Vous êtes sur la page 1sur 13

Chapitre X : Régulation détendeur

1. Introduction 
Le réglage du détendeur n’est effectué qu’au magasin de Cité El Khadhra vue l’utilisation des
détendeurs électroniques.
Le réglage du détendeur électronique est effectué en fonction du paramètre correspondant à la
surchauffe qui détermine la mesure effective de la présence ou de l’absence du liquide à la fin
de l’évaporateur. La surchauffe est calculée comme la différence entre: la température du gaz
surchauffé (mesurée par une sonde de température située à la fin de l’évaporateur) et la
température de vapeur saturée (calculée à partir de la mesure d’un transducteur de pression
situé à la fin de l’évaporateur et en utilisant les courbes de conversion Tsat(P) de chaque
réfrigérant)
Chaque évaporateur est équipé par un détendeur responsable au réglage de la surchauffe et à
l’optimisation du débit passant dans l’évaporateur pour un meilleur rendement.
Ce dernier est commandé par le régulateur Carel MPXPRO qui agit sur les paramètres de
régulation PID et les autres paramètres de commande du servomoteur du détendeur.

2. Régulation
2.1. Mise en situation de la régulation détendeur

L’action de régulation de la vanne électronique a pour but de maintenir la surchauffe du


réfrigérant en sortie de l’évaporateur aux alentours d’une valeur souhaitée (valeur de consigne
surchauffe). En général, face à une surchauffe supérieure à la valeur de consigne, le régulateur
réagira en ouvrant la vanne et vice-versa. Pour la mesure de la surchauffe, le driver utilise 2
sondes qui mesurent la température d’aspiration et la pression d’évaporation du réfrigérant à
la sortie de l’évaporateur. A partir de la pression est calculée la température saturée
d’évaporation et à partir de la différence entre la température d’aspiration et celle saturée
d’évaporation est calculée la surchauffe.
Nous avons plusieurs meubles refrigérés ainsi que plusieurs détendeurs et plusieurs courbes
de réponses . L’analsyse par courbe n’est pas très efficaces vue la rassemblance de la réponse
des détendeurs des meubles ainsi que les paramètres configurés dans chacune des centrales.
Cependant, Nous allons restreindre l’étude sur un seul meuble de chaque centrale.
Nous commencons tout d’abord par le prélèvement des paramètres configurés :

2.1.1. Extraction des données de la centrale positive 

Le meuble choisi est la chambre ultra fraîche, et voici les paramètres configurés sur la ligne de
détente avant d’effectuer la régulation :

Pour ces paramètres configurés , la réponse du détendeur est comme suit avec les
changements d’état du système :
Figure 1.Courbe de réponse du détendeur de la chambre ultras frais

L’observation de cette courbe nous montre que la régulation de cette chambre est bien établie et
que le pourcentage important d’ouverture de la vanne de détente n’est atteint que suite à un
dégivrage ce qui est logique, mais normalement elle s’ouvre à 100% pour récupérer la chaleur perdu
lors du dégivrage donc l’anomalie dans cette chambre et l’ouverture du détendeur suite à un
dégivrage et son réglage s’effectue essentiellement lors du paramétrage de la fonction dégivrage.

La surchauffe garde une valeur constante, qui est souhaitée du processus de réglage.

2.1.2. Extraction des paramètres de la centrale négative

Le meuble choisi pour effectuer les mesures est la vitrine surgelée

Figure 2.Courbe de la surchauffe, Pourcentage d'ouverture du détendeur et état de dégivrage

Si nous voulons interpréter cette courbe nous trouvons que le fonctionnement du détendeur est
correct sauf que nous pouvons observer que la surchauffe dépasse les valeurs limites permises
(14°C/K) mais en contre partie il n’y a aucun état d’alarme et ceci permet à constater que le
fonctionnement est correcte sauf que la lecture n’est pas correcte et ceci ne revient qu’au
paramétrage des sondes. D’où il faut vérifier soit :

- L’étalonnage des sondes


- La position des sondes
- L’état de marche des sondes
2.1.3. Réglage
2.1.3.1. Instructions de réglage
Ce problème est rencontré dans tous les meubles frigorifiques, ce qui nécessite tout d’abord la
vérification les précautions de montage des sondes et de leurs étalonnages :
Position des sondes :
 Pour la sonde de la température d’aspiration

Figure 3.sonde de température d'aspiration

Elle doit être placée juste en sortie de l’évaporateur sur un tronçon rectiligne et horizontale.
En comparant la section du tuyau au cadran d’une horloge, la sonde doit être positionnée en
correspondances avec les heures 12 pour les tuyaux d’un diamètre inférieur à 22 mm, et en
correspondance avec les heures 4.30 ou 7.30 pour les tuyaux d’un diamètre supérieur ou égal
à 22 mm.

Figure 4.Position de la sonde de température d'aspiration

Le positionnement de cette sonde est extrêmement important puisqu’en dépend la précision de


la mesure de la surchauffe et la rapidité de réponse à ses variations.
 Pour le transducteur de la pression d’évaporation

Figure 5.Transducteur de pression d'évaporation

Il doit être installé à proximité de la sonde de température sur la partie supérieure du tuyau. Il
n’est permis de s’éloigner du point de mesure de la température que si le tronçon de tuyau qui
sépare les deux sondes ne présente pas de dispositifs qui altèrent la pression (échangeur,
témoins de flux, vannes, etc.)
Etalonnage des sondes
Pour l’étalonnage des sondes, MPXPRO permet de modifier les valeurs lues par les sondes.
En particulier/c1.../c7 permettent d’augmenter ou de diminuer les valeurs des sondes
physiques si elles sont configurées comme sondes de température. En revanche, le
paramètre /cE permet de corriger la valeur de la température de vapeur saturée qui est calculée
directement a partir de la pression d’évaporation. Il est impossible d’étalonner les sondes série
pendant que celles qui sont partagées avec le Maitre sont étalonnées par ce dernier.

Figure 6.courbe d’étalonnage

Avec :
 T1 température lue par la sonde
 T2 Valeur étalonnée par T1
 A Off set
 min, max Plage de mesure

Le régulateur comprend trois types de paramètres :

 fréquents qui comprennent entre autre l’étalonnage des sondes, le point de consigne et
le différentiel, la température de fin de dégivrage, la durée maximum du dégivrage, les
seuils d’alarme, le seuil et le différentiel d’activation des ventilateurs de l’évaporateur
et le point de consigne de surchauffe. Voir le tableau des paramètres 4 en annexe
Procédure:
Appuyer sur Prg/mute pendant plus de 5 secondes (en cas d’alarme, arrêter tout d’abord
l’avertisseur): l’écran affiche alors le code du premier paramètre de type F modifiable, /c1
 Avancé qui comprennent entre autre le choix du type de sonde (NTC, PTC, PT1000,
NTC L243) pour chacun des quatre groupes de sondes, l’attribution des sondes pour le
contrôle de la surchauffe, de la température, de l’humidité ambiante et de la
température de la vitre, les paramètres de protection du compresseur, les paramètres
qui définissent le mode d’exécution du dégivrage selon l’algorithme utilise (Arrêts
séquentiels, Running time, Power defrost, Skip defrost, etc.), la vitesse maximum et
minimum des ventilateurs de l’évaporateur, les temps intégraux et les retards
appliques aux fonctions de protection de la surchauffe, les paramètres d’affichage de
la file d’attente des alarmes normales et HACCP.
Procédure:
1. appuyer simultanément sur Prg/mute et Set pendant plus de 5 secondes (en cas d’alarme,
arrêter tout d’abord l’avertisseur): sur l’écran apparait et clignote le numéro 0;
2. appuyer sur UP ou DOWN et saisir le MOT DE PASSE: 33. Confirmer avec Set;
3. le premier paramètre modifiable de type A apparait, /2;

 Configuration qui comprennent entre autre le choix de la variable affichée sur le


terminal utilisateur, l’attribution des fonctions de sonde de refoulement, de reprise et
de dégivrage aux différentes sondes, la configuration des entrées numériques, le
comportement des ventilateurs de l’évaporateur pendant le dégivrage, la configuration
d’un réseau Maitre/Esclave et les tranches horaires de dégivrage. Voir le tableau 4 des
paramètres en annexe
Procédure:
1. appuyer simultanément sur Prg/mute et Set pendant plus de 5 secondes (en cas d’alarme,
arrêter tout d’abord l’avertisseur): sur
L’écran apparaitra et clignotera le numéro 0;
2. appuyer sur UP ou DOWN et saisir le MOT DE PASSE: 22. Confirmer avec Set;
3. le premier paramètre modifiable de type C apparait, /4;

Comme bien indiqué ci-dessus l’étalonnage des sondes faits partie des paramètres fréquents F.

Pour l’attribution de la fonction de chaque sonde physique ou série, il faut configurer les
paramètres /FA/Fb,…/Fn.(voir tab3 annexe)
Puis en deuxième lieu vérifier les paramètres PID et de leurs choix de valeurs.

Tableau 1.Paramètres PID configurés

En ce qui concerne ces paramètres de régulation, voici les indications principales:


 Gain proportionnel (de 3 à 30) L’augmentation du gain proportionnel K augment la
vitesse de réaction de la vanne et est conseillée si le système est particulièrement
perturbé ou pour accélérer la régulation de la surchauffe. Si élevé (>20) il peut causer
des oscillations et de l’instabilité.
 Temps intégral (de 40 à 400sec) L’augmentation du temps intégral Ti améliore la
stabilité mais rend la vanne plus lente dans l’obtention de la valeur de consigne de la
surchauffe. Si réduit (150 sec) pour éviter de générer d’autres perturbations
supplémentaires.
 Temps dérivatif (de 0 à 10sec) L’augmentation du temps dérivatif Td améliore la
réactivité de la vanne en particulier dans des systèmes perturbés en diminuant
l’amplitude de l’oscillation de la surchauffe. Si élevé (>10 sec), il peut à son tour
générer un excès de réactivité et l’oscillation qui s’en suit.

Vérification des données de régulation :


 Variation du gain proportionnel
 Variation du temps intégral
 Variation du temps dérivé
Par précaution, il ne faut pas modifier ces paramètres PID que si on sait bien comment il faut
le faire pour ne pas agir sur la stabilité du système et puisque les paramètres proposés par le
fournisseur sont fonctionnelles et compatible avec n’importe quel systèmes de réfrigération.

2.1.3.2. Réglage
Lors de l’observation du fonctionnement de certains détendeurs, on peut prélever les résultats
suivant :
- Le paramétrage PID est bien établi et ne nécessite pas d’intervention au niveau de ces
valeurs
- La vérification du positionnement des sondes des vitrines étudiées montre un
positionnement correct de ces dernières
On peut retourner le problème de la lecture incorrecte des températures de certaines sondes à
l’étalonnage des sondes de mesure.
Figure 7.Paramètres d'étalonnage de la sonde avant la régulation

La lecture incorrecte est relié a la lecture non correcte de la sonde S4 non étalonnée

La sonde S4 qui correspond à l’une des sondes de contrôle de surchauffe est corrigée d’une valeur
+15.5°C (paramètre /c4) ce qui rend la lecture de cette sonde correcte d’où on obtient une valeur de
surchauffe correcte.

3. Conclusion 

Le réglage du détendeur nous a permis de diminuer le temps de fonctionnement des


ventilateurs des évaporateurs ainsi qu’il nous a permis de pouvoir optimiser le temps de
dégivrage.
Annexe

Figure 1. Paramètres de configurations principaux

Tableau 2.Vue synoptique du meuble surgelé

Figure 8.aperçu instantanée de MPXPRO


Figure 9.Paramètre sonde du meuble surgelé

Figure 10.synoptique chambre ultras frais


Figure 11.aperçu instantané de MPXPRO

Figure 12.Paramètres configurés avant régulation du détendeur de la chambre Ultra Frais


Figure 13.paramètre sonde chambre ultra frais

Sonde Paramètre
Refoulement FA
Dégivrage Fb
Reprise Fc
Température du gaz surchauffé tGs Fd
Température de vapeur saturée tEu FE
Température ambiante FL
Température de la vitre FM
Température point de rosée (dew
Fn
point)
Tableau 3.Liste des sondes essentielles
liste des paramètres à vérifier
groupe paramètres Prédéfinie à composer
groupe 1: sonde de S1 Sm=refoulement (/FA) Sm=refoulement
la température de S2 Sd=Dégivrage (/Fb) Sd=Dégivrage
vitrines (/P1) S3 Sr=reprise (/Fc) Sr=reprise
groupe 2: contrôle S4/DI1 Sonde NTC (/Fd=0, P2=0) Sonde NTC (/Fd)
de la surchauffe S5/DI2 non configurée non configurée
(/P2)
Groupe 3 : contrôle S6/DI3 sonde ratio métrique de sonde ratio
de la surchauffe pression d’évaporation métrique de
(/P3) (/P3=0, U6, L6,FE) pression
d’évaporation
Etalonnage /C1 0  A vérifier
/C2 0   A vérifier
/C3 0   A vérifier
/C4 0   A vérifier
/C5 0   A vérifier
/C6 0  A vérifier
/C7 0   A vérifier
Tableau 4.listes des sondes à vérifier