Vous êtes sur la page 1sur 3

Calcule et comptabilisation d’écart d’évaluation

La méthode de réévaluation autorise c’est la méthode dit de réévaluation libre


et c’est D’âpres une nouveauté de l’année 2000, en matière de mise a niveau
comptable des entreprise au Maroc, en effet c’est la première fois que
législateur marocain a permis la pratique de cette opération.

La réévaluation libre a été reconduite par l’article 9 de la loi de finance pour


l’année budgétaire 1999 /2000, et rendue opérationnelle par un décret
d’application du 4 mai 2000, il faudrait rappeler également que cette mesure a
remplacé les dispositions de réévaluation légale prévues par la loi 24-86
relative a l’impôt sur les sociétés.

La pratique de la réévaluation libre

 L’écart de réévaluation est la plus value latentes a la date de


réévaluation (la datte d’entre de la filiale dans le groupe), c’est-a-dire la
différance entre la valeur réévalue et la valeur d’entre de
l’immobilisation dans le bilan de l’entreprise (filiale)
 Lors de la réévaluation le cumulés des amortissements reste inchangés
et donc la valeur nette d’amortissement qui est réévalue
 La valeur comptable nette, après réévaluation constituera le montant
amortissable qu’il faudra étaler :
 soit sur la durée prévisionnelle d’utilisation restant à courir et
selon le plan d’amortissement initialement décidé s’il s’agit d’une
immobilisation partiellement amortis.
 soit selon un nouveau plan d’amortissement à justifier dans l’état
des informations complémentaires s’il s’agit de biens totalement
amortis.
 Calcule de l’écart de réévaluation
L’écart de réévaluation = valeur réévalue – valeur d’entre
On VNA réévalue = valeur réévalue – cumules d’amortissements
Et VNA avant réévaluation = valeur d’entre – cumules d’amortissements
Et par ce que le cumulés des amortissements reste inchangés donc on la
formule suivant :

L’encart de réévaluation = VNA réévalue – VNA avant réévaluation


 Comptabilisation de l’écart de réévaluation
En comptabilité L’écart de réévaluation est une contrepartie de
l’augmentation de la valeur d’entre de l’immobilisation réévalue, doit
être inscrit directement dans capitaux propres dans le compte
« 1130. Ecart de réévaluation »

L’écriture comptable
 On débite le compte 23 (immobilisation corporelles) ou le compte
24/25 (immobilisation financiers)
 Et on crédite le compte 1130 (écart de réévaluation) pour le
montant de la différance entre VNA actuelle réévaluée et la VNA
avant réévaluation

23 Immobilisation corporelles x
Et / ou

24/45 Immobilisation financières x

1130 Ecart de réévaluation x


Constations de l’écart de réévaluation

Application

 Neutralité fiscale de la réévaluation libre

 En matière d’amortissement

sur le plan comptable les dotation d’amortissement soient calculées sur la


valeur comptable nette découlant de la réévaluation (VNA réévaluée), alors
que la dotation déductible fiscalement a être déterminer sur la valeur d’entre
initial aussi, il y a lieu de procéder a la régularisation extra-comptable de la
différance.