Vous êtes sur la page 1sur 5

ZA’J

J.Ë@ P@YË@ - ú
GA JË@ á‚m 
Ì '@ éªÓAg.
Université Hassan II - Casablanca
ZA’J
J.Ë@ P@YË@ - Q
J
‚Ë@  ð èPAjJÊË éJ J£ñË@  Ï@
.
éƒPYÖ
École Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca 1

Test 1: Probabilités. Nom:


L’utilisation de calculatrice est autorisée. Prénom:
Durée : 02h00. Barème: 20/20. Ordre alphabitique:
Samedi, 22/11/2014

Exercice 1

Les questions de cet exercice peuvent être traitées l’une indépendamment de l’autre.

1. Supposez que nous ayons deux événements A et B, tels que P (A) = 2P (B) = 1/2 et P (A ∩ B) = 1/12. Quelle est la
probabilité qu’un seul de ces événements se produit?

Solution:
L’évenement E=“Un seul des deux se produit”= (A∩B)∪(A∩B) = (A \ B) ∪ (B \ A)
(A \ B) ∪ (B \ A) = (A ∪ B) \ (A ∩ B).
D’où:   
P (E) = P A ∩ B ∪ A ∩ B
 
=P  A ∩ B + P A ∩B  
= P (A) − P (A ∩ B) + P (B) − P (A ∩ B) A B
= P (A) + P (B) − 2P (A ∩ B).
A.N:
1 1 1 7
P (E) = + − 2 × = .
2 4 12 12

2. Supposez que nous ayons deux événements A et B, tels que P (A) = 1/13, P (B) = 8/11 et P (A ∩ B) = 1/19. Quelle est
la probabilité qu’aucun des deux ne se réalise?

Solution:

A∪B
L’évenement E=“Aucun des deux ne se produit”= A ∩ B = A ∪ B.
D’où: 
P (E) =
 P A∪B 
= 1 − P (A) + P (B) − P (A ∩ B) .
A B
A.N: 1 8 1 675
P (E) = 1 − + − = ≈ 0.25.
13 11 19 2717

Test 1: Probabilités et Statistiques Page 1 / 5


3. Soeint A et B deux événements d’un espace fondamental. Supposez que P (A|B) = 0.3, que vaut la probabilité de
P (Ā|B)?

Solution:

0.3 A
B
On désigne par Ω l’espace fondamental. On sait que B = B ∩ Ω = B ∩ (A ∪
Ā) = (B ∩ A) ∪ (B ∩ Ā). D’où: A
P (Ā ∩ B) P (B) − P (A ∩ B) P (A ∩ B) 0.7
P (Ā|B) = = = 1− = 1 − P (A|B).
P (B) P (B) P (B)
A.N: A
P (Ā|B) = 1 − 0.3 = 0.7.
B
A

4. Supposez que nous ayons deux événements indépendants A et B, tels que P (A) = 3/5, P (B) = 1/7. Quelle est la
probabilité qu’un seul de ces événements se produit?

Solution:

D’une part, l’événement E=“Un seul des deux se produit”= (A ∩


B) ∪ (A ∩ B) = (A \ B) ∪ (B \ A) = (A ∪ B) \ (A ∩ B), d’autre part, (A \ B) ∪ (B \ A)
vu que A et B sont indépendants alors A et B le sont aussi (Idem
pour A et B).
D’où:   
P (E) = P A ∩ B ∪ A ∩ B
 
=P A∩B +P A∩B (Pourquoi?) A B
= P (A) × P (B) + P (A)
 × P (B)  (Pourquoi?)
= P (A) × 1 − P (B) + 1 − P (A) × P (B).
A.N:
3 1 3 1 20 4
P (E) = × (1 − ) + (1 − ) × = = ≈ 0.57.
5 7 5 7 35 7

5. Supposez que nous ayons deux événements indépendants A et B, tels que P (A) = 3/11, P (B) = 7/12. Quelle est la
probabilité qu’aucun des deux ne se réalise?

Solution:

A∪B
L’événement E=“Aucun des deux ne se produit”= A ∩ B = A ∪ B.
D’où: 
P (E) = P A ∩ B
 
=P A ×P B
= (1 − P (A)) × (1 − P (B)). A B
A.N:    
3 7 10
P (E) = 1 − × 1− = ≈ 0.3030303.
11 12 33

Test 1: Probabilités et Statistiques Page 2 / 5


6. Les probabilités a priori des événements A1 et A2 sont P (A1 ) = 0.4 et P (A2 ) = 0.6. On sait également que P (A1 ∩ A2 ) =
0.4. Supposez que P (B|A1 ) = 3P (B|A1 ) = 0.6. Quelle est la probabilité P (A2 |B)?

Solution:

0.6 B
On désigne par Ω l’espace fondamental. On a P (A1 ∩ A2 ) = 0.4, donc
P (A1 ∩ A2 ) = 0. (Pourquoi?) A1
0.4
P (B|A2 ) × P (A2 ) B
P (A1 |B) = P (A2 |B) = 0.4
P (B|A1 ) × P (A1 ) + P (B|A2 ) × P (A2 )
1 − P (B|A1 ) × P (A1 )
= . 0.2 B
 
1 − P (B|A1 ) × P (A1 ) + 1 − P (B|A2 ) × P (A2 )
A.N: 0.6 A2
P (Ā|B) = 1 − 0.3 = 0.7.
B
0.8

7. Supposez que nous ayons une variable aléatoire discrète X dont la loi de probabilité est:
n     o
1, P (X = 1) ; 3, P (X = 3) ; 5, P (X = 5) ,

où: P (X = 1) = 3P (X = 3) = 5P (X = 5). Quelle est l’espérance de X?

Solution: On a:
1 1 23
1 = P (X = 1) + P (X = 3) + P (X = 5) = P (X = 1) + P (X = 1) + P (X = 1) = P (X = 1),
3 5 15
d’où:
15 1 5 1 3
P (X = 1) = , P (X = 3) = P (X = 1) = , P (X = 5) = P (X = 1) = .
23 3 23 5 23
Par conséquent:
15 5 3 45
E(X) = 1 × P (X = 1) + 3 × P (X = 3) + 5 × P (X = 5) = 1 × +3× +5× = = 1.956522.
23 23 23 23

xi 1 2 3
8. Supposez que nous ayons une variable aléatoire discrète X de loi de probabilité: . Quelle est
pi 0.25 0.30 0.45
la probabilité de l’événement {X > −2}?

Solution: Toutes les possibilités de la variable aléatoire X sont supérieurs à −2, à savoir 1, 2 et 3, donc l’événement
{X > −2} est un événement certain, d’où P (X > −2) = 1. On a P (X > −2) = P (X = 1) + P (X = 2) + P (X = 3) =
0.25 + 0.30 + 0.45 = 1.

xi 0 ln(2) ln(3)
9. Soit F la fonction de répartition d’une variable aléatoire X de loi de probabilité: . Que vaut
pi 0.25 0.40 0.35
F (ln(2.3))?

Solution:
On a: 2 < 2.3 < 3 d’où ln(2) < ln(2.3) < ln(3) et par conséquent:
     
F (ln(2.3)) = P X ≤ ln(2.3) = P X = 0 + P X = ln(2) = 0.25 + 0.40 = 0.65.

Test 1: Probabilités et Statistiques Page 3 / 5


xi 0 ln(2) ln(3)
10. Soit X une variable aléatoire de loi de probabilité: .
pi 0.25 0.40 0.35

(a) Quelle est l’espérance de X?

Solution:
3
X
E(X) = p i xi
i=1
     
= P X = 0 × 0 + P X = ln(2) × ln(2) + P X = ln(3) × ln(3)
= 0.40 × ln(2) + 0.35 × ln(3) = 0.6617732.

X
(b) On pose: Y = . Quelle est l’espérance de Y ?
eX +1

x
Solution: La variable aléatoire Y est une fonction de X, soit g(x) = une fonction qui va de R dans R, on a
ex + 1
donc:
3
 X
E(Y ) = E g(X) = pi g(xi )
i=1
       
= P X = 0 × g(0) + P X = ln(2) × g ln(2) + P X = ln(3) × g ln(3)
ln(2) ln(3)
= 0.40 × + 0.35 × ln(3)
eln(2)
+1 e +1
ln(2) ln(3)
= 0.40 × + 0.35 × = 0.1885482.
3 4

11. Une société d’études de marché effectue des sondages par téléphone, avec historiquement un taux de réponse de 40%.
Pour un échantillon de 4 numéros de téléphone:

(a) Quelle est la probabilité que les deux premiers acceptent de répondre mais pas les deux derniers?

Solution:
On désigne par Ri l’appelé numéro i accepte de répondre, pour
i = 1, 2, 3, 4. La probabilité que les deux premiers acceptent de
répondre mais pas les deux derniers est donnée par P (R1 ∩R2 ∩R3 ∩
R4 ). Ici, le comportement de chaque individu est indépendant des
autres, d’où P (R1 ∩R2 ∩R3 ∩R4 ) = P (R1 )×P (R2 )×P (R3 )×P (R4 ).
A.N:
P (R1 ∩ R2 ∩ R3 ∩ R4 ) = 0.40 × 0.40 × 0.60 × 0.60 = 0.0576.

(b) Quelle est la probabilité qu’au moins un individu coopère et répond aux questions?

Solution:
La probabilité de l’événement E =“au moins un individu coopère et répond aux questions” est donnée par P (E) =
1 − P (E) = 1 − P (R1 ∩ R2 ∩ R3 ∩ R4 ) = 1 − P (R1 ) × P (R2 ) × P (R3 ) × P (R4 ).
A.N:
P (E) = 1 − 0.60 × 0.60 × 0.60 × 0.60 = 0.8704.

(c) Les deux premiers ont coopéré et répondu aux questions, quelle est la probabilité que le troisième coopère aussi?

Test 1: Probabilités et Statistiques Page 4 / 5


Solution:
Les comportement des uns et des autres étant indépendants, le fait que les deux premiers ont accepté de répondre ne
change en rien la probabilité que le troisième accepte de répondre, ainsi P (R3 ) = 0.40.

12. Une société de biens de consommation a développé un spot publicitaire pour l’un de ses produits. Une enquête a
été menée. Sur la base de cette enquête, les probabilités suivantes ont été attribuées: P (A) = 0.20, P (S) = 0.40 et
P (A ∩ S) = 0.12, où A = {l’individu a acheté le produit} et S = {l’individu se souvient avoir vu la publicité}.

(a) Quelle est la probabilité qu’un individu ait acheté le produit, sachant qu’il se souvient avoir vu la publicité? Est ce
que le fait d’avoir vu la publicité accroît la probabilité d’achat du produit? Justifiez!

Solution:
P (A ∩ S)
On a: P (A|S) = .
P (S)
A.N:
0.12
P (A|S) = = 0.30.
0.40
Oui, en effet P (A|S) = 0.30 > P (A) = 0.20.

(b) Supposez que les individus qui n’achètent pas le produit de la société en question achètent celui des concurrents.
Quelle serait votre estimation de la part de marché de la société? Pensez-vous que poursuivre la campagne public-
itaire permettrait d’augmenter cette part de marché? Pourquoi?

Solution:
La part de marché de la société est estimée à 20%, ainsi la poursuite de la compagne publicitaire augmentera la part de
marché, car elle passe de 20% à 30%.

(c) La société a également essayé une autre publicité et lui a attribué les probabilités suivantes: P (S) = 0.30 et
P (A ∩ S) = 0.10. Quelle est la valeur de P (A|S)? Quelle publicité semble avoir le plus d’effets sur les achats des
consommateurs?

Solution:
P (A ∩ S) 0.10
P (A|S) = = ≈ 0.33. La deuxième publicité semble avoir plus d’effets, car 0.33>0.30.
P (S) 0.30

Test 1: Probabilités et Statistiques Page 5 / 5

Vous aimerez peut-être aussi