Vous êtes sur la page 1sur 2

Ondes mécaniques progressives périodiques

Solution de quelques exercices du chapitre 3 du livre

Ex n°14 p 54 : onde le long d’une corde (basique)


D’après le texte, la fillette créé une onde périodique (de fréquence 5,0 Hz) se propageant dans la corde.
a. Célérité de l’onde v = d/τ = 5,0 m / 2,5 s = 2,0 m.s-1 (garder 2 C.S comme les données)

b. Date d’arrivée au point P : t = d / v = 4,0 m / 2,0 m.s-1 = 2,0 s

c. Lors de la propagation d’une onde, il n’y a pas déplacement de matière. Le point P a un mouvement
d’oscillation vertical (¨ sur place ¨).

d. Par définition de la longueur d’onde λ, les points qui vibrent en phase avec P sont ceux distants de P de n λ
(n étant un entier).
La longueur d’onde λ vaut λ = v / f = 2,0 m.s-1/ 5,0 = 0,40 m
Les points de la corde d’abscisse 0 m ;0,4 m ; 0,8 m ; 1,2 m ; 1,6 m ; 2,0 m ; 2,4 m ; 2,8 m ; 3,2 m ; 3,6 m ; 4,0
m ; 4,4 m ; 4,8 m vibrent en phase.

Ex n°15 p 54 : Onde le long d’une corde (basique)


a. Longueur d’onde λ = v / f = 8,0 m.s-1/ 100 Hz = 0,080 m

b. Le point A est situé à 32 cm de S soit à 32/8,0 = 4 λ . A et S vibrent donc en phase.


Le point B est situé à 40 cm de S soit à 40/8,0 = 5 λ . B et S vibrent donc en phase.

Ex n°16 p 54 : Ondes sur la cuve à ondes (formateur)


a. Longueur d’onde λ = L / 4 = 16,0 cm / 4 = 4,00 cm

b. Célérité v = λ f = 4,00. 10-2 m X 50 Hz = 2,0 m.s-1

c. Aspect de la surface de l’eau à une date t :

La période vaut T = 1 / f = 0,020 s.


_ A la date t + 0,04 s, soit après exactement deux périodes temporelles, chaque point de la surface a
oscillé sur place 2 fois ; la surface de l’eau à le même aspect qu’à la date t.

_ A la date t + 0,05 s, soit après 2,5 périodes temporelles, chaque point de la surface a oscillé sur
place 2,5 fois; par exemple, un point qui était à la date t au sommet d’une crête est, à la date t + 0,05 s, dans
un creux. La surface de l’eau a donc l’aspect suivant :
_ A la date t + 0,065 s : on peut raisonner comme précédemment. On peut aussi raisonner sur la
distance parcourue par l’onde :
en 0,065 s, l’onde a parcouru une distance d = v . τ = 2,0 m.s-1 X 0,065 s = 0,13 m = 13 cm soit l’équivalent de
13/4 = 3 longueurs d’onde un quart (3,25 λ). A la date t + 0,065 s, un point est donc dans l’état vibratoire
dans lequel se trouvait, à la date t, un point situé à 3,25 λ . On en déduit l’aspect de la surface de l’eau :

d. Les points A et B sont écartés d’un nombre entier de fois la longueur d’onde (3 en l’occurrence); ils vibrent
donc en phase.

Exercice n° 23 p 56 : Mesure de la célérité du son avec deux microphones


a. T = 5 X 0,1 ms = 0,5 ms et f = 1/T = 2,0 kHz

b. Le microphone M2 capte un son en phase avec celui capté par le microphone M1 (qui est fixe) pour les
positions 17,0 cm, 34,0 cm, 51,0 cm, etc
La distance entre deux positions du microphone B correspond donc à la longueur d’onde; on a donc λ = 17,0 cm.

c. v = λ . f = 0,17 m X 2,0 kHz = 3,4. 102 m.s-1


On retrouve la valeur déterminée en TP.

Exercice n°24 p 56 : Mesure de la célérité du son avec un microphone


a. Voie A : tension aux bornes du h.p ; on voit donc une représentation de l’onde sonore émise par le h.p.
Voie B : tension aux bornes du microphone; on voit donc une représentation de l’onde sonore captée par le
microphone.

b. T = 5 X 0,2 ms = 1,0 ms et f = 1,0 kHz

c. Longueur d’onde λ = x2 - x1 = 38,5 - 4,5 = 34 cm.

d. v = λ . f = 0,34 m X 1,0 kHz = 3,4. 102 m.s-1


On retrouve la valeur déterminée en TP.