Vous êtes sur la page 1sur 11

Module Arche Ossature

Chapitre 2

Module Arche Ossature


1. Introduction
Le module Arche ossature est un outil de saisie, de vérification, modélisation et de
dimensionnement des structures en béton armé.
L’accès au module se fait à travers l’icône figurant dans la plateforme Graitec :

Dans cette partie on va détailler les hypothèses et les caractéristiques à introduire pour bien
modéliser une structure
2. Hypothèses et caractéristiques à introduire:

2.1. Choix des unités :

2.2. Choix des matériaux :


Le logiciel figure par défaut le matériau béton dont on doit changer les caractéristiques selon
celles prescrites.

1
Module Arche Ossature

Tout autre matériau utilisé doit être ajouté dans la base des données matériau.

Par exemple dans ce projet on va ajouter un matériau corps creux (16+5) dont la densité est de
1.38t/m3.

Pour les autres types de plancher les densités sont configurées dans la figure suivante :

2.3. Précision de la valeur du coefficient des côtés non porteurs :


Les planchers classiques en corps creux portent dans un seul sens. De fait que le coefficient du
côté non porteur sera nul.

2
Module Arche Ossature

2.4. Types de modélisation des éléments et report des charges

3
Module Arche Ossature

2.5. Méthodes de dimensionnement des structures et choix du pas

2.6- La portance du sol (σsol )


Il existe trois types de fondations qu’on peut introduire :

-Semelle filante

-Semelle isolée posée sur le sol

-Semelle isolée sur gros béton

Pour les deux premiers types, il suffit d’introduire la capacité portante admissible du sol à
l’ELU. Puisque les rapports géotechniques fournissent comme résultat la valeur à l’ELS on
doit multiplier cette valeur par un facteur (1.44) pour obtenir celle à l’ELU.

Pour le troisième type, on introduit la portance de gros béton.

4
Module Arche Ossature

Notons que pour une semelle s’appuyant sur un gros béton de portance (6bars), on doit
introduire σsol ELU=1.44* σ ELS =1.44*0.6=0.86MPa

2.7. Linéarisation des charges

5
Module Arche Ossature

3. Introduction des styles de ferraillage


Le ferraillage des éléments de structure est déterminé en utilisant des styles prédéfinis
comprenant les hypothèses propres au projet d’étude. Principalement, on doit définir les styles
de ferraillage des poutres et des poteaux.

3.1. Style de ferraillage d’une poutre


Tout d’abord on doit accéder au module Arche poutre à travers l’icône suivante :

On introduit par la suite les hypothèses et les caractéristiques :

6
Module Arche Ossature

7
Module Arche Ossature

Avec le facteur 65% on obtient les moments ceux obtenus par la méthode de Caquot.

Pour une bonne représentation des ferraillages, on adopte les paramètres suivants :

Enregistrer le style en suivant le chemin suivant :

Fichier/enregistrer style/poutre 22MPa.

8
Module Arche Ossature

3.2. Style de ferraillage d’un poteau


On doit exécuter tout d’abord le module arche poteau :

Il existe deux styles de ferraillage du poteau celui correspondant à celui de l’étage courant et
l’autre ancré dans une fondation (RDC ou sous sol) qui diffèrent par la nature de liaison en tête
et pied du poteau.

De même on doit saisir les hypothèses et les caractéristiques des matériaux.

9
Module Arche Ossature

Choix de la nature des liaisons

Pour le poteau d’étage courant Pour le poteau du RDC ou SSol

Enregistrer le style de ferraillage chacun dans un fichier indiquant son nom

Exemple

Fichier/enregistrer style/Poteau RDC 22MPa.

Fichier/enregistrer style/Poteau SSol 22MPa.

4. Conclusion
Dans cette section on a présenté les hypothèses et les caractéristiques à introduire pour bien
modéliser les structures. Dans la section suivante, on va détailler les étapes pour la saisie de la
structure sur Arche Ossature.

10