Vous êtes sur la page 1sur 5

chapitre

Les conditions féminines


8 en France au xixe siècle [p. 134-143 du manuel]

Du programme au manuel

THÈME 2 – SOCIÉTÉ, CULTURE ET POLITIQUE DANS LA FRANCE DU XIXe SIÈCLE

PROGRAMME OFFICIEL CORRESPONDANCE AVEC LE MANUEL


Conditions féminines dans une société CHAPITRE 7 – Les conditions féminines
en mutation en France au XIXe siècle

« Quel statut, quelle place, quel nouveau rôle pour les femmes Dossier : Les femmes au travail [p. 136-137]
▲ ▲ ▲ ▲
dans une société marquée par leur exclusion politique ? Dossier : Être une femme de la bourgeoisie [p. 138-139]
Femmes actives et ménagères, bourgeoises, paysannes Cours : Les conditions féminines au xixe siècle [p. 140-141]
ou ouvrières, quelles sont leurs conditions de vie et leurs Histoire des arts : La République : place
revendications ? » de la République et place de la Nation [p. 144-145]
[Voir programme complet pages 361-364]

INTERPRÉTATION DU PROGRAMME abordées dans le chapitre. Chaque dossier s’accompagne du


travail d’une compétence des différents domaines du SCCCC
Le programme invite à présenter la place, le rôle et le statut (socle commun de connaissances, de compétences et de
des femmes dans la société du xixe siècle, une société mar- culture).
quée par leur exclusion de la vie politique. Mais, même si
les femmes ne participent pas aux élections, les féministes
envahissent la sphère publique pour faire avancer leur cause.
Leur action met en évidence l’importance et la diversité des
activités économiques des femmes. En effet, avec la Révolu-
tion industrielle, malgré la violence avec laquelle elles y sont Ouverture de chapitre [p. 134-135]
parfois traitées, des lieux sociaux apparaissent où les femmes
peuvent devenir semblables aux hommes et peuvent rompre Les conditions féminines
les liens de dépendance économiques et symboliques qui les
attachent à leur père et à leur mari. C’est aussi au xixe siècle en France au xixe siècle
que les filles accèdent à une instruction identique à celle des
garçons par une série de mesures prises au cours du siècle Problématique
jusqu’aux lois Ferry de 1881-1882.
aaQuelle est la place des femmes
dans une société qui change ?
STRUCTURE ADOPTÉE DANS LE MANUEL L’entrée et l’installation dans l’âge industriel ont bouleversé
les sociétés de tous les pays concernés. Exode rural, essor
Le chapitre s’ouvre sur deux dossiers Les femmes au travail, des emplois dans les mines et les usines, mode de vie urbain
Être une femme de la bourgeoisie qui précisent, pour le pre- conditionnent des modes de vie nouveaux pour toute la popu-
mier, la place des femmes au travail dans l’Europe de l’in- lation : si le monde du travail semble avant tout masculin, il ne
dustrialisation, et pour le second, les activités des femmes faut pas oublier les emplois d’appoint assurés par les femmes
appartenant aux milieux bourgeois. Le cours montre la diver- et les enfants. De plus, les structures familiales changent
sité des conditions féminines au xixe siècle et les combats elles aussi : en ville, la cellule familiale se resserre, l’accès à
autour desquels s’organise le féminisme. Les deux dernières la presse favorise la politisation, les clichés se construisent
© Éditions Belin 2016

pages d’exercices permettent de « Faire le point » et vérifier sur la féminité « idéale » bourgeoise, oisive, charitable et dans
l’acquisition des notions, des repères, et des compétences l’ombre des hommes.

Chapitre 8 - Les conditions féminines en France au XIXe siècle 53


Les repères spatio-temporels 3 Demoiselle de magasin et une cliente
La frise chronologique permet de connaître les principaux La vendeuse à genoux aide la cliente à essayer une bottine.
repères qui concernent l’évolution des droits des femmes Elle est employée dans le secteur du commerce.
concernant leur vie privée (avec le rétablissement du divorce 4 La domesticité féminine
par exemple en 1884), dans le monde du travail (avec l’inter-
D’après ce texte, une « bonne domestique » est matinale,
diction du travail de nuit en 1892) et dans l’éducation, avec
propre, polie, ponctuelle, honnête.
par exemple la création de lycées publics de jeunes filles en
1880. Toutefois, les femmes restent exclues du droit de vote 5 Le travail hors du foyer
et du droit d’éligibilité. C’est une position mitigée. Marie Guillot, dans cet article,
La carte permet de mesurer dans quelle proportion on trouve approuve le travail des femmes pour gagner en indépendance,
des lycées de garçons et des lycées de filles dans les dépar- mais constate que leurs conditions d’embauche sont mauvaises.
tements français en 1914 (plus de lycées de garçons que de
lycées de filles).

Réponses aux questions sous les documents l Compétence


dans ce dossiertravaillée
1 Dans une famille de la bourgeoisie Pratiquer différents langages : apprendre à écrire pour
La mère est au centre du tableau, place symbolique qui argumenter
montre qu’elle est le cœur d’un groupe composé ici de son
On peut attendre des élèves qu’ils soient capables de
mari, de son enfant, de sa domestique. Cette place centrale montrer la place des femmes dans le monde du travail et
est valable seulement dans le monde domestique et bour- les difficultés de leurs conditions de travail. Ils devront être
geois puisque, à l’extérieur, c’est le mari qui exerce la place capables de :
prépondérante. – faire la liste des travaux et des métiers exercés par des
femmes : paysannes, trieuses de charbon en surface, ven-
2 Dans le monde du travail deuses, couturières, lingères, etc.
Les métiers dédiés au linge sont en général exercés par des – relever les indications sur leurs conditions de travail et
femmes (lingère, repasseuse, lavandière, couturière, etc.). leur salaire : conditions de travail souvent très pénibles et
Les deux femmes sont occupées à laver le linge, ce sont des salaires toujours inférieurs à ceux des hommes.
lavandières. La réponse à la question posée pourrait être la suivante :
« Dans l’Europe du xixe siècle transformée par l’industria-
lisation, les femmes nombreuses dans le monde du tra-
vail, représentent un apport de main-d’œuvre essentiel à
la première comme à la deuxième révolution industrielle.
Dossier [p. 136-137] Les femmes exercent différents types d’activités. En ville,
elles travaillent dans l’industrie (industrie textile, mine de

Les femmes au travail charbon, constructions électriques et métallurgiques), en


tant que domestiques chez les familles bourgeoises, dans
la production à domicile (couture, tissage, ferblanterie) et
Problématique comme vendeuses. À la campagne, elles aident leurs pères
puis leurs maris à tenir l’exploitation agricole. Leurs salaires
aaComment les femmes intègrent-elles
le monde du travail ?
sont toujours, à travail égal, inférieurs à ceux des hommes. »

Dans tous les domaines de l’économie, les femmes du


xixe  siècle exercent des emplois d’appoint, rarement aussi
bien reconnus et payés que ceux des hommes.
Dossier [p. 138-139]
Réponses aux questions sous les documents
1 Paysannes après la moisson
Être une femme
Les paysannes ramassent les blés coupés et forment des de la bourgeoisie
gerbes qu’elles transportent sous le bras.
Problématique
2 Les femmes et le monde de la mine
Dans les mines, les hommes travaillent le plus souvent au aaQuel est le mode de vie des femmes
de la bourgeoisie ?
« fond », c’est-à-dire dans des galeries souterraines d’où ils
extraient le charbon. Les femmes sont chargées du tri, pour La société du xixe siècle est fondée sur des codes, en particu-
© Éditions Belin 2016

séparer la terre ou les cailloux du minerai, tâche moins pénible lier dans la bourgeoisie, groupe intermédiaire qui ne veut pas
physiquement que les travaux du fond. ressembler aux couches populaires, et se démarque par son

54
éducation, son mode de vie. Les femmes bourgeoises n’exercent
pas un emploi, mais des tâches familiales ou caritatives et ont Cours [p. 140-141]
aussi un rôle de représentation, au service de leur mari.
Les conditions féminines
Réponses aux questions sous les documents au xixe siècle
1 Les bonnes œuvres
Réponses aux questions sous les documents
Le décor est pauvre, la mère et ses trois enfants sont vêtus
simplement, la femme bourgeoise porte des couleurs et de la 1 La main-d’œuvre féminine selon les secteurs en
fourrure. Elle est en train de donner de l’argent à cette mère. 1866
Leur opposition de classe est exprimée par l’opposition des Les femmes sont plus nombreuses dans l’agriculture, le tra-
postures (assise/debout), et des tenues (robe simple et châle, vail domestique et l’industrie.
robe à corset en étoffe coûteuse).
2 Biographie de Marie Curie
2 L’éducation des enfants À une époque où les femmes scientifiques sont encore très
Le décor est coquet et coûteux (tableau encadré, table basse peu nombreuses, Marie Curie est une scientifique exception-
en bois précieux, banquette tapissée). Les deux femmes nelle. Elle a fait des découvertes majeures sur la radioacti-
sont mère et fille, et pratiquent la lecture. Leur aisance maté- vité. Elle est la première femme à recevoir un prix Nobel, et
rielle se voit à leurs robes, à leurs bijoux, et à leurs coiffures la seule femme à ce jour à en avoir reçu deux, en physique et
raffinées. en chimie.
3 Un cadeau de mariage 3 Une représentation des positions sociales des
Au sein du foyer bourgeois, l’épouse doit savoir tenir les femmes
comptes. Elle donne l’image d’une hiérarchie : aux niveaux inférieurs, la
religieuse et la paysanne, au sommet, la commerçante.
4 Un salon de la haute bourgeoisie parisienne
Le rôle des femmes est de susciter l’admiration par leur élé- 4 La revendication du droit de vote
gance et leur attitude ; elles font la conversation et égayent la Ces femmes réclament le droit de voter et d’être élue, c’est-
soirée avec leurs tenues luxueuses et colorées, par contraste à-dire la mise en œuvre de l’égalité avec les hommes sur le
avec les costumes sombres masculins. plan politique.
5 Un lycée pour les filles de la bourgeoisie 5 Combattre toutes les iniquités
Les lycées de jeunes filles ont pour objectif de former des Ce discours dénonce les inégalités dont les femmes sont vic-
« épouses dévouées » et « mères attentives » qui participent times, en particulier en termes de salaires.
au progrès social en accord avec leur mari.

Projet d’équipe (tâche complexe) Je fais le point  [p. 142-143]


Coopérer et mutualiser : organiser son travail dans le
groupe Exercice 1 Je construis mon bilan
On attend des élèves qu’ils réalisent, par groupes de trois,
Compétence : Pratiquer différents langages : compléter une
une présentation sur panneau de l’histoire des femmes. Ils production graphique
doivent être capables de :
– identifier par les trois thèmes qu’ils veulent sélectionner a. 1, 2, 6, 11
pour répondre à la commande. Les trois thèmes pourraient b. 5, 4, 10
être : les femmes et le travail, les femmes et la famille, les c. 7
femmes et l’éducation ; d. 3, 8, 9, 12
– prendre en charge chacun un thème.
Exercice 2  Je me repère dans le temps
Compétence : Se repérer dans le temps : mettre en relation des
faits
1. 1 : 1880 2 : 1884 3 : 1900 4 : 1848
2. A : 1884 B : 1848 C : 1880 D : 1900
© Éditions Belin 2016

Chapitre 8 - Les conditions féminines en France au XIXe siècle 55


Exercice 3  Je travaille sur des documents Exercice 4  J’utilise Internet
Compétence : Pratiquer différents langages : écrire pour Compétence : S’informer dans le monde numérique : trouver,
argumenter sélectionner et exploiter des informations
1. Le document 1 est un livre de cuisine édité par le fabricant L’un des tableaux qui représente le mieux le travail des femmes
Liebig en 1896. Le document 2 est un texte extrait d’une enquête au xixe siècle, on trouve le tableau d’Edgar Degas réalisé en 1884,
sur le monde ouvrier en France en 1900. qui s’intitule Les repasseuses.
2. La femme est présentée comme une cuisinière et une Dans ce tableau, on voit des femmes qui exercent une profession
ménagère heureuse de ces rôles. Elle est coquette, sa cuisine est liée au linge, celle de repasseuse. Le peintre a su exprimer, à tra-
rangée et propre. vers l’attitude des deux femmes et l’expression de leur visage, la
3. La fonction principale des femmes d’après ce texte est mater- pénibilité de ce travail.
nelle. Elles ne travaillent que pour compléter le revenu insuffisant
de l’homme.
4. D’après ces deux documents, la place des femmes au xixe siècle
est à la maison, dans des fonctions maternelles et domestiques.
Le travail est un appoint, parfois nécessaire, mais qui n’est pas le
rôle prépondérant des femmes dans l’esprit de l’époque.

Histoire des arts [p. 144-145]

La République : place de la République et place de la Nation


Activités
1 ,
Œuvre des Frères Morice Œuvre de Jules Dalou
Titre de l’œuvre Monument à la République Triomphe de la République
Date de réalisation 1883 1899
Commanditaire La municipalité de Paris La municipalité de Paris
Matériaux, Statue en bronze de Marianne de 9,50 m de haut Groupe statuaire en bronze de 38 tonnes mesu-
dimensions surmontant un soubassement en pierre de 15 m rant 12 m de haut
Description Marianne est coiffée du bonnet phrygien et de la Marianne portant le faisceau, symbole de l’unité
d’ensemble couronne de la victoire, et tend un rameau d’oli- de la Nation, marche sur le globe terrestre, elle est
vier. Elle est posée sur un socle monumental qui guidée par un homme tenant un flambeau, sym-
comprend trois allégories symbolisant la devise bole des Lumières et du progrès. La devise de la
républicaine « Liberté – Égalité -Fraternité » République est également représentée ainsi que
le travail et l’instruction.
Signification Signification politique. La République a triomphé. Signification politique : la République n’apporte
C’est un monument en son honneur et à sa gloire. que des bienfaits : les lumières, le progrès, le tra-
vail, l’instruction, la Justice, l’équité

2 , Les deux œuvres présentées sont des monuments La Marianne de la place de la Nation va plus loin, elle montre
construits à la gloire de la République. Ces monuments le caractère universel de la République (le globe terrestre)
devaient permettre à tous les Français de comprendre que et tous les bienfaits qu’elle apporte (travail, justice, paix, ins-
le triomphe de la République signifiait pour eux l’avènement truction, équité et richesse). De plus, la Marianne de la place
d’une ère de progrès, la mise en œuvre des principes de la République semble statique et globalement pacifique
proclamés en 1789, notamment la liberté, l’égalité en droits et (elle tient dans sa main droite un rameau d’olivier), tandis
la souveraineté de la nation. que celle de la place de la Nation semble aller de l’avant,
Les deux monuments représentent la République et ses dans une attitude conquérante. L’œuvre des frères Morice
valeurs, notamment celle de liberté symbolisée par le bonnet date de 1883, la République est en place seulement depuis
phrygien (dans les deux œuvres) et la paix, représentée par les lois constitutionnelles de 1875, l’œuvre de Jules Dalou
le rameau d’olivier. Dans l’œuvre des frères Morice, la main est inaugurée en 1899, presque 20  ans plus tard, en pleine
gauche de Marianne repose sur une tablette qui porte l’ins- affaire Dreyfus. Il s’agit de rassembler les Français autour de
© Éditions Belin 2016

cription « droits de l’homme » (référence à la Déclaration des la République et de ses valeurs et de faire d’eux des citoyens
Droits de l’Homme et du citoyen de 1789). prêts à la défendre.

56
Ailleurs à la même époque [p. 144-145]

Les régimes politiques


en Europe en 1914
Activités
1 , Leur point commun est d’être trois monarchies. Mais alors
que le Royaume-Uni n’applique pas le suffrage universel,
l’Italie a adopté le suffrage universel masculin et la Norvège
le suffrage véritablement universel (hommes et femmes
votent).
2 , Le régime autoritaire allemand de Guillaume II est tem-
péré par une Constitution qui prévoit une assemblée élue au
suffrage universel.
3 , Le tsar Nicolas II dissout l’assemblée (la Douma) lors-
qu’elle s’oppose à lui.
© Éditions Belin 2016

Chapitre 8 - Les conditions féminines en France au XIXe siècle 57