Vous êtes sur la page 1sur 26

25 Joumada Ethania 1437

6 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

Décret exécutif n° 16-108 du 12 Joumada Ethania 1437 Vu le décret présidentiel n° 2000-449 du 27 Ramadhan
correspondant au 21 mars 2016 fixant les 1421 correspondant au 23 décembre 2000 portant
conditions de qualifications professionnelles et ratification du protocole, fait à Londres le 11 novembre
d’obtention des titres maritimes correspondants. 1988 relatif à la convention internationale pour la
———— sauvegarde de la vie humaine en mer, fait à Londres le 1er
novembre 1974 ;
Le Premier ministre,
Vu le décret présidentiel n° 15-125 du 25 Rajab 1436
Sur le rapport du ministre des transports, correspondant au 14 mai 2015, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la Constitution, notamment ses articles 99-4 et 143
(alinéa 2) ; Vu le décret exécutif n° 89-165 du 29 août 1989 fixant
les attributions du ministre des transports ;
Vu l’ordonnance n° 73-12 du 3 avril 1973, modifiée et
complétée, portant création du service national de Vu le décret exécutif n° 90-166 du 2 juin 1990, modifié
garde-côtes (SNGC) ; et complété, portant statut-type des écoles techniques de
formation et d’instruction maritimes ;
Vu l’ordonnance n° 76-80 du 23 octobre 1976, modifiée
et complétée, portant code maritime ; Vu le décret exécutif n° 96-350 du 6 Joumada Ethania
1417 correspondant au 19 octobre 1996 relatif à
Vu la loi n° 2000-03 du 5 Joumada El Oula 1421 l’administration maritime locale ;
correspondant au 5 août 2000, modifiée et complétée,
fixant les règles générales relatives à la poste et aux Vu le décret exécutif n° 02-143 du 3 Safar 1423
télécommunications ; correspondant au 16 avril 2002 fixant les titres, brevets et
certificats de la navigation maritime et les conditions de
Vu la loi n° 01-11 du 11 Rabie Ethani 1422 leur délivrance ;
correspondant au 3 juillet 2001 relative à la pêche et à
l’aquaculture, modifiée et complétée ; Vu le décret exécutif n° 05-124 du 14 Rabie El Aouel
1426 correspondant au 23 avril 2005, complété, portant
Vu le décret n° 81-365 du 19 décembre 1981, modifié et transformation de l’école de formation technique de
complété, portant création d’une école de formation pêcheurs d’Oran (EFTP d’Oran) en institut de technologie
technique de pêcheurs à Annaba ; des pêches et de l’aquaculture d’Oran (ITPA d’Oran) ;

Vu le décret n° 81-366 du 22 Safar 1402 correspondant Vu le décret exécutif n° 05-179 du 8 Rabie Ethani 1426
au 19 décembre 1981, modifié et complété, portant correspondant au 17 mai 2005, complété, portant
transformation de l’école de formation technique de
création d’une école de formation technique de pêcheurs à
pêcheurs à Collo (EFTP de collo) en institut de
Cherchell ;
technologie des pêches et de l’aquaculture de Collo (ITPA
Vu le décret n° 81-367 du 19 décembre 1981, modifié et de Collo) ;
complété, portant création d’une école de formation Vu le décret exécutif n° 06-285 du 26 Rajab 1427
technique de pêcheurs à Béni-Saf ; correspondant au 21 aout 2006 portant transformation de
l’institut de technologie des pêches et de l’aquaculture
Vu le décret n° 81-369 du 19 décembre 1981, modifié et
(ITPA) en institut national supérieur de pêche et de
complété, portant création d’une école de formation
d’aquaculture (INSPA) ;
technique de pêcheurs à El-Kala ;
Vu le décret exécutif n° 09-17 du 14 Moharram 1430
Vu le décret n°83-510 du 27 août 1983 portant correspondant au 11 janvier 2009 portant création d’une
ratification de la convention internationale de 1974 pour la école de formation technique de pêche et d’aquaculture à
sauvegarde de la vie humaine en mer, faite à Londres le Ghazaouet ;
1er novembre 1974 et du protocole de 1978 relatif à la
convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de Vu le décret exécutif n° 09-275 du 9 Ramadhan 1430
la vie humaine en mer, fait à Londres le 17 février 1978 ; correspondant au 30 août 2009, modifié et complété,
portant transformation de l’institut supérieur maritime en
Vu le décret n° 88-88 du 26 avril 1988 portant adhésion école hors université ;
à la convention internationale de 1978 sur les normes de
formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de Décrète :
veille, faite à Londres le 7 juillet 1978 ;
Article 1er. — en application des dispositions de
Vu le décret présidentiel n° 96-437 du 20 Rajab 1417 l’article 387 de l’ordonnance n° 76-80 du 23 octobre
correspondant au 1er décembre 1996 portant création des 1976, modifiée et complétée, susvisée, le présent décret a
corps d’administrateurs des affaires maritimes, pour objet de fixer les conditions de qualifications
d’inspecteurs de la navigation et du travail maritime et professionnelles et d'obtention des titres maritimes
d’agents garde-côtes ; correspondants.
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 7

TITRE 1er B- Radiocommunications :


CATEGORIES DE NAVIGATION MARITIME Les stations de navires sont classées comme suit :
ET RADIOCOMMUNICATIONS
• Première (1ère) catégorie : station de navires
Art. 2. — Il est entendu au sens du présent décret : assurant un service permanent.
• Deuxième (2ème) catégorie : station de navires
A- catégories de navigation maritime assurant un service de 16 heures par jour.
1. Navigation au commerce : • Troisième (3ème) catégorie : station de navires
assurant un service de 8 heures par jour.
La navigation au commerce peut être pratiquée dans les • Quatrième (4ème) catégorie : station de navires
différentes zones suivantes : assurant un service de moins de 8 heures par jour.
Les conditions de fonctionnement des stations de
(1) La navigation sans restriction est celle effectuée navires, citées ci-dessus, sont fixées par arrêté conjoint
en toutes zones de navigation. des ministres chargés de la marine marchande et des
technologies de l'information et de la communication.
(2) La navigation restreinte : est celle effectuée d’une
part sur toute l’étendue de la mer méditerranée y compris TITRE 2
les mers annexes jusqu’au canal de Suez et d’autre part
DISPOSITIONS COMMUNES
dans la zone située en océan atlantique en mer du nord
limitée par les points 15°N 18°W. 54°N 14°W et 60°N Art. 3. — Pour la conduite des navires de commerce, de
10°W en excluant la mer Baltique. pêche et de plaisance, de leurs machines, ou pour assurer
le service des stations de radiocommunication à bord, les
titres et permis suivants sont exigés :
(3) La navigation à proximité du littoral est celle
effectuée dans les eaux territoriales, les rades et les ports. A- Pour la conduite des navires de commerce :
2. Navigation à la pêche : a) Navigation sans restriction et restreinte :

La navigation à la pêche peut être pratiquée dans les 1. Brevets d'aptitude :


trois zones suivantes :
— brevet d'aptitude d’officier chargé du quart à la
passerelle à bord de navires d’une jauge brute égale ou
(1) Navigation de Pêche côtière : navigation supérieure à cinq cent (500) ;
accomplie à moins de 20 miles des côtes nationales pour
les navires de pêche d’une longueur inférieure à — brevet d'aptitude de second capitaine à bord de
vingt-quatre (24) mètres ; navires d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000) ;
— brevet d'aptitude de capitaine à bord de navires d’une
(2) Navigation de Pêche au large : navigation jauge brute inférieure à trois mille (3000) ;
accomplie au-delà des limites des 20 miles des côtes — brevet d'aptitude de second capitaine à bord de
nationales dans le bassin de la méditerranée et dans ses navires d’une jauge brute égale ou supérieure à trois mille
annexes et en atlantique dans une zone limitée au nord par (3000) ;
le parallèle 40° nord, au sud par le parallèle de
— brevet d'aptitude de capitaine à bord de navires d’une
Nouakchott, et à l’ouest par le méridien 20° ouest pour les
jauge brute égale ou supérieure à trois mille (3000).
navires de pêche dont la longueur est égale ou supérieure
à vingt-quatre (24) mètres. 2. Certificats d'aptitude :

(3) Navigation de Grande pêche : navigation — certificat d'aptitude de matelot faisant partie d’une
accomplie au-delà des limites des eaux limitées pour les équipe de quart à la passerelle à bord de navires d’une
jauge brute égale ou supérieure à cinq cents (500) ;
navires de pêche dont la longueur est égale ou supérieure
à vingt-quatre (24) mètres. — certificat d'aptitude de marin qualifié pont servant à
bord d'un navire de mer d'une jauge brute égale ou
3. Navigation de plaisance : supérieure à cinq cents (500).

Elle comprend deux catégories: b) Navigation à proximité du littoral :


• Première (1ère) catégorie : navigation effectuée à
1. Brevets d'aptitude :
moins de cinq (5) miles de la côte ou d’une île accessible
— brevet d'aptitude d’officier chargé du quart à la
• Deuxième (2ème) catégorie : navigation effectuée en passerelle à bord de navires d’une jauge brute inférieure à
toutes zones. cinq cents (500) ;
25 Joumada Ethania 1437
8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

— brevet d'aptitude de capitaine servant à bord de — certificat d'aptitude de matelot électrotechnicien à


navires d’une jauge brute inférieure à cinq cents (500) ; bord de navires dont l'appareil de propulsion principal a
une puissance propulsive égale ou supérieure à sept cent
— brevet d'aptitude d’officier chargé de quart à la
cinquante (750) kilowatts.
passerelle à bord de navires d’une jauge brute inférieure à
trois mille (3000) ;
C- Pour la conduite des navires de pêche :
— brevet d'aptitude de capitaine servant à bord de
navires d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000). 1- Brevets d’aptitude :
— brevet d’aptitude de capitaine de navires de pêche
2. Certificat d'aptitude :
d’une longueur égale ou supérieure à douze (12) mètres et
— certificat d'aptitude de capacitaire à la navigation inférieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation
côtière. de la pêche côtière ;
— brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à la
B- Pour la conduite des machines des navires au
passerelle à bord de navires de pêche d’une longueur
commerce : égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
navigation de la pêche au large ;
1. Brevets d'aptitude :
— brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à la
— brevet d'aptitude d’officier électrotechnicien à bord passerelle à bord de navires de pêche d’une longueur
de navires dont l’appareil de propulsion principal a une égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
puissance propulsive égale ou supérieure à sept cent navigation de la grande pêche ;
cinquante (750) kilowatts ;
— brevet d’aptitude de capitaine à bord de navires de
— brevet d'aptitude d’officier chargé de quart à la pêche d’une longueur égale ou supérieure à vingt-quatre
machine à bord de navires dont l’appareil de propulsion (24) mètres armés à la navigation de la pêche au large ;
principal a une puissance égale ou supérieure à sept cent
cinquante (750) kilowatts ; — brevet d’aptitude de capitaine à bord de navires de
pêche d’une longueur égale ou supérieure à vingt-quatre
— brevet d'aptitude d’officier chargé de quart à la (24) mètres armés à la navigation de la grande pêche.
machine à bord de navires dont l’appareil de propulsion
principal a une puissance égale ou supérieure à sept cent 2- Certificats d’aptitude :
cinquante (750) kilowatts et inférieure à trois mille (3000)
— certificat d’aptitude de conduite des navires
kilowatts ;
d’aquaculture d’une longueur inférieure à vingt-quatre
— brevet d'aptitude de second mécanicien à bord de (24) mètres armés pour l’exploitation aquacole dans la
navires dont l’appareil de propulsion principal a une zone de navigation côtière ;
puissance propulsive inférieure à trois mille (3000) — certificat d’aptitude de matelot à bord de navire de
kilowatts ; pêche d’une longueur égale ou supérieure à vingt-quatre
— brevet d'aptitude de chef mécanicien à bord de (24) mètres ;
navires dont l’appareil de propulsion principal a une — certificat d’aptitude de capacitaire à la pêche à bord
puissance propulsive inférieure à trois mille (3000) de navires d’une longueur inférieure à douze (12) mètres
kilowatts ; armés à la navigation à la pêche côtière.
— brevet d'aptitude de second mécanicien à bord de
navires dont l’appareil de propulsion principal à une D- Pour la conduite des machines des navires de
puissance propulsive égale ou supérieure à trois mille pêche :
(3000) kilowatts;
— brevet d'aptitude de chef mécanicien à bord de 1- brevets d’aptitude :
navires dont l’appareil de propulsion principal a une — brevet d’aptitude de chef mécanicien à bord des
puissance propulsive égale ou supérieure à trois mille navires de pêche dont l’appareil de propulsion principal a
(3000) kilowatts. une puissance inférieure à sept cent cinquante (750)
kilowatts ;
2. Certificats d'aptitude :
— brevet d’aptitude d’officier mécanicien chargé du
— certificat d'aptitude de matelot faisant partie d’une quart à la machine à bord des navires de pêche dont
équipe de quart à la machine à bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a une puissance
l’appareil de propulsion principal a une puissance propulsive inférieure à trois mille (3000) kilowatts ;
propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750) — brevet d’aptitude de second mécanicien à bord des
kilowatts ; navires de pêche dont l’appareil de propulsion principal a
— certificat d'aptitude de marin qualifié machine à bord une puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts ;
de navires dont l’appareil de propulsion principal a une — brevet d’aptitude de chef mécanicien à bord des
puissance propulsive égale ou supérieure à sept cent navires de pêche dont l’appareil de propulsion principal à
cinquante (750) kilowatts ; une puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts ;
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 9

2- Certificats d’aptitude : Art. 6. — L’exercice des fonctions de capitaine,


d’officier et de matelot, à bord des navires pétroliers, des
— certificat d’aptitude de conduite des moteurs des
navires citernes pour produits chimiques, des navires
navires de pêche ; citernes pour gaz liquéfié, des navires à passagers et des
— certificat d’aptitude d’électro-motoriste à la pêche. navires transportant des marchandises dangereuses, est
subordonné aux conditions de formation et de
E- Pour la conduite des navires de plaisance : qualification particulières qui seront définies par arrêté du
ministre chargé de la marine marchande.
— le permis de plaisance de la première catégorie ;
Art. 7. — Les modèles et fonctions liées à chacun des
— le permis de plaisance de la deuxième catégorie.
brevets et certificats d’aptitude énumérés aux paragraphes
A, B, C et D de l’article 3 ci-dessus, sont annexés au
F- Pour assurer le service des stations de présent décret.
radiocommunications à bord des navires :
1- Le certificat restreint de radiotéléphoniste (C.R.R) à Art. 8. — Sont exemptées des prescriptions de l’article
bord des navires n’entrant pas dans le cadre de la 5 ci-dessus, les fonctions de commandement exercées par
convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de les gens de mer à bord des embarcations sans moteur
la vie humaine en mer (Solas 74) ; d’une jauge brute inférieure à six (6) tonneaux.

2- Le certificat spécial d’opérateur (C.S.O) des stations Les modalités de mise en œuvre des dispositions du
présent article sont précisées, en tant que de besoin, par
radioélectriques à bord des navires n’entrant pas dans le
arrêté du ministre chargé de la marine marchande.
cadre de la convention (Solas 74) et effectuant des
voyages internationaux ; Art. 9. — La navigation effective, au sens du présent
3- Le certificat restreint d’opérateur des décret, correspond aux périodes d’embarquement
radiocommunications (C.R.O) à bord des navires entrant professionnel accomplies sur des navires effectuant une
dans le cadre de la convention (Solas 74) et effectuant une des navigations visées à l’article 2 ci-dessus, dans le
navigation à proximité du littoral ; service approprié au titre correspondant pont et machine.

4- Le certificat général d’opérateur des TITRE 3


radiocommunications (C.G.O) à bord des navires entrant
dans le cadre de la convention (Solas 74) et effectuant des CONDITIONS DE DELIVRANCE
voyages internationaux ; DES TITRES MARITIMES
5- Le certificat de radioélectronicien de 1ère classe à Art. 10. — Les candidats aux brevets d’aptitude,
bord des navires entrant dans le cadre de la convention certificats d’aptitude et permis énumérés à l’article 3
(Solas 74) et effectuant des voyages internationaux ; ci-dessus, devront satisfaire aux conditions requises en
matière de service, d’âge, de formation, de qualification et
6- Le certificat de radioélectronicien de 2ème classe à
d’aptitude physique.
bord des navires entrant dans le cadre de la convention
(Solas 74) et effectuant des voyages internationaux. Art. 11. — Les candidats aux brevets d’aptitude et
certificats d'aptitude énumérés aux paragraphes A, B, C et
Art. 4. — Les brevets d’aptitude et certificats D de l’article 3 ci-dessus, doivent remplir les conditions
d’aptitude et permis de plaisance énumérés aux suivantes :
paragraphes A, B, C, D et E de l’article 3 ci-dessus, sont
délivrés par le ministre chargé de la marine marchande. 1. Etre âgés de dix-huit (18) ans, au moins, lors de la
présentation de la candidature à un brevet d’aptitude
Les certificats énumérés au paragraphe F de l’article 3 initial d’officier chargé de quart (pont ou machine);
ci-dessus, sont délivrés par le ministre chargé de la poste
2. Avoir suivi une formation en matière de sécurité
et des technologies de l’information et de la
maritime ;
communication, après avis du ministre chargé de la
marine marchande. 3. Satisfaire aux normes d’aptitude physique fixées par
arrêté conjoint du ministre chargé de la santé et du
Art. 5. — Les fonctions de commandement et d’officier ministre chargé de la marine marchande ;
à bord des navires ne peuvent être exercées que par les 4. Avoir accompli un service effectif en mer ;
personnes titulaires des brevets d’aptitude énumérés à
l’article 3 ci-dessus. 5. Etre titulaires :

Les titulaires d’un diplôme délivré par les — d’un certificat général d’opérateur (CGO), en cours
établissements de formation maritime ou d’un titre de validité, des stations radioélectriques dans le cadre du
reconnu équivalent exercent, selon leurs qualifications, les système mondial de détresse et de sécurité en mer
(SMDSM), pour les candidats aux brevets d’aptitude de
fonctions d’élèves officiers ou d’officiers à bord des
capitaine, second capitaine et officier chargé de quart à la
navires jusqu’à ce qu’ils aient satisfait aux conditions de
passerelle cités au paragraphe A, alinéas (a) de l’article 3
navigation prévues pour l’obtention du brevet y afférent. ci-dessus, ou
25 Joumada Ethania 1437
10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

— d’un certificat restreint d’opérateur (CRO), en cours supérieure à cinq cent (500), obtenu dans les conditions
de validité, des stations radioélectriques dans le cadre du fixées à l’article 15 ci-dessus, réunissant, après l’obtention
système mondial de détresse et de sécurité en mer dudit brevet, douze (12) mois de navigation effective en
(SMDSM), pour les candidats aux brevets d’aptitude de cette qualité à bord de navires d’une jauge brute inférieure
capitaine et officier chargé de quart à la passerelle cités à trois mille (3000).
au paragraphe A, alinéa (b) de l’article 3 ci-dessus ;
Art. 17. — Le brevet d’aptitude de capitaine à bord de
— d’un certificat restreint de radiotéléphoniste (CRR) navires d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000)
ou d'un certificat spécial d'opérateur (CSO), en cours de effectuant une navigation sans restriction et restreinte est
validité, les stations radio-électriques dans le cadre du délivré après examen aux candidats titulaires du brevet
système mondial de détresse et de sécurité en mer d’aptitude de second capitaine à bord de navires d’une
(SMDSM), pour les candidats aux brevets d’aptitude de jauge brute inférieure à trois mille (3000), obtenu dans les
capitaine et d’officier chargé de quart à la passerelle à conditions fixées à l’article 16 ci-dessus, réunissant, après
bord des navires non assujettis à la convention (Solas 74). l’obtention dudit brevet, douze (12) mois de navigation
A- Conduite des navires de commerce effective en cette qualité à bord de navires d’une jauge
brute inférieure à trois mille (3000).
a) navigation sans restriction et restreinte :
Art. 18. — Le brevet d’aptitude de second capitaine à
bord de navires d’une jauge brute égale ou supérieure à
Art. 12. — Le diplôme de matelot filière « pont » est trois mille (3000) effectuant une navigation sans
délivré après examen à l’issue d’une formation. restriction et restreinte, est délivré, après examen, aux
Les modalités et les conditions de délivrance du candidats titulaires :
diplôme de matelot filière « pont » sont fixées par arrêté 1. d’un brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à la
du ministre chargé de la marine marchande. passerelle à bord de navires d’une jauge brute égale ou
supérieure à cinq cent (500), obtenu dans les conditions
Art. 13. — Le certificat d’aptitude de matelot faisant fixées à l’article 15 ci-dessus, réunissant, après l’obtention
partie d’une équipe de quart à la passerelle à bord de dudit brevet, douze (12) mois de navigation effective en
navires d’une jauge brute égale ou supérieure à cinq cent cette qualité à bord de navires d’une jauge brute
(500), est délivré aux candidats titulaires du diplôme de supérieure à trois mille (3000) ; ou
matelot filière « pont », ayant suivi une formation pratique
de six (6) mois dont deux (2) mois en qualité de matelot 2. d’un brevet d’aptitude de second capitaine à bord de
chargé de quart à la passerelle à bord de navires, attesté navires d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000)
d’un registre de formation. effectuant une navigation sans restriction et restreinte,
obtenu dans les conditions fixées à l’article 16 ci-dessus,
réunissant, après l’obtention dudit brevet, douze (12) mois
Art. 14. — Le certificat d’aptitude de marin
de navigation effective en cette qualité à bord de navires
qualifié « pont » servant à bord de navires d’une jauge
d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000); ou
brute égale ou supérieure à cinq cent (500), est délivré aux
candidats titulaires de certificat d’aptitude de matelot 3. d’un brevet d’aptitude de capitaine à bord de navires
faisant partie d’une équipe de quart à la passerelle, obtenu d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000) effectuant
dans les conditions fixées à l’article 13 ci-dessus, une navigation sans restriction et restreinte, obtenu dans
réunissant, après l’obtention dudit certificat, dix-huit (18) les conditions fixées à l’article 17 ci-dessus, réunissant,
mois de navigation effective en cette qualité. après l’obtention dudit brevet, six (6) mois de navigation
effective en cette qualité à bord de navires d’une jauge
Art. 15. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé du brute inférieure à trois mille (3000).
quart à la passerelle à bord de navires d’une jauge brute
égale ou supérieure à cinq cent (500) effectuant une Art. 19. — Le brevet d’aptitude de capitaine à bord de
navigation sans restriction ou restreinte, est délivré après navires d’une jauge brute égale ou supérieure à trois mille
examen aux candidats titulaires du diplôme d’ingénieur (3000) effectuant une navigation sans restriction et
d’Etat en science de la navigation, conformément à la restreinte est délivré après examen aux candidats titulaires
réglementation en vigueur, réunissant, après l’obtention du brevet de second capitaine à bord des navires d’une
dudit diplôme, douze (12) mois de navigation effective en jauge brute égale ou supérieure à trois mille (3000) obtenu
qualité d’élève officier, dont six (6) mois, au moins, à des dans les conditions fixées à l’article 18 ci-dessus,
tâches liées au quart à la passerelle à bord de navires réunissant, après l’obtention dudit brevet, douze (12) mois
d’une jauge brute égale ou supérieure à cinq cent (500), de navigation effective en cette qualité.
attesté d’un registre de formation. b) navigation à proximité du littoral :

Art. 16. — Le brevet d’aptitude de second capitaine à Art. 20. — Le diplôme de capacitaire à la navigation
côtière est délivré, après examen, à l’issue d’une
bord de navires d’une jauge brute inférieure à trois mille
formation.
(3000) effectuant une navigation sans restriction et
restreinte, est délivré après examen aux candidats Les modalités et les conditions de délivrance du
titulaires du brevet d’aptitude d’officier chargé du quart à diplôme de capacitaire à la navigation côtière sont fixées
la passerelle à bord de navires d’une jauge brute égale ou par arrêté du ministre chargé de la marine marchande.
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 11

Art. 21. — Le certificat d’aptitude de capacitaire à la Les modalités et les conditions de délivrance du
navigation côtière à bord de navires d’une jauge brute diplôme de capitaine au cabotage sont fixées par arrêté du
inférieure à cinquante (50) pratiquant une navigation ministre chargé de la marine marchande.
effectuée à moins de douze (12) miles des côtes, est
délivré, après examen, aux candidats titulaires du diplôme Art. 28. — Le brevet d’aptitude de capitaine à bord de
de capacitaire à la navigation côtière réunissant dix-huit navires d’une jauge brute inférieure à trois mille (3000)
(18) mois de navigation effective dans un service pont, effectuant une navigation à proximité du littoral, est
attesté d’un registre de formation. délivré, après examen, aux candidats titulaires du diplôme
de capitaine au cabotage et du brevet d’aptitude d’officier
Art. 22. — Le diplôme de patron à la navigation côtière chargé de quart à la passerelle à bord des navires d’une
est délivré aux candidats élèves, après examen, à l’issue jauge brute inférieure à trois mille (3000), obtenu dans les
d’une formation. conditions fixées à l’article 26 ci-dessus, réunissant, après
Les modalités et les conditions de délivrance du l’obtention dudit brevet, vingt-quatre (24) mois de
diplôme de patron à la navigation côtière sont fixées par navigation effective en cette qualité.
arrêté du ministre chargé de la marine marchande.
B- Conduite des machines des navires de commerce
Art. 23. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé du
quart à la passerelle à bord de navires d’une jauge brute Art. 29. — Le diplôme de matelot filière « machine »
inférieure à cinq cent (500) effectuant une navigation à est délivré, après examen, à l’issue d’une formation.
proximité du littoral, est délivré, après examen, aux
candidats titulaires du diplôme de patron à la navigation Les modalités et les conditions de délivrance du
côtière, réunissant, après l’obtention dudit diplôme, douze diplôme de matelot filière « machine » sont fixées par
(12) mois de navigation effective en qualité d’élève arrêté du ministre chargé de la marine marchande.
officier, attesté d’un registre de formation.
Art. 30. — Le certificat d’aptitude de matelot faisant
Art. 24. — Le brevet d’aptitude de capitaine à bord de partie d'une équipe de quart dans une chambre des
navires d’une jauge brute inférieure à cinq cent (500) machines à bord d’un navire dont l'appareil de propulsion
effectuant une navigation à proximité du littoral, est principal a une puissance propulsive égale ou
délivré, après examen, aux candidats titulaires du brevet supérieure à sept cent cinquante (750) kilowatts, est
d’aptitude d’officier chargé de quart à la passerelle à bord délivré aux candidats titulaires du diplôme de matelot
de navires d’une jauge brute inférieure à cinq cent (500)
filière « machine », ayant suivi une formation pratique de
obtenu dans les conditions fixées à l’article 23 ci-dessus,
six (6) mois dont deux (2) mois en qualité de matelot
réunissant, après l’obtention dudit brevet, douze (12) mois
faisant partie d'une équipe de quart dans une chambre des
de navigation effective en cette qualité.
machines, attesté d’un registre de formation.
Art. 25. — Le diplôme de lieutenant au cabotage est
délivré aux candidats élèves, et aux titulaires du diplôme Art. 31. — Le certificat d’aptitude de marin qualifié
de patron à la navigation côtière justifiant du brevet machine servant à bord d'un navire dont l'appareil de
d’aptitude correspondant, après examen, à l’issue d’une propulsion principal a une puissance propulsive égale ou
formation. supérieure à sept cent cinquante (750) kilowatts, est
délivré aux candidats titulaires de certificat d’aptitude de
Les modalités et les conditions de délivrance du matelot faisant partie d’une équipe de quart à la machine,
diplôme de lieutenant au cabotage sont fixées par arrêté obtenu dans les conditions fixées à l’article 30, réunissant,
du ministre chargé de la marine marchande. après l’obtention dudit certificat, douze (12) mois de
navigation effective en cette qualité.
Art. 26. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé du
quart à la passerelle à bord de navires d’une jauge brute Art. 32. — Le diplôme de matelot électrotechnicien est
inférieure à trois mille (3000) effectuant une navigation à délivré après examen à l’issue d’une formation.
proximité du littoral, est délivré, après examen, aux
candidats titulaires du diplôme de lieutenant au cabotage, Les modalités et les conditions de délivrance du
réunissant, après l’obtention dudit diplôme, douze (12) diplôme de matelot électrotechnicien sont fixées par arrêté
mois de navigation effective en qualité d’élève officier, du ministre chargé de la marine marchande.
attesté d’un registre de formation à bord de navires d’une
jauge brute inférieure à trois mille (3000), effectuant une Art. 33. — Le certificat d’aptitude de matelot
navigation à proximité du littoral. électrotechnicien servant à bord d’un navire dont
l’appareil de propulsion principal a une puissance
Art. 27. — Le diplôme de capitaine au cabotage est propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750)
délivré aux titulaires du diplôme de lieutenant au cabotage kilowatts, est délivré aux candidats titulaires du diplôme
justifiant du brevet d’aptitude correspondant et réunissant, de matelot électrotechnicien, réunissant, après l’obtention
après l'obtention dudit brevet, douze (12) mois de dudit diplôme, douze (12) mois de navigation effective en
navigation effective en qualité d’officier chargé du quart à cette qualité.
la passerelle à bord de navires d’une jauge brute inférieure
à trois mille (3000) effectuant une navigation à proximité Art. 34. — Le diplôme d’officier électrotechnicien est
du littoral, après examen, à l’issue d’une formation. délivré après examen à l’issue d’une formation.
25 Joumada Ethania 1437
12 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

les modalités et les conditions de délivrance du diplôme Art. 40. — Le brevet d’aptitude de second mécanicien à
d’officier électrotechnicien sont fixées par un arrêté du bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
ministre chargé de la marine marchande. une puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts, est
délivré, après examen, aux candidats titulaires d’un
Art. 35. — Le brevet d’aptitude d’officier diplôme d’officier mécanicien de deuxième (2ème) classe
électrotechnicien servant à bord d’un navire dont obtenu dans les conditions fixées par l’article 39
l’appareil de propulsion principal a une puissance ci-dessus, réunissant, après l’obtention dudit diplôme,
propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750) douze (12) mois de navigation effective en qualité
kilowatts, est délivré, après examen, aux candidats d’officier chargé de quart à la machine à bord de navires
titulaires du diplôme d’officier électrotechnicien, ayant dont l’appareil de propulsion principal a une puissance
accompli une formation aux techniques d’atelier combinée propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750)
à un service en mer approuvé d’une durée de douze (12) kilowatts et inférieure à trois mille (3000) kilowatts.
mois au moins, dont six (6) mois, au moins, de service en
mer en qualité d’élève officier, attesté d’un registre de Art. 41. — Le brevet d’aptitude de chef mécanicien à
formation. bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
une puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts, est
Art. 36. — Le diplôme de lieutenant mécanicien de délivré, après examen, aux candidats titulaires de brevet
deuxième (2ème) classe est délivré aux candidats élèves, d’aptitude de second mécanicien à bord de navires dont
après examen à l’issue d’une formation. l’appareil de propulsion principal a une puissance
propulsive inférieure à trois mille (3000) kilowatts, obtenu
Les modalités et les conditions de délivrance du dans les conditions fixées à l’article 40 ci-dessus,
diplôme de lieutenant mécanicien de deuxième (2ème) réunissant, après l’obtention dudit brevet, douze (12) mois
classe sont fixées par arrêté du ministre chargé de la de navigation effective en cette qualité à bord de navires
marine marchande. dont l’appareil de propulsion principal a une puissance
inférieure à trois mille (3000) kilowatts.
Art. 37. — Le brevet d’aptitude d’officier mécanicien
chargé du quart à la machine à bord de navires dont Art. 42. — Le brevet d’aptitude de second mécanicien à
l’appareil de propulsion principal a une puissance bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750) une puissance propulsive égale ou supérieure à trois mille
kilowatts et inférieure à trois mille (3000) kilowatts, est (3000) kilowatts, est délivré, après examen, aux candidats
délivré, après examen, aux candidats titulaires du diplôme titulaires du diplôme d’ingénieur d’Etat en mécanique
de lieutenant mécanicien de deuxième (2ème) classe, navale et du brevet d’aptitude :
réunissant douze (12) mois de navigation effective en
qualité d’élève officier à bord de navires dont l’appareil 1. de second mécanicien à bord de navires dont
de propulsion principal a une puissance propulsive égale l’appareil de propulsion principal a une puissance
ou supérieure à sept cent cinquante (750) kilowatts et inférieure à trois mille (3000) kilowatts, réunissant, après
inférieure à trois mille (3000) kilowatts, dont six (6) mois, l’obtention dudit brevet, douze (12) mois de navigation
au moins, à des tâches liées au quart à la machine, attesté effective en cette qualité ; ou
d’un registre de formation. 2. d’officier mécanicien chargé du quart à la machine à
bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
Art. 38. — Le brevet d’aptitude d’officier mécanicien une puissance propulsive égale ou supérieure à sept cent
chargé du quart à la machine à bord de navires dont cinquante (750) kilowatts, réunissant, après l’obtention
l’appareil de propulsion principal a une puissance dudit brevet, douze (12) mois de navigation effective à
propulsive égale ou supérieure à sept cent cinquante (750) bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
kilowatts, est délivré après examen aux candidats titulaires une puissance propulsive égale ou supérieure à trois mille
d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en mécanique navale, (3000) kilowatts en cette qualité ; ou
conformément à la réglementation en vigueur, réunissant,
après l’obtention dudit diplôme, douze (12) mois de 3. de chef mécanicien à bord de navires dont l’appareil
navigation effective en qualité d’élève officier à bord de de propulsion principale a une puissance inférieure à trois
navires dont l’appareil de propulsion principal a une mille (3000) kilowatts, réunissant, après l’obtention dudit
puissance propulsive égale ou supérieure à sept cent brevet, six (6) mois de navigation effective en cette
cinquante (750) kilowatts, dont six (6) mois, au moins, à qualité.
des tâches liées au quart à la machine, attesté d’un registre
de formation. Art. 43. — Le brevet d’aptitude de chef mécanicien à
bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a
Art. 39. — Le diplôme d’officier mécanicien de une puissance égale ou supérieure à trois mille (3000)
deuxième (2ème) classe est délivré aux titulaires du kilowatts, est délivré, après examen, aux candidats
diplôme de lieutenant mécanicien de deuxième (2ème) titulaires du brevet d'aptitude de second mécanicien à bord
classe, après examen, à l’issue d’une formation. de navires dont l’appareil de propulsion principal a une
puissance propulsive égale ou supérieure à trois mille
Les modalités et les conditions de délivrance du (3000) kilowatts, obtenu dans les conditions fixées à
diplôme d’officier mécanicien de deuxième (2ème) classe l’article 42 ci-dessus, réunissant, après l’obtention dudit
sont fixées par arrêté du ministre chargé de la marine brevet, douze (12) mois de navigation effective en cette
marchande. qualité.
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 13

C- Conduite des navires de pêche : Les modalités et les conditions de délivrance des
diplômes prévus aux articles 48, 50 et 51 sont fixées par
Art. 44. — le diplôme de conduite des navires des arrêtés conjoints des ministres chargés de la marine
d’aquaculture d’une longueur inférieure à vingt-quatre marchande et de la pêche.
(24) mètres armés pour l’exploitation aquacole dans la
zone de navigation côtière, est délivré aux candidats Art. 52. — Le brevet d’aptitude de capitaine de navires
élèves, après examen, à l’issue d’une formation. de pêche d’une longueur égale ou supérieure à douze (12)
mètres et inférieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
Les modalités et les conditions de délivrance du navigation à la pêche côtière, est délivré, après examen,
diplôme de conduite des navires d’aquaculture sont fixées aux candidats titulaires du diplôme de patron côtier à la
par arrêté conjoint du ministre chargé de la marine pêche ou du diplôme de lieutenant de pêche, réunissant,
marchande et du ministre chargé de la pêche. après l’obtention desdits diplômes, douze (12) mois de
navigation effective à la pêche en qualité d’élève officier à
Art. 45. — le certificat d’aptitude de conduite de bord de navires de pêche d’une longueur égale ou
navires d’aquaculture d’une longueur inférieure à supérieure à douze (12) mètres et inférieure à vingt-quatre
vingt-quatre (24) mètres armés pour l’exploitation (24) mètres armés à la navigation à la pêche côtière.
aquacole dans la zone de navigation côtière, est délivré
aux candidats titulaires du diplôme de conduite des Art. 53. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé de
navires d’aquaculture d’une longueur inférieure à quart à la passerelle à bord de navires de pêche d’une
vingt-quatre (24) mètres armés pour l’exploitation longueur égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres
aquacole dans la zone de navigation côtière justifiant six armés à la navigation à la pêche au large, est délivré,
(6) mois de navigation effective à bord des navires de après examen, aux titulaires du diplôme de lieutenant de
pêche. pêche obtenu dans les conditions fixées à l'article 51
ci-dessus, réunissant, après l’obtention dudit diplôme,
Art. 46. — Le diplôme de matelot qualifié à bord de douze (12) mois de navigation effective en qualité d’élève
navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à officier à bord de navires de pêche d’une longueur égale
vingt-quatre (24) mètres, est délivré aux candidats élèves ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
après examen à l’issue d’une formation. navigation à la pêche au large, attesté d’un registre de
Les modalités et les conditions de délivrance du formation.
diplôme de matelot qualifié sont fixées par arrêté conjoint
des ministres chargés de la marine marchande et de la Art. 54. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé de
pêche. quart à la passerelle à bord des navires de pêche d’une
longueur égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres
Art. 47. — Le certificat d’aptitude de matelot qualifié à armés à la navigation à la grande pêche, est délivré, après
bord de navires de pêche d’une longueur égale ou examen, aux titulaires du diplôme de lieutenant de pêche
supérieure à vingt-quatre (24) mètres, est délivré aux obtenu dans les conditions fixées à l’article 51 ci-dessus,
candidats titulaires de diplôme de matelot qualifié, ayant réunissant, après l’obtention dudit diplôme, dix-huit (18)
mois de navigation effective en qualité d’élève officier à
suivi une formation pratique de six (6) mois, attesté d’un
bord de navires de pêche d’une longueur égale ou
registre de formation.
supérieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
navigation à la pêche au large, attesté d’un registre de
Art. 48. — Le diplôme de capacitaire à la pêche est
formation.
délivré aux candidats élèves, après examen, à l’issue
d’une formation.
Art. 55. — Le diplôme de patron de pêche est délivré
aux candidats élèves après examen à l’issue d’une
Art. 49. — Le certificat d’aptitude de capacitaire à la
formation, aux titulaires du diplôme de lieutenant de
pêche a bord de navires d’une longueur inférieure à douze
pêche justifiant des brevets suivants :
(12) mètres armés à la navigation à la pêche côtière, est
délivré, après examen, aux candidats titulaires du diplôme 1. de capitaine à bord de navires de pêche d’une
de capacitaire à la pêche, réunissant, après l’obtention longueur égale ou supérieure à douze (12) mètres et
dudit diplôme, dix-huit (18) mois de navigation effective inférieure à vingt-quatre (24) mètres armés à la
en qualité d’élève à bord de navires de pêche d’une navigation à la pêche côtière, obtenu dans les conditions
longueur inférieure à douze (12) mètres armés à la fixées à l’article 52 ci-dessus ; ou
navigation à la pêche côtière, attesté d’un registre de
2. d’officier chargé de quart à la passerelle à bord de
formation. navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la pêche
Art. 50. — Le diplôme de patron côtier à la pêche est au large ou à la navigation de grande pêche, obtenu dans
délivré aux candidats élèves, après examen à l’issue d’une les conditions fixées aux articles 53 et 54 ci-dessus.
formation.
Les modalités et les conditions de délivrance du
Art. 51. — Le diplôme de lieutenant de pêche est diplôme de patron de pêche sont fixées par arrêté conjoint
délivré aux candidats élèves, après examen, à l’issue des ministres chargés de la marine marchande et de la
d’une formation. pêche.
25 Joumada Ethania 1437
14 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

Art. 56. — Le brevet d’aptitude de capitaine de navires Art. 61. — Le diplôme d’électro-motoriste à la pêche
de pêche d’une longueur égale ou supérieure à est délivré aux candidats élèves, après examen, à l’issue
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la pêche d’une formation.
au large, est délivré, après examen, aux candidats
titulaires du diplôme de patron de pêche, réunissant Les modalités et les conditions de délivrance du
vingt-quatre (24) mois de navigation effective à bord de diplôme d’électro-motoriste à la pêche sont fixées par
navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à arrêté conjoint des ministres chargés de la marine
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la pêche marchande et de la pêche.
au large ou armés à la navigation à la grande pêche.
Art. 62. — Le certificat d’aptitude d’électro-motoriste à
Art. 57. — Le diplôme de capitaine de pêche est délivré bord de navires de pêche dont l’appareil de propulsion
aux candidats élèves, après examen à l’issue d’une principal a une puissance inférieure à quatre cent (400)
formation, aux titulaires du diplôme de patron de pêche, kilowatts, est délivré, après examen, aux titulaires du
réunissant douze (12) mois de navigation effective en diplôme d’électro-motoriste à la pêche, obtenu dans les
qualité soit : conditions fixées à l’article 61 ci-dessus, réunissant, après
1. de capitaine à bord de navires de pêche d’une l’obtention dudit diplôme, douze (12) mois de navigation
longueur égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres effective en qualité d’élève à bord de navires dont
armés à la navigation à la pêche au large; ou l’appareil de propulsion principal a une puissance
inférieure à quatre cent (400) kilowatts, attesté d’un
2. d’officier chargé de quart à la passerelle à bord de registre de formation.
navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la grande Art. 63. — Le diplôme d’officier mécanicien de
pêche. troisième (3ème) classe, est délivré, après examen, à
Les modalités et les conditions de délivrance du l’issue d’une formation aux candidats titulaires du
diplôme de capitaine de pêche sont fixées par arrêté certificat d’aptitude d’électro-motoriste.
conjoint des ministres chargés de la marine marchande et Les modalités et les conditions de délivrance du
de la pêche.
diplôme d’officier mécanicien de troisième (3ème) classe
sont fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de la
Art. 58. — Le brevet d’aptitude de capitaine à bord de
marine marchande et de la pêche.
navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la grande
pêche, est délivré après examen, aux titulaires du diplôme Art. 64. — Le diplôme de lieutenant mécanicien de
de capitaine de pêche, réunissant douze (12) mois de deuxième (2ème) classe est délivré aux candidats élèves,
navigation effective en qualité soit : après examen, à l’issue d’une formation.

1. de capitaine à bord de navires de pêche d’une Les modalités et les conditions de délivrance du
longueur égale ou supérieure à vingt-quatre (24) mètres diplôme de lieutenant mécanicien de deuxième (2ème)
armés à la navigation à la pêche au large; ou classe, sont fixées par arrêté conjoint des ministres
chargés de la marine marchande et de la pêche.
2. d’officier chargé de quart à la passerelle à bord de
navires de pêche d’une longueur égale ou supérieure à Art. 65. — Le brevet d’aptitude de chef mécanicien à
vingt-quatre (24) mètres armés à la navigation à la grande bord de navires de pêche dont l’appareil de propulsion
pêche. principal a une puissance inférieure à sept cent cinquante
(750) kilowatts, est délivré, après examen, aux candidats
D- Conduite des machines des navires de pêche : titulaires du diplôme soit :
Art. 59. — Le diplôme de conduite des moteurs des 1. d’officier mécanicien de troisième (3ème) classe,
navires de pêche, dont l’appareil de propulsion principal a réunissant après l’obtention dudit diplôme, vingt-quatre
une puissance inférieure à cent cinquante (150) kilowatts, (24) mois de navigation effective en qualité d’élève à bord
est délivré aux candidats élèves, après examen, à l’issue de navires dont l’appareil de propulsion principal a une
d’une formation. puissance inférieure à sept cent cinquante (750) kilowatts,
attesté d’un registre de formation ; ou
Les modalités et les conditions de délivrance du
diplôme de conduite des moteurs des navires de pêche 2. de Lieutenant mécanicien de deuxième (2ème) classe,
sont fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de la réunissant après l’obtention dudit diplôme, douze (12)
marine marchande et de la pêche. mois de navigation effective en qualité d’élève à bord de
navires dont l’appareil de propulsion principal a une
Art. 60. — Le certificat d’aptitude de conduite des puissance inférieure à sept cent cinquante (750) kilowatts,
moteurs de navires de pêche dont l’appareil de propulsion attesté d’un registre de formation.
principal a une puissance inférieure à cent cinquante (150)
Kilowatts, est délivré aux titulaires du diplôme de Art. 66. — Le brevet d’aptitude d’officier chargé de
conduite des moteurs de navires de pêche, réunissant, quart à bord de navires de pêche dont l’appareil de
après l’obtention dudit diplôme, douze (12) mois de propulsion principal a une puissance inférieure à trois
navigation effective à bord des navires dont l’appareil de mille (3000) Kilowatts, est délivré, après examen, aux
propulsion principal a une puissance inférieure à cent candidats titulaires du diplôme de lieutenant mécanicien
cinquante (150) kilowatts. de deuxième (2ème) classe, réunissant, après l’obtention
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 15

dudit diplôme, douze (12) mois de navigation effective en Art. 72. — Le certificat spécial d’opérateur (CSO) des
qualité d’élève officier à bord de navires dont l’appareil stations radioélectriques requis dans le cadre du système
de propulsion principal a une puissance égale ou mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) à
supérieure à sept cent cinquante (750) kilowatts, attesté bord des navires non assujettis à la convention (Solas 74),
d’un registre de formation. effectuant des voyages internationaux, est délivré aux
candidats, après examen, à l’issue d’une formation.
Art. 67. — Le diplôme d’officier mécanicien de
deuxième (2ème) classe, est délivré, après examen, aux Les conditions et les modalités de formation et
titulaires du diplôme de lieutenant mécanicien de d’examen sont fixées par arrêté du ministre chargé de la
deuxième (2ème) classe réunissant douze (12) mois de poste et des technologies de l’information et de la
navigation effective, après l’obtention des brevets communication.
suivants :
Art. 73. — Le certificat restreint d’opérateur (C.R.O)
1. de chef mécanicien à bord de navires dont l’appareil des stations radioélectriques requis dans le cadre du
de propulsion principal a une puissance inférieure à sept système mondial de détresse et de sécurité en mer
cent cinquante (750) kilowatts ; ou (SMDSM) est délivré aux candidats, après examen, à
l’issue d’une formation.
2. d’officier chargé de quart à bord de navires dont
l’appareil de propulsion principal a une puissance Les conditions et les modalités de formation et
inférieure à trois mille (3000) kilowatts. d’examen sont fixées par un arrêté du ministre chargé de
la poste et des technologies de l’information et de la
Les modalités et les conditions de délivrance du communication.
diplôme d’officier mécanicien de deuxième (2ème) classe
sont fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de la Art. 74. — Le certificat général d’opérateur (C.G.O)
marine marchande et de la pêche. des stations radioélectriques requis dans le cadre du
système mondial de détresse et de sécurité en mer
Art. 68. — Le brevet d’aptitude de second mécanicien (SMDSM) est délivré aux candidats, après examen, à
à bord de navires de pêche dont l’appareil de propulsion l’issue d’une formation.
principal a une puissance inférieure à trois mille (3000)
kilowatts, est délivré, après examen, aux candidats Les conditions et les modalités de formation et
titulaires du diplôme d’officier mécanicien de deuxième d’examen sont fixées par un arrêté du ministre chargé de
(2ème) classe, obtenu dans les conditions fixées à l’article la poste et des technologies de l’information et de la
67 ci-dessus, réunissant, après l’obtention dudit diplôme, communication.
douze (12) mois de navigation effective à bord de navires
de pêche dont l’appareil de propulsion principal a une Art. 75. — Le certificat de radioélectronicien de
puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts. deuxième (2ème) classe est délivré aux candidats qui
remplissent les conditions suivantes :
Art. 69. — Le brevet d’aptitude de chef mécanicien à 1. être titulaire du certificat général d’opérateur (C.G.O)
bord de navires dont l’appareil de propulsion principal a des stations radioélectriques requis dans le cadre du
une puissance inférieure à trois mille (3000) kilowatts, est système mondial de détresse et de sécurité en mer
délivré, après examen, aux candidats titulaires du brevet (SMDSM) ;
de second mécanicien à bord de navires dont l’appareil de
propulsion principal a une puissance inférieure à trois 2. être titulaire, au moins, du diplôme de technicien des
mille (3000) kilowatts, obtenu dans les conditions fixées à radiocommunications ;
l’article 68 ci-dessus, réunissant, après l’obtention dudit
brevet, douze (12) mois de navigation effective en cette 3. avoir suivi une formation complémentaire en
qualité. électronique et informatique dans un établissement
homologué, et réussi à un examen dont les conditions sont
E- Conduite des navires de plaisance fixées par arrêté du ministre chargé de la poste et des
technologies de l’information et de la communication.
Art. 70. — Les permis de conduire des navires de
plaisance à moteur de la première (1ère) et la deuxième Art. 76. — Le certificat de radioélectronicien de
(2ème) catégorie, sont délivrés aux candidats âgés de 18 première (1ère) classe est délivré aux candidats qui
ans, au moins, ayant subi les examens prévus à cet effet. remplissent les conditions suivantes :
Les conditions de délivrance des permis suscités ainsi 1. être titulaire du certificat général d’opérateur (C.G.O)
que leur modèle sont fixées par arrêté du ministre chargé des stations radioélectriques requis dans le cadre du
de la marine marchande. système mondial de détresse et de sécurité en mer
(SMDSM) ;
F- Radiocommunications :
2. être titulaire, au moins, du diplôme de technicien
Art. 71. — Le certificat restreint de radiotéléphoniste supérieur ou ingénieur des télécommunications, option
(CRR) requis dans le cadre du système mondial de "Maintenance électronique" ;
détresse et de sécurité en mer (SMDSM) à bord des
navires non assujettis à la convention (Solas 74), 3. avoir suivi une formation complémentaire en
effectuant des voyages nationaux, est délivré dans les électronique et informatique dans un établissement
conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de la homologué, et avoir réussi à un examen, dont les
poste et des technologies de l’information et de la conditions sont fixées par arrêté du ministre de la poste et
communication. des technologies de l’information et de la communication.
25 Joumada Ethania 1437
16 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

TITRE 4 1. son aptitude physique notamment en ce qui concerne


DISPOSITIONS PARTICULIERES son acuité visuelle et auditive ;
Art. 77. — Les programmes de formation maritime des 2. sa compétence professionnelle.
écoles, en vue de l'obtention des titres prévus par les
dispositions du présent décret, doivent satisfaire aux Les modalités d’application du présent article sont
exigences de la convention STCW 78, telle qu'amendée, définies par arrêté du ministre chargé de la marine
et validés par l'administration centrale du ministère des marchande.
transports.
Art. 85. — Les brevets et certificats d’aptitude délivrés
Art. 78. — Les programmes de formation du personnel
des navires de pêche, en vue de l'obtention des titres dans le cadre des dispositions du présent décret porteront
prévus par les dispositions du présent décret, doivent un numéro unique d’enregistrement et sont inscrits dans
satisfaire aux exigences de la convention STCW F, et des registres tenus par l’administration chargée de la
soumis au préalable à une validation conjointe des marine marchande.
ministres chargés de la marine marchande et de la pêche.
Sont enregistrés également les brevets et certificats
Art. 79. — La formation et l’évaluation des d’aptitude arrivés à expiration, qui ont été revalidés,
compétences des gens de mer dispensées par les écoles de suspendus, annulés, déclarés perdus ou détruits, ainsi que
formation maritime, doivent s’inscrire dans le cadre d’un les dispenses qui ont été accordées.
système de normes de qualité.
Les modalités d’application du présent article sont Art. 86. — Les visas attestant la délivrance ou la
définies par arrêté du ministre chargé de la marine reconnaissance d’un brevet d’aptitude au titre du présent
marchande. décret, expirent dès la fin de la validité dudit brevet
d’aptitude ou lorsqu’il est retiré, suspendu ou annulé par
Art. 80. — Les gens de mer, avant leur affectation à l’Etat qui l’a délivré et, en tout état de cause, cinq (5) ans
bord des navires battant pavillon algérien, doivent au plus tard après la date de sa délivrance.
satisfaire à des formations complémentaires de courte
durée et justifier de certificats de qualification dans le
domaine de la sécurité maritime et de la prévention de la La capacité permettant au titulaire d’un brevet
pollution marine. d’aptitude de servir à bord d’un navire battant pavillon
algérien, est indiquée sur le modèle de visa dans les
Les modalités d’application du présent article sont mêmes termes que ceux utilisés dans le certificat fixant
définies par arrêté du ministre chargé de la marine l’effectif minimum de sécurité à bord des navires.
marchande.

Art. 81. — Les modalités d’organisation des examens Art. 87. — Les renseignements sur l’état des brevets
professionnels en vue de l’obtention des titres énumérés d’aptitude énumérés aux paragraphes A et B de l’article 3
aux paragraphes A et B de l’article 3 ci-dessus, sont ci-dessus, visas et dispenses sont mis à la disposition des
définies par arrêté du ministre chargé de la marine Etats parties à la convention internationale sur les normes
marchande. de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et
de veille susvisée, et aux compagnies qui demandent à
Art. 82. — Les modalités d’organisation des examens vérifier l’authenticité et la validité des brevets produits par
professionnels en vue de l’obtention des titres énumérés les gens de mer en vue de leur reconnaissance.
aux paragraphes C et D de l’article 3 ci-dessus, sont
définies par arrêté conjoint des ministres chargés de la
marine marchande et de la pêche. Art. 88. — Les gens de mer servant à bord des navires
autorisés à battre le pavillon d’un autre Etat partie à la
Art. 83. — Le ministre chargé de la marine marchande convention internationale sur les normes de formation des
peut délivrer une dispense, afin de permettre à un officier gens de mer, de délivrance des brevets et de veille,
ou un marin de servir à bord d’un navire dans les susvisée, et effectuant une navigation régulière à
fonctions pour lesquelles il ne détient pas le titre proximité du littoral, sont soumis aux conditions prescrites
approprié, à condition que le titulaire de la dispense en matière de formation, d’expérience ou de brevet
possède des qualifications suffisantes pour occuper le d’aptitude équivalents à celles imposées aux gens de mer
poste vacant en toute sécurité, dans les conditions et servant à bord des navires battant pavillon algérien
modalités fixées par la convention internationale sur les effectuant une navigation à proximité du littoral.
normes de formation des gens de mer, de délivrance des
brevets et de veille, susvisée.
Les gens de mer servant à bord de navires battant
Art. 84. — Tout officier titulaire d’un brevet d’aptitude pavillon algérien, n’effectuant pas de navigation à
énuméré aux paragraphes A et B de l’article 3 ci-dessus, proximité du littoral, sont soumis aux conditions prescrites
qui sert en mer ou a l’intention de reprendre du service en en matière de formation, d’expérience ou de brevet
mer après une période à terre, doit pour pouvoir continuer d’aptitude aux gens de mer servant à bord des navires
à être reconnu apte au service en mer, justifier auprès de battant pavillon d’un autre Etat partie à la convention
l’administration chargée de la marine marchande à internationale sur les normes de formation des gens de
intervalles réguliers ne dépassant pas cinq (5) ans de : mer, de délivrance des brevets et de veille, susvisée.
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 17

TITRE 5 2. vérifier que les brevets d’aptitude et certificat


PROCEDURES DE RECONNAISSANCE d’aptitude n’ont pas été obtenus d’une manière
DES BREVETS D’APTITUDE ET DE CONTROLE frauduleuse;
PAR L’ETAT DU PORT
3. vérifier que les effectifs, les brevets d’aptitude et les
Section I certificats d’aptitude des gens de mer servant sur le navire
sont conformes aux prescriptions concernant les effectifs
Conditions de reconnaissance des brevets d’aptitude de sécurité de l’Etat du pavillon ;
Art. 89. - La reconnaissance d’un brevet d’aptitude, 4. vérifier éventuellement la compétence des gens de
délivré par un autre Etat, par le ministre chargé de la mer à assurer leurs fonctions sur le lieu de travail
marine marchande est subordonnée aux conditions conformément aux prescriptions édictées par la
suivantes : convention internationale sur les normes de formation des
gens de mer, de délivrance des brevets et de veille,
1. Les brevets d’aptitude présentés doivent avoir été
délivrés par un autre Etat partie à la convention susvisée.
internationale sur les normes de formation des gens de
mer, de délivrance des brevets et de veille, susvisée. Art. 93. — L’administration maritimes, locale doit, en
outre, procéder à l’évaluation de l’aptitude des gens de
2. La partie concernée est disposée à notifier toutes mer à bord du navire à respecter les normes de veille et de
modifications importantes apportées aux dispositions
sûreté, selon les conditions et modalités prescrites par la
prévues pour la formation et la délivrance des brevets.
convention internationale sur les normes de formation des
3. Les exigences concernant les normes de compétence, gens de mer, de délivrance des brevets et de veille,
la délivrance et la reconnaissance des brevets d’aptitude et susvisée.
la tenue des registres sont pleinement respectées, et un
système de normes de qualité instauré tel que prévu par la
Art. 94. — Les manquements dans l’exécution des
convention internationale sur les normes de formation des
gens de mer, de délivrance des brevets et de veille, fonctions liées aux brevets d’aptitude et au certificat
susvisée. d’aptitude délivrés dans le cadre des dispositions du
présent décret, telles que fixées à l’annexe II du présent
Art. 90. — Les visas délivrés par le ministre chargé de décret, font l’objet d’une enquête par l’administration
la marine marchande en vertu des dispositions du présent chargée de la marine marchande et donnent lieu à des
décret pour reconnaître un brevet d’aptitude ne peuvent sanctions conformément à la législation et à la
pas être utilisés pour solliciter à nouveau la réglementation en vigueur.
reconnaissance d’un brevet d’aptitude auprès d’un autre
Etat partie.
TITRE 6
Section II RESPONSABILITES DES COMPAGNIES
Procédures de contrôle par l’Etat du port
Art. 95. — Le terme compagnie désigne, au titre du
Art. 91. — Les navires, quel que soit leur pavillon, à présent décret, le propriétaire du navire, ou toute personne
l’exception de ceux exclus au titre du décret n° 88-88 du physique ou morale, tel que l’armateur gérant ou
26 avril 1988, susvisé, sont soumis dans les ports l’affréteur coque nue, à laquelle le propriétaire du navire a
algériens, au contrôle effectué au titre de l’Etat du port par confié la responsabilité de l’exploitation du navire.
le personnel de l’administration maritime locale dûment
habilités à vérifier que tous les gens de mer servant à bord
Art. 96. — Les compagnies de navigation dont les
sont titulaires d’un brevet d’aptitude ou certificat
d’aptitude conforme aux dispositions de la convention navires battant pavillon algérien sont responsables de
internationale sur les normes de formation des gens de l’affectation des gens de mer à un service à bord de leurs
mer, de délivrance des brevets et de veille, susvisée, ou navires.
disposent d’une dispense appropriée.
Art. 97. — La compagnie doit s’assurer que tous les
Art. 92. — Le contrôle par l’Etat du port est effectué gens de mer affectés à l’un de ses navires détiennent un
par le personnel de l’administration maritime locale et titre approprié conformément aux dispositions de la
consiste à : convention internationale sur les normes de formation des
gens de mer, de délivrance des brevets et de veille,
1. vérifier que tous les gens de mer servant à bord sont susvisée, et tel que prévu par l’administration chargée de
titulaires conformément à la convention internationale sur
la marine marchande.
les normes de formation des gens de mer, de délivrance
des brevets et de veille, susvisée, d’un brevet d’aptitude,
d’un certificat d’aptitude approprié ou d'une dispense Art. 98. — La compagnie doit s’assurer que ses navires
valide, ou fournissent un document prouvant qu’une sont dotés des effectifs requis conformément aux
demande de visa attestant la reconnaissance a été soumise prescriptions applicables de l’administration chargée de la
aux autorités de l’Etat du pavillon ; marine marchande concernant les effectifs de sécurité.
25 Joumada Ethania 1437
18 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

Art. 99. — La compagnie maritime doit s'assurer que ANNEXES


les gens de mer affectés à l'un de ses navires, ont suivi une
formation de remise à niveau et d'actualisation des
connaissances, ainsi qu’il est prévu par la convention. ANNEXE I - Modèles des brevets et visas.
Art. 100. — La compagnie doit s’assurer que les
ANNEXE II - Fonctions liées aux brevets et
documents et renseignements concernant tous les gens de
certificats d’aptitude de la navigation maritime au
mer employés à bord de ses navires sont tenus à jour et
facilement accessibles et qu’ils comprennent, sans commerce.
toutefois s’y limiter, des documents et renseignements sur
l’expérience de ces gens de mer, leur formation, leur ANNEXE III - Fonctions liées aux brevets et
aptitude médicale et leur compétence à exercer les tâches certificats d’aptitude de la navigation maritime à la pêche.
qui leur sont assignées.
ANNEXE IV - Conduite des navires de plaisance à
Art. 101. — La compagnie doit s’assurer que les gens moteur.
de mer qu’elle affecte à l’un de ses navires sont
familiarisés avec leurs tâches spécifiques et avec les ANNEXE V - 1. Qualifications requises pour
dispositifs, les installations, le matériel, les procédures et l’exercice des fonctions à bord dans le service pont.
les caractéristiques du navire se rapportant aux tâches qui
leur incombent habituellement à titre régulier ou dans une
situation d’urgence. 2. Qualifications requises pour l’exercice des fonctions
à bord dans le service machine.
Art. 102. — La compagnie doit s’assurer que les —————————
effectifs du navire peuvent efficacement coordonner leurs
activités dans une situation d’urgence et dans l’exercice ANNEXE I
des fonctions essentielles pour la sécurité, la sûreté et la
prévention ou l’atténuation de la pollution ; et
Modèles des brevets et certificats d’aptitude de
Art. 103. — La compagnie doit s’assurer qu’un système navigation maritime, de leurs visas ainsi que des visas
de communication vocale efficace est assuré à tout relatifs à la reconnaissance de ceux délivrés par
moment à bord de ses navires, conformément aux d’autres Etats parties à la convention internationale
dispositions des paragraphes 3 et 4 de la règle 14 du sur les normes de formation des gens de mer, de
chapitre V de la convention internationale pour la délivrance de brevets et de veille.
sauvegarde de la vie humaine en mer (Convention SOLAS
1974), tel qu’amendée. 1 – Modèle de brevet et certificat d’aptitude délivrés en
vertu des dispositions de la convention internationale de
TITRE 7
1978 sur les normes de formation des gens de mer, de
DISPOSITIONS FINALES délivrance de brevets et de veille, telle qu’amendée en
2010.
Art. 104. — Les dispositions du présent décret sont
précisées, en tant que de besoin par voie réglementaire. 2 – Modèle d’un visa attestant la délivrance d’un brevet
d’aptitude délivré en vertu des dispositions de la
Art. 105. — Les dispositions des textes d’application du
convention internationale de 1978 sur les normes de
décret exécutif n° 02-143 du 3 Safar 1423 correspondant
au 16 avril 2002 fixant les titres, brevets et certificats de la formation des gens de mer, de délivrance de brevets et de
navigation maritime et les conditions de leur délivrance veille, telle qu’amendée en 2010.
demeurent en vigueur jusqu’à la publication des textes
d’application du présent décret au Journal officiel. 3 – Modèle d’un visa attestant la reconnaissance d’un
brevet d’aptitude délivré en vertu des dispositions de la
Art. 106. — Sont abrogées, les dispositions du décret convention internationale de 1978 sur les normes de
exécutif n° 02-143 du 3 safar 1423 correspondant au 16 formation des gens de mer, de délivrance de brevets et de
avril 2002 fixant les titres, brevets et certificats de la
veille, telle qu’amendée en 2010.
navigation maritime et les conditions de leur délivrance.

Art. 107. — Le présent décret sera publié au Journal 4 – Modèle de brevet et certificat d’aptitude valable
officiel de la République algérienne démocratique et pour la navigation à la pêche délivré en vertu des
populaire. dispositions du décret exécutif n° 16-108 du 12 Joumada
Fait à Alger, le 12 Joumada Ethania 1437 correspondant Ethania 1437 correspondant au 21 mars 2016 fixant les
au 21 mars 2016. conditions de qualifications professionnelles et
Abdelmalek SELLAL. d’obtention des titres maritimes correspondants.
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 19

ANNEXE 1.1

‫ﻘﺮاﻃﻴﺔ اﻟﺸﻌﺒﻴــﺔ‬S‫اﳉﻤﻬــﻮرﻳــﺔ اﳉﺰاﺋﺮﻳﺔ اﻟﺪ‬


PEOPLE’S DEMOCRATIC REPUBLIC OF ALGERIA

‫ﻌﺎﻳﻴﺮ اﻟﺘﺪرﻳﺐ و ﻣﻨﺢ‬+ ‫ﻘﺘﻀﻰ أﺣﻜﺎم اﻻﺗﻔﺎﻗﻴﺔ اﻟﺪوﻟﻴﺔ‬r ‫ﺷﻬﺎدة ﻛﻔﺎءة ﺻﺎدرة‬
‫ﻌﺪﻟﺔ‬+‫ ﻓﻲ ﺻﻴﻐﺘﻬﺎ ا‬1978 ‫ ﺑﺎﻟﺒﺤﺮ ﻟﻌﺎم‬w‫اﻟﺸﻬﺎدات وأﻋﻤﺎل اﻟﻨﻮﺑﺔ ﻟﻠﻌﺎﻣﻠ‬

CERTIFICATE OF COMPETENCY ISSUED UNDER THE PROVISIONS OF THE


INTERNATIONAL CONVENTION ON STANDARDS OF TRAINING, CERTIFICATION
AND WATCHKEEPING FOR SEAFARERS 1978 AS AMENDED

....................... ‫ﻮﻟﻮد ﺑﺘﺎرﻳﺦ‬+‫ ا‬................. ‫ﻘـﺮاﻃﻴﺔ اﻟﺸﻌﺒﻴـﺔ أن اﻟﺴﻴﺪ‬S‫ﺗﺸـﻬﺪ ﺣﻜﻮﻣﺔ اﳉﻤﻬـﻮرﻳﺔ اﳉﺰاﺋﺮﻳﺔ اﻟﺪ‬
‫ ـﻌــﺪﻟـﺔ وأﻧﻪ‬+‫ــﺬﻛــﻮرة أﻋﻼه| ﻓﻲ ﺻ ـﻴ ـﻐـﺘ ـﻬــﺎ ا‬+‫ ﻣﻦ اﻻﺗ ـﻔــﺎﻗـﻴــﺔ ا‬............... ‫ ﻣــﺆﻫﻞ ﻃ ـﺒ ـﻘــﺎ ﻷﺣـﻜــﺎم اﻟﻼﺋ ـﺤــﺔ‬.............. ‫ﻓﻲ‬
......................... ‫ﺴﺘﻮﻳﺎت اﶈﺪدة| ﻃﺒﻘﺎ ﻷي ﻗﻴﻮد ﻣﺸﺎر إﻟﻴﻬﺎ ﺣﺘــﻰ‬+‫ﻳﺘﻤﺘﻊ ﺑﺎﻟﻜﻔﺎءة ﻷداء اﻟﻮﻇﺎﺋﻒ اﻟﺘﺎﻟﻴﺔ ﻓﻲ ا‬
The Government of People’s Democratic Republic of Algeria certifies that Mr............ born on.......... at ....... has been
found duly qualified in accordance with the provisions of regulation ....................... of the above Convention, as
amended, and has been found competent to perform the following functions, at the levels specified, subject to any
limitations indicated until ......................................................................

‫اﻟﻮﻇﻴﻔﺔ‬ ‫ﺴﺘﻮى‬+‫ا‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


FUNCTION LEVEL LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

‫ـﻨـﻔـﺬة واﻟﺘﻲ‬+‫ﻜﻦ ﳊـﺎﻣﻞ ﻫـﺬه اﻟـﺸـﻬﺎدة اﻟـﺸـﺮﻋﻲ أن ﻳـﻌـﻤﻞ ﺑـﺎﻟﺼـﻔـﺔ أو اﻟـﺼﻔـﺎت اﻟـﺘـﺎﻟـﻴﺔ اﶈـﺪدة ﻓﻲ ﻣـﺘـﻄﻠـﺒـﺎت اﻟـﺘـﻄﻘـﻴﻢ اﻵﻣﻦ ا‬S
.‫ﺗﺸﺘﺮﻃﻬﺎ اﻹدارة‬

The lawful holder of this certificate may serve in the following capacity or capacities specified in the applicable safe manning
requirements of the Administration.

‫اﻟﺼﻔﺔ‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


CAPACITY LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

Certificate N°............. ‫رﻗﻢ اﻟﺸﻬﺎدة‬

issued on .................. ‫اﻟﺼﺎدرة ﻓﻲ‬

‫ﻔﻮض ﺣﺴﺐ اﻻﻗﺘﻀﺎء‬+‫ﻮﻇﻒ ا‬+‫ﺗﻮﻗﻴﻊ واﺳﻢ ا‬


Signature and Name of duly authorized official
...............................................................

‫ﺗﻮﻗﻴﻊ ﺻﺎﺣﺐ اﻟﺸﻬﺎدة‬


Signature of the holder of the certificate
...............................................................

.2 /1 ‫ ﻣﻦ اﻟﻘﺎﻋﺪة رﻗﻢ‬11 ‫ اﻟﺴﻔﻴﻨﺔ ﻃﺒﻘﺎ ﻟﻠﻔﻘﺮة‬c‫ﻬﺎ ﻓﻲ أي وﻗﺖ أﺛﻨﺎء اﳋﺪﻣﺔ ﻋﻠﻰ ﻣ‬S‫ﻳﺠﺐ اﻻﺣﺘﻔﺎظ ﺑﺄﺻﻞ ﻫﺬه اﻟﺸﻬﺎدة ﻟﺘﻘﺪ‬

The Original of this Certificate must be kept available in accordance with regulation I/2, Paragraph 11 of the Convention while serving on a ship .
25 Joumada Ethania 1437
20 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

ANNEXE 1.2

‫ﻘﺮاﻃﻴﺔ اﻟﺸﻌﺒﻴــﺔ‬S‫اﳉﻤﻬــﻮرﻳــﺔ اﳉﺰاﺋﺮﻳﺔ اﻟﺪ‬


PEOPLE’S DEMOCRATIC REPUBLIC OF ALGERIA

‫ﻌﺎﻳﻴﺮ‬+ ‫ﻘﺘﻀﻰ أﺣﻜﺎم اﻻﺗﻔﺎﻗﻴﺔ اﻟﺪوﻟﻴﺔ‬r ‫ﻣﺼﺎدﻗﺔ ﻋﻠﻰ إﺻﺪار ﺷﻬﺎدة ﻛﻔﺎءة ﺻﺎدرة‬
‫ﻌﺪﻟﺔ‬+‫ ﻓﻲ ﺻﻴﻐﺘﻬﺎ ا‬1978 ‫ ﺑﺎﻟﺒﺤﺮ ﻟﻌﺎم‬w‫اﻟﺘﺪرﻳﺐ و ﻣﻨﺢ اﻟﺸﻬﺎدات وأﻋﻤﺎل اﻟﻨﻮﺑﺔ ﻟﻠﻌﺎﻣﻠ‬

ENDORSEMENT ATTESTING THE ISSUE OF COMPETENCY ISSUED UNDER THE PROVISIONS


OF THE INTERNATIONAL CONVENTION ON STANDARDS OF TRAINING, CERTIFICATION
AND WATCHKEEPING FORSEAFARERS 1978 AS AMENDED

‫ أﺻــﺪرت إﻟﻰ اﻟـ ـﺴ ـﻴــﺪ‬...........‫ ـﻘــﺮاﻃـ ـﻴــﺔ اﻟـ ـﺸ ـﻌ ـﺒـ ـﻴــﺔ أن اﻟـ ـﺸ ـﻬــﺎدة رﻗـﻢ‬S‫ﺗ ـﺸـ ـﻬــﺪ ﺣـ ـﻜــﻮﻣــﺔ اﳉـ ـﻤ ـﻬ ــﻮرﻳــﺔ اﳉــﺰاﺋ ــﺮﻳــﺔ اﻟ ــﺪ‬
‫ ﻣـﻦ اﻻﺗ ـﻔ ــﺎﻗـ ـﻴــﺔ‬............. ‫ ﻣ ــﺆﻫﻞ ﻃـ ـﺒـ ـﻘــﺎ ﻷﺣـ ـﻜ ــﺎم اﻟﻼﺋـ ـﺤــﺔ‬.............. ‫ ﻓﻲ‬............... ‫ ــﻮﻟــﻮد ﺑـ ـﺘ ــﺎرﻳﺦ‬+‫ ا‬.................
‫ﺴـﺘﻮﻳـﺎت اﶈﺪدة| ﻃـﺒﻘﺎ ﻷي‬+‫ﻌـﺪﻟﺔ وأﻧﻪ ﻳـﺘﻤـﺘﻊ ﺑﺎﻟـﻜﻔـﺎءة ﻷداء اﻟﻮﻇـﺎﺋﻒ اﻟﺘـﺎﻟﻴـﺔ ﻓﻲ ا‬+‫ـﺬﻛﻮرة أﻋﻼه| ﻓﻲ ﺻـﻴﻐـﺘﻬـﺎ ا‬+‫ا‬
....................................... ‫ﻗﻴﻮد ﻣﺸﺎر إﻟﻴﻬﺎ ﺣﺘــﻰ‬
The Government of People’s Democratic Republic of Algeria certifies that Mr............ born on.......... at ....... has been
found duly qualified in accordance with the provisions of regulation ....................... of the above Convention, as
amended, and has been found competent to perform the following functions, at the levels specified, subject to any
limitations indicated until ......................................................................

‫اﻟﻮﻇﻴﻔﺔ‬ ‫ﺴﺘﻮى‬+‫ا‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


FUNCTION LEVEL LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

‫ـﻨـﻔـﺬة واﻟﺘﻲ‬+‫ﻜﻦ ﳊـﺎﻣﻞ ﻫـﺬه اﻟـﺸـﻬﺎدة اﻟـﺸـﺮﻋﻲ أن ﻳـﻌـﻤﻞ ﺑـﺎﻟﺼـﻔـﺔ أو اﻟـﺼﻔـﺎت اﻟـﺘـﺎﻟـﻴﺔ اﶈـﺪدة ﻓﻲ ﻣـﺘـﻄﻠـﺒـﺎت اﻟـﺘـﻄﻘـﻴﻢ اﻵﻣﻦ ا‬S
.‫ﺗﺸﺘﺮﻃﻬﺎ اﻹدارة‬

The lawful holder of this certificate may serve in the following capacity or capacities specified in the applicable safe manning
requirements of the Administration.

‫اﻟﺼﻔﺔ‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


CAPACITY LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

Endorsement N°............. ‫رﻗﻢ اﻟﺸﻬﺎدة‬

issued on .................. ‫اﻟﺼﺎدرة ﻓﻲ‬

‫ﻔﻮض ﺣﺴﺐ اﻻﻗﺘﻀﺎء‬+‫ﻮﻇﻒ ا‬+‫ﺗﻮﻗﻴﻊ واﺳﻢ ا‬


Signature and Name of duly authorized official
...............................................................

‫ﺗﻮﻗﻴﻊ ﺻﺎﺣﺐ اﻟﺸﻬﺎدة‬


Signature of the holder of the certificate
...............................................................

.2 /1 ‫ ﻣﻦ اﻟﻘﺎﻋﺪة رﻗﻢ‬11 ‫ اﻟﺴﻔﻴﻨﺔ ﻃﺒﻘﺎ ﻟﻠﻔﻘﺮة‬c‫ﻬﺎ ﻓﻲ أي وﻗﺖ أﺛﻨﺎء اﳋﺪﻣﺔ ﻋﻠﻰ ﻣ‬S‫ﻳﺠﺐ اﻻﺣﺘﻔﺎظ ﺑﺄﺻﻞ ﻫﺬه اﻟﺸﻬﺎدة ﻟﺘﻘﺪ‬

The Original of this Certificate must be kept available in accordance with regulation I/2, Paragraph 11 of the Convention while serving on a ship .
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 21

ANNEXE 1.3

‫ﻘﺮاﻃﻴﺔ اﻟﺸﻌﺒﻴــﺔ‬S‫اﳉﻤﻬــﻮرﻳــﺔ اﳉﺰاﺋﺮﻳﺔ اﻟﺪ‬


PEOPLE’S DEMOCRATIC REPUBLIC OF ALGERIA
‫ﻌﺎﻳﻴﺮ اﻟﺘﺪرﻳﺐ وﻣﻨﺢ‬+ ‫ﻘﺘﻀﻰ أﺣﻜﺎم اﻻﺗﻔﺎﻗﻴﺔ اﻟﺪوﻟﻴﺔ‬r ‫ﻣﺼﺎدﻗﺔ ﻋﻠﻰ اﻻﻋﺘﺮاف ﺑﺸﻬﺎدة ﻛﻔﺎءة ﺻﺎدرة‬
‫ﻌﺪﻟﺔ‬+‫ ﻓﻲ ﺻﻴﻐﺘﻬﺎ ا‬1978 ‫ ﺑﺎﻟﺒﺤﺮ ﻟﻌﺎم‬w‫اﻟﺸﻬﺎدات وأﻋﻤﺎل اﻟﻨﻮﺑﺔ ﻟﻠﻌﺎﻣﻠ‬

ENDORSEMENT ATTESTING THE ISSUE OF COMPETENCY ISSUED UNDER THE PROVISIONS


OF THE INTERNATIONAL CONVENTION ON STANDARDS OF TRAINING, CERTIFICATION
AND WATCHKEEPING FORSEAFARERS 1978 AS AMENDED

‫إﻟﻰ‬......................‫أﺻ ــﺪرت ﻓﻲ‬..…....……‫ ـﻘ ــﺮاﻃـ ـﻴ ــﺔ اﻟ ـﺸـ ـﻌـ ـﺒـ ـﻴ ــﺔ أن اﻟ ـﺸـ ـﻬ ــﺎدة رﻗﻢ‬S‫ﺗ ـﺸـ ـﻬ ــﺪ ﺣـ ـﻜ ــﻮﻣــﺔ اﳉـ ـﻤـ ـﻬ ــﻮرﻳــﺔ اﳉ ــﺰاﺋ ــﺮﻳ ــﺔ اﻟ ــﺪ‬
...................… ‫ﻣﻦ ﻗــﺒﻞ أو ﺑــﺎﻟ ـﻨ ـﻴــﺎﺑــﺔ ﻋﻦ اﳊ ـﻜــﻮﻣـﺔ‬.................‫ﻓﻲ‬.......................‫ــﻮﻟــﻮد ﺑ ـﺘــﺎرﻳﺦ‬+‫ا‬...........................‫اﻟـﺴ ـﻴــﺪ‬
‫ﻌـﺪﻟﺔ وﻳﺴﻤﺢ ﻟﺼﺎﺣﺐ ﻫﺬه‬+‫ﺬﻛﻮرة أﻋﻼه| ﻓﻲ ﺻـﻴﻐﺘﻬﺎ ا‬+‫ ﻣﻦ اﻻﺗـﻔﺎﻗﻴﺔ ا‬10/I ‫ﻣﻌﺘﺮف ﺑﻬﺎ| ﺣﺴـﺐ اﻻﻗﺘﻀﺎء| ﻃﺒﻘﺎ ﻷﺣﻜﺎم اﻟﻘﺎﻋﺪة‬
..........................…….......…‫ﺴﺘﻮﻳﺎت اﶈﺪدة| ﻃﺒﻘﺎ ﻷي ﻗﻴﻮد ﻣﺸﺎر إﻟﻴﻬﺎ ﺣﺘــﻰ‬+‫ﺼﺎدﻗﺔ اﻟﺸﺮﻋﻲ ﺑﺄداء اﻟﻮﻇﺎﺋﻒ اﻟﺘﺎﻟﻴﺔ ﻓﻲ ا‬+‫ا‬
The Government of People’s Democratic Republic of Algeria certifies that certificate of Competency .....................
issued on.....................to Mr .……………………….born on.……………..at......................................by or behalf on the government
of..............is duly recognised in accordance with the provisions of regulation I/10 of the above convention, as
amended, and the lawful holder is authorised to perform the following functions, at the levels specified, subject to
any limitations indicated until.............................

‫اﻟﻮﻇﻴﻔﺔ‬ ‫ﺴﺘﻮى‬+‫ا‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


FUNCTION LEVEL LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

‫ـﻨـﻔـﺬة واﻟﺘﻲ‬+‫ﻜﻦ ﳊـﺎﻣﻞ ﻫـﺬه اﻟـﺸـﻬﺎدة اﻟـﺸـﺮﻋﻲ أن ﻳـﻌـﻤﻞ ﺑـﺎﻟﺼـﻔـﺔ أو اﻟـﺼﻔـﺎت اﻟـﺘـﺎﻟـﻴﺔ اﶈـﺪدة ﻓﻲ ﻣـﺘـﻄﻠـﺒـﺎت اﻟـﺘـﻄﻘـﻴﻢ اﻵﻣﻦ ا‬S
.‫ﺗﺸﺘﺮﻃﻬﺎ اﻹدارة‬

The lawful holder of this certificate may serve in the following capacity or capacities specified in the applicable safe manning
requirements of the Administration.

‫اﻟﺼﻔﺔ‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


CAPACITY LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

Endorsement N°............. ‫رﻗﻢ اﻟﺸﻬﺎدة‬

issued on .................. ‫اﻟﺼﺎدرة ﻓﻲ‬

‫ﻔﻮض ﺣﺴﺐ اﻻﻗﺘﻀﺎء‬+‫ﻮﻇﻒ ا‬+‫ﺗﻮﻗﻴﻊ واﺳﻢ ا‬


Signature and Name of duly authorized official
...............................................................

‫ﺗﻮﻗﻴﻊ ﺻﺎﺣﺐ اﻟﺸﻬﺎدة‬


Signature of the holder of the certificate
...............................................................

.2 /1 ‫ ﻣﻦ اﻟﻘﺎﻋﺪة رﻗﻢ‬11 ‫ اﻟﺴﻔﻴﻨﺔ ﻃﺒﻘﺎ ﻟﻠﻔﻘﺮة‬c‫ﻬﺎ ﻓﻲ أي وﻗﺖ أﺛﻨﺎء اﳋﺪﻣﺔ ﻋﻠﻰ ﻣ‬S‫ﻳﺠﺐ اﻻﺣﺘﻔﺎظ ﺑﺄﺻﻞ ﻫﺬه اﻟﺸﻬﺎدة ﻟﺘﻘﺪ‬

The Original of this Certificate must be kept available in accordance with regulation I/2, Paragraph 11 of the Convention while serving on a ship .
25 Joumada Ethania 1437
22 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

ANNEXE 1.4

‫ﻘﺮاﻃﻴﺔ اﻟﺸﻌﺒﻴــﺔ‬S‫ﻤﻬــﻮرﻳــﺔ اﳉﺰاﺋﺮﻳﺔ اﻟﺪ‬


‫اﳉﻤﻬــﻮرﻳــﺔ‬
‫اﳉ‬

PEOPLE’S DEMOCRATIC REPUBLIC OF ALGERIA

‫ﻼﺣﺔ اﻟﺼﻴﺪ اﻟﺒﺤﺮي‬+ ‫ﺻﺎﳊﺔ‬

VALID FOR NAVIGATION FISHING

1437 ‫ ﺟﻤﺎدى اﻟﺜﺎﻧﻴﺔ ﻋﺎم‬12 ‫ﺆرخ ﻓﻲ‬+‫ ا‬108-16 ‫ﺮﺳﻮم اﻟﺘﻨﻔﻴﺬي رﻗﻢ‬+‫ﻘﺘﻀﻰ أﺣﻜﺎم ا‬r ‫ﺷﻬﺎدة ﻛﻔﺎءة ﺻﺎدرة‬
‫ﻄﺎﺑﻘﺔ‬+‫ﻬﻨﻴﺔ واﳊﺼﻮل ﻋﻠﻰ اﻟﺸﻬﺎدات اﻟﺒﺤﺮﻳﺔ ا‬+‫ﺆﻫﻼت ا‬+‫ اﻟﺬي ﻳﺤﺪد ﺷﺮوط ا‬2016 ‫ ﻣﺎرس ﺳﻨﺔ‬21 ‫ﻮاﻓﻖ‬+‫ا‬

CERTIFICATE OF COMPETENCY ISSUED UNDER THE PROVISIONS OF THE EXECUTIVE DECREE


N°16-108 DATED ON 12 JOUMADA ETHANIA1437 / MARSH 21st 2016 FIXING THE CONDITIONS
OF PROFESSIONAL QUALIFICATION AND OBTAINING THE MARITIME TITLES CORRESPONDING

‫ــﻮﻟـﻮد ﺑ ـﺘــﺎرﻳﺦ……………… ﻓﻲ‬+‫ ا‬..………………‫ـﻘــﺮاﻃ ـﻴــﺔ اﻟ ـﺸ ـﻌ ـﺒـﻴــﺔ أن اﻟ ـﺴ ـﻴــﺪ‬S‫ﺗ ـﺸـﻬــﺪ ﺣ ـﻜــﻮﻣــﺔ اﳉ ـﻤ ـﻬـﻮرﻳــﺔ اﳉــﺰاﺋــﺮﻳــﺔ اﻟــﺪ‬
‫ــﺬﻛـــﻮرأﻋـﻼه| وأﻧــﻪ ﻳــﺘـــﻤــﺘــﻊ ﺑــﺎﻟـــﻜـــﻔــﺎءة ﻷداء‬+‫ـــﺮﺳـــﻮم اﻟ ـﺘـﻨــﻔـ ـﻴــﺬي ا‬+‫ ﻣــﻦ ا‬3 ‫ـﺎدة‬+‫ﻣــﺆﻫﻞ ﻃ ـﺒــﻘـــﺎ ﻷﺣــﻜـــﺎم ا‬..………………
..………………….............................……… ‫ﺴﺘﻮﻳﺎت اﶈﺪدة| ﻃﺒﻘﺎ ﻷي ﻗﻴﻮد ﻣﺸﺎر إﻟﻴﻬﺎ ﺣﺘــﻰ‬+‫اﻟـﻮﻇـﺎﺋـﻒ اﻟﺘـﺎﻟـﻴﺔ ﻓﻲ ا‬

The Government of People’s Democratic Republic of Algeria certifies that Mr .........................born on.................... at
...............................has been found duly qualified in accordance with the provisions of Article 3 .of the above Decree,
and has been found competent to perform the following functions, at the levels specified, subject to any limitations
indicated until ...........................................

‫ـﻨـﻔـﺬة واﻟﺘﻲ‬+‫ـﻜﻦ ﳊـﺎﻣﻞ ﻫـﺬه اﻟـﺸـﻬـﺎدة اﻟـﺸﺮﻋـﻲ أن ﻳﻌـﻤﻞ ﺑـﺎﻟـﺼـﻔـﺔ أو اﻟـﺼـﻔـﺎت اﻟـﺘـﺎﻟـﻴﺔ اﶈـﺪدة ﻓﻲ ﻣـﺘـﻄـﻠـﺒـﺎت اﻟـﺘـﻄـﻘـﻴﻢ اﻵﻣﻦ ا‬S
.‫ﺗﺸﺘﺮﻃﻬﺎ اﻹدارة‬

The lawful holder of this certificate may serve in the following capacity or capacities specified in the applicable safe manning
requirements of the Administration.

‫اﻟﺼﻔﺔ‬ (‫ﻔﺮوﺿﺔ )إن وﺟﺪت‬+‫اﻟﻘﻴﻮد ا‬


CAPACITY LIMITATIONS APPLYING (IF ANY)

Certificate N°............. ‫رﻗﻢ اﻟﺸﻬﺎدة‬

issued on .................. ‫اﻟﺼﺎدرة ﻓﻲ‬

‫ﻔﻮض ﺣﺴﺐ اﻻﻗﺘﻀﺎء‬+‫ﻮﻇﻒ ا‬+‫ﺗﻮﻗﻴﻊ واﺳﻢ ا‬


Signature and Name of duly authorized official
...............................................................

‫ﺗﻮﻗﻴﻊ ﺻﺎﺣﺐ اﻟﺸﻬﺎدة‬


Signature of the holder of the certificate
...............................................................

.‫ اﻟﺴﻔﻴﻨﺔ‬c‫ﻬﺎ ﻓﻲ أي وﻗﺖ أﺛﻨﺎء اﳋﺪﻣﺔ ﻋﻠﻰ ﻣ‬S‫ﻳﺠﺐ اﻻﺣﺘﻔﺎظ ﺑﺄﺻﻞ ﻫﺬه اﻟﺸﻬﺎدة ﻟﺘﻘﺪ‬

The Original of this Certificate must be kept available in accordance while serving on a ship .
23

ANNEXE II
Fonctions liées aux brevets et certificats d’aptitude de la navigation maritime au commerce
1- Conduite des navires de commerce
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

A- Navigation restreinte et sans restriction


FONCTIONS QUALIFICATIONS
Capitaine à bord de Second capitaine à Capitaine à bord de Second capitaine à Officier chargé de Règle de la convention
navires d’une jauge bord de navires navires d’une jauge bord de navires quart à la passerelle internationale de 1978 sur les
brute égale ou d’une jauge brute brute inférieure à d’une jauge brute à bord de navires normes de formation des gens
supérieure à trois égale ou supérieure trois mille (3000) inférieure à trois d’une jauge brute de mer, de délivrance des
mille (3000) à trois mille (3000) mille (3000) égale ou supérieure brevets et de veille telle
à cinq cents (500) qu’amendée
BREVETS
ET CERTIFICATS
D’APTITUDE
Capitaine à bord de navires
d’une jauge brute égale X X X X X
ou supérieure à trois mille
(3000)
Second capitaine à bord de
navires d’une jauge brute — X — X X
égale ou supérieure à trois
mille (3000) Règle II/2 et la section
A-II/2 du code STCW telle
Capitaine à bord de navires qu’amendée
d’une jauge brute — — X X X
inférieur à trois mille
(3000)
Second capitaine à bord de
25 Joumada Ethania 1437

navires d’une jauge brute — — — X X


inférieure à trois mille
(3000)
Officier chargé de quart à la
passerelle à bord de Règle II/1 et la section
3 avril 2016

navires d’une jauge brute — — — — X A-II/1 du code STCW telle


égale ou supérieure à cinq qu’amendée
cents (500)
25 Joumada Ethania 1437

B- Navigation à proximité du littoral


3 avril 2016

FONCTIONS QUALIFICATIONS
Capitaine à bord de Officier chargé de Capitaine à bord de Officier chargé de Règle de la convention
navires d’une jauge quart à la passerelle navires d’une jauge quart à la passerelle internationale de 1978 sur les
brute inférieure à à bord de navires brute inférieure à à bord de navires normes de formation des gens
d’une jauge brute de mer, de délivrance des
trois mille (3000) cinq cents (500) d’une jauge brute brevets et de veille telle
inférieure à trois inférieure à cinq qu’amendée
mille (3000)
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

cents (500)
BREVETS
ET CERTIFICATS
D’APTITUDE
Capitaine à bord de navires Règle II/2 paragraphe 4
d’une jauge brute X X X X section A-II/2 paragraphe 8
du code STCW
inférieure à trois mille
(3000)
Officier chargé de quart à la Règle II/1 paragraphe 2
passerelle à bord de section A-II/1 paragraphe 7
du code STCW
navires d’une jauge brute — X — X
inférieure à trois mille
(3000)
Capitaine à bord de navires
d’une jauge brute — — X X Règle II/3 et la section
inférieure à cinq cents A-II/3 du code STCW
(500) telle qu’amendée
Officier chargé de quart à la
passerelle à bord de
navires d’une jauge brute — — — X
inférieure à cinq cents
(500)
24
25

C- Conduite des machines des navires de commerce


JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

FONCTIONS QUALIFICATIONS
Chef Second Chef Second Officier chargé Officier Règle de la convention
mécanicien ≥ mécanicien ≥ mécanicien < mécanicien < de quart machine électrotechnicien internationale de 1978 sur les
3000 kw 3000 kw 3000 kw 3000 kw ≥ 750 kw ≥ 750 kw normes de formation des gens
de mer, de délivrance des
brevets et de veille telle
qu’amendée
BREVETS
ET CERTIFICATS
D’APTITUDE
Chef mécanicien à bord de Règle III/2
navires dont l’appareil de X X X X X — et section A-III/2 du code
propulsion a une STCW telle qu’amendée
puissance égale ou
supérieure à trois mille
(3000) kw
Second mécanicien à bord
de navires dont l’appareil
de propulsion a une — X — X X —
puissance égale ou
supérieure à trois mille
(3000) kw
25 Joumada Ethania 1437

Chef mécanicien à bord de


navires dont l’appareil de
propulsion a une — — X X X —
3 avril 2016

puissance inférieur à trois


mille (3000) kw
25 Joumada Ethania 1437

C- Conduite des machines des navires de commerce (suite)


3 avril 2016

FONCTIONS QUALIFICATIONS
Chef Second Chef Second Officier chargé Officier Règle de la convention
mécanicien ≥ mécanicien ≥ mécanicien > mécanicien > de quart machine électrotechnicien internationale de 1978 sur les
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

3000 kw 3000 kw 3000 kw 3000 kw 750 kw ≥ 750 kw normes de formation des gens
de mer, de délivrance des
brevets et de veille telle
qu’amendée
BREVETS
ET CERTIFICATS
D’APTITUDE
Second mécanicien à bord Règle III/2
de navires dont l’appareil — — — X X — et section A-III/2 du code
de propulsion a une
STCW telle qu’amendée
puissance inférieure à
trois mille (3000) kw
Officier chargé de quart à la
machine à bord de navires
dont l’appareil de
Règle III/1
propulsion a une — — —
— X — et section A-III/1 du code
puissance égale ou
supérieure à sept cent STCW telle qu’amendée
cinquante (750) kw
Officier électrotechnicien à
bord de navires dont
l’appareil de propulsion a
une puissance égale ou Règle III/6
supérieure à sept cent — — — — — X et section A-III/6 du code
cinquante (750) kw STCW telle qu’amendée
26
27

ANNEXE III
Fonctions liées aux brevets et certificats d’aptitude de la navigation maritime à la pêche
1- Conduite des navires de pêche
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

FONCTIONS
BREVETS ET CERTIFICATS D’APTITUDE
Capitaine Second capitaine Officier chargé de quart
Certificat d’aptitude de capacité à la pêche Sur les navires dont la longueur est Sur tous les navires armés à la
inférieure à 12m armés à la navigation à la pêche côtière
navigation à la pêche côtière
Brevet d’aptitude de capitaine de navire de Sur les navires dont la longueur est Sur les navires dont la longueur est Sur les navires dont la longueur est
pêche d’une longueur égale ou supérieure à inférieure à 24m armés à la inférieure à 24m armés à la inférieure à 24m armés à la
douze (12) mètres et inférieure à vingt-quatre navigation à la pêche côtière navigation à la pêche côtière navigation à la pêche côtière
(24) mètres armés à la navigation à la pêche
côtière
Brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une
la passerelle à bord de navires de pêche longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à
d’une longueur égale ou supérieure à 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la
vingt-quatre (24) mètres armés à la pêche au large pêche au large
navigation à la pêche au large
Brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une
la passerelle à bord de navires de pêche longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à
d’une longueur égale ou supérieure à 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la
vingt-quatre (24) mètres armés à la pêche au large grande pêche grande pêche
navigation à la grande pêche
Brevet d’aptitude de capitaine à bord de navires Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une
25 Joumada Ethania 1437

de pêche d’une longueur égale ou supérieure longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à
à vingt-quatre (24) mètres armés à la 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la
navigation à la pêche au large pêche au large grande pêche grande pêche
Brevet d’aptitude de capitaine à bord de navires Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une Sur les navires de pêche d’une
de pêche d’une longueur égale ou supérieure longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à longueur supérieure ou égale à
3 avril 2016

à vingt-quatre (24) mètres armés à la 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la 24m armés à la navigation à la
navigation à la grande pêche grande pêche grande pêche grande pêche
25 Joumada Ethania 1437

ANNEXE III (suite)


2- Conduite des machines des navires de pêche
Navires d’une puissance Navires d’une puissance Navires d’une puissance Navires d’une puissance
3 avril 2016

propulsive inférieure à propulsive égale propulsive égale propulsive égale


150 kw ou supérieure à 150 kw ou supérieure à 400 kw ou supérieure à 750 kw
et inférieure à 400 kw et inférieure à 750 kw et inférieure à 3000 kw

Officier chargé du quart à la machine


FONCTIONS
Officier chargé du quart à la machine

Officier chargé du quart à la machine

Officier chargé du quart à la machine


Second mécanicien

Second mécanicien

Second mécanicien

Second mécanicien

Chef mécanicien
Chef mécanicien

Chef mécanicien

Chef mécanicien
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

Brevets et certificats d’aptitude


Certificat d’aptitude de conduite des moteurs X X X X
des navires dont l’appareil de propulsion
principale a une puissance inférieure à cent
cinquante (150) kilowatts
Certificat d’aptitude d’électro-motoriste à X X X X X X X
bord des navires dont l’appareil de
propulsion principale a une puissance
inférieure à quatre cent (400) kilowatts
Brevet d’aptitude de chef mécanicien à bord X X X X X X X X X X
des navires dont l’appareil de propulsion
principale a une puissance inférieure à sept
cent cinquante (750) kilowatts
Brevet d’aptitude d’officier chargé de quart à X X X X X X X X X X
bord de navire de pêche dont l’appareil de
propulsion principale a une puissance
inférieure à trois mille (3000) kilowatts
28
29

2- Conduite des machines des navires de pêche (suite)


Navires d’une puissance Navires d’une puissance Navires d’une puissance Navires d’une puissance
propulsive inférieure propulsive égale propulsive égale ou propulsive égale
à 150 kw ou supérieure à 150 kw supérieure à 400 kw ou supérieure à 750 kw
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21

et inférieure à 400 kw et inférieure à 750 kw et inférieure à 3000 kw

Officier chargé du quart à la machine


Officier chargé du quart à la machine

Officier chargé du quart à la machine

Officier chargé du quart à la machine


FONCTIONS
Second mécanicien

Second mécanicien

Second mécanicien

Second mécanicien

Chef mécanicien
Chef mécanicien

Chef mécanicien

Chef mécanicien
Brevets et certificats d’aptitude
Brevet d’aptitude de second mécanicien à
bord des navires dont l’appareil de X X X X X X X X X X X
propulsion principale a une puissance
inférieure à trois mille (3000) kilowatts
Brevet d’aptitude de chef mécanicien à bord X X X X X X X X X X X X
des navires dont l’appareil de propulsion
principale a une puissance inférieure à
trois mille 3000 kilowatts
ANNEXE IV
Conduite des navires de plaisance à moteur
PERMIS FONCTIONS
25 Joumada Ethania 1437

Permis de conduire de plaisance 1ère catégorie Pour la navigation de plaisance de première (1ère) catégorie s’effectuant à
moins de cinq (5) milles de la côte ou d’une île accessible
3 avril 2016

Permis de conduire de plaisance 2ème catégorie Pour la navigation de plaisance de deuxième (2ème) catégorie s’effectuant en
toutes zones maritimes
25 Joumada Ethania 1437
30 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 3 avril 2016

ANNEXE V

Qualifications requises pour l’exercice des fonctions à bord des navires de commerce dans les services pont et
machine

Tableau 1- Qualifications requises pour l’exercice des fonctions à bord des navires de commerce dans le service pont

Tableau 2- Qualifications requises pour l’exercice des fonctions à bord des navires de commerce dans le service machine.

Tableau 1- Qualifications requises pour l’exercice des fonctions à bord des navires de commerce dans le
service pont

CATEGORIE DES PERSONNELS NIVEAU REFERENCE DE LA CONVENTION


NAVIGANTS ET DU CODE STCW

Navigation restreinte et sans restriction

Capitaines et seconds capitaines à bord Management Règle II/2 paragraphe 2


de navires d’une jauge brute égale ou Section A-II/2 du code STCW
supérieure à trois milles (3000)

Capitaines et seconds capitaines à bord Management Règle II/2 paragraphe 4


de navires d’une jauge brute comprise Section A-II/2 du code STCW
entre cinq cents (500) et trois mille
(3000)

Officiers chargés du quart à la passerelle Opérationnel Règle II/1 paragraphe 2


à bord de navires d’une jauge brute Section A-II/1 du code STCW
égale ou supérieure à cinq cents (500)

Navigation à proximité du littoral

Capitaines de navires d’une jauge brute Management Règle II/2 paragraphe 4


comprise entre cinq cents (500) et Section A-II/2 paragraphe 8 du code STCW
trois mille (3000)

Officiers chargés quart à la passerelle à Opérationnel Règle II/1 paragraphe 2


bord de navires d’une jauge brute Section A-II/1 paragraphe 7 du code STCW
comprise entre cinq cents (500) et
trois mille (3000)

Capitaines de navires d’une jauge brute Management Règle II/3 paragraphe 6


inférieure à cinq cents (500) Section A-II/3 paragraphe 7 du code STCW

Officiers chargés du quart à la passerelle Opérationnel Règle II/3 paragraphe 4


à bord de navires d’une jauge brute Section A-II/3 paragraphes 1 à 6 du code
inférieure à cinq cents (500) STCW

Personnels subalternes

Marin qualifié pont Support Règle II/5 paragraphe 2


Section A-II/5 du code STCW

Matelots faisant partie d’une équipe de Support Règle II/4 paragraphe 2


quart à la passerelle Section A-II/4 du code STCW
25 Joumada Ethania 1437
3 avril 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 21 31

Tableau 2- Qualifications requises pour l’exercice des fonctions à bord des navires de commerce dans le service
machine

CATEGORIE DES PERSONNELS NIVEAU REFERENCE DE LA CONVENTION


NAVIGANTS INTERNATIONALE STCW 78

Navigation restreinte et sans restriction

Chefs mécaniciens et seconds Management Règle III/2 paragraphe 2


mécaniciens à bord de navires dont Section A-III/2 du code STCW
l’appareil de propulsion principale a
une puissance propulsive égale ou
supérieur à trois mille (3000)
kilowatts

Chefs mécaniciens et seconds Management Règle III/3 paragraphe 2


mécaniciens à bord de navires dont Section A-III/3 du code STCW
l’appareil de propulsion principale a
une puissance propulsive entre sept
cent cinquante (750) kilowatts et trois
mille (3000) kilowatts

Officiers chargés de quart à la machine Opérationnel Règle III/1 paragraphe 2


à bord de navires dont l’appareil de Section A-III/1 du code STCW
propulsion principale à une puissance
propulsive entre sept cent cinquante
(750) et trois mille (3000) kilowatts

Officiers chargés de quart à la machine Opérationnel Règle III/1 paragraphe 2


à bord de navires dont l’appareil de Section A-III/1 du code STCW
propulsion principale a une puissance
propulsive égale ou supérieure à sept
cent cinquante (750) kilowatts

Officier électrotechnicien Opérationnel Règle III/6 paragraphe 2


Section A-III/6 du code STCW

Matelot électrotechnicien Règle III/7paragraphe 2


Section A-III/7 du code STCW

Marin qualifié machine dans une Support Règle III/5paragraphe 2


chambre des machines gardée ou Section A-III/5 du code STCW
chargé d’exécuter des taches dans une
chambre des machines exploitée sans
présence permanente de personnel

Matelot faisant partie d’une équipe de Support Règle III/4paragraphe 2


quart machine dans une chambre des Section A-III/4 du code STCW
machines gardée ou de matelot chargé
d’exécuter des taches dans une
chambre des machines exploitée sans
présence permanente de personnel