Vous êtes sur la page 1sur 5

ZA’J

J.Ë@ P@YË@ - ú
GA JË@ á‚m 
Ì '@ éªÓAg.
Université Hassan II - Casablanca
ZA’J
J.Ë@ P@YË@ - Q

J‚Ë@  ð èPAjJÊË éJ J£ñË@  Ï@
.
éƒPYÖ
École Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca

TD 2
Probabilités - Statistique
N.B. : Les exercices ci-dessus sont extraits pour la plus part du livre de Anderson D.R., Sweeney D.J., Williams T.A.,
Statistiques pour l’économie et la gestion, DeBoeck Université, 2010.

Exercice 1 (Correction).

Supposez que nous ayons deux événements, A et B, mutuellement exclusifs. Supposez de plus que P (A) = 0.3 et
P (B) = 0.4.
1. Calculer P (A ∩ B) et P (A|B).
2. Un étudiant en statistique affirme que les concepts d’événements mutuellement exclusifs et d’événements indé-
pendants sont identiques et que si des événements sont mutuellement exclusifs, ils doivent être indépendants.
Êtes-vous d’accord avec lui ? Utiliser les probabilités de cet exemple pour justifier votre réponse.
3. Quelle conclusion générale pouvez-vous tirer de vos résultats concernant des événements mutuellement exclusifs
et indépendants ?

Exercice 2.

Les cartes visa ont étudié la fréquence de l’utilisation des cartes bancaires (de débit et de crédit) par les jeunes
consommateurs âgés de 18 à 24 ans pour régler leurs achats (Associated Press, 16 janvier 2006). Les résultats de cette
étude ont fourni les probabilités suivantes.
• La probabilité qu’un consommateur utilise une carte bancaire lorsqu’il fait un achat est égale à 0.37.
• Sachant que le consommateur utilise une carte bancaire, il a une probabilité égale à 0.19 que le consommateur
soit âgé de 18 à 24 ans.
• Sachant que le consommateur utilise une carte bancaire, il a une probabilité égale à 0.81 que le consommateur
ait plus de 24 ans.
D’après les données du bureau américain du recensement, 14% de la population des consommateurs est âgée de 18 à
24 ans.
1. Sachant que le consommateur a entre 18 et 24 ans, quelle est la probabilité qu’il utilise une carte bancaire ?
2. Sachant que le consommateur a plus de 24 ans, quelle est la probabilité qu’il utilise une carte bancaire ?
3. Comment interpréter les probabilités trouvées aux deux questions précédentes ?
4. Les sociétés telle que Visa, MasterCard et Discover devraient-elles rendre les cartes plastiques plus accessibles
aux 18-24 ans avant que ces consommateurs aient eu le temps de s’endetter ? Si non, pourquoi ? Si oui, quelles
restrictions les sociétés devraient-elles imposer à cette tranche d’âge ?

Exercice 3.

Lors d’une enquête sur les consommateurs, Morgan Stanley a demandé à un échantillon d’hommes et de femmes s’ils
préféraient boire de l’eau en bouteille ou une autre boisson énergétique telle que Gotorade ou Proprl Fitness (The
Atlanta Journal-Constitution, 28 décembre 2005). Supposez que 200 hommes et 200 femmes ont participé à l’étude, et
que 280 ont affirmé préférer l’eau en bouteille. Parmi les personnes préférant une boisson énergétique, 80 étaient des
hommes et 40 étaient des femmes. Soient les événements :
H = Le consommateur est un homme.

1
F = Le consommateur est une femme.
B = Le consommateur préfère l’eau en bouteille.
E = Le consommateur préfère les boissons énergétiques.

1. Quelle est la probabilité qu’une personne dans l’étude préfère l’eau en bouteille ?
2. Quelle est la probabilité qu’une personne dans l’étude préfère une boisson énergétique ?
3. Quelles sont les probabilités conditionnelles P (H|E) et P (F |E).
4. Quelles sont les probabilités jointes P (E ∩ H) et P (H ∩ F ).
5. Sachant qu’un consommateur est un homme, quelle est la probabilité qu’il préfère une boisson énergétique ?
6. Sachant qu’un consommateur est une femme, quelle est la probabilité qu’elle préfère une boisson énergétique ?
7. La préférence pour une boisson énergétique est-elle indépendante du sexe du consommateur ? Expliquer en
utilisant l’information contenue dans les probabilités.

Exercice 4.

1/4 d’une population a été vacciné. Parmi les vaccinés, on compte 1/12 de malades. Parmi les malades, il y a 4 non
vaccinés pour un vacciné. Quelle est la probabilité pour un non vacciné de tomber malade ?

Exercice 5.

Une banque locale révise sa politique de carte de crédit avec un rappel d’une partie de celles-ci. Par le passé, environ
5% des détenteurs d’une carte de crédit ont été insolvables et la banque a été incapable de recouvrer les soldes impayés.
Par conséquent, la direction a estimé la probabilité qu’un détenteur d’une carte de crédit soit insolvable égale à 0.05.
La banque a également découvert que la probabilité de ne pas honorer un paiement mensuel est de 0.2 pour les clients
solvables. Bien entendu, la probabilité de ne pas honorer un paiement mensuel pour les clients insolvables est de 1.
1. Sachant qu’un client n’a pas honoré un paiement mensuel, calculer la probabilité a posteriori que le client soit
insolvable.
2. La banque voudrait reprendre sa carte de crédit si la probabilité qu’un client soit insolvable est supérieur à 0.2.
La banque devrait-elle reprendre sa carte de crédit si le client n’honore pas un paiement mensuel ? Pourquoi ?

Exercice 6.

Le conseil américain de l’Education a rapporté que 47% des étudiants en première année à l’université obtienne leur
diplôme en cinq ans (Associated Press, 6 mai 2002). Supposons que, d’après le registre des diplômes, les femmes
représentent 50% des étudiants diplômés au cours des cinq premières années mais seulement 45% des étudiants non
diplômés au cours de cette période. Les étudiants non diplômés au bout de cinq ans abandonnent ou poursuivre leur
scolarité. Soit
— A1 =“ l’étudiant obtient son diplôme au bout de cinq ans d’étude. ”
— A2 =“ l’étudiant n’obtient pas son diplôme au bout de cinq ans d’étude. ”
— F =“ l’étudiant est une femme. ”
1. Déterminer P (A1 ), P (A2 ), P (F |A1 ) et P (F |A2 ).
2. Quelle est la probabilité qu’une femme soit diplômée au bout de cinq ans d’études ?
3. Quelle est la probabilité qu’un homme soit diplômé au bout de cinq ans d’études ?
4. Étant donnés les résultats précédents, quel est le pourcentage de femmes et le pourcentage d’hommes en première
année ?

2
Exercice 7.

Le gérant d’un magasin de matériel informatique a acheté un stock de boîtes de disquettes. 5% des boîtes sont abîmées.
Le gérant estime que :
— 60% des boîtes abîmées contiennent au moins une disquette défectueuse,
— 98% des boîtes en bon état ne contiennent aucune disquette défectueuse,
— Les états des diverses boîtes sont indépendants les uns des autres.
Un client achète une des boîtes du lot. Soit :
— A : l’événement “ La boîte achetée est abîmée,”
— D : l’événement “La boîte achetée contient au moins une disquette défectueuse.”

1. Donner les probabilités P (A), P (Ā), P (D|A), P (D|Ā), P (D̄|A) et P (D̄|Ā).


2. Calculer la probabilité de l’événement D.
3. Le client constate qu’une des disquettes est défectueuse. Quelle est la probabilité qu’il achète une boîte abîmée ?

Exercice 8.

En 2000 les quatre principales causes de décès en France étaient les maladies circulatoires, les tumeurs, les morts
violentes et les maladies de l’appareil respiratoire. La répartition hommes-femmes de ces quatre causes de décès est
consignée dans le tableau ci-dessous.

Hommes Femmes Total


Maladies circulatoires (C) 75 045 86 710 161 755
Tumeurs (T) 89 821 59 880 149 701
Morts violentes (V) 24 885 16 720 41 605
Appareil respiratoire (R) 18 275 17 498 53 773
Total 208 026 180 808 388 834

On choisit au hasard “un décès” parmi 388 834 répertoriés dans le tableau ci-dessus. Notons C l’événement la cause
du décès est une maladie circulatoire, et, T, V et R les trois autres causes.

1. Calculer les probabilités : P (C ∩ H), P (C ∩ F ), P (T ∩ H), P (T ∩ F ), P (V ∩ H), P (V ∩ F ), P (R ∩


H) et P (R ∩ F ).
2. Calculer :
(a) La probabilité que la cause du décès soit une maladie circulatoire sachant que l’individu est un homme. La
probabilité que la cause du décès soit une maladie circulatoire sachant que l’individu est une femme.
(b) La probabilité que la cause du décès soit une tumeur sachant que l’individu est un homme. La probabilité
que la cause du décès soit une tumeur sachant que l’individu est une femme.
(c) La probabilité que la cause du décès soit une mort violente sachant que l’individu est un homme. La
probabilité que la cause du décès soit une mort violente sachant que l’individu est une femme.
(d) La probabilité que la cause du décès soit une maladie respiratoire sachant que l’individu est un homme. La
probabilité que la cause du décès soit une maladie respiratoire sachant que l’individu est une femme.

Exercice 9.

Une agence immobilière, spécialisée dans les annonces de vente de propriétés résidentielles, a récemment cherché à
determiner la probabilité que l’une de ses propriétés soit vendue en un certain nombre de jours. Une analyse des 800
ventes de l’agence réalisées les années précédentes a fourni les données suivantes :

3
Nombre de jours
d’affichage Inférieur à 30 Entre 31 et 90 Supérieur à 90 Total
Prix affiché
Inférieur à 1 500 000 MAD 50 40 10 100
Entre 1 500 000 et 2 000 000 MAD 20 150 80 250
Entre 2 000 000 et 2 500 000 MAD 20 280 100 400
Supérieur à 2 500 000 MAD 10 30 10 50
Total 100 500 200 800

Soit les événements :

A = {L’annonce a été mise en ligne pendent plus que 90 jours avant la vente}
B = {Le prix affiché est inférieur à 1 500 000}

1. Calculer les probabilités : P (A) , P (B) et P (A ∩ B).


2. En supposant qu’un contrat vient juste d’être signé pour faire apparaître l’annonce d’une résidence vendue à un
prix inférieur à 1 500 000 MAD, quelle est la probabilité que l’agence mette plus que 90 jours pour la vendre ?
3. Les événements A et B sont-ils indépendants ?

Exercice 10.

Si l’occurrence de A rend plus probable l’événement B, la réalisation de B augmente-t-elle la probabilité d’occurrence


de A ?

Exercice 11.

Lors de lancement de deux dés, quelle est la probabilité que le résultat du premier dé soit 6 si la somme des deux
résultats est égale 7 ?

Exercice 12.

Soit E et F deux événements d’un espace fondamental Ω. On suppose que P (E) = 0.3. Que peut-on dire de P (E|F )
si :
1. E et F sont mutuellement exclusifs ?
2. E implique F ?
3. F implique E ?

Exercice 13.

Soient A et B deux événements d’un espace fondamental Ω.


1. Montrez que si A est indépendent de B alors B est indépendent de A.
2. Montrez que si A est indépendent de B alors A est indépendent de B̄.

Exercice 14.

Soient A et B deux événements indépendants. Quelle est la probabilité qu’aucun des deux ne se réalise ?

4
Correction

Corrigé de l’exercice 1 (Retour à l’énoncé).

Supposons que les deux événements A et B sont mutuellement exclusifs, et, supposons de plus que P (A) = 0.3 et
P (B) = 0.4.
1. • P (A ∩ B) = 0, en effet, par définition, deux événements sont dits mutuellement exclusifs s’ils ne peuvent pas
se produire simultanément, formellement si A ∩ B = ∅, d’où P (A ∩ B) = 0.
P (A ∩ B)
• P (A|B) = 0, car par définition P (A|B) = , d’où P (A|B) = 0 car P (A ∩ B) = 0. Intuitivement,
P (B)
la probabilité P (A|B) mesure la vraisemblance de A dans les conditions où B se réalise, or A et B sont
mutuellement exclusifs, donc si l’événement B se réalise la réalisation de l’événement A devient impossible, par
conséquent la mesure de sa vraisemblance devient nulle.
2. Non. En effet, d’après la question précédente P (A|B) = 0 pour A et B deux événements supposés mutuellement
exclusifs, alors que s’ils étaient indépendants on devrait trouver que P (A|B) = P (A) = 0.3.
3. On conclut que pour tout couple d’événements de probabilités non nulles, s’ils sont mutuellement exclusifs ils
sont dépendants (fortement dépendants même, la réalisation de l’un des deux ne laisse aucune chance à l’autre
de se réaliser), et, s’ils sont indépendants ils ne peuvent être mutuellement exclusifs.