à air humide vers la surface d'huile, dans laquelle les
poussières vont être capturées. A partir
Fonctionnement : de la surface de la nappe d'huile, l'air est
Ce type de filtre sera utilisé dans des cir- dévié vers le haut et s'écoule au travers
constances normales de service. d'une cartouche de filtre qui retiendra les
impuretés qui pourraient encore subsis-
L'air est aspiré au travers d'une ouvertu- ter à ce stade dans l'air de même que les
re situé dans sa coiffe, s'écoule au tra- particules d'huile projetées. L'air est
vers de la masse filtrante et, étant ainsi alors dirigé vers l'orifice d'aspiration du
purifié, est dirigé vers l'orifice d'aspira- compresseur.
tion du compresseur.

10
COMPRESSEURS
1.
Compresseurs
monocylindriques
411 1 .. … 0 et
911 … … 0

Compresseurs
bicylindriques
411 5 .. … 0 et
911 5 .. … 0

Fonction : que - provenant du filtre à air du moteur


Produire l'air comprimé dans des véhicu- et purifié par passage dans un filtre à air
les et dans des installations fixes. (humide ou à bain d'huile) propre - au
travers du raccord 0 et de la soupape
Fonctionnement : d'aspiration. Cet air est ensuite compri-
Le vilebrequin, entraîné dans un mouve- mé par le mouvement ascendant du pis-
ment de rotation par le moteur du véhicu- ton et est alors dirigé vers le réservoir au
le par l'intermédiaire d'une poulie et travers de la valve de barrage et du rac-
d'une courroie, transmet son mouve- cord 2.
ment au(x) piston(s) au moyen de la
(des) bielle(s). Dans chaque cylindre, le Le graissage s'opère selon le type de
mouvement de descente du piston pro- compresseur, soit par barbotage, soit
voque une aspiration d'air atmosphéri- par circulation d'huile.

11
1. EPURATEURS D'AIR COMPRIME

Epurateur d'air comprimé


432 51 … 0

Fonction : chambre C au travers du filtre (f). Si la


Purifier l'air comprimé délivré par le com- pression baisse dans la chambre B, l'ad-
presseur et provoquer la condensation mission (e) se referme et l'échappement
du mélange de vapeur d'eau contenu s'ouvre. L'eau de condensation est alors
dans l'air comprimé. refoulée vers l'atmosphère sous l'effet
de la pression dans la chambre C. Lors-
Fonctionnement : qu'il y a égalité de pressions entre les
L'air sous pression pénétrant par le rac- chambres B et C, l'échappement (b) se
cord 1 s'écoule au travers du passage ferme.
annulaire A dans la chambre B. Du fait
de son transit dans le passage A, l'air se Le bon fonctionnement de la valve de
refroidit et une partie du mélange de va- purge d'eau peut être contrôlé en com-
peur d'eau qu'il contient s'y condense. primant la tige (c).
L'air s'écoule ensuite via le filtre (a) vers
le raccord 2.

En même temps, la pression qui règne


dans la chambre B provoque l'ouverture
de l'admission (e) du corps de valve (d)
et l'eau de condensation s'écoule dans la

12
DESSICCATEURS D'AIR
1.

432 420 432 410

Dessiccateur d'air cord 21 vers le réservoir et les équipe- pourrait être provoqué par suite de givra-
ments de freinage y raccordés. En même ge, le montage d'une cartouche chauf-
432 410 … 0 et 432 420 … 0
temps, de l'air asséché est envoyé au ré- fante (f) peut être prévu autour de la
servoir de régénération via l'orifice zone d'opération du piston (d).
Fonction : d'étranglement et le raccord 22.
Assécher l'air comprimé produit par le Variante 2 (Commande par régulateur
compresseur en extrayant le mélange de Lorsque la pression d'arrêt est atteinte de pression intégré 432 410 … 0)
vapeur d'eau qu'il contient. Ceci s'opère dans l'installation, la chambre B est ali-
L'assèchement de l'air s'opère comme
par un séchage par adsorption à régéné- mentée en air via le raccord 4 par le ré-
indiqué dans la description de fonction-
ration à froid de l'air qui, après avoir été gulateur de pression, ce qui provoque le
nement de la variante 1. Dans cette ver-
comprimé par le compresseur, est con- déplacement du piston (d) vers le bas et
sion-ci, la pression de déclenchement
duit vers un granulat (qui constitue le l'ouverture de l'échappement (e). L'air de
s'écoule cependant au travers de l'orifice
moyen d'adsorption) présentant la pro- la chambre A s'échappe alors vers l'at-
(l) dans la chambre D et actionne la
priété de recueillir la vapeur d'eau conte- mosphère via le canal C et l'échappe-
membrane (m). Quand la force de res-
nue dans l'air. ment (e).
sort antagoniste est vaincue, l'admission
De l'air s'écoule maintenant du réservoir (n) s'ouvre et la pression qui s'exerce de
Fonctionnement :
de régénération au travers de l'orifice ce fait sur le piston (d) ouvre l'échappe-
Variante 1 (Commande au travers d'étranglement vers la partie inférieure ment (e).
d'un régulateur séparé 432 420 … 0) de la cartouche de granulat (b). Du fait
L'air produit par le compresseur s'échap-
Durant sa phase de compression, le de l'expansion et de l'écoulement qui
pe maintenant vers l'atmosphère au tra-
s'ensuivent de bas en haut dans la car-
compresseur envoie l'air comprimé dans vers de la chambre A, du canal C et de
touche de granulat (b), l'humidité qui
la chambre A au travers du raccord 1. Du l'orifice d’échappement 3. Le piston (d)
fait de la baisse de température qui s'en- avait été extraite de l'air et recueillie à la
reprend en même temps la fonction
surface supérieure du granulat (a) est
suit, de l'eau de condensation s'y forme, d'une valve de surpression. En cas de
évacuée à l'air libre au travers du canal
qui est évacuée vers l'échappement (e) surpression, le piston (d) ouvre automa-
au travers du canal C. C, de l'échappement (e) ouvert et de l'ori-
tiquement l'échappement (e).
fice d’échappement 3.
Au travers du filtre à microstructure (g) Si la pression d'alimentation dans l'ins-
Lorsque la pression d'enclenchement est
intégré dans la cartouche et de l'espace tallation baisse sous la pression d'en-
atteinte au régulateur de pression, la
annulaire (h), l'air s'écoule vers la partie clenchement par suite de consommation
chambre B n'est plus le siège d'une pres-
supérieure de la cartouche de granulat d'air, l'admission (n) se ferme et la pres-
sion en provenance du régulateur.
(b). Du fait de son passage au travers du sion dans la chambre B s'évanouit au
L'échappement (e) se ferme alors et le
granulat (a), l'air y laisse son humidité travers de l'orifice de mise à l'atmosphè-
processus de dessiccation reprend com-
qui est recueillie à la surface supérieure re du régulateur de pression. L'échappe-
me indiqué au début de cette description.
du granulat (a). L'air asséché s'écoule au ment (e) se ferme et le cycle
travers du clapet de retenue (c) et du rac- Afin d'éviter un dysfonctionnement qui d'assèchement commence à nouveau.

13
1. DESSICCATEURS D'AIR

432 413 432 415

Dessiccateur d'air avec val- Cette valve (q) est soulevée dès l'instant la membrane (q) a suffisamment diminué
où la force du ressort de pression - régla- pour que celle-ci se place en position
ve de limitation de refoule-
ble au moyen de la vis (r) - est contreba- d'obturation. Lorsque la pression d'en-
ment lancée. L'air d'alimentation aboutit clenchement est atteinte au régulateur
432 413 … 0 et 432 415 … 0 maintenant dans la chambre F et pousse de pression, la chambre B est à nouveau
sur la membrane (o) de l'autre côté avec libre de pression. L'échappement (e) se
Les dessiccateurs d'air à une cartouche
une pression un peu plus réduite du fait ferme et le processus d'assèchement re-
de cette série présentent la possibilité -
de l'effet réducteur de la valve (q). prend comme décrit ci-dessus. De plus,
grâce à la présence d'une valve de limi-
Lorsque la pression d'arrêt est atteinte la sortie 31 est pourvue d'une soupape
tation de refoulement - de soutirer le mé-
dans l'installation, la chambre B est ali- de sûreté pour la protection du côté pro-
lange d'air de régénération nécessaire
mentée en air via le raccord 4 par le ré- duction.
du réservoir principal pour autant que la
valve de protection à plusieurs circuits gulateur de pression. Le piston (d) se Variante 2 (Commande par régulateur
autorise un refoulement. Ceci permet de déplace vers le bas et ouvre l'échappe- de pression intégré 432 415 … 0)
se passer d'un réservoir de régénération ment (e). Le clapet de retenue (i) bloque
Dans cette version, la pression d'arrêt
séparé. le passage vers le raccord 1 et l'air de la
parvient dans la chambre J et agit sur la
chambre A s'évacue vers l'atmosphère
Fonctionnement : au travers du canal C et de l'échappe-
membrane (m). Lorsque la membrane
Variante 1 (Commande par régulateur vainc la force du ressort à pression, l'ad-
ment (e).
432 413 … 0) mission (n) s'ouvre et le piston (d), qui est
Une baisse de pression dans la chambre maintenant soumis à la pression, ouvre
Durant la phase de production d'air com- G ferme le clapet de retenue (c). L'air de l'échappement (e).
primé, l'air produit par le compresseur régénération est maintenant soutiré des
s'écoule au travers du raccord 1, ouvre le L'air produit par le compresseur s'écoule
réservoirs d'alimentation, et c'est pour
clapet de retenue (i) et arrive dans la maintenant au travers de la chambre A,
cette raison qu'une valve de protection à
chambre A. De l'eau de condensation y du canal C et s'échappe à l'air libre par
plusieurs circuits intercalée doit permet-
apparaît par suite de la baisse de tempé- l'orifice d‘échappement 3. Le piston (d)
tre un refoulement. La pression d'alimen-
rature et s'évacue vers l'échappement reprend en même temps la fonction de
tation présente au raccord 21 se propage
(e) au travers du canal C. valve de surpression. En cas de surpres-
dans la chambre E, passe par l'orifice
sion, le piston (d) ouvre automatique-
L'assèchement de l'air s'opère comme d'étranglement (s), se détend dans la
ment l'échappement (e).
décrit ci-dessus pour le type 432 420. En chambre G et aboutit sur le côté inférieur
même temps, l'air asséché s'écoule aus- de la cartouche de granulat (b). Si la pression d'alimentation dans l'instal-
si dans la chambre E et y comprime la lation tombe sous la valeur de la pression
Du fait du passage de l'air du bas vers le
membrane (o). Cette dernière se bombe d'enclenchement par suite de la consom-
haut dans la cartouche de granulat (b),
vers la droite et libère la liaison entre les mation d'air, l'admission (n) se ferme et la
l'humidité qu'il contient est recueillie sur
chambres E et G via l'orifice d'étrangle- pression de la chambre B s'évanouit au
la face supérieure du granulat (a), et
ment (s). travers de la mise à l'atmosphère du ré-
s'évacue vers l'extérieur via le canal C,
L'air d'alimentation transite au travers du gulateur de pression.
l'échappement (e) ouvert et l'orifice
filtre (l) et parvient également dans la d’échappement (3). Le refoulement se L'échappement (e) se ferme et le cycle
chambre H où il comprime la valve (q). termine lorsque la pression à gauche de d'assèchement commence à nouveau.

14
DESSICCATEURS D'AIR
1.

432 431

Dessiccateur d'air à deux Au travers des orifices d'étranglement nant au côté postérieur ouvert de la valve
des valves (f et p) présents dans chaque de commande (k), et s'échappe à l'air li-
cartouches
conduite d'alimentation du compresseur, bre via l'orifice N vers le raccord 3. Le
432 431 … 0 et 432 432 … 0 une partie de l'air comprimé asséché clapet de retenue (g) se ferme et la pres-
parvient par l'orifice G sur la partie infé- sion dans l'installation reste assurée. La
Fonctionnement : rieure de la cartouche (s) et parcourt le baisse de pression dans la chambre B
a/ Commande sans régulateur granulat (r) du bas vers le haut (rétrola- fait également se fermer le clapet de re-
de pression intégré. vage du filtre). L'air asséché emporte de tenue (f).
L'air comprimé produit par le compres- la sorte l'humidité contenue dans les fins
L'air comprimé produit par le compres-
seur s'écoule au travers du raccord 1 canaux du granulat fortement poreux (r)
seur s'écoule maintenant de l'orifice E
dans l'orifice E. Par suite de la baisse de et ce mélange s'écoule vers l'orifice
par la chambre H, l'espace annulaire K et
température, de l'eau de condensation d’échappement 3, au travers de l'espace
au travers du granulat (r) de la cartouche
peut apparaître dans l'orifice E, qui par- annulaire K, de la chambre H et du côté
(s). Le processus de séchage de l'air
viendra alors au clapet de minimum de postérieur ouvert de la valve (o).
s'opère alors comme décrit précédem-
pression (m) au travers de l'orifice L. De ment. L'air asséché se dirige après
La valve de barrage (h) additionnelle ga-
l'orifice E, la pression d'air passe dans la l'ouverture de la valve (p) et du clapet de
rantit que les valves de commande (k et
chambre B par la valve (k) ouverte, et se retenue (g) vers les réservoirs via le rac-
o) ne s'inversent pas au début du rem-
propage vers le côté supérieur de la car- cord 2. L'air asséché parvient sur la par-
plissage de l'installation. En premier lieu,
touche de granulat (c) au travers du filtre tie inférieure du granulat (b) via l'orifice
la valve (h) s'ouvre lorsque la pression
(e) intégré dans la cartouche ainsi que d'étranglement de la valve (f), de telle
d'alimentation au raccord 2 est supérieu-
de l'espace annulaire A. sorte qu'un rétrolavage s'opère ici aussi.
re à 5 bars, et l'air comprimé parvient
L'air comprimé déjà purifié passe par la dans la chambre C. Si l'alimentation en Après environ 1 minute, l'élément de
tôle de tamisage (a) du haut vers le bas courant des bobinages (j) est libérée par temporisation interrompt l'alimentation
au travers du granulat (b) contenu dans l'élément de temporisation intégré dans électrique du bobinage. Le noyau plon-
un sac de filtre situé dans la cartouche l'électrovalve, le noyau plongeur (i) est geur (i) obture le passage de la chambre
(c), et parvient à l'orifice G au travers de attiré. L'air comprimé que contient la C et ouvre l'orifice de mise à l'atmosphè-
la tôle de tamisage (d) et du clapet de re- chambre C s'écoule alors dans la cham- re, faisant tomber la pression dans les
tenue (f). bre D ainsi que - au travers de l'orifice F chambres D et M. Sous l'effet de la force
- dans la chambre M, et pousse la valve de ressort et de la pression dans l'orifice
Lors de son passage au travers du gra- de commande dans sa position extrême
nulat (b), l'humidité que contient l'air est G, les valves de commande se déplacent
gauche à l'encontre du ressort de pres- à nouveau et se positionnent sur leur po-
retenue dans les fins canaux du granulat sion.
très poreux. A partir de l'orifice G, l'air sition extrême droite. La valve de com-
comprimé s'écoule - après ouverture du Le passage de l'orifice E vers la chambre mande (o) ferme le passage vers la
clapet de retenue (g) - au travers du rac- B est obturé. L'air comprimé qui se trou- chambre H et la valve de commande (k)
cord 2 vers les réservoirs d'air. ve dans la chambre B s'échappe mainte- ouvre le passage vers la chambre B.

15
1. DESSICCATEURS D'AIR

432 432

L'air comprimé produit par le compres- lors du remplissage de l'installation d'air Il est alors procédé au remplissage de
seur est à nouveau conduit vers le granu- comprimé est également présente dans l'installation jusqu'à l'obtention de la
lat (b) et le processus d'assèchement se la chambre P et comprime le côté infé- pression d'arrêt du régulateur de pres-
déroule comme décrit précédemment, rieur de la membrane (t). Dès que la for- sion.
avec en outre un changement de cartou- ce résultant de cette action dépasse celle
che à chaque minute. qui est exercée par le ressort de pression Emploi :
(n) (dont la force a pu être réglée à l'aide
Lorsque le régulateur de pression se met de la vis (y)), la membrane (t) se bombe Des dessiccateurs d'air à une et à deux
à fonctionner à vide quand la pression et entraîne alors le piston (q). Ceci a pour cartouches sont disponibles chez WA-
d'arrêt est atteinte, la pression est injec- effet d'ouvrir l'admission (u), et le piston BCO pour répondre à toutes les exigen-
tée au raccord 4 qui actionne le piston (m) - qui est actuellement comprimé - se ces d'emploi.
(m) et entraîne son déplacement vers le déplace vers le bas de sorte que le clapet La décision d'utiliser un dessiccateur
bas, de sorte que le clapet de minimum de minimum de pression s'ouvre. L'eau d'air à une cartouche ou un dessiccateur
de pression s'ouvre. L'eau de condensa- de condensation et les impuretés obte- à deux cartouches sera prise en fonction
tion et les impuretés recueillies s'échap- nues s'échappent à l'air libre - ensemble du volume de production et de la durée
pent à l’air libre en même temps que l'air avec l'air produit durant la phase de mar- d'enclenchement du compresseur.
produit durant la phase de marche à vide, che à vide - via l'orifice de mise à l'atmos-
par l'orifice de mise à l'atmosphère 3. phère 3. Dessiccateurs d'air à une cartou-
Lorsque le régulateur de pression se met che
en position de marche en charge, le rac- Le compresseur continue de fonctionner
à vide jusqu'à ce que la pression dans Ils peuvent normalement être utilisés
cord 4 est mis à l'atmosphère et le clapet
l'installation soit tombée en dessous de pour des débits de production jusqu'à
de minimum de pression ferme l'accès à
la pression d'enclenchement du régula- 500 l/min et des taux de temps d'enclen-
l'orifice de mise à l'atmosphère 3.
teur de pression. De ce fait, la pression chement jusqu'à 50 %. Toute différence
Par montage d'une cartouche chauffante dans la chambre P sous la membrane (t) vis-à-vis de ces critères devrait être éva-
(l), qui se met en circuit lorsque la tempé- décroît également. Le ressort de pres- luée dans le cadre du fonctionnement du
rature descend sous 6°C et hors circuit sion (n) provoque le retour du piston (q) système.
lorsque la température dépasse 30°C, on et de la membrane (t) vers leur position
peut éviter tout dysfonctionnement qui de départ. L'admission (u) se ferme et la Dessiccateurs d'air à deux cartou-
pourrait découler de la formation de givre pression de la chambre O tombe via l'ori- ches
autour du piston (m) lors de conditions fice de mise à l'atmosphère du régulateur Ils couvrent la gamme des débits supé-
climatiques extrêmes. de pression. Le clapet de minimum de rieurs à 500 l/min et des taux de temps
pression se ferme à nouveau avec le pis- d'utilisation compris entre 50 et 100%.
b/ Commande par régulateur de ton (m). L'air comprimé s'écoule mainte- Des débits de production supérieurs à
pression intégré. nant à nouveau dans l'orifice E et 1.000 l/min devraient être soumis à des
L'assèchement de l'air intervient suivant parvient sec aux réservoirs d'air, via un essais de fonctionnement pour s'assurer
le processus décrit sous le point a. des réservoirs de produit de dessiccation que ces dessiccateurs leur sont bien
La pression qui se forme au raccord 2 (b ou r) et le raccord 2. adaptés.

16
REGULATEURS DE PRESSION
1.
Régulateur de pression avec
filtre et raccord pour le gon-
flage des pneumatiques
975 303 … 0

Fonction : pression dans la chambre B, le clapet de liaison entre la chambre B et la chambre


Opérer la régulation propre de la pres- retenue (e) se ferme et la pression dans E est obturée et le clapet de retenue (e)
sion d'opération au sein du dispositif de l'installation reste assurée. retombe. L'air d'alimentation parvient
freinage, et garantir les conduites et val- dans la chambre E au travers du raccord
ves contre l'encrassement. Le compresseur fonctionne maintenant à 4 et de la chambre A, et comprime la
vide jusqu'à ce que la pression dans membrane (c). Le reste du fonctionne-
Selon la version, commander les pom- l'installation tombe sous la pression d'en- ment se déroule suivant la description
pes antigel automatiques ou les dessic- clenchement du régulateur. La pression sous le point a. La liaison entre la cham-
cateurs d'air à une cartouche qui sont dans la chambre E sous la membrane (c) bre C et la chambre D est ouverte, de
présents dans le circuit. tombe également. Sur ce, cette membra- sorte que la pression de commande
ne est comprimée vers le bas, avec le puisse être captée dans la chambre C,
Fonctionnement : piston (m), sous l'effet de la force du res- via le raccord 23, en vue de son utilisa-
a/ Régulateur de pression sort de pression (b). L'admission (d) se tion pour piloter le dessiccateur d'air à
L'air comprimé produit par le compres- ferme, l'échappement (l) s'ouvre et l'air une cartouche.
seur s'écoule dans la chambre B via le de la chambre C s'échappe à l'air libre au
raccord 1 et le filtre (g). Après ouverture travers de la chambre F et d'un orifice de c/ Raccord pour le gonflage des
du clapet de retenue (e), il se propage au jonction vers l'orifice de mise à l'atmos- pneumatiques
travers de la conduite partant du raccord phère 3. Sous l'effet du ressort de pres-
Après enlèvement de la coiffe de protec-
21 vers les réservoirs d'air de même que sion (h), le piston (k) se déplace vers le
tion et vissage de l'écrou d'accouple-
dans la chambre E. Le raccord 22 est haut et l'échappement (i) se ferme. L'air
ment du flexible de gonflage des pneus,
prévu pour le pilotage d'une pompe anti- comprimé produit par le compresseur
le poussoir (f) se déplace vers la gauche.
gel complémentaire. s'écoule à nouveau dans le chambre B
La liaison entre la chambre B et le rac-
via le filtre (g), ouvre le clapet de retenue
Dans la chambre E se développe une cord 21 est interrompue. L'air comprimé
(e) et l'installation se remplit à nouveau
force qui agit sur la partie inférieure de la produit par le compresseur s'écoule
jusqu'à l'obtention de la pression d'arrêt
membrane (c). Dès que cette force de- maintenant de la chambre B au long du
du régulateur de pression.
vient supérieure à la force antagoniste poussoir (f) dans le flexible de gonflage
du ressort de pression (b) (réglable au des pneus. Si la pression dans l'installa-
b/ Régulateur de pression avec
moyen de la vis (a)), la membrane (c) se tion devait dépasser une valeur de 12 +2
bombe vers le dessus et entraîne alors le
raccord de commande 4 et resp. 20+2-1 bars, le piston (k), prévu
piston (m). L'échappement (l) se ferme et raccord 23. comme soupape de sûreté, ouvrirait
l'admission (d) s'ouvre, de sorte que l'air Cette exécution de régulateur de pres- l'échappement (i) et la pression s'échap-
comprimé présent dans la chambre E sion se distingue de celle décrite sous le perait à l'air libre par l'orifice de mise à
parvient dans la chambre C et que le pis- point a/ au niveau de son fonctionnement l'atmosphère 3.
ton (k) se déplace vers le bas contre la uniquement pour ce qui concerne la na-
force antagoniste du ressort de pression ture de la commande de la pression d'ar- Avant de procéder au gonflage de
(h). L'échappement (i) s'ouvre et l'air rêt. Dans ce cas-ci, celle-ci n'est pas pneus, la pression du réservoir d'air doit
comprimé produit par le compresseur reprise à l'intérieur du régulateur de tomber sous la pression d'enclenche-
s'échappe à l'air libre via l'orifice de mise pression, mais bien dans la conduite ment, car de l'air ne peut être soutiré lors
à l'atmosphère 3. Du fait de la chute de d'alimentation du dessiccateur d'air. La de la marche à vide.

17
1. SOUPAPES DE SURETE

Soupape de sûreté
434 6 .. … 0 et
934 6 .. … 0

434 612 ... 0

434 608 ... 0 934 601 ... 0

Fonction : dans l'atmosphère au travers de l'orifice


Limiter la pression au sein de l'installa- de mise à l'atmosphère 3, et ceci aussi
tion pneumatique à une valeur maximale longtemps que la force présentée par le
admissible. ressort est inférieure à celle exercée par
l'air sur la soupape à clapet (c).
Fonctionnement :
L'air comprimé parvient, via le raccord 1, Une fois ces pressions égales entre el-
sous la soupape à clapet (c). Lorsque la les, l'air comprimé ne peut plus passer
force qu'elle y exerce, soit le produit de au travers de la soupape.
la surface du clapet et de la pression, dé-
passe la force antagoniste pour laquelle Le bon fonctionnement de la soupape de
le ressort de pression (a) a été taré, la sûreté peut être contrôlé en tirant le pis-
soupape à clapet (c) et le piston solidaire ton (b) vers le haut.
(b) sont comprimés vers le haut. La pres-
sion d'air excédentaire s'échappe alors

18
APPAREILS DE PROTECTION
CONTRE LE GEL
1.
Pompe antigel
932 002 … 0

Fig. 1

Fig. 2

Fonction : 1. Sans raccord de commande 2. Avec raccord de commande


Injecter automatiquement dans le dispo- séparé (Fig. 1) séparé (Fig. 2)
sitif de freinage un produit de protection L'air comprimé produit par le compres- Le fonctionnement est similaire à celui
contre le gel en vue de la protection con- seur transite dans la pompe antigel du décrit sous 1. Dans cette exécution de
tre le givrage des conduites et des appa- raccord 1 au raccord 2 (orifice J). La pompe, la pression de commande est
reils y raccordés. pression qui s'établit de ce fait via l'orifice amenée au raccord 4 à partir d'un appa-
(H) dans la chambre (F) déplace le pis- reil externe, par exemple à partir du ré-
ton (E) vers la gauche. Le passage de gulateur de pression.
Fonctionnement :
produit antigel dans les chambres (C) et
Selon le type, la pompe antigel peut être (R) est interrompu du fait de la fermeture Service et entretien :
installée en amont ou en aval du régula- de l'orifice (K). Le liquide se trouvant Lorsque règnent des températures infé-
teur de pression. dans la chambre (R) est déplacé par le rieures à +5°C, l'appareil doit être mis en
mouvement du piston (E) qui s'ensuit. Il service en tournant le levier (B) sur la po-
Alors que - dans le cas d'une pompe an- parvient au siège de valve (N) dans l'ori- sition I. Le niveau du produit antigel de-
tigel installée en amont du régulateur de fice (J) et est emporté dans le dispositif vra alors être contrôlé journellement.
pression - l'impulsion de commande de de freinage par l'air qui y est propulsé.
passage du régulateur de pression de la Lorsque la température est supérieure à
marche à vide à la marche en charge est Lorsque la pression de service est attein-
+5°C, l'appareil peut être mis hors servi-
prélevée au travers d'un orifice ménagé te dans le réservoir d'air, le régulateur de
ce en tournant le levier (B) sur la position
dans la conduite d'alimentation, cette im- pression se met en position de marche à
0.
pulsion de commande doit être prélevée vide. La pression baisse dans l'orifice (J),
par une conduite séparée lorsque la et donc également celle au travers de
Du liquide ne doit pas nécessairement se
pompe antigel est située en aval du régu- l'orifice (H) ainsi que dans la chambre
trouver dans le réservoir pendant les sai-
lateur de pression. (F). Le ressort de pression (G) repousse
sons où le risque de gel est inexistant. La
le piston (E) vers sa position de départ.
position du levier (B) est alors indifféren-
Du fait de la réouverture de l'orifice de
Dans les deux cas, un produit antigel est te.
passage (K), le produit antigel s'écoule à
injecté dans l'installation au moment où
nouveau du réservoir dans la chambre
le régulateur de pression s'est placé en Un entretien de la pompe antigel propre-
(R).
mode de marche en charge du compres- ment dite n'est pas requis.
seur, donc lors de l'alimentation de l'ins- Ces processus se répètent lors de cha-
tallation. que commutation du régulateur de puis-
sance.

19
1. VALVES DE PROTECTION A PLUSIEURS
CIRCUITS

Exécution I Exécution II

Valve de protection à trois cette opération, la fréquence d'enclen- rantie du circuit défectueux). Ce nouveau
chement du régulateur de pression est remplissage permet à la pression qui
circuits
réduite. subsiste chaque fois après un freinage
934 701 … 0 d'exercer via la membrane (b et f) une
Fonctionnement : force antagoniste sur le ressort de pres-
Fonction : sion (a et g). Ainsi, une valve (c ou e)
L'air comprimé qui est délivré par le régu-
Garantir le maintien de la pression dans peut déjà s'ouvrir alors que la pression
lateur de pression à la valve de protec-
les circuits de frein intacts en cas de des- d'ouverture de la valve (j) n'est pas enco-
tion via le raccord 1 ouvre les valves (c et
truction d'un des circuits du dispositif de re atteinte.
j) dès que la pression réglée pour l'ouver-
freinage pneumatique à plusieurs cir- ture aura été atteinte (= pression garan-
cuits. tie), ce qui provoque la déformation des La garantie de pression dans les circuits
membranes (b et k) contre les ressorts 1 et 3 en cas de problème dans le circuit
Montage : de pression (a et l). L'air comprimé 2 est obtenue de façon analogue.
Exécution I s'écoule ensuite via les raccords 21 et 22
Les circuits de frein étant intacts, les val- dans le réservoir des circuits 1 et 2. En Lors d'une défaillance du circuit de frei-
ves (c et j) sont constamment mainte- outre, il se propage après ouverture des nage de secours, il se produit en premier
nues fermées sous l'effet des ressorts à valves de retenue (d et h) vers la cham- lieu un transbordement de l'air des réser-
pression qui développent leur force dans bre A, ouvre la valve (e) et passe dans le voirs des circuits 1 et 2 dans le circuit 3,
la direction de fermeture (vers le bas), circuit 3 via le raccord 23. Le circuit 3 ali- jusqu'à ce que la valve (e) ne puisse plus
abstraction faite du processus de rem- mente en air les dispositifs de freinage de rester ouverte du fait de la baisse de la
plissage. secours et de stationnement, tant du vé- pression de transbordement et qu'elle se
hicule à moteur que de sa remorque. ferme à la pression d'ouverture réglée.
Exécution II Les pressions dans les deux circuits de
Les circuits de frein étant intacts, les val- Si le circuit 1, par exemple, présente un freinage principaux restent garanties à
ves (c et j) sont - au-dessus de la pres- défaut d'étanchéité, l'air comprimé fourni hauteur de la pression d'ouverture du cir-
sion réglée pour l'ouverture - maintenues ici par le régulateur de pression s'échap- cuit 3 défectueux.
ouvertes sous l'effet des ressorts de pe alors dans le circuit défectueux. Ce-
pression agissant dans la direction pendant, aussitôt qu'une baisse de Les valves de retenue (d et h) protègent
d'ouverture (vers le haut), de sorte que, pression intervient après un freinage les circuits intacts de l'influence d'un cir-
en cas d'une faible chute de pression dans les circuits 2 ou 3, la valve (j) se fer- cuit défectueux en cas de chute de pres-
dans les circuits 1 ou 2, un transborde- me sous l'effet du ressort de pression (l), sion des circuits 1 ou 2 en dessous de la
ment de pression à partir du circuit pré- et il se produit un nouveau remplissage pression d'ouverture des valves (c ou j).
sentant la plus haute pression puisse des circuits intacts jusqu'à la pression
s'opérer vers les autres circuits. Grâce à d'ouverture de la valve (j) (pression ga-

20
VALVES DE PROTECTION A PLUSIEURS
CIRCUITS
1.

934 702

934 713

Valve de protection à quatre pression via le raccord 1, aboutit, via les cent les ressorts de pression (e, m, n et
orifices de bypass (a, b, c et d) à l'avant u). Comme de l'air est soutiré des circuits
circuits
des valves de retenue (h, j, q et r) dans 2, 3 ou 4, il en résulte une baisse de
934 702 … 0 les quatre circuits du dispositif de freina- pression et ils sont à nouveau soumis à
934 713 … 0 / 934 714 … 0 ge pneumatique. En même temps, une un remplissage jusqu'à la valeur d'ouver-
pression s'établit sous les valves (g, k, p ture qui a été réglée pour le circuit défec-
Fonction : et s), pression qui les ouvre lorsque la tueux.
pression d'ouverture qui avait été réglée
Garantir le maintien de la pression dans
(= pression garantie) est atteinte. Les La garantie de pression dans les circuits
les circuits de frein intacts en cas de des-
membranes (f, l, o et t) sont soulevées de intacts par suite de la défaillance d'un
truction d'un ou de plusieurs circuits d'un
ce fait et viennent contrer la force anta- autre circuit s'opère de façon analogue.
dispositif de freinage pneumatique à
goniste des ressorts de pression (e, m, n
quatre circuits.
et u). L'air comprimé s'écoule par les rac- En cas de défaillance d'un circuit (par
cords 21 et 22 vers les réservoirs d'air exemple le circuit 1) et de chute de pres-
Fonctionnement : des circuits 1 et 2 du dispositif de freina- sion à 0 bar dans les circuits intacts (lors
Selon l'exécution, soit les 4 circuits sont ge pneumatique, et il en va de même d'une longue immobilisation du véhicu-
commutés en parallèle et il se produit un pour les circuits 3 et 4 via les raccords 23 le), l'air comprimé s'écoule en premier
remplissage simultané de tous les 4 cir- et 24. Le circuit 3 alimente en air compri- lieu, lors du remplissage du dispositif de
cuits, soit les circuits 3 et 4 sont interver- mé les dispositifs de freinage de secours freinage, par les orifices de bypass (a, b,
tis avec les circuits 1 et 2. Selon et de stationnement, tandis que le circuit c et d) dans les 4 circuits. Dans les cir-
l'exécution, la valve de protection à qua- 4 alimente des consommateurs secon- cuits intacts s'établit une pression sous
tre circuits ne comporte pas d'orifices de daires. les membranes (f, l et o), qui réduit la
bypass (dérivation) ou en comporte pour pression d'ouverture des valves (g, k et
chaque circuit; ces ouvertures de bypass Au cas où un circuit (par exemple le cir- p). Ces valves s'ouvrent lors d'une aug-
garantissent, en cas de défaillance d'un cuit 1) est l'objet d'une défaillance, l'air mentation de pression ultérieure dans le
circuit, le remplissage du dispositif de des trois autres circuits s'écoule jusqu'à raccord 1. Les circuits 2, 3 et 4 se rem-
freinage à partir de 0 bar. ce que la pression de fermeture dynami- plissent jusqu'à la pression d'ouverture
que des valves soit atteinte dans le cir- préalablement réglée du circuit 1 et ils
L'air comprimé, qui arrive dans la valve cuit défectueux. Les valves (g, k, p et s) sont assurés de maintenir cette pression
de protection à partir du régulateur de sont fermées du fait de la force qu'exer- à ce niveau.

21
1. APU - Unité de traitement de l'air

APU - Fonctionnement : age de service et dans une deuxième


étape de limitation (8,5 –00, 4 bars) pour
Unité de traitement de l'air L'air comprimé délivré par le compres-
le système de freinage de la remorque.
932 500 . . . 0 seur atteint le raccord 11 par un filtre à
cartouche de granulés. En s'écoulant,
l'air est filtré et séché (voir à ce sujet le En cas de défaillance de l'un des circuits,
Description : séchoir à air 432 410 . . . 0 à la page 13). la pression se dirige d'abord vers les
L'APU (Air-Processing Unit) est un appa- L'air séché circule alors par le raccord 21 autres circuits milieux jusqu'à atteindre la
reil polyvalent, c'est-à-dire une combinai- vers le raccord d'alimentation 1 de la pression de fermeture dynamique (défi-
son de plusieurs appareils. Cette unité multivalve de sécurité fixée par brides. nie par le système), mais remonte ensui-
inclut un séchoir à air avec réglage de Une fois la pression d'alimentation at- te jusqu'à la pression d'ouverture
pression, qui s'emploie avec ou sans teinte, le régulateur intégré enclenche la (9,0 –00, 3 bars pour les circuits 1 + 2 et
chauffage, ainsi qu'une soupape de sé- valve de point mort et le compresseur 7,5 –00, 3 bars pour les circuits 3 + 4) du
curité et un raccord de gonflage de achemine alors l'air dans l'atmosphère. circuit défaillant (= pression sécurisée).
pneus. À ce séchoir à air est fixée par Lors de la phase de point mort, le granu- Ceci garantit un réacheminement à tra-
des brides une multivalve de sécurité lat est régénéré dans le contre-courant à vers le compresseur en service. Au-delà
avec une ou deux soupapes de limitation travers le raccord 22 avec l'air déjà sé- de cette pression, l'air acheminé s'éc-
de pression intégrées et deux soupapes ché et dépressurisé. happe par le circuit défaillant et ainsi
de retenue intégrées. Le séchoir à air est équipé d'une sou- dans l'atmosphère.
pape de sécurité qui s'ouvre en cas de
surpression. Pour prévenir les défauts
En outre, la multivalve de sécurité de Une unité de capteur de pression élec-
de fonctionnement de la valve de point
certaines versions est dotée d'un double tronique permet d'afficher en perma-
mort en hiver, un chauffage supplémen-
capteur de pression servant à mesurer la nence les pressions dans les circuits de
taire est intégré au système. Un remplis-
pression d'alimentation des circuits de freinage de service. En outre, les circuits
sage en externe (atelier) est possible sur
freinage de service. 3 et 4 ont chacun des sorties (25 et 26)
le raccord de gonflage de pneus ou le
assurées par une soupape de retenue.
raccord 12. Les réservoirs d'alimentation
Fonction : de la suspension pneumatique sont fixés
au raccord 24. Lors du remplissage du système de
Le séchoir à air sert à déshumidifier et
freinage à partir de 0 bar, les circuits de
nettoyer l'air sous pression acheminé par
freinage de service (1 et 2) se remplis-
le compresseur ainsi qu'à régler la pres- La pression subsistant sur le raccord
sent en priorité, conformément à la direc-
sion d'alimentation. La multivalve de sé- d'alimentation 1 de la multivalve de sécu-
tive communautaire 71/320/CEE.
curité fixée par brides sert à limiter et rité est réduite à une valeur adéquate
sécuriser la pression des systèmes de dans une première étape de limitation
freinages multiples. (10 ± 0,2 bars) pour les circuits de frein-

22
RESERVOIRS D'AIR
1.
Réservoir d'air
950 … … 0

Fonction : litre, la pression de service maximale ad-


Emmagasiner l'air comprimé produit par missible, les températures de service mi-
le compresseur. nimale et maximale, le marquage CE
selon 87/404/EG.
Exécution :
Le réservoir se compose d'une pièce La plaque signalétique est recouverte
centrale cylindrique avec deux fonds d'une étiquette adhésive portant un N°
bombés et soudés qui comportent des WABCO. Au cas où le réservoir serait
raccords filetés pour le raccordement encore reverni par le fabricant du véhicu-
des conduites. L'utilisation d'aciers à le, il suffirait d'enlever ensuite l'étiquette
haute résistance d'épaisseur égale pour adhésive WABCO pour laisser apparaî-
toutes les dimensions de réservoir per- tre la plaque signalétique.
met des pressions de service jusqu'à 10
bars pour des réservoirs d'une capacité Le condensat qui se forme dans le réser-
inférieure à 60 litres. voir d'air devrait être régulièrement pur-
gé. Il est recommandé d'utiliser à cette
Une plaque signalétique y est apposée fin des valves de purge d'eau, qui sont
et doit, selon la norme EN 286 : 2, com- disponibles dans des versions qui peu-
porter les informations suivantes: le nu- vent être actionnées manuellement ou
méro et la date de la norme, le nom du fonctionner de façon automatique. Il est
fabricant, le numéro de fabrication, les recommandé de contrôler régulièrement
modifications, la date de fabrication, le la fixation du réservoir au châssis et l'état
numéro d'homologation, la capacité en de ses brides de fixation.

23
1. VALVES DE PURGE D'EAU

Valve de purge d'eau auto-


matique
434 300 … 0

Fonction : Lors de la désactivation du régulateur de


Protéger les valves, conduites et cylin- pression, la conduite de commande n'est
dres contre la formation/pénétration plus sous pression, et la pression de ré-
d'eau de condensation en purgeant servoir qui règne dans la chambre annu-
automatiquement le réservoir d'air. laire B actionne le piston de commande
(a) pour l'amener dans sa position haute
Fonctionnement : extrême. L'eau récoltée dans la chambre
La pression en provenance de la condui- de collecte A peut alors s'écouler à l'ex-
te située entre le compresseur et le régu- térieur via la partie fraisée (b).
lateur de pression qui aboutit au raccord
de la conduite de commande 4 repousse
Un débordement du condensat se trou-
le piston de commande (a) vers sa posi-
vant dans la chambre de collecte (a) ou
tion extrême basse. L'eau venant du ré-
un échappement partiel de la pression
servoir d'air aboutit via le raccord 1 sur la
partie fraisée (b) du piston de commande du réservoir d'air au travers de l'orifice si-
(a) tout au long de la chambre de collec- tué dans la paroi du piston de comman-
te A. de - qui pourrait se produire après l'arrêt
du véhicule à moteur à l'instant de la
L'eau de condensation qui se trouve marche à vide du compresseur - sont
dans la conduite de commande est com- rendus impossibles grâce à la présence
primée dans l'orifice qui est situé dans la d'un joint torique bien ajusté à l'orifice en
paroi du cylindre de commande creux (a) question, qui y remplit la fonction de cla-
et également dans la chambre de collec- pet de retenue.
te A.

Valve de purge
934 30 … 0

Fonction : tirant ou poussant l'axe d'actionnement


Evacuer l'eau de condensation du réser- (c) dans un sens latéral, la valve de bas-
voir d'air et, en cas de besoin, mettre à cule (b) s'ouvre. L'air comprimé et l'eau
l'atmosphère les conduites d'air compri- de condensation peuvent alors s'échap-
mé et le réservoir. per du réservoir. La valve (b) se referme-
ra lorsque la pression sera retombée ou
Fonctionnement : lorsque l'axe d'actionnement sera relâ-
La valve est maintenue fermée par le ché.
ressort (a) et la pression de réservoir. En

24
VALVES DE PURGE D'EAU ET
MANOMETRES
1.
Valve de purge d'eau auto-
matique
934 301 … 0

Fonction : freinage - la pression dans le réservoir


Protéger le dispositif de freinage pneu- d'air diminuerait, la pression dans la
matique contre la pénétration d'eau de chambre B diminue également alors que
condensation en purgeant automatique- la chambre A est pour l'instant encore le
ment le réservoir d'air. siège de la pleine pression. Cette pres-
sion supérieure de la chambre A agit sur
Fonctionnement : la partie inférieure du corps de valve (c)
Lors du remplissage du réservoir d'air, et provoque son décollement de l'échap-
l'air comprimé parvient, via le filtre (a), pement (d). L'eau de condensation est
dans la chambre B et sur le corps de val- maintenant chassée vers la sortie par le
ve (c). Ce dernier se détache, sur son coussin d'air qui est dans la chambre A.
pourtour, de l'admission (b). L'air compri- Lorsque la pression dans la chambre A
mé, qui comporte éventuellement de est retombée à une valeur telle qu'il y a à
l'eau de condensation du réservoir d'air, nouveau équilibre entre les pressions ré-
s'écoule dans la chambre A; l'eau de gnant dans les chambres A et B, le corps
condensation vient se disposer au-des- de valve (c) ferme l'échappement (d).
sus de l'échappement (d). Le corps de
valve (c) ferme l'admission (b) lorsque On peut contrôler manuellement le fonc-
l'équilibre est atteint entre les pressions tionnement de la valve de purge d'eau en
qui règnent dans les deux chambres. comprimant l'axe (e) reposant dans l'ori-
fice d'échappement, ce qui a pour effet
Au cas où - par exemple, à la suite d'un d'ouvrir l'échappement (d).

Manomètres
453 …… 0

453 002 453 197

Fonction : actuelle sous l'effet d'un ressort de tor-


Permettre le contrôle à tout instant de la sion.
pression régnant dans les réservoirs d'air
comprimé et dans les conduites de frein. Dans le manomètre double 453 197, une
deuxième aiguille (de couleur rouge) est
Fonctionnement : présente, qui indique la pression régnant
Dans le manomètre simple 453 002, le dans les cylindres de frein lors d'un frei-
tube-ressort situé dans le boîtier s'allon- nage. Lors du desserrage des freins, cet-
ge sous l'effet de la pression en prove- te aiguille rouge revient à zéro sous l'effet
nance du réservoir d'air. Ce tube-ressort d'un ressort de torsion. Les valeurs des
actionne l'aiguille noire qui est fixée sur pressions d'alimentation et de freinage
un axe pivotant, ceci par l'intermédiaire sont lues sur des échelles graduées de 0
d'un levier et d'une crémaillère. Après à 10 bars d'une part, et de 0 à 25 bars
une baisse de pression, l'aiguille revient d'autre part.
à la position correspondant à la pression

25
1. VALVES DE RETENUE

Valve de retenue
434 01 …. 0
434 014

434 019

Fonction : Fonctionnement : dans la conduite qui l'alimente.


Empêcher une évacuation vers l'amont - Le transit de l'air comprimé est seule-
même partielle - de la pression régnant ment possible dans la direction qui est Lorsque la pression d'alimentation croît,
marquée sur le boîtier de la valve. Un re- la valve de retenue chargée par un res-
dans une conduite.
foulement de l'air est rendu impossible sort s'ouvre et permet de la sorte l'égali-
par la valve de retenue, qui ferme son ad- sation des pressions en présence de part
mission en cas de baisse de pression et d'autre de la valve.

Valve de retenue à étrangle-


ment
434 015 … 0

Fonction : son siège et permet ainsi l'alimentation droite a pour effet de réduire cette sec-
Etrangler le flux d'air dans la conduite qui sans étranglement de la conduite y rac- tion transversale et donc de ralentir le re-
comporte cette valve, soit en phase d'ali- cordée en aval. Lors d'une baisse de foulement, tandis qu'une rotation de la
mentation, soit en phase d'échappe- pression dans la conduite d'alimentation, gauche augmente la section transversale
ment. la valve de retenue se ferme, et l'air con- de l'étranglement.
tenu dans la conduite fixée au raccord 2
Fonctionnement : s'écoule au travers de l'orifice d'étrangle- En raccordant l'alimentation d'air compri-
Lors de l'arrivée d'air dans le sens de la ment (b). La section transversale de mé dans le sens inverse de la flèche, l'ali-
flèche, la valve de retenue (a) qui est in- l'étranglement peut être modifiée à l'aide mentation sera étranglée tandis que
corporée dans le boîtier est soulevée de de la vis de réglage (c). Une rotation à l'échappement sera libre.

Valve de retenue
434 021 … 0

Fonction : longtemps que la pression d'alimentation du ressort de pression (b) lors d'une bais-
Empêcher une évacuation vers l'amont - est supérieure à celle qui règne dans le se de pression dans la conduite d'alimen-
même partielle - de la pression régnant réservoir. La valve (a) reste ouverte tant tation ou de l'existence d'une pression
dans une conduite. que la pression du réservoir n'est pas supérieure dans le réservoir.
égale à celle de la conduite.
Fonctionnement : Le passage de l'air au travers de la valve
L'air comprimé qui est amené par la con- Tout refoulement d'air vers la conduite à de retenue est seulement possible dans
duite d'alimentation ouvre la valve (a) et partir du réservoir est rendu impossible le sens conduite d'alimentation è réser-
s'écoule dans le réservoir d'air, aussi par la valve (a), qui se ferme sous l'effet voir.

26
VALVE DE BARRAGE
1.
Valve de barrage
434 100 . . . 0

avec retour

sans retour avec retour limité

Fonction : de freinage de stationnement et de se- Dans les valves de barrage avec retour,
Valve de barrage avec retour cours) seulement à partir du moment où l'air comprimé du deuxième réservoir
Libérer le passage pour l'air comprimé la pression théorique du dispositif de frei- peut refluer, après ouverture du clapet
vers le deuxième réservoir d'air compri- nage aura été atteinte dans le dernier ré- de retenue (f), lorsque la pression dans
mé seulement après que la pression servoir. En outre, garantir le maintien de le premier réservoir a chuté de plus de
théorique du dispositif de freinage ait été la pression pour le véhicule à moteur en 0,1 bar.
atteinte dans le premier réservoir. Ce cas d'interruption de la conduite d'ali-
processus permet une mise en œuvre mentation de la remorque. En cas de Dans les valves de barrage sans retour,
plus rapide du dispositif de freinage de chute de pression dans les réservoirs un retour n'est pas possible parce que le
service. d'air comprimé du dispositif de freinage, clapet de retenue (h) est maintenu fermé
des retours partiels d'air comprimé par la pression plus élevée régnant dans
En cas chute de pression dans le pre- s'opèrent jusqu'à l'obtention de la pres- le deuxième réservoir.
mier réservoir, il est alimenté en retour sion de fermeture qui dépend de la pres-
par retour de l'air comprimé contenu sion de retour. Dans les valves de barrage à retour limi-
dans le deuxième réservoir. té, le retour d'air peut avoir lieu jusqu'à
Fonctionnement : ce que soit atteinte la pression de ferme-
Valve de barrage sans retour Dans toutes les valves de barrage, l'air ture de la membrane (d). A ce moment,
Libérer le passage pour l'air comprimé comprimé arrive dans le sens de la flè- le ressort d'ajustage (b) comprime, via le
vers les consommateurs secondaires che dans le boîtier, via l'orifice (g), sous piston (c), la membrane (d) sur son siège
(actionnement des portes, dispositif de la membrane (d) qui est comprimée sur et empêche ainsi tout transfert supplé-
freinage de stationnement et de secours, son siège par le ressort d'ajustage (b) et mentaire de pression dans le sens oppo-
accouplement assisté, etc.) seulement le piston (c). La force du ressort d'ajusta- sé à celui de la flèche.
dès que la pression théorique du disposi- ge (b) est vaincue au moment où la pres-
tif de freinage est atteinte dans le dernier sion de barrage est atteinte, de sorte que Dans toutes les versions, la pression de
réservoir. la membrane (d) est soulevée de son barrage peut être ajustée par la vis de ré-
siège et libère l'orifice (e). L'air se pro- glage (a). Une rotation à droite entraîne
Valve de barrage à retour limité page immédiatement après ouverture du une augmentation de la pression de bar-
Libérer le passage pour l'air comprimé clapet de retenue (h) vers les réservoirs rage, tandis qu'une rotation à gauche la
vers la remorque ou les consommateurs ou consommateurs qui se trouvent dans diminue.
secondaires (par exemple les dispositifs le sens de la flèche.

27
1. VALVES DE LIMITATION DE PRESSION

Soupape de limitation de
pression
475 009 . . . 0

La série 475 010 ... 0 est décrite


dans la section 2 de la page 75.

Fonction : te la force du ressort de pression (b) et se basse pression au niveau du raccord 2,


Limitation de la pression de sortie. déplace vers le haut conjointement à la le piston à diaphragme (c) ainsi dépres-
valve (d) à ressort, grâce à quoi l'admis- surisé et en mouvement vers le bas
Fonctionnement : sion (e) se ferme. ouvre la valve (d). Une quantité d'air
L'air comprimé acheminé sur le raccord comprimé correspondant à la perte est
haute pression 1 s'écoule, par l'admissi- Si la pression de la chambre B a aug- réalimentée par l'admission (e). Lors de
on (e) et la chambre B, vers le raccord menté au-delà de la valeur réglée, le pis-
la purge de la canalisation haute pres-
basse pression 2. Cela met également ton à diaphragme (c) se déplace
sion, la pression maintenant plus élevée
sous pression, à travers l'alésage A, le davantage vers le haut, ce qui le dégage
de la chambre B ouvre d'abord l'admissi-
piston à diaphragme (c), qui est d'abord de la valve (d). L'air comprimé excéden-
taire s'échappe à l'air libre par l'alésage on (e) de la valve (d). En résultat d'une
maintenu dans sa position inférieure par dépressurisation, le piston à diaphragme
le ressort de pression (b). de la tige du piston à diaphragme (c) et la
soupape de purge (a). (c) coulisse vers le bas et maintient la
Si la pression de la chambre B atteint la valve (d) ouverte. La conduite basse
valeur réglée pour le côté basse pres- Si des fuites se produisent en raison pression est purgée par l'intermédiaire
sion, le piston à diaphragme (c) surmon- d'une perte de pression dans la conduite de l'appareil fixé au côté haute pression.

Valve de limitation de
pression
475 015 … 0

Fonction : Si la pression qui s'établit dans la cham- – qui a été dimensionné pour servir de
Limiter la pression à une valeur détermi- bre D excède la force du ressort de pres- soupape de sûreté - ouvre l'échappe-
née sion (a), les pistons (c et d) se déplacent ment (e). La pression excédentaire
vers le bas. La valve (g) ferme l'admissi- s'échappe à l'air libre par l'échappement
Fonctionnement : on (b) et un état de repos est ainsi atteint. 3.
La valve de limitation de pression est ré-
glée de telle manière que seule une pres- Par suite d'une consommation d'air du Si la pression baisse dans la chambre C
sion prédéfinie soit présente du côté côté basse pression, l'équilibre des pres- sous la valeur de la pression qui règne
basse pression (raccord 2). Le ressort (a) sions au piston (c) disparaît. Le ressort dans la chambre D, ceci ouvre la valve
agit de façon permanente sur les pistons (a) comprime à nouveau les pistons (c et (f). L'air comprimé de la chambre D re-
(c et d), ce qui positionne et maintient le d) vers le haut. L'admission (b) s'ouvre et tourne maintenant vers le raccord 1 via
piston (c) contre sa position extrême un complément d'air comprimé pénètre l'orifice B, jusqu'à ce que la force du res-
haute qui est formée par le boîtier. L'ad- jusqu'à ce que sa pression devienne sort (a) l'emporte et ouvre l'admission (b).
mission (b) est ouverte. L'air d'alimenta- égale à la pression prédéfinie et que Il s'ensuit un état d'équilibre entre les rac-
tion, qui pénètre par le raccord 1, se l'équilibre soit ainsi à nouveau obtenu. cords 2 et 1.
propage de la chambre C à la chambre D
et, via le raccord 2, vers les appareils y Si la pression du côté basse pression dé-
raccordés. passe la pression préréglée, le piston (c)

28
ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR
1.
Robinet de freinage de véhi-
cule à moteur pour dispositif
de freinage à un circuit
461 111 … 0
avec pédale 461 113 … 0

461 111

461 113

Fonction : qu'un équilibre de forces existe de part et


Alimenter en air comprimé ou mettre à d'autre du piston (c). Dans cette position,
l'atmosphère de manière progressive et tant l'admission (e) que l'échappement
précise le dispositif de freinage de servi- (d) sont fermés et un état de repos est at-
ce du véhicule à moteur à un circuit. teint.

Fonctionnement : Lors d'un actionnement de serrage à


Par actionnement du poussoir qui repo- fond, le piston (c) se déplace jusqu'à sa
se sur la cuvette de ressort (a), le piston position basse extrême et l'admission (e)
(c) se déplace vers le bas, obture reste ouverte en permanence.
l'échappement (d) et ouvre l'admission
(e). L'air d'alimentation qui se trouve au La mise à l'atmosphère du circuit de frei-
raccord 11 se propage au travers de la nage de service s'opère de façon inverse
chambre A et du raccord 21 vers les et peut également se faire graduelle-
équipements de freinage des circuits de ment. La pression de freinage régnant
freinage de service. dans la chambre A déplace le piston (c)
vers le haut. Le dispositif de freinage de
La pression qui s'établit dans la chambre service sera alors mis à l'atmosphère,
A s'exerce aussi sur la face inférieure du soit totalement, soit partiellement, au tra-
piston (c). Ceci provoque son mouve- vers de l'échappement (f) qui s'ouvre et
ment vers le haut à l'encontre de la force de l'orifice d'échappement, et ce en fonc-
du ressort en caoutchouc (b), jusqu'à ce tion de la position du poussoir.

29
1. ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR

461 491 . . . 0

Robinet de freinage de véhi- férieure à celles qui règnent dans les En cas de défaillance dans le circuit II, le
chambres A et B. circuit I continue à fonctionner de la ma-
cule à moteur
nière décrite. En cas de défaillance du
avec pédale 461 307 … 0 La pression qui s'établit dans la chambre
circuit I, le pilotage du piston relais (b)
A s'exerce également sur la partie infé-
disparaît. Le circuit II est alors mis en
Fonction : rieure du piston de modulation (a), qui en
fonctionnement mécanique comme suit:
Alimenter en air comprimé ou mettre à est déplacé vers le bas à l'encontre de la
l'atmosphère de manière progressive et force du ressort en caoutchouc (q), jus-
précise le dispositif de freinage de servi- Lors de l'actionnement du frein, le piston
qu'à ce que des forces égales existent
ce du véhicule à moteur à deux circuits. (a) est comprimé vers le bas. Dès qu'il at-
sur les deux faces opposées du piston.
teint l'élément intermédiaire relié au pis-
Dans cette position, l'admission (o) et
Fonctionnement : l'échappement (p) sont tous deux fermés
ton (c), ce piston (c) se déplace vers le
Par actionnement de la pédale (r), le pis- bas sous l'effet de la continuation de l'ac-
(état de repos).
ton de modulation (a) se déplace vers le tionnement du frein. L'échappement (j)
bas, obture l'échappement (p) et ouvre De façon similaire, ces pistons se dépla- se ferme tandis que l'admission (k)
l'admission (o). De la sorte, les cylindres cent vers le haut sous l'effet de la pres- s'ouvre. Le circuit II est donc complète-
de frein du premier circuit ainsi que de la sion croissante dans la chambre C, qui, ment actif malgré la défaillance du circuit
valve relais d'urgence de remorque sont avec le ressort (l), s'exerce en dessous I, car le piston (c) reprend maintenant la
alimentés en air - à partir du raccord d'ali- des pistons (b) et (c). Ce mouvement a fonction du piston de modulation.
mentation 11 via le raccord 21 - sous une lieu jusqu'au moment où l'état de repos
pression dépendant de la force d'action- est atteint, état dans lequel l'admission Diverses variantes du robinet de freinage
nement de freinage. (k) et l'échappement (j) sont fermés. du véhicule à moteur possèdent un dis-
positif additionnel, grâce auquel l'avance
La pression dans la chambre A s'établit Lors d'un serrage total, le piston (a) se
du circuit I par rapport au circuit II peut
de ce fait sous le piston de modulation (a) déplace jusqu'à sa position basse extrê-
être modifiée graduellement par réduc-
et se propage en même temps via l'orifi- me et l'admission (o) reste ouverte en
tion de la pression du circuit II dans une
ce (n) vers la chambre B sur le piston re- permanence. La pression totale, qui rè-
certaine gamme. Pour ce faire, il faut mo-
lais (b) du deuxième circuit. Le piston gne également dans la chambre B, amè-
difier la tension du ressort (f) en faisant
relais (b) se déplace vers le bas à l'en- ne le piston relais (b) dans sa position
tourner la coiffe (g). Lors du glissement
contre de la force du ressort (l) et entraî- basse extrême et le piston (c) maintient
vers le bas du piston (c), l'élément inter-
ne en même temps le piston (c). Ainsi, l'admission (k) ouverte. L'air d'alimenta-
médiaire (m) qui lui est relié entre d'abord
l'échappement (j) se ferme également et tion s'écoule sous sa pression nominale
en contact avec le poussoir (e) à ressort
l'admission (k) s'ouvre. L'air comprimé se dans les deux circuits de freinage de ser-
avant qu'il ne ferme l'échappement (j) et
propage de 12 au travers du raccord 22 vice.
n'ouvre l'admission (k). La tension de
vers le cylindre de frein du deuxième cir-
Le desserrage des freins, c'est-à-dire la ressort qui a été réglée détermine main-
cuit, qui est alimenté en air en fonction de
mise à l'atmosphère des deux circuits, tenant à quelle pression de chambre C le
la pression de commande régnant dans
s'opère de façon inverse et peut égale- piston (c) se déplacera à nouveau vers le
la chambre B.
ment avoir lieu de façon graduelle. Les haut sous l'effet du poussoir (e) et l'état
Vu la force du ressort (l), la pression dans deux circuits sont alors mis à l'atmosphè- de repos sera alors atteint.
la chambre C est toujours légèrement in- re via la valve de mise à l'atmosphère (h).

30
ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR
1.

461 315 ... 0

461 315 180 0

461 317 ... 0

Robinet de freinage de véhi- du raccord 12 se propage au travers de sition basse extrême et maintient l'ad-
la chambre C et du raccord 22 vers les mission (g) ouverte. L'air d'alimentation
cule à moteur
équipements de freinage du circuit de s'écoule sous sa pression nominale dans
461 315 … 0 freinage de service II. les deux circuits de freinage de service.
avec pédale 461 317 … 0
La pression qui s'établit dans la chambre La mise à l'atmosphère des deux circuits
Fonction : A est appliquée sur le côté inférieur du de freinage de service s'opère en sens
Alimenter en air comprimé ou mettre à piston (c). Ceci entraîne son déplace- inverse et peut également s'opérer de fa-
l'atmosphère de manière progressive et ment vers le haut à l'encontre de la force çon graduelle. La pression de freinage
précise le dispositif de freinage de servi- du ressort en caoutchouc (b) (dans la va- présente dans les chambres A et C dé-
ce du véhicule à moteur à deux circuits. riante 180, à l'encontre du ressort de place les pistons (c et f) vers le haut. Au
Quelques variantes de la série 461 315 pression), et ce jusqu'à l'obtention d'un travers des échappements (d et h) qui
… 0 sont équipées d'un silencieux inté- équilibre entre les forces présentes de s'ouvrent et de l'orifice d’échappement 3,
gré pour optimiser leur longueur totale. part et d'autre du piston (c). Dans cette les deux circuits de freinage de service
position, tant l'admission (j) que l'échap- sont mis à l'atmosphère partiellement ou
pement (d) sont fermés, et un état de re- totalement en fonction de la position im-
Fonctionnement :
pos est atteint. posée au poussoir.
Lors de l'actionnement du poussoir qui
repose sur le ressort en caoutchouc (a), De façon correspondante, la pression Dans le but de diminuer le bruit de mise
le piston (c) se déplace vers le bas, croissante de la chambre C provoque à à l'atmosphère, un silencieux est présent
l'échappement (d) se ferme et l'admissi- nouveau le mouvement du piston (f) vers au raccord 3 de la variante 180.
on (j) s'ouvre. L'air d'alimentation présent le haut, jusqu'à ce qu'un état de repos
au raccord 11 se propage au travers de soit également atteint. L'admission (g) et En cas de défaillance d'un circuit, par
la chambre A et du raccord 21 vers les l'échappement (h) sont alors tous deux exemple le II, le circuit I continue de fonc-
équipements de freinage du circuit de fermés. tionner selon la manière décrite. Par con-
freinage de service I. En même temps, tre, si le circuit I est défaillant, le piston (f)
l'air comprimé se propage au travers de Lors d'un actionnement de serrage total, du corps de valve (e) est déplacé vers le
l'orifice D vers la chambre B où il exerce le piston (c) se déplace jusqu'à sa posi- bas par suite d'un actionnement de frei-
une force sur le côté supérieur du piston tion basse extrême et l'admission (j) res- nage. L'échappement (h) se ferme et
(f). Celui-ci se déplace en conséquence te ouverte en permanence. La pression l'admission (g) s'ouvre. Un état de repos
vers le bas, ferme l'échappement (h) et créée via l'orifice D dans la chambre B est alors atteint comme décrit précédem-
ouvre l'admission (g). L'air d'alimentation déplace également le piston vers sa po- ment.

31
1. ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR

Fig. 2

Robinet de freinage de véhi- Fonction : ralentisseur. Le piston (c) se déplace en


même temps vers le bas.
cule à moteur avec interrup- Alimenter en air comprimé ou mettre à
l'atmosphère de manière progressive et
teur électrique ou capteur précise le dispositif de freinage de servi- Le fonctionnement du robinet de freinage
461 318 … 0 ce du véhicule à moteur à deux circuits. est identique à celui décrit ci-dessus pour
Et piloter électriquement le ralentisseur. le modèle 461 315 (page 31).

Fonctionnement : Lors de la mise à l'atmosphère des deux


Lors de l'enfoncement de la pédale (a) circuits de freinage de service, le mouve-
dans sa course à vide, l'interrupteur I est ment de relâchement de la pédale (a)
activé en premier lieu, et ensuite l'inter- vers sa position de repos a pour effet de
rupteur II dès que le point de poussée a couper également les interrupteurs et
été vaincu. Du fait de la fermeture de ces donc de désactiver successivement les
deux interrupteurs, le premier et ensuite paliers de ralentisseur.
le deuxième palier de freinage du ralen-
tisseur sont mis en œuvre, sans que de
l'air comprimé ne pénètre dans le dispo- Sur la Fig. 2, un interrupteur d'alimenta-
sitif de freinage de service. tion est intégré dans la pédale, qui se fer-
me après une course de pédale d'environ
Lorsque l'on continue à enfoncer la péda- 2°.
le (a), l'interrupteur III est actionné, ce qui
active le troisième palier de freinage du

32
ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR
1.
Robinet de freinage de véhi-
cule à moteur
461 319 … 0

Fonction : L’importance de la pression de comman- re qui agit sur la surface X2 via la cham-
Alimenter en air comprimé ou mettre à de dans le circuit II est fonction de la bre D, déplace le piston (f) vers sa
l'atmosphère de manière progressive et pression déterminée dans le correcteur position basse extrême. L'échappement
précise le dispositif de freinage de servi- ALB. Cette pression se propage via le (g) est ouvert et l'air d'alimentation se
ce du véhicule à moteur à deux circuits. raccord 4 dans la chambre D, exerce une propage sous sa pression nominale dans
force sur la surface X2 du piston (f) et les deux circuits de freinage de service.
Réguler automatiquement la pression soutient ainsi la force exercée sur la face
dans le circuit de freinage de l'essieu supérieure du piston (f). La mise à l'atmosphère des deux circuits
avant en fonction de la pression de pilo- de freinage de service s'opère dans l'or-
tage du circuit de freinage de l'essieu ar- La pression qui s'établit dans la chambre dre inverse et peut également se faire de
rière délivrée par le correcteur ALB, afin A exerce une force sur la face inférieure façon graduelle. La pression de freinage
de satisfaire aux stipulations de la Direc- du piston (c). Celui-ci se déplace vers le présente dans les chambres A et C dé-
tive UE "Dispositifs de freinage" et de ses haut à l'encontre de la force du ressort en place les pistons (c et f) vers le haut. Les
directives d'adaptation. caoutchouc (b), jusqu'à ce qu'un équili- deux circuits du dispositif de freinage de
bre soit atteint entre les forces appli- service sont alors mis à l'atmosphère, via
Fonctionnement : quées sur les deux faces du piston (c). les échappements (d et h) qui s'ouvrent
Lors de l'actionnement du poussoir repo- Dans cette position, l'admission (j) et et l'orifice de mise à l'atmosphère 3, par-
sant sur la cuvette de ressort (a), le pis- l'échappement (d) sont tous deux fer- tiellement ou totalement en fonction de la
ton (c) se déplace vers le bas, més. Un état de repos est atteint. position du poussoir. La pression dans la
l'échappement (d) se ferme et l'admissi- chambre D s'évanouit via le correcteur
on (j) s'ouvre. La pression d'alimentation De façon similaire, la pression croissante ALB placé en amont.
présente au raccord 11 se propage, via la dans la chambre C pousse à nouveau le
chambre A et le raccord 21, vers les équi- piston (f) vers le haut, jusqu'à ce qu'un En cas de défaillance d'un circuit, par
pements de freinage du freinage de ser- état de repos soit obtenu. L'admission (g) exemple du circuit II, le circuit I continue
vice I. En même temps, l'air comprimé et l'échappement (h) sont fermés. de fonctionner suivant la manière décrite.
s'écoule au travers de l'orifice E dans la Par contre, si le circuit I fait défaut, le pis-
chambre B et exerce une force sur la sur- Lors d'un actionnement de serrage à ton (f) du corps de valve (e) se déplace
face X1 du piston (f). Celui-ci se déplace fond, le piston (c) se déplace jusqu'à sa vers le bas lors d'un actionnement du
vers le bas, ferme l'échappement (h) et position basse extrême et l'admission (j) frein. L'échappement (h) se ferme et l'ad-
ouvre l'admission (g). L'air d'alimentation reste ouverte en permanence. La pres- mission (g) s'ouvre. Comme précédem-
venant du raccord 12 se propage au tra- sion d'alimentation qui agit sur la surface ment décrit, un état de repos est alors
vers de la chambre C et du raccord 22 X1 qui s'est propagée dans la chambre B atteint.
vers les équipements de freinage du cir- via l'orifice E, soutenue par la pression
cuit de freinage de service II. de freinage total du circuit d'essieu arriè-

33
1. ROBINETS DE FREINAGE DE VEHICULE
A MOTEUR
Robinet de freinage de véhi-
cule à moteur
461 324 … 0

Fonction : sent au raccord 13 se propage au œuvre du dispositif de freinage de servi-


Alimenter en air comprimé ou mettre à ralentisseur intercalé via la chambre A et ce du véhicule à moteur.
l'atmosphère de manière progressive et le raccord 23. La pression qui s'établit de
précise le dispositif de freinage de servi- ce fait dans la chambre A alimente le pis-
Le fonctionnement du robinet de freina-
ce du véhicule à moteur à deux circuits. ton (e). Dès que la force résultante excè-
ge est semblable à celui décrit pour le
de celle du ressort de pression (c), le
461 315 (page 31).
Assurer la commande pneumatique du piston (e) se déplace vers le bas. L'ad-
ralentisseur par la valve de régulation de mission (f) se ferme et un état de repos
pression. est atteint. Lors des mouvements ulté- Après mise à l'atmosphère des deux cir-
rieurs de la pédale (a), la pression au cuits de freinage de service, la valve (g)
Fonctionnement : raccord 23 augmente de façon propor- est à nouveau déplacée vers le haut
Lors de l'actionnement de la pédale (a) tionnelle à la course de la pédale. En fin dans la course à vide de la pédale (a).
dans sa course à vide, la valve (g) est de course à vide, la pression dans la L'échappement (d) s'ouvre et l'air com-
déplacée vers le bas par le levier (b). chambre A devient prépondérante et un primé du raccord 23 s'évanouit au tra-
L'échappement (d) se ferme et l'admissi- accroissement de pression au raccord vers de l'orifice d’échappement 3 de la
on (f) s'ouvre. L'air d'alimentation pré- 23 ne se produit plus lors de la mise en valve de régulation de pression.

Robinet de freinage de véhi-


cule à moteur
461 482 . . . 0

34
CYLINDRES DE FREIN
1.
Cylindre simple
421 0.. …0 et
921 00. …0

Vase à diaphragme
423 00. …0 et
423 10. …0

pour frein à disque

Vase à diaphragme pour


frein à coin
423 0.. …0 et
423 14. …0

Fonction : cylindre de frein, la force exercée par la


Engendrer la force de freinage pour les piston agit par l'intermédiaire de la tige
freins aux roues au moyen d'air compri- de compression sur le levier du frein et
mé. sur le maître-cylindre du frein. Lors de la
mise à l'atmosphère, le ressort de pres-
Selon l'exécution, le transfert d'énergie sion déjà comprimé exerce une pression
sera mécanique ou hydraulique. sur le piston et sur le diaphragme vers
leur position de départ.
Fonctionnement :
Dès que l'air comprimé parvient dans le

35
1. CYLINDRES OLEOPNEUMATIQUES

Cylindre oléopneumatique
simple
421 30 . … 0

Fonction : duite par le ressort de pression (c). De ce


Actionner par voie pneumatique le maî- fait, la force résultante F (pression x sur-
tre-cylindre du frein, fixé par bride, dans face) est transmise par la tige de com-
les dispositifs de freinage hydropneuma- pression (b) au piston du maître-cylindre
tiques. de frein fixé par bride.

Fonctionnement : Lors de l'arrêt du processus de freinage,


Lors de l'actionnement du dispositif de la chambre B est à nouveau mise à l'at-
freinage de service, l'air comprimé mo- mosphère par l'effet du robinet de freina-
dulé par le robinet de freinage du véhicu- ge du véhicule à moteur. En même
le à moteur se propage au travers du temps, le ressort de pression (c) repous-
raccord A dans la chambre B. La pres- se le piston (a) vers sa position de dé-
sion qui s'y établit déplace le piston (a) part.
vers la droite à l'encontre de la force pro-

Vase oléopneumatique à
diaphragme
423 0.. …0

Fonctionnement : Lors de l'arrêt du processus de freinage, Les vases oléopneumatiques à


Lors de l'actionnement du dispositif de la chambre B est à nouveau mise à l'at- diaphragme peuvent être pourvus d'un
freinage de service, l'air comprimé mo- mosphère par l'effet du robinet de freina- indicateur d'usure et/ou de course, qui
dulé par le robinet de freinage du véhicu- ge du véhicule à moteur. En même peut informer le chauffeur de l'état des
le à moteur se propage au travers du temps, le ressort de pression (d) repous- freins aux roues.
raccord A dans la chambre B. La pres- se le diaphragme (a) vers sa position de
sion qui s'y établit comprime le diaphrag- départ. L'indication d'usure mécanique ne com-
me (a) qui se déplace avec le piston (b) porte pas de dispositif de rappel. Elle
vers la droite à l'encontre de la force du Un filtre (e) disposé devant les orifices de commence à être actionnée après une
ressort de pression (d). De ce fait, la for- sortie d'air empêche toute pénétration course totale de 50% et comporte des
ce résultante F (pression x surface) est d'impuretés et de poussières à l'intérieur marquages grâce auxquels le chauffeur
transmise par la tige de compression (c) du cylindre lors du mouvement de retour peut contrôler l'état d'usure des garnitu-
au piston du maître-cylindre de frein fixé du piston (b). res de freins.
par bride.

36
CYLINDRES TRISTOP®
1.

425 ... ... 0

925 ... ... 0

Cylindre Tristop® le ressort de pression (c) déplace le pis- B en air comprimé via le raccord 12.
ton (a) de telle sorte que le diaphragme
425 3.. …0 pour freins à coin c/ Dispositif de desserrage mé-
(d) revienne à sa position de départ. Le
et 925… …0 pour freins à ca- vase à diaphragme du cylindre Tristop® canique
mes est, dans son fonctionnement, totale- Le cylindre Tristop® est pourvu, pour les
ment indépendant de la partie du ressort cas d'urgence, d'un dispositif de desser-
Fonction : accumulateur. rage mécanique de la partie 'ressort ac-
Les ensembles qui combinent un vase à cumulateur'. En cas de fuite de pression
diaphragme et un ressort accumulateur b/ Dispositif de freinage de sta- permanente au raccord 12, le dévissage
(cylindres Tristop®) servent à engendrer tionnement de la vis à tête hexagonale (g) SW 24
la force de freinage pour les freins aux Lors de l'actionnement du dispositif de permettra de desserrer à nouveau le dis-
roues. Ils se composent d'une partie à freinage de stationnement, la chambre B positif de freinage de stationnement.
diaphragme pour le dispositif de freinage qui est sous pression est mise à l'atmos-
de service et d'une partie à ressort accu- phère, partiellement ou totalement, via le d/ Dispositif de desserrage rapi-
mulateur pour les dispositifs de freinage raccord 12. Il en résulte que la force en- de (seulement 425 … … 0)
de stationnement et de secours. gendrée par la détente du ressort de Pour le déclenchement de la fonction de
Fonctionnement : pression (f) est transmise, via le piston desserrage rapide, il est nécessaire de
(e) et la tige de compression (b), aux frapper au marteau la tête de piston (h).
a/ Dispositif de freinage de ser- freins aux roues. De ce fait, les billes (i) sont relâchées de
vice leur dispositif d'arrêt et la tige de com-
Lors de l'actionnement du dispositif de La force de freinage maximale de la par- pression (j) est ramenée sous l'effet des
freinage de service, l'air comprimé se tie 'ressort accumulateur' est obtenue forces de rappel qu'exerce le frein.
propage, via le raccord 11, vers la cham- lors de la mise à l'atmosphère totale de la
bre A et comprime le diaphragme (d), ce chambre B. Comme dans ce cas la force Après élimination de la fuite de pression,
qui pousse le piston (a) vers la droite à de freinage produite par le ressort de le raccord 12 est à nouveau alimenté en
l'encontre de la force du ressort de pres- pression (f) est purement mécanique, la air comprimé. Le piston (e) qui revient en
sion (c). Par la tige de piston (b), la force partie 'ressort accumulateur' peut être position met à nouveau le ressort (f) sous
produite est appliquée au levier came et, utilisée pour le dispositif de freinage de pression. En même temps, les billes sont
de ce fait, aux freins aux roues. Lors de stationnement. Pour desserrer les freins, ramenées dans leur dispositif d'arrêt et
la mise à l'atmosphère de la chambre A, il suffit d'alimenter à nouveau la chambre s'y encliquettent.

37
1. LEVIERS CAMES

Levier came
433 50 …. 0

Fonction : (Particulièrement important dans le cas dispositif de réglage; en manœuvrant la


Permettre de régler de façon simple, ra- de grosses garnitures et de servofreins, clé, la vis sans fin (a) tourne. Le réglage
pide et progressive l'arbre de frein en ainsi que lors de l'utilisation de vases à de l'arbre de frein - et donc de la came de
vue de compenser l'usure des garnitu- diaphragme du fait des courses de piston frein - s'opère alors par rotation de la
res, de sorte que le cylindre de frein fonc- relativement faibles dans ce cas) roue à denture hélicoïdale (d). Le loque-
tionne toujours dans un domaine de teau à billes (c) qui agit sur la tête hexa-
course qui soit pratiquement constant. Fonctionnement : gonale (b) à l'intérieur du dispositif de
Pour le réglage, on applique une clé po- réglage prévient tout déréglage intem-
lygonale sur la tête hexagonale (b) du pestif du levier came.

Levier came automatique


433 54 …. 0 et
433 57 …. 0

Fonction : des garnitures de freins, le côté supé- te entraîne la bague de réglage (d), qui
Transmettre la force de freinage aux rieur de la mâchoire de la plaque de ré- est reliée par crabots à l'arbre de vis
freins aux roues. glage pousse la broche (e) et reste sans fin. L'arbre de frein est maintenant
maintenue. Ainsi, la pièce de liaison (g) tourné dans le sens d'actionnement par
Régler de façon automatique l'arbre de reliée à la plaque réglable pivote dans le l'arbre de vis sans fin (f) ainsi que par la
frein en vue de la compensation de l'usu- sens d'enroulement du ressort à section roue de vis sans fin (h), ce qui assure un
re des garnitures, de sorte que le cylin- rectangulaire (c) sur l'arbre de vis sans réglage optimal du frein à la roue.
dre de frein fonctionne toujours dans un fin (f). Lorsque le processus de freinage
domaine de course qui soit à peu près est terminé, le levier came revient sur sa Ainsi, la pièce de liaison (g) ne peut pas
constant. position de départ. De la sorte, le côté in- pivoter sur l'arbre de vis sans fin sous
férieur de la mâchoire de la plaque de ré- l'effet de vibrations ; elle est comprimée
Fonctionnement : glage s'ajuste à nouveau à la broche (e) dans la direction de l'axe par le ressort
Dans la position de desserrage du dispo- et la pièce de liaison (g) pivote sur l'arbre (a) contre la bague de réglage (d) et elle
sitif de freinage, la mâchoire de la plaque de vis sans fin (f) dans le sens inverse du est maintenue ainsi dans sa position du
réglable repose par son côté inférieur sur sens d'enroulement du ressort à section moment.
la broche (e) qui lui sert de fixation. Lors rectangulaire.
d'un actionnement de freinage, la plaque Outre la version décrite ci-dessus, il en
de réglage (b) parcourt au maximum la Par ce mouvement de pivotement, le res- existe une autre dans laquelle le sens
distance entre la broche (e) et le côté su- sort à section rectangulaire (c) subit un d'actionnement est opposé à celui de la
périeur de la mâchoire. mouvement de dévissage et vient se po- première. La broche (e) y est en contact
sitionner contre l'orifice de la pièce de avec le côté supérieur de la mâchoire de
Lorsque la course du cylindre de frein est liaison (g) et de la bague de réglage (d). la plaque de réglage (b). Le réglage s'y
devenue plus longue du fait de l'usure Le coefficient de frottement qui en résul- opère de façon analogue.

38
ROBINETS DE FREINAGE A MAIN
1.
Robinet de freinage à main
961 721 .. 0

Fonction : Une pression s'y établit qui est supérieu-


Actionner de façon précise et progressi- re à la tension des ressorts (d et e). La
ve la valve de commande de remorque valve (g) ferme le siège de la valve d'ad-
pour maintenir serrés les freins d'un trac- mission (j), sans toutefois ouvrir le siège
teur de semi-remorque ou d'un camion de la valve d'échappement (h). Un état
du fait du serrage des freins du véhicule de repos est ainsi atteint.
remorqué (frein de maintien en ligne).
Chaque modification ultérieure de la po-
Fonctionnement : sition du levier donne une nouvelle pres-
Dans la position de marche, la pression sion de freinage due à la nouvelle
d'alimentation au raccord 1, aidée en tension de ressort qu'entraîne cette posi-
cela par le ressort de pression (i), main- tion, cette pression étant proportionnelle
tient la valve (g) fermée. Dans la position à la force exercée par la came (c). De fa-
de repos du levier à main (a), la came (c) çon similaire, il est possible d'échelonner
n'exerce aucune pression sur le piston la mise à l'atmosphère, soit dans une
(l). Les ressorts de pression maintien- gamme de freinage partiel, soit pour une
nent les pistons (k et l) dans leur position mise à l'atmosphère totale de la conduite
supérieure et le raccord 2 est relié à l'ori- de commande qui alimente la valve re-
fice de mise à l'atmosphère 3. lais d'urgence de remorque.

Lorsque le levier à main (a) est actionné, Le robinet de freinage à main peut être
la came (c) pousse le piston (l) vers le pourvu d'un dispositif permettant de
bas. Les ressorts (d et e) sont compri- maintenir le levier à main dans une posi-
més simultanément, ce qui entraîne aus- tion arbitrairement choisie. Le blocage
si le mouvement du piston (k). Le siège (et le déblocage) du levier sur (de) la po-
de valve (h) obture le passage entre la sition sélectionnée s'opèrent alors à
chambre A et l'orifice de mise à l'atmos- l'aide d'un bouton-poussoir (b).
phère 3 et la valve (g) se décolle de son
siège (j).

L'air d'alimentation parvient dans la


chambre A et, via le raccord 2, à la valve
relais de remorque qui se trouve en aval.

39
1. ROBINETS DE FREINAGE A MAIN

Robinet de freinage à main Position de freinage


961 722 1 .. 0 de stationnement
Feststellbremsstellung
PositionFahrtstellung
de marche
Fonction:
Actionner le dispositif de freinage de se- a
cours de façon précise et progressive, et
actionner le dispositif de freinage de sta-
tionnement qui fonctionne grâce au cylin-
dre à ressort accumulateur.

g
b

B 21
d

A e
11
3

Robinet de freinage à main


961 722 2 .. 0
Fonction :
Actionner de façon précise et progressi-
ve le dispositif de freinage de secours de
Position de freinage
même que celui de freinage de station- de stationnement
Feststellbremsstellung
nement fonctionnant grâce au cylindre à Position de marche
Fahrtstellung
ressort accumulateur. Point dur dans
Druckpunkt
la manœuvre Prüfstellung
du levier Position de
Contrôler le fonctionnement du frein de a contrôle
stationnement du véhicule à moteur en
plaçant le levier sur la position de contrô-
le.

Montage :
Le robinet de freinage à main se compo-
se d'une valve de base pour le dispositif
de freinage de secours et de stationne-
ment. Il peut être complété - selon la ver-
sion - par une valve de desserrage
d'urgence et/ou par une valve d’essai.
b
g
22
H
B 21
d c
G
A e
11
F
3
Exécution I

40
ROBINETS DE FREINAGE A MAIN
1.
Fonctionnement : Feststellbremsstellung
Position de freinage
Dans la position de marche, le passage Position de marche
Fahrtstellung
de stationnement
Point dur dans
entre la chambre A et la chambre B est Druckpunkt
la manœuvre
ouvert et l'air comprimé présent au rac- du levier
cord 11 s'écoule au travers du raccord 21 a
vers les chambres à ressort accumula-
teur des cylindres Tristop®. Lorsque le
dispositif de freinage de secours est ac-
tionné au moyen du levier (a), la valve (e)
ferme le passage entre les chambres A
et B. L'air comprimé s'échappe à l'air li-
bre des chambres à ressort accumula-
teur au travers de l'échappement (d) qui
s'ouvre et du raccord 3. De ce fait, la
pression dans la chambre B se réduit
également et le piston (b) est déplacé
vers le bas sous l'effet du ressort de pres- g
sion (g). b
Par la fermetures de l'échappement, un 23 B
état de repos est atteint dans toutes les E
positions de freinage partiel, afin que rè- 21
D d
gne dans toutes les chambres à ressort
accumulateur une pression correspon- 12 A
dant toujours avec le ralentissement sou- f
C 11
haité. e
Lorsque l'on continue d'actionner le le- 3 Exécution II
vier (a), on arrive à un point dur que l'on
ressent lors de la manœuvre du levier, et sa course. Lorsque ce point dur est dé- tique, doit être présent. Dans l'exécution
aussitôt après dans la position de freina- passé, le levier de commande atteint une II, une valve de commande de sûreté
ge de stationnement. L'échappement (d) position intermédiaire: celle de la posi- (valve de desserrage d'urgence) est
reste ouvert, ce qui permet à l'air compri- tion de freinage de stationnement ver- combinée à la valve de base et est pré-
mé encore contenu dans les chambres à rouillée. Si l’on continue à actionner le vue pour le dispositif de desserrage d'ur-
ressort accumulateur de s'échapper. levier jusqu'à le placer en position de gence.
contrôle, l'air comprimé qui se trouve
Dans la zone de freinage de secours, en- dans la chambre A s'écoule, au travers Les deux raccords 11 et 12 sont alimen-
tre la position de marche et la position de la chambre G et de la valve (c) ouver- tés par les circuits d'alimentation sépa-
qui présente un point dur dans la com- te, dans la chambre H. Du fait de l'ali- rés. Les pressions modulées 21 et 23
mande, le levier à main (a) retourne mentation en air du raccord 22, la valve sont transférées aux cylindres à ressort
automatiquement sur la position de mar- relais d'urgence de la remorque est pilo- accumulateur au travers d'une valve à
che dès qu'on le relâche. tée et va, de son côté, annuler la com- deux voies. Si une rupture d'attelage à
mande de freinage pneumatique n'importe quel endroit provoque une
Exécution I (Modification 252) baisse de pression dans un circuit de cy-
résultant du freinage de stationnement
Du fait de l'adjonction à la valve de base ou de secours. L'ensemble camion-re- lindre à ressort accumulateur, ceci n’en-
d'une valve d’essai additionnelle, on peut morque est à présent maintenu unique- traîne pas un freinage obligatoire
vérifier si les forces mécaniques du dis- ment par l'effet des forces mécaniques incontrôlé. La valve de desserrage d'ur-
positif de freinage de stationnement du des cylindres de ressort à accumulateur gence fonctionne en tant que sûreté
véhicule tracteur sont en mesure, dans du véhicule tracteur. Dès que le levier de vis-à-vis d'une rupture d'attelage, et as-
des cas bien définis ou en côte avec le commande (a) est relâché à nouveau, il sure la garantie de pression dans les cy-
dispositif de freinage de remorque des- vient se remettre en position de freinage lindres à accumulateur à ressort via le
serré, de maintenir l'ensemble à l'arrêt. de stationnement, dans laquelle le dispo- deuxième circuit qui est encore intact. Le
sitif de freinage de la remorque contribue chauffeur est averti des dégâts par les
Dans la position de marche, les cham- témoins de contrôle de desserrage, alors
à nouveau au freinage de stationnement
bres A, B, F, G et H sont reliées entre el- que les cylindres à ressort accumulateur
de l'ensemble.
les et la pression d'alimentation parvient, restent cependant desserrés.
via le raccord 21, aux chambres de res- Exécution II (Modification 262)
sort à accumulateur, ainsi que, via le rac- Par actionnement du levier (a) d'environ
pour véhicule solo avec dispositif 10°, la valve (f) ferme le passage entre
cord 22, à la valve de commande de
pneumatique de desserrage d'ur- les chambres E et D. L'air comprimé pré-
remorque.
gence. sent au raccord 23 s'échappe à l'air libre
Lors de l'actionnement du levier à main L'Annexe 5 de la Directive UE stipule au travers de la chambre C et du raccord
(a), la pression dans les chambres B, F que, dans le cas de freins par ressort ac- 3. La valve de base commence alors à
et H se réduit jusqu'à devenir nulle lors- cumulateur, un dispositif de desserrage fonctionner pour le freinage et le station-
que le levier se trouve sur le point dur de d'urgence soit mécanique, soit pneuma- nement du véhicule.

41
1. ROBINETS DE FREINAGE A MAIN

961 723 0 . . 0 961 723 1 . . 0

Robinet de freinage à main secours au moyen du levier à main (a), la 3. Position de contrôle
valve (c) ferme le passage entre les Dans la position de marche, les cham-
961 723 … 0
chambres A et B. L'air comprimé des bres A, B et C sont reliées entre elles et
chambres à ressort accumulateur la pression d'alimentation se propage au
Fonction :
s'échappe à l'air libre au travers de travers du raccord 21 vers les chambres
Actionner le dispositif de freinage de se-
l'échappement (d) qui s'ouvre et du rac- à ressort accumulateur, ainsi qu'à la val-
cours ne comportant pas de timonerie,
cord 3. De ce fait, la pression se réduit ve de commande de remorque via le rac-
ainsi que le dispositif de freinage de sta-
également dans la chambre B et le pis- cord 22. Lorsque l'on actionne le levier à
tionnement en liaison avec les cylindres
ton (e) se déplace vers le bas sous l'effet main (a), la pression dans les chambres
à ressort à accumulateur pour fonction-
de la force exercée par le ressort de B et C tombe et est réduite à néant lors-
nement en solo.
pression (f). Avec la fermeture de que le levier atteint le point dur. Lorsque
Le robinet de freinage à main 961 723 1 l'échappement, un état de repos est at- l'on franchit ce point dur, le levier de
.. 0 est mis en œuvre dans des installa- teint dans toutes les positions de freina- commande (a) atteint une position inter-
tions de freinage de stationnement et de ge partiel, de sorte qu'une pression - médiaire: celle de la position de parking
secours en liaison avec des cylindres à correspondant au ralentissement sou- réduite.
ressort accumulateur. Le raccord sup- haité - est toujours présente dans les
plémentaire pour la modulation de la val- chambres de ressort à accumulateur. En prolongeant le mouvement du levier,
ve de commande de remorque permet la on arrive à la position de contrôle dans
transmission de l'action de freinage sur
2. Position de parking laquelle la pression qui se trouve dans la
En actionnant le levier à main (a) au-delà chambre A s'écoule, au travers de la val-
la remorque. Une position de contrôle
pour la vérification de l'action de freinage du point dur, on arrive dans la position de ve (b) ouverte, dans la chambre C. Du
parking. L'échappement (d) reste ouvert fait de l'alimentation en air du raccord 22,
de stationnement (frein de parking) du
et l'air comprimé s'échappe totalement la valve de commande de la remorque
véhicule à moteur est intégrée.
des chambres à ressort accumulateur. est pilotée et va maintenant, de son côté,
Fonctionnement : annuler la commande de freinage pneu-
Dans la zone de freinage de secours, de
1. Freinage de secours matique résultant du freinage de station-
la position de marche jusqu'au point dur,
Dans la position de marche, la valve (c) nement ou de secours. L'ensemble
le levier à main (a) revient automatique-
maintient ouvert le passage de la cham- camion-remorque est à présent mainte-
ment en position de marche lorsqu'il est
bre A à la chambre B et l'air d'alimenta- nu uniquement par l'effet des forces mé-
relâché.
tion présent au raccord 1 s'écoule au caniques des cylindres de ressort à
travers du raccord 21 dans les chambres Grâce à la valve d’essai complémentaire accumulateur du véhicule tracteur. Dès
de ressort accumulateur des cylindres qui est combinée à la valve de base, on que le levier de commande (a) est relâ-
Tristop®. En même temps, l'air compri- peut vérifier si les forces mécaniques du ché à nouveau, il vient se remettre en po-
mé parvient au raccord 22 via la valve dispositif de freinage de stationnement sition de freinage de stationnement,
d’essai (b) et la chambre C, et alimente du véhicule tracteur sont en mesure de dans laquelle le dispositif de freinage de
en air le raccord 43 de la valve de com- retenir le train complet tracteur-remor- la remorque contribue à nouveau au frei-
mande de remorque. que dans certains cas ou en côte lorsque nage de stationnement de l'ensemble.
le dispositif de freinage de la remorque
En actionnant le dispositif de freinage de est desserré.

42
ÉLECTROVALVES
1.
Électrovalve d'alimentation
à 3 voies
472 07. . . . 0 et
472 17. . . . 0

Fonction : se déplace vers le haut, l'échappement


Alimentation d'une conduite de service (a) est fermé et l'admission (c) ouverte.
lors d'une mise sous tension de l'aimant. L'air d'alimentation s'écoule alors du rac-
cord 1 au raccord 2 et aère la conduite
Fonctionnement : de service.
La conduite d'alimentation venant du ré-
servoir d'air est raccordée au raccord 1. Après l'interruption de l'alimentation
Le noyau plongeur magnétique (b) con- électrique de la bobine magnétique (e),
stituant un clapet maintient l'admission le ressort (d) ramène le noyau plongeur
(c) fermée par la force du ressort de (b) à sa position de départ. L'admission
pression (d). (c) est fermée, l'échappement (a) est ou-
vert et la conduite de service est purgée
Lors d'une mise sous tension de la bobi- par l'intermédiaire de la chambre A et de
ne magnétique (e), le noyau plongeur (b) l'orifice d'échappement 3.

Électrovalve d'échappement
à 3 voies
472 17. . . . 0

Fonction : se déplace vers le haut, l'admission (a)


Purge d'une conduite de service lors est fermée et l'échappement (c) ouvert.
d'une mise sous tension de l'aimant. L'air comprimé de la conduite de service
s'échappe alors à l'air libre par le raccord
Fonctionnement : 3.
La conduite d'alimentation est raccordée
au raccord 1 et achemine l'air comprimé Après l'interruption de l'alimentation
vers la conduite de service par la cham- électrique de la bobine magnétique (e),
bre A et le raccord 2. Le noyau plongeur le ressort (d) ramène le noyau plongeur
magnétique (b) constituant un clapet (b) à sa position de départ. Cela ferme
maintient l'échappement (c) fermé par la l'échappement (c), ouvre l'admission (a)
force du ressort de pression (d). et l'air d'alimentation se dirige à nouveau
vers la conduite de service par la cham-
Lors d'une mise sous tension de la bobi- bre A et le raccord 2.
ne magnétique (e), le noyau plongeur (b)

43
1. VALVES RELAIS

473 017 ... 0 973 011 20. 0

Valve relais (valve de protec- robinet de freinage à main est sur la po- c/ Actionnement du dispositif
sition de marche.
tion contre la surcharge) de freinage de stationnement
473 017 … 0 et Fonctionnement : L'actionnement du robinet de freinage à
973 011 20 . 0 a/ Position de marche
main provoque une mise à l'atmosphère
partielle ou totale de la chambre A. Le
Dans la position de marche, la chambre
Fonction : piston (a), qui est maintenant soumis à
A est alimentée en air de façon perma-
une force plus ou moins grande, est
Empêcher une addition de forces de frei- nente via le raccord 42 du robinet de frei-
poussé vers le dessus par le piston (b)
nage dans les deux parties du cylindre nage à main. Le piston (a), qui est
qui subit la pression d'alimentation pré-
Tristop® (partie 'ressort accumulateur' et actionné de ce fait par l'air comprimé, se
sente dans la chambre C. L'échappe-
partie 'vase à diaphragme') lors de l'ac- trouve dans sa position basse extrême et
ment (e) s'ouvre et l'admission (d) est
tionnement simultané des dispositifs de maintient l'échappement (e) fermé et
fermée sous l'effet du corps de valve (c)
freinage de service et de stationnement, l'admission (d) ouverte. La pression d'ali-
qui suit le mouvement vers le haut. Il
pour protéger ainsi de façon efficace les mentation présente au raccord 1 se pro-
s'ensuit, au travers de l'échappement (e)
éléments de transfert contre la surchar- page au travers du raccord 2 (réduite
et de l'orifice d’échappement 3, une mise
ge. dans la version 973 011 20.0) au ressort
accumulateur des cylindres Tristop® et à l'atmosphère des cylindres à ressort
le dispositif de freinage de stationnement accumulateur qui est proportionnelle à la
Assurer une alimentation et une mise à
est desserré. position conférée au levier de comman-
l'atmosphère rapides des cylindres à res-
de du frein à main.
sort accumulateur.
b/ Actionnement du dispositif
Dans la série 973 011 20 . 0, une pres- de freinage de service Lors d'un freinage partiel, l'échappement
sion réduite (p42 = 8 bars, p2 = 6,5 bars) Lorsque le robinet de freinage du véhicu- (e) se ferme après le processus de mise
apparaît dans le ressort accumulateur le à moteur est actionné, l'air comprimé à l'atmosphère et l'équilibre des pres-
des cylindres Tristop® (économie s'écoule au travers du raccord 41 dans la sions dans les chambres A et C qui s'en-
d'énergie en opération de marche nor- chambre B et actionne le piston (b). Par suit. La valve relais se trouve ainsi dans
male) via la liaison usuelle (valve de frei- suite des forces antagonistes en présen- un état de repos. Par contre, lors d'un
nage au pied au raccord 41 et valve de ce dans les chambres A et C, aucune in- freinage à fond, l'échappement (e) reste
freinage à main au raccord 42) lorsque le version de la valve relais ne s'opère. ouvert en permanence.

44
VALVES RELAIS
1.
d/ Actionnement simultané du 2. Freinage par ressorts accumula- bre B, un état est atteint dans lequel le
dispositif de freinage de ser- teurs quand qu'un freinage de service frein par ressort accumulateur est seule-
vice et du dispositif de freina- est déjà en cours. ment mis en fonction si la pression du
ge de stationnement. Le frein de service est actionné dans sa moment le permet. L'addition des deux
zone de freinage partiel. La chambre B forces de freinage en cas d'actionne-
1. Freinage de service quand les cy-
est également alimentée en air. Si main- ment à fond n'a donc pas lieu.
lindres à ressort accumulateur sont
déjà à l'atmosphère. tenant le dispositif de freinage de station-
Lorsque l'on actionne le freinage de ser- nement vient à être actionné de façon Dans les véhicules dotés d'un dispositif
vice alors que les cylindres à ressort ac- complémentaire, ce qui provoque une de desserrage d'urgence, ce genre de
cumulateur sont déjà à l'atmosphère, l'air baisse de la pression dans la chambre A, montage ne peut être réalisé dans la sé-
comprimé s'écoule au travers du raccord la pression d'alimentation présente dans rie 973 011 2 .. 0 (diamètres des pistons
41 dans la chambre B et rencontre le pis- la chambre C pousse les pistons (a et b) a et b différents). Pour qu'aucune diffé-
ton (b). Comme la chambre C est à l'at- vers le haut. Le corps de valve suivant rence de pression n'apparaisse à la val-
mosphère, celui-ci se déplace vers le ferme l'admission (d) et ouvre l'échappe- ve à deux voies qui est intercalée, le
bas. L'échappement (e) se ferme et l'ad- ment (e). Selon la grandeur de la pres- pilotage HBV doit se faire à 41 et le MBV
mission (d) s'ouvre. L'air comprimé pré- sion de freinage de service, de l'air à 42.
sent au raccord 1 s'écoule au travers de comprimé s'échappe du ressort accumu-
la chambre C et du raccord 2 dans le res- lateur au travers de l'échappement (e) et Lors du desserrage du dispositif de frei-
sort accumulateur. De ce fait, le frein de du raccord de mise à l'atmosphère 3, jus- nage de service (le dispositif de freinage
stationnement se desserre, à condition qu'à ce que la pression dans la chambre de stationnement étant par ailleurs ac-
que la pression de service augmente. B devienne prépondérante et que le pis- tionné), la chambre B est à nouveau
L’addition des deux forces de freinage ton (b) ferme l'échappement (e). Un état mise à l'atmosphère. La pression dans la
n'a donc pas lieu. de repos est alors atteint. chambre C devient prépondérante et dé-
place le piston (b) vers le haut. L'échap-
Dès que la pression qui s'établit dans la Lors d'un actionnement à fond du robinet pement (e) s'ouvre et les ressorts
chambre C devient supérieure à celle qui de freinage à main, le raccord 42 est to- accumulateurs sont mis à l'atmosphère.
existe dans la chambre B, le piston (b) se talement mis à l'atmosphère. Comme la
déplace vers le haut. L'admission (d) se pression dans la chambre C ne peut être
ferme et un état de repos est atteint. inférieure à celle qui règne dans la cham-

Valve relais (Exécution en


matière plastique)
973 006 … 0

Fonction : Fonctionnement : Lorsque l'on actionne le robinet de frei-


Commander la partie 'ressort accumula- La pression modulée par le robinet de nage à main, une baisse partielle ou to-
teur' du cylindre Tristop®, et obtenir une freinage à main parvient, au travers du tale de la pression de la conduite de
alimentation en air et une mise à l'atmos- raccord 4, à la chambre A et déplace le commande s'ensuit au raccord 4. Le pis-
phère plus rapides lors de l'actionnement piston (a) dans sa position basse extrê- ton (a) se déplace à nouveau vers le haut
du robinet de freinage à main. me. De ce fait, l'échappement (b) se fer- sous l'effet de la pression dans la cham-
me et l'admission (c) s'ouvre. L'air bre B et la pression excédentaire au rac-
d'alimentation présent au raccord 1 cord 2 s'échappe à l'air libre au travers
s'écoule maintenant dans la chambre B de l'échappement (b) et de l'orifice
et, au travers du raccord 2, dans la partie d'échappement 3.
'ressort accumulateur' du cylindre Tris-
top®.

45
1. VALVES RELAIS

Valve relais à prédominance


réglable
973 003 000 0

Fonction : bre A et de la force du ressort de pres-


Assurer une alimentation en air et une sion (g). La valve (d) qui suit obture
mise à l'atmosphère rapides et diminuer l'admission (e) et un état de repos est at-
le temps de réponse et de mise sous teint.
pression dans les dispositifs de freinage
pneumatiques. A l'aide de la vis de réglage (f), la tension
initiale du ressort de pression (g) peut
Fonctionnement : être modifiée, de sorte que la prédomi-
Lorsque l'on actionne le dispositif de nance de pression au raccord 2 vis-à-vis
freinage, l'air comprimé s'écoule au tra- du raccord 41 puisse se monter à 1 bar
vers du raccord 41 dans la chambre A et au maximum.
déplace les pistons (a et b) vers le bas.
De ce fait, l'échappement (c) se ferme et Lorsqu'une baisse partielle de pression
l'admission (e) s'ouvre. L'air d'alimenta- intervient dans la conduite de comman-
tion présent au raccord 1 s'écoule au tra- de, le piston (a) se déplace à nouveau
vers de la chambre B vers le raccord 2 vers le haut, ce qui ouvre l'échappement
et alimente en air comprimé le cylindre (c) et laisse s'échapper la pression ex-
de frein en fonction de la pression de cédentaire au raccord 2 au travers de
commande avec une avance qui dé- l'orifice d'échappement 3. Lors d'une
pend de la tension à laquelle le ressort disparition totale de la pression de com-
de pression (g) a été réglé. mande au raccord 41, la pression dans
la chambre B déplace les pistons (a et b)
La pression qui s'établit dans la cham- vers leur position haute extrême et
bre B atteint la face inférieure des pis- l'échappement (c) s'ouvre. Les cylindres
tons (a et b). Compte tenu de la surface de frein raccordés sont totalement mis à
utile différente du piston (a), le piston (b) l'atmosphère au travers de l'orifice
se déplace vers le haut contre l'effet de d'échappement 3.
la pression de commande dans la cham-

46
CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB) 1.
Correcteur automatique de
freinage
468 402 … 0

Fonction : vers du passage (d) ouvert, de la cham- clapet de retenue (f) au travers de l'orifi-
Réguler automatiquement la force de bre B et du raccord 21. En même temps, ce C - déplace ce clapet vers la gauche
freinage des cylindres hydrauliques des la pression de freinage du circuit de l'es- à l'encontre du ressort de pression (g).
freins aux roues en fonction de l'état de sieu avant aboutit dans la chambre B via La pression de freinage du circuit de l'es-
charge du véhicule. le raccord 12 et déplace le piston (h) jus- sieu arrière se dissipe tout d'abord via
qu'à sa position droite extrême, à l'en- l'orifice C, le passage (k) et le raccord 11.
contre de la force qui est exercée sur sa La force du ressort de traction (c) compri-
Fonctionnement : partie arrière dans la chambre A. Si la me le piston (l) maintenant à nouveau
Le correcteur ALB est fixé au châssis du pression hydraulique de freinage s'ac- vers la gauche, la valve (e) ouvre le pas-
véhicule et est piloté au travers d'un res- croît dans le circuit de l'essieu arrière et sage (d) et la pression de freinage
sort de traction (c), qui est relié à l'essieu donc également dans la chambre D à s'échappe au travers du raccord 11.
arrière soit directement, soit au travers une valeur qui excède celle qui corres-
d'un levier de renvoi avec timonerie. pond à la force de ressort qui est exercée En cas de défaillance du circuit de l'es-
Lorsque la charge s'accroît, la distance sur le levier (b), la pression de la cham- sieu avant, la pression hydraulique de
entre l'essieu et le châssis du véhicule se bre D déplace le piston (l) vers la droite. freinage s'établit, lorsque l'on actionne le
modifie. De ce fait, le ressort de traction La valve (e) ferme le passage (d) et un dispositif de freinage de service, seule-
(c) se tend plus fortement et la force qui état de repos est atteint. ment dans les chambres A et D.
en résulte est transmise au correcteur de
freinage via le levier (b), le poussoir (a) et La valve (e) maintient le passage (d) fer- De ce fait, le piston (h) est repoussé
le piston (l). mé également dans le cas d'une aug- dans sa position gauche extrême. Le
mentation de pression ultérieure au poussoir de valve (j) lève la valve (e) et le
Lorsque l'on actionne le dispositif de frei- raccord 11, et aucun accroissement de la passage (d) reste ouvert en permanen-
nage de service et, du fait même, le maî- pression modulée ne se produit (caracté- ce. La pression hydraulique de freinage
tre-cylindre du frein, la pression ristique de coupure). parvient maintenant dans son intégralité
hydraulique de freinage qui s'établit dans (c'est-à-dire sans aucune réduction) aux
le circuit de l'essieu arrière parvient dans Lors de la baisse de pression hydrauli- cylindres de frein aux roues de l'essieu
la chambre A via le raccord 11. La pres- que de freinage au raccord 11, la pres- arrière.
sion se répand dans les cylindres de sion plus importante qui règne dans la
frein aux roues de l'essieu arrière au tra- chambre D - qui est aussi appliquée au

47
1. CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB)

Correcteur automatique de
freinage
468 404 … 0

Fonction : freinage croît dans le circuit d'essieu ar-


Réguler automatiquement la force de rière - et donc aussi dans la chambre B -
freinage des cylindres hydrauliques des au-delà d'une valeur qui correspond à la
freins aux roues en fonction de l'état de force de ressort appliquée au levier (b),
charge du véhicule. la pression dans la chambre B déplace
le piston (f) vers la droite. La valve (d) se
Fonctionnement : ferme et un état de repos est atteint.
Le correcteur ALB est fixé au châssis du
véhicule et est piloté au travers d'un res- Lors d'un accroissement ultérieur de la
sort de traction (c) et d'un levier de ren- pression au raccord 1 ainsi que dans la
voi mécaniquement reliés à l'essieu. chambre A, le piston (f) se déplace à
Lorsque le véhicule est à vide, la distan- nouveau vers la gauche. La valve (d)
ce entre l'essieu et le correcteur ALB est s'ouvre et la pression plus élevée par-
maximale et le levier de renvoi se trouve vient au travers du raccord 2 aux cylin-
dans sa position la plus basse. Lorsque dres de frein aux roues. Un état de repos
le véhicule reçoit une charge, cette dis- est atteint lorsque la force exercée dans
tance se réduit et le levier de renvoi se la chambre B devient à nouveau pré-
déplace à partir de sa position à vide pondérante.
vers une position correspondant à la
charge. De ce fait, le ressort de traction Lors de la disparition de la pression hy-
(c) subit une tension plus forte et la force draulique de freinage au raccord 1 et
qui en résulte est transmise au correc- donc également dans la chambre A, la
teur de freinage via le levier (b), le pous- valve (d) s'ouvre sous l'effet de la pres-
soir (a) et le piston (f). sion existant dans la chambre B. La
pression de freinage dans le circuit de
Lorsque l'on actionne le dispositif de l'essieu arrière se dissipe maintenant au
freinage de service et donc le maître-cy- travers du raccord 1 et du maître-cylin-
lindre du frein, la pression hydraulique dre de frein placé en amont. La force
de freinage qui s'établit dans le circuit de transmise par le ressort de traction (c)
l'essieu arrière parvient au travers du sur le poussoir (a) repousse le piston (f),
raccord 1 dans la chambre A. La pres- pendant que la pression dans la cham-
sion se propage par la valve (d) ouverte bre B est en train de décroître, vers sa
dans la chambre B et ensuite aux cylin- position gauche extrême. La valve (d)
dres des freins aux roues de l'essieu ar- s'appuie sur le boîtier (e) et reste ouver-
rière. Si la pression hydraulique de te.

48
CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB) 1.
Correcteur automatique de
freinage
475 710 … 0

Fonction :
Réguler automatiquement la force de
freinage en fonction de la flexion de res-
sort et donc de l'état de charge du véhi-
cule. Grâce à la présence de la valve
relais intégrée, l'alimentation et la mise à
l'atmosphère rapides des cylindres de
frein sont garanties.

Fonctionnement :
Le correcteur de freinage est fixé au
châssis du véhicule et est relié par l'inter-
médiaire d'une timonerie à un point de
fixation prévu sur l'essieu ou à un levier
élastique. Lorsque le véhicule est à vide,
la distance entre l'essieu et le correcteur
est maximale, le levier (j) se trouve dans
sa position basse extrême. Lorsque le
véhicule reçoit une charge, cette distan-
ce se réduit et le levier (j) se déplace à
partir de sa position à vide vers la posi-
tion de pleine charge. La came (i) qui est
entraînée par le levier (j) actionne le tation présent au raccord 1 s'écoule éventail (l) doit parcourir une course qui
poussoir de valve (h) et le place dans maintenant au travers de l'admission (k) correspond à la position du poussoir de
une position qui correspond à l'état de dans la chambre B et arrive, via les rac- valve (h), avant que la valve (c) ne com-
charge actuel. cords 2, dans les cylindres de frein pneu- mence à agir. Du fait de cette course, la
matique situés en aval. En même temps, surface utile de la membrane (e) se mo-
L'air comprimé modulé par le véhicule à une pression s'établit dans la chambre B, difie également. Dans la position de
moteur et par la valve relais d'urgence de qui agit sur la face inférieure du piston re- charge maximale, la pression envoyée
remorque se répand au travers du rac- lais (f). Dès que cette pression devient au raccord 4 est appliquée à la chambre
cord 4 dans la chambre A et atteint le pis- légèrement supérieure à celle qui règne C selon un rapport 1: 1. Etant donné que
ton (b). Celui-ci se déplace alors vers le dans la chambre C, le piston relais (f) se le piston relais (f) est soumis à la pres-
bas, ferme l'échappement (d) et ouvre déplace vers le haut et l'admission (k) se sion intégrale, il maintient l'admission (k)
l'admission (m). L'air comprimé appliqué ferme. ouverte en permanence et il ne se pro-
au raccord 4 parvient dans la chambre C duit par conséquent aucune régulation
sous la membrane (e) et est appliqué à la La membrane (e) se positionne contre la de la pression de freinage délivrée.
surface utile du piston relais (f). rondelle à éventail (l) lors du mouvement
vers le bas du piston (b) et agrandit ainsi
Après disparition de la pression de com-
En même temps, l'air comprimé s'écoule la surface utile de la membrane. Dès que
mande au raccord 4, le piston relais (f)
au travers de la valve (a) ouverte et du la force, qui agit dans la chambre C sur
la face inférieure de la membrane, de- est déplacé vers le haut sous l'effet de la
canal E dans la chambre D, où il est ap-
vient égale à celle qui agit sur le piston pression aux raccords 2, et le piston (b)
pliqué sur la face supérieure de la mem-
(b), celui-ci se déplace vers le haut. L'ad- l'est également sous l'effet de la pression
brane (e). Par cette commande de
mission (m) se ferme et un état de repos dans la chambre C. Les échappements
pression pilote, la réduction dans la zone
est atteint. (d et g) s'ouvrent et l'air comprimé
de freinage partiel lors de faibles pres-
s'échappe à l'air libre au travers de l'orifi-
sions de commande (jusqu'à 1 bar maxi-
ce d'échappement 3.
mum) est neutralisée. Si la pression de Une augmentation ultérieure de pression
commande s'élève encore, le piston (n) au raccord 4 entraîne automatiquement
est déplacé vers le haut à l'encontre de la une réduction proportionnelle de la pres- En cas de rupture de timonerie, le cor-
force de ressort (o) et ferme la valve (a). sion modulée aux raccords 2. recteur passe automatiquement sur la
courbe de commande d'urgence de la
Du fait de la pression qui s'établit dans la La position du poussoir de valve (h), qui came (i), dont la pression modulée cor-
chambre C, le piston relais (f) se déplace dépend de la position du levier (j), est dé- respond approximativement à la moitié
vers le bas. L'échappement (g) se ferme terminante pour la pression de freinage de la pression de freinage de service du
et l'admission (k) s'ouvre. L'air d'alimen- modulée. Le piston (b) avec le disque à véhicule à pleine charge.

49
1. CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB)

Correcteur automatique de mande (jusqu'à 0,8 bar maximum) est Dans la position de charge maximale, la
neutralisée. Si la pression de commande pression envoyée au raccord 4 est appli-
freinage
s'élève encore, le piston (r) est déplacé quée à la chambre C dans le rapport 1:
475 711 … 0 vers le haut à l'encontre de la force de 1. Etant donné que le piston relais (f) est
ressort (s) et ferme la valve (a). soumis à la pression intégrale, il main-
Fonction : tient l'admission (k) ouverte en perma-
Réguler automatiquement la force de Du fait de la pression qui s'établit dans la
nence et il ne se produit par conséquent
freinage des cylindres de frein pneumati- chambre C, le piston relais (f) se déplace
aucune régulation de la pression de frei-
que des essieux à suspension pneumati- vers le bas. L'échappement (g) se ferme
nage délivrée.
que, et ce en fonction de la pression des et l'admission (o) s'ouvre. L'air d'alimen-
coussins et, par conséquent, de l'état de tation présent au raccord 1 s'écoule Après disparition de la pression de com-
charge du véhicule. maintenant au travers de l'admission (o) mande au raccord 4, le piston relais (f)
dans la chambre B et arrive via les rac- est déplacé vers le haut sous l'effet de la
Fonctionnement : cords 2 dans les cylindres de frein pneu- pression aux raccords 2, et le piston (b)
Le correcteur de freinage est modulé via matique situés en aval. En même temps, l'est également sous l'effet de la pression
les raccords 41 et 42 par la pression des une pression s'établit dans la chambre B, dans la chambre C. Les échappements
deux circuits des coussins de suspen- qui agit sur la face inférieure du piston re- (d et g) s'ouvrent et l'air comprimé
sion pneumatique. Le piston de com- lais (f). Dès que cette pression est un s'échappe à l'air libre au travers de l'orifi-
mande (i) comprime le piston de travail peu plus élevée que celle qui règne dans ce d'échappement 3.
(j) avec courbe de commande (m) vers la la chambre C, le piston relais (f) se dé-
En cas de défaillance d'une pression de
gauche à l'encontre de la force du ressort place vers le haut et l'admission (o) se
coussin de la suspension pneumatique,
(l). Ceci provoque le positionnement du ferme.
le correcteur se place automatiquement
poussoir de valve (h) selon la courbe de La membrane (e) se positionne contre la dans une position correspondant environ
commande (m) en fonction de l'état de rondelle à éventail (p) lors du mouve- à la demi-pression du circuit de comman-
charge actuel du véhicule. ment vers le bas du piston (b) et, ce fai- de intact. En cas de défaillance des deux
La pression d'air modulée par le robinet sant, agrandit la surface utile de la pressions de coussin, le petit ressort de
de freinage du véhicule à moteur se pro- membrane. Dès que la force, qui agit pression (k) qui se situe dans le cylindre
page au travers du raccord 4 dans la dans la chambre C sur la face inférieure de travail amène le piston de travail suf-
chambre A et agit sur le piston (b). Celui- de la membrane, devient égale à la force fisamment loin à droite que pour que le
ci est déplacé vers le bas, obture l'échap- qui agit sur le piston (b), celui-ci se dé- poussoir se positionne automatiquement
pement (d) et ouvre l'admission (q). L'air place vers le haut. L'admission (q) se fer- sous l'effet du creux de la courbe de
comprimé envoyé au raccord 4 parvient me et un état de repos est atteint. commande du piston. La pression qui est
dans la chambre C sous la membrane alors modulée correspond à la moitié de
La position du poussoir de valve (h), qui
(e) et agit sur la surface utile du piston re- la pression de freinage de service pour
dépend de la position de la courbe de
lais (f). véhicule à pleine charge.
commande (m), est déterminante pour la
En même temps, l'air comprimé s'écoule pression de freinage modulée. Le piston Le raccord de simulation 43 permet le
au travers de la valve (a) ouverte et du (b) avec le disque à éventail (p) doit par- contrôle du correcteur de freinage sur le
canal E dans la chambre D, où il agit sur courir une course qui correspond à la po- véhicule. Par ce raccord, on peut en-
la face supérieure de la membrane (e). sition du poussoir de valve (h), avant que voyer dans le correcteur la pression de
Par cette commande de pression pilote, la valve (c) ne commence à agir. Du fait simulation, alors que les pressions de
la réduction dans la zone de freinage de cette course, la surface utile de la coussin sont automatiquement décou-
partiel lors de faibles pressions de com- membrane (e) se modifie également. plées du correcteur.

50
CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB)
1.

Compensateur de freinage raccord 4 atteint la chambre C à gauche cace s'agrandit en proportion. Dès que la
du diaphragme (e), de même que celui force agissant sur le côté gauche du dia-
automatique 475 720 . . . 0
admis par le canal F atteint la chambre G phragme dans la chambre C est égale à
et s'applique à la surface efficace du pis- la force agissant sur le piston (b), celui-ci
Fonction : ton de relais (f). se déplace vers la droite. L'admission
Réglage automatique de la force de frei- (m) se ferme et une position d'extrémité
nage en fonction de la courbure du res- En même temps, de l'air comprimé circu- est atteinte.
sort et donc de l'état de charge du le par la valve (a) ouverte ainsi que par le
canal E vers la chambre D et s'applique La position du poussoir de soupape (g),
véhicule. La valve de relais intégrée en-
au côté droit du diaphragme (e). Grâce à qui dépend de la position du levier (j), est
gendre un processus rapide de ventila-
cette pré-canalisation de la pression, la décisive pour la surface de diaphragme
tion et de purge d'air du cylindre de frein.
démultiplication s'élève dans la plage de efficace et donc la pression de freinage
charge partielle par petits paliers de émise. Le piston (b) doté de la rondelle
Fonctionnement : en éventail (l) doit faire une course cor-
pression de commande (jusqu'à 1,4 bar
Le compensateur de freinage est fixé au max.). Si la pression de commande aug- respondante à la position du poussoir de
châssis du véhicule et relié à un élément mente davantage, le piston (n) est dépla- soupape (g), avant que le travail de la
à ressort ou fixe par l'intermédiaire d'une cé à l'encontre de la force du ressort (o), valve (c) ne commence. Par cette cour-
tige rattachée à l'essieu. C'est lorsque le et la valve se ferme. se, la surface efficace du diaphragme (e)
véhicule est vide que la distance est la se modifie également. Dans la position
plus grande entre l'essieu et le compen- Le piston de relais (f) est déplacé vers le de charge, les surfaces efficaces du
sateur de freinage; le levier (j) se trouve bas par la pression qui s'accumule dans diaphragme (e) et du piston (b) sont de
dans sa position la plus basse. Si le vé- la chambre G. L'échappement (h) se fer- même taille. De cette façon, la pression
hicule est chargé, cette distance diminue me et l'admission (k) s'ouvre. L'air d'ali- alimentée dans le raccord 4 au ratio 1:1
et le levier (j) est déplacé de la position mentation présent au niveau du raccord est orientée vers la chambre C et donc
de « à vide » à la position « charge ». La 1 se dirige alors, par l'admission (k), vers la chambre G. Puisque le piston de
goupille (i) qui pivote dans le même sens dans la chambre B et atteint par les rac- relais (f) subit toute la pression, la partie
que le levier (j) déplace sur les cames du cords 2 les cylindres de frein d'air com- relais émet la pression au ratio 1:1. Il se
chapeau de palier (p) la tige (q) et donc primé raccordés en série. produit également une légère réduction
le poussoir de soupape (g) dans la posi- En même temps, dans la chambre B de la pression de freinage alimentée.
tion correspondant à l'état de charge du s'accumule une pression qui agit sur le
Après la chute de la pression de com-
véhicule. côté inférieur du piston de relais (f). Dès
mande sur le raccord 4, le piston (b) est
que cette pression est légèrement supé-
L'air comprimé (pression de commande) déplacé vers la droite par la pression
rieure à celle la chambre G, le piston de
émis par la valve de freinage du véhicule dans la chambre C et le piston de relais
relais (f) se déplace vers le haut et l'ad-
tracteur se dirige par le raccord 4 vers la (f) est déplacé vers le haut par la pres-
mission (k) se ferme.
chambre A et s'applique au piston (b). sion dans les raccords 2. Les échappe-
Celui-ci se déplace vers la gauche, fer- Lors du mouvement du piston (b) vers la ments (d et h) s'ouvrent, et l'air comprimé
me l'échappement (d) et ouvre l'admissi- gauche, le diaphragme (e) se rabat sur la s'échappe à l'air libre par l'orifice
on (m). L'air comprimé admis par le rondelle en éventail (l) et sa surface effi- d'échappement 3.

51
1. CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE FREINAGE
EN FONCTION DE LA CHARGE DE L'ESSIEU (ALB)

Compensateur de freinage pression, la démultiplication s'élève dans que le travail de la valve (c) ne commen-
la plage de charge partielle par petits pa- ce. Par cette course, la surface efficace
automatique 475 721 . . . 0
liers de pression de commande (jusqu'à du diaphragme (e) se modifie égale-
Fonction : 1,4 bars maxi.). Si la pression de com- ment. Dans la position de charge, les
Réglage automatique de la force de frei- mande augmente davantage, le piston surfaces efficaces du diaphragme (e) et
nage en fonction de la pression du souf- (n) est déplacé à l'encontre de la force du du piston (b) sont de même taille. De cet-
flet du ressort pneumatique et donc de ressort (o), et la valve se ferme. te façon, la pression alimentée dans le
l'état de charge du véhicule. La valve de raccord 4 au ratio 1:1 est orientée vers la
Le piston de relais (f) est déplacé vers le
relais intégrée engendre un processus chambre C et donc vers la chambre G.
bas par la pression qui s'accumule dans
rapide de ventilation et de purge d'air du Puisque le piston de relais (f) subit toute
la chambre G. L'échappement (h) se fer-
cylindre de frein. la pression, la partie relais émet la pres-
me et l'admission (k) s'ouvre. L'air d'ali-
sion au ratio 1:1. Il se produit également
Fonctionnement : mentation présent au niveau du raccord
une légère réduction de la pression de
Le compensateur de freinage est action- 1 se dirige alors, par l'admission (k),
freinage alimentée.
né par la pression des deux circuits de dans la chambre B et atteint par les rac-
soufflets de ressorts pneumatiques par cords 2 les cylindres de frein d'air com- Après la chute de la pression de com-
l'intermédiaire des raccords 41 et 42. Le primé raccordés en série. mande sur le raccord 4, le piston (b) est
piston distribution (i) soumis à la pres- En même temps, dans la chambre B déplacé vers la droite par la pression
sion des soufflets de ressorts pneumati- s'accumule une pression qui agit sur le dans la chambre C et le piston de relais
ques oppose à la force des ressorts (j) le côté inférieur du piston de relais (f). Dès (f) est déplacé vers le haut par la pres-
poussoir de soupape (g) dans la position que cette pression est légèrement supé- sion dans les raccords 2. Les échappe-
correspondant à l'état de charge du véhi- rieure à celle la chambre G, le piston de ments (d et h) s'ouvrent, et l'air comprimé
cule. À cet effet, c'est la moyenne arith- relais (f) se déplace vers le haut et l'ad- s'échappe à l'air libre par l'orifice
métique des pressions des soufflets de mission (k) se ferme. d'échappement 3.
ressorts pneumatiques 41 et 42 qui s'ap- Lors du mouvement du piston (b) vers la En cas de chute de pression sur un souf-
plique. gauche, le diaphragme (e) se rabat sur la flet de ressort pneumatique, le régula-
L'air comprimé (pression de commande) rondelle en éventail (l) et sa surface effi- teur se met automatiquement sur une
émis par la valve de freinage du véhicule cace s'agrandit en proportion. Dès que la position qui correspond environ à la moi-
tracteur se dirige par le raccord 4 vers la force agissant sur le côté gauche du tié de la pression du circuit de comman-
chambre A et s'applique au piston (b). diaphragme dans la chambre C est éga- de intact. En cas de chute de pression
Celui-ci se déplace vers la gauche, fer- le à la force agissant sur le piston (b), ce- sur les deux soufflets de ressorts pneu-
me l'échappement (d) et ouvre l'admissi- lui-ci se déplace vers la droite. matiques, le régulateur se met automati-
on (m). L'air comprimé alimenté dans le L'admission (m) se ferme et une position quement sur la position « à vide ».
raccord 4 atteint la chambre C à gauche d'extrémité est atteinte.
La valve d'essai adjointe au raccord 43
du diaphragme (e), ainsi que la chambre La position du poussoir de soupape (g), permet de tester le compensateur de
G par le canal F, et s'applique à la surfa- qui dépend de la position du piston de freinage équipant le véhicule. Elle per-
ce efficace du piston de relais (f). distribution (i), est décisive pour la surfa- met de soumettre à la pression les cir-
En même temps, de l'air comprimé ce efficace du diaphragme et donc pour cuits de commande 41 et 42 par
s'écoule par la valve (a) ouverte ainsi la pression de freinage émise. Le piston l'intermédiaire du tuyau d'essai, tandis
que par le canal E vers la chambre D et (b) doté de la rondelle en éventail (l) doit que les pressions des soufflets des res-
s'applique au côté droit du diaphragme faire une course correspondante à la po- sorts pneumatiques sont séparées lors-
(e). Grâce à cette pré-canalisation de la sition du poussoir de soupape (g), avant qu'on raccorde le tuyau d'essai.

52
LEVIERS ELASTIQUES
1.

433 302

433 306

Levier élastique Fonction : çon permanente une liaison ferme avec


Empêcher tout dommage aux valves de le boîtier (c), jusqu'à ce que le levier os-
433 302 … 0 et
régulation en fonction de la charge ainsi cillant (e) revienne dans son état de re-
433 306 … 0 qu'au correcteur automatique de freina- pos horizontal et vienne se placer
ge. complètement contre la paroi avant du
boîtier.
Fonctionnement :
Lors de très forts déplacement, qui sor- Une déformation de la tige de liaison au
tent de la zone de réglage des valves de correcteur lors des mouvements de dé-
régulation ou des correcteurs de freina- battement est évitée grâce au fait qu'elle
ge en fonction de la charge, le levier os-
est reliée au levier oscillant (e) par l'inter-
cillant (e), qui est horizontal en position
médiaire d'une rotule (f) et d'une pièce
de repos, est articulé par rotule autour
de pression en caoutchouc.
d'un point de fixation situé sur le boîtier
(c). La bille (d) chargée par les ressorts
de pression (a et b) garantit ainsi de fa-

53
1. VALVES D'ADAPTATION ET VALVES
DE REDUCTION
Valve d'adaptation vide /
charge 1
473 300 … 0
d
c
4
a
b

2 2
3

Fonction : et ouvre l'admission (c). L'air comprimé cords 2) correspond au rapport des sur-
Réguler le circuit de freinage de l'essieu s'écoule au travers des raccords 2 dans faces du piston différentiel (d).
avant lorsqu'il existe une correction auto- le circuit de freinage de l'essieu avant et
matique de freinage (ALB) sur le circuit alimente ainsi en air les cylindres de l'es- Lorsque les pressions de commande
de freinage de l'essieu arrière et assurer sieu avant. aux raccords 1 et 4 baissent, le piston
une mise rapide à l'atmosphère du cylin- différentiel (d) avec valve double (a) est
dre de frein. En même temps, la pression de freinage à nouveau soulevé du fait de la présence
plus ou moins réduite de l'essieu arrière, d'une plus haute pression dans le cylin-
Fonctionnement : qui est modulée par le correcteur de frei- dre de frein. L'échappement (b) s'ouvre
Lors de l'actionnement du dispositif de nage selon l'état de charge du véhicule, et une mise rapide partielle ou totale à
freinage de service, l'air comprimé mo- est également dirigée, au travers du rac- l'atmosphère des cylindres de frein s'en-
dulé par le robinet de freinage du véhicu- cord 4, sur la surface de la bague du pis- suit, en fonction des pressions de com-
le à moteur parvient, via le raccord 1, sur ton différentiel (d). La fermeture de mande, au travers de l'orifice d'échappe-
le côté supérieur du piston différentiel (d) l'admission (c) s'ensuit lorsque le rapport ment 3.
et le pousse vers le bas jusqu'à sa butée. entre les pressions envoyées (raccords
La valve double ferme l'échappement (b) 1 et 4) et les pressions modulées (rac-

Valve de réduction
473 301 … 0 1
d
c

a
b

2 2
3

Fonction : 2 vers les équipements de freinage si- Si la pression au raccord 1 baisse, le pis-
Réduire la pression envoyée dans un tués en aval. ton différentiel (d) se déplace vers le haut
rapport donné et assurer une mise à l'at- du fait de la pression plus haute qui rè-
mosphère rapide des équipements de En même temps, une pression s'établit gne maintenant dans la chambre B. La
freinage situés en aval. dans la chambre B, qui agit sur la face in- valve d'échappement (b) s'ouvre, et une
férieure du piston (d). Dès que l'égalité mise rapide partielle ou totale à l'atmos-
Fonctionnement : des forces est atteinte sur la face infé- phère des cylindres de frein s'ensuit, en
L'air comprimé s'écoule au travers du rieure et sur la plus petite face supérieu- fonction de la pression de commande, au
raccord 1 dans la chambre A et déplace re du piston différentiel (d), le piston est travers de l'orifice d'échappement 3.
le piston différentiel (d) vers le bas à l'en- soulevé et la valve d'admission (c) se fer- Sous l'effet du ressort de pression (a), le
contre de la force du ressort de pression me. Le rapport des pressions corres- piston différentiel reste aussi en position
(a). Ceci ferme la valve d'échappement pond alors aux rapport des deux haute extrême lorsqu'il ne se trouve pas
(b) et ouvre la valve d'admission (c). L'air surfaces du piston différentiel. sous pression.
comprimé s'écoule au travers du raccord

54
VALVES D'ADAPTATION
1.
Valve d'adaptation vide /
charge
473 302 … 0

Fonction : tit sur la face supérieure du piston (a). de freinage présente dans la chambre D
Réguler le circuit de freinage de l'essieu déplace le piston (a) vers le haut. L'ad-
Celui-ci est déplacé vers le haut, l'échap- mission (c) se ferme, l'échappement (f)
avant lors de la présence d'un correcteur
pement (f) se ferme et l'admission (c) s'ouvre et l'air comprimé du raccord 2
automatique du circuit de freinage de
s'ouvre. L'air comprimé s'écoule, tant par s'échappe à l'air libre au travers de l'orifi-
l'essieu arrière, de même qu'assurer une
la chambre D que par le raccord 2, dans ce d'échappement 3.
mise à l'atmosphère rapide des cylindres
le circuit de freinage de l'essieu avant et
de frein.
alimente en air comprimé les cylindres Le piston (d) reste dans sa position bas-
de cet essieu. se extrême et l'échappement (f) reste
Fonctionnement :
a/ Position de freinage d'un vé- La pression qui s'établit dans la chambre ouvert tant que subsiste une pression ré-
hicule chargé partiellement D déplace à nouveau le piston (a) vers le siduelle de 0,5 bar. Le ressort de pres-
haut. L'admission (c) se ferme et un état sion (e) déplace le piston (d) vers le haut
Lors de l'actionnement du dispositif de
de repos est atteint. lorsque la pression continue de baisser
freinage de service, la pression de frei-
dans la chambre C. L'échappement (f)
nage présente dans le circuit de freinage
b/ Position de freinage d'un vé- se ferme et l'admission (c) s'ouvre. La
de l'essieu arrière et corrigée en fonction
hicule totalement chargé pression qui subsiste s'élimine au rac-
de la charge de cet essieu par le correc-
Le fonctionnement de la valve d'adapta- cord 2 au travers du raccord 1.
teur ALB (sans étage pilote de comman-
de) parvient aux cylindres de l'essieu tion en cas de véhicule totalement char-
arrière ainsi que - en tant que pression gé correspond à la description ci-dessus. c/ Fonctionnement en cas de
de commande - au raccord 4 de la valve La pression de commande présente défaillance du circuit de frei-
d'adaptation. La pression se propage au dans la chambre B lors d'un actionne- nage de l'essieu arrière
travers de l'orifice E vers la chambre C et ment de freinage agit maintenant sur la En cas de défaillance du circuit de freina-
agit sur la face supérieure du piston (d). surface circulaire du piston (a) sous la ge de l'essieu arrière, le raccord 4 n'est
Celui-ci se déplace à une pression de 0,5 pression de freinage totale. Les forces soumis à aucune pression lors d'un ac-
bar à l'encontre de la force du ressort de agissant dans les chambres A et B sur la tionnement du dispositif de freinage de
pression (e) et se place dans sa position face supérieure du piston (a) deviennent service, et il en va donc de même pour la
basse basse. De ce fait, la valve (b) char- prépondérantes et la réduction de pres- chambre C via le piston (d). Le piston (d)
gée par ressort ferme l'admission (c) et sion est neutralisée. La pression en- est maintenu dans sa position haute ex-
ouvre l'échappement (f). La pression de voyée au raccord 1 est renvoyée, pour trême par la force du ressort de pression
commande est également présente dans toute la zone de freinage partiel, jusqu'à (e). L'admission (c) reste ouverte de fa-
la chambre B et agit sur la surface circu- la position de freinage total 1: 1. çon permanente. La pression modulée
laire du piston (d). par le robinet de freinage à deux circuits
Lors de la mise à l'atmosphère du dispo- du véhicule à moteur qui est présente
En même temps, l'air comprimé du cir- sitif de freinage, la pression aux raccords dans le circuit de freinage de service 2
cuit de freinage de service 2 modulé par 1 et 4 s'évanouit au travers d'une part du s'écoule - sans avoir subi de réduction
le robinet de freinage du véhicule à mo- robinet de freinage à deux circuits du vé- au travers de la valve d'adaptation - vers
teur à deux circuits s'écoule au travers hicule à moteur, et d'autre part du correc- les cylindres de frein du circuit de freina-
du raccord 1 dans la chambre A et abou- teur ALB. En même temps, la pression ge de l'essieu avant.

55
1. VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE

Valve de commande de re- a/ Modulation à partir du robinet est atteint. Lors d'un freinage à fond, la
pression de commande présente sur la
morque avec distributeur 2/ de freinage à deux circuits du
véhicule à moteur face supérieure du piston (c) l'emporte et
2 intégré, sans prédominan- l'admission (f) reste ouverte.
ce 973 002 5 … 0 Lorsque le robinet de freinage du véhicu-
le à moteur est actionné, l'air comprimé
du circuit de freinage de service 1 En même temps que s'opère ce proces-
Fonction : sus au raccord 41, une alimentation de la
s'écoule au travers du raccord 41 dans
Commander un dispositif de freinage de les chambres A et G et aboutit sur les chambre E sous la membrane (i) a lieu à
remorque à deux conduites en liaison pistons (c et l). Le piston (c) est déplacé partir du circuit de freinage de service 2
avec le robinet de freinage à deux cir- vers le bas. Ce piston (c) vient se poser au travers du raccord 42. Cependant,
cuits du véhicule à moteur et le robinet sur la valve (g), ce qui provoque la fer- comme la pression qui s'exerce sur la
de freinage à main pour les cylindres à meture de l'échappement (e) et l'ouver- face supérieure du piston (h) et sur la
ressort accumulateur. ture de l'admission (f). L'air membrane (i) - du fait de l'alimentation
d'alimentation présent dans la chambre des chambres B et D - est prépondéran-
En cas de rupture d'attelage ou de non C s'écoule au travers de la chambre B te, l'état du piston (h) n'évolue pas. Si
raccordement de la conduite de com- vers le raccord 22 et alimente en air la une défaillance du circuit de freinage de
mande de remorque (conduite de servi- conduite de commande de la remorque à service 1 apparaît, il ne se produit qu'une
ce), l'actionnement du robinet de la mesure de la pression présente dans alimentation du raccord 42 par le circuit
freinage du véhicule à moteur donnera le circuit de freinage de service 1. En 2. La pression qui s'établit de ce fait dans
lieu à un étranglement de l'air d'alimenta- même temps, l'air comprimé s'écoule au la chambre E sous la membrane (i) dé-
tion de la remorque à partir du véhicule à travers du canal (k) dans la chambre F et place le piston (h) et la valve (g) vers le
moteur lors de la baisse simultanée de vient s'appliquer à la face inférieure du haut. Le piston (c), maintenu alors dans
pression dans la conduite d'alimentation piston (l). Lorsque la pression de com- sa position haute extrême, ferme
(conduite automatique) de la remorque. mande est d'environ 4 bars, la pression l'échappement (e) et ouvre l'admission
exercée sur la face supérieure du piston (f), de sorte qu'une alimentation de la
Fonctionnement : (l) devient prépondérante et celui-ci est conduite de commande de la remorque
déplacé vers la bas vers le côté boîtier se produise à la mesure du freinage du
Lors du remplissage du dispositif de frei-
(m) (jeu, en vue d'éviter le blocage du véhicule à moteur.
nage pneumatique, l'air d'alimentation
piston (l)).
s'écoule au travers du raccord 11 dans le
distributeur et rencontre le piston (l). Ce Dans la zone de freinage partiel, la pres-
dernier se déplace de ce fait à l'encontre La pression qui s'établit dans la chambre sion qui s'établit dans la chambre B dé-
du ressort de pression (n) vers sa posi- B aboutit sur la face inférieure du piston place le piston (h) à nouveau vers le bas.
tion haute extrême. L'air d'alimentation (c) et déplace celui-ci vers le haut contre L'admission (f) se ferme et un état de re-
s'écoule alors via la chambre C et le rac- la pression de commande qui s'exerce pos est atteint. Lors d'un freinage à fond,
cord 12 vers la tête d'accouplement dans la chambre A. La valve (g) suivante la pression dans la chambre E l'emporte
automatique 'Alimentation'. ferme l'admission (f) et un état de repos et l'admission (f) reste ouverte.

56
VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE
1.
En cas de rupture d'attelage provoquant prépondérante dans la chambre C dé-
l'interruption de la conduite de comman- place le piston (h) vers le haut. L'alimen-
de de la remorque (raccord 22), l'action- tation du raccord 22 s'opère donc de la
nement du dispositif de freinage de même façon que lors de la modulation
service n’entraîne pas l'établissement de la chambre E en cas de défaillance du
d'une pression dans les chambres B et circuit de freinage de service 1.
F. De ce fait, le piston (l) va se déplacer
davantage vers le bas sous l'effet de la Lorsque le processus de freinage vient à
pression de commande dans la chambre sa fin, les raccords 41 et 42 sont à nou-
G, ce qui va provoquer un étranglement veau mis à l'atmosphère tandis que le
de l'air d'alimentation qui s'écoule du raccord 43 est alimenté en air. De ce fait,
raccord 11 au raccord 12. En même les pistons (c et h) se remettent en posi-
temps, la pression dans la conduite d'ali- tion de départ sous l'effet de la pression
mentation de la remorque (raccord 12), dans la chambre B. L'échappement (e)
qui transite par l'admission (f) ouverte, s'ouvre alors et l'air comprimé présent au
baisse à cause de la fuite à l'endroit de la raccord 22 s'échappe à l'air libre via le
rupture de la conduite de commande de tube de piston (j) et l'orifice d'échappe-
la remorque, et entraîne du fait même le ment 3.
freinage automatique de la remorque.

b/ Modulation à partir du robinet


de freinage à main
La mise à l'atmosphère échelonnée des
cylindres de ressort accumulateur par le
robinet de freinage à main amène une
mise à l'atmosphère correspondante de
la chambre D via le raccord 43. La pres-
sion d'alimentation qui est maintenant

57
1. VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE

Valve de commande de re- Fonction : Celui-ci se déplace vers le bas. Il vient se


poser sur la valve (j), ce qui provoque la
morque avec prédominance Commander un dispositif de freinage de
remorque à deux conduites en liaison fermeture de l'échappement (g) et
973 008 … 0 avec le robinet de freinage à deux cir- l'ouverture de l'admission (k). L'air d'ali-
cuits du véhicule à moteur et le robinet mentation présent au raccord 11 s'écou-
de freinage à main pour les cylindres à le au travers de la chambre G vers le
ressort accumulateur. raccord 2 et alimente en air la conduite
de commande de la remorque à la mesu-
En cas de rupture d'attelage ou de non re de la pression présente dans le circuit
raccordement de la conduite de com- de freinage de service 1 avec une avan-
mande de remorque (conduite de servi- ce qui dépend de la position de la vis de
ce), l'actionnement du robinet de réglage (f) (maximum 1 bar).
freinage du véhicule à moteur donnera
lieu à un étranglement de l'air d'alimenta- La pression qui s'établit dans la chambre
tion de la remorque à partir du véhicule à D agit sur la face inférieure du piston (e).
moteur lors d'une baisse simultanée de Vu la surface utile différente du piston
pression dans la conduite d'alimentation (e), qui est de plus soutenu par la pres-
(conduite automatique) de la remorque. sion de commande dans la chambre C et
par la force du ressort de pression (l), ce-
lui-ci se déplace vers le haut. La valve (j)
Fonctionnement :
qui suit ferme l'admission (k) et un état
a/ Modulation à partir du robinet de repos est atteint. Lors d'un freinage à
de freinage à deux circuits du fond, la pression exercée sur la face su-
véhicule à moteur périeure du piston (e) est prépondérante
Lorsque le robinet de freinage du véhicu- et l'admission (k) reste ouverte.
le à moteur est actionné, l'air comprimé
du circuit de freinage de service 1 Lors de la disparition de la pression dans
s'écoule au travers du raccord 41 dans la la chambre B, le piston (b) est poussé
chambre B et aboutit sur le piston (e). vers le bas à l'encontre de la pression du

58
VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE
1.
ressort de réglage (d). La valve (c) est les pistons (a et e), de même que le pis-
ouverte par la vis de réglage (f) et la ton (h), se remettent dans leur position
pression qui s'établit dans la chambre C de départ sous l'effet de la pression dans
va dans le sens de l'effet régulateur du la chambre D. L'échappement (g)
piston (e). De ce fait, la pression modu- s'ouvre alors et l'air comprimé présent au
lée dans le raccord 2 peut être plus bas- raccord 2 s'échappe à l'air libre via le
se que la pression de commande au tube de piston (h) et l'orifice d'échappe-
raccord 41. Lorsque la vis de réglage (f) ment 3.
est, par exemple, tournée dans le sens
contraire des aiguilles d'une montre, la c/ Sécurité contre le bris de la
pression s'abaisse dans la chambre C,
conduite de commande
ce qui fait augmenter la pression modu-
lée afin que l’équilibre soit maintenu. Lors du remplissage du dispositif de frei-
nage pneumatique, l'air d'alimentation
En même temps que le processus qui se s'écoule au travers du raccord 11 et de la
chambre G vers le raccord 12, et de là
développe au raccord 41, une alimenta-
vers la tête d'accouplement automatique
tion en air de la chambre A par le circuit
de freinage de service 2 s'opère au tra- 'Alimentation'.
vers du raccord 42. Cependant, comme
la pression de commande - exercée sur Lors du processus de freinage, une pres-
la face supérieure du piston (e) par suite sion de commande s'établit via le rac-
de l'alimentation des chambres B et C - cord 2 dans la conduite qui va vers la
est prépondérante, l'état du piston (a) n'a tête d'accouplement 'Service'. L'air com-
aucune influence. Si une défaillance du primé nécessaire pour ce faire est ame-
circuit de freinage de service 1 survient, né à partir du raccord 11. La pression sur
seule l’alimentation du raccord 42 s’ef- le piston (i) tombe de ce fait légèrement.
fectue. La pression qui s'établit de ce fait En même temps, de l'air comprimé est
dans la chambre A déplace le piston (a) amené sous le piston (i) au travers du
vers le bas et pousse le piston (a) devant canal E à partir du raccord 41 et le piston
soi, et l'alimentation de la conduite de (i) est à nouveau soulevé. La pression
commande de la remorque s’effectue dans la chambre G monte à nouveau, ce
comme précédemment décrit, sans qui pousse une fois de plus le piston vers
avance cependant. le bas (jeu afin d'éviter un blocage du
piston (i)).
b/ Modulation à partir du robinet
de freinage à main Lorsque, par suite d'une rupture d'attela-
La mise à l'atmosphère échelonnée des ge amenant l'interruption de la conduite
de commande de la remorque, aucune
cylindres de ressort accumulateur par le
robinet de freinage à main amène une pression ne s'établit au raccord 2, le pis-
mise à l'atmosphère correspondante de ton (i) reste dans sa position haute extrê-
me et barre le passage à la chambre G.
la chambre F via le raccord 43. La pres-
sion d'alimentation qui est maintenant L'apport d'air du raccord 11 au raccord
prépondérante au raccord 11 déplace le 12 est étranglé et la pression dans la
conduite d'alimentation de la remorque
piston (h) vers le haut. L'alimentation du
raccord 2 s'opère donc de la même fa- (raccord 12) s'échappe, au travers de
çon que lors de la modulation de la l'admission (k), à l'endroit de la rupture
de la conduite de commande de la re-
chambre A en cas de défaillance du cir-
cuit de freinage de service 1. morque, ce qui provoque le freinage for-
cé de la remorque.
Lorsque le processus de freinage arrive
à sa fin, les raccords 41 et 42 sont à nou-
veau mis à l'atmosphère tandis que le
raccord 43 est alimenté en air. De ce fait,

59
1. VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE

Valve de commande de re- Fonction : s'écoule au travers du raccord 11 dans le


distributeur et aboutit sur piston (k). Ce-
morque avec prédominance Commander un dispositif de freinage de
remorque à deux conduites en liaison lui-ci se déplace, à l'encontre de la force
et distributeur 2/2 avec le robinet de freinage à deux cir- du ressort de pression (l) mais dans le
973 009 … 0 cuits du véhicule à moteur et le robinet sens du ressort de pression (j), jusqu'à
de freinage à main pour les cylindres à sa position haute extrême. L'air d'alimen-
ressort accumulateur. tation s'écoule au travers du canal (i)
dans la chambre D et parvient via le rac-
En cas de rupture d'attelage ou de non cord 12 à la tête d'accouplement auto-
raccordement de la conduite de com- matique 'Alimentation'.
mande de remorque (conduite de servi-
ce), l'actionnement du robinet de a/ Modulation à partir du robinet
freinage du véhicule à moteur donnera de freinage à deux circuits du
lieu à un étranglement de l'air d'alimenta- véhicule à moteur
tion de la remorque à partir du véhicule à Lorsque le robinet de freinage du véhicu-
moteur lors de la baisse simultanée de le à moteur est actionné, l'air comprimé
pression dans la conduite d'alimentation du circuit de freinage de service 1
(conduite automatique) de la remorque. s'écoule au travers du raccord 41 dans
Grâce à ce processus, la remorque subit les chambres A et F et aboutit sur les pis-
immédiatement un freinage automati- tons (a et k). Le piston (a) se déplace
que. vers le bas et pousse le piston (b) vers le
bas. Ce dernier vient se poser sur la val-
Fonctionnement : ve (g), ce qui provoque la fermeture de
Lors du remplissage du dispositif de frei- l'échappement (e) et l'ouverture de l'ad-
nage pneumatique, l'air d'alimentation mission (f). L'air d'alimentation présent

60
VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE
1.
s'écoule au travers de la chambre B vers haut. L'admission (f) se ferme et un état
le raccord 22 et alimente en air la condui- de repos est atteint. Lors d'un freinage à
te de commande de la remorque à la me- fond, la pression dans la chambre H
sure de la pression présente dans le l'emporte et l'admission (f) reste ouverte.
circuit de freinage de service 1 avec une
avance de 0,2 ± 0,1 bar, qui peut être ré- Lors d'une rupture d'attelage provoquant
glée à l'aide de la vis de réglage (d). l'interruption de la conduite de comman-
de de la remorque (raccord 22), l'action-
L'air comprimé s'écoule en même temps nement du dispositif de freinage de
au travers de l'orifice (c) dans la cham- service n’entraîne pas l'établissement
bre G et déplace le piston (m) vers le bas d'une pression au sein des chambres B
à l'encontre de la force de ressort. La val- et E. L'air d'alimentation s'échappe, au
ve (n) se pose sur la vis de réglage (d) et travers de l'admission (f) ouverte et du
ouvre le passage vers la chambre E. raccord 22, à l'air libre à l'endroit de la
L'air comprimé s'écoule dans la chambre rupture. De ce fait, le piston (k) se dépla-
E et agit dans le même sens que les for- ce plus loin vers la bas sous l'effet de la
ces appliquées à la face inférieure du pression de commande régnant dans la
piston (b). chambre F, ce qui provoque l'étrangle-
ment de l'air d'alimentation qui s'écoule
La pression qui s'établit dans les cham- du raccord 11 vers le raccord 22. En
bres B et E agit sur les surfaces utiles dif- même temps, la pression dans la condui-
férentes du piston (b) et le déplace vers te d'alimentation de la remorque (rac-
le haut, avec le piston (a), à l'encontre de cord 12) chute parce que l'air s'échappe,
la pression de commande régnant dans via l'admission ouverte (f), à l'endroit de
la chambre A. La valve (g) qui suit ferme la rupture de la conduite de commande
l'admission (f) et un état de repos est at- de la remorque, entraînant ainsi le frei-
teint. Lors d'un freinage à fond, la pres- nage forcé de la remorque.
sion de commande agissant sur la face
supérieure du piston (a) l'emporte et l'ad- b/ Modulation à partir du robinet
mission (f) reste ouverte. de freinage à main
La mise à l'atmosphère échelonnée des
En même temps que se déroule le pro- cylindres de ressort accumulateur par le
cessus au raccord 41, l'alimentation de robinet de freinage à main amène une
la chambre H sur le piston (b) a lieu à mise à l'atmosphère correspondante de
partir du circuit de freinage de service 2 la chambre C via le raccord 43. La pres-
au travers du raccord 42. Cependant, sion d'alimentation qui est maintenant
comme la pression qui agit sur la face prépondérante dans la chambre D dé-
supérieure du piston (a) - sous l'effet de place le piston (h) vers le haut. L'alimen-
l'alimentation de la chambre A - est pré- tation du raccord 22 s'opère donc de la
pondérante, l'état des pistons (a et b) même façon que lors de la modulation
n'est pas modifié. de la chambre H en cas de défaillance
du circuit de freinage de service 1.
En cas de défaillance du circuit de freina-
ge de service 1, l’alimentation en air du Lorsque le processus de freinage arrive
raccord 42 s'opère par le circuit 2. La à sa fin, les raccords 41 et 42 sont à nou-
pression qui s'établit de ce fait sous le veau mis à l'atmosphère tandis que le
piston (a) dans la chambre H déplace le raccord 43 est alimenté en air. De ce fait,
piston (b) vers le bas. Celui-ci ferme les pistons (a et b) - sous l'effet de la
l'échappement (e) et ouvre l'admission pression dans la chambre B - de même
(f) afin que s’opère l'alimentation en air que le piston (h) - sous l'effet de la pres-
de la conduite de commande de la re- sion dans la chambre C - se remettent
morque, à la mesure du freinage du vé- dans leur position de départ. L'échappe-
hicule à moteur, sans avance ment (b) s'ouvre alors et l'air comprimé
cependant. présent au raccord 22 s'échappe à l'air li-
bre via le tube de piston et l'orifice
Dans la zone de freinage partiel, la pres- d'échappement 3.
sion qui s'établit dans les chambres B et
E déplace à nouveau le piston (b) vers le

61
1. VALVES DE COMMANDE DE REMORQUE

Valve de commande de re-


morque avec prédominance
973 002 … 0

Fonction : état de repos est atteint. Lors d'un freina- L'admission (h) se ferme et un état de re-
Commander un dispositif de freinage de ge à fond, la pression exercée sur la face pos est atteint. Lors d'un freinage à fond,
remorque à deux conduites en liaison supérieure du piston (i) devient prépon- la pression dans la chambre E l'emporte
avec le robinet de freinage à deux cir- dérante et l'admission (h) reste ouverte. et l'admission (h) reste ouverte.
cuits du véhicule à moteur et avec le ro-
binet de freinage à main pour les A l'aide de la vis de réglage (j), il est pos- Lors de la modulation par le 2ème circuit
cylindres à ressort accumulateur. sible de modifier la tension initiale du res- du dispositif de freinage de service, la
sort de pression (b), de sorte que la modulation de la valve relais d'urgence
prédominance à la pression du raccord 2 de remorque s'opère sans aucune avan-
Fonctionnement :
par rapport au raccord 41 puisse être ce.
a/ Modulation à partir du robinet ajustée à 1 bar au maximum.
de freinage à deux circuits du
Alors que se déroule le processus ci-
b/ Modulation à partir du robinet
véhicule à moteur
dessus au raccord 41, une alimentation de freinage à main
Lorsque l'on actionne le robinet de frei-
en air de la chambre E sous la membra- La mise à l'atmosphère échelonnée des
nage du véhicule à moteur, l'air compri-
ne (e) a lieu, via le raccord 42, à partir du cylindres de ressort accumulateur par le
mé s'écoule du circuit de freinage de
circuit de freinage de service 2. Comme, robinet de freinage à main amène une
service 1, au travers du raccord 41, vers
par suite de l'alimentation des chambres mise à l'atmosphère correspondante de
la chambre A où il exerce une force sur
B et D, la pression appliquée sur la face la chambre D via le raccord 43. La pres-
les pistons (a et i). Ceux-ci se déplacent
supérieure du piston (g) et de la mem- sion d'alimentation, qui est maintenant
simultanément vers le bas. Du fait de la
brane (e) est prépondérante, la situation prépondérante dans la chambre C, dé-
pose du piston (i) sur la valve (d),
du piston (g) n'évolue guère. Si une dé- place le piston (g) vers le haut. L'alimen-
l'échappement (c) se ferme et l'admissi-
faillance intervient dans le circuit de frei- tation du raccord 2 s'opère donc de la
on (h) s'ouvre. L'air d'alimentation pré-
nage de service 1, seule une même façon que lors de la modulation de
sent dans la chambre C s'écoule au
alimentation du raccord 42 par le circuit 2 la chambre E en cas de défaillance du
travers de la chambre B vers le raccord 2
s'ensuit. La pression qui s'établit de ce circuit de freinage de service 1.
et alimente en air la conduite de com-
mande de la remorque en fonction de la fait dans la chambre E sous la membra-
ne (e) déplace le piston (b) ainsi que la Lorsque le processus de freinage arrive
pression qui existe dans le circuit de frei-
valve (d) vers le dessus. Le piston (i) à sa fin, les raccords 41 et 42 sont à nou-
nage de service 1, avec une avance dé-
maintenu dans sa position haute extrê- veau mis à l'atmosphère tandis que le
terminée par le réglage de la tension
me ferme l'échappement (c) et ouvre raccord 43 est alimenté en air. De ce fait,
initiale du ressort de pression (b).
l'admission (h), ce qui provoque le freina- les pistons (a et i) et le piston (g) se re-
La pression qui s'établit dans la chambre ge du véhicule à moteur dans une mesu- mettent en position de départ sous l'effet
B agit sur la face inférieure des pistons (a re correspondant à l'alimentation en air de la pression dans la chambre B.
et i). Etant donné la surface utile différen- de la conduite de commande de la re- L'échappement (c) s'ouvre alors et l'air
te du piston (a), seul le piston (i) se dé- morque. comprimé présent au raccord 2 s'échap-
place à l'encontre de la pression de pe à l'air libre via le tube de piston (f) et
commande dans la chambre A et de la Dans la zone de freinage partiel, la pres- l'orifice d'échappement 3.
force du ressort de pression (b). La valve sion qui s'établit dans la chambre B dé-
(d) qui suit ferme l'admission (h) et un place à nouveau le piston (g) vers le bas.

62
FLEXIBLES DE LIAISON WENDELFLEX®
1.
Flexible de liaison
Wendelflex®
452 711 … 0

Fonction : Le flexible de liaison Wendelflex ne né-


cessite pas de potence ou de support
1. Relier le dispositif de freinage additionnel. Il est fabriqué en polyamide
pneumatique du tracteur de re- 11 de couleur noire. Pour pouvoir distin-
morque à la semi-remorque. guer visuellement les flexibles entre eux,
leurs têtes d'accouplement sont pour-
2. Relier entre elles les parties d'un vues de couvercles de couleur.
dispositif pneumatique qui sont
séparées par une distance varia- Le polyamide 11 résiste aux différentes
ble. agressions de l'environnement à proxi-
mité des véhicules, causées par exem-
Montage : ple par des produits à base de pétrole,
Le Wendelflex est un flexible spiralé, qui d'huile ou de graisse. En outre, les
s'étend lors d'un changement de distan- tuyaux résistent aux bases, aux déter-
ce entre les éléments qu'il relie et revient gents ou dissolvants non chlorés, aux
à sa position de départ lorsque disparaît acides organiques et inorganiques et
la traction à laquelle il était soumis. aux oxydants délayés (l'emploi de pro-
duits nettoyants contenant du chlore est
Le flexible est raidi de part et d'autre, en- donc à éviter). La résistance à d'autres
tre les manchons de raccord et les pre-
milieux agressifs peut être communi-
mières spires, au moyen d'un ressort
quée sur demande.
cylindrique permettant d'éviter un flam-
bage, voire une rupture, à ces endroits
critiques.

63
1. TETES D'ACCOUPLEMENT

A1 B1

C1

A2

Têtes d'accouplement pour d'un couvercle jaune et d'un dispositif – Accouplement de C1 à A1, de B1
pour empêcher les permutations entre à A1 et de B2 à A2:
dispositifs de freinage à
flexibles (détrompeur) disposé latérale-
deux conduites ment. Durant l'accouplement, la bague
952 200 … 0 d'étanchéité de la tête d'accou-
Dans les exécutions B et C, une valve plement de type A ouvre la valve
Fonction : est chaque fois incorporée, qui barre le de la tête du type B ou C, grâce à
Relier le dispositif de freinage pneumati- passage à l'air comprimé lorsque la tête quoi la liaison pneumatique des
que du camion ou du tracteur au disposi- d'accouplement n'est pas accouplée. conduites est assurée, de même
tif de freinage de la remorque selon les que l'étanchéité à l'endroit d'ac-
prescriptions édictées par l'UE. couplement. Lors du désaccou-
Fonctionnement :
Les têtes d'accouplement répondent à la plement, la valve se referme
Lors de l'accouplement, la tête d'accou-
norme ISO 1728. automatiquement.
plement qui se trouve sur le flexible de
liaison est rendue solidaire de la tête
Description : d'accouplement qui se trouve sur le véhi- – Accouplement de A2 à A2:
Les exécutions de tête d'accouplement cule à moteur par une rotation. Et ce, Dans le cas de têtes d'accouple-
A1, B1 et C1 pour la conduite d'alimenta- après que les guidages qui se font face
ment identiques sans valve,
tion ('Automatique') sont pourvues d'un se sont engrenés. Après verrouillage en
couvercle rouge et d'un dispositif empê- l'étanchéité est obtenue en ser-
fin de rotation, une liaison fixe des deux
chant les permutations entre flexibles têtes d'accouplement est garantie. Grâ- rant les deux bagues d'étanchéité
(détrompeur) qui est disposé dans l'axe. ce à la présence des détrompeurs, il est l'une contre l'autre. Anhänger
impossible d'accoupler entre elles des entsprechend RREG
Les exécutions A2 et B2 pour la conduite têtes d'accouplement qui ne convien-
de commande ('Service') sont dotées draient pas.

64
ACCOUPLEMENTS RAPIDES DUO-MATIC
1.
Accouplement rapide Duo-
Matic pour remorque
452 80. …0

Fonction :
Relier le dispositif de freinage pneumati-
que du camion au dispositif de freinage
de la remorque.

Fonctionnement :
Lors de l'attelage de la remorque, la poi-
gnée (b) est poussée vers le bas, grâce
à quoi les couvercles de protection (a et
d) s'ouvrent. La partie remorque du Duo-
Partie véhicule à moteur
Matic est placée sous le couvercle de
452 802 009 0
protection et la poignée (b) est alors relâ-
chée. Le ressort de torsion (e) agit sur
les couvercles de protection (a et d) et
pousse la partie remorque contre les val-
ves de fermeture automatique (c), ce qui
les fait s'ouvrir et permet à l'air comprimé
y présent de se propager vers la remor- Partie remorque
que. 452 804 012 0

Accouplement rapide Duo-


Matic pour semi-remorque
452 80. …0
Partie véhicule à moteur
452 805 004 0

Fonction :
Relier le dispositif de freinage pneumati-
que du véhicule à moteur tracteur au dis-
positif de freinage de la semi-remorque.

Fonctionnement :
Lors de l'attelage de la semi-remorque,
la poignée (b) est poussée vers le bas,
grâce à quoi les couvercles de protection
(a et d) s'ouvrent. La partie véhicule à
moteur du Duo-Matic est placée sous le
couvercle de protection et la poignée (b)
est alors relâchée. Le ressort de torsion
(e) agit sur les couvercles de protection
(a et d) et pousse la partie véhicule à mo-
teur contre la surface d'appui. Les valves
d'arrêt automatique (c) s'ouvrent, ce qui
permet à l'air comprimé y présent de se
propager vers la semi-remorque.
Partie semi-remorque
452 803 005 0

65
2.

Appareils pour le freinage des


Remorques

67
2. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
A DEUX CIRCUITS POUR REMORQUE
Remorque selon la DCCE (Directive du Conseil de la Communauté Européenne)

Les Directives des "Communautés Euro- nuel peut être commandé sous le
péennes" 71/320/CEE (DCCE) et le Rè- n° 815 000 051 3 de notre Dépt AM-M,
glement CEE 13 sont contenus dans le Tél. 0049 (0511) 9 22 1688.
Manuel "Prescriptions légales". Ce Ma-

68
DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATI-
QUE A DEUX CIRCUITS POUR REMORQUE
2.
Semi-remorque selon la DCCE (Directive du Conseil de la Communauté Européenne)

Légende: 10. Unité de commande électronique d'ABS


11. Valve relais d'ABS
1. Tête d'accouplement 12. Prise ABS de parking
2. Filtre de conduite 13. Faux-accouplement avec fixation
3. Double valve de desserrage avec clapet de retenue 14. Correcteur ALB avec levier élastique intégré
4. Valve relais d'urgence de remorque 15. Correcteur ALB avec valve d'essai intégrée
5. Double valve d’arrêt 16. Plaquette ALB "Valeur de réglage"
6. Cylindre de frein 17. Câble électrique spiralé d'ABS
7. Réservoir d'air 18. Cylindre Tristop®
8. Valve de purge d'eau 19. Valve de limitation de pression
9. Valve d'échappement rapide 20. Valve d'adaptation

69
2. FILTRES DE CONDUITE ET VALVES DE
DESSERRAGE DE REMORQUE
Filtre de conduite
432 500 … 0

Fonction : En cas de passage insuffisant de l'air (fil-


Protéger le dispositif de freinage pneu- tre bouché), la cartouche de filtre est
matique contre l'encrassement. poussée vers le haut à l'encontre du res-
sort de pression. L'air comprimé sort
Fonctionnement : alors non épuré du filtre de conduite. Si
L'air comprimé amené au filtre de con- l'on met à l'atmosphère le raccord 1 au
duite par le raccord 1 s'écoule au travers cas où la cartouche de filtre serait bou-
de la cartouche de filtre. Y sont retenus chée, la pression au raccord 2 peut
les éventuels corps étrangers et impure- pousser la cartouche de filtre vers le bas
tés. L’air comprimé sort donc épuré du à l'encontre de la force du ressort de
raccord 2 pour se diriger vers les équipe- pression. Ce faisant, un refoulement du
ments de freinage situés en aval. raccord 2 vers le raccord 1 est garanti.

Valve de desserrage de
remorque
963 00. …0

Fonction : rage, il va être poussé par l'air d'alimen- commande (b). Le passage entre le rac-
Desserrer le dispositif de freinage, pour tation et se placer en position de marche. cord 11 et le raccord 2 est ainsi obturé et
L'air d'alimentation s'écoulera alors au la liaison entre la chambre A et le raccord
déplacer la remorque lorsqu'elle n'est
travers du raccord 2 vers la valve relais 2, établie.
pas attelée. La double valve de desserra-
ge est prévue pour des dispositifs de frei- d'urgence de remorque et ensuite vers le
réservoir d'alimentation de la semi-re- La pression du réservoir d'alimentation
nage à cylindres Tristop®.
morque. de la semi-remorque qui est présente au
raccord 12 s'écoule au travers du raccord
Fonctionnement : Dans l'état dételé, le raccord 11 est mis à 2 vers la valve relais d'urgence de remor-
Lors de l'accouplement de la semi-re- l'atmosphère, et donc également la que et entraîne sa commutation en posi-
morque au véhicule à moteur, l'air d'ali- chambre B. Pour desserrer le dispositif tion de marche, ce qui a pour effet de
mentation s'écoule au travers du raccord de freinage, le piston (a) doit être action- mettre les cylindres de frein à l'atmos-
11 dans la chambre B. Si le piston (a) se né manuellement et poussé contre sa bu- phère.
trouve encore dans la position de desser- tée en appuyant sur le bouton de

70
VALVES DE
DESSERRAGE DE REMORQUE
2.
Valve de desserrage de
remorque
963 001 05 . 0

Fonction : alimenter les chambres des accumula-


Purge du système de freinage (pour les teurs à ressort des cylindres Tristop®.
systèmes équipés de cylindres Tris-
top®), pour déplacer les remorques lors- En état d'accouplement, le raccord 1-1 et
qu'elles sont désaccouplées. donc la chambre A sont purgés. Pour
purger le système de freinage de servi-
Fonctionnement : ce, le piston (c) s'enfonce manuellement
En couplant la remorque au véhicule jusqu'à la butée au moyen du bouton de
tracteur, il faut vérifier si le piston (a) se commande. Cela bloque le passage du
trouve encore dans la position de sta- raccord 1-1 au raccord 21 et établit une
tionnement. Si c'est le cas, il doit être ra- liaison entre la chambre A et le raccord
mené manuellement main sur la position 1-2.
de déplacement. En raccordant des tê-
tes d'accouplement, l'air comprimé se di- La pression de réservoir d'alimentation
rige par le raccord 1-1 vers la chambre subsistant au niveau du raccord 1-2 se
A. Si le piston (c) se trouve encore dans dirige par le raccord 21 vers le cylindre
la position de purge, il est repoussé vers de frein de la remorque et provoque l'in-
la position de déplacement par la pres- version de sa marche vers la position de
sion d'alimentation. La pression d'ali- déplacement, ce qui purge les cylindres
mentation atteint alors, par l'intermédiai- de frein.
re du raccord 21, la soupape de frein de
la remorque puis le réservoir d'alimenta- La manipulation du système de freinage
tion de la remorque. fixe retire le piston (a). L'air comprimé
subsistant dans la chambre C et donc
Du réservoir d'alimentation, l'air compri- sur le raccord 22 s'échappe à l'air libre
mé s'écoule par le raccord 1-2 vers la par l'orifice d'échappement 3. La valve
chambre B, ouvre la soupape de retenue de purge rapide raccordée en série ren-
(b) et atteint, par la chambre C et le rac- verse sa marche et les chambres des ac-
cord 22, la valve de purge rapide bifonc- cumulateurs à ressort des cylindres
tionnelle raccordée en série pour Tristop® sont purgées.

71
2. VALVES RELAIS D'URGENCE DE
REMORQUE

Valve relais d'urgence de re- et E, la pression de commande qui s'ap- le haut, le piston (d) se décolle de la val-
plique sur la face supérieure du piston ve (f) et ouvre l'admission (g). L'air d'ali-
morque à prédominance
(a) est vaincue et le piston (a) se déplace mentation de la remorque présent au
971 002 150 0 et à valve de vers le haut. raccord 1-2 s'écoule au travers des rac-
desserrage 963 001 012 0. Dans la zone de freinage partiel, la valve cords 2, sous pleine pression, vers les
(f) qui suit ferme l'admission (g) et un état cylindres de frein en aval.
Fonction : de repos est atteint. Lors d'un freinage à 2. Valve de desserrage de remor-
Réguler le dispositif de freinage à deux fond, le piston (a) maintient l'admission que
conduites de remorque. (g) ouverte durant la totalité du proces-
En cas d'utilisation de la valve relais d'ur-
sus de freinage.
Fonctionnement : gence de remorque en conjonction avec
Par modification de la tension initiale du un correcteur automatique de freinage
1. Valve de relais d'urgence de ressort de pression (i) à l'aide de la tige en fonction de la charge ou un correcteur
remorque filetée (h), on peut régler une prédomi- réglable manuellement et ne comportant
L'air comprimé qui provient du véhicule à nance à la pression aux raccords 2 pas de position de desserrage, la valve
moteur par la tête d'accouplement "Ali- vis-à-vis du raccord 4, avance qui peut de desserrage de remorque 963 001
mentation" se propage au travers du rac- être ajustée à 1 bar au maximum. … 0 permet le déplacement de la remor-
cord 1 de la valve relais d'urgence de que dételée. Pour ce faire, le piston (l)
Lorsque le freinage du véhicule à moteur
remorque au long du joint en U à lèvres doit être amené à fond contre sa butée
se termine, le raccord 4 est mis à l'at-
(c) vers le raccord 1-2 et, au-delà, vers le par actionnement du bouton de com-
mosphère, ce qui provoque le mouve-
réservoir d'air de la remorque. mande (m). Le passage entre le raccord
ment du piston (a) vers sa position haute
Lorsque le dispositif de freinage du véhi- extrême sous l'effet de la pression aux 11 de la valve de desserrage de remor-
cule à moteur est actionné, l'air compri- raccords 2. Ce qui entraîne la fermeture que et le raccord 1 de la valve relais d'ur-
mé se propage au travers de la tête de l'admission (g) et l'ouverture de gence de remorque est ainsi barré et une
d'accouplement "Service" et du raccord l'échappement (b). L'air comprimé pré- liaison entre le raccord 1 de la valve re-
4 et aboutit sur la face supérieure du pis- sent dans les raccords 2 s'échappe à l'at- lais d'urgence de remorque et 12 est éta-
ton (a). Celui-ci se déplace vers le bas et, mosphère au travers de la valve (f) et de blie. La pression du réservoir
sous l'action de la valve (f), ferme l'orifice d'échappement 3. Sous réserve d'alimentation présente au raccord 12
l'échappement (b) et ouvre l'admission de la disparition de la pression dans la s'écoule dans le raccord 1 de la valve re-
(g). L'air comprimé du réservoir d'alimen- chambre C, l'air comprimé présent dans lais d'urgence de remorque et entraîne
tation de la remorque (raccord 1-2) la chambre D se propage à nouveau au sa commutation dans la position de mar-
s'écoule maintenant au travers des rac- travers des orifices (j) de la valve (k) vers che, ce qui a pour effet de mettre à l'at-
cords 2 vers les cylindres de frein en aval la chambre C, et de là vers l'orifice mosphère les cylindres de freins.
ainsi que, via le canal A, vers la chambre d'échappement 3. Si, lorsque l'on procède au réaccouple-
C, et une force se développe à la valve
Lors du dételage de la remorque ou lors- ment de la remorque et du véhicule à
(k).
qu'une interruption de la conduite d'ali- moteur, l’on omet de retirer manuelle-
Dès que la force dans la chambre C de- mentation se produit, le raccord (1) est ment le piston (l) jusqu'à sa butée, la
vient prépondérante, la valve (k) est mis à l'atmosphère et le piston (d) est dé- pression d'alimentation en provenance
ouverte à l'encontre de la force du res- tendu sur sa face supérieure. Sous l'effet du véhicule à moteur au travers du rac-
sort de pression (i). L'air comprimé de la force du ressort de pression (e) et cord 11 actionne le piston (l) dans ce
s'écoule au travers du canal B dans la de la pression d'alimentation présente au sens. La valve de desserrage se retrou-
chambre D et aboutit sur la face inférieu- raccord 1-2, le piston (d) se déplace vers ve alors dans sa position normale, et son
re du piston (a). Par l'addition des forces le haut et la valve (f) ferme l'échappe- raccord 11 relié au raccord 1 de la valve
qui se développent dans les chambres D ment (b). Du fait de son mouvement vers relais d'urgence de remorque.

72
VALVES RELAIS D'URGENCE DE
REMORQUE
2.

Valve relais d'urgence de 4 et aboutit sur la face supérieure du pis- jusqu'à sa position haute extrême sous
ton (k). Celui-ci se déplace vers le bas et, l'effet de la pression dans les raccords 2.
remorque à prédominance
par l'action de la valve (e), ferme l'échap- De ce fait, l'admission (f) reste fermée et
971 002 152 0 pement (a) et ouvre l'admission (f). L'air l'échappement (a) reste ouvert. L'air
comprimé du réservoir d'alimentation de comprimé présent aux raccords 2
Fonction : la semi-remorque (raccord 1-2) s'écoule s'échappe à l'atmosphère au travers de
Réguler le dispositif de freinage à deux maintenant au travers des raccords 2 l'orifice central de la valve (e) et de l'orifi-
conduites de remorque lorsque le dispo- vers les cylindres de freins en aval. ce d'échappement 3. Sous réserve d'une
sitif de freinage du véhicule tracteur est disparition de pression dans la chambre
En même temps, l'air comprimé s'écoule
actionné. A, l'air comprimé présent dans la cham-
au travers du canal B dans la chambre D
bre E aboutit à nouveau, au travers des
Déclencher le freinage automatique de et une force se développe sur la valve (i).
la semi-remorque lors d'une baisse de orifices (j) de la valve (i), dans la cham-
pression partielle ou totale dans la con- Dès que la force dans la chambre D de- bre D, et de là à l'orifice d'échappement
vient prépondérante, la valve (i) est 3.
duite d'alimentation.
ouverte à l'encontre de la force du res- b/ Freinage automatique
Cette valve de relais d'urgence de re- sort de pression (h). L'air comprimé
morque devrait tout spécialement être Lors du dételage de la remorque ou lors-
s'écoule au travers du canal C dans la qu'une interruption de la conduite d'ali-
utilisée dans les semi-remorques de chambre E et aboutit sur la face inférieu-
grande longueur comportant plusieurs mentation se produit du fait, par
re du piston (k). Par l'addition des forces exemple, d'une rupture d'attelage, le rac-
essieux. qui se développent dans les chambres A cord (1) est mis à l'atmosphère et le pis-
et E, la pression de commande qui s'ap- ton (c) est délesté sur sa face
Fonctionnement :
plique sur la face supérieure du piston (k) supérieure. Sous l'effet de la force du
a/ freinage de service est vaincue et le piston (k) se déplace
L'air comprimé qui provient du véhicule à ressort de pression (d) et de la pression
vers le haut. d'alimentation présente au raccord 1-2,
moteur par la tête d'accouplement "Ali-
mentation" se propage au travers du rac- Dans la zone de freinage partiel, la valve le piston (c) se déplace vers le haut et la
cord 1 de la valve relais d'urgence de (e) qui suit ferme l'admission (f) et un état valve (e) ferme l'échappement (a). Du
remorque au long du joint en U à lèvres de repos est atteint. Lors d'un freinage à fait de son mouvement vers le haut, le
(b) vers le raccord 1-2 et, au-delà, vers le fond, le piston (k) maintient l'admission piston (c) se décolle de la valve (e) et
réservoir d'air de la semi-remorque. (f) ouverte durant la totalité du processus ouvre l'admission (f). L'air d'alimentation
de freinage. de la remorque s'écoule au travers des
En même temps, le piston (c), sous l'ac- raccords 2, sous pleine pression, vers
tion de l'air d'alimentation, se déplace Par modification de la tension initiale du les cylindres de freins en aval.
vers le bas à l'encontre du ressort de ressort de pression (h) à l'aide de la tige
filetée (g), on peut régler une prédomi- En cas de rupture de la conduite de com-
pression (d) et entraîne dans son mouve-
nance à la pression aux raccords 2 mande, le freinage automatique est dé-
ment la valve (e). L'échappement (a)
vis-à-vis du raccord 4, avance qui peut clenché, comme décrit ci-dessus, car la
s'ouvre et les raccords 2 sont mis à l'at-
être ajustée à 1 bar au maximum. pression dans la conduite d'alimentation
mosphère par l'orifice d'échappement 3.
reliée à la valve de commande de remor-
Lorsque le dispositif de freinage du véhi- Lors du desserrage du dispositif de frei- que s'échappe par la canalisation de
cule à moteur est actionné, l'air compri- nage du véhicule à moteur et de la mise commande défectueuse dès que le véhi-
mé se propage au travers de la tête à l'atmosphère du raccord 4 qui en résul- cule tracteur freine.
d'accouplement "Service" et du raccord te, le piston (k) se déplace vers le haut

73
2. VALVES RELAIS D'URGENCE DE
REMORQUE

Valve relais d'urgence de re- ouverte à l'encontre de la force du res- fice d'échappement 3. Sous réserve de
sort de pression (i). L'air comprimé la disparition de la pression dans la
morque à prédominance
s'écoule au travers du canal A dans la chambre B, l'air comprimé présent dans
971 002 300 0 chambre D et aboutit sur la face inférieu- la chambre D se propage à nouveau au
re du piston (a). Par l'addition des forces travers des orifices (j) de la valve (k) vers
Fonction : qui se développent dans les chambres D la chambre B, et de là vers l'orifice
Réguler le dispositif de freinage à deux et E, la pression de commande qui s'ap- d'échappement 3.
conduites de remorque. plique sur la face supérieure du piston
(a) est vaincue et le piston (a) se déplace Lors du dételage de la remorque ou lors-
Fonctionnement : vers le haut. qu'une interruption de la conduite d'ali-
L'air comprimé qui provient du véhicule à mentation se produit (rupture d'attelage),
moteur par la tête d'accouplement "Ali- Dans la zone de freinage partiel, la valve le raccord (1) est mis à l'atmosphère et le
mentation" se propage au travers du rac- (f) qui suit ferme l'admission (g) et un état piston (d) est délesté sur sa face supé-
cord 1 de la valve relais d'urgence de de repos est atteint. Lors d'un freinage à rieure. Sous l'effet de la force du ressort
remorque au long du joint en U à lèvres fond, le piston (a) maintient l'admission de pression (e) et de la pression d'ali-
(c) vers le raccord 1-2 et, au-delà, vers le (g) ouverte durant la totalité du proces- mentation présente au raccord 1-2, le
réservoir d'air de la remorque. sus de freinage. piston (d) se déplace vers le haut et la
valve (f) ferme l'échappement (b). Du fait
Lorsque le dispositif de freinage du véhi- Par modification de la tension initiale du de son mouvement vers le haut, le piston
cule à moteur est actionné, l'air compri- ressort de pression (i) à l'aide de la tige (d) se décolle de la valve (f) et ouvre l'ad-
mé se propage au travers de la tête filetée (h), on peut régler une prédomi- mission (g). L'air d'alimentation de la re-
d'accouplement "Service" et du raccord nance à la pression aux raccords 2 morque présent au raccord 1-2 s'écoule
4 et aboutit sur la face supérieure du pis- vis-à-vis du raccord 4, prédominance qui au travers des raccords 2, sous pleine
ton (a). Celui-ci se déplace vers le bas et, peut être ajustée à 1 bar au maximum. pression, vers les cylindres de freins en
par l'action de la valve (f), ferme l'échap- aval.
pement (b) et ouvre l'admission (g). L'air Lorsque le freinage du véhicule à moteur
comprimé du réservoir d'alimentation de se termine, le raccord 4 est mis à l'at- La valve relais d'urgence de remorque
la remorque (raccord 1-2) s'écoule main- mosphère, ce qui provoque le mouve- est disponible sous le n° de commande
tenant au travers des raccords 2 vers les ment du piston (a) vers sa position haute 971 002 7 .. 0 avec une valve de desser-
cylindres de freins en aval ainsi que, via extrême sous l'effet de la pression aux rage 963 001 . 0. Pour le fonctionnement
le canal C, vers la chambre B, et une for- raccords 2. Ceci entraîne la fermeture de de cet ensemble, voir page 72.
ce se développe sur la valve (k). l'admission (g) et l'ouverture de l'échap-
pement (b). L'air comprimé présent dans
Dès que la force dans la chambre B de- les raccords 2 s'échappe dans l'atmos-
vient prépondérante, la valve (k) est phère au travers de la valve (f) et de l'ori-

74
VALVES DE LIMITATION DE PRESSION
2.
Valve de limitation de
pression
475 010 … 0

475 010 0 . . 0

475 010 3 . . 0

Fonction : Si une perte de pression intervient dans


Limiter la pression modulée à une valeur la conduite basse pression par suite de
réglée. son manque d'étanchéité, le piston (e)
soulève la valve (a) par suite de la déten-
Fonctionnement : te de pression. L'admission (b) s'ouvre
L'air comprimé modulé dans la chambre alors et la quantité voulue d'air comprimé
A via le raccord 1 (haute pression) est admise. Dans la série 475 010 3 .. 0,
s'écoule au travers de l'admission (d) le piston (e) soulève la valve (c) et ouvre
dans la chambre B et ensuite vers le rac- ainsi l'admission (d).
cord 2 (basse pression). En même
temps, le piston (e) est soumis à la pres- Lors de la mise à l'atmosphère du rac-
sion, qui est pourtant d'abord maintenu cord 1, la pression dans la chambre B -
dans sa position haute extrême sous l'ef- qui est maintenant plus élevée - soulève
fet du ressort de pression (f). la valve (c), de même que la valve (a) qui
y repose. L'admission (d) s'ouvre et il
Quand la pression dans la chambre B at- s'ensuit la mise à l'atmosphère de la con-
teint la valeur réglée pour la côté basse duite basse pression au travers de la
pression, le piston (e) est déplacé vers le chambre A et du raccord 1. De ce fait, le
bas à l'encontre de la force du ressort de piston (e) retourne vers sa position haute
pression (f). Les valves suivantes (a et c) extrême sous l'effet de la force exercée
ferment les admissions (b et d). Si la par le ressort de pression (f).
pression dans la chambre B dépasse la
valeur réglée, le piston (e) se déplace La valeur limite choisie pour la pression
encore davantage vers le bas et ouvre peut être réglée dans une certaine me-
alors l'échappement (h). L'air comprimé sure en modifiant la pression initiale du
excédentaire s'échappe maintenant à ressort de pression (f) à l'aide de la vis
l'air libre via l'orifice central du piston 'e) de réglage (g).
et l'orifice d'échappement 3. L'échappe-
ment (h) se referme lorsque la pression
atteint à nouveau la valeur réglée.

75
2. VALVES RELAIS

Valve relais
973 001 … 0 et
973 011 00. 0

973 001 . . . 0 973 011 00 . 0

Fonction : supérieure à la pression de commande


Assurer une alimentation et une mise à qui règne dans la chambre A, le piston
l'atmosphère rapides, ainsi qu'une dimi- (a) se déplace vers la haut. L'admission
nution du temps de réponse et de mise (b) se ferme et un état de repos est at-
sous pression dans les dispositifs de frei- teint.
nage pneumatiques.
Si une baisse partielle de pression se
produit dans la conduite de commande,
Fonctionnement : le piston (a) est à nouveau déplacé vers
Lors de l'actionnement du dispositif de le haut, ce qui provoque l'ouverture de
freinage, l'air comprimé s'écoule au tra- l'échappement (c) et l'échappement de la
vers du raccord 4 dans la chambre A et pression excédentaire au raccord 2 via
déplace le piston (a) vers le bas. De ce l'orifice d'échappement 3. En cas de dis-
fait, l'échappement (c) est fermé et l'ad- parition totale de la pression de comman-
mission (b) est ouverte. L'air d'alimenta- de au raccord 4, la pression de la
tion présent au raccord 1 s'écoule main- chambre B place le piston (a) dans sa po-
tenant dans la chambre B et, au travers sition haute extrême et l'échappement (c)
des raccords 2, dans les cylindres de s'ouvre. Les cylindres de freins en aval
frein en aval. sont totalement mis à l'atmosphère via
l'orifice d'échappement 3.
La pression qui s'établit dans la chambre
B agit sur la face inférieure du piston (a).
Dès que cette pression est légèrement

76
VALVES D'ARRET ET VALVES
D'ECHAPPEMENT RAPIDE
2.
Valve d'isolement
964 001 … 0

Fonction : d'une certaine valeur, la tige coulissante


Limiter la course des dispositifs de mon- (b) est tirée vers le bas. La valve (a) suit
te et baisse. et obture le passage du raccord 1 vers le
raccord 2. Si la tige coulissante (b) est
Fonctionnement : encore tirée plus loin, le raccord 2 est
La valve d'arrêt est fixée au châssis par mis à l'atmosphère.
le boulon (c). La tige coulissante (b) est
reliée à l'essieu par l'intermédiaire d'un Après abaissement du châssis, la tige
câble métallique. coulissante (b) revient dans sa position
de départ et la valve (a) libère à nouveau
Lorsque la distance entre le châssis et le passage entre les deux raccords.
l'essieu augmente - quand le châssis est
soulevé par la valve papillon - au-delà

Valve d'échappement rapide


973 500 … 0

Fonction : raccord 1, il comprime le pourtour de la


Permettre une mise à l'atmosphère rapi- membrane et parvient ainsi via les rac-
de des plus longues conduites de com- cords 2 aux cylindres de freins situés en
mande ou de freins ainsi que des aval.
cylindres de freins.
Lorsque la pression diminue au raccord
Fonctionnement : 1, la membrane (a) se bombe vers le
dessus sous l'effet de la plus haute pres-
Lorsqu'il n'y a pas de pression, la mem-
sion qui règne dans la chambre A. Les
brane (a) est légèrement tendue sur
cylindres de freins situés en aval sont de
l'orifice d'échappement 3 et ferme, par
ce fait mis à l'atmosphère - via l'orifice
son pourtour, l'accès à la chambre A via
d'échappement 3 - de façon partielle ou
le raccord 1.
totale en fonction de la pression qui exis-
Lorsque de l'air comprimé arrive par le te au raccord 1.

1 77
2. VALVES D'ADAPTATION ET
VALVE A 3 VOIES
Valve d'adaptation à linéaire
linéaire caractéristique
975 001 … 0

Fonction : Fonctionnement : s'exerce sur la face supérieure de la


Réduire la force de freinage, lors de frei- Le piston (b) est maintenu dans sa posi- membrane (a), le piston (b) retourne
nages partiels, de l'essieu à adapter et tion haute extrême sous l'effet de la force dans sa position haute extrême. Un état
assurer également une mise à l'atmos- du ressort de pression (c). La membrane de repos est atteint.
phère rapide des cylindres de freins. (a) ferme le passage du raccord 1 vers
les raccords 2. Lorsque le dispositif de Lors d'augmentations de pression ulté-
Dans les remorques qui sont appelées à freinage est actionné, l'air comprimé rieures au raccord 1, la force du ressort
être utilisées dans des profils monta- s'écoule au travers du raccord 1 sur la de pression (c) est vaincue progressive-
gneux ou fortement accidentés, une usu- face supérieure de la membrane (a) ce ment et l'air comprimé parvient en fin de
re marquée des garnitures des roues qui y crée une force. Dès que la grandeur compte intégralement aux cylindres de
avant se manifeste toujours. La raison en de cette force dépasse celle du ressort frein. Du fait d'une diminution de la pres-
est que les cylindres de frein des roues de pression (c) - réglée au préalable par sion de freinage au raccord 1, le ressort
avant ayant été dimensionnés pour des la vis (d) - le piston (b) est poussé vers le de pression (c) repousse le piston (b)
freinages d'arrêt, des freinages partiels bas. L'air comprimé s'écoule via le pour- dans sa position haute extrême. Sous
entraînent un surfreinage de l'essieu tour de la membrane (a) et les raccords l’action de la pression régnant dans la
avant. Grâce à l'utilisation de valves 2 vers les cylindres de freins situés en chambre B, la membrane (a) se bombe
d'adaptation, on réduit la force de freina- aval. vers le haut et les cylindres de freins sont
ge sur l'essieu avant lors de freinages mis à l'atmosphère de façon partielle ou
partiels dans une mesure telle que les La pression qui s'établit aux raccords 2 totale en fonction de la diminution de
deux essieux soient freinés de façon agit également sur la face inférieure de la pression au raccord 1, et ce au travers
égale, sans que les forces de freinage membrane (a) et va dans le même sens de l'orifice A et de l'orifice d'échappe-
s’en trouvent influencées lors de freina- que la force du ressort de pression (c). ment 3.
ges énergiques. Dès que celle-ci dépasse la force qui

Valve à 3 voies
(Distributeur 3/2)
463 036 … 0

Fonction : Fonctionnement : le bouton rotatif (a) dans l'autre sens, le


Relier la conduite de travail (consomma- Lorsque l'on tourne le bouton rotatif (a) replaçant ainsi sur sa position de départ,
teur) tour à tour à la conduite de com- dans un sens de rotation, le piston (b) se le piston (b) est replacé dans sa position
mande et à l'atmosphère, la valve se déplace vers le bas via un excentrique. de départ sous l'effet de la force de res-
verrouillant à chaque fois dans la derniè- L'échappement (d) se ferme et l'admissi- sort. L'admission (c) se ferme et la con-
re position sélectionnée. on (c) s'ouvre, ce qui permet à l'air com- duite de travail est mise à l'atmosphère
primé se trouvant au raccord 1 de au travers de l'échappement (b) et du
s'écouler au travers du raccord 2 dans la raccord 3.
conduite de travail. Lorsque l'on tourne

78
ELECTROVALVES
2.
Electrovalve d'alimentation
à 3 voies 3
472 1.. …0
e

4
A
a

d b

2 c

1
Fonction : déplace vers le haut, ce qui ferme
Alimenter en air comprimé une conduite l'échappement (e) et ouvre l'admission
de travail par excitation de l'élec- (c). L'air d'alimentation s'écoule mainte-
troaimant de l'électrovalve. nant du raccord 1 vers le raccord 2 et ali-
mente la conduite de travail.
Fonctionnement :
La conduite d'alimentation en provenan- Après interruption de l'excitation de la
ce du réservoir d'air est raccordée au bobine d'électroaimant (a), le ressort de
raccord 1. Le noyau plongeur (d) qui for- pression (b) déplace le noyau plongeur
me le corps de valve maintient, sous l'ef- (d) qui revient à sa position de départ.
fet de la force du ressort de pression (b), Ceci ferme l'admission (c), ouvre
l'admission (c) fermée. l'échappement (e) et la conduite de tra-
vail est mise à l'atmosphère au travers
Lors de l'excitation de la bobine d'élec- de la chambre A et de l'orifice d'échap-
troaimant (a), le noyau plongeur (d) se pement 3.

Electrovalve d'échappement 1
à 3 voies
472 1.. …0 a
e

d b
4
2 c

Fonction : troaimant (a), le noyau plongeur (d) se


Mise à l'atmosphère d'une conduite de déplace vers le haut, ce qui ferme l'ad-
travail par excitation de l'électroaimant mission (e) et ouvre l'échappement (c).
de l'électrovalve. L'air d'alimentation s'échappe de la con-
duite de travail à l'air libre au travers du
Fonctionnement : raccord 3 et le cylindre de travail situé en
La conduite d'alimentation en provenan- aval est mis à l'atmosphère.
ce du réservoir d'air est raccordée au
raccord 1 afin que l'air d'alimentation Après interruption de l'excitation de la
parvienne dans la conduite de travail au bobine d'électroaimant (a), le ressort de
travers de la chambre A et du raccord 2. pression (b) déplace le noyau plongeur
Le noyau plongeur (d) qui forme le corps (d) qui revient à sa position de départ.
de valve maintient, sous l'effet de la for-
Ceci ferme l'échappement (c) et ouvre
ce du ressort de pression (b), l'échappe-
l'admission (e). L'air d'alimentation abou-
ment (c) fermé.
tit à nouveau dans la conduite de travail
Lors de l'excitation de la bobine d'élec- via la chambre A et le raccord 2.

79
2. CORRECTEURS ALB DE REMORQUE
AVEC VALVE RELAIS INTEGREE

Correcteur ALB de remor- Fonction : Si l’on charge le véhicule, cette distance


Réguler le dispositif de freinage à deux se réduit et le levier (j) est déplacé de la
que à commande mécani-
conduites de la remorque lors de l'action- position de véhicule à vide vers une po-
que avec valve relais nement du dispositif de freinage du véhi- sition qui correspond à la charge actuel-
d’urgence intégrée cule tracteur. le. Le disque à came qui est déplacé
475 712 … 0 sous l'action du levier (j) amène le pous-
Réguler de façon automatique la force soir de valve (l) dans une position qui
de freinage en fonction de l'état de char- correspond à l'état de charge du véhicu-
ge du véhicule grâce au correcteur ALB le.
intégré.
Actionner le freinage automatique de la L'air comprimé en provenance du véhi-
remorque lors d'une baisse de pression cule à moteur via la tête d'accouplement
partielle ou totale dans la conduite d'ali- "Alimentation" se propage au travers du
mentation. raccord 1 et au long du joint en U à lèvres
(h) vers le raccord 1-2 et, de là, vers le
Ce correcteur ALB de remorque avec
réservoir d'air de la semi-remorque. En
valve relais intégrée est spécialement
même temps, le piston (k) se déplace
étudié pour une semi-remorque à es-
vers le bas sous l'action de la pression
sieux multiples.
d'alimentation, et entraîne dans son
Fonctionnement : mouvement la valve (g). L'échappement
Le correcteur ALB de remorque avec val- (n) s'ouvre et les raccords 2 sont reliés à
ve relais intégrée est fixé au châssis du l'orifice d'échappement 3.
véhicule et est relié, par une tringle ou un
levier élastique, à un point de fixation Lors de l'actionnement du dispositif de
ménagé sur l'essieu. freinage du véhicule à moteur, l'air com-
primé s'écoule au travers de la tête d'ac-
Lorsque le véhicule est à vide, la distan- couplement "Service" et du raccord 4
ce entre l'essieu et la valve relais d'ur- dans la chambre A et aboutit sur le piston
gence de remorque ALB est la plus (b). Celui-ci est déplacé vers le bas, ob-
grande, le levier (j) se trouvant dans sa ture l'échappement (d) et ouvre l'admis-
position basse extrême. sion (p). L'air comprimé envoyé au

80
CORRECTEURS ALB DE REMORQUE
AVEC VALVE RELAIS INTEGREE
2.
raccord 4 parvient dans la chambre C (c). Du fait de cette course, la surface uti-
sous la membrane (e) et agit sur la surfa- le de la membrane (e) se modifie égale-
ce utile du piston relais (f). ment. Dans la position de pleine charge,
la pression envoyée au raccord 4 est ap-
En même temps, l'air comprimé s'écoule pliquée à la chambre C dans le
au travers de la valve (a) ouverte et du rapport 1: 1. Etant donné que le piston
canal E dans la chambre B et agit sur la relais (f) est soumis à la pression intégra-
face supérieure de la membrane (e). Du le, il maintient l'admission (m) ouverte en
fait de cette commande de pression pilo- permanence et il ne se produit donc
te, la réduction dans la zone de charge aucune régulation de la pression de frei-
partielle sous faibles pressions de com- nage délivrée.
mande (maximum 1 bar) est neutralisée.
Si la pression de commande augmente Lors du desserrage du dispositif de frei-
encore, le piston (r) est déplacé vers le nage du véhicule à moteur et de la mise
haut à l'encontre de la force du ressort de à l'atmosphère du raccord 4 qui en résul-
pression (s) et la valve (a) se ferme. te, le piston relais (f) se place sur sa po-
sition haute extrême sous l'effet de la
Du fait de la pression qui s'établit dans la pression aux raccords 2.
chambre C, le piston relais (f) est déplacé
vers le bas. L'échappement (n) se ferme Les échappements (d et n) s'ouvrent et
et l'admission (m) s'ouvre. L'air d'alimen- l'air comprimé présent tant dans les rac-
tation présent au raccord 1-2 s'écoule cords 2 que dans la chambre C s'échap-
maintenant au travers de l'admission (m) pe à l'air libre au travers de l'orifice
vers la chambre D et parvient au travers d'échappement 3.
des raccords 2 aux cylindres de frein
pneumatique en aval. En même temps, Freinage automatique :
une pression s'établit dans la chambre D, Lors du dételage ou d'une rupture d'atte-
qui agit sur la face inférieure du piston re- lage entraînant une rupture de la condui-
lais (f). Dès que cette pression devient lé- te d'alimentation, le raccord 1 est mis à
gèrement supérieure à celle existant l'atmosphère et le piston (k) est compri-
dans la chambre C, le piston relais (f) se mé sur sa face supérieure. Par le fait de
déplace vers le haut et l'admission (m) se la pression du réservoir d'alimentation
ferme. qui est présente au raccord 1-2, le piston
(k) se déplace vers le haut. La valve (g)
Lors du mouvement vers le bas du piston ferme l'échappement (n). Le piston (k) se
(b), la membrane (e) entre en contact soulève - lors de la suite de son mouve-
avec la rondelle à éventail (o) et augmen- ment vers le haut - de la valve (g) et
te ainsi la surface effective de la mem- ouvre l'admission (m). La pleine pression
brane. Dès que la force qui agit sur la de réservoir se propage au travers des
face inférieure de la membrane dans la raccords 2 vers les cylindres de frein. En
chambre C, est égale à celle qui agit sur cas de rupture de la conduite de com-
le piston (b), celui-ci se déplace vers le mande, le freinage automatique est dé-
haut. L'admission (p) se ferme et un état clenché comme décrit précédemment,
de repos est atteint. car la pression dans la conduite d'alimen-
tation reliée à la valve de commande de
La position du poussoir de valve (l), qui remorque va chuter, du fait de la dé-
dépend de la position du levier (j), est dé- faillance de la conduite de commande,
terminante pour la pression de freinage dès que le véhicule tracteur freinera.
modulée.

Le piston (b) avec la rondelle à éventail


(o) doit parcourir une course qui dépend
de la position du poussoir de valve (l),
avant que ne débute le travail de la valve

81
2. CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE
FREINAGE ALB

Correcteur automatique de mé parvient maintenant dans la chambre d'urgence de remorque dans le correc-
E sous la membrane (d) de même que, teur de freinage. Cette pression va, par
freinage 475 713 … 0 pour
via les raccords 2, aux cylindres de frein contre, subir une réduction plus ou moins
suspension mécanique pneumatique situés en aval. forte selon que la charge du véhicule est
nulle ou partielle.
Fonction :
Réguler automatiquement la force de En même temps, l'air comprimé s'écoule
dans la chambre D au travers de la valve Après détente de la pression de freinage,
freinage qu'exerce le cylindre de frein
(a) ouverte et du canal B où il s'applique le piston (b) est déplacé vers le haut
pneumatique en fonction de l'état de
sur la face supérieure de la membrane sous l'effet de la pression dans la cham-
charge du véhicule.
(d). Du fait de cette commande pilote, la bre E. L'échappement (c) s'ouvre et l'air
réduction dans la zone de charge partiel- comprimé s'échappe à l'air libre par le
Fonctionnement : poussoir de valve (i) et l'orifice d'échap-
le est neutralisée pour des petites pres-
Le correcteur de freinage est fixé au pement.
sions de commande. Si la pression de
châssis du véhicule et est commandé
commande continue de croître, le piston
par un câble de liaison qui est fixé à l'es-
(l) est déplacé vers le haut à l'encontre Lors de chaque freinage, l'air comprimé
sieu par l'intermédiaire d'un ressort de
de la force du ressort de pression (m) et s'écoule au travers du canal C dans la
traction. Dans l'état à vide, la distance
ferme la valve (a). chambre F et entre en contact avec la
entre l'essieu et le correcteur est maxi-
male, le levier (f) se trouve dans sa posi- bague d'étanchéité (e). Celle-ci est pres-
tion de pression de freinage à vide. Cette Lors du mouvement vers le bas du piston sée contre le poussoir de valve (i) et,
distance se réduit au fur et à mesure que (b), la membrane (d) se détache du sup- pour une pression de freinage > 0,8 bar,
l'on charge le véhicule, et le levier (f) se port présent dans le correcteur et vient une liaison par adhérence s'établit entre
déplace en conséquence dans la direc- s'appliquer de façon croissante à la par- le poussoir de valve (i) et le boîtier. Le
tion de la position de pleine charge. La tie en éventail du piston (b). La surface rapport de réduction du correcteur de
came (g) qu'entraîne le levier (f) actionne utile de la membrane s'agrandit ainsi en freinage est ainsi bloqué et subsiste éga-
le poussoir de valve (i) et le positionne en permanence jusqu'à devenir supérieure lement lorsque la distance entre l'essieu
fonction de l'état de charge actuel du vé- à celle de la face supérieure du piston. et le châssis continue de varier. Cette va-
hicule. De ce fait, le piston (b) est à nouveau re- riation de distance agit sur le ressort de
levé et l'admission (k) se ferme. Un état traction (h) qui se trouve sur l'essieu.
L'air comprimé modulé par la valve relais de repos est atteint. (Ce n'est que dans
d'urgence de remorque s'écoule au tra- la position 1: 1 que l'admission (k) reste Un ressort de torsion intégré dans le cor-
vers du raccord 1 dans la chambre A et ouverte). La pression que l'on peut alors recteur veille à ce que le poussoir de val-
s'applique au piston (b). Celui-ci est dé- mesurer dans les cylindres de freins du ve (i) se place en position de pleine
placé vers le bas, ferme l'échappement véhicule à pleine charge correspond à charge en cas d'une éventuelle rupture
(c) et ouvre l'admission (k). L'air compri- celle qui est envoyée par la valve relais de l'articulation.

82 1
CORRECTEURS AUTOMATIQUES DE
FREINAGE ALB
2.

Correcteur automatique de membrane (f) ainsi que, via les raccords (desserrage des freins), le piston (d) est
2, aux cylindres de frein pneumatique si- déplacé vers le haut sous l'effet de la
freinage 475 714 … 0 pour
tués en aval. pression dans la chambre B. L'échappe-
suspension pneumatique ment (e) s'ouvre et l'air comprimé
En même temps, l'air comprimé s'écoule
s'échappe à l'air libre par le poussoir de
Fonction : au travers de la valve (b) ouverte et du
valve (r) et l'orifice d'échappement 3.
canal F dans la chambre C et agit sur la
Réguler automatiquement la pression
face supérieure de la membrane (f). Du
des cylindres de frein pneumatique aux Lors de chaque freinage, l'air comprimé
fait de cette commande de pression pilo-
essieux (agrégats d'essieux) à suspen- s'écoule au travers du canal D dans la
te, la réduction dans la zone de charge
sion pneumatique en fonction de la pres- chambre E et entre en contact avec la
partielle sous faibles pressions de com-
sion de commande des coussins de pièce en caoutchouc (p). Celle-ci est
mande est neutralisée. Si la pression de
suspension pneumatique. pressée contre le poussoir de valve (r)
commande augmente encore, le piston
(a) est déplacé vers le haut à l'encontre et, pour chaque pression de freinage >
Fonctionnement : 0,8 bar, une liaison par adhérence s'éta-
de la force du ressort de pression (s) et
Le correcteur de freinage est fixé au blit entre le poussoir de valve (r) et le boî-
la valve (b) se ferme.
châssis du véhicule avec son orifice tier. Le rapport de réduction du
d'échappement 3 orienté vers le bas. Les Lors du mouvement vers le bas du piston correcteur de freinage est ainsi bloqué et
raccords 41 et 42 sont reliés aux cous- (d), la membrane (f) se détache du sup- subsiste également lors d'un abaisse-
sins de suspension pneumatique des cô- port présent dans le correcteur et vient ment dynamique de l'essieu dû au freina-
tés gauche et droit du véhicule. L'air s'appliquer de façon croissante à la par- ge. Si la pression de coussin de
comprimé (pression de commande) des tie en éventail du piston (d). La surface suspension croît dans la zone de charge
coussins de suspension pneumatique utile de la face inférieure de la membra- partielle, le rouleau (g) est pressé contre
agit sur les pistons (m et k). Selon la ne (f) s'agrandit ainsi en permanence, le ressort (o). Le poussoir (r) reste dans
pression de commande - celle-ci corres- jusqu'à ce que les forces de la face supé- la position de réglage dans laquelle il se
pond à l'état de charge du véhicule - la rieure du piston et de la face inférieure trouvait en début de freinage.
douille de guidage (i) et la came de com- du piston soient égales à celle qui agit
mande (h) y fixée sont déplacées à l'en- sur la face inférieure de la membrane. Pour pouvoir vérifier le bon fonctionne-
contre du ressort (z) et s'arrêtent sur une De ce fait, le piston (d) est à nouveau re- ment du correcteur ALB, un flexible d'es-
position de réglage qui correspond à levé et l'admission (c) se ferme. Un état
sai est fixé au raccord 43. En le vissant,
l'état de charge du véhicule. de repos est atteint. (Ce n'est que dans
le piston (n) est comprimé dans le boîtier,
la position de pleine charge que l'admis-
Lors de l'actionnement du dispositif de ce qui a pour effet d'interrompre la liaison
sion (c) reste ouverte). La pression que
freinage pneumatique, l'air comprimé entre les raccords 41 et 42 d'une part, et
l'on peut mesurer dans les cylindres de
modulé par la valve relais d'urgence de les pistons (m et k) d'autre part. En
freins du véhicule correspond alors à
remorque s'écoule au travers du raccord même temps, un passage pour l'air com-
l'état de charge et à la pression de freina-
1 dans la chambre A et aboutit sur le pis- primé est établi entre le raccord 43 et les
ge commandée par le robinet de freinage
ton (d). Celui-ci est déplacé vers le bas, pistons (m et k). Dans cet état, le correc-
du véhicule à moteur et par la valve re-
obture l'échappement (e) et ouvre l'ad- teur ALB se place sur une position de ré-
lais d'urgence de remorque.
mission (c). L'air comprimé parvient glage qui correspond à la pression de
maintenant dans la chambre B sous la Après détente de la pression de freinage l'air qui règne dans le flexible d'essai.

83
2. CORRECTEURS ALB DE REMORQUE
AVEC VALVE RELAIS INTEGREE

Correcteur ALB de remor- étudié pour une semi-remorque à es- raccord 1 et au long du joint en U à lèvres
sieux multiples dont la suspension est (h) vers le raccord 1-2 et, de là, vers le
que pour suspension pneu-
pneumatique. réservoir d'air de la semi-remorque. En
matique avec valve relais même temps, le piston (r) se déplace
d’urgence intégrée Fonctionnement : vers le bas sous l'action de la pression
475 715 … 0 d'alimentation, et entraîne dans son
Le correcteur ALB de remorque avec val-
mouvement la valve (g). L'échappement
ve relais intégrée est fixé au châssis du
(t) s'ouvre et les raccords 2 sont reliés à
Fonction : véhicule avec son orifice d'échappement
l'orifice d'échappement 3.
Réguler le dispositif de freinage à deux 3 dirigé vers le bas. Les raccords 41 et
conduites de la remorque lors de l'action- 42 sont reliés aux coussins de suspen-
nement du dispositif de freinage du véhi- sion pneumatique des côtés gauche et Lors de l'actionnement du dispositif de
cule tracteur. droit du véhicule. freinage du véhicule à moteur, l'air com-
primé s'écoule au travers de la tête d'ac-
Réguler de façon automatique la force L'air comprimé (pression de commande) couplement "Service" et du raccord 4
de freinage, grâce au correcteur ALB in- des coussins de suspension pneumati- dans la chambre A et aboutit sur le piston
tégré, en fonction de l'état de charge du que agit sur les pistons (p et o). Selon la (b). Celui-ci est déplacé vers le bas, ob-
véhicule qui dérive de la pression de pression de commande - celle-ci corres- ture l'échappement (d) et ouvre l'admis-
commande des coussins de suspension pond à l'état de charge - la douille de gui- sion (v). L'air comprimé envoyé au
pneumatique. dage (n) et la came de commande y fixée raccord 4 parvient dans la chambre C
sont déplacées à l'encontre du ressort sous la membrane (e) et agit sur la surfa-
Actionner le freinage automatique de la (m) et s'arrêtent sur une position de ré- ce utile du piston relais (f).
remorque lors d'une baisse de pression glage qui correspond à l'état de charge
partielle ou totale dans la conduite d'ali- du véhicule. En même temps, l'air comprimé s'écoule
mentation. au travers de la valve (a) ouverte et du
L'air comprimé en provenance du véhi- canal G dans la chambre B et agit sur la
Ce correcteur ALB de remorque avec cule à moteur via la tête d'accouplement face supérieure de la membrane (e). Du
valve relais intégrée est spécialement "Alimentation" se propage au travers du fait de cette commande de pression pilo-

84
CORRECTEURS ALB DE REMORQUE AVEC
VALVE RELAIS INTEGREE
2.
te, la réduction dans la zone de charge à l'atmosphère du raccord 4 qui en résul-
partielle sous faibles pressions de com- te, le piston relais (f) se place sur sa po-
mande (jusque 1 bar au maximum) est sition haute extrême sous l'effet de la
neutralisée. Si la pression de commande pression aux raccords 2. Les échappe-
augmente encore, le piston (w) est dé- ments (d et t) s'ouvrent et l'air comprimé
placé vers le haut à l'encontre de la force présent tant aux raccords 2 que dans la
du ressort de pression (x) et la valve (a) chambre C s'échappe à l'air libre au tra-
se ferme. vers de l'orifice d'échappement 3.

Du fait de la pression qui s'établit dans la Lors de chaque freinage, l'air comprimé
chambre C, le piston relais (f) est dépla- s'écoule au travers du canal F dans la
cé vers le bas. L'échappement (t) se fer- chambre E et entre en contact avec la
me et l'admission (s) s'ouvre. L'air pièce en caoutchouc (k). Celle-ci est
d'alimentation présent au raccord 1-2 pressée contre le poussoir de valve (i) et,
s'écoule maintenant vers la chambre D pour une pression de freinage > 0,8 bar,
et parvient au travers des raccords 2 aux une liaison par adhérence s'établit entre
cylindres de frein pneumatique en aval. le poussoir de valve (i) et le boîtier. Le
rapport de réduction du correcteur de
En même temps, une pression s'établit freinage est ainsi bloqué et subsiste éga-
dans la chambre D, qui agit sur la face lement lors d'un abaissement dynami-
inférieure du piston relais (f). Dès que que de l'essieu dû au freinage. Quand la
cette pression devient un peu plus éle- pression de coussin de suspension
vée que celle qui règne dans la chambre pneumatique croît dans la zone de char-
C, le piston relais (f) se déplace vers le ge partielle, le rouleau (l) est pressé con-
haut et l'admission (s) se ferme. tre le ressort (j). Le poussoir (i) reste
dans la position de réglage dans laquelle
Lors du mouvement vers le bas du piston il se trouvait en début de freinage. Pour
(b), la membrane (e) entre en contact pouvoir vérifier le bon fonctionnement du
avec la rondelle à éventail (u) et aug- correcteur ALB, un flexible d'essai est
mente ainsi la surface effective de la fixé au raccord 43. En le vissant, le pis-
membrane. Dès que la force, qui agit sur ton (q) est comprimé dans le boîtier, ce
la face inférieure de la membrane dans qui a pour effet d'interrompre la liaison
la chambre C, est égale à celle qui agit entre les raccords 41 et 42 d'une part, et
sur le piston (b), celui-ci se déplace vers les pistons (p et o) d'autre part. En même
le haut. L'admission (v) se ferme et un temps, un passage pour l'air comprimé
état de repos est atteint. est établi entre le raccord 43 et les pis-
tons. Dans cet état, le correcteur ALB se
La position du poussoir de valve (i), qui place sur une position de réglage qui
dépend de la position de la douille de correspond à la pression de l'air qui rè-
guidage (n), est déterminante pour la gne dans le flexible d'essai.
pression de freinage modulée. Le piston
(b) avec la rondelle à éventail (u) doit Freinage automatique :
parcourir une course qui dépend de la Lors du dételage ou d'une rupture d'atte-
position du poussoir de valve (i), avant lage entraînant une rupture de la condui-
que débute le travail de la valve (c). Du te d'alimentation, le raccord 1 est mis à
fait de cette course, la surface utile de la l'atmosphère et le piston (r) est compri-
membrane (e) se modifie également. mé sur sa face supérieure. Par le fait de
Dans la position de pleine charge, la la pression du réservoir d'alimentation
pression envoyée au raccord 4 est appli- qui est présente au raccord 1-2, le piston
quée à la chambre C dans le (r) se déplace vers le haut et la valve (g)
rapport 1: 1. Etant donné que le piston ferme l'échappement (t). Le piston (r) se
relais (f) est soumis à la pression intégra- soulève - lors de la suite de son mouve-
le, il maintient l'admission (s) ouverte en ment vers le haut - de la valve (g) et
permanence et il ne se produit donc ouvre l'admission (s). La pleine pression
aucune régulation de la pression de frei- de réservoir se propage au travers des
nage délivrée. raccords 2 vers les cylindres de frein.

Lors du desserrage du dispositif de frei-


nage du véhicule à moteur et de la mise

1 85
3.

Dispositif antiblocage (ABS)

1 87
3. DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)

Introduction: Le dispositif antiblocage ABS a pour but gorithmes de régulation, le coefficient


d'éviter le blocage des roues du véhicule d'adhérence et le confort de régula-
lors d'un l'actionnement ferme du frein de tion ont encore été améliorés.
service, ce risque étant accru sur des re-
vêtements routiers glissants. Ce faisant, r Paramétrage électronique
les forces de guidage latéral des roues Grâce à l'utilisation de composants
freinées peuvent être maintenues lors de mémoire modernes, des données
d'un freinage à fond, ce qui garantit la de véhicule propres au client peuvent
stabilité dynamique et la directibilité du être introduites dans le système par
véhicule ou du train de véhicules dans la le fabricant de véhicules utilitaires,
limite des possibilités physiques. En soit dans la phase de production
outre, ceci permet d'optimiser l'utilisation électronique, soit à la fin du proces-
de l'adhérence entre les bandages pneu- sus de montage.
matiques et le revêtement routier et, par-
tant, d'assurer une décélération Fonction ASR
maximale sur une distance d'arrêt mini- r Régulation pneumatique du moteur
male. Grâce à l'utilisation d'une électrov-
Depuis son introduction sur le marché alve de régulation proportionnelle
par le département des équipements de spécialement conçue pour cette fonc-
freinage de WABCO, une des divisions tion ainsi que d'un cylindre de com-
de WABCO Standard GmbH, au début mande correspondant intégré dans la
des années 80, les dispositifs ABS sont timonerie de commande de la pompe
installés par la grande majorité des cons- d'injection, une amélioration substan-
tructeurs de véhicules à usage général. tielle de la traction et du confort de
régulation a pu être obtenue.
De plus, WABCO n'a eu de cesse d'amé-
liorer dès le début et de façon permanen- r Régulation électronique du moteur
te la qualité et la puissance de ses L'unité de commande électronique
dispositifs ABS. comporte des interfaces standard qui
Dans ce cadre, on notera: dialoguent avec les systèmes de
commande électrique ou électron-
ique du moteur, ainsi que des inter-
r l'arrivée en 1986 du dispositif antipa-
faces SAE correspondantes.
tinage et antidérapage ASR;
r Indication de fonctionnement
r l'arrivée en 1989 de l'ABS "VARIO-C"
La réponse du système ASR est im-
tout spécialement conçu pour les re-
médiatement signalée au chauffeur
morques.
au moyen d'un témoin de contrôle
pouvant également lui servir d'aver-
Les exigences sans cesse plus sévè-
tisseur de verglas.
res des constructeurs de remorques
quant à la facilité de montage et de
contrôle dans le cadre de la qualité Fonctions particulières
habituelle de WABCO furent à la r Limiteur de vitesse
base du développement de la nouvel-
le génération ABS de WABCO, l'ABS r Interrupteur de fonction ABS / ASR
VARIO Compact (VCS). Ses deux
composantes sont basées sur la r Interface de diagnostic / code clig-
technologie électronique la plus ré- notant
cente et mettent en œuvre de puis-
sants micro-ordinateurs reliés à des WABCO a continuellement amélioré la
mémoires de données et pourvus de capacité de ces systèmes de sécurité. La
systèmes modernes de diagnostic. pression croissante de la concurrence
dans le domaine du transport et la baisse
r Avec sa génération "C" des ABS/ des coûts du transport n'ont fait que pro-
ASR pour camions et autobus, WAB- mouvoir l'essor de l'ABS.
CO a présenté un système qui com-
porte en fait les innovations Les éléments dont la description suit, qui
techniques suivantes: font partie de la 4ème génération d'ABS/
ASR, sont le résultat de cette recherche
Fonctions ABS continue de l'amélioration en vue de sa-
r Qualité standard tisfaire aux exigences sans cesse crois-
Par une optimisation poussée des al- santes.

88
DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)
3.
Version ‘D’ d'ABS/ASR r La version D comporte une interface
La nouvelle génération des dispo- de bus de données pour la communi-
sitifs de commande cation avec les autres systèmes.
Les concepts de véhicule évolutifs, le
souhait d'optimisation continuelle et la r Dans les systèmes ABS/ASR, une
diminution permanente des coûts ont dé- seule électrovalve ASR de freinage
bouché sur le développement de la Ver- différentiel doit encore être prévue.
sion D d'ABS/ASR.

Caractéristiques particulières
r Le concept de connecteur unique.
Ce montage permet l'affectation de
branches du faisceau de câbles du
véhicule aux connecteurs correspon-
dants.

r Le relais qui était jusqu'à présent ex-


terne est désormais intégré dans
l'appareil de commande de la Gé-
nération D.

ABS/ASR à 4 canaux (Version C)


2 essieux avec propulsion à l'arrière

Composants ABS/ASR
Composants ABS

1. Roue polaire et capteur


2. Vase à diaphragme (essieu avant)
3. Electrovalve ABS
(= modulateur ABS)
4. Réservoir d'air
5. Cylindre Tristop® (essieu arrière)
6. Electrovalve ABS
(= modulateur ABS)
7. Double valve d'arrêt
8. Electrovalve ASR de freinage
différentiel
9. Unité de commande électronique
10. Electrovalve proportionnelle ASR
de régulation d'injection
12. Cylindre de commande ASR
13. Interrupteur de commande de l'ASR
14. Témoin de fonctionnement ABS
15. Témoin de fonctionnement ASR

ABS/ASR à 4 canaux (Version D)

1 89
3. DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)

Témoin de sécurité ABS


Cylindre de commande de la
régulation de la pompe
d'injection

Valve de régulation du moteur Témoin de contrôle ASR

Interrupteur de commande
du Tempo Set/ ASR

Signal tachymétrique

Alimentation en air comprimé

Unité de commande
électronique ABS/ASR
avec limiteur de
vitesse GBProp

Limiteur de vitesse intégré Le limiteur de vitesse WABCO à valve De plus, le chauffeur peut sélectionner et
proportionnelle (électrovalve de limiteur introduire lui-même dans le GBProp une
GBProp de vitesse) (GBProp) répond à la nouvelle vitesse arbitraire comprise entre 50 km/h
norme européenne relative à l'installa- et la vitesse limite maximale autorisée
tion d'un système limiteur de vitesse sur déjà programmée. Il opère cette sélec-
les véhicules utilitaires lourds, et est cou- tion par actionnement de l'interrupteur
vert par un permis d'exploitation partiel de commande du Tempo Set/ASR lors-
UE. que cette vitesse arbitraire est atteinte. Il
doit cependant continuer à actionner par
L'unité de commande électronique ABS/ la suite la pédale d'accélérateur (car ceci
ASR agit sur la valve proportionnelle et n'est pas un système "Voll-Tempomat").
sur le cylindre de commande, deux élé-
ments qui ont déjà fait leurs preuves ces La vitesse maximale autorisée sera fixée
dernières années dans le domaine de la et mise en mémoire dans l'unité de com-
régulation pneumatique des moteurs mande électronique (ECU) soit par le
WABCO. Les autres composants en constructeur du véhicule (en fin de mon-
sont le cylindre avec butée de ralenti tage), soit par un personnel compétent
(seulement nécessaire dans le cas d'une dûment agréé par le législateur, dans un
pompe d'injection à un seul levier de centre de service et à l'aide d'un contrô-
commande), l'interrupteur de commande leur de diagnostic WABCO.
du Tempo-Set/ASR et le tachygraphe L'unité de commande électronique met
avec sortie C3/B7. en mémoire d'éventuelles erreurs qui in-
terviendraient, triées selon leur nature et
Le fonctionnement du limiteur de vitesse
leur fréquence. Cette partie de la mémoi-
intervient déjà avant que le véhicule ait
re qui a enregistré les erreurs pourra
atteint la vitesse maximale autorisée, vi-
alors être lue, via une interface ISO
tesse qui a été préalablement introduite
9141, au moyen du contrôleur de dia-
dans une mémoire non volatile EEPROM
gnostic. On pourra alors remédier à ces
de l'unité de commande électronique.
erreurs. Par la même occasion, on pour-
Sous l'effet de la valve proportionnelle et
ra procéder à des tests fonctionnels et
du cylindre de commande, le levier de ré-
au réglage des paramètres de système.
gulation de la pompe d'injection est posi-
tionné de telle manière que la vitesse
maximale autorisée pour le véhicule ne
soit pas dépassée.

90
DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)
3.
ABS Vario Compact (VCS) Valve relais ABS **)
pour remorques
Alimentation
ISO 7638

Alimentation
1ère et 2ème
de diagnostic valves relais
24N (24S) *)

3ème valve relais


Modulation du ralentisseur *)
Interrupteur du limiteur
de vitesse intégré (ISS) *)

*) optionnel **) en option, fixé par bride à l'unité Compact

Le VCS est un système ABS pour remor- nage désirés par le chauffeur ne sont Le circuit de sécurité contrôle lors de la
ques, prêt au montage et qui répond à pas influencés. En utilisant la fonction marche le dispositif ABS (y compris les
toutes les exigences légales de la caté- "Maintenir la pression de freinage", la capteurs, les électrovalves, la partie
gorie A. qualité de régulation de l'ABS est amélio- électronique et le câblage), et ce tant lors
rée et la consommation d'air est réduite. des freinages qu'en leur absence. Il si-
Ce système peut être appliqué à un large gnale au chauffeur l'éventuelle appari-
éventail d'utilisateurs - du système 2S/ r L'ECU (Electronic Control Unit) (Uni- tion d'erreurs par un témoin
2M pour semi-remorque jusqu'à un sys- té de commande électronique) com- d'avertissement et désactive le dispositif
tème 4S/3M pour remorque à timon ou, porte un, deux ou trois canaux de en tout ou en partie. Le freinage conven-
par exemple, à un semi-remorque avec régulation répartis dans les groupes tionnel reste maintenu, sans protection
essieu directeur. de fonction suivants: contre le blocage ou, au mieux, avec une
protection limitée.
Le VCS est disponible, suivant les exi- • Circuit d'entrée
gences spécifiques du fabricant de re- La modulation des valves comporte des
• Circuit principal
morques, en tant qu'unité compacte ou transistors de puissance (étages finaux),
• Circuit de sécurité qui sont commandés par les signaux en
en tant qu'unité séparée (à laquelle il fau-
dra alors adjoindre séparément la partie • Modulation des valves provenance du circuit principal et qui dé-
électronique et les valves). Dans le circuit d'entrée, les signaux ac- livrent le courant qui sert à la commande
tuels en provenance des capteurs induc- des électrovalves.
Tant des valves relais ABS que des élec- tifs sont filtrés et convertis en signaux
trovalves (modulateurs) ABS pourront lui numériques en vue de la fixation de la L'appareil de commande électronique de
être raccordées. Le choix entre ces op- durée de période. l'ABS Vario Compact a été développé à
tions dépend du dispositif de freinage (en partir de l'efficace ABS Vario C et se
particulier de sa fonction de transfert) Le circuit principal est constitué d'un mi- base sur ses principes éprouvés.
auquel la partie électronique devra être cro-ordinateur. Ce dernier comporte un
adaptée. programme complexe pour le calcul et le
chaînage logique des signaux de régula-
Sans modulation électrique de la valve tion ainsi que pour la délivrance des va-
de régulation, l'établissement et la sup- leurs de commande à la commande des
pression normaux de la pression de frei- valves.

91
3. DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)

Electrovalve ABS
472 195 … 0

Fonction : et le passage vers la chambre de com-


L'électrovalve ABS a pour mission, lors mande (a) s'ouvre. L'air comprimé pré-
d'un processus de freinage, d'augmen- sent dans la chambre A s'écoule au
ter, de diminuer ou de maintenir la pres- travers de la chambre de commande (a)
sion dans le cylindre de frein, ceci en et la membrane (c) ferme l'admission (b)
fonction des signaux de régulation (en vers la chambre B. En même temps,
millisecondes) qui sont délivrés par la l'électroaimant II commute, et la valve (h)
partie électronique. obture le passage de l'orifice (d), de sor-
te que l'air comprimé présent dans la
chambre de commande (g) peut
Fonctionnement :
s'échapper au travers de l'orifice
a/ Etablissement de la pression d'échappement 3. La membrane (f)
Les électroaimants I et II ne sont pas ex- ouvre l'échappement (e) et la pression
cités, l'admission de la valve (i) et de freinage présente au raccord 2
l'échappement de la valve (h) sont fer- s'échappe à l'air libre au travers de l'ori-
més. La chambre de commande (a) de la fice d'échappement 3.
membrane (c) n'est le siège d'aucune
pression. L'air comprimé présent au rac- c/ Maintien de la pression
cord 1 se propage de la chambre A au Du fait d'une impulsion appropriée pour
travers de l'admission (b) ouverte dans la commutation de l'électroaimant II, la
la chambre B, et de là - via le raccord 2 - valve (h) ferme le passage vers l'orifice
aux cylindres de frein. En même temps, d'échappement 3. L'air comprimé de la
l'air comprimé s'écoule aussi au travers chambre A s'écoule à nouveau au tra-
de l'orifice (d) dans la chambre de com- vers de l'orifice (d) dans la chambre de
mande (g) de la membrane (f) et l'échap- commande (g) et la membrane (f) obture
pement (e) reste fermé. l'échappement (e). Une augmentation ou
une diminution de la pression régnant
b/ Suppression de la pression dans la chambre B, et par conséquent
Lorsque la partie électronique délivre le dans les cylindres de frein, est donc im-
signal de mise à l'atmosphère, l'élec- possible.
troaimant I est excité, la valve (i) obture
la liaison vers l'orifice d'échappement 3,

92
DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)
3.
Valve relais ABS
472 195 02 . 0

Fonction : Si la pression de commande vient à tom-


La valve relais ABS a pour mission, lors ber, le piston (a) est soulevé et la pres-
d'un processus de freinage, d'augmen- sion au raccord 2 s'échappe dans
ter, de diminuer ou de maintenir la pres- l'atmosphère via la chambre B et l'orifice
sion dans le cylindre de frein, ceci en d'échappement 3.
fonction des signaux de régulation (en
b/ Fonctionnement lors d'une régu-
millisecondes) qui sont délivrés par la
lation ABS
partie électronique.
Elles se subdivise en deux catégories : Etablissement de pression :
Les aimants (M1 et M2) ne sont pas ex-
les valves relais proprement dites et les cités et la pression de commande est
valves de commande électromagnéti- présente dans la chambre A. Le piston
ques. (a) se trouve dans sa position extrême
Fonctionnement : basse et l'air d'alimentation s'écoule de
a/ Pression d'alimentation disponi- la sortie 1 vers la sortie 2.
ble, mais aucune pression de Maintien de la pression :
commande L'aimant M1 est excité et le noyau plon-
geur se déplace. De ce fait, et malgré la
Le piston annulaire (c) est, sous l'effet du pression de commande croissante, le
ressort de pression (d), pressé contre le transfert d'air du raccord 4 à la chambre
siège (b) et isole le raccord 1 de la cham- A est interrompu.
bre B (et donc également du raccord 2).
Une égalité des pressions s'établit entre
Lorsqu'une pression de commande (de, les chambres A et B. Le piston annulaire
par exemple, 1 bar) est appliquée au rac- se pose à nouveau sur le siège (b). L'air
cord 4, elle se propage au travers des comprimé peut à nouveau s'écouler de 1
aimants (M1 et M2) dans la partie supé- vers 2 et de 2 vers 3 (à l'air libre).
rieure de la chambre de piston A et pous-
se le piston (a) vers le bas. Une fente Suppression de la pression :
étroite se forme alors au niveau du siège L'aimant M2 est excité et le passage
(b) et de l'air d'alimentation s'écoule du vers la chambre A est ainsi obturé.
raccord 1 dans la chambre B. Une pres- L'étanchéité disparue au pied de M2
sion s'établit à la sortie 2 et donc dans le ouvre le passage vers l'orifice d'échap-
cylindre de frein. Comme les faces supé- pement 3 et la pression à la chambre A
rieure et inférieure du piston (a) sont de s'échappe à l'air libre au travers de l'ori-
même surface, le piston se replace dans fice intérieur du piston annulaire (a). De
sa position originale dès que la pression ce fait, le piston (a) est soulevé et la
en 2 est égale à celle en 4. Le piston an- pression du raccord 2 et du cylindre de
nulaire repose à nouveau sur le siège (b) frein y raccordé s'échappe à l'air libre via
et le passage de 1 vers la chambre B est la chambre B et l'orifice d'échappement
barré. 3.

93
3. DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)

Valve de relais d'ABS mentée au raccord 4, celle-ci se dirige, b) Évacuation de la pression


par les aimants (M1 et M2), vers la L'aimant (M2) est excité et ferme l'accès
472 195 04 . 0
chambre de pistons supérieurs A, presse du raccord 4 à la chambre A. Le décolle-
(type boxer) le piston (c) contre le piston à segment (f) ment du joint au pied de M2 libère l'accès
et ouvre un intervalle étroit au niveau du à l'orifice d'échappement 3 et la pression
Fonction : siège (e). La pression subsistant sur le excédentaire de la chambre A s'échappe
La valve de relais d'ABS (de type boxer) raccord 1 s'évacue par le filtre (a) dans la par l'ouverture interne du piston (c) vers
se compose de deux modules de valve chambre B, et une pression s'accumule l'orifice d'échappement 3. Ceci soulève
de relais avec des raccords communs dans les raccords 23 ainsi que dans les le piston (c) et en conséquence annule
assurant une pression d'alimentation et cylindres de frein. Le même processus également la pression des cylindres de
de commande. s'exécute également dans la valve de re- frein.
Elle est utilisée dans les systèmes de lais opposée pour les raccords 22. Puis-
freinage à air comprimé en amont des que les côtés supérieur et inférieur du c) Maintien de la pression
cylindres de frein et sert à la modulation piston (c) ont la même surface, le piston L'aimant (M2) à nouveau hors tension,
de la pression dans les cylindres de frein. se place, dès que la pression sur 22 et l'aimant (M1) est excité et le noyau plon-
Si la valve est activée par l'unité de com- 23 est égale à la pression du raccord 4, geur est serré. Ceci interrompt (malgré
mande électronique de l'ABS, la modula- dans la position d'origine. Le piston à une pression de commande accrue)
tion (accumulation, maintien et suppres- segment (f) colle à nouveau au siège (e) l'acheminement de l'air par le raccord 4
sion) de la pression du cylindre opère et le passage du raccord 1 à la chambre vers la chambre A.
indépendamment de la pression distri- B est bloqué. Une égalité de pression s'établit dans les
buée par la soupape de frein du tracteur/ chambres A et B et le piston à segment
de la remorque. En état passif (sans ac- (f) est pressé contre le siège (e) par le
Si la pression de commande tombe, le ressort de pression (b). L'air comprimé
tivation des aimants), l'appareil a la fonc-
piston (c) est soulevé et la pression des ne peut alors ni circuler de 1 à 22 et 23,
tion de deux valves de relais et sert à
raccords 22 et 23 s'échappe par la ni de 22 et 23 à 3 (dans l'atmosphère).
purger et alimenter rapidement les cylin-
chambre B vers l'orifice d'échappement
dres de frein grâce à un temps de répon-
3. d) Évacuation de la pression
se bref, une durée de gonflage courte et
un temps de purge réduit. Les aimants (M1 et M2) sont mis sous
Fonctionnement avec régulation de tension. Le passage du raccord 4 à la
l'ABS : chambre A est fermé, l'air comprimé est
Fonctionnement :
évacué de la chambre A par la soupape
Accumulation de pression sans régu- a) Accumulation de pression de retenue (d) au niveau du raccord 4, la
lation de l'ABS : Les aimants (M1 et M2) sont hors ten- pression de la chambre B ainsi que des
Les deux aimants de soupape (M1 et sion et la pression de commande reste raccords 22 et 23 s'échappe alors à l'air
M2) sont hors tension, le piston à seg- dans la chambre A. Le piston (c) se trou- libre par l'échappement entièrement
ment (f) est pressé par le ressort à pres- ve dans sa position gauche extrême et ouvert (le piston (c) se trouve dans une
sion (b) contre le siège (e) et le passage l'air d'alimentation s'écoule du raccord 1 position droite extrême) au niveau du
du raccord 1 à la chambre B est fermé. par les raccords 22 et 23 vers les cylin- siège (e) et de l'orifice d'échappement 3.
Si une pression de commande est ali- dres de frein.

94
DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)
3.
Adaptation du capteur ABS

La rotation de la roue est captée au moyens, les roues polaires comportent


moyen d'une roue polaire (1), qui est so- 100 dents.
lidaire du moyeu, et d'un capteur (3) Du fait de la formation en diagonale de la
d'impulsions qui est maintenu sur la pla- vitesse de référence, les rapports du
que de support de frein par l'intermédiai- nombre de dents et de la circonférence
re d'une douille de serrage. de la roue aux roues avant et arrière doi-
Dans les véhicules utilitaires petits et vent être égaux à quelques % près.

Capteur à tige ABS


441 032 … 0

Le capteur à tige inductif consiste en fait lequel baigne la bobine varie au rythme
en un aimant permanent en forme de bâ- du passage des dents, ce qui y engendre
tonnet sur lequel se trouve enroulée une tension alternative dont la fréquence est
proportionnelle à la vitesse de la roue.
bobine. Par le mouvement de rotation de
la roue dentée, le flux magnétique dans

Douille de serrage
899 760 510 4

La douille de fixation se compose de qua- mal. Ce genre de montage permet d'évi-


tre éléments ressorts maintenus solidai- ter de devoir procéder à un réglage de
res sur un côté, qui développent en l'entrefer ainsi qu'à l'orientation du cap-
charge une force entre le capteur qu'elle teur (sortie de câble).
va entourer et l'orifice dans lequel on va
Lors de son montage, la douille de serra-
l'introduire, de sorte qu'une fixation par
ge est placée avec une graisse résistan-
frottement est assurée pour le capteur.
te à la température et aux projections
De ce fait, le capteur peut être maintenu d'eau (Graisse silicone ou Staburag - n°
au travers de la douille de serrage d'une de commande 830 502 06. 4) dont le but
manière telle qu'il puisse, lors de son est de protéger l'ensemble contre la cor-
montage, être poussé à fond contre la rosion et l'intrusion de corps étrangers.
roue polaire et laisser un entrefer mini-

95
3. DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)

Electrovalve proportionnelle
ABS de régulation d'injec-
tion
472 250 … 0 (GBProp)

Fonction : Lors d'une alimentation en courant de


L'électrovalve proportionnelle comman- l'aimant, le noyau plongeur pousse le
de, via la pression envoyée au cylindre poussoir (a) vers le bas et ouvre l'admis-
de commande, le levier de réglage de la sion (b). L'air d'alimentation présent au
pompe d'injection. raccord 1 s'écoule maintenant au travers
du raccord 2 vers le cylindre de com-
La pression que l'électrovalve délivre à mande. En fonction de l'impulsion déli-
sa sortie est directement proportionnelle vrée par l'unité électronique, la pression
au courant d'excitation de la bobine, qui dans le cylindre de commande est main-
est contrôlé par modulation d'impulsions tenant maintenue (le noyau plongeur est
en largeur (PWM) opérée par l'ECU attiré et ferme l'admission) ou est à nou-
(GBProp) et à la pression sous laquelle veau supprimée (le plongeur est attiré
elle est alimentée. Le faible hystérésis plus loin, ouvre l'échappement (c) et l'air
permet une large gamme de pressions comprimé s'échappe via le raccord 3).
de cylindre de commande, qui rendent
possibles des mouvements de réglage
du levier de régulation tant très rapides
que quasiment stationnaires.

Fonctionnement :
En position de départ (aimant de valve
non excité), le noyau plongeur repose
sur le poussoir (a) et maintient l'admissi-
on (b) fermée.

96 1
DISPOSITIF ANTIBLOCAGE (ABS)
3.
Cylindre de travail
(Cylindre de commande)
421 44. … 0 (GBProp)

Fig. 1

Fig. 2

Le cylindre de commande est intercalé gauche. Du fait de ce mouvement ren-


dans la timonerie normale qui relie la pé- trant de la tige de piston, le levier de ré-
dale d'accélérateur au levier de réglage glage de la pompe d'injection est
de la pompe d'injection. Lors de la com- déplacé dans la direction de ralenti de la
mande de l'électrovalve proportionnelle pompe d'injection. Selon l'endroit de
ASR de régulation d'injection, l'air com- montage, on utilisera un cylindre de
primé s'écoule via le raccord 1 dans la commande à tige rentrante (Fig. 1) ou à
chambre A et déplace le piston vers la tige sortante (Fig. 2).

Cylindre de travail
(Cylindre avec butée de
ralenti)
421 444 … 0 (GBProp)

Pour les pompes d'injection à un levier, il


est nécessaire d'utiliser un tel cylindre
comportant une butée de ralenti, afin
d'éviter que le moteur soit mis à l'arrêt
lors d'une limitation de vitesse, à condi-
tion que le levier de la pompe du cylindre
de travail puisse être placé dans la posi-
tion zéro.

97
4.

Ralentisseurs pour véhicules à


moteur

99
4. RALENTISSEURS POUR VEHICULES A
MOTEUR
Légende:
a Valve de sécurité à quatre circuits

b Réservoir d'air

c Robinet de freinage du véhicule à


moteur

d Relais de courant de commande

f Cylindre de travail pour la pompe d'in-


jection de carburant

g Cylindre de travail pour le clapet


d'étranglement d'échappement

h Valve à 3 voies (Distributeur 3/2)

Fig. 1

Les autobus et autocars d'un poids maxi- dépendamment du dispositif de freinage


mum autorisé de plus de 5,5 T ainsi que de service, ce qui permet de ménager
les autres véhicules d'un poids maxi- les freins aux roues mécaniques.
mum autorisé supérieur à 9 T doivent,
selon le § 41 du StVZO (Code de la route Fig. 1 :
allemand) être pourvus d'un ralentisseur La mise en œuvre du dispositif de freina-
additionnel. Sont admis comme ralentis- ge par pression de retenue du moteur
seurs le frein moteur ou tout autre dispo- s'opère par actionnement par le pied
sitif de mode de freinage similaire. d'une valve à trois voies (h) qui alimente
en air le cylindre de travail du clapet
Le dispositif de freinage par pression de d'étranglement et de la pompe d'injec-
retenue du moteur (frein moteur) a pour tion.
mission de freiner le véhicule tracteur in-

Légende:
a Valve de sécurité à quatre circuits

b Réservoir d'air

d Relais de courant de commande

e Electrovalve à 3 voies

f Cylindre de travail pour la pompe d'in-


jection de carburant

g Cylindre de travail pour le clapet


d'étranglement d'échappement

i Robinet de freinage à pied du véhicu-


le moteur avec interrupteur électrique

Fig. 2

Fig. 2 : retenue du moteur est mis en fonction


Elle représente la liaison entre le monta- par la fermeture de l'interrupteur électri-
ge électropneumatique du dispositif de que incorporé dans le robinet de freina-
freinage par pression de retenue du mo- ge, ce qui alimente l'électrovalve à 3
teur et le dispositif de freinage de servi- voies via le contact de travail du relais
ce. (d). Ce ralentisseur est donc systémati-
quement mis en circuit lors de chaque
Lorsque le robinet de freinage à deux cir- freinage de service, ce qui permet de
cuits du véhicule moteur (i) est actionné, ménager les freins aux roues mécani-
le dispositif de freinage par pression de ques.

100
RALENTISSEURS POUR VEHICULES A
MOTEUR
4.
Valve à 3 voies
(Distributeur 3/2)
463 013 … 0

Fonction : d'admission (e). L'air comprimé s'écoule


Alimenter en air et mettre à l'atmosphère maintenant au travers du raccord 2 vers
des cylindres de travail, dans ce cas pré- les cylindres de travail en aval.
cis, du dispositif de freinage par pression
de retenue du moteur. Lorsque l'on relâche le bouton de com-
mande (a), le ressort de pression (c) re-
Fonctionnement : pousse le poussoir (b) dans sa position
haute extrême. Sous l'action de la pres-
L'air comprimé en provenance du réser-
sion d'alimentation et du ressort de pres-
voir d'alimentation se propage au travers
sion (f), la valve d'admission (e) suit le
du raccord 1 dans la valve à 3 voies (dis-
mouvement vers le haut du poussoir (b)
tributeur 3/2) et aboutit sous la valve
et ferme le passage vers le raccord 2.
d'admission (e) fermée. Par pression du
L'air comprimé présent au raccord 2
bouton de commande (a), le poussoir (b)
s'écoule, au travers de l'échappement
est déplacé vers le bas à l'encontre de la
(d) qui s'ouvre, vers le raccord 3 et les
force que développe le ressort de pres-
cylindres de travail sont à nouveau mis à
sion (c). Lors de son mouvement, il vient
l'atmosphère.
comprimer la valve d'admission (e) et
obture l'échappement (d). Dans la suite
de son mouvement, il ouvre la valve

101
4. RALENTISSEURS POUR VEHICULES A
MOTEUR
Cylindre de travail
421 410 … 0 et
421 411 … 0

412 410

421 411

Fonction : le d'accélérateur et le cylindre de travail


Couper la pompe d'injection diesel et ac- est réalisée de telle manière que la pé-
tionner le clapet d'étranglement du dis- dale d'accélérateur ne puisse être enfon-
positif de freinage par pression de cée lorsque le dispositif de freinage par
retenue du moteur. pression de retenue du moteur est acti-
vé.
Fonctionnement : Dans le cylindre de travail 421 411 … 0,
L'air comprimé en provenance de la val- la force du piston est transmise au clapet
ve (ou de l'électrovalve) à 3 voies s'écou- d'étranglement situé dans la conduite
le au travers du raccord 1 dans le d'échappement, qui est de ce fait obtu-
cylindre de travail. Il actionne le piston rée. Par suite de la retenue des gaz
(a) et fait sortir la tige de piston (b) à l'en- d'échappement, un fort ralentissement
contre de la force des ressorts de pres- de la vitesse du moteur s'opère, assu-
sion (c). rant ainsi un freinage substantiel du vé-
hicule.
Dans le cylindre de travail 421 410 … 0,
la force qui s'exerce sur le piston (a) est Lorsque le cylindre est mis à l'atmosphè-
transmise au levier de commande de la re, le piston (a) se déplace à nouveau
pompe d'injection et place cette dernière sur sa position de départ sous l'effet des
dans la position de ralenti ou dans la po- ressorts de pression (c).
sition d'arrêt. La timonerie entre la péda-

102
RALENTISSEURS POUR VEHICULES A
MOTEUR
4.
Manocontacteur
441 014 … 0

Fonction: Cette liaison sera supprimée lors d'une


chute ultérieure de la pression.
Selon l'exécution du manocontacteur,
mettre en circuit ou mettre hors circuit
certains appareils et/ou témoins lumi- Exécution "A" (Mise hors circuit):
neux électriques. Lorsque la pression de commutation est
atteinte, la membrane (d) et le poussoir
Fonctionnement: (c) qu'elle comporte sont soulevés. Le
poussoir (c) soulève la languette de con-
Exécution "E" (Mise en circuit): tact (a) et la liaison électrique entre les
Lorsque la pression de commutation est
pôles (a et b) est interrompue.
atteinte, la membrane (d) et la languette
de contact (e) qu'elle comporte sont sou-
levées et une liaison électrique est éta- Cette liaison sera rétablie lors d'une chu-
blie entre les pôles (a et b). te ultérieure de la pression.

Electrovalve d'alimentation
à 3 voies
472 170 … 0

Fonction: déplace vers le haut, l'échappement (a)


Alimenter en air comprimé la conduite de se ferme et l'admission (c) s'ouvre. L'air
travail lorsque l'électroaimant est alimen- d'alimentation s'écoule maintenant du
té. raccord 1 vers le raccord 2 et alimente la
conduite de travail.
Fonctionnement:
La conduite d'alimentation en provenan- Après interruption de l'excitation de la
ce du réservoir d'air est branchée au rac- bobine d'électroaimant (e), le ressort (d)
cord 1. Le noyau plongeur (b) conçu repousse le noyau plongeur (b) dans sa
comme corps de valve maintient l'admis- position de départ. Ceci provoque la fer-
sion (c) fermée sous l'effet de la force du meture de l'admission (c), l'ouverture de
ressort de pression (d). l'échappement (a) et donc la mise à l'at-
mosphère de la conduite de travail au
Lors de l'excitation de la bobine d'élec- travers de l'orifice A et de l'orifice
troaimant (e), le noyau plongeur (b) se d'échappement 3.

103
5.

Système de freinage à régulation


électronique (EBS)

105
5. SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
Introduction : La pression croissante de la concurren- Les fonctions de surveillance et de dia-
ce dans l'industrie du transport entraîne gnostic qu'assure le système de freinage
un accroissement continu des exigences à régulation électronique représentent
auxquelles doivent satisfaire les disposi- un progrès dans le cadre de la gestion
tifs de freinage. L'introduction du systè- efficace de la logistique du parc de véhi-
me de freinage à régulation électronique cules. En outre, l'EBS augmente nota-
EBS constitue une étape logique dans blement la sécurité du véhicule et du
cette évolution. Le système EBS offre la trafic, grâce à la réduction de la distance
possibilité d'une répartition toujours opti- de freinage, à la stabilité de freinage
male des forces de freinage, tant entre améliorée et à l'indication d'usure des
les freins aux roues individuels qu'entre garnitures de frein.
véhicule à moteur et remorque.

Avantages de l'EBS L'EBS assure une réduction La régulation de pression harmonise


sensible des coûts d'exploita- l'usure des garnitures entre les es-
sieux avant et arrière. L'usure totale
tion
est réduite à un minimum grâce à
Le système de freinage commandé une répartition uniforme de la charge
électroniquement relie entre elles un de freinage qu'assument tous les
grand nombre de fonctions. Le but freins aux roues. En outre, les inter-
est de faire baisser les coûts d'exploi- valles de remplacement des garnitu-
tation, tout en sauvegardant une sû- res et de maintenance sont rendus
reté de freinage maximale, par égaux entre eux. Il en résulte une ré-
exemple en diminuant la vitesse duction substantielle des coûts d'im-
d'usure des garnitures des freins aux mobilisation des véhicules.
roues.

Structure du système Le système décrit ci-après constitue un WABCO recommande un EBS dispo-
développement commun de Daimler sant d'une régulation individuelle de l'es-
Benz AG et de WABCO et se rapporte sieu avant, d'une autre régulation
au système de freinage Telligent® (an- individuelle de l'essieu arrière et d'une
ciennement EPB). commande de remorque.
Ce système est une des composantes Cet EBS comporte une composante pu-
de la catégorie de véhicules lourds "AC- rement pneumatique à deux circuits su-
TROS" de Daimler Benz. Il comporte perposée et une autre composante
des caractéristiques, composants et électropneumatique monocircuit à la-
fonctions spécifiques qui ont été rempla- quelle est conférée la plus haute priorité.
cés par des solutions propres à WABCO Cette configuration est connue sous le
dans des applications EBS d'autres nom de "Système 2P/1E".
constructeurs de véhicules. Font partie
La composante électropneumatique mo-
de ces solutions les composantes et
nocircuit se compose d'une unité de
fonctions suivantes:
commande électronique centrale (modu-
– Valve de redondance, redondance le central), du modulateur d'essieu arriè-
d'essieu arrière re à électronique intégrée, d'un
comparateur de freinage - comportant
– Certaines fonctions de régulation
deux capteurs de valeur de consigne de
particulières dans le domaine de la
la force de freinage et des actionneurs
répartition des forces de freinage,
de frein intégrés ainsi qu'une valve re-
de la régulation d'usure des garnitu-
lais proportionnelle - de deux valves ABS
res et de la commande de remor-
pour l'essieu avant et d'une valve élec-
que.
tropneumatique de commande de re-
Eléments de l'EBS WABCO morque.
La composante pneumatique à deux cir-
La structure et la composition de l'EBS
cuits (de priorité inférieure) présente une
WABCO confèrent au constructeur de
structure classique de dispositif de frei-
véhicules une grande souplesse lors de
nage conventionnel. Cette composante
l'établissement des plans d'installation
remplit un rôle de redondance et est seu-
du système. L’envergure du système
lement active en cas de défaillance du
permet de répondre à de nombreuses
circuit électropneumatique.
exigences. Afin que soient remplies les
exigences de l'utilisateur du véhicule,

106
SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
5.
Dispositif de freinage pour camion 4x2 :

Légende:
1 Unité de commande centrale 2 Comparateur de freinage 3 Valve relais proportionnelle
4 Electrovalve ABS 5 Modulateur d'essieu arrière 6 Valve de redondance
7 Valve de commande de remorque

1 107
5. SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
Schéma fonctionnel :

Commande de remorque
Légende:
1 Comparateur de freinage
2 Valve relais proportionnelle
3 Electrovalve ABS
4 Capteur de vitesse de rotation
5 Capteur d'usure
6 Valve de redondance
7 Modulateur d'essieu arrière
8 Valve de commande de remorque

Essieu arrière
Essieu avant

108
SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
5.
Unité de commande centrale L'unité de commande centrale sert à la remorque s'opère de façon semblable.
commande et à la surveillance du systè- En outre, les vitesses des roues sont
446 130 … 0
me de freinage à régulation électroni- évaluées en vue de pouvoir, en cas de
que. Elle définit la valeur de consigne de tendance au blocage, procéder à une ré-
la décélération à partir du signal reçu du gulation ABS par modulation des pres-
comparateur de freinage. La valeur de sions de freinage dans les cylindres de
consigne de la décélération et les vites- frein. L'unité de commande centrale
ses des roues mesurées par les cap- échange des données avec le modula-
teurs de vitesse de rotation forment le teur d'essieu (dans les systèmes 6S/6M,
signal d'entrée pour la régulation électro- avec les modulateurs d'essieu) via le bus
pneumatique, qui va permettre le calcul de données du système EBS. Les re-
des valeurs de consigne de freinage morques freinées électriquement sont
pour l'essieu avant, l'essieu arrière et la pilotées au travers d'une interface de
valve de commande de remorque. La va- données selon ISO 11992.
leur de consigne de pression pour l'es-
sieu avant est comparée à la valeur de L'unité de commande centrale communi-
pression effective instantanée et les dif- que avec les autres systèmes (régula-
férences qui en résultent sont régulées à tion du moteur, ralentisseur, etc.) du
l'aide de la valve proportionnelle. La mo- véhicule à moteur via un bus de données
dulation de la pression de commande de du véhicule.

Comparateur de freinage Le comparateur de freinage sert à la gé- tion d'impulsions en largeur. De plus, les
nération de signaux électriques et pneu- pressions de redondance pneumatiques
480 001 … 0 matiques pour l'alimentation en air et la sont modulées dans le circuit 1 (raccord
mise à l'atmosphère du système de frei- 21) et dans le circuit 2 (raccord 22). De
nage à régulation électronique. L'appa- ce fait, la pression du 2ème circuit est lé-
reil est construit sur la base de deux gèrement retenue. Sur demande particu-
circuits pneumatiques et de deux circuits lière du client, la courbe caractéristique
électriques. Le début d'actionnement est pneumatique du 2ème circuit peut être in-
électriquement enregistré par un inter- fluencée. En cas de défaillance d'un des
rupteur double (a). La course du pous- circuits (électrique ou pneumatique), les
soir d'actionnement (b) est mesurée par autres circuits continuent de fonctionner
capteur et délivrée sous la forme d'un si- normalement.
gnal électrique comportant une modula-

109
5. SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)

Valve relais proportionnelle portionnelle (a), de la valve relais (b) et nelle (a) en une pression de commande
du capteur de pression (c). La modula- de la valve relais. La pression de sortie
480 202 … 0
tion et la surveillance électriques sont as- (raccord 2) de la valve relais proportion-
surées par l'unité de commande centrale nelle est proportionnelle à cette pression
La valve relais proportionnelle est mise
du système hybride (électropneumati-
en œuvre dans le système de freinage à de commande. La modulation pneumati-
que/pneumatique).
régulation électronique en tant qu'organe que de la valve relais (raccord 4) s'opère
final de réglage de la pression de freina- par la pression redondante (de soutien)
Le courant de commande appliqué par
ge à l'essieu avant. qui est déterminée par le comparateur de
l'unité de commande centrale est con-
Elle se compose de l'électrovalve pro- verti à l'aide de l'électrovalve proportion- freinage (raccord 22).

Valve de redondance Fonction de valve à 3 voies (distribu- Retenue de pression afin de pouvoir,
teur 3/2) pour le maintien de redon- en cas de redondance, synchroniser
480 205 … 0
dance alors que le circuit de freinage le début de la modulation de pression
La valve de redondance sert à alimenter électropneumatique est intact. sur les essieux avant et arrière.
en air et à mettre rapidement à l'atmos-
phère le cylindre de frein de l'essieu ar- Fonction de valve relais pour amélio- Réduction de pression afin d'éviter
rière en cas de redondance et se rer la fonction de transfert de la re- autant que possible, en cas de re-
compose de plusieurs unités de valve, dondance. dondance, un surfreinage de l'essieu
qui remplissent entre autres les fonctions arrière (réduction d'environ 2 : 1).
suivantes:

110
SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
5.

Modulateur d'essieu Le modulateur d'essieu régule la pres- Le raccord de deux capteurs pour la dé-
sion de cylindre de frein de chaque côté tection d'usure des garnitures est prévu.
480 103 … 0 d'un ou de deux essieux.
Le modulateur d'essieu comporte une
Il comporte deux canaux pneumatiques entrée supplémentaire pour un circuit de
de régulation de pression indépendants frein pneumatique redondant. Une valve
(canaux A et B) - avec chacun une valve de retenue à deux voies par côté envoie
d'alimentation et de mise à l'atmosphère la plus haute des deux pressions, en cas
- et une partie électronique de régulation de redondance à l'essieu arrière (élec-
commune. La définition des valeurs de tropneumatique ou redondante), vers le
consigne des pressions et la surveillan- cylindre de frein.
ce externe s'opèrent dans l'unité de com-
mande centrale.

En outre, les vitesses de roue sont dé-


tectées et mesurées par deux capteurs
de vitesse de rotation. En cas de tendan-
ce au blocage ou à l'emballement, la
pression de consigne est modifiée.

111
5. SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)

Valve de commande de re- La valve de commande de remorque est à l'aide d'une électrovalve proportionnel-
mise en œuvre dans le système de frei- le - en une pression de commande pour
morque
nage à régulation électronique en tant la valve relais. La pression de sortie de la
480 204 … 0 qu'organe final pour la modulation de la valve de commande de remorque est
pression à la tête d'accouplement proportionnelle à cette pression de com-
mande.
La valve de commande de remorque se
compose d'une électrovalve proportion- La modulation pneumatique de la valve
nelle (a), d'une valve relais (c), d'une val- relais résulte de la pression redondante
ve de sécurité (d) pour le cas de rupture du comparateur de freinage (raccord 42)
d'attelage et d'un capteur de pression et de la pression de sortie du robinet de
(b). La modulation électrique et la sur- freinage à main (raccord 43).
veillance s'opèrent dans l'unité de com-
mande centrale.

Le courant de commande engendré


dans la partie électronique est converti -

112
SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
5.
L'EBS sur remorque Dans les schémas des pages 64 et 65 lation électronique, ce qui facilite le
est représenté un dispositif de freinage paramétrage.
pneumatique CE tel qu'il se rencontre
actuellement en Europe. En fait, ce dis- Par la mise en œuvre de circuits de
positif de freinage pour semi-remorque régulation de pression qui fonction-
se compose d'une valve relais d'urgence nent de façon précise, les écarts qui
de remorque, d'un correcteur ALB et surviennent par rapport aux caracté-
d'un dispositif ABS. ristiques des valves pneumatiques
peuvent être pratiquement éliminés.
Dans le cas d'une remorque à timon, à
ces composants viennent s'ajouter un
Grâce à la "conduite de commande
correcteur ALB additionnel, une valve
électrique" et à une régulation élec-
d'adaptation sur l'essieu avant et une
tronique, le temps de réaction du
valve de limitation de pression sur l'es-
système peut être réduit et contribuer
sieu arrière.
de la sorte à un raccourcissement de
Bien que ce dispositif de freinage CE ait la distance de freinage et à une aug-
atteint un haut degré de développement, mentation de la stabilité dynamique
en particulier grâce à l'utilisation d'un dis- de l'ensemble "tracteur-remorque".
positif ABS, il est potentiellement sus-
ceptible de profiter des améliorations Elargissement des possibilités de
suivantes: diagnostic pour la totalité du disposi-
tif de freinage, tant pour la mainte-
Diminution de la multiplicité / du nom- nance que pour les réparations.
bre des composants, assurant une
réduction des coûts. Ces améliorations ont été à la base du
développement d'un système de freina-
Remplacement des valves pneumati- ge à régulation électronique EBS pour
ques nécessaires (et du réglage qui remorques.
EBS pour semi-remorque s'ensuit) par application d'une régu-
4S/2M
1 Valve relais d'urgence de
remorque EBS
2 Modulateur de remorque
EBS Alimentation
('Automatique')
3 Capteur ABS
4 Capteur de charge
d'essieu
5 Capteur de pression
5 Manocontacteur
Commande ('Service')
7 Valve de redondance

Fig. 1

Description du dispositif d'une valve relais d'urgence de remor-


Le dispositif standard EBS, par exemple que EBS, d'un capteur de charge d'es-
pour une semi-remorque à 3 essieux sieu et de capteurs ABS. Lors de la mise
(Fig. 1), régule de façon électronique les en œuvre sur des semi-remorques ou
pressions de freinage de chaque côté. des remorques à timon comportant un
Le dispositif se compose d'un modula- essieu directeur, un système supplé-
teur de remorque compact à deux cir- mentaire - comportant une valve relais
cuits avec interface numérique selon ISO EBS sur l'essieu directeur - est nécessai-
1199-2 vers le véhicule tracteur EBS, re (Fig. 2).

1 113
5. SYSTEME DE FREINAGE A REGULATION
ELECTRONIQUE (EBS)
Les remorques avec dispositif de freina- bles, hormis le transfert des valeurs de
ge électronique doivent être compatibles consigne par l'interface CAN. Les va-
avec les véhicules tracteurs convention- leurs de consigne sont délivrées par le
nels et avec les véhicules tracteurs frei- capteur de pression de la valve relais
nés par EBS. Elles doivent pouvoir être d'urgence de remorque, qui jauge la
freinées de façon pneumatique redon- pression de commande de remorque.
dante en cas de défaillance de l'EBS.
Fonctionnement de redondance
Trois modes de fonctionnement sont dès En cas de défaillance de l'alimentation
lors possibles: électrique, le freinage peut toujours avoir
lieu de façon purement pneumatique,
Fonctionnement étant attelée à un cependant sans régulation de la force de
nouveau véhicule tracteur doté de freinage en fonction de la charge et sans
l’EBS et pourvu d'une liaison fonction ABS.
ISO-7638 avec interface CAN.
Lors du fonctionnement en redondance,
Toutes les fonctions EBS peuvent être la fonction de transfert correspond à cel-
utilisées. La transmission des valeurs de le des dispositifs de freinage convention-
consigne par le véhicule tracteur vers la nels actuels. Lorsqu'il y a modulation
remorque a lieu via l'interface de don- pneumatique de la remorque EBS, un
nées. meilleur transfert se produit grâce au
gain de temps qu'apporte la mesure
Fonctionnement étant attelée à un vé- électrique par capteur de la pression de
hicule tracteur conventionnel qui est commande. En cas d'opération attelée à
pourvu d'une prise de liaison un véhicule tracteur EBS et d'une modu-
ISO-7638 mais ne posséde pas d'in- lation par CAN, l'établissement de pres-
terface CAN. sion dans la remorque EBS s'opère
pratiquement en synchronisme avec ce-
Toutes les fonctions EBS sont utilisa- lui du véhicule tracteur.

EBS pour remorque à timon


4S/2M
1 Valve relais d'urgence
de remorque EBS

2 Modulateur de remorque
EBS
Alimentation
3 Capteur ABS ('Automatique')
4 Capteur de charge d'essieu

5 Capteur de pression

6 Manocontacteur
Commande ('Service')
7 Valve de redondance

8 Valve relais EBS

Fig. 2

114
6.

Suspension pneumatique et ECAS


(Régulation électronique de niveau)

115
6. SUSPENSION PNEUMATIQUE

Les véhicules utilitaires et les autobus mation d'air minime, ce qui permet le Avantages de la suspension
sont de plus en plus fréquemment équi- fonctionnement du compresseur sous pneumatique
pés de dispositifs de suspension pneu- faible débit. En outre, la production de
matique. condensat et l'encrassement sont ré- 1. Par modification des pressions de
duits. De tels systèmes sont cependant coussin en fonction de l'état de char-
Ceci confère aux véhicules utilitaires une compliqués sur le plan technique et se ge du véhicule, une distance cons-
plus grande disponibilité, les temps de révèlent assez chers à l'achat. tante entre la route et le châssis du
chargement et de déchargement étant véhicule est maintenue. Ceci permet
considérablement réduits par l'utilisation Pour ces raisons, on emploiera plus vo- de garantit une hauteur constante
de la fonction de mise à niveau du véhi- lontiers dans les autobus et véhicules uti- pour l'embarquement ou le charge-
cule lors de ces opérations. Dans les litaires des dispositifs de suspension ment et de disposer de phares tou-
autobus, le confort de conduite est accru pneumatique à circuit ouvert. Comme ce jours bien réglés.
grâce, d'une part, à l'adaptation de la for- systèmes rejette dans l'atmosphère l'air
ce de suspension au nombre de person- qui n'est pas nécessaire, le dispositif de 2. Grâce à la modification des pres-
nes transportées et, d'autre part, au production d'air comprimé doit être plus sions de coussin, le confort de sus-
maintien d'une hauteur d'embarquement généreusement dimensionné. Ce systè- pension reste constant dans toute la
constante. me de suspension est simple en ce qui plage de chargement. Le passager
concerne la commutation des valves re- d'un autobus équipé de cette sus-
Suspensions pneumatiques quises. pension appréciera toujours les réac-
tions souples de ce système. Des
Dans le cadre de la conception et de la Les deux types de suspension (éléments marchandises fragiles peuvent être
réalisation des dispositifs de suspension de suspension mécanique ou dispositifs transportées sans grand risque de
pneumatique, les systèmes suivants ont, de suspension pneumatique) ne sont, dégâts. Le phénomène bien connu
jusqu'à présent, été utilisés: bien entendu, pas en mesure de répon- de sautillement du véhicule vide ou
dre à toutes les contraintes techniques peu chargé disparaît lorsqu'une sus-
a/ Suspensions pneumatiques à imposées. La comparaison entre les pension pneumatique est utilisée.
circuit pneumatique fermé deux systèmes démontre cependant que
b/ Suspensions pneumatiques à la suspension pneumatique présente 3. La stabilité de direction et la trans-
circuit pneumatique semi-fermé des avantages considérables comparati- mission des forces de freinage sont
vement à la suspension mécanique. améliorées du fait que toutes les
c/ Suspensions pneumatiques à C’est particulièrement intéressant lors- roues restent toujours en contact
circuit pneumatique ouvert. qu’il faut prendre en compte l'exigence avec la route.
Les systèmes de suspension a/ et b/ ci- d'une séparation entre les éléments de
guidage/commande des roues et ceux 4. La pression présente dans les cous-
dessus sont principalement utilisés dans
de la suspension afin d'obtenir une sins de suspension, qui est fonction
les véhicules de transport de personnes.
meilleure tenue de route du véhicule. de l'état de charge du véhicule, peut
Ils présentent l'avantage d'une consom-
être utilisée de façon idéale pour la
commande du correcteur ALB (régu-
lation des forces de freinage en fonc-
tion de la charge).

Coussin de suspension 5. La mise de la plate-forme du véhicule


pneumatique
Luftfederbalg
au niveau requis rend le chargement
et le déchargement de conteneurs
aisés et rationnels.
8

Alimentation en provenance du
6. Le revêtement routier est ménagé
dispositif de freinage de service par ce genre de suspension.
41 42
1 2, 3
Vorrat 1 21 22 9
1 2 21
1 2 1 1 2
Dans un dispositif de suspension pneu-
22
von der 4 23 24 matique, les appareils de production d'air
Betriebsbremsanlage 12 23
6 ALB-Regler
Correcteur ALB
5 comprimé, d'accumulation d'air compri-
mé et de commande pneumatique doi-
7 8 vent former une unité harmonieuse avec
les éléments de guidage/commande des
roues et de suspension.

Voir ci-contre le schéma d'un dispositif


de suspension pneumatique de semi-re-
Exemple de suspension pneumatique sur semi-remorque (Soulèvement et Abaissement) morque.

116
SUSPENSION PNEUMATIQUE
6.
Valve de suspension
464 006 … 0

Fonction : du poussoir en fonction de l'amplitude du


Réguler la pression de coussin de sus- mouvement du levier.
pension pneumatique en fonction de la
La position de fermeture de la valve est
distance entre le châssis et l'essieu. La
atteinte sous l'effet du soulèvement du
valve de suspension pneumatique 464
châssis résultant du gonflage des cous-
006 100 0 comporte une valve à 3 voies
sins de suspension et de la fermeture de
(distributeur 3/2) additionnelle, qui se
la valve d'admission (b) commandée par
ferme à partir d'un angle de levier donné
le levier (f). Dans cette position, les rac-
préréglé et qui - lors d'un actionnement
cords 21 et 22 sont reliés entre eux via
ultérieur du levier - passe à une fonction
un étranglement transversal.
de mise à l'atmosphère. Grâce à cette
"Limitation de hauteur", le véhicule ne Le déchargement du véhicule inverse ce
sera pas soulevé au-delà du niveau processus. Le châssis du véhicule se
autorisé par l'action du robinet à tour- soulève sous l'effet de la haute pression
nant. qui règne dans les coussins de suspen-
sion et le levier (f) avec l'excentrique (e)
Fonctionnement : ainsi que la pièce de guidage (d) sont ti-
Lorsque la charge du véhicule s'accroît, rés vers le bas. De ce fait, le poussoir
son châssis - avec la valve de suspen- s'abaisse de son siège étanche sur la
sion y fixée - se déplace vers le bas. De valve d'admission (b), de sorte que l'air
ce fait, la liaison qui existe entre l'essieu excédentaire des coussins de suspen-
et la valve de suspension actionne le le- sion s'échappe à l'air libre au travers de
vier (f) et, via l'excentrique (e), la pièce l'orifice de mise à l'atmosphère (c) du
de guidage (b) vers le haut. Le poussoir poussoir et de l'orifice d'échappement 3.
qui repose sur la pièce de guidage ouvre Le mouvement de descente du châssis
alors la valve d'admission (b). L'air com- qui s'ensuit replace le levier (f) dans sa
primé qui parvient dans l'appareil, à par- position horizontale normale.
tir du réservoir d'alimentation via le
raccord 1 et le clapet de retenue (a), peut Du fait de l'obturation de l'orifice de mise
maintenant s'écouler vers les coussins à l'atmosphère (c) par suite de la pose du
de suspension au travers des raccords poussoir sur la valve d'admission (b), la
21 et 22. Pour limiter au maximum la valve de suspension pneumatique se re-
consommation d'air, la section transver- trouve dans sa position de fermeture.
sale du passage de l'air est modifiée en
deux étapes par les alésages rainurés

117
6. SUSPENSION PNEUMATIQUE

Robinet à levier tournant


463 032 … 0

I II III IV V
23 22
24 21

STOP STOP
3
1

Fonction : position "Stop". Lorsque la hauteur de


Commander le soulèvement ou l'abais- soulèvement, mesurée à l'essieu, est su-
sement du châssis du véhicule à moteur périeure à 300 mm, le § 8, alinéa 1 de
ou de la remorque, notamment pour la l'UVV VBG 8 allemand impose un retour
mise de la plate-forme au niveau du quai automatique à l'état initial; la modifica-
de chargement (dispositif de monte et tion … 120 0 est à utiliser à cet effet.
baisse). Dans la position "Stop", les raccords des
valve de suspension pneumatique 21 et
Fonctionnement : 23 sont obturés, ainsi que les raccords
Dans la position "Marche" de la poignée des coussins de suspension 22 et 24.
de commande, le dispositif de relevage Les béquilles de plate-forme peuvent
est mis hors service. Le robinet à levier maintenant être déployées.
tournant laisse le passage libre à l'air
comprimé devant s'écouler entre les val- L'abaissement du châssis sous le niveau
ves de suspension (raccords 21 et 23) et normal, qui est requis pour le décharge-
les coussins de suspension (raccords 22 ment des conteneurs ou pour la pose de
et 24). la plate-forme sur ses béquilles et le dé-
chargement des marchandises s'y trou-
L'appareil comporte en outre quatre po- vant, se commande en plaçant la
sitions de crantage de la poignée, à poignée de commande sur la position
l'aide desquelles il est procédé à l'ali- "Abaisser". Comme c'était déjà le cas
mentation ou la mise à l'atmosphère des pour "Soulever", les raccords 21 et 23
coussins de suspension nécessaire au sont obturés. Par contre, les coussins de
soulèvement ou à l'abaissement du suspension pneumatique (raccords 22 et
châssis. 24) sont maintenant mis à l'atmosphère
Pour soulever le châssis, la poignée est via l'orifice d'échappement 3.
débloquée en l'enfonçant dans le sens
axial et en la plaçant alors - en passant On met fin à ce mouvement d'abaisse-
par la position "Stop" - sur la position ment en plaçant la poignée de comman-
"Soulever", dans laquelle les raccords 21 de sur "Stop". Les raccords 21, 22, 23 et
et 23 sont obturés et les coussins de 24 sont ainsi obturés. Lorsque le déchar-
suspension pneumatique (22 et 24) sont gement de la plate-forme est terminé, le
reliés au réservoir d'alimentation au tra- châssis sera remis en régime de régula-
vers du raccord 1. tion de niveau par la mise en circuit des
valves de suspension en plaçant la poi-
Quand le niveau voulu est atteint, on gnée de commande sur la position "Mar-
place la poignée de commande sur la che".

118
REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
6.
Introduction : ECAS est l'acronyme correspondant à la à l'aide de paramètres de fonction
dénomination anglaise "Electronically (programmation en fin de chaîne).
Controlled Air Suspension" qui signifie
"Suspension Pneumatique Régulée Concept de sécurité clair et possibili-
Electroniquement". té de diagnostic.

L'ECAS est un dispositif de suspension Contrairement à la suspension pneuma-


pour véhicules régulé électroniquement tique commandée mécaniquement,
qui assure, en tant que système, de dans laquelle la valve mesurant le ni-
nombreuses fonctions. Par utilisation veau commande également la suspen-
d'unités de commande électronique, le sion pneumatique, la régulation de
système original a pu être amélioré dans l'ECAS est assurée par une partie élec-
le sens suivant: tronique qui commande la suspension
Diminution de la consommation d'air pneumatique par des électrovalves en
lors de la marche. fonction des valeurs de mesure déli-
vrées par des capteurs.
Possibilité de maintenir différents ni- Outre la régulation du niveau normal, la
veaux constants (notamment en vue partie électronique contrôle également,
de l'utilisation avec un quai de dé- en liaison avec la télécommande, les
chargement) par une régulation auto- autres fonctions qui ne pouvaient être
matique. assurées dans les suspensions pneu-
matiques conventionnelles qu'au prix de
L'installation de ce système dans des l'utilisation d'un grand nombre de valves
dispositifs complexes est plus sim- additionnelles.
ple, moins de conduites étant néces-
saires. Des fonctions supplémentaires peuvent
être réalisées grâce à l'ECAS.
Possibilité d'intégrer sans la moindre
difficulté des fonctions supplémentai- On peut installer l'ECAS sur les diffé-
res telles que la mémorisation de ni- rents types de remorques à différents
veaux du véhicule, la compensation stades de montage.
d'écrasement des pneumatiques, la L'ECAS ne fonctionne que lorsque le
protection contre les surcharges, contact est mis. Son alimentation électri-
l'aide à la manœuvre et la comman- que est délivrée sur les remorques par le
de automatique d'essieux relevables. dispositif ABS. En outre, l'ABS met à la
disposition de l'ECAS le signal appelé
Accélération des processus d'ali- C3, qui contient l'information relative à la
mentation et de mise à l'atmosphère vitesse actuelle du véhicule.
par utilisation de valves à grandes
sections transversales. Afin que l'on puisse régler la hauteur
d'une remorque dételée, l'utilisation
Grand confort d'utilisation en toute d'une batterie montée sur la remorque,
sécurité pour le personnel grâce à qui y délivre ainsi l'alimentation électri-
l'utilisation d'une télécommande. que requise, est prévue en option.

Système très souple grâce à la pro-


grammation de sa partie électronique

Système de base :
1 UCE (Unité de Commande
Electronique)
du niveau

2 Télécommande
consigne

3 Capteur de déplacement

4 Electrovalve

5 Coussin de suspension
pneumatique

119
6. REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
Description du fonctionnement Un témoin d'avertissement indique, s'il y
a lieu, au chauffeur que le niveau se
Un capteur de déplacement (3) détecte trouve hors des limites de celui prescrit
en permanence le niveau du véhicule et pour la marche du véhicule (niveau nor-
transmet à la partie électronique (1) la mal).
valeur mesurée actuelle. Si la partie
électronique décèle, après traitement Le clignotement de ce même témoin in-
des signaux, un écart par rapport au ni- dique l'existence d'une erreur de systè-
veau de consigne, elle commande une me qui a été décelée par l'UCE (Unité de
électrovalve (4) en admission ou en mise Commande Electronique).
à l'atmosphère suivant le cas pour opé-
rer la modification voulue du niveau. Schéma du système de base :
1 UCE (Unité de Commande Electroni-
Grâce à la télécommande (2), l'utilisa- que)
teur peut modifier - en dessous d'une vi- 2 Télécommande
tesse limite donnée (ou à l'arrêt) - la
3 Capteur de déplacement
valeur de consigne du niveau. Cette
fonction est importante, par exemple, 4 Electrovalve
lors de l'utilisation sur quai de charge- 5 Coussin de suspension pneumatique
ment.

Unité de Commande Electronique de l'ECAS


Signal tachymétrique
Feu stop

Diagnostic
Masse
Kl. 31
Kl. 15

Module
d'alimentation
ECAS

ABS
Vario C

24N ISO 7638 24S

120
REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
6.
Unité de Commande Elec-
tronique de l'ECAS
446 055 .. 0

L'Unité de Commande Electroni- est adjoint une mémoire pour la gestion – surveiller les charges d'essieu dans
que (UCE) des données. les dispositifs comportant des cap-
L'Unité de Commande Electronique est teurs de pression)
l'âme du dispositif et les connexions en- Les sorties vers les électrovalves et le té- – effectuer un contrôle de vraisem-
tre le véhicule à moteur et les divers moin d'avertissement sont connectées blance des signaux reçus en vue de
composantes s'opèrent par l'intermédiai- via des éléments de commutation de la détection d'erreurs éventuelles
re d'un connecteur à 35 ou à 25 pôles. puissance.
L'ECU est installée à l'intérieur de la ca- – procéder au traitement des erreurs.
bine du chauffeur. Les fonctions principales de Afin de garantir une réaction de com-
l'UCE sont de : mande rapide à des changements des
L'Unité de Commande Electronique – surveiller en permanence les si- valeurs réelles, le microprocesseur fonc-
ECAS pour remorque est placée, avec gnaux entrants tionne suivant un programme fixe cycli-
une plaque de connexion permettant son que dont chaque cycle se déroule en
raccordement aux autres composants – convertir ces signaux en valeurs nu-
l'espace d'une fraction de seconde et ba-
ECAS, dans le couvercle d'un boîtier de mériques
laye tour à tour toutes les fonctions défi-
protection situé sur le châssis de la re- – comparer ces valeurs mesurées (va- nies ci-dessus.
morque. Ce boîtier de protection corres- leurs réelles) aux valeurs mémori-
pond à celui du système ABS Vario-C. Il sées (valeurs de consigne) Ce programme est invariable et est con-
est possible de réaliser bon nombre de tenu dans un module de programmation
configurations de système. Un raccorde- – calculer la réaction de commande ROM.
ment est disponible sur la plaque de con- nécessaire en cas d'écart entre ces
nexion pour chaque capteur de deux types de valeur
Ce programme recourt cependant à des
déplacement, capteur de pression et – commander les électrovalves valeurs qui sont contenues dans une mé-
électrovalve. Selon l'exécution du dispo- moire programmable. Ces valeurs - les
sitif, une partie de la plaque de con- Les fonctions complémentaires paramètres - influencent les opérations
nexion restera inutilisée. de l'UCE sont de : de calcul et, par conséquent, les réac-
– gérer et mettre en mémoire les diffé- tions de commande de la partie électro-
Comme pour un dispositif ABS Vario-C, rentes valeurs de consigne (niveaux nique. Elles sont utilisées pour
les câbles passent par des orifices laté- normaux, valeurs mémoires, etc.) communiquer au programme de calcul
raux prévus dans la partie inférieure du des valeurs de calibrage la configuration
boîtier. – échanger des données avec la télé-
du système et les autres valeurs prédéfi-
commande et l'appareil de diagnos-
nies qui sont en rapport avec le véhicule
tic
Fonctionnement : et les fonctions.
L'UCE est construite autour d'un micro- – surveiller de façon régulière le fonc-
processeur qui traite exclusivement des tionnement de toutes les parties du
signaux numériques. A ce processeur dispositif

121
6. REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
Electrovalves Pour le système ECAS, des blocs d'élec- dont la pression de commande s'exerce
trovalves spéciaux ont été développés. ensuite sur les surfaces de piston des
Cette combinaison de plusieurs électro- valves de commande proprement dites
valves en un bloc compact permet de ré- (dont le diamètre nominal est de 7 ou de
duire le volume d'encombrement et de 10).
simplifier la connectique.
Suivant l'application, différents types
Pilotées par l'UCE en tant qu'organes de d'électrovalve sont employés: pour la ré-
commande, les électrovalves transpo- gulation d'un seul essieu, il suffit d'utiliser
sent la tension reçue en un processus un distributeur à clapet, alors qu'un dis-
d'alimentation ou de mise à l'atmosphère tributeur à tiroir plus complexe est né-
pour ainsi augmenter, réduire ou mainte- cessaire pour commander un essieu
nir le volume d'air au sein des coussins relevable.
de suspension pneumatique.
Les deux types d'électrovalve sont cons-
Pour obtenir de grands transferts d'air, truits selon un principe modulaire: un
on fait usage de valves pilotes. Les élec- seul et unique boîtier est utilisé, conte-
troaimants commandent en premier lieu nant différents éléments de valve et élec-
des valves à faible section nominale, troaimants.

Electrovalve ECAS
472 900 05 . 0
Essieu à deux capteurs de dépla-
cement

L'électrovalve comporte trois aimants. La figure représente la valve d'alimenta-


Un aimant (6.1) commande une valve tion et de mise à l'atmosphère en posi-
centrale d'alimentation et de mise à l'at- tion de mise à l'atmosphère, dans
mosphère (appelée aussi distributeur laquelle l'air de la chambre (5) peut
central 3/2), les deux autres comman- s'écouler au travers de l'orifice du piston
dant la liaison des deux coussins de sus- de commande (3) vers le raccord 3.
pension (distributeurs 2/2) à la valve Lorsque l'électroaimant 6.1 est excité, le
centrale d'alimentation et de mise à l'at- piston de commande (3) est déplacé
mosphère. vers le bas, ce qui provoque d'abord la
Grâce à cette électrovalve, on peut réali- fermeture de l'orifice du piston de com-
ser une régulation à deux points dans la- mande par le clapet (3). Ce clapet est
quelle on régule de façon séparée - avec ensuite poussé vers le bas et se décolle
des capteurs de déplacement des deux de son siège (d'où le nom de valve à siè-
côtés de l'essieu - la hauteur de chaque ge), de sorte que l'air d'alimentation puis-
côté du véhicule, ce qui permet de main- se s'écouler dans la chambre (5).
tenir le châssis à l'horizontale malgré Les deux autres valves relient les cous-
une répartition inégale de la charge. sins de suspension à la chambre (5). Se-
Structure de la valve lon que l'aimant 6.2 ou l'aimant 6.3 est
L'aimant 6.1 commande une valve de pi- excité, le piston de commande (10) ou
lotage (1) dont la pression de commande (9) est actionné au travers de l'orifice (7)
agit au travers de l'orifice (2) sur le piston ou (8) et le clapet (11) ou (12) s'ouvre
de commande (3) de la valve d'alimenta- donnant accès au raccord 22 ou 23.
tion et de mise à l'atmosphère. L'alimen- Une électrovalve pour la commande du
tation de la valve de pilotage s'opère au deuxième essieu peut être branchée au
travers du raccord 11 (Alimentation) et raccord 21.
de l'orifice de liaison (4).

122 1
REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
6.
Electrovalve ECAS
472 900 02 . 0
Essieu à un capteur de déplace-
ment

Cette valve est similaire à la valve décri- Si l'aimant n'est pas excité, les valves
te ci-dessus, bien qu'elle soit constituée sont alors fermées, comme représenté
d'un nombre de composants plus réduit. sur la figure. Dans ce cas, la seule
liaison entre les coussins est constituée
En reliant le raccord 14 au raccord 21 de par l'étranglement (7) au travers duquel
la valve décrite ci-dessus, une valve d'éventuelles différences de pression
d'alimentation et de mise à l'atmosphère peuvent lentement s'équilibrer.
devient superflue. De même, une seule
valve de pilotage (1) est utilisée. Les pis- La valve est branchée à l'alimentation au
tons de commande (3) des deux valves travers du raccord 12. Ce raccord est
de coussin pneumatique sont actionnés seulement nécessaire pour que la valve
au travers de deux orifices de liaison (2), de pilotage puisse déplacer le piston de
de sorte que chaque alimentation ou commande.
mise à l'atmosphère s'opère en parallèle
au travers de la chambre (5) pour les
deux coussins.

Electrovalve ECAS
472 905 1 . 0
Distributeur à tiroir avec bloc d'es-
sieu relevable et bloc d'essieu ar-
rière

Electrovalve ECAS
472 900 05 . 0
Valve pour bus avec fonction
d'agenouillement

123
6. REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
Télécommande ECAS
446 056 0 .. 0

446 056 0.. 0 446 056 1.. 0

Grâce à la télécommande, le conducteur tions de cette télécommande sont les


peut commander le niveau du véhicule suivantes:
dans les limites des niveaux admissi-
– soulèvement et abaissement du
bles. Cela ne peut cependant s'effectuer
châssis
qu'à l'arrêt du véhicule ou à une vitesse
inférieure à une vitesse limite que l'on – réglage du niveau normal
aura préalablement paramétrée.
– stop
Les touches de commande pour la modi- – réglage et mise en mémoire de deux
fication de niveau sont aménagées dans niveaux présélectionnés
un boîtier maniable. La liaison avec
l'UCE s'effectue au moyen d'un câble – soulèvement et abaissement de l'es-
spiralé et d'une prise sur le véhicule. sieu relevable
– chargement et déchargement de
Différentes télécommandes sont dispo-
l'essieu suiveur
nibles suivant la version d'exécution du
système. Sur la figure est représentée la – activation et désactivation du systè-
télécommande comportant le maximum me automatique d'essieu relevable
de fonctions de commande. Les fonc-

Capteur de déplacement
ECAS
441 050 0 .. 0

Le capteur de déplacement ressemble un excentrique qui se trouve sur l'arbre


extérieurement à la valve de suspension du levier, ce levier étant relié à l'essieu
pneumatique WABCO, de sorte qu'il du véhicule.
peut être monté au même endroit sur le
châssis (la disposition des deux trous de Si la distance entre le châssis et l'essieu
fixation supérieurs correspond à celle de vient à se modifier, le levier va pivoter et
la valve de suspension. provoquer le déplacement du noyau
plongeur en le faisant sortir ou rentrer
Dans le boîtier du capteur se trouve une dans la bobine. D’où une variation de
bobine dans laquelle un noyau plongeur l'inductance qui sera mesurée par la par-
peut se déplacer vers le haut ou vers le tie électronique et convertie en un signal
bas. Le noyau est relié par une bielle à de hauteur.

124
REGULATION ELECTRONIQUE DE NIVEAU
(ECAS)
6.
Capteur de pression
441 040 00 . 0

Le capteur de pression délivre une ten- quel un petit tuyau est soudé dans le
sion qui est proportionnelle à la pression raccord du capteur qui se prolonge jus-
qu'il mesure. La plage de mesure est qu'à l'intérieur du coussin de suspension
comprise entre 0 et 10 bars. 16 bars est pour y capter la "pression stabilisée" du
la pression maximale qu'il peut supporter coussin.
sans risquer d'être endommagé.
Si l’on ne dispose pas d'une telle pièce
Le signal de tension est transmis à l'UCE de raccord, des raccords en T normaux
par l'intermédiaire d'une fiche de con- peuvent aussi assurer un fonctionne-
nexion. Le capteur doit recevoir une ten- ment suffisant:
sion d'alimentation de l'UCE par un
troisième conducteur. En outre, le fais- – Un essieu est mesuré par capteur
ceau de câbles doit comporter un tuyau (par exemple, remorque à timon
souple par lequel le boîtier du capteur, avec essieu relevable): le capteur
qui est étanche, peut être ventilé. de pression est raccordé au coussin
de suspension à l'aide d'un raccord
Le capteur de pression ne peut être en T de grand diamètre. La liaison
monté en aucun cas sur la conduite de entre le raccord en T et l'électroval-
liaison entre la suspension pneumatique ve est réalisée avec un diamètre no-
et l'électrovalve, sous peine de délivrer minal de 6.
des mesures incorrectes lors des pro- – Deux essieux sont mesurés par cap-
cessus d'alimentation et de mise à l'at- teur (par exemple, remorque à 3 es-
mosphère. sieux avec un essieu relevable):
chaque coussin de suspension re-
Lorsque l'on ne dispose pas d'un coussin çoit un raccord en T. Le capteur de
de suspension comportant deux rac- pression est monté à l'un des rac-
cords filetés comme ceux disponibles cords en T, tandis que l'autre reçoit
chez les fabricants connus, il y a lieu la liaison vers l'électrovalve. Les
d'utiliser une pièce de raccord spéciale. deux raccords en T sont finalement
reliés entre eux. Dans ce cas, le dia-
Cette pièce de raccord peut être consti- mètre nominal du tube peut être de
tuée par un raccord vissé en T, dans le- 9 mm.

125
7.

Servo-débrayages

127
7. SERVO-DEBRAYAGES

Servo-débrayages
970 051 … 0
Gamme modulaire

Fonction : et D. Le piston (a) se déplace de ce fait La pression pneumatique dans la cham-


Réduire la force d'actionnement qu'il faut vers la gauche, ferme l'échappement (b) bre B est à chaque instant proportionnel-
exercer sur la pédale de débrayage afin et ouvre l'admission (c). Ce faisant, il le à la pression hydraulique dans la
de rendre le processus de débrayage/ laisse passer l'air comprimé dans la chambre C, ce qui donne au chauffeur le
embrayage plus fin et plus précis. chambre A via le raccord 1, qui se pro- contrôle total du système lors de l'opéra-
page alors au travers du canal (d) dans tion d'embrayage.
Structure : la chambre B. Soumis à l'action des
pressions hydraulique et pneumatique, Lorsqu'une pression pneumatique suffi-
Servo débrayages se compose de trois sante n'est pas disponible, le débrayage
parties: le piston (e) se déplace vers la droite et
débraye l'embrayage par l'intermédiaire reste possible par la seule action de la
de la tige de compression (f). L'air com- pression hydraulique qui s'exerce sur le
– le cylindre récepteur hydraulique piston (e). Dans ce cas, il faut exercer
primé dans la chambre A équilibre la
– la valve de commande pression hydraulique dans la chambre D une force plus importante sur la pédale.
et la valve de commande se trouve dans La construction de la série modulaire
– le servocylindre pneumatique
un état de repos. comprend l’ajustage automatique de
Variantes possibles: l'embrayage et certaines versions sont
b/ Mise de l'embrayage en position em- dotées d'un indicateur d'usure mécani-
– valve de purge brayée que.
– possibilité d'installation d'un capteur Lors du retour vers la position d'em- Pour les véhicules équipés d'une com-
de pression brayage, l'huile se retire des chambres C mande d'entraînement électronique
et D et retourne dans le maître-cylindre (EAS), les amplificateurs d'embrayage
– indicateur d'usure
actionné par la pédale d'embrayage. Le de la série 970 051 4 .. 0 avec capteur de
Fonctionnement : piston (a) se déplace vers la droite pour pression sont prévus.
Servo-débrayages est relié au travers du retourner dans sa position de départ,
raccord 1 au réservoir d'air pour consom- l'admission (c) se ferme et les chambres L'EAS est un système qui permet le dé-
mateurs secondaires et au travers du B et A sont mises à l'atmosphère au tra- marrage et le changement de vitesse de
raccord 1-4 au maître-cylindre hydrauli- vers de l'échappement (b) et de l'orifice façon automatique sans actionnement
que actionné par la pédale d'embrayage. d'échappement 3. de la pédale d'embrayage avec les agré-
gats standard. Le passage des rapports
a/ Mise de l'embrayage en position dé- Les pressions hydraulique et pneumati- s'opère soit manuellement par le chauf-
brayée que sur le cylindre (e) s'évanouissent et feur, par actionnement d'un appareil de
Lors du débrayage, l'huile sous pression le piston (e) se déplace vers la gauche, commande semblable à celui de l'EPS,
provenant du maître-cylindre actionné provoquant ainsi l'actionnement de l'em- soit automatiquement par un système
par la pédale d'embrayage est envoyée, brayage. La chambre E est ventilée au électronique de commande.
vers le raccord 1-4, dans les chambres C travers du canal (g).

128
SERVO-DEBRAYAGES
7.
Servo-débrayages
970 051 … 0
Type spécial

Fonction : vers la droite, ferme l'échappement (b) et Les pressions hydraulique et pneumati-
Réduire la force d'actionnement qu'il faut ouvre l'admission (c). Ce faisant, il laisse que sur les cylindres (e et f) s'évanouis-
exercer sur la pédale de débrayage afin passer l'air comprimé dans la chambre A sent et le piston (e) se déplace vers la
de rendre le processus de débrayage/ via le raccord 1, qui se propage alors au gauche, provoquant ainsi l'actionnement
embrayage plus fin et plus précis. travers du canal (g) dans la chambre B. de l'embrayage. La chambre E est venti-
lée au travers du canal (d).
Soumis à l'action de la pression pneuma-
Structure : La pression pneumatique dans la cham-
tique, le piston (f) se déplace vers la droi-
Servo-débrayages se compose de trois bre B est à chaque instant proportionnel-
te et débraye l'embrayage par
parties: le à la pression hydraulique dans la
l'intermédiaire d'une tige de compression
qui est reliée au levier d'actionnement de chambre C, ce qui donne au chauffeur le
– le cylindre récepteur hydraulique l'embrayage. L'air comprimé dans la contrôle total du système lors de l'opéra-
– la valve de commande chambre A équilibre la pression hydrau- tion d'embrayage.
lique dans la chambre D et la valve de
– le servocylindre pneumatique Lorsqu'une pression pneumatique suffi-
commande se trouve dans un état de re-
sante n'est pas disponible, le débrayage
Fonctionnement : pos.
reste possible par la seule action de la
Servo-débrayages est relié au travers du pression hydraulique qui s'exerce sur le
b/ Mise de l'embrayage en position em-
raccord 1 au réservoir d'air pour consom- piston (e). Dans ce cas, il faut exercer
brayée
mateurs secondaires et au travers du une force plus importante.
raccord 1-4 au maître-cylindre hydrauli- Lors du retour vers la position d'em-
que actionné par la pédale d'embrayage. brayage, l'huile se retire des chambres C Cette construction d'amplificateur per-
et D et retourne dans le maître-cylindre met l’ajustage automatique de l'em-
a/ Mise de l'embrayage en position dé- actionné par la pédale d'embrayage. Le brayage.
brayée piston (a) se déplace vers la gauche pour
Lors du débrayage, l'huile sous pression retourner dans sa position de départ, fer-
provenant du maître-cylindre actionné me l'admission (c), ouvre l'échappement
par la pédale d'embrayage est envoyée, (b) et permet la mise à l'atmosphère des
vers le raccord 1-4, dans les chambres C chambres A et B au travers de l'orifice
et D. Le piston (a) se déplace de ce fait d'échappement 3.

1 129
8.

Dispositifs de freinage pneumati-


que pour véhicules agricoles

131
8. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES

Description succincte des Il faut réaliser ici que le dispositif de frei- remorque (dispositif de freinage de
divers systèmes de dispositif nage d'une remorque à une conduite ne rupture d'attelage).
peut être actionné lorsque celle-ci est at-
de freinage pneumatique
telée à une autre remorque dont le dispo- q Une plus grande sécurité et un
Dans le dispositif de freinage à une con- sitif est à deux conduites, et vice-versa. meilleur confort de conduite sont ga-
duite, le réservoir d'air comprimé de la rantis par le système. Les secousses
Avantages d'un dispositif de typiques des véhicules remorqués
remorque est alimenté, pendant la mar-
che, au travers d'une conduite pneumati- freinage pneumatique à 2 con- freinés par inertie sont inexistantes.
que unique installée entre le véhicule duites:
tracteur et le véhicule tracté, et tout frei- q La pression de freinage, et par con- q Une interversion des têtes d'accou-
nage de la remorque résulte d'une ré- séquent le freinage de l'attelage, plement n'est pas possible grâce à la
duction de la pression dans la même peut être facilement dosée. Ceci vaut présence de détrompeurs.
conduite. également dans le cas de parcours
en pente sur de grandes distances. q Il est en totale harmonie avec l'envi-
Dans le dispositif de freinage à deux con-
ronnement. Le fluide "air comprimé"
duites, une conduite est chaque fois pré-
q Grâce à une avance réglable de la peut s'échapper directement dans
vue pour le remplissage du réservoir l'atmosphère sans lui causer le moin-
d'air comprimé de la remorque tandis valve relais d'urgence de remorque,
l'attelage est toujours bien tendu et la dre préjudice.
qu'une autre sert à la commande du pro-
cessus de freinage (par réduction de la remorque ne vient pas pousser le vé-
hicule tracteur. q Un rattrapage du dispositif de freina-
pression y régnant). L'avantage que pré-
ge pneumatique est simple et ne
sente ce dispositif réside dans le fait que
l'alimentation en air comprimé du véhicu- q Il permet de soulager les freins du pose aucun problème.
le remorqué est assurée même lorsqu’un tracteur, ce qui débouche sur un al-
un freinage est en cours. longement de sa durée de vie et sur
des frais de maintenance réduits. Composition du dispositif de
Dans le dispositif de freinage combiné à freinage pneumatique
une et deux conduites, le fonctionne- q Des fuites réduites restent sans in-
ment du dispositif de freinage est possi- fluence sur le rendement du disposi- La figure représente un dispositif de frei-
ble tant selon le principe du dispositif à tif. Le compresseur alimente toujours nage pneumatique à haute pression
une conduite que selon celui du dispositif en air le système de freinage de ma- (HDR), dans lequel la valeur de la pres-
à deux conduites. Les véhicules trac- nière suffisante, également durant sion est commandée par un régulateur
teurs qui sont pourvus d'un ou de deux les processus de freinage. de pression (2). Cette pression d'alimen-
raccords de remorque peuvent tracter in- tation de 14 bars est réduite à une pres-
différemment des remorques dont le sys- q En cas de séparation non désirée en- sion de 7,3 bars en aval du réservoir d'air
tème de freinage est soit à une, soit à tre véhicules tracteur et tracté, un au moyen d'une valve de limitation de
deux conduites. freinage automatique s'ensuit sur la pression (4). On peut donc à nouveau

132
DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMA-
TIQUE POUR VEHICULES AGRICOLEST
8.

parler, à partir de ce point-là, d'un dispo- s'écoule vers la remorque attelée à deux Lorsque la pédale de frein est enfoncée
sitif de freinage pneumatique à pression conduites au travers de la tête d'accou- plus avant, une pression est établie dans
normale (NDR). La modulation du dispo- plement (10), du filtre de conduite (15) et le maître-cylindre (7) hydraulique, qui ac-
sitif de freinage de remorque (un disposi- de la valve relais d'urgence de remorque croît la pression de commande à la valve
tif à deux conduites est représenté ici) (16), pour aboutir finalement au réservoir de commande de remorque (8). En fonc-
est opérée par le maître-cylindre (7) au d'air (22). tion de la valeur de la pression hydrauli-
travers d'une valve de commande de re- que, la valve de commande de remorque
morque à deux conduites (8) pilotée de En vue de l'alimentation en air comprimé (8) provoque également une augmenta-
façon hydraulico-pneumatique. d'une deuxième remorque, la remorque tion de la pression dans la conduite de
est pourvue à l'arrière de deux têtes d'ac- commande vers la valve relais d'urgence
Fonctionnement : couplement (23 et 24), qui sont directe- de remorque (16), qui est alors transmi-
ment raccordées à la conduite se, via le correcteur ALB (18) qui la mo-
Position de marche d'alimentation et à la conduite de com- difie éventuellement en fonction de la
L'air comprimé produit par le compres- mande de la valve relais d'urgence de re- charge, aux cylindres de freins.
seur (1) se propage au travers du régula- morque (16).
teur (2) - qui maintient automatiquement Lors de la réduction de la pression hy-
la pression dans le dispositif de produc- Position de freinage
draulique dans le dispositif de freinage
tion d'air comprimé du tracteur dans une Lors de l'actionnement de la pédale de du tracteur, la pression pneumatique
gamme de pressions comprises entre frein, le distributeur 3/2 (6) est ouvert et transmise par la conduite de commande
13,3 et 14 bars - dans le réservoir d'air actionne la valve de commande de re- à la valve relais d'urgence de remorque
(3). La valeur de la pression d'alimenta- morque (8) sous une pression d'alimen- se réduit également, de sorte que sont
tion s'affiche sur le manomètre (5). tation de 7,3 bars. De ce fait, une mis à l'atmosphère les cylindres de freins
Du réservoir d'air (3), l'air s'écoule, au pression de faible valeur parvient au tra- (20) par le correcteur ALB d'une part, et
travers de la valve de limitation de pres- vers de la conduite de commande à la les valves en amont par la valve relais
sion (4) qui est réglée à 7,3 bars, en pa- valve relais d'urgence de remorque (16) d'urgence de remorque d'autre part. Le
rallèle vers la valve de commande de et l'actionne. L'air d'alimentation de re- passage dans le distributeur 3/2 (6) est à
remorque à deux conduites (8), le distri- morque s'écoule maintenant du réservoir nouveau barré, et la pression d'alimenta-
buteur 3/2 (6), la valve de commande de d'air (22), d'une part aux cylindres de tion de 5,3 bars (une conduite) s'établit à
remorque à une conduite (9) et la tête frein (20) de l'essieu avant au travers de nouveau dans la conduite entre la valve
d'accouplement d'alimentation (10). la valve relais d'urgence de remorque, de commande de remorque (9) et la tête
Dans la valve de commande de remor- de la valve d'adaptation (17) et du cor- d'accouplement (11).
que (9), la pression est réduite à 5,3 bars recteur de freinage automatique (18), et
et elle est présente sous cette valeur à la d'autre part, aux cylindres de frein de
tête d'accouplement (11) (une conduite). l'essieu arrière au travers de la valve de
limitation de pression (19) et du correc-
La pression d'alimentation de 7,3 bars teur ALB (18).

133
8. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
Dispositif de production
d'air comprimé
Systèmes combinés à une et deux
conduites à pression normale mo-
dulés hydrauliquement
Légende :
1 Compresseur
2 Régulateur de pression
3 Réservoir d'air d'une capacité
de 20 litres
4 Valve de purge d'eau
5 Manomètre
7 Valve de commande de
remorque, 1 conduite
8 Tête d'accouplement d'alimentation
9 Tête d'accouplement de commande
10 Tête d'accouplement 'une conduite'
11 Valve de commande de remorque
12 Valve à 3 voies (Distributeur 3/2)
13 Maître-cylindre

Valve de limitation de
pression
973 503 … 0

Fonction : sort (i), vers le haut, ce qui a pour effet de dans la conduite haute pression au-delà
Limiter la pression de départ fermer l'admission (j). de la valeur de pression maximale auto-
risée, la soupape de sûreté (g) s'ouvre à
Si la pression dans la chambre B dépas-
l'encontre de la force du ressort de pres-
Fonctionnement : se la valeur de pression réglée, le piston
sion (f) et laisse s'échapper la pression
L'air comprimé amené au travers du rac- à membrane (b) se déplace davantage
d'air excédentaire au travers de l'orifice
cord haute pression 1 dans la chambre A vers le haut et se soulève ainsi de la val-
(e) et de la coiffe de protection (d). Cette
s'écoule au travers de l'admission (j) et ve (i). La pression d'air excédentaire
opération n'influence aucunement la
de la chambre B vers le raccord basse s'échappe à l'air libre au travers de l'orifi-
pression qui règne dans la conduite bas-
pression 2. De ce fait, le piston à mem- ce (h) de la valve (i) et de l'orifice
se pression.
brane (b) est soumis à cette pression via d'échappement 3.
l'orifice (c), mais reste maintenu dans un Dès qu'une baisse de pression intervient De même, la mise à l'atmosphère de la
premier temps sur sa position basse ex- dans la conduite basse pression, le pis- conduite haute pression n'affecte en
trême sous l'effet du ressort de pression ton à membrane (b) - qui est, de ce fait, aucune mesure la pression existant dans
(a). délesté de la pression et se meut alors la conduite basse pression.
vers le bas - pousse la valve (i) jusqu'à
Lorsque la pression dans la chambre B Une mise à l'atmosphère de la conduite
ce que la quantité de mélange d'air com-
atteint la valeur réglée pour le côté basse basse pression 2 ne peut s'opérer qu'au
primé appropriée soit réinjectée au tra-
pression, le piston à membrane (b) vainc travers d'un appareil raccordé de ce côté
vers de l'admission (j).
la force du ressort de pression (a) et se basse pression.
déplace, avec la valve chargée par res- En cas d'accroissement de la pression

134 1
DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
8.
Valve à 3 voies
(Distributeur 3/2)
563 020 … 0

Fonction : tuée en aval. De ce fait, une pression de


En l'actionnant, relier la conduite de freinage de remorque est déjà transmise
commande alternativement à la conduite avant que le freinage hydraulique du
d'alimentation et à l'atmosphère. tracteur n'entre en action.

Fonctionnement : Lors du relâchement du frein du tracteur,


Lors de l'actionnement de la pédale de le piston (a) de la pédale de frein retour-
frein du tracteur, le piston (a) est déplacé ne vers le bas et le passage entre P2 et
par la force de ressort dans sa position A est alors barré. La pression pneumati-
haute extrême. La pression d'alimenta- que de la conduite de commande s'éva-
tion présente au raccord P2 se propage nouit maintenant au travers du passage
maintenant au travers du raccord A vers ouvert vers le raccord R2.
la valve de commande de remorque si-

Robinet d'arrêt
452 002 … 0 et
952 002 … 0

Fonction : travers de l'admission (f) - à la conduite


Obturer les conduites d'air comprimé. qui est fixée au raccord 2.

Fonctionnement : Lorsque le levier (a) est tourné de 90°


Dans la position du levier (a) parallèle à jusqu'à sa butée, le ressort de pression
l'axe longitudinal du robinet d'arrêt, l'ar- (e) déplace la valve (d) vers la droite et
bre excentrique (c) comprime la valve (d) l'admission (f) se ferme. La conduite
vers la gauche à l'encontre du ressort de fixée au raccord 2 est alors mise à l'at-
pression (e). L'air comprimé se propage, mosphère au travers de l'orifice d'échap-
sans perte de pression, du raccord 1 - au pement (b).

135
8. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
Valve de commande de
remorque pour dispositifs
de freinage de remorque à
deux conduites
470 015 … 0

Fonction : mande pneumatique additionnel. De ce


Commander le dispositif de freinage de fait, lorsque la pédale de frein est enfon-
remorque à deux conduites en liaison cée, le raccord 42 et, par conséquent, la
avec le maître-cylindre hydraulique ou le chambre A sont soumis à la pression
distributeur hydraulique du tracteur agri- d'alimentation au travers d'un distribu-
cole. teur 3/2 situé en amont. Le piston (a) fer-
me l'échappement (b) et ouvre
Dans certaines versions à 2 circuits, une l'admission (c). Ainsi, une faible pression
modulation pneumatique s'opère en de commande commence déjà à se pro-
outre, qui permet l'établissement d'une pager au travers du raccord 2 avant que
pression de freinage de remorque avant le raccord 4 ne commence à délivrer sa
l’entrée en action du frein de tracteur. pression de commande.
Fonctionnement : Lors d'un accroissement de la pression
En position de desserrage, le ressort de de commande hydraulique, une aug-
pression (e) comprime la douille de valve mentation de pression a également lieu
(d) sur l'admission (c) et la maintient fer- au raccord 2. Le relâchement de la péda-
mée. Le raccord 2 est mis à l'atmosphè- le de frein fait que le raccord 4 n'est plus
re au travers de l'échappement (b) et de sous pression, de sorte que la pression
l'orifice d'échappement 3. au raccord 2 ramène le piston de modu-
lation (a) dans sa position de départ et
Lorsque la pédale de frein est enfoncée, ouvre l'échappement (b). Le raccord 2
la pression de commande hydraulique est mis à l'atmosphère au travers de l'ori-
agit sur le piston (h) au travers du rac- fice d'échappement 31. En même temps,
cord 4 et le déplace - avec le piston de la pression sur le piston (h) disparaît et la
modulation (a) - vers la droite. L'échap- pression d'alimentation qui règne dans la
pement (b) se ferme, l'admission (c) chambre B le déplace et l'amène dans
s'ouvre et la pression présente au rac- sa position haute extrême. Le raccord Z
cord 1 s'écoule au travers du raccord 2 est à nouveau alimenté sous 5,2 bars au
vers la valve relais d'urgence de remor- travers de l'admission (l) ouverte.
que. L'air comprimé agissant sur le pis-
ton de modulation (a) le déplace vers la A la valve de commande de remorque se
gauche à l'encontre de la pression hy- trouve de plus un levier de frein à main
draulique de commande et l'admission (f) qui, lorsque le frein à main est action-
(c) est fermée. Un état de repos est at- né, tire le piston (a) contre la douille de
teint. valve (d). Ceci ouvre l'admission (c) et
provoque un freinage à fond.
Quelques versions à 2 circuits sont éga-
lement pourvues d'un raccord de com-

136
DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
8.
Valve de commande de
remorque pour dispositifs
de freinage de remorque à
une ou deux conduites
470 015 5 .. 0

Fonction : sur le piston de modulation (a) le déplace


Commander le dispositif de freinage de à l'encontre de la pression hydraulique
remorque à une ou deux conduites en de commande et l'admission (c) est fer-
liaison avec le maître-cylindre hydrauli- mée. Un état de repos est atteint. En
que ou le distributeur hydraulique du même temps, le piston (h), qui est sou-
tracteur agricole. mis à la pression, se déplace vers le bas.
L'échappement (j) s'ouvre et met partiel-
Fonctionnement : lement à l'atmosphère le raccord Z au
En position de desserrage, le ressort de travers de l'orifice d'échappement 32. Un
pression (e) comprime la douille de valve état de repos est atteint lorsque la force
(d) sur l'admission (c). L'air d'alimenta- qui s'exerce dans la chambre B sur la
tion en provenance du raccord 1 s'écou- face inférieure du piston (h) est supérieu-
le au travers de l'orifice A dans la re à celle qui s'exerce sur la face supé-
chambre B et soulève le piston (h). Ce rieure des pistons (h et k). Le piston (h)
dernier entraîne dans son mouvement le est soulevé jusqu'à ce que se ferment
piston (k) et la valve (i). L'admission (l) l'échappement (j) et l'admission (l).
est ouverte, au travers de laquelle l'air Lors d'un accroissement de la pression
d'alimentation s'écoule, via le raccord Z, de commande hydraulique, une aug-
dans la conduite de remorque (une con- mentation de la pression au raccord 2
duite). Lorsqu'un équilibre de forces est ainsi qu'une réduction de celle au rac-
atteint entre les pistons (h et k), l'admis- cord Z ont lieu.
sion (l) se ferme et la pression au rac-
cord Z est limitée à 5,2 bars. Le raccord Le relâchement de la pédale de frein fait
2 est mis à l'atmosphère au travers de que le raccord 4 et le raccord 42 ne sont
l'échappement (b) et de l'orifice d'échap- plus sous pression, de sorte que la pres-
pement 31. sion au raccord 2 ramène le piston de
modulation (a) dans sa position de dé-
Lorsque la pédale de frein est enfoncée, part. L'échappement (b) s'ouvre et le rac-
la pression de commande hydraulique cord 2 est mis à l'atmosphère au travers
agit sur le piston (m) au travers du rac- de l'orifice d'échappement 3.
cord 4 et le déplace - avec le piston de
modulation (a) - vers la droite. L'échap- A la valve de commande de remorque se
pement (b) se ferme, l'admission (c) trouve de plus un levier de frein à main
s'ouvre et la pression présente au rac- (f) qui, lorsque le frein à main est action-
cord 1 peut maintenant s'écouler au tra- né, tire le piston (a) contre la douille de
vers du raccord 2 vers la conduite de valve (d) Ceci ouvre l'admission (c) et
commande du dispositif de freinage à provoque un freinage à fond.
deux conduites. L'air comprimé agissant

137
8. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
Valve de commande de
remorque avec limitation
de pression
471 200 .. 0

Fonction : tenant l'établissement d'une pression


Commander sur le tracteur le dispositif sous la manchette coupelle, qui déplace
de freinage de remorque à une conduite le piston à membrane (b) avec la douille
par l'entremise de la valve de commande de valve (c) vers le haut à l'encontre du
de remorque, installée au levier de frein ressort de pression (a). L'échappement
à pied, du dispositif de freinage à deux (d) s'ouvre. Une certaine quantité d'air
conduites de remorque. comprimé s'échappe alors dans l'atmos-
phère - au travers de la douille de valve
En outre, limiter la pression transmise à (c) et de l'orifice d'échappement 3 - jus-
5,2 bars. qu'à l’obtention de la brusque baisse de
pression dans la conduite de remorque
Fonctionnement : qui est nécessaire pour l'avance de la re-
En position de desserrage, le ressort de morque.
pression (a) maintient le piston à mem-
brane (b) avec la douille de valve (c) En même temps, la pression dans la
dans sa position basse extrême. chambre D tombe également et le piston
L'échappement (d) est fermé et l'admis- (h) se déplace vers le bas sous l'effet de
sion (e) est ouverte. La pression pneu- la pression d'alimentation présente sur
matique du réservoir du tracteur s'écoule sa face supérieure dans la chambre E.
au travers du raccord 1 vers le raccord 2 Le piston (h) entraîne dans son mouve-
et parvient, via les têtes d'accouplement, ment la douille de valve (c) qui, en se po-
à la valve de relais d'urgence de la re- sant sur la valve biconique, ferme
morque. En même temps, l'air comprimé l'échappement (d).
s'écoule au travers de l'orifice C et par-
vient dans la chambre D sous le piston L’accroissement du freinage du tracteur
(h). Il s'écoule aussi au travers de l'orifice entraîne, en conservant l'avance de re-
A et parvient dans la chambre E sur le morque comme décrit précédemment,
dessus du piston (h). Dès que la pres- une diminution supplémentaire de la
sion de 5,2 bars est atteinte tant dans la pression de la conduite de remorque.
chambre B que dans la conduite vers la Lors du desserrage du dispositif de frei-
remorque, la valve (g) se déplace à l'en- nage du tracteur, la chambre F est à
contre du ressort de pression (f) jusqu'à nouveau mise à l'atmosphère, ce qui en-
ce que l'admission (e) s'ouvre. traîne le mouvement vers le bas du pis-
ton à membrane (b) et de la douille de
Lors de l'actionnement du levier de frein valve (c) à l'encontre de la force du res-
à pied du tracteur, la pression délivrée sort de pression (a). L'admission (e)
par la valve de commande de remorque s'ouvre et la pression d'alimentation pré-
du dispositif de freinage à deux condui- sente au raccord 1 se propage au travers
tes de remorque, qui est installée à ce le- du raccord 2 dans la conduite de remor-
vier, s'écoule au travers du raccord 4 que.
dans la chambre F. Ceci provoque main-

138
DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE
POUR VEHICULES AGRICOLES
8.
Correcteur de freinage
475 604 … 0

Fonction : Si des défauts d'étanchéité dans le dis- recteur de freinage lorsque le levier (g)
Réguler la force de freinage des cylin- positif de freinage de remorque entraî- est en position "Vide". Elle est accessible
dres de frein de la remorque en fonction nent une perte de pression, le piston (e) dans la position "Mi-Charge" après dé-
de l'état de charge préréglé. soulève la valve (a) sous l'effet du déles- vissage du bouchon de protection de
tage de pression. L'admission (b) l'orifice d'échappement 3 et permet de
s'ouvre, ce qui permet une remise à ni- modifier la tension initiale du ressort (f).
Fonctionnement : veau de la pression. Le dévissage de la vis (i) provoque une
La pression qui est injectée au raccord 1 augmentation de la pression mesurable
par la valve relais d'urgence de remor- Lors du desserrage du dispositif de frei- dans les cylindres, alors que son vissage
que lors d'un freinage parvient dans la nage du véhicule tracteur, le raccord 1 et en entraîne une diminution. De façon si-
chambre A ainsi que, au travers de l'ad- la chambre A se retrouvent sans pres- milaire, une correction de pression peut
mission (d) ouverte et de la chambre B, sion. La pression plus élevée dans la être exécutée pour la position "Mi-Char-
au raccord 2 et donc aux cylindres de chambre B soulève la valve (c) et la val- ge". Pour ce faire, il faut placer le correc-
freins de la remorque. De ce fait, le pis- ve (a) qui s'y appuie. L'admission (d) teur dans la position "Desserrer" et
ton (e) est également soumis à cette s'ouvre et entraîne la mise à l'atmosphè- effectuer la correction à la vis (h). Dans
pression mais reste maintenu dans sa re des cylindres de frein au travers du les correcteurs de freinage ne compor-
position haute extrême par l'action du raccord 1 et de la valve relais d'urgence tant pas de position "Desserrer", on peut
ressort (f). La grandeur de la force exer- de remorque. Le piston (e) maintenant atteindre la vis (h) en positionnant le cor-
cée par le ressort (f) est fonction de la délesté est replacé par le ressort (f) dans recteur sur "Vide" et en dévissant la vis
position du levier (g) - en liaison avec sa position haute extrême. de fermeture qui se situe - seulement
l'excentrique (j) - qui sera placé, selon La position "Desserrer", que comportent dans ces versions - sur le côté de la par-
l'état de charge de la remorque, sur une certaines versions de correcteur de frei- tie inférieure du boîtier.
des positions "Vide', "Mi-Charge" ou nage, sert au desserrage des freins de la
"Pleine Charge" (éventuellement, lors- Lors du réglage des vis (h et i), le correc-
remorque alors qu'elle est dételée. Dans
que disponibles, "1/4 de Charge" et "3/4 teur doit toujours être sans pression.
cette position, la forme de l'excentrique
de Charge"). Dès que la pression de frei- (j) amène une détente du ressort (f) telle
nage dans le cylindre et sur le piston (e) que le piston (e) se déplace vers le bas
- qui correspond à l'état de charge sélec- et ouvre l'échappement de la valve (a).
tionné - est atteinte, ce piston (e) glisse - L'air comprimé contenu dans les cylin-
avec la valve (c) et la valve (a) chargée dres de frein peut alors s'échapper à l'air
par ressort - vers le bas, ce qui provoque libre au travers de l'orifice axial du piston
la fermeture des admissions (b et d). De (e) et de l'orifice d'échappement 3.
ce fait, une augmentation ultérieure de la
pression dans les cylindres devient im- La vis de réglage (i) permet d'ajuster la
possible. pression fournie aux cylindres par le cor-

139
9.

ETS et MTS Commande électroni-


que de portes pour les autobus

141
9. COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
En Allemagne, les autobus des trans- travail en atelier
ports en commun et ceux des opérateurs
– manipulation aisée par le personnel
privés sont dotés, depuis le début des
de maintenance
années 80, de commandes de sécurité
afin de répondre aux exigences de sécu- – réduction des coûts du système
rité croissantes en matière de protection
– suppression des travaux de répara-
des passagers et de diminution du risque
tion et de maintenance
d'accidents de travail dans les ateliers de
maintenance. Les deux domaines d'ap- Du développement du système répon-
plication les plus importants de ces critè- dant à ces exigences est née la com-
res de sécurité sont relatifs : mande électronique de portes, connue
sous l'abréviation
q aux dispositifs de protection pour les
personnes et les objets lors de
* ETS *
l'ouverture et de la fermeture des
portes; qui est produite depuis fin 1987.
q aux dispositifs de protection en vue
Les améliorations les plus importantes
d'éviter des mouvements brusques
dues à ce système sont:
des portes après réalimentation de
leur cylindre.
– la disparition des interrupteurs de fin
Bien que l'introduction des deux systè- de course et des interrupteurs à cy-
mes WABCO, issus des principes 'sans lindre
pression' et 'à pression réduite', ait déjà – la disparition des travaux de réglage
apporté les améliorations techniques de lors du montage du véhicule chez le
sécurité souhaitées, on a rapidement constructeur et de la maintenance
constaté que des améliorations pou- chez l'opérateur
vaient encore intervenir dans ces systè-
mes, notamment au niveau de la – le développement d'un système
dimension physique des appareils et de standardisé qui est accepté par tous
leur facilité de maintenance. les constructeurs d'autobus parce
qu'il correspond à leur philosophie
Ces remarques ont amené WABCO à en matière de sécurité
mettre au point un système à comman-
de électronique tenant compte des exi- – une réelle capacité de combinaison
gences fondamentales suivantes: à d'autres entraînements pneumati-
ques simples qui existent et sont
– sécurité pour les passagers adoptés depuis des années
– réduction des risques d'accidents de – la réduction des forces de serrage.

Composition du système
ETS

Commande pneumatique de cylindre (Fonction 4/2 = fonction-


En comparaison avec les montages nement normal de la porte)
sans pression/à pression réduite utilisés
précédemment, le nombre de compo- q elle empêche le rabattement de la
santes mises en œuvre dans l'ETS a été porte par réalimentation du cylindre
considérablement réduit. Elles ont été par suite d'une manœuvre de la com-
remplacées par une simple valve de por- mande d'ouverture de secours (robi-
te qui possède deux propriétés principa- net de secours). La porte reste sans
les: pression après cette manœuvre, et
les vantaux ne peuvent être ouverts
q elle procède à l'alimentation et la qu'à la main, ce qui exclut tout risque
mise à l'atmosphère des chambres de danger pour les passagers.

142 1
COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
9.

robinet de secours

valve de porte

capteur de déplacement Fig. 1


interrupteur à onde de pression

Fig. 1
Exemple de dispositif ETS à en-
traînement rotatif

Le plan d'ensemble ci-dessus montre la


disposition des composants de porte
d'un dispositif de commande de portes
ETS. Il s'agit ici d'un dispositif à entraîne-
ment rotatif, ce qui signifie que le cylindre
de porte est directement monté sur le
tourillon du vantail de porte.

Dans cet exemple, la porte est contrôlée


non seulement par un capteur mais éga-
lement par un interrupteur à onde de
pression. Cet interrupteur est actionné
par l'impulsion de pression que produit le
caoutchouc d'étanchéité du côté de fer-
meture de la porte lors de son mouve-
ment de fermeture. L'unité de commande
électronique dispose d'une entrée sépa-
rée pour cette fonction.

Fig. 2

Fig. 2
Dispositif de manœuvre de portes Cette figure montre le montage pneuma- d'ouverture et de fermeture du vantail de
à entraînement linéaire tique d'un système à entraînement li- porte peut être réglée par étranglement
néaire par cylindre. Le montage ou par ouverture d'un diaphragme. Le
électrique est identique à celui du dispo- mode de réglage sera choisi en fonction
sitif à entraînement rotatif. de la base de véhicule actuelle du cons-
tructeur.
Dans les deux systèmes, la vitesse

143
9. COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
Unité de commande
électronique ETS
446 020 … 0

Unité de commande électro- des différentes fonctions s'opère par une


nique programmation particulière. La version
d'unité de commande peut aussi être
L'unité de commande électronique est identifiée par son connecteur:
équipée d'un microprocesseur. Elle est
disponible en deux versions: – la commande simple comprend un
connecteur à 25 pôles
– Commande pour la manœuvre des – le dispositif de commande automati-
portes uniquement par le conduc- que comporte sur un de ses côtés
teur un connecteur à 25 pôles comme
celui de la commande simple, alors
– Dispositif de commande automati-
que des portes. que sur son côté opposé sont dispo-
sés un second connecteur à 15 pô-
Les deux versions électroniques com- les pour les fonctions automatiques
portent un programme de calcul fonda- et un inverseur 'Manuel/Automati-
mentalement identique et l'adaptation que'.

Robinet à 4 voies (Robinet


de commande de secours)
952 003 … 0

Position normale Position de secours

Fonction : Fonctionnement :
Le robinet de secours est nécessaire Lorsque la poignée (a) se trouve en po-
pour, en cas de danger ou de défaillance sition normale, l'air d'alimentation
du dispositif lors de travaux de répara- s'écoule dans le robinet au travers du
tion, pouvoir mettre à l'atmosphère le cy- raccord 1 vers les raccords 2 et aboutit
lindre de porte et actionner dans les conduites de travail.
manuellement les vantaux. Il commande
en même temps la valve de porte de ma-
nière à ce que, lors de la réalimentation Lorsque la poignée (a) est tournée de
en air du dispositif de porte, le cylindre 90° en position de secours, l'alimentation
de porte se retrouve en 'Montage sans est obturée et les conduites de travail
pression'. Dans la version 952 003 031 sont mises à l'atmosphère au travers du
0, le robinet de commande de secours raccord 3.
est pourvu d'un interrupteur pour la com-
mande d'un dispositif d'alarme.

144
COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
9.
Electrovalve à 4 voies
(Distributeur 4/3)
(Valve de porte)
372 060 … 0

Fonction : troaimant B et elle se retrouve en posi- porte en mouvement d'ouverture, le ra-


La valve de porte opère en fonctionne- tion 'fermeture ». La pression d'alimenta- lentissement de la porte qui en résulte
ment normal de même manière qu'une tion s'écoulant dans la chambre (d) est détecté par le capteur électronique
valve 4/2 voies et sert à l'alimentation ré- déplace le piston (f) conjointement au de mouvement et est traité dans l'unité
ciproque des chambres de cylindre de piston (a) vers la position droite extrême. de commande électronique. L'élec-
porte. Contrairement aux installations Les chambres de fermeture du cylindre troaimant C de la valve de porte est exci-
plus anciennes, la porte du véhicule de- de porte sont alors alimentées tandis que té. La valve s'inverse et alimente la
vient « sans pression » si elle bute sur un les chambres d'ouverture sont mises à chambre (g). Les deux pistons (a et f) se
obstacle lors de son ouverture. « Sans l'atmosphère. Les portes se ferment. trouvent dans leur position extrême et les
pression » signifie que toutes les cham- deux côtés du cylindre de porte sont tous
bres de cylindre de porte sont simultané- Inversion préventive de la ferme- deux alimentés par l'intermédiaire des
ment alimentées par la valve de porte. Il ture de la porte raccords 21/22 et 23/24. . De ce fait, les
en résulte une mise à l'arrêt de la porte : Si lors d'une phase de fermeture une cylindres de porte sont pratiquement «
tout risque de danger (par exemple lors- personne ou un objet se trouvent coincés sans pression ». Les battants de porte
qu'une personne est coincée dans la entre les bords principaux de fermeture s'immobilisent et se laissent alors
porte) est ainsi éliminé et la porte peut des portes, la course de la porte ralentit. manœuvrer manuellement. On remar-
alors être manœuvrée manuellement. Ce ralentissement est détecté par le cap- quera ici que, du fait des surfaces diffé-
teur électronique (potentiomètre) et l'uni- rentes des pistons de cylindre de porte,
Fonctionnement : té de commande électronique le traite. les battants continueront à s'ouvrir lente-
Ouverture et fermeture des portes L'unité de commande inverse la valve de ment lorsque l'obstacle à leur mouve-
Pour commuter la valve de porte sur « porte dans la direction d'ouverture, et les ment aura disparu. La touche de
ouverture », il faut actionner la touche de portes se rouvrent du fait de ce proces- commande du conducteur peut alors
porte correspondante sur le tableau de sus d'inversion. Une fois que le conduc- commander à nouveau la fermeture de la
bord. Ainsi, l'unité de commande électro- teur a actionné la touche pour émettre porte.
nique (broche de sortie 15) ferme le cir- une impulsion, les cylindres de porte Robinet de secours - Commande
cuit électrique de l'électroaimant A et le sont à nouveau alimentés dans le sens
En actionnant le robinet de secours, la
noyau plongeur se déplace vers le haut. de fermeture. Les portes se referment.
valve de porte permute de manière
L'air comprimé présent dans l'orifice (b)
pneumatique sur le raccord 4. Le robinet
s'écoule dans la chambre (c) et vient Dispositif de prévention dans le de secours permet d'alimenter le disposi-
s'appliquer au piston (a). Ce dernier se sens de l'ouverture tif de porte. Les cylindres de porte sont «
déplace vers la gauche et presse le pis- Pour suivre les directives concernant les sans pression », de sorte que la porte ne
ton (f) dans sa position gauche extrême. portes actionnées automatiquement et se déplace plus, bien qu'elle puisse être
Dans cette position, le raccord 11 (entrée actionnées par le conducteur dans les ouverte manuellement. Pour remettre la
d'énergie) est mis en liaison avec le rac- autobus, il faut s'assurer, à la construc- porte en service, il suffit de replacer le ro-
cord 22 et l'air comprimé s'écoule au tra- tion, que les passagers se trouvant dans binet de secours sur sa position normale.
vers de la valve de porte dans la
le champ d'action des portes ne puissent Toutes les chambres de cylindre sont ali-
chambre d'ouverture du cylindre de por- pas se faire coincer par leur ouverture. mentées par l'intermédiaire de la valve
te. Puisque le raccord 24 est simultané-
de porte (permutée de manière pneuma-
ment relié à l'orifice d'échappement 3, L'électroaimant C de la valve de porte en
tique sur le raccord 4), comme pour le
les portes s'ouvrent. liaison avec le capteur électronique de
dispositif de prévention dans le sens de
déplacement est prévu pour que ces di-
Lorsque le conducteur actionne à nou- l'ouverture. La touche de commande du
rectives puissent être suivies.
veau la touche de porte du tableau de conducteur permet de refermer la porte.
bord, la valve de porte est inversée sous Si une personne ou un objet commence
l'effet de la mise sous tension de l'élec- à être coincé par le bord arrière d'une

145
9. COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
Cylindre de porte pour mou-
vement de fermeture mono-
phase avec amortissement
bilatéral
422 802 … 0

Fonction : L'air comprimé déplacé durant le mouve-


Ouvrir et fermer des portes abattantes et ment d'ouverture par la face antérieure
pivotantes du piston (c) s'échappe d'abord de façon
uniforme au travers de l'étranglement (f)
Fonctionnement : et du raccord 11. Lorsque, à environ 40
Lors de l'actionnement de la valve de mm de la fin de course, la partie renfor-
porte, l'air comprimé délivré s'écoule au cée de la tige de compression (d) pénè-
travers du raccord 12 dans la chambre tre dans la bague à lèvres avec ressort
A. La pression qui s'y établit déplace le (g), l'air comprimé ne peut plus s'échap-
piston (c) ainsi que la tige de compres- per qu'au travers de l'étranglement
sion (d) vers la droite, ce qui a pour effet d'amortissement (e) car le passage vers
d'ouvrir la porte qui y est reliée. En l'étranglement (f) lui est désormais barré.
même temps, la chambre B est mise à L'amortissement de fin de course s'opè-
l'atmosphère au travers du raccord 11 et re de façon similaire lors du mouvement
de la valve de porte située en amont. de fermeture. L'air comprimé s'échappe
en premier lieu de façon uniforme au tra-
Lors d'un nouvel actionnement de la val- vers de l'étranglement (a) et du raccord
ve de porte, la chambre B est alimentée 12. A environ 40 mm de la fin de course,
au travers du raccord 11 et la pression cet échappement ne peut plus avoir lieu
dans la chambre A disparaît au travers qu'au travers de l'étranglement d'amor-
du raccord 12. Du fait de la modification tissement (b).
de l'action exercée par la pression sur le
piston (c), celui-ci se déplace avec sa
Le cylindre de porte est conçu de telle fa-
tige de compression (d) à nouveau vers
çon que les conduites de commande en
la gauche et ferme la porte y reliée.
provenance de la valve de porte puissent
être interverties aux raccords 11 et 12
La vitesse d'ouverture et de fermeture
afin d'obtenir un mouvement inversé.
est réglable à l'aide des vis d'étrangle-
L'ouverture de la porte sera alors assu-
ment (a et f). En outre, le cylindre de por-
rée par le mouvement de traction de la
te est pourvu d'étranglements (b et e)
tige de compression lorsqu'elle rentre
dont le but est de créer un amortisse-
dans le cylindre (vers la gauche) et inver-
ment (freinage de fin de course) pour
sement pour la fermeture.
éviter que les fins de mouvements de
porte ne s'opèrent de façon à la fois vio-
lente et bruyante

146
COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
9.
Cylindre de porte pour mou-
vement de fermeture mono-
phase avec amortissement à
l'entrée ou à la sortie de la
tige de piston
422 808 … 0

Fonction : vent au travers de raccords 41 et 42.


Ouvrir et fermer des portes abattantes et
Afin d'éviter une fin de mouvement vio-
pivotantes. Spécialement mis en œuvre
lente lors de l'ouverture de la porte, le cy-
dans les dispositifs de porte avec dispo-
lindre de porte est pourvu d'un
sitif d'inversion de marche.
étranglement réglable (d) qui assure un
Fonctionnement : amortissement satisfaisant (freinage de
Lors de l'actionnement de la valve de fin de course). Lors du mouvement
porte, l'air comprimé délivré s'écoule au d'ouverture - selon l'exécution d'amortis-
travers du raccord 12 dans la chambre sement lorsque la tige de piston entre ou
A. La pression qui s'y établit déplace le sort - l'air comprimé déplacé par la face
piston (a) ainsi que la tige de compres- avant ou arrière du piston (a) s'échappe
sion (b) vers la droite, ce qui a pour effet en premier lieu sans résistance au tra-
d'ouvrir la porte qui y est reliée. En vers de l'orifice C. Lorsque, à environ 40
même temps, la chambre B est mise à mm de la fin de course, la partie renfor-
l'atmosphère au travers du raccord 11 et cée de la tige de compression (b) pénè-
de la valve de porte en amont. Une ali- tre dans la bague à lèvres avec ressort
mentation et une mise à l'atmosphère (c), l'air comprimé ne peut plus s'échap-
uniformes de l'inverseur s'ensuivent au per de la chambre B par l'orifice C.
travers de raccords 41 et 42.
Dans l'exécution où l'amortissement a
Lors d'un nouvel actionnement de la val- lieu lorsque la tige de piston rentre dans
ve de porte, la chambre B est alimentée le cylindre, la présence du tube (e) force
au travers du raccord 11 et la pression l'air comprimé à s'échapper de la cham-
dans la chambre A disparaît au travers bre A uniquement au travers de l'étran-
du raccord 12. Du fait de la modification glement d'amortissement (d) dès que le
de l'action exercée par la pression sur le piston (a) arrive à environ 40 mm de la
piston (a), il se déplace avec sa tige de fin de course. Le mouvement de la tige
compression (b) à nouveau vers la gau- de compression (b) sera plus ou moins
che et ferme la porte y reliée. Ici aussi, ralenti à ce stade selon le réglage de la
une alimentation et une mise à l'atmos- vis d'étranglement (d).
phère uniformes de l'inverseur s'ensui-

147
9. COMMANDE ELECTRONIQUE DES PORTES
D'AUTOBUS (ETS)
Manocontacteur Le manocontacteur est nécessaire der. Les manocontacteurs ne sont pas
pour l'activation et la désactivation des réglables, quelle que soit la version envi-
441 014 … 0
électrovalves ou des témoins de contrô- sagée de la série.
le. Le contacteur sera NO (normalement
ouvert) ou NF (normalement fermé) se- Pour leur fonction et leur fonctionne-
lon le cas. ment, voir la page 103.

Sa position de commutation et son régla-


ge de pression seront déterminés par le
fonctionnement du dispositif à comman-

Capteur de déplacement
446 020 4 .. 0

Le capteur de déplacement est un po- traitée. Si un obstacle empêche le mou-


tentiomètre dont la position du curseur vement de fermeture ou d'ouverture,
est fonction du déplacement. Lors du l'unité de commande électronique détec-
processus d'ouverture, la tension passe te cet incident et procède en conséquen-
d'environ 0,9 V à environ 14,0 V, et in- ce à la commutation requise de la valve
versement lors du processus de ferme- de porte 372 060.
ture. La tension délivrée par le
potentiomètre est reprise par l'unité de
commande électronique de porte et y est

148
SYSTÈME MTS - COMMANDE MODULAIRE
DE PORTE POUR LES AUTOBUS
9.
Système MTS : central des signaux s'effectue dans la ces potentiomètres, mais il est égale-
commande de la première porte. Cela ment possible d'utiliser des émetteurs
Le système MTS a été développé en se rend tout à fait superflues les connexions d'impulsions intégrés au moteur, en
basant sur les expériences relatives au de relais coûteuses destinées aux com- liaison avec un commutateur à induction.
système ETS et a été lancé en 1997. Le mandes traditionnelles.
système se distingue par le fait qu'il est Toutes les tolérances sont compensées
Le logiciel permet de configurer de nom- par un processus d'apprentissage simple
indépendant du système de porte utilisé.
breux paramètres afin de pouvoir adap- lors de la première mise en service de
Il permet de combiner sans problèmes
ter facilement la commande aux chaque porte.
les portes à pivotement vers l'intérieur, à
préférences de l'utilisateur. La mémori-
basculement vers l'extérieur et même les
sation des données relatives à toutes les Il suffit pour cela de déplacer les portes
portes coulissantes à commande pneu-
portes d'un véhicule s'effectue au niveau une fois vers les deux positions de fin de
matique ou électrique !
de la commande de la première porte. course, en maintenant activées les tou-
Une autre innovation est le raccorde- Cela permet d'interchanger les unités de ches de commande sur le pavé de tou-
ment à la commande électrique du véhi- commandes électroniques de toutes les ches. Pour les portes pneumatiques,
cule. Il offre la possibilité d'utiliser un bus portes, quel que soit le paramétrage. c'est le principe maintes fois éprouvé des
de données CAN. Ainsi, deux conduites systèmes ETS qui a été perfectionné.
Bien entendu, le système MTS est doté
suffisent désormais à actionner jusqu'à 5 L'amortissement jusqu'ici intégré aux cy-
d'une capacité de diagnostic; selon le
portes d'autobus. lindres a ainsi pu être supprimé. C'est
type de raccordement utilisé, le diagnos-
tic s'effectue soit via le bus CAN du véhi- maintenant la valve de porte qui prend
Une alternative pour les véhicules dé-
cule, soit via une commande K distincte. en charge cette fonction. La commande
pourvus de bus de données consiste à
électronique permet ainsi un amortisse-
employer un câblage conventionnel.
La surveillance des portes s'effectue, ment à n'importe quel moment. Outre les
Contrairement à d'autres systèmes, les
dans le cas de portes pneumatiques, via avantages au niveau des coûts, il en ré-
conduites doivent toutefois être raccor-
les pressostats et les potentiomètres dé- sulte une possibilité d'adaptation consi-
dées uniquement à l'unité de commande
veloppés récemment, qui sont installés dérablement plus souple concernant le
électronique de la première porte.
directement sur la colonne rotative. Le comportement du mouvement des dif-
Que le système utilise un bus CAN ou codage mécanique ne nécessite pas la férentes portes. Cela permet également
soit conventionnel, dans les deux cas les mise en œuvre de ces capteurs. Les por- d'éviter les réglages erronés et d'aug-
portes individuelles sont reliées via le tes actionnées électriquement peuvent menter ainsi la sécurité de fonctionne-
bus CAN du système et un traitement également être surveillées au moyen de ment.

Système MTS - Schéma de


principe du système :
Bus de données du système

Connexion au bus de données Bus de données


CAN du véhicule du véhicule Module Module
Module
Vers le
véhicule de base d’extension d’extension

Dispositifs Dispositifs Dispositifs


de de de de de
commande de
sécurité commande sécurité commande
de porte de porte de porte sécurité

de signal de signal de signal


de porte de porte de porte

porte 1 porte 2 porte « n »

Raccordement à un véhicule Bus de données du système


doté d'un câblage Conduites
conventionnel conventionnelle

Vers le Module Module Module


véhicule de base d’extension d’extension
Ligne de
diagnostic K
Dispositifs Dispositifs Dispositifs
de de de de de
commande de
sécurité commande sécurité commande
de porte de porte de porte sécurité

de signal de signal de signal


de porte de porte de porte

porte 1 porte 2 porte « n »

1 149
150
9.

Unité de commande électronique MTS


Sorties de valve de porte
Commande fermeture Saisie de la
Saisie de la course
de secours sans pression ouverture pression
C B A

rouge

C B jaune
4

Signaux en direction C Pressostat Signaux en


du véhicule et/ou ouverture 1,0 fermeture – blanc direction de
21
des autres portes la périphérie
B Capteur de de la porte
3 24V 4± 0,4 bar E course avant
Battant avant ouverture –
A 22
Pressostat
fermeture Battant arrière
12 23
Schéma de principe d'une porte pneumatique à 2 battants

A 24V 4± 0,4 bar E


1 2 11 24 Cylindre sans amortissement
8 bar
de position de fin de course
3 4
blanc
Valve de porte avec amortissement de
position de fin de course enclenché électriquement 1,1
Robinet de
secours
jaune
Commande de valve
Aimant Fonctionnement Les valeurs telles que les diamètres
A UVERTURE de porte de buses etc. ne sont données
1,0 fermeture – rouge
DE PORTE POUR LES AUTOBUS

A et C OUVERTURE de porte amortie (position de fin de course) qu'à titre d'exemple (IST) !
B FERMETURE de porte Les détails figurent dans la
B et C FERMETURE de porte amortie (position de fin de course) description du type de porte Capteur de
C Porte SANS PRESSION présenté. course arrière
ouverture –
SYSTÈME MTS - COMMANDE MODULAIRE
SYSTÈME MTS - COMMANDE MODULAIRE
DE PORTE POUR LES AUTOBUS
9.
Système MTS - Unité de
commande électronique
446 190 . . . 0

Les unités de commande électronique sette/landau, enregistrement des


MTS disposent de 60 broches, réparties demandes d'arrêt, en l'absence
sur 5 fiches différentes à 3 rangées (6, 9, de bus de données CAN du véhi-
12, 15 et 18 broches), ce qui évite les in- cule. Le raccordement d'une tou-
terversions. Un soin particulier a été ap- che de conducteur pour la porte 3
porté pour regrouper au mieux les y est également possible (bien
fonctions et éviter si possible les répéti- que non autorisé par l'alinéa D du
tions. § 35e du Code allemand d'autori-
sation de mise en circulation de
Fiche 9 broches : véhicules).
interfaces de bus de données
CAN du véhicule et du bus systè- Des différences de brochage existent
me, interface de diagnostic, en- entre les commandes des portes pneu-
trées d'adresses matiques et des portes électriques, en
Fiche 18 broches :* particulier sur la configuration de la fiche
alimentation électrique, comman- 18 broches.
de (valves et/ou moteurs), cap- La commande MTS-P permet de con-
teurs necter, selon le nombre de battants de
porte et/ou selon la fonction souhaitée, 1
Fiche 15 broches : ou 2 valves de porte, 1 ou 2 capteurs de
fonctions spécifiques aux portes, position et 2 ou 4 pressostats.
par ex. pavé touche, bord sensi- La commande MTS-E permet de con-
tif, rampe, éclairage d'entrée, necter respectivement 1 ou 2 moteurs
fonctions d'automatisme ....... dotés chacun de codeurs incrémentaux
Fiche 12 pôles :* à 2 canaux et d'interrupteurs de fin de
utilisée uniquement sur la porte course associés, ou des capteurs de po-
1, pour un raccordement conven- sition analogiques. Il en est de même
tionnel : par ex. touches du con- pour le raccordement d'une alimentation
ducteur, témoins de pannes, frein électrique et le signal de vitesse (pour la
d'arrêt, voyant rouge/vert, en l'ab- porte 1 uniquement).
sence de bus de données CAN
*) : Pour des portes pneumatiques, il exi-
du véhicule.
ste une variante de commande MTS
Fiche 6 broches :* équipée (« module d'extension ») qui
utilisée uniquement sur la porte s'applique exclusivement à la porte
1, pour un raccordement conven- 2. Les fiches 6 et 12 broches n'ont ici
tionnel : (principalement) fonc- aucune fonction.
tions d'automatisme, par ex. Le module d'extension ne peut com-
libération de porte, accès pous- mander qu'une valve de porte.

Commande MTS - Capteur de


porte
446 190 15 . 0

151
9. SYSTÈME MTS - COMMANDE MODULAIRE
DE PORTE POUR LES AUTOBUS
Électrovalve 4/3 voies
(système MTS - valve de porte)
472 600 . . . 0

Un réducteur de pression d'air d'échap- Pour freiner les cylindres de porte (un
pement réglable a été ajouté à la valve des aimants extérieurs A ou B est activé),
MTS (valve de porte). Ses fonctions sont la commande électronique met égale-
décrites à la page 145. ment sous tension l'aimant C, selon le
Les cylindres sont freinés sous le contrô- sens de déplacement. L'air d'alimenta-
le de la commande électronique avant tion atteint la chambre (h), s'applique au
d'atteindre leur position de fin de course diaphragme (g) et celui-ci ferme le pas-
respective. sage vers l'orifice d'échappement 3. L'air
Lorsque les aimants A, B et C ne sont d'échappement du cylindre de porte peut
pas sous tension, les cylindres de porte alors s'évacuer dans l'atmosphère par le
sont mis à l'atmosphère, car le diaphrag- réducteur de pression réglable.
me (g), non soumis à une pression, n'est
pas amorti.

Système MTS - Cylindre de


porte
422 812 . . . 0

L'air comprimé évacué par la valve de mosphère par l'intermédiaire du raccord


porte se dirige par le raccord 12 vers le 11 et la pression de la chambre A s'éva-
cylindre et déplace le piston vers la droi- cue par le raccord 12. Le changement de
te. En même temps, la chambre B est pressurisation du piston le déplace à
mise à l'atmosphère par l'intermédiaire nouveau vers la gauche conjointement à
du raccord 11 et de la valve de porte rac- la barre de pression et la porte associée
cordée en amont. se ferme.
Lorsque l'on actionne à nouveau la valve
de porte, la chambre B est mise à l'at-

152
SYSTÈME MTS - COMMANDE MODULAIRE
DE PORTE POUR LES AUTOBUS
9.
Système MTS - Robinet de
secours avec contacteur
952 003 . . . 0

En situation normale, l'air d'alimentation En même temps, la commande électro-


circule à travers le robinet de réglage de nique reçoit du contacteur intégré un si-
la course par l'intermédiaire du raccord gnal d'actionnement du robinet de
1, et atteint la valve de porte par l'inter- secours.
médiaire du raccord 2. Le raccord 4 est
en liaison avec l'orifice d'échappement Pour empêcher un mouvement soudain
(raccord 3). des battants de porte après avoirs remis
le robinet de secours en position norma-
Une rotation du robinet de secours à 90° le, les deux côtés du cylindre sont tou-
dans la position de secours dirige l'air jours mis à l'atmosphère en même
d'alimentation vers le raccord 4, et met la temps par la valve de porte après une
valve de porte raccordée en aval en po- mise en position « sans pression ».
sition « sans pression » (les deux côtés
du cylindre de porte sont mis à l'atmos-
phère).

153
10.

Montage des conduites et des


raccords

1 155
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Généralités Les raccords union à compression se autorisés jusqu'à 100 bars.
basent essentiellement, quant à leur di-
Dans le cas de tuyaux en acier ou en
mension et leur exécution, sur les nor-
plastique, il y a lieu d'utiliser des rac-
mes DIN 74 313 à 74 319. Les raccords
cords en acier. Les surfaces des rac-
union à emboîtement répondent généra-
cords et des écrous sont phosphatés et
lement à la norme DIN 2353. Les rac-
huilés ou du type à zingage brillant et
cords union à compression peuvent être
passivés en jaune.
utilisés sous des pressions de service al-
lant jusqu'à 10 bars, alors que les rac- Des raccords en laiton sont prévus pour
cords union à emboîtement sont les tuyaux de cuivre.

Généralités relatives aux Les raccords union à emboîtement se- 1 Embout fileté
tuyaux en acier ront utilisés pour les diamètres de con- 2 Joint d'étanchéité (Joint interne)
duite et de tuyau suivants: 3 Cône de serrage
4 Garniture
Véhicules routiers 5 Ecrou d'accouplement
Conduites de mesure et conduites
6x1 La fonction de la garniture est la même
de commande
dans les deux types de raccord. Lors du
Dispositifs de freinage par pres-
sion de retenue du moteur, serrage de l'écrou d'accouplement, le
8x1 Dispositifs de manœuvre des por- côté coupant de la garniture glisse le long
tes, du cône intérieur du raccord fileté, se ré-
Dispositifs particuliers
trécit et pénètre dans la pellicule exté-
10 x 1 Conduites de commande rieure du tuyau en y formant un collet.
Conduites de commande ('Ser- L'étanchéité du tuyau résulte de la ferme
12 x 1 vice') et conduites d'alimentation adhérence de la garniture au cône inter-
('Automatique') ne. Dans les raccords union à compres-
sion, l'étanchéité est parfaite par le joint
qui est normalement en fibre (en zinc
1 2 3
dans le cas de raccords soumis à de for-
tes contraintes thermiques).

Attention :
Avant de procéder au montage du rac-
cord, il y a lieu de s'assurer du bon état
du filet et du raccord fileté. Des filets en-
Ils se composent des parties suivantes: dommagés doivent être retravaillés. Pour
éviter le grippage du filet, il est recom-
1 Embout fileté à cône interne mandé de l'enduire avant vissage de
2 Garniture graisse graphitée (N° de commande
3 Ecrou d'accouplement 830 503 004 4 (tube de 50 g).
Les raccords union à compression sont
utilisés pour les diamètres suivants: Tous les joints ayant la propriété de se
mettre en place lorsque le système est
Véhicules routiers mis en charge, tous les raccords de nou-
Conduites de commande ('Ser- veaux véhicules et de nouvelles installa-
15 x 1,5 vice') et conduites d'alimenta- tions doivent être en premier lieu
tion ('Automatique') resserrés. Ceci vaut également lors du
Liaison entre compresseur et remplacement d'appareils, pour lequel
18 x 2 régulateur de pression, Condui- de nouveaux joints doivent toujours être
tes d'alimentation ('Automati- utilisés. Avant de resserrer les raccords,
que')
il faut d'abord desserrer les écrous d'ac-
couplement afin d'éviter d'endommager
1 2 3 4 5 les tuyaux.

Si ces prescriptions ne sont pas respec-


tées, cela peut entraîner une perte de
pression dans l'installation et donc des
défaillances du système de freinage!

Ils se composent des éléments suivants:

156
MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
10.
Instruction de montage des Le tuyau doit être coupé à la scie à angle sièges de valve ou d'y boucher les filtres.
tuyaux d'acier droit. Pour ce faire, il convient d’utiliser Ce qui risquerait d'entraîner une dé-
un dispositif de sciage de tuyaux. faillance du dispositif de freinage.

Attention!
Ne pas utiliser de coupe-tube!
Ce type d'outil coupe le tuyau en biais au
moyen d'une roue de découpage qui
provoque la formation d'une forte bavure
Après avoir scié le tuyau, il faut s'assurer tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
qu'il n'y subsiste aucun copeau. Si des
copeaux étaient encore présents, ils ris- Ceci risque d'entraîner une diminution
queraient, après montage, de pénétrer de la section transversale et un manque
dans l'installation et d'y endommager les d'étanchéité du raccord.

Raccord union à emboîtement Dans le cas de tuyaux dont le diamètre tuyau, il est inutile de comprimer encore
est inférieur ou égal à 10 mm, il est re- le tuyau. Le serrage final s'opère en ser-
commandé de visser le raccord fileté des rant encore l'écrou d'accouplement d'en-
Avant serrage de l'écrou d'accouplement raccords union à emboîtement dans les viron un tour complet. Desserrer ensuite
appareils et de procéder au montage des l'écrou d'accouplement pour vérifier si le
2 tuyaux des conduites directement à l'en- côté coupant de la garniture a bien péné-
droit où se trouvent ces appareils. tré dans la pellicule externe du tuyau et
si le collet créé par le tranchant est bien
L'extrémité du tuyau préparée, avec visible.
1 3 l'écrou d'accouplement et la garniture,
est alors insérée dans le raccord fileté et Que la garniture puisse encore être tour-
l'écrou d'accouplement est alors serré à née sur l'extrémité du tuyau est sans im-
la main jusqu'à ce qu'il vienne buter sur portance.
la garniture.
Après avoir ainsi préparé l'assemblage
Après serrage de l'écrou d'accouplement Le tuyau doit ensuite être enfoncé dans ou après tout desserrage, il y a lieu de
l'embout fileté jusqu'à la butée et l'écrou serrer l'écrou d'accouplement à l'aide
doit être alors vissé d'environ 3/4 de tour. d'une clé normale sans force excessive.
Ceci empêchera le tuyau d'encore tour-
ner. Comme la garniture a agrippé le
4

Le trait de marquage apporté


sur l'écrou d'accouplement
1 Butée facilite l'observation du
2 Cône interne nombre de tours de
serrage prescrits. Collet visible
3 Garniture
4 Collet visible

1 157
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Raccord union à compression Il est indiqué d'exécuter le montage pré- Le cône de serrage et le joint doi-
liminaire dans un étau. La clé de serrage vent être insérés!
doit avoir une longueur égale à environ Après serrage de l'écrou d'accouple-
15 fois la largeur de la clé (éventuelle- ment, le raccord présente l'aspect sui-
ment en utilisant un tube de rallonge). vant:
2 3 4
Placer d'abord le raccord dans l'étau.
Visser l'écrou d'accouplement jusqu'au
moment où l’on sent qu'il vient s'accoler
à la garniture, ensuite serrer le tuyau -
1
avec cône de serrage placé dans l'étau
et serrer l'écrou d'accouplement sur en-
viron 3/4 de tour (Attention! Le tuyau ne
doit pas tourner durant cette opération!).
Ce faisant, la bague progressive agrippe
1 Collet visible
le tuyau, ce qui évite de le comprimer. Le
2 Joint
serrage final a lieu en tournant l'écrou
3 Cône de serrage
d'accouplement d'environ 3/4 de tour.
4 Garniture
Ainsi, la bague (garniture) entaille le
tuyau et provoque avant sa première L'exécution du montage préliminaire
coupe l'apparition d'un collet visible. d'un grand nombre de pièces demande
un certain temps lorsque les opérations
sont effectuées comme décrit ci-dessus.
Lorsque beaucoup de pièces doivent
être traitées, il est recommandé d'utiliser
un appareil de montage préliminaire ma-
nuel qui permet le montage rapide des
garnitures. Grâce à la grande maniabilité
de cet appareil, il ne doit pas toujours
être utilisé au même poste de travail
mais peut être mis en œuvre où et quand
cela s'avère nécessaire.
Le serrage final est facilité lorsque
l'écrou d'accouplement a déjà été déblo-
qué quelques fois, ce qui permet à l'huile
de bien s'étendre sur les deux surfaces
frottantes. Lors du montage final, il est
important de veiller à ce que chaque ex-
trémité de tuyau - avec son cône de
serrage - aboutisse bien dans le même
raccord qui a été utilisé lors du montage
préliminaire.

Instructions pour le cintrage et Il est fondamental de retenir que des cause de pannes des appareils du dispo-
l'adaptation de conduites: conduites pour dispositifs de freinage ne sitif.
doivent jamais être traitées lorsqu’elles
sont chaudes, car cela détruirait le revê- Le cintrage des conduites s'exécute de
tement protecteur de leur surface et préférence à l'aide d'une cintreuse pour
l'oxydation des conduites pourrait être la tuyaux.

158
MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
10.
Instructions de montage : Pour une busette d'insertion : inférieur à 2 D. L'extrémité de tuyau qui
L'utilisation d'une busette d'insertion per- sera insérée dans le coude ne devra pas
met l'adaptation des temps d'alimenta- avoir une longueur supérieure à 2 H.
tion et de mise à l'atmosphère aux
exigences actuelles. Elle peut être pla-
cée ultérieurement après avoir desserré
l'écrou d'accouplement et retiré le tuyau.
A noter que l'extrémité de tuyau devra,
dans ce cas, être raccourcie d'une lon-
gueur égale au collet de la busette d'in-
sertion..

Lors de l'adaptation du tuyau, il y a lieu


de veiller à ce qu'il ne soit le siège
d'aucune tension après serrage de
l'écrou d'accouplement. Ceci signifie que
le tuyau doit être bien positionné avant le
serrage et que ce serrage ne doit pas
servir à le tirer ou à le comprimer afin de
le mettre dans sa bonne position. Si cette
prescription n'est pas suivie, les appa-
busette d'insertion
reils peuvent en souffrir – exemple: dé-
Pour une conduite de cuivre : molition des fonds de cylindres.
Les instructions de montage ci-dessus Raccords pour flexibles :
sont valables pour les tuyaux d'acier. Dans tout dispositif de freinage, il est né-
Lorsque l'on utilise des tuyaux de cuivre cessaire d'opérer des transitions d'un
recuit, il faut prévoir d'installer aux extré- tuyau solide à un tuyau flexible et vice-
mités des tuyaux des douilles de renfort versa lorsque des parties mobiles doi-
dont le but est d'empêcher l'écrasement vent être reliées entre elles. Dans la me-
du tuyau lors du serrage de l'écrou d'ac- sure où les extrémités de tuyau ne
couplement. peuvent se déformer lorsqu'elles sont
raccordées à un manchon de flexible
Cette douille est mise en place en lui ap- parfaitement conforme aux normes, l'uti-
pliquant un petit coup destiné à la chas- lisation d'un raccord pour flexibles s'im-
ser dans le tuyau pour qu'elle y soit pose pour une telle liaison. Enfiler un
disposée de façon bien plane. La dentu- flexible sur un tuyau lisse découpé n'est
re de la douille est pressée contre la pa- pas autorisé.
roi intérieure du tuyau de façon à
empêcher que la douille ne glisse et ne
En cas de non-respect de ces prescrip-
sorte du tuyau lors de son montage.
tions, le flexible sous pression peut se
décrocher du tuyau et provoquer ainsi
une brusque défaillance du dispositif de
freinage.

Douille insérée

Douille enfoncée Le flexible doit être coupé à la scie à an-


gle droit et il doit être enfilé sur le man-
chon de flexible jusqu'à la butée. Le
flexible doit être assuré contre le glisse-
ment par mise en place d'une pince pour
flexible.

Les outils représentés dans les instruc-


Raccord union à emboîtement tions générales pour les tuyaux d'acier
monté avec douille de renfort peuvent être commandés à ERMETO
ARAMTUREN GmbH, 33652 Bielefeld,
Le rayon de cintrage ne doit jamais être RFA.

159
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Instructions générales pour les Utilisation et installation dans La valeur de température de +60°C sous
tuyaux en plastique le secteur automobile charge permanente a été sélectionnée
pour le type cintrable de sorte qu'aucune
Par rapport aux tuyaux d'acier, les modification des propriétés du matériau
tuyaux en plastique présentent en fait n'intervienne en dessous de cette tem-
des propriétés physiques et mécaniques pérature. A des températures supérieu-
différentes. res à +60°C, le plastifiant que contient ce
matériau peut disparaître progressive-
De nombreux tests et expériences me-
ment, et le matériau acquiert alors les
nés dans le secteur automobile sur diffé-
propriétés de la qualité semi-rigide (limi-
rentes qualités de plastiques ont fait
te de charge thermique permanente
apparaître que les tuyaux plastiques
+100°C).
souples noirs en polyamide 11 sont par-
faitement aptes à l'utilisation dans les Les propriétés physiques des tuyaux
dispositifs de freinage pneumatique et semi-rigides et cintrables sont identi-
leurs consommateurs, pour autant que ques. Les valeurs des propriétés méca-
l'on tienne compte des propriétés spéci- niques telles que la résistance à la
fiques de ce matériau. traction, l'allongement élastique et la
pression de service sont plus élevées
Propriétés pour les tuyaux semi-rigides. Les tuyaux
Matériau semi-rigides sont plus difficiles à poser
Polyamide 11, exécution noire, résistant que les tuyaux cintrables à cause de leur
à la chaleur et à la lumière, également au plus grande résistance mécanique à la
rayonnement ultraviolet intensif. déformation (cintrage).
Vu la limite de charge thermique réduite
Propriétés physiques du polyamide 11, il est recommandé de
ne pas utiliser des tuyaux en plastique à
Poids spécifique à +20°C 1,04 g/cm³ proximité du moteur et du dispositif
d'échappement. On veillera en particu-
Absorption d'humidité à
+ 20°C (sous une humi- lier, pendant les travaux de soudure, à
dité relative comprise de 0,5 à 1,9%
ce que ces tuyaux ne subissent aucun
entre 30 et 100%) dommage. Le cas échéant, ils seront
Chaleur spécifique 2,44 J/gK préalablement déposés.

Wärmeleitfähigkeit 1,05 kJ/m.h.K. Lorsqu'un véhicule qui vient d'être peint


est soumis à un flux de chaleur en vue
Coefficient de dilatation
linéaire entre 20°C et du séchage de la peinture, les conduites
15•10-5 (1/°C)
100°C sans pression ne peuvent être soumises
qu'à une température n'excédant pas
Point de fusion +186°C
130°C, et ce durant 1 heure au maxi-
mum.
Propriétés mécaniques
Afin de prévenir tout dommage aux
tuyaux en plastique lors de ces travaux,
Résistance à la traction 4.800 N/cm²
il est recommandé d'apposer le panneau
Allongement à la rupture à suivant sur le véhicule:
250%
20°C

Allongement élastique 3,7%


Ce véhicule est équipé de
Tuyaux en matière plastique WABCO Tecalan

Dimen- Pression d'écla- Pression de Faire preuve de prudence lors de travaux


sions du tement mini- service à 20°C de soudure!
tuyau male (en bars) (en bars)
6x1 81 27 Action maximale de la chaleur sur des tuyaux
sans pression: Max. 130°C pendant 60 min max.
8x1 57 19
10 x 1 45 15 WABCO
12 x 1,5 57 19
15 x 1,5 45 15 Ce panneau peut être commandé sous
18 x 2 51 17 le n° 899 144 050 4

Températures admissibles Résistance aux agents chimiques


En service normal du véhicule, des tem- Le polyamide 11 résiste à tous les
pératures de -40°C à +60°C sont admis- agents possibles dans le cadre de l'utili-
sibles. sation d'un véhicule, tels que, par exem-

160 1
MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
10.
ple, les produits pétroliers, les huiles et enfoncés brutalement, sous peine d'élar-
les graisses. En outre, les tuyaux résis- gir le tuyau et de ne plus pouvoir en reti-
tent aux bases, aux dissolvants non chlo- rer la garniture ou l'anneau de serrage.
rés, aux acides organiques et Les raccords sont fabriqués comme rac-
inorganiques et aux agents oxydants di- cords union à emboîtement et raccords
lués. (L'utilisation de produits de lava- union à compression.
ge chlorés est, par conséquent, à
éviter). La résistance à d'autres agents Le fonctionnement de la garniture est
spécifiques peut être communiquée sur identique pour les deux types de raccord.
demande. Lors du serrage de l'écrou d'accouple-
ment, le côté coupant de la garniture glis-
Dilatation linéaire se le long du cône intérieur du raccord
Lors de la pose de tuyaux en plastique, il fileté, rétrécit et pénètre dans la pellicule
y a lieu de tenir compte de la dilatation li- extérieure du tuyau en y formant un col-
néaire intervenant par suite de différen- let. L'étanchéité du tuyau résulte de la
ces de température. Elle est environ 13 ferme adhérence de la garniture au cône
fois plus importante que pour les tuyaux interne.
d'acier.
Le cône de serrage additionnel des rac-
Les coefficients de dilatation linéaire cords union à compression sera rendu
sont: étanche par utilisation d'un joint en fibre.
pour les tuyaux Avant de procéder au montage du rac-
en acier: 1,15 • 10-5 (1/°C) cord, il y a lieu de s'assurer du bon état
pour les tuyaux
du filet du raccord fileté. Des filets en-
en plastique: 15 • 10-5 (1/°C) dommagés doivent être retravaillés.
Pour éviter le grippage du filet, il est re-
Ceci signifie une dilatation de 1,5 mm par commandé de l'enduire avant vissage de
mètre pour chaque différence de tempé- graisse graphitée.
rature de 10°C. Cette dilatation ne peut
être contrée par les supports des tuyaux. L'étanchéité entre appareils et raccords
peut être obtenue par utilisation de joints
Pour la fixation des tuyaux, il faut utiliser (en fibre ou en aluminium) ou de cônes
des colliers à revêtement plastique ou de serrage ou de joints toriques. L'utilisa-
des colliers et fixations entièrement en tion de chanvre ou de produit d'étanchéi-
plastique. Le tuyau doit pouvoir se dépla- té liquide n'est pas autorisée.
cer légèrement par rapport au matériel
Tous les joints ayant la propriété de se
de fixation, afin que la dilatation sous l'ef-
mettre en place lorsque le système est
fet de la température de la longueur tota-
mis en charge, tous les raccords de nou-
le du tuyau puisse être répartie
veaux véhicules et de nouvelles installa-
uniformément. Les colliers des conduites
tions doivent être en premier lieu
devraient idéalement être placés environ
resserrés. Ceci vaut également lors du
tous les 50 cm.
remplacement d'appareils, pour lequel
de nouveaux joints doivent toujours être
Raccords
utilisés. Avant de resserrer les raccords,
Comme raccords union pour les tuyaux
il faut d'abord desserrer les écrous d'ac-
en plastique, on peut toujours utiliser les
couplement en vue d'éviter d'endomma-
raccords union à garniture pour utilisa-
ger les tuyaux.
tion dans le secteur automobile qui font
partie de la gamme de raccords WA- Lors du montage du raccord, il est pri-
BCO. Les raccords union à anneau de mordial que le tuyau soit découpé à an-
serrage assurent également de bonnes gle droit et qu'il soit enfoncé dans le
liaisons entre les tuyaux. En vue d'assu- raccord jusqu'à la butée. Pour une bonne
rer une très bonne étanchéité et une découpe à la scie (à angle droit), un cou-
bonne stabilité du raccord, il y a lieu d'uti- pe-tube est disponible pour le travail de
liser des douilles d'emboîtement dans tubes plastiques jusqu'à un diamètre ex-
tous les montages à garniture et cône de térieur de 22 mm.
serrage. Ils ne peuvent être chassés ou

161
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Instructions de montage Les raccords union à emboîte- Raccord union à emboîtement
pour tubes en plastique ment seront utilisés pour les dia- Dans le cas de tuyaux dont le diamètre
mètres de tuyau suivants : est inférieur ou égal à 10 mm, il est re-
commandé de visser le raccord fileté des
6x1 Comme conduite de manomètre
raccords union à emboîtement dans les
Comme conduite vers ou dans appareils et de procéder ensuite au mon-
des dispositifs de consomma- tage des tuyaux des conduites directe-
8x1 teurs secondaires, tels qu'un
dispositif de suspension pneu- ment à l'endroit où se trouvent ces
matique appareils.
comme conduite de commande L'extrémité du tuyau pourvue de la
10 x 1
à faible débit
douille d'emboîtement, de l'écrou d'ac-
comme conduite de commande couplement et de la garniture est directe-
à grand débit et comme con- ment introduite dans l'embout fileté et
12 x 1,5
duite générale dans un dispositif
de freinage l'écrou d'accouplement est alors serré à
la main jusqu'à ce qu'il vienne buter sur
la garniture (Fig., voir page 157).
1 2 3 4
Le tuyau doit ensuite être enfoncé dans
l'embout fileté jusqu'à la butée et l'écrou
doit alors être vissé sous les couples de
serrage indiqués dans le tableau ci-des-
sous. Le tuyau ne doit pas tourner.

Tableau des couples de serrage


Les raccords union à emboîtement se autorisés :
composent des éléments suivants:
Dimen- Couple de Forces d'arra-
sions du
1 Embout fileté à cône interne tuyau serrage chement à
2 Douille d'emboîtement 6x1 de 13 à 14 Nm 13 Nm = 460 N
3 Garniture 8x1 de 15 à 18 Nm 15 Nm = 580 N
4 Ecrou d'accouplement 10 x 1 de 20 à 30 Nm 20 Nm = 870 N
12 x 1,5 de 25 à 35 Nm 30 Nm = 1200 N
Les raccords union à compres-
sion seront utilisés pour les dia-
Si le couple de serrage est inférieur à ce-
mètres de tuyau suivants :
lui recommandé dans le tableau, la force
comme conduite d'alimentation d'arrachement diminue. Si le couple de
15 x 1,5 et conduite générale dans un
dispositif de freinage et comme serrage dépasse la valeur indiquée dans
conduite de cylindre de frein le tableau, la douille d'emboîtement flé-
comme conduite d'alimentation chit par compression.
entre le réservoir d'air et la valve Avant serrage de l'écrou d'accouple-
18 x 2
relais en cas de forte consom- ment:
mation d'air 3

1 2 3 4 5 6 1 4
2

Après serrage de l'écrou d'accouple-


ment:

Les raccords union à compression se


composent des éléments suivants : 5

1 Embout fileté
2 Joint d'étanchéité (Joint interne)
3 Cône de serrage
4 Douille d'emboîtement 1 Douille d'emboîtement
5 Garniture 2 Butée
6 Ecrou d'accouplement 3 Cône interne
4 Garniture
5 Collet visible

162
MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
10.
Au cas où il ne serait pas possible de dans son état initial, il devra être fixé
mesurer lors du montage du raccord son avant et après chaque cintrage. Les va-
couple de serrage, on peut serrer l'écrou leurs de rayon de cintrage minimal (voir
d'accouplement au moyen d'une clé jus- tableau suivant) doivent être strictement
qu'à ce qu'il ait tourné de 1 1/2 à 1 3/4 respectées sous peine de voir s'opérer
tour, à condition que le filet se trouve un flambage.
dans un état impeccable.

A titre de contrôle, il est recommandé de


desserrer l'écrou d'accouplement et de
vérifier la présence du collet visible qui
s'est formé sous l'effet de coupe de la
garniture.

Raccord union à compression


La confection des raccords union à com-
pression est identique à celle des rac-
cords union à emboîtement, à ceci près
qu'y sont utilisés - en outre - un cône de Dimensions du Rayon de cintrage
serrage et un joint. tuyau (r) min.
6x1 30 mm
Après serrage de l'écrou d'accouple- 8x1 40 mm
ment: 10 x 1 60 mm
2 3 4 12 x 1,5 60 mm
15 x 1,5 90 mm
18 x 2 110 mm

5 1
Contrôle technique des disposi-
tifs de freinage
Les administrations de contrôle ont don-
né leur accord de principe quant à l'utili-
1 Collet visible sation de tuyaux de plastique pour les
2 Joint conduites d'air comprimé dans la cons-
3 Cône de serrage truction automobile en lieu et place des
4 Garniture habituels tuyaux d'acier et flexibles de
5 Douille d'emboîtement frein. Cet accord est subordonné à l'utili-
sation de matériel approprié et au res-
Tableau des couples de serrage pect des instructions de montage des
autorisés: tuyaux de plastique.

Dimen- Grâce au marquage des tuyaux en


sions du Couple de Forces d'arra-
serrage chement à matière plastique avec la mention
tuyau
"WABCO-TELACAN", WABCO assume
15 x 1,5 de 30 à 45 Nm 30 Nm = 2100 N la garantie du matériel approprié selon
18 x 2 de 40 à 60 Nm 40 Nm = 2450 N les conditions de livraison. La pose con-
venable des tuyaux de plastique selon
Cintrage des tuyaux en plastique les instructions de montage figurant
En tenant compte des rayons de cintrage ci-dessus peut être sujette à vérification
minimaux qui figurent dans le tableau ci- lors du contrôle des véhicules.
dessous, le tuyau peut être cintré à froid.
Comme il a la tendance à se remettre

163
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Raccords enfichables Raccord d'insertion
WABCO pour les dispositifs
de freinage pneumatique

Pièce en T intermédiaire

Raccord d'insertion Embout fileté

Instructions générales Les éléments de raccord se dis- la zone d'étanchéité du tuyau en


tinguent par : plastique est exclu. Le joint sert tant
à contenir l'air qu'à empêcher la pé-
q une grande fiabilité de l'étanchéité nétration de salissures de l'extérieur.

q l'absence de corrosion, leurs compo- q le fait que les pièces filetées sont
santes étant en laiton ou en acier pourvues d'un joint intégré qui est ap-
inoxydable proprié aux raccords filetés selon
DIN 3852 ainsi qu'aux raccords cor-
q un montage rapide dans la mesure respondant aux raccords enfichables
où les longues opérations de pose VOSS.
des douilles, de serrage des écrous
d'accouplement et de réparation des q une résistance au flux d'air corres-
fuites ne sont plus nécessaires pondant à celle des raccords union à
garniture.
q le fait que l'étanchéité par rapport au
tuyau est obtenue par un joint spé- q sa gamme de températures d'utilisa-
cial, qui est disposé avant l'élément tion: - 45°C à +100°C (+ 125°C pen-
de serrage de sorte qu'un endomma- dant un temps limité).
gement par l'élément de serrage de

Possibilités d'emploi Les raccords enfichables peuvent être Il s'agit plus précisément des tuyaux sui-
utilisés en construction automobile sur vants:
toutes les conduites pneumatiques re-
liées à des tuyaux en matière plastique. Pression de ser-
Diamètre
vice en bars
N° de pièce extérieur x
WABCO Epaisseur sous une tem-
de la paroi pérature de
20°C

828 251 908 6 6x1 27

828 251 907 6 8x1 19

828 251 906 6 10 x 1 15

828 251 905 6 12 x 1,5 19

828 251 904 6 15 x 1,5 15

828 251 903 6 18 x 2 17

164
MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
10.
Instructions de montage Tuyau avec raccord union Longueurs d'insertion :
Le diamètre de tuyau est indiqué sur
tous les raccords enfichables. Diamètre exté- Longueur Force
rieur du tuyau d'insertion requise
Les tuyaux doivent être coupés à la scie x Epaisseur de en mm pour l'inser-
à angle droit. Un écart de 5° au maxi- sa paroi (± 0,5) tion (en N)
mum est admissible. 6x1 20 < 100

8x1 21 < 120

10 x 1 25 < 120

10 x 1,25 25 < 120

10 x 1,5 25 < 120

12 x 1,5 25 < 150

15 x 1,5 27 < 150

15 x 2 27 < 150

16 x 2 27 < 180

18 x 2 28 < 200

Après avoir terminé l'insertion, il est né-


cessaire de contrôler la solidité du rac-
cord en exerçant sur le tuyau une force
de traction comprise entre 20 et 50 N.

Couples de serrage
Les tubes doivent être insérés jusqu'à la
butée dans le raccord enfichable. Un
outil spécialisé n'est pas indispensable. Filet Couple de ser-
rage
L'insertion sera facilitée en faisant tour-
ner le tuyau en même temps qu'on le M 10 x 1 16 - 20 Nm
presse.
M 12 x 1,5 22 - 26 Nm
Il est recommandé de faire un trait sur le M 14 x 1,5 26 - 30 Nm
tuyau pour y indiquer la longueur d'inser-
tion L, de façon à pouvoir facilement vé- M 16 x 1,5 32 - 38 Nm
rifier si le tuyau est suffisamment inséré M 22 x 1,5 36 - 44 Nm
dans le raccord.

Pour des raisons de sécurité, la raccord


enfichable n'est plus démontable une
fois que le tuyau y a été inséré.

Si l'appareil auquel le tuyau est raccordé


doit être remplacé, il faut dévisser le rac-
cord hors de l'appareil. De ce fait, le rac-
cord enfichable tourne sur le tuyau. Le
joint entre l'appareil et le raccord union
doit être remplacé en cas d'endommage-
ment.

Pour les pièces en T ou en L qui sont


fixées à l'appareil à l'aide d'un contre-
écrou, on utilise les mêmes cônes de
serrage et joints toriques que pour les
raccords union à garniture.

Les longueurs d'insertion et les forces


nécessaires à cette insertion sont indi-
quées dans le tableau qui suit:

165
10. MONTAGE DES CONDUITES ET DES
RACCORDS
Raccords enfichables avec rac- Remplacement et échange
cord rapide (Raccord RO) Un échange est possible quand:
Ce type de raccord comporte deux types
de raccord RO: RO 13 et RO 15. – le filet du raccord répond à la norme
ISO 4039-1 ou ISO 4039-2 (métri-
La raccord RO (Pièce intermédiaire et
que)
embout) forme une entité (pivotante).
– le tuyau répond à la norme
L'embout RO est toujours droit, alors que
DIN 74 324, DIN 73 378, ISO 7628
la pièce intermédiaire peut comporter un
ou NFR 12–632 (métrique).
angle, être en T ou en croix, etc.
Les éléments de liaison ne sont pas in-
Les deux parties sont assemblées à la
terchangeables avec ceux d'autres fabri-
main et peuvent pivoter l'une par rapport
cants uniquement lorsqu'il s'agit de
à l'autre..
raccords RO (embouts et pièce intermé-
diaire).

Le système de raccord enfichable


WABCO peut utilement remplacer:

– la gamme de raccords traditionnels


– tous les types de système à rac-
cords enfichables.

Accoupler et tourner

Après montage, le raccord sera contrôlé


en y exerçant une force de traction et
une force de rotation.

Le raccord RO ne peut pas être utilisé en


tant que:

– élément de liaison entre véhicule


moteur et remorque, ainsi qu'entre
essieu et châssis
– élément de liaison flexible/mobile
d'appareils de frein.
Lorsqu'un raccord RO a déjà été utilisé,
par exemple en vue de la combinaison
avec un autre raccord de ce type, le rac-
cord doit être calé à l'aide d'un con-
tre-écrou en vue d'éviter sa rotation.

166
LISTE DES APPAREILS

LISTE DES APPAREILS


1. Appareils pour le freinage des véhicules à moteur 9
Filtre d'aspiration 432 6.. ... 0 10
Compresseur 411 ... ... 0 / 911 ... ... 0 11
Epurateur d'air comprimé 432 511 ... 0 12
Dessiccateur d'air 432 4.. ... 0 13
Régulateur de pression 975 303 ... 0 17
Soupape de sûreté 434 6.. ... 0 / 934 6.. ... 0 18
Appareil de protection contre le gel 932 002 ... 0 19
Valve de protection à trois circuits 934 701 ... 0 20
Valve de protection à quatre voies 934 7.. ... 0 21
APU - Unité de traitement de l'air 932 500 ... 0 22
Réservoir d'air 950 ... ... 0 23
Valve de purge d'eau 434 300 ... 0 / 934 30. ... 0 24
Manomètre 453 ... ... 0 25
Valve de retenue 434 0.. ... 0 26
Valve de barrage 434 100 ... 0 27
Valve de limitation de pression 475 009 ... 0 / 475 015 ... 0 28
Robinet de freinage de véhicule à moteur 461 11. ... 0 / 461 3.. ... 0 29
Cylindre de frein 421 0.. ... 0 / 423 ... ... 0 35
Cylindre oléopneumatique 421 30. ... 0 / 423 0.. ... 0 36
Cylindre Tristop® 425 3.. ... 0 / 925 ... ... 0 37
Régleur de timonerie 433 5.. ... 0 38
Robinet de freinage à main 961 72. ... 0 39
Electrovalve 472 17. ... 0 43
Valve relais 473 017 ... 0 / 973 0.. ... 0 44
Correcteurs automatiques de freinage
en fonction de la charge d'essieu 468 40. ... 0 / 475 71. ... 0 47
Levier élastique 433 30. ... 0 53
Valve d'adaptation 473 30. ... 0 54
Valve de réduction 473 301 ... 0 54
Valve de commande de remorque 973 00. ... 0 56
Flexible de liaison Wendelflex 452 711 ... 0 63
Têtes d'accouplement 952 200 ... 0 64
Accouplement rapide Duo-Matic 452 80. ... 0 65

2. Appareils pour le freinage des remorques 67


Filtre de conduite 432 500 ... 0 70
Valve de desserrage de remorque 963 00. ... 0 70
Valve relais d'urgence de remorque 971 002 ... 0 72
Valve de limitation de pression 475 010 ... 0 75
Valve relais 973 0.. ... 0 76
Valve d'arrêt 964 001 ... 0 77
Valve d'échappement rapide 973 500 ... 0 77
Valve d'adaptation 975 001 ... 0 78
Valve à 3 voies 463 036 ... 0 78
Electrovalve 472 1.. ... 0 79
Correcteur ALB de remorque à commande
mécanique avec valve relais intégrée 475 712 ... 0 80
475 715 ... 0 84
Correcteur automatique de freinage ALB 475 713 ... 0 82
475 714 ... 0 83

3. Dispositif antiblocage (ABS) 87


Electrovalve ABS 472 195 ... 0 92
Valve relais ABS 472 195 0.. 0 93
Capteur à tige ABS 441 032 ... 0 95

167
LISTE DES APPAREILS

Douille de serrage 899 760 510 4 95


Electrovalve proportionnelle ABS
de régulation d'injection 472 250 ... 0 96
Cylindre de travail 421 44. ... 0 97

4. Ralentisseurs pour véhicules à moteur 99


Valve à trois voies 463 013 ... 0 101
Cylindre de travail 421 41. ... 0 102
Manocontacteur 441 014 ... 0 103
Electrovalve d'alimentation à 3 voies 472 170 ... 0 103

5. Système de freinage à régulation EBS 105


Unité de commande centrale 446 130 ... 0 109
Comparateur de freinage 480 001 ... 0 109
Valve relais proportionnelle 480 202 ... 0 110
Valve de redondance 480 205 ... 0 110
Modulateur d'essieu 480 103 ... 0 111
Valve de commande de remorque 480 204 ... 0 112

6. Suspension pneumatique et ECAS


(Régulation électronique de niveau) 115
Valve de suspension 464 006 ... 0 117
Robinet à tournant 463 032 ... 0 118
Unité de commande électronique (ECU) 446 055 ... 0 121
Electrovalve 472 90. ... 0 122
Télécommande 446 056 ... 0 124
Capteur de déplacement 441 050 ... 0 124
Capteur de pression 441 040 ... 0 125

7. Amplificateur d'embrayage 127


Amplificateur d'embrayage 970 051 ... 0 128

8. Dispositifs de freinage pneumatique pour véhicules agricoles 131


Valve de limitation de pression 973 503 ... 0 134
Valve à 3 voies 563 020 ... 0 135
Robinet d'arrêt 452 002 ... 0 / 952 002...0 135
Valve de commande de remorque 470 015 ... 0 / 471 200...0 136
Correcteur de freinage 475 604 ... 0 139

9. Commande électronique des portes d'autobus (ETS et MTS) 141


Unité de commande électronique 446 020 ... 0 144
Robinet à 4 voies 952 003 ... 0 144
Electrovalve à 4 voies 372 060 ... 0 145
Cylindre de porte 422 80. ... 0 146
Capteur de déplacement 446 020 ... 0 148
Unité de commande électronique 446 190 ... 0 151
Commande MTS - Capteur de porte 446 190 15. 0 151
Electrovalve à 4 voies 472 600 ... 0 152
Cylindre de porte 422 812 ... 0 152
Système MTS - Robinet
de secours avec contacteur 952 003 ... 0 153

10.Montage des conduites et des raccords 155

168
WABCO (NYSE : WBC) est bus et de remorques équipent

© 2001/2015 WABCO Europe BVBA – Alle Rechte vorbehalten. – 815 030 003 3 / 09.2001
un fournisseur leader mondial leurs produits de technologies
de technologies novatrices WABCO embarquées. WABCO
destinées à améliorer la sécurité fournit également au secteur des
et l’efficacité des véhicules solutions de gestion de flotte
commerciaux. Fondé il y a près avancées et des services après-
de 150 ans, WABCO continue à vente. En 2014, WABCO a réalisé
être un pionnier en matière de un chiffre d’affaires de 2,9 milliards
produits et de systèmes innovants USD. WABCO a son siège à
pour le freinage, la stabilité, la Bruxelles, Belgique, et emploie
suspension, la transmission 11.000 employés dans le monde.
automatique et l’aérodynamique. Pour plus d’information, rendez-
Aujourd’hui, tous les fabricants vous sur
mondiaux de camions, de www.wabco-auto.com