Vous êtes sur la page 1sur 9

VERS UN VÉRITABLE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNICATION

ORALE
en classe de français langue maternelle au Québec
Lizanne Lafontaine

Armand Colin | « Le français aujourd'hui »

2003/2 n° 141 | pages 109 à 116


ISSN 0184-7732
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2003-2-page-109.htm

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lizanne Lafontaine, « Vers un véritable enseignement de la communication orale. en
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

classe de français langue maternelle au Québec », Le français aujourd'hui 2003/2 (n°


141), p. 109-116.
DOI 10.3917/lfa.141.0109
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Armand Colin.


© Armand Colin. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


VERS UN VERITABLE ENSEIGNEMENT
DE LA COMMUNICATION ORALE
en classe de français langue maternelle au Québec

Par Lizanne LAFONTAINE

Dans cet article, je ferai état du modèle didactique de la productron


orale que j'ai élaboré au cours de ma recherche doctorale. Dans un premier
t -pt, j'évoquerai de l'évolution des programmes d'études québécois.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


Dans un deuxième temps, je me concentrerai sur l'oral en tant qu objet
d'enseignement à part entière, au même titre que la lecture et l'écriture.
Dans un troisième temps, je montrerai, à I'aide dune séquence didacdque
sur le débat, corilnenr il est possible d'intégrer I'oral à la lecture, l'écriture,
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

la grammaire et le lexique.

Modèle didactique de la production orale


Que ce soit en Québec ou en Europe, malgré tous les Programmes
d'études, un constat demeure : les enseignants ressentent un inconfort
devant I'enseignement de l'oral (P. Perrenoud, 1991 ; D. Lafontaine,
1995,200I; J.-F. de Pietro & M. Virthner, 1996). Tiop souvent, dans
la classe des enseignants, I'oral est utilisé comme un simple médium
d,enseignement. En effet, I'oral est fréquemment utilisé au service de la
lecture et de l'écriture. Par exemple, les enseignants font la correction
d'exercices divers oralement ou font faire de la lecture à voix haute aux
élèves (J.-F. de Pietro Er M.'\ùTirthnes 1996; J. Dolz & B. Schneuwly,
1998 ; D. Lafontaine, 2001). Ces méthodes sont certes intéressantes,
mais n amènenr pas les élèves à faire des apprentissages à l'oral ni à déve-
lopper des compétences langagières. Comment fait-on pour discuter,
t"iÀnr.t, débattie, argumenter ? Quand doit-on udliser un registre de
langue soutenu, correct ou familier ? Comment développer des tech-
niques d'écoute ? Les réponses sont simples : il faut enseigner I'oral. Je
propor. donc un modèle didactique de la production orale en classe de
frangis au secondaire, reflétant la réalité de certaines classes québécoises.
Ce modèle se centre sur l'oral en tant qu objet d'enseignement.

Cerner I'intention de communication


D'entrée de jeu, il est très important de présenter aux élèves le projet de
communication orale afin qu ils en voient le fil conducteur. De cette
façon, ils sont intéressés et motivés à réaliser le projet.
110 Le Français aulourd'hui n" 141, a Enseigner la langue de l'école au lycée r

Choisir la situation de communication: oral public


Afin d'amener les élèves à développer des compdtences langagières et à
leur âire effecnrer des transferts dans d'autres diiciplines, pulis?an, leur
vie, il importe, de leur présenter une situation de èommuhication orale
tirée de la vie en société, qui, pour être complète et signifiante, doit com-
prendre les éléments suivants :
. intégration des pratiques d'oral, de lecture et d'écriture ;
. intérêt des sujets présent& aux élèves : signifiants (tirés de leur vécu ou
suivant leurs intérêts) ou non signifiants (sujets culturels mis en situa-
tion par l'enseignant) ;
. prise en compre des intérêts des élèves : forme de I'activité, créarivité
(personnages, déguisements, erc.), jeu, etc. ;
r prise en compre de l'auditoire : réel destinataire (autre classe, caméra,
invilés, etc.). et participation active de I'auditoire (rôles, questions, éva-
luation, etc.).
Activit& d'oral planifi6 et intégré
Lorsque I'intention et la situation de communication sonr présentées

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


aux élèves, l'enseignant planifie des activités formatives en ^oral qu il
intègre aux aurres pratiques ayanr cours en classe, en suivant les étapes
ci-dessous. ces pratiques sonr dynamiques. Elles amènent les élèves à
participer oralement ainsi qu'à s'exprimer fréquemment et régulière-
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

ment. Il est facile oour le maitre d anticiper lei principales diftcultés


qu'éprouveront les élèves et ainsi de préparer divers-atelieis formatifs. Ici,
I'enseignant demeure à l'écoute des-besoins des jeunes er peur modifier
les ateliers en cours de route.
Production initiale: l'enseignant fait faire aux élèves une coune produc-
tion orale (par exemple, un courr déba$ selon leurs propres .orrr"irr*..,
antérieures. Il est suggéré de filmer et d'enregistrer sur cassette audio cette
production, qui sera doute très m"uuaise. Plus cette production est
-sans
cacophonique, plus les élèves s'apercevront qu ils n. porièdent pas les
compétences nécessaires à sa réalisation. cette étape a pour but de placer
les élèves au centre de leur apprentissage et de leui fairè réaliser q,r'ii, ont
des apprentissages à faire et des compéiences langagières à d&elopper.
Eat dzs connaissances d,es éhaes: tout de suite après la production initiale,
I'enseignant fait un rerour avec ses élèves sur-celle-ci. Il leur demande
d'identifier les poina forts et faibles en vue de fixer des objectifs d'appren-
tissage et des compétences à développer.
Atelinsforrnatif en oral: souvenr d'une durée de quinze à uente minures,
cerx-ci onr pour but de d&elopper les compétences langagières orales des
élèves afin de les préparer à la production Ênale et soriÀative. voici les
différens types d'ateliers possibles :
. modélisation totale par I'enseignant et parfois par l'élève (modélisation
et retour en grand groupe sur les forces et les faiblesses) ;
. apprentissage des rôles à jouer ;
. apprentissagelié aux qrpes de pratiques (débat, discussion, etc.) ;
. apprentiss$. d. faits de lange.(élémens prosodiques, réflexion sur la
rangue, reglstres de langue, etc.) ;
' apprentissage des techniques d'écoute (prise de notes, reformulation,
intention d'écoute, etc.).
111
Vers un véritable enseignement de la communication orale

Pratiques de la communication orale en classe de français au secondaire


D"g"& Pratiques de la comnunication orale
1'secondaire Participer à des discussions sur des æuvres lues, vues ou entend
des récia, des films, des poèmes, des chansons :
- lire, écouter et visionner des æuvres ;
- donner des aperçus et faire des comPtes rendus d'ceuvres ;
- exprimer et expliquer ses gouts' ses sentiments et ses opinions
sur les æuvres i
- discuter d'asp des ceuvres.
2'secondaire t'arti.ç"r I des discussions sur des æuvres lues, vues ou entendues,
des récits, des ûlms, des poèmes, des chansons :

- lire, écouter et visionner des ceuvres ;


- donner des aperçus et faire des comPtes rendus d'æuvres ;
exprimer et expliquer ses gouts, ses sentiments et ses opinions
sur les ceuvres l
- discuter d'aspects paniculiers des ceuvres i
- comDarer des æuvres sous différents âspects.
3'secondaire Pr6enter s.ul ou en équipes des exposés o<plicatifs Portant
sur des affirmations, des faits ou des phénomènes :

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


- recueillir I'informadon nécessaire en lisant, en écoutant des exposés
et en visionnant des documentaires ;
- présenter des exposés ;
- participer aux séances de questions et aux discussions qui suivent
les exposés.
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

4" secondaire Fré"enter des exposés critiques Portant sur des récia, des films'
des poèmes, des chansons, des documentaires, des pièces de théâtre:
- lire des récits, écouter des poèmes et des chansons, visionner
des ûlms, des documentaires, assister à des pièces de théâtre
ou en visionner ;
- présenter des exposés ;
- participer aux séances de questions et âux d$cusslons qur survent
les exposés.
5' secondaire Participer à des débats sur des thèmes abordés dans des romans,
des filÀs, des poèmes, des chansons, des documentaires, des Pièces
de théâtre :
- lire des romans, écouter des poèmes et des chansons, visionner
des films, des documentaires, assister à des pièces de théâtre
ou en visionner ;
- orésenter et défendre son point de vue sur les thèmes abordés.
MEQ, 1995, p.95

Modèle didactique de la production orale en classe de français au $econdâife


Intention de communication (projet de communication orale)
Situation de communication
- intégration des pratiques d'oral, de lecture et d'écriture
- intéiêt des suie pr6entés aux élèves : signifiants ou non signifiants
- prise en compte des intérês des élèves : forme de I'activité, crâtivité, jeu'-etc',
- pris. en --pt. de l'auditoire : réel destinataire et participation acdve de I'auditoire
Activit6 d'oral planiffé et intégré
- production initiale
- état des connaissances des élèves
- areliers formatifs en ora.l : modélisation totale par I'enseignant et parfois par l'élève,
apprentiss€e des rôles à jouer, apprentissage lié aux types de pratiques, apPrentissage
de faits de langue, apprentissage des techniques d'écoute
Evduation sommative
(lafontaine, 200 I )
112 Le Français aujourd'hui n" 141, tr Enseigner la langue de l'école au lycée r

Éualuztion sommatiae: les élèves sont maintenant prêts à réaliser leur pro-
duction finale. Ils ont mis en pratique des connaissances et développe do
cgmpétences langagières. k modèle didactique de la production ôà1. .r,
classe de français au secondaire est présenté p. t t t ro* fot-. de ableau
récapinrlatif.
Afin de bien comprendre I'intérêt didacdque et la portée de ce modèle,
-
déjà utilisé, je le rappelle, dans ceftaines classes québécoises, voici une
séquence didactique poftant sur le débat en cinquième secondaire. Tel
que présenté précédemment dans le rexre, le débat est l'activité de com-
munication orale privilégiée par le programme du MEe 0995). I-a
séquence traite un roman de I'auteur québécois Gaétan Soucy, qui s'inti-

9, h Petite Fille qui aimait nop lzs allumettes. k


débat padàâair. ot
I'activité enseignée. l^es élèves y sont prépar& par une première série de
d.ebatl formatifs pTtt de l'i1uigu9 et formulés .n q.totionr d'anticipa-
i
tion de lecnrre. Par la suite, dans les débats rommaiifr, les ieunes sont
T.*r à débanre à panir de thèmes exploités dans le to-*, respecranr

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


ainsi l'esprit du programme d'études.

Séquence didactique sur le débat


cette_séquence s'inscrir dans l'esprit du programme d'études de 1995 et
_
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

de la réforme de l'éducation 2000. Les pràtiques de lecrure, d'écriture, de


communication orale, de grammaire et de lexique sont inrégrées.
Degré suggéré : cinquième secondaire.
Compétences visées en communication orale (MEe, 1995) : planifier sa
panicipation à une siruation de communication orale ; r&gr à* propo,
entendus (se siruer par rapporr aux bum et aux valeurs vghicul* a""r^to
propos) préparer sa panicipation à un débar; prévoir la manière de mar-
i
quer les liens entre les divisions de sa présenadôn ; explorer le vocabulaire
approprié ; &aluer la peninence et I'organisation de sespropos I s'orercer et
ajuster sa pr6entarion ; présenter ses propos ; évaluer sa parricipation à une
situation de communication orale.
Compétengî viséa en lecn'e de texte liréraire (texte narratif MEe, 1995) :
planifier sa lecnrre du rer<te ; construire le sens du tente ; râgir au tàte.
compétences rranwersales (MEQ, 2001) : compétences â'ordre intellec-
tuel (exploiter I'information, exercer son jugement critique, merrre en
æuvre ra pensée créatrice) ; d'ordre méthodologique (se donner des
méthodes de travail efiicaces) ; d'ordre personnel et ôcial (structurer son
identité, coopérer) ; de I'ordre de la cômmunication (communiquer de
façon appropriée).
Domaines générar:x de formation (MEe, 2001): vision du monde,
vivre-ensemble et citoyenneté, orientation et entrepreneuriat.
Organisation de la classe : équipes de six élèves (uois n pour, et trois
< contre u).
Durée approximative: 8 à ll cours de 75 minutes.
Matériel req_uis : caméscope, magnétoscope, vidéocassettes, appareil et
çrsserres audio, craies et tableau, roman La petite Fille qui aimait nop
les allurnenes (ou un autre livre selon le choix de l'enséignant), conte
La Petite Fille aux allumettes.

Liz,anne I-AFODùTAINE
Université du Québec à Hull
Vers un véritable enseignement de la communication orale 113

a
o

'9
g .\ n
'g
S
r&
E 'È
*b.IJ ô.g?
{ÈE
\ s.9
o .. tr
Iee3
ô.9
d;
ad o qù;
trp Ei* E"
Ë $ËÉ
u

'Po
xr 56 SÉ Ë 9Èdi
)d
q,g
s?9 H Ii b q

j {i ,€
a 'Ë
*ç'iÈ.9 . n-j
dE o
. E$
ËrgÈË
jl

-e
N oJ
\
*o.æ
9b
ËËi;s :€

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


.==
o-!.
I
q o N!!
E{ H
v> a S n7 EcEs,Ë Ë Æ= $€-
EË xsi
$sÀXs !
çE 'E F n trÀ
.Ho
!a
V.: q
-r :à.. :q
- ; -q9

[;
vo
F^ 3
ôSo
:=
-!?
Ë g
uE
É
gY Éeg

ts É'rl EËËâr$
ËpE
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

-:
éq
.-v=
?
:
èl
o
a
O ^e; €*
P-E
t€
"'; g,i
;Ef;î* Ë€ \pv i
*!;9s'ô €É e .Ë;
ât
=
*.* q^ i!ËÈË F âË âi$
h !+..: Êr
3 Ë.q o o.:
'E T.+
>:
Ë.:
R ôô
gE3 :
I

z nË= ËË Ë:"
g.E F d q iËEl}
g Ëï Ëiï
sË & ;:
€sc;Èà É
sl
!u
ô.5 ô6 .=:?
H-
;€ €.!- o
:
H
É
5: ËifËg Ë ss EFË
e I '= tr t :
Ë.:È E o-É O !u Ei:î Ës;;i € 9: t"U.E
A: Ë:$Ei ËË*€* r fË
È È4.$l-g b g ÈïJ ,pF g*3
e
ÈAËHÈ-Ë E
o: -oo-Éo à sË{1*ai Ë; sîË
I
-d 6 -:"di Ë
ÈàÈrEs
s.9*g u g Ë *Ë sÉ Ë EEË;:ËË Es ËËË
'S'E; 8 .i'ô !: 5 Ë. jt.8
.N; H{È,ËiË
e
q g_9" j Fù::
;: â Y€Ë: :€iËËËË.Ë},:EË
q
..i
S
3,F
ts9 S c:-: I
0 €Ëî^i 5 3.â E
Ff HÊ; È€:{'gj:+'Ë
,:Ë$Ë *g
ÉE s'F j Eg
EË :E Ë È N Ë 3 Es û',
S6'Ë!Y4.FR:
.EïÈ:bÈib
g
i
-i,9 N É,r,Si Ëi ËËS€"Ë ËËf iEËï
T Ë s ç'i Eo-u't q?
Jt 9{ E-E';..'X
.È'5 c F I c n'l
:ËË*t:*Ë ËË 4
vj
ô!1
clÈ n{
Y^
3ii
È9
id--;2aa^
lt"..trive"
€ E38 igz.y ti
f,nB
ËÈË E
!Bg .qa
\-2 i1 =.Ë/
e'€'* :: 5 ;'8.! ! {rxÉ- Ë ËË sË X;
-) i a# e < u Ë6d ËË
iËËÉiçr*
.+Fu F b.3$T:
Ë unX AË X 03E E
S-9,9-o
v v
Ë: FF 4,.= a
=.2
!
.=
F
e.==:
F.ë; -
AU U
-6:aF
ËÈÈ gË€ q q Éù a2 ëa
2'É,
i 5:'Ë -
aâË.Egç"HÉ
J
(a ^^'-
Ê -:1
io ] 9A FÀ
é-o I O l l l
114 Le Français aujourd'hui n" 141, rr Enseigner la langue de l'école au lycée n

uq\
ùps
F r, *s'
.! s s â$t
g*s$.È R.

.E
e- jH H
Ép
ô
C) €! r "-o "'
g ËE
a i [ËËË! Ë
âË$gËEtaËË aâE

ii

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


ù
q
a HiËtE; E';gf Ë E $à ,i :isË
o
g
Ësfglg ;Ë;=
Ë=Ë

Ë âi Ë $is
a:ËË? ËÈÏË
i Ëâ{#{ËïE
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

ôt
o
$i+igH xËil
È
a
o E
: iËiEsn ËËËil .$ ËrÏ{ËiÉËË- s
z
I
Ë xi ËËË Ë.Ë É FâB
Ë 1Ë -Ë Ë i$;ËaÏ
EE i,5 ii+ Ë F E sï sf
f;E a: FË3_€ .: Ë i 5 Ë Ë aËiËi *Ëï Ë âi
!
G
3
.{l

O
Ë iËËI*ÈË Ë ig E Ë
.gg rë iî g; -o ! " o =
()
;ËÈÉïËqsg{Ë}$€
e
a

I
9
qt
ËiË [ËËË Ë i$Ëâr
!'Ë$eÉ Ë.Ei e F"e âE
Ë Ei€E+s :i +Ë'îr; E
t ê[Ë€ËEË ÉË Ëir Ë

.(u ËËE€Eg€I Et EEË


(t)
3 Iiï.S*S,gï *SË [,P"i
I
Æ9F*câ€Piâïff9 ËaËiËËjËËËËBËËi *€
^ -f
;H9
# rÈ a n J+
I =6 3
ut ax :;!F
I 6.9
! tr=- €E- H 8'E'E J
N E€ E <I OèoÀ-o
O d!

q=
? N -9X
,E P"9
):
nElSî j
o€;'!
É-i^
.D&,ESË
Eq i.?7 na
Éù ! s Ë ô.9q
5.u H r+ f .9 æ X
-)'ô E A-f;
Yo OE
u< F tr.€
ë-j,g if &-1 E
Vers un véritable enseignement de la communication orale 115

p o
N

g" a

ËE€Èi -u
p o
âifËgËË o

d
.q
C)

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


U
O
a ËËÉEËËË:trrËgil CI

o
c)
I

ËïErËtrç$€iïf€{3
EI
() o
v
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

Èt
o
a d
o I
a tt
O

ct
o
;Érg39ËËi e
É
E*

z I
t
'!{
ht
9.
!: 9!Y
v !.t Lo?
.E
e
ô .:ô
tt Èo.
e
q
;€,ËâËËiËlËËËËiâl*t 'g
d
&l
nd

a È .9È
al
s.E
ç
Ë.+
Èq
t èD.i
c,

:l
I
EI
cl ËËËËfiËËiïËËËËËli*s
9ET
(tt
.E E.U
g
I P.L
F .! Ë.!
;3âÉË3ËËËËËg ÉËjËËi.i3€
gt 9ÉÉ
s !x fi Ë* 8
JTg F€ {sËËg
E
b "-:
o EHB;
{ r*Ë sË Ëi E

.û .P
g 'E S".
H i.q
o s,tt,P,E r6'PûËE 3 fb
^ Ë 6'E
q€ = j
É!:É -^ *a
:.9u ë ô
: È..9
Fs 5.u Ë x+
ïo o< X Fr Ë
oE OE F tr.g
É-: d ô. O < É:j,!
ilo Le Français aujourd'hui n" 141, r Enseigner la langue de l'école au lycée n

,E
9
a
9E
Y5
a g ,Yq
'E
.b
o
vf, ;
I
a
E!E H
P *P E H
o
e9 o 9,o 8K I
oo 9Hn oo 'g
'.q çv
J5 >5ë i5 U

H g?
I s
p
q P€ .q
9-Y I
<!
rt9
=< !o
n! o
Ë v3'
* zË

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin


I
Ë Ëg! .R
O
q .E
F
-o
Ë; Ë ; NH
e
Tsf-{ I
o
r Eii oË À
: J-
9€
v
s
I

E *XÊ-i
L ,' E A - Eg 9n.
àt
s'â
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 185.25.192.172 - 26/09/2017 09h45. © Armand Colin

6Ë!
= Ïg.6
q Ë
a
Èa
o oEÉ"o ë -É'; GÊV
i : ;ËË
É é .v-R ît ë 6a
-9 ::qx
qlr

I * ,iËâ
É
s d-k
=.= çÆ JO
q)
È:Ë É:s . -Ë* s: s1.
E-Ë.: *+
2
*g; l$
ËF Ë si: il: .Ei
.^ç
C!
edxlÆ
&l.t-
E;.F
-q.Ë.E
g
s
Ë
E"
e
ÈÉ
":
So
Si
S'5
E
F
L
F
*5
\e
-9*
:Ë X{Y!:
1n Ë (È â so
h .<n .o
;O {-e
I

e
q

ËlçH Ëi-:? .9-^
ËN
I i+Ë Ë€
.Hs
EI
.E:E
E ËoX
J9;
E É..8
q

i
h
=s':o
d
I


.È-
T
,Y
-E
'X
I
ql
o e
! a v-:E L..s
c/
À= R ô
a SE îô
.. d o= O o=
- r' 6Y .S=
q)
ËsÊlaïl E ËË = l5 æ; =
Ê'e
Èn 'sE ïo q,I
I
el €Ë âIâç EE €€ ;E*Ë9ÈË'E
E"*+ a æ És99
'â -$E^. tr
-e;:rÈ E:5 H Ê.8 ! H Ë x ç"9 ?4
>a P i SFx=
I
vt !iH:siËî _vo
€T Z s fi Ë'!= za
>-d
a Ëx
Ic
ri g a.t,
t-ùT2-É d
s(!!l
.È *6 Ë

s€ë$Ëi $ 93 iËEÉurÊ {6 3 {., {'i g E

d j-g FC
Y ii
s E.u.S
-À\v u-
g gH H
€ ::.d ET q F

ïiïE;*; !n
El ëËfï
0 3 .e'a g.È
Ë> 'Ë++
â
.]
Ë*eg gr r€
lla
Éq
Eg
.qcd:{.}Ëv
r
i! o E= > e
ËR 9 9'F Y


E S",
\C-0P
E h",
s,l
F:E É E ;g
QY>Xql.:.'
I El X
q
x E :a'2 ::8 b H !RÈ
-,n,P, Ia'2BË8 E
E ùÈ æÊs) 5-É
E

i iEËÀ
ge ,n,9, EE
ï7 9
--
o: É t ô ù)
D.9 Ë: È.9 5.u s x S.É x€ E
9q
8l [gâ r 8l [gâ Ë
Y>= jê,id
tr

Vous aimerez peut-être aussi