Vous êtes sur la page 1sur 1

Le point de côté : à quoi c'est dû ?

Qui n'a pas déjà eu un point de côté, cette douleur franchement désagréable qui survient pendant
un effort physique ? Nos conseils pour l'éviter et le faire passer.

Qu'est-ce que c'est ?


La douleur apparaît brutalement pendant un effort intense (jogging, course à pied même brève). Elle siège
en haut de l'abdomen, plus souvent à droite qu'à gauche. La douleur gêne la respiration, le souffle est
coupé, ce qui oblige à arrêter l'effort.
On ne connaît pas actuellement la cause exacte de la douleur. Plusieurs hypothèses sont avancées : le
point de côté pourrait avoir une origine musculaire (mauvaise oxygénation des muscles), vasculaire
(mauvaise irritation sanguine des organes de la digestion), ou être lié à une irritation de la plèvre.
Comment le faire passer ?
Arrêtez de courir, respirez lentement et profondément, et appuyez avec vos mains sur la zone
douloureuse en vous penchant en avant. La douleur doit s'atténuer pour disparaître rapidement.
Une autre technique : étirez-vous doucement en vous penchant du côté opposé au point de côté.
Si vous ne voulez pas vous arrêter, ralentissez l'allure. Continuez à courir lentement et soufflez bien à
l'expiration tout en vous penchant en avant et en appuyant avec vos mains sur le point douloureux.

Comment l'éviter ?
Certains facteurs favorisent l'apparition des points de côté : ce sont notamment le manque
d'entraînement, un mauvais échauffement, une digestion en cours, un rythme de course ou une
respiration inadapté, ou encore le stress. Par conséquent, quelques précautions simples permettent de
limiter la survenue des points de côté :
-Accordez à votre organisme une digestion correcte (3 heures après le dernier repas) avant de vous
lancer dans une activité physique.
-Echauffez-vous comme il faut.
-Respirez correctement pendant l'effort, et adaptez le rythme de votre respiration à l'intensité de l'activité.
-Ne forcez pas au-delà de vos capacités mais allez à votre rythme.
-Buvez régulièrement et de petites quantités pendant l'activité physique.
-Enfin, entraînez-vous régulièrement.

Attention !
Un point de côté normal est sans danger. Il ne faut cependant pas le confondre avec une douleur
thoracique, qui peut signaler un trouble d'un autre ordre (cardiaque ou pulmonaire notamment).
Consultez votre médecin si la douleur s'accentue rapidement ou persiste pendant plusieurs heures, si elle
survient spontanément ou après un tout petit effort. Ou si la gêne évolue en malaise vrai, nausées et
vertiges.
Il y a urgence si la douleur évolue en vraie douleur, et s'étend vers le dos ou le bras. Consultez même si
cette vraie douleur passe lorsque vous arrêtez l'effort physique.

Lu sur un forum, à essayer ... : Bonsoir. Essais de pratiquer un peu d'échauffement du diaphragme
avant de courir ! C’est simple !! Tu inverses le processus naturel de respiration : j'explique : tu respire
profondément par la bouche mais en rentrant ton ventre pendant que tu inspires. Ensuite, tu souffles l'air
en gonflant ton ventre. C'est le processus naturel inversé ! Fais cet exercice une vingtaine de fois avant de
t'élancer a courir. Autre chose, démarre toujours lentement, voir par de la marche.

Un site qui explique les mécanismes du PDC : http://bruno.chauzi.free.fr/conseils_ptdecote.htm


Le lien d'un forum sur le PDC : http://www.courseapied.net/forum/msg/8531.htm