Vous êtes sur la page 1sur 17

INSTITUT SUPERIEUR DE TECHNOLOGIE

APPLIQUEE ET DE GESTION
Etablissement Privé d’Enseignement Supérieur
Accord de création n° 05/0081/MINESUP du 07/09/2005 - Autorisation d’ouverture n° 06/0113/MINESUP du 02 /10/ 2006

ANNEE ACADEMIQUE 2018 / 2019


INFORMATIQUE DE GESTION
NIVEAU 3 (LICENCE)

METHOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

Rédigé par TAMKODJOU TCHIO Guy Carlos


1. Le rapport de stage : Objectifs et préparation

1.1. Rapport de stage et Licence Professionnelle Informatique

Le stage en entreprise fait partie des unités d'enseignement de 3e année et son évaluation
est prise en compte pour la délivrance du diplôme de Licence Professionnelle Informatique. Le
stage en entreprise correspond à une unité d’enseignement à qui on a attribué 10 ECTS.

Le stage constitue donc une part importante de la formation. Il aboutit à la rédaction d'un
rapport et à la présentation de sa soutenance devant un jury. Ce jury est composé de trois
membres. Les notes et les appréciations établies par le jury portent sur le rapport, la soutenance
et le travail réalisé au cours du stage. À travers le rapport et sa soutenance, le jury évalue :
• la capacité à comprendre un nouvel environnement ;
• la compétence à analyser des problèmes professionnels et pratiques ;
• l'aptitude à faire la synthèse des connaissances acquises au département et pendant le
stage.

1.2. Nombre d'exemplaires -­­ remise du rapport


Une semaine avant la date de soutenance, vous devez remettre quatre exemplaires du
rapport au secrétariat des licences professionnelles (un par enseignant membre du jury et un à
conserver par l’administration), ainsi qu'une éventuelle version électronique.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 1/17


Vous aurez remis un autre exemplaire du rapport de stage au responsable de stage
en entreprise, qui aura donné son accord avant l’impression définitive.

1.3. Objectifs du rapport de stage

Le rapport est la démonstration écrite du travail accompli par l'étudiant pendant le stage, et
de ses compétences. Il est donc important qu'il communique au jury des informations à la fois
précises et synthétiques. Il doit :

• définir le travail donné par l'entreprise, le(s) problème(s) posé(s) ;


• situer le problème dans son contexte : l'entreprise, les techniques et méthodes employées
par le service informatique ;
• présenter la démarche suivie pour résoudre le problème ;
• dresser un bilan (résultats, solutions).

Ces objectifs ne peuvent être atteints que si le rapport a des qualités formelles de présentation
et de rédaction, ainsi qu'une composition efficace.

1.4. Préparation du rapport : savoir gérer son temps

La présentation et la rédaction du rapport, en plus de la collecte des informations nécessaires,


exigent une bonne gestion du temps :

• dès le début du stage, rassemblez les documents et les informations, en particulier en vous
adressant aux personnes compétentes ;
• ne considérez pas Internet comme l'unique source d'informations et citez vos sources pour
éviter d'être accusé de plagiat ;
• commencez très tôt (après deux ou trois semaines de stage) à rédiger la présentation de
l'entreprise et du service d’affectation ;
• rédigez régulièrement votre rapport, au moins un mois avant la soutenance. Quel que
soit votre rythme, la dernière semaine de stage ne sera absolument pas suffisante ;
• soumettez les parties rédigées au responsable de stage ;
• prévoyez au moins une semaine pour relire, et surtout faire relire le rapport, et le corriger ;
• prévoyez au moins un mois pour le développement de l’application ;

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 2/17


2. Présentation et rédaction du rapport de stage

La présentation du rapport doit permettre une lecture facile et efficace : il est important que
les informations essentielles et la structure soient mises en valeur par la mise en page.

2.1. Pagination

Elle est indiquée dans le sommaire et dans tout le rapport, y compris les figures et les
annexes. Les pages qui mentionnent seulement un titre de partie comptent dans la pagination,
mais ne sont pas numérotées.

2.2. Disposition de la page et style

Vous devez en concevoir une, pour uniformiser la présentation du rapport. Cela vous
facilitera la tâche pour garder le même système de présentation dans l'ensemble du rapport.
Utiliser le générateur de table de matières vous permettra d’obtenir une mise à jour automatique
des titres de section et des numéros de page.

2.3. Divisions du rapport

Le rapport comporte entre deux et quatre grandes parties suivant la nature du sujet du
stage.
A chacun de juger du nombre et de la nature des sous-parties qui conviennent. Deux
défauts sont à éviter : multiplier les divisions et les procédés pour les signaler (texte trop
fragmenté) ou en mettre trop peu (longs passages compacts, sans repère pour la lecture).
2.4. Correction de l'expression

Attention en particulier à la correction des remerciements, du résumé et de l’abstract, de


l'introduction et de la conclusion. Vérifiez très soigneusement l'orthographe des noms propres.
Quant aux temps du passé, utilisez l'imparfait, en alternance avec le passé composé. Le
passé simple (temps répandu dans les récits historiques et littéraires) est inadapté aux écrits de
type professionnel.
Le style doit être le plus neutre possible ; ne vous adressez pas directement aux lecteurs
sous la forme "vous".

2.5. Règles typographiques et mise en page


Les règles de typographie françaises sont très précises, et codifiées.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 3/17


Typographie française

Les règles de typographie sont très précises, et codifiées. En outre, elles changent d'une
langue à l'autre. Sans aller jusqu'à la qualité d'un imprimeur, il est important de respecter un
minimum de règles. Quelques conseils :
• en cas de doute, se reporter à un livre français d'une édition sérieuse, et copier la façon
de faire ;
• la typographie de certains journaux (par exemple Le Cameroun Tribune) peut aussi
servir de modèle ;
• un site web n'est pas un bon exemple car les règles de présentation sont difficilement
imposables au navigateur qui formatera lui-même le texte ;
• uniformiser la présentation : faire un choix lorsqu'un doute persiste et s'y tenir tout
au long du rapport (par exemple soit utiliser 'etc.' soit utiliser les points de suspension '...'
pas les deux).

Les majuscules et capitales accentuées

Tout d'abord, il faut faire attention aux définitions.


Une capitale est l'écriture d'une lettre en haut de casse, par opposition au bas de
casse qui désigne, en langage typographique, les minuscules. En général, il faut éviter
d'abuser des lettres capitales. Vous pouvez néanmoins les utiliser pour le titre de votre
rapport et les noms de vos encadreurs, collègues, tuteurs, etc.
Une majuscule désigne les cas où la capitalisation, est obligatoire : première lettre
d'un nom propre (nom d'une personne, prénom, pays, ville, etc.), début de phrase, titre de
civilité (Madame, Mademoiselle, Monsieur, etc.), sigles ou acronymes, marques déposées,
etc.

Sigles et acronymes

Les sigles et acronymes sont des mots formés d'initiales ou de syllabes de plusieurs
mots. La différence entre les deux est qu'un acronyme se lit, alors qu'un sigle s'épelle. Par
exemple : IUT, IG3 sont des sigles, ISI ou AIDE sont des acronymes et DUT peut être l'un
ou l'autre.
Les acronymes ne prennent pas de point entre les lettres, les sigles peuvent en avoir
mais ce n'est pas obligatoire.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 4/17


Il vous est donc conseillé de ne pas séparer par des points les lettres d'un sigle ou d'un
acronyme.
Il est à noter que selon certains usages, lorsqu'un acronyme fait plus de 5 lettres, il
n'y a que la première qui est écrite en capitale (par exemple : Unicef, Unesco, etc.).
Par ailleurs, lorsque vous utilisez un sigle ou un acronyme pour la première fois dans un
rapport, il est d'usage de le développer (surtout s'il n'est pas courant). Si un certain
nombre de sigles ou d'acronymes reviennent régulièrement dans le texte, pensez à créer
un glossaire en fin de rapport.
Ponctuation et espaces
Une règle simple consiste à :
• ajouter un espace après tout signe simple, tel que ',' et '.' ;
• ajouter un espace insécable avant et un espace normal après tout signe composé ';', ':',
'!' et '?'.
Les espaces insécables évitent les mauvais retours à la ligne. D'une manière plus
générale, les règles concernant les espaces sont énoncées ci-après.

Il faut un espace insécable :


• après le '.' d'une abréviation ;
• avant ';', ':', '!' et '?' ;
• après un tiret dans une énumération ;
• après des guillemets ouvrants ;
• avant des guillemets fermants ;
• après un long tiret ouvrant une incise dans une phrase ;
• avant un long tiret fermant une incise ;
• entre l'initiale du prénom et le nom qui suit.

Il faut un espace normal :


• après un point de fin de phrase ou une virgule ;
• après ';', ':', '!' et '?' ;
• avant un tiret dans une énumération ;
• avant des guillemets ouvrants ;
• après des guillemets fermants ;
• avant un long tiret ouvrant une incise dans une phrase ;
• après un long tiret fermant une incise ;

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 5/17


• avant une parenthèse ouvrante et après une parenthèse fermante.

Il ne faut pas d'espace :


• avant les points de suspension ;
• autour des tirets d'un mot composé ;
• après une parenthèse ouvrante ;
• avant une parenthèse fermante.

Par ailleurs :
• une phrase commence par une majuscule et se termine par un point ;
• quand deux signes de ponctuation se suivent, c'est la règle d'espacement du dernier
signe qui l'emporte ;
• il faut éviter les signes de ponctuation dans les titres ;
• les points de suspension ne sont pas précédés d'une virgule ;
• il ne faut pas imbriquer les deux points et les parenthèses ;
• en français on utilise : '«' et '»' pour les guillemets et ' pour l'apostrophe. Il faut éviter
'"', '“', '”', '‘', etc. qui sont des signes anglo-saxons ;
• dans les nombre, il faut utiliser la virgule pour séparer les unités de la partie
décimale et mettre un espace insécable pour séparer les tranches de mille (par
exemple, écrivez 12 345,67 au lieu de 12345.67) ;
• dans une énumération simple comme celle-ci (ne comportant pas plus d'une phrase
par élément), vous devez commencer chaque élément par une minuscule et
terminer par un ';' (sauf le dernier qui se termine par un '.').

Abréviations courantes

Même si l'écriture des abréviations est normalisée, il est en général déconseillé d'en
abuser car elles révèlent une certaine fainéantise chez le rédacteur. Les abréviations courantes
sont présentées ci-après. Il est à noter que dans la liste donnée, le '.', s'il est mentionné,
fait partie de l'abréviation. Ce point ne doit pas être doublé si l'abréviation
correspondante est en fin de phrase.

• Mlle = Mademoiselle et Mlles = Mesdemoiselles


• Mme = Madame et Mmes = Mesdames

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 6/17


• M. = Monsieur (et non pas Mr qui est l'abréviation de Mister, ou M qui est celle de
Méga)
• MM. = Messieurs
• Dr = Docteur
• etc. = et cetera
• n° = numéro
• 1er = premier (et non pas 1ier)
• 2e, 3e, 4e... = deuxième, troisième, quatrième... (et non pas 2me, 2ème ou 2ième)

Utilisation du gras, de l'italique ou du souligné

Il est parfois nécessaire d'attirer l'attention du lecteur sur un terme, une formule ou
une phrase. La modification temporaire du style des caractères est un bon moyen pour y
parvenir. En général dans les textes français, il est préconisé d'utiliser l'italique. Le gras est
toléré mais déconseillé. Il alourdit et déséquilibre le texte, on le réserve plutôt aux titres. Le
souligné est à proscrire dans le texte car il est assimilé à de la correction ou au brouillon. Le
changement de style est à utiliser avec parcimonie. Si vous faites ressortir un terme par
paragraphe en moyenne, posez-vous la question de savoir si c'est vraiment nécessaire car
l'importance des termes en sera atténuée.
Enfin, toute autre manipulation telle que couleur, taille ou changement de police est
à éviter. Une exception à cette règle est l'utilisation d'une police à chasse fixe (telle que
courrier) pour les commandes systèmes, du code source, adresse IP ou adresse d'un site
Web apparaissant dans le texte.

Maquette de couverture
Veuillez utiliser celui proposé par l’institut et à retirer au secrétariat permanent des
licences professionnelles.

3. Composition du rapport

Dans l'ordre :

• la couverture ;
• le résumé et l'abstract ;

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 7/17


• les remerciements ;
• le sommaire (numéro de page des parties ci-dessous) :
·la liste des figures et/ou tableaux ;
·l'introduction ;
·les parties principales ;
·la conclusion ;
·les annexes ;
·la bibliographie ;
·le glossaire et/ou le lexique (facultatif).

3.1. Proportions et longueur

Environ 1/3 du rapport doit être réservé à la présentation du contexte du stage


(entreprise et projet global dans lequel s'insère la mission du stage), 2/3 au travail
personnel. Ces proportions varient selon l’environnement du stage, mais l’essentiel
du rapport doit exposer les tâches réalisées.

La longueur du rapport (sans les annexes) est au minimum d'une trentaine de


pages (feuilles recto simples), au maximum d'une cinquantaine.

3.2. Couverture

Suivez l’exemple de couverture proposé par l’institut.


Le titre doit être explicite et contenir des mots-clés.
Le résumé du rapport est accompagné de son équivalent en anglais, l'abstract.
Ce résumé est rédigé de manière très concise (trois ou quatre phrases). Il doit être
objectif, donc rédigé si possible sans marque de personne. Si des sigles sont utilisés,
ils doivent être explicités.

Il doit indiquer :

• le travail ou le projet confié à l'étudiant ;

• les objectifs de ce projet ;

• les besoins de l'entreprise auxquels il répond ;

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 8/17


• la méthode suivie et les outils utilisés ;

• les résultats obtenus.

3.3. Remerciements

Ils s'adressent au responsable en entreprise, aux personnes qui ont suivi le


stagiaire, et aux enseignants du département (le stage fait partie de la formation).
N'abrégez pas Monsieur, Madame, etc., et indiquez les fonctions des personnes. Cf
section 2.5 « Règles typographiques et mise en page ».
3.4. Sommaire

Il met en évidence le plan du rapport en une ou deux pages. C'est un élément


capital, à la base de la stratégie d'information du lecteur. Il regroupe tous les titres,
accompagnés de leur numéro de page. L'introduction et la conclusion du rapport
figurent dans le sommaire, mais ne portent pas de numéro de partie. Le libellé des
titres doit être exactement le même que dans le rapport. Les titres de parties sont
numérotés selon le système décimal. Ce système correspond aux normes pour les
thèses, les articles de périodiques et les rapports scientifiques et techniques. Limitez
la hiérarchie des titres à trois ou quatre niveaux.

3.5. Introduction

C'est le premier contact détaillé avec le rapport : l'introduction doit avoir une
longueur d'une ou deux pages et une rédaction soignée.

• Elle indique le contexte, les caractéristiques du stage.


• Elle énonce clairement le sujet du stage : le travail
confié à l'étudiant et sa finalité.
• Elle annonce le plan.

Parlez de votre stage, pas du stage en général. Evitez donc les formules : dans le
cadre de l'obtention de la licence ou la formation en licence comporte un stage
obligatoire... et les variantes, qui opposent de manière simpliste mise en pratique des

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 9/17


connaissances et formation théorique. Reliez l'objectif pédagogique du stage à ceux
de l'entreprise. Annoncez votre plan de manière précise, pas en quelques lignes
sans contenu, comme dans le contre-exemple qui suit : la première partie est
consacrée à la présentation de l'entreprise ; la seconde partie présente l'étude du
problème et le travail réalisé ; la conclusion dressera le bilan du stage. Un exemple à
suivre serait plutôt le suivant : la première partie du rapport présente lʼentreprise X, et
plus particulièrement le service Y, auquel est destinée lʼapplication Z…

L'emploi de « nous » se justifie surtout dans le cadre d'un travail d'équipe. Pour
parler du travail que vous avez réalisé personnellement, préférez le pronom personnel
« je ». Le jury doit être en mesure d'identifier les tâches qui vous ont été confiées, au
sein du groupe de projet. Attention, un rapport n'est pas pour autant un journal de
bord rédigé ou le récit de vos aventures en entreprise. Soyez synthétique et pertinent
dans le choix des informations.

L'exemple suivant d'introduction n'est pas un modèle à reproduire tel quel dans
votre rapport. Il illustre seulement la démarche de l'introduction : à partir du contexte
du stage, posez le sujet en le reliant clairement aux besoins de l'entreprise, puis
présentez le plan.

La société X. se situe dans les dix premières sociétés camerounaises de services


informatique et ingénierie ; elle met à disposition son savoir-faire et ses produits à
travers treize implantations régionales. Mon stage de fin d'études de la licence
professionnelle informatique s'est déroulé du 2 avril au 7 juin dans l'établissement
de Yaoundé, sous la responsabilité de Monsieur X., directeur.

Cet établissement reçoit un grand nombre de candidatures, mais ne dispose pas


d'un système fiable de gestion des curriculum vitae. L'objectif du stage a donc été
de réaliser l'analyse pour permettre un suivi des CV avec le système de gestion de
bases de données ORACLE.

La première partie du rapport décrit l'évolution de la société X., sa structure, ses


activités ainsi que l'organisation de l'établissement de Yaoundé. La deuxième partie
regroupe l'analyse du projet, menée selon le langage de modélisation UML, et le
dossier de spécifications fonctionnelles.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 10/17


Attention, l'introduction n'est pas un résumé du stage. Elle doit donner envie de lire
le rapport, en annonçant l'intérêt que présente le sujet, aussi bien pour l'étudiant et
l'entreprise, que pour l'ensemble des lecteurs. N'anticipez pas, en délivrant les résultats
que vous ne devez présenter que plus tard.

3.6. Première partie : l'entreprise, le service d’affectation et le contexte du


stage

Le nombre de sous-parties et leurs titres sont à préciser, selon le contexte du stage.


Exemple :
1. X, une vision nouvelle du service informatique

1.1. Le groupe X : 20 ans d'expérience et de compétences


1.2. Une organisation internationale etc.

La présentation de l'entreprise apporte des informations sur


• ses caractéristiques générales : statut, organisation, historique, chiffre d'affaires,
etc. ;
• ses produits et marchés ;
• son personnel ;
• ses stratégies.

Mais il ne s'agit pas de reproduire tous les documents qui existent sur l'entreprise.
Sélectionnez les informations et présentez une synthèse. Mettez particulièrement en
valeur les informations les plus actuelles, surtout si ce n'est pas la première fois que
l'entreprise accueille un étudiant du département ; envisagez des prévisions, des
éléments de prospective. Ne répétez pas les rapports de vos prédécesseurs : votre
présentation doit être personnelle.
La présentation du service d’affectation
• définit son rôle et son évolution ;
• décrit le personnel ;
• précise les matériels, les langages, les méthodes employées.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 11/17


Décrivez en particulier ce qui concerne votre environnement de travail et faites le
lien avec ce que vous connaissez. Assurez-vous que vous maîtrisez ces informations,
sur lesquelles le jury peut vous interroger pendant la soutenance.

Des illustrations peuvent être insérées dans cette première partie, comme dans le
reste du rapport : organigrammes, schémas, tableaux, etc. Le texte doit faire référence
à ces illustrations, qui ont une légende et un numéro. Une liste des figures vient
compléter le sommaire, en début de rapport. Ces dernières doivent être numérotées et
référencées, dans le texte qu'elles sont censées clarifier.
Le contexte du travail et le sujet de stage seront développés de manière claire et
concise. Quel est le projet de l'organisation et quels en sont les enjeux ? Si le stage
porte sur un point particulier, essayez de comprendre et d'expliquer comment il s'articule
avec l'ensemble du problème traité.
Rédigez un paragraphe de conclusion partielle (sans titre), avant de traiter ce qui
concerne votre travail personnel.

3.7. Deuxième partie : travail personnel, étude du problème


Le nombre de sous-parties et leurs titres sont à préciser selon le stage. Cette
étude occupe une ou plusieurs parties selon le travail confié à l'étudiant : à chacun de
déterminer leur organisation et leurs titres. Attention : vous présentez une synthèse du
travail effectué, et non pas un compte-rendu chronologique de vos activités pendant le
stage.
Exemple :

2. La gestion des CV à l'agence X

2. 1. UML
2. 2. L'étude préalable
2. 3. Le dossier de spécifications fonctionnelles

Vous situerez dans un premier temps votre travail dans une chaîne : vous
poserez le(s) problème(s) (situation avant votre arrivée, état de l'existant) en précisant
les objectifs (domaine de votre intervention, périmètre du projet).
Dans l'étude du problème, vous indiquerez la démarche que vous avez choisie :
analyse du problème, solutions possibles, justification de la solution retenue.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 12/17


Vous apporterez une description technique de la solution proposée et vous
dégagerez les résultats (exemples d'exécution, capture d’écran de l’interface, etc.), en
mettant en évidence votre travail et ce qui reste à faire. Agrémentez votre rédaction
de diagrammes, tableaux de résultats, graphes etc. mettant en évidence vos choix.
Les extraits de programmes et jeux d'essais figurent en général dans les annexes.

3.8. Conclusion

En une ou deux pages, elle présente le bilan du stage et ses perspectives.


Comme l'introduction, elle doit éviter les généralités et la répétition des rapports
précédents.
Le bilan porte sur la réalisation du projet : les objectifs ont-ils été atteints ?
Vous indiquerez éventuellement les limites de votre travail, les modifications à
apporter, les perspectives, les prolongements à envisager. Vous présenterez
également une analyse des écarts entre planification prévisionnelle et
déroulement réel. Le bilan porte aussi sur les connaissances acquises, sur
l'utilisation du matériel, sur la pratique d'un langage ou d'une technique. D'autres
aspects de la vie professionnelle peuvent être abordés, comme le travail en équipe,
le dialogue avec l'utilisateur, etc. L'exemple qui suit illustre les différentes étapes d'une
conclusion.

Pendant ce stage, j'ai réalisé deux projets liés au MINMAP : le projet de commandes
de produits et de l'outillage est en phase de recette et devrait être prochainement
mis en production ; le projet d'évaluation qualitative des agents de la société X est
encore en phase de développement et devra être impérativement mis en production
pour la fin du mois de juin.

Pour ces travaux, j'ai dû m'initier au monde gros systèmes et me familiariser avec
les différentes phases d'un projet informatique, de l'analyse à la mise en production
en passant par le développement et la recette. J'ai aussi eu l'occasion de mesurer
l'importance de la notion de maintenance d'un produit. En effet, tout programme doit
être conçu et développé de telle manière qu'il soit possible pour une autre personne
de le reprendre pour corriger d'éventuelles erreurs, d'apporter une modification ou
d'ajouter une fonctionnalité. Cela passe par la mise en place de structures
standardisées, de commentaires et une taille raisonnable des programmes.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 13/17


Enfin, mon stage m'a permis de m'insérer dans une équipe et d'apprendre
l'importance du dialogue entre le chef de projet et le programmeur ; c'est grâce à
ce dialogue que les ambiguïtés émanant de l'analyse d'un projet peuvent être levées
soit par une simple explication, soit par une concertation avec l'utilisateur final.

Vous présenterez des remarques personnelles, liées au contexte particulier de


votre stage. Ainsi, une conclusion s'achève sur :

L’importance d'interroger les personnes pour réunir tous les renseignements


nécessaires à la mise en place d'une application ; des réunions avec les futurs
utilisateurs de l'application sont essentielles, car elles permettent d'obtenir l'accord
de tous ou, dans le cas contraire, d'apporter à temps des modifications.

Une autre conclusion constate que le stage a été l'occasion de :

mesurer les responsabilités et les difficultés auxquelles doit faire face le personnel
d'exploitation ; la maintenance d'un environnement informatique important l'oblige à
être constamment disponible et à posséder les capacités nécessaires à une analyse
rapide des problèmes et de leurs solutions.

Après ce bilan des acquis techniques et humains, vous ouvrirez la conclusion sur
vos projets d'avenir et préciserez en quoi le stage a conforté ou modifié votre Projet
Professionnel et Professionnel (prolongement du stage par un contrat, poursuites
d'études ou entrée dans la vie active, secteur d'activités et fonction désormais visés...).
Il s'agit de faire ressortir les particularités de cette expérience et de dire en quoi elle
vous a fait évoluer, l'essentiel étant, bien sûr, d'achever le rapport sur une note
positive.

3.9. Annexes

Ce sont les documents divers : photos et captures d'écran, fiches et notes


techniques, algorithmes, extraits de programmes, etc., qui complètent et illustrent le
rapport. Soyez sélectif et privilégiez les parties représentatives de votre travail (ne
mettez pas toutes les pages du code, par exemple). Les manuels d’utilisation, de
maintenance peuvent également y figurer, sʼils ont été rédigés par l’étudiant.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 14/17


3.10. Glossaire, lexique et bibliographie

Indiquez la signification des abréviations, des sigles, dans le corps du texte


ou à la fin du rapport, dans un glossaire. Un lexique peut également rassembler les
définitions des termes techniques employés dans le rapport. Le champ de
l'informatique est vaste. Ne partez pas du principe que les outils et langages utilisés
au cours du stage, sont forcément connus, même de spécialistes de l'informatique.
La bibliographie donne les références précises des ouvrages, revues, notices et
pages web, que vous avez consultés pendant votre stage. Toute citation de texte, dans
des proportions raisonnables, doit être annoncée et commentée (le plagiat est
passible de sanctions !).
4. Soutenance du rapport
Vérifiez la durée de votre soutenance en vous entraînant à l'avance et utilisez tout le
temps de parole qui vous est accordé : impérativement 15 minutes.
Le président du jury vous donnera la parole, puis vous présenterez votre exposé au
jury et vous répondrez à ses questions.

4.1. Présentation
Quelques rappels sur les techniques d'exposé :
• Posture : restez debout. Cela permet de se détacher des notes, de balayer
l'auditoire du regard, d'utiliser le tableau, le rétroprojecteur ou le vidéoprojecteur.
• Usage éventuel et ponctuel du tableau : écrivez assez gros et lisiblement.
Attention : cela prend du temps et vous risquez de rompre le rythme de l'exposé
par un long silence ou par un commentaire peu audible, projeté vers le tableau.
• Usage du vidéoprojecteur : veillez à la lisibilité de ce que vous montrez, au
dynamisme de votre présentation et n'oubliez pas que votre but est d'expliquer le
travail que vous avez réalisé.
• Illustration du travail par des exemples, mais il ne s'agit pas de faire une
démonstration.
4.2. Organisation et thèmes
La soutenance n'est pas la récitation du rapport, même si elle présente
l'entreprise, le service informatique, le travail effectué. Equilibrez les parties et le temps
que vous y consacrez en fonction de leur intérêt. Sélectionnez ce qui est intéressant
dans votre travail ; valorisez surtout le pourquoi et le comment. Présentez votre
travail avec suffisamment de recul, sans détails excessifs, ni jargon technique.

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 15/17


N.B. La soutenance n'est pas faite pour justifier après coup des omissions dans le
rapport (je n'en ai pas parlé dans le rapport pour en parler pendant la soutenance).
5. Exemple de table de matières
DEDICACE
REMERCIEMENTS
SOMMAIRE
RESUME
ABSTRACT
AVANT-PROPOS
DEFINITION DES SIGLES
INTRODUCTION GENERALE
PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE L'ENTREPRISE
CHAPITRE I: HISTORIQUE ET ACTIVITES
CHAPITRE II : STRUCTURE DEUXIEME PARTIE : ETAT DE L'ART
CHAPITRE I : ETUDE DE L'EXISTANT
I-1 Traitement des contrats de travail
I-2 Gestion des permissions et sanctions
I-3 Gestion des congés.
I-4 Gestion des affectations.
CHAPITRE II : CRITIQUE DE L'EXISTANT
TROISIEME PARTIE : APPROCHE TECHNIQUE
CHAPITRE I : OUTILS ET FONCTIONNALITES DEVELOPPEES
I-1 Outils et méthodologie
I-1.1 Langage de programmation
I-1.2 Bases de données
I-1.3 Méthodes et logiciels employés
I-2 Fonctionnalités développées
I-2.1 Traitement des contrats de travail
I-2.2 Gestion des permissions et sanctions
I-2.3 Gestion des congés
I-2.4 Gestion des affectations
CHAPITRE II : ANALYSE ET CONCEPTION
II-1 Diagramme des cas d'utilisation
II-1.1 Définition

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 16/17


II-1.2 Use Général
-1.3 Use case « Authentification »
II-2 Diagramme des séquences
II-2.1 Définition
II-2-2 Diagramme de séquences « Authentification »
II-2-3 Diagramme de séquences « Enregistrement d'un contrat »
II.3- Diagramme des classes
II-4 Conception de la base de données
QUATRIEME PARTIE : REALISATION
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L'APPLICATION
I-1 Présentation
I-1.1 Généralités
I-1.2 Gestion de la sécurité
I-1.3 Portabilité
I-2- Configurations requises
I-2.1 Serveur
I-2.3 Postes clients
I-3 Installation de CONGELPERS CHAPITRE II : INTERFACES GRAPHIQUES
II-1 Fenêtre d'authentification
II-2 Fenêtre d'accueil
II-3 Fenêtre de création de nouvel utilisateur
II-4 Fenêtre de création /Modification et suppression de yille
II-5 Formulaire de création d'un employé
II-6 Formulaire de création d'un Contrat pour employé
II-7 Formulaire d'enregistrement d'une permission
II-8- Menu de reporting
II-9- Fiche de renseignement sur l'employé CHAPITRE III : PLANNING DE TRAVAIL
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE
LISTE DES FIGURES ANNEXE

METHODOLOGIE DE REDACTION DU RAPPORT DE STAGE - IG3 - ISTAG - 2018 / 2019 17/17