Vous êtes sur la page 1sur 7

UNIVERSIDAD PEDAGÓGICA NACIONAL

MÉTHODOLOGIE DE LA LANGUE ÉTRAGÈRE


LAURA ROJAS
CAMILA SUÁREZ

ANALYSE DU MANUEL : LE FRANÇAIS ACCÉLÉRÉ : Méthode Intensive de


Français Parlé Pour Adultes. G. Mauger & M. Brueziere. 1964

L’importance de savoir les contenus des livres dont on utilise pour enseigner,
implique la réalisation profonde du matériel que les professeurs ont pour leurs
classes. De cette manière on développera l’analyse de ce manuel en tenant en
compte les aspects plus importants : l’aspect racial, le rôle des femmes et des
hommes, la configuration de la société, le travail et l’efficacité d’après le domaine
cette domaine.

Le livre Le Français Accéléré consiste en une méthode rapide de la phrase parlée


selon une progression active, sous une forme aussi vivante et gaie que possible. Il
est adressé aux étrangers dont leur profession est en rapport avec le français :
ingénieurs, savants de laboratoire, ouvriers, fonctionnaires, employés du
commerce et bureau, etc. Le manuel a été écrit par un auteur français qui a écrit
plusieurs manuels pour étrangers.

Premièrement le manuel consiste en l’enseignement du vocabulaire, des


constructions grammaticaux et des expressions lexicales. Il y a une progression
aussi qui développe chaque cycle (ils sont deux cycles) et chaque leçon en
commençant avec quelques professions, la manière du introduire les autres
personnes, la construction grammatical avec l’utilisation des temps verbaux et de
vocabulaire pour pouvoir créer des conversations. Pendant que les leçons
avancent, on montre différentes thématiques à traiter, comme le transport, les
professions, la politique, la vie sociale et la vie quotidienne, de la famille, des dates
historiques, on ne parle pas de religion ni des valeurs morales.
Le manuel contient une méthode traditionaliste où il y a des leçons avec des
exercices à la fin pour compléter les espaces en blanc ; il y a aussi des exercices à
la fin des cycles, des exercices de prononciation, de répétition, etc. On enseigne le
français standard. On peut voir aussi une linéarité thématique où il y a un rapport
entre la personne qui travaille et la personne qui étudie.

Pour faire une analyse du manuel, il faut remarquer que les matériels didactiques
reflètent un discours idéologique qui montre une réalité et une vision du monde à
partir des intérêts des classes dominants. À ce sujet, l’enseignement de la langue
représente une manière d’occulter un plan d’études avec une proposition
spécifique de manipuler et contrôler la société. Au même temps, il y a une
idéologie à l’intérieur du texte que présente différents pratiques sociales, politiques
et économiques. Dans ce point il faut ajouter l’argument d’Araya pour exprimer que

[…materials create conceptual frameworks –through images and


writing- based on certain ideological notions. In the symbolic order, a
lot of teaching materials work.
In conjunction with political practice and economic practice to
constitute the social relations that the familiar term, “society”, which
often evokes either a single homogenous mass, or alternatively a
loosely connected group of autonomous individuals, and thus offers no
challenge to the assumptions of common sense. (Besley, 1980, p.5)...]

En effet, on peut dire que dans le manuel Le Français Accélère est évidente
l’intérêt pour l’industrialisation, les professions, le développement économique, le
travail et la consommation comme buts essentiales pour la vie des adultes et
apprenants de la langue. Les noms des professions plus communs sont : les
ingénieurs, savants de laboratoire, ouvriers, fonctionnaires, employés du
commerce et bureau, avocats, médecins, etc., ce type d’activités sont
complémentés avec exercices et images que persuadent aux étudiants.
D’une autre côte, le manuel montre les valeurs que doivent être imposes pour
dominer la société. Valeurs qui sont à l’intérieur d’une idéologie que cherche la
manipulation des apprenants et maîtres. C’est pourquoi il y a une définition de
comportements sociaux comme modèle à suivre. Il y a lu de remarquer a ce
propos l’argument d’Araya

[…Teaching materials can determine the perception of the world


students and teachers build up in regards to linguistic aspects…] […
materials can shape values, social relationships, stereotypes,
correctness, semantics and pragmatics all of which are aspects related
to discourse and ideology...]

Sur ce point, Le Français Accélère présente une idée de société dans la quelle on
peut trouver la désintégration implicite de la famille, le père qui travail et la mère
qui est a la maison tout le temps. Même s’il y a deux leçons sur la famille, on
montre seulement des aspects traditionnels tels que le mariage, la maison et le
vocabulaire par rapport a cela, on ne montre pas une convivialité déterminé sur la
vie en famille. De la même façon, le manuel expose un stéréotype des hommes et
des femmes. L’homme est la personne qui travail, qui a charges à payer et qui a
de l’argent pour entretenir la famille, au contraire la femme reste a la maison, elle
doit faire le travail domestique et dépenser l’argent que son épouse lui a donné.
Pour cela le texte montre différents types d’activités comme le travail dans le
bureau, la femme dans le salon de beauté, la consommation, les professions pour
l’homme (avocat, ingénieur, médecin, etc.) et pour la femme (secrétaire, servant,
mère, etc.).

De la même manière, le texte montre un style de vie pour les adultes. Le travail,
avoir une profession, sortir de la maison, prendre le moyen de transport, vivre a
tout vitesse, être efficientes et productives, avoir de l’argent et travailler pour
consommer. Tout cela, est un modèle de la quotidienneté pour les personnes de la
société qui sont en train de commencer l’apprentissage de la langue française et
qui sont partie d’une société avec une idéologie capitaliste.

D’autre part, les matériels didactiques exposent structures conceptuelles à travers


des images et icônes que représentent une idéologie, un type de personne, un
contexte ou un objecte, et ces sont des caractéristiques que son partie de la
culture étrangère des apprenants. Par ailleurs, le texte a une intentionnalité qui
présente une réalité de l’univers socioculturel de la langue pour une diversité des
contextes, personnes et situations spécifiques.

Ainsi, dans le Français Accélère, il y a un numéro des images considérables,


chaque page, thème et cycle montre une représentation de la réalité a partir de la
relation entre le contexte et la thématique propose dans le texte. C’est pour cela
qu’on peut trouver des images par rapport au travail, la production, l’efficacité, la
compétence, les professions et la vie quotidienne. Images du manuel que montrent
une vie de travail à partir de thèmes comme le transport, la politique et la vie
sociale.

De plus, les personnages des images sont des hommes et des femmes,
personnes qui sont partie d’une population active qui travail. Il n’y a pas l’inclusion
des ethnies, par contre le manuel montre personnes d’une seule race, la race
française que représente une « culture supérieur ». De la même manière, il y a une
participation des hommes et des femmes mais chaque un a des activités et
professions spécifiques. Les hommes sont travailleurs et les femmes restent a la
maison, vont a le salon de beauté ou ont professions comme secrétaires, servants,
ménagères, etc.

Bien évidement dans le manuel il y a une culture bourgeoise derrière l’information


présentée dans le contenu du manuel de la même manière qu’il y a déterminé
information sélectionné dans la majorité des textes scolaires. Voilà l’argument de
Jurjo Torres :
[Se constata que existe una cultura burguesa que legitima unas
relaciones sociales de producción capitalista que se transmite y
reproduce sin problemas. Al mismo tiempo se niega u oculta la
cultura que poseen los grupos sociales desfavorecidos.]

On peut réaffirmer cet argument de Torres par rapport au contenu du Français


Accélère, quand on veut qu’il n’y ait pas d’information sur les autres pays
francophones ; on montre le français comme une langue appartient seulement à la
culture française, même si cette langue fait parti de la culture des autres pays, par
exemple Canada ou Sénégal. Comme dans les livres scolaires en général, on
occulte l’information qu’on considère n’est pas importante. Bien que le manuel
soit dirigé aux étrangères, on enseigne une culture dans laquelle ils doivent
s’adapter en utilisant la langue comme le moyenne.

De cette manière, d’après Torres, les textes académiques permettent la


transmission des vérités et connaissance par rapport aux intérêts des groupes
sociaux dominantes ou il y a une idée d’endoctriner d’une manière dissimulée et
on montre seulement des stéréotypes qui sont participes dans la société, voilà
l’exemple des rôles des femmes et des hommes qu’on a déjà mentionné.

Montrer des aspects historiques, des personnages définis, des stéréotypes


sociaux qui sont sélectionnés selon les objectifs établis par les personnes qui ont
le ont le pouvoir de manipuler le contenu des livres, empêche la reconnaissance
d’une société réelle et des différents points de vu par rapport à la réalité. Torres dit
à propos de cela que :

[Las perspectivas que traducen los libros de texto podemos


etiquetarla de positivista, puesto que, en el fondo, niega la posibilidad
de que todos los seres humanos puedan construir su propia realidad,
modificarla y cambiarla en la medida en que esa realidad resulta
injusta.]
En tenant compte que l’information sélectionnée dans le Français Accélère est
dirigée aux adultes étrangères, on peut voir que l’intention de ce manuel et de les
montrer une option de société qu’ils doivent accepter.

D’une autre côté, par rapport aux valeurs morales, dans le Français Accélère ils ne
sont pas enseignés : il n’y a pas de contenu dont on enseigne des normes de la
convivialité car ce que les dessins et les images expriment, sont des personnes
soumis dans l’individualité qui, comme il est mentionné avant, sont préoccupes
seulement pour aller à travailler. Tout cela implique une idéologie homogénéisant
au fond du contenu du manuel. À propos de cela, Parcerisa ajoute :

[Los libros de texto han respondido tradicionalmente a una


concepción de educación homogénea, centrada en los conocimientos
y en la memorización […]

Finalement, on peut constater que le manuel Le Français Accélère de même que la


majorité des textes académiques, a une forte relation avec les intérêts de certain
groupes des personnes qui décident ce que les manuels doivent enseigner ;
comme un filtre d’information et de connaissance, pour pouvoir manipuler
l’information par rapport à la reproduction culturel satisfaisante pour leurs objectifs.

BIBLIOGRAPHIE

 ARAYA. Karla (2007) Teaching materials: a critical position about the role
they play in the language classroom. Revista Electrónica “Actualidades
Investigativas en Educación”. Volumen 7. Número 3.

 PARICIO. María S. (2005) La dimensión cultural en los libros de texto de


lenguas extranjeras: pautas para su análisis. Glosas didácticas. Revista
Electrónica Internacional. N°15

 TORRES. Jurjo (1998) El Currículo Oculto: las teorías de la reproducción.


Ediciones Morata, S.L.

 PARCERISA. Artur ¿Servir al Material o Servirse del Material? Evaluar los


materiales curriculares para mejorar su uso.