Vous êtes sur la page 1sur 19

ARO

Modélisation simplifiée d’un aéroréfrigérant


dans l’optique d’un calcul des consommations d’énergie d ’une installation de
climatisation dans un bâtiment tertiaire
(PREPAERO – AEROL - GAR)

Mars 2002 - version 2.3

module utilisé : ECHAL (HEATEX)

Ecole des Mines de PARIS, Centre


d’Energétique
D. MARCHIO, O. MORISOT
60 Bd St Michel 75272 PARIS Cedex 06
FRANCE
33 01 40 51 91 80
Fax 33 01 46 34 24 91
E-mail: marchio@cenerg.ensmp.fr
roujol@cenerg.ensmp.fr

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 1


1. DOMAINE TECHNOLOGIQUE

Le modèle développé est destiné à modéliser le fonctionnement d'un aéroréfrigérant, ou tour de


refroidissement sans ruissellement à partir d’un point de fonctionnement donné. Le modèle est destiné à
être intégré dans un logiciel de calcul prévisionnel de consommation d’énergie d’un bâtiment tertiaire
climatisé. Ce type d'équipement se retrouve en complément de la production d'eau glacée lorsque la
condensation est à eau. L'aéroréfrigérant permet de refroidir le réseau d'eau du condenseur par un échange
avec l'air extérieur. De la même façon, il permet d'évacuer de la chaleur le cas échéant d'une boucle d'eau
d'alimentation d'unités réversibles sur boucle d'eau.

2. MODÈLE DÉVELOPPÉ PAR

Nom : Olivier Morisot


Dominique Marchio
Stephane Roujol

Organisation : CENERG Ecole des Mines de Paris

3. DESCRIPTION GÉNÉRALE

L'échangeur correspond alors à un échangeur tubes-ailettes avec l'eau du réseau condenseur circulant dans
les tubes et l'air atmosphérique circulant sur les ailettes. Des ventilateurs, le plus souvent hélicoïdes
permettent la circulation de l'air sur l'échangeur. Les ventilateurs considérés ici ne présentent qu'une seule
vitesse, mais le cloisonnement des ventilateurs permet une variation du débit d’air en cascade. Le débit
d’eau sur le condenseur du groupe frigorifique est constant. Au niveau de l'aéroréfrigérant, la régulation
est réalisée par une variation du débit d’air. Les échangeurs présentent généralement 4 rangs de tubes, et
ainsi il est possible de considérer ces échangeurs comme des contre-courant purs.

Le coefficient d’échange de chaleur est déterminé à partir d’un point de fonctionnement de l'échangeur en
considérant les relations de différence moyenne logarithmique de température et est réparti en deux parts
dues aux coefficients d'échanges côté air et côté eau.

Trois modules distincts sont presentés:


1. un module permettant l'identification des coefficients d'échange interne et externe à partir d'un point de
fonctionnement, nommé PREPAERO
2. un module permettant le calcul les performances (capacité de refroidissement) de l'aéro-réfrigérant
dans des conditions données, nommé AEROL
3. un modèle permettant le calcul de la fraction de ventilateurs en fonctionnement prenant en compte la
régulation, nommé GAR

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 2


4. NOMENCLATURE

4.1 PREPAERO
Entrées:
Nom Description Unité min max défaut
m
&e débit d’eau au point de fonctionnement nominal kg/s 0 +∝
&
Va débit volumique d’air au point nominal m3/s 0 +∝
Tee température d’eau à l’entrée °C -20 100
Tae température d’air à l’entrée °C -15 50
wae humidité spécifique à l'entrée - 0 0.05
Q puissance totale échangée sur l'aéroréfrigérant W 0 +∝
Qelec puissance consommée par le ventilateur W 0 +∝

Sorties:
Nom Description Unité min max défaut
UAextRat coefficient de transfert côté air au point nominal W/K 0 +∝
UAintRat coefficient de transfert côté eau au point nominal W/K 0 +∝
& aRat
V débit spécifique d'air humide au point nominal m3/s 0 +∝
m
& eRat débit massique d'eau kg/s 0 +∝
QelecRat puissance consommée par le ventilateur W 0 +∝

Paramètres:
Nom Description Unité min max défaut
n clef de répartition des coefficients d'échange intérieur et extérieur - 0,1 10 1,89
Cpe chaleur massique de l'eau glycolée pour réseau d'eau chaude J/kg°C 4000
la valeur par défaut propose un mélange à 10% d'éthylène glycol
Cpa chaleur massique de l'air sec J/kg°C 1006
Cpv chaleur massique de la vapeur d'eau J/kg°C 1830
hfg chaleur de vaporisation de l'eau (l'unité utilisée est le J/kg) J/kg 2501

4.2 AEROL
Entrées:
Nom Description Unité min max défaut
Tee température d’eau à l’entrée °C -20 100
Tae température d’air à l’entrée °C -15 50
wae humidité spécifique à l'entrée - 0 0.05

Sorties:
Nom Description Unité min max défaut
Tes température d’eau à la sortie °C -20 100
Q puissance échangée totale W 0 +∝
Eff / ε Efficacité tous les ventilateurs en fonctionnement 0 1
Cair Débit capacitif de l’air tous les ventilateurs en fonctionnement W/K
Cliq / Ceau Débit capacitif de l’eau tous les ventilateurs en fonctionnement W/K
Nut Nombre d’unité de transfert

Paramètres:

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 3


Nom Description Unité min max défaut
UAextRat coefficient de transfert côté air au nominal W/K 0 +∝
UAintRat coefficient de transfert côté eau au nominal W/K 0 +∝
m
& eRat débit massique d'eau au nominal kg/s 0 +∝
m
&e débit massique d'eau kg/s 0 +∝
&
V aRat débit volumique d'air m3/s 0 +∝

Constantes:
Nom Description Unité min max défaut
Cpa chaleur massique de l'air sec J/kg°C 1006
Cpe chaleur massique de l'eau glycolée pour réseau d'eau chaude J/kg°C 4000
la valeur par défaut propose un mélange à 10% d'éthylène glycol
Cpv chaleur massique de la vapeur d'eau J/kg°C 1830
hfg chaleur de vaporisation de l'eau (l'unité utilisée est le J/kg) J/kg 2501

4.3 GAR
Entrées:
Nom Description Unité min max défaut
Tee température d’eau à l’entrée °C -20 100
Tae température d’air à l’entrée °C -15 50
wae humidité spécifique à l'entrée - 0 0.05
Tcons Température de consigne °C

Sorties:
Nom Description Unité min max défaut
Tes température d’eau à la sortie °C -20 100
Q puissance échangée totale W 0 +∝
Qelec puissance électrique consommée par le ventilateur W 0 +∝

Paramètres:
Nom Description Unité min max défaut
UAextRat coefficient de transfert côté air au nominal W/K 0 +∝
UAintRat coefficient de transfert côté eau au nominal W/K 0 +∝
m
& eRat débit massique d'eau au nominal kg/s 0 +∝
m
&e débit massique d'eau kg/s 0 +∝
&
V aRat débit volumique d'air m3/s 0 +∝
QelecRat puissance consommée par le ventilateur au nominal W 0 +∝

Constantes:
Nom Description Unité min max défaut
Cpa chaleur massique de l'air sec J/kg°C 1006
Cpe chaleur massique de l'eau glycolée pour réseau d'eau chaude J/kg°C 4000
la valeur par défaut propose un mélange à 10% d'éthylène glycol
Cpv chaleur massique de la vapeur d'eau J/kg°C 1830
hfg chaleur de vaporisation de l'eau (l'unité utilisée est le J/kg) kJ/kg 2501

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 4


Indices:
a: air
ae: air entrant
as: air sortant
e: eau
ee: eau entrant
es: eau sortant

5. DESCRIPTION MATHÉMATIQUE
Le schéma suivante représente un aéroréfrigérant sec :
Tee
Tes

Tae

Figure 1 schéma d’un aero – réfrigérant sec


La représentation suivante illustre le fonctionnement d'un aéroréfrigérant sec, c'est-à-dire un échangeur de
chaleur entre de l'eau chaude et de l'air dont l'objectif est de refroidir l'eau:

Ta+dTa
Te
wa
me
ma

couche limite

Te
Tcond
AIR Ta dA
EAU

tube

Ta wa Te+dTe
ma me

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 5


Figure 2 représentation schématique de l’échange thermique
L’hypothèse est faite de l’homogénéité de l’eau et de l’air en dehors de la couche limite. L'échange entre
le courant d'air et le tube s'écrit de la façon suivante:
& = Uext dA (Ta-Ttube)
dQ

Si on néglige la conduction dans le tube du fait de la grande conductivité des matériaux employés devant
les phénomènes convectifs, l’échange de chaleur entre le tube et le courant d’eau s’exprime alors:
& = Uint dA (Ttube - Teau)
dQ

Considérant l’expression du flux de chaleur dans les différents échanges, on conçoit alors un échange
direct entre l’air et l'eau en introduisant l’expression de deux résistances en série, l’une comprenant
l’échange convectif entre l’air et le tube (Uext), l’autre comprenant l’échange conductif (négligé) et
l’échange convectif entre le tube et l’eau (Uint).
La conductance globale s’écrit donc, en associant coefficient d’échange et surface d’échange :
1 1 1
= +
U dA U ext dA ext U int dA int

L’échange de chaleur et de masse au sein de l'aéroréfrigérant par l’expression suivante de la puissance


& = U dA (Ta - Te )
dQ
A partir de la formulation de l'échange local, les méthodes de calcul des échangeurs (NUT-ε et ∆Tlm ) sont
démontrées en faisant l'hypothèse d'un coefficient d'échange constant sur l'ensemble de l'échangeur.

5.1 PREPAERO: détermination des caractéristiques de l'aéroréfrigérant


Les caractéristiques de l'aéroréfrigérant sont déterminées à partir d'un point de fonctionnement en utilisant
la méthode des différences logarithmiques des température appliqué à un échangeur contre-courant. Il est
supposé que le point de fonctionnement correspond au débit d’air maximum (tous les ventilateur en
fonctionnement).
& = UA∆Tlm
Q
En considérant la valeur de la différence moyenne logarithmique pour un échangeur à contre-courant :
(Tae − Tes ) − (Tas − Tee )
∆Tlm =
Tae − Tes
ln
Tas − Tee

La puissance totale se retrouve à partir des états du fluide primaire et du fluide secondaire en considérant :
& = Ca (Tas-Tae) = Ce (Tee-Tes)
Q
Cair = m
& a (cpa + wa.cpv)
Ceau = m& a .cpe

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 6


Il est proposé une méthode reposant sur la clef de répartition entre UAext et UAint afin de tenir compte d’un
éventuelle évolution du modèle.
Une clef de répartition est utilisée afin de déterminer UAext et UAint à partir de la connaissance du
coefficient global UA. Cette clef est déterminée à partir de valeurs de dimensionnement typiques de
batteries froides étendues aux technologies des aéroréfrigérants. Les hypothèses sont les suivantes:
• même configuration entre batterie froide et aéroréfrigérant sec au niveau de la disposition des ailettes
ainsi que des tubes. Seul le nombre de rangs de tubes est différent et plus élevé dans le cas d'un
aéroréfrigérant,
• débit d'eau semblable au point de fonctionnement nominal entre une batterie froide et un
aéroréfrigérant, c'est-à-dire un coefficient d'échange intérieur semblable,
• au point de fonctionnement nominal, la vitesse de l'air est de l'ordre de 5 m/s pour l'aéroréfrigérant,
contre 2,5 m/s dans le cas d'une batterie froide,
• une répartition typique pour une batterie froide serait UAint, froid = 3 UAext,froid.

On en déduit alors, compte tenu des rapports de vitesse côté air, les rapports suivants pour les coefficients
d'échange de l'aéroréfrigérant:
UAint = n * UAext
UAint = (n + 1) UA
UAext = (n + 1)/n * UA
avec n = 1,89

Cette méthode utilise le coefficient d'échange global identifié de l'aéroréfrigérant. Par contre, afin de tenir
compte d’une éventuelle variation des débits, une séparation des coefficients d’échanges respectant l'ordre
de grandeur des coefficients est proposée. L'erreur introduite est plus faible que celle qui aurait été
introduite par l'utilisation d'un coefficient d'échange constant côté eau. La valeur de n, clef de répartition
des coefficients correspond à une valeur par défaut. Dans la mesure où l'utilisateur possède une
connaissance précise de la répartition des coefficients d'échange au point de fonctionnement nominal,
celui-ci peut changer la valeur de n.

5.2 AEROL: détermination des performances maximales de l’aero-refrigerant


Ce module permet de calculer la puissance de refroidissement disponible.
La batterie est représentée par un échangeur à contre-courant, puisqu'il s'agit d'un échangeur à courants
croisés de plus de 4 rangs.
Les corrélations permettant de donner l'évolution des coefficients d'échange en fonction des débits d'air et
d'eau sont extraites de l'analyse effectuée pour une batterie froide dans le cas d'un fonctionnement en
régime sec (voir la description du module CCSIMOL). Ces corrélations restent valables dans le cas d'un
fonctionnement pour un échangeur de chaleur.
UA intRat
UAint = & e 0,8
m
& 0,8
m eRat
UA extRat
UAext = V& 0,67
& 0,67
V
a
aRat
Ces corrélations peuvent être utilisées dans le cas ou l’aero réfrigérant est utilisé dans des conditions
différentes de celles données dans la documentation constructeur (notamment pour le débit d’eau).
Les corrélations NUT-ε dans le cas d'un échange à contre-courant sont utilisées à partir de la connaissance
des conditions d'entrées et du coefficient d'échange global par l'utilisation du module HEATEX.

5.3 GAR : détermination du fonctionnement de l’aero réfrigérant

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 7


La température de sortie d’eau est régulée par le nombre de ventilateurs en fonctionnement. Compte tenu
de la géométrie particulière des aero réfrigérants, l’arrêt d’un ventilateur se traduit par une diminution de
la surface frontale de l’échangeur et donc de la surface d’échange. La vitesse locale de l’air ne varie pas,
donc le coefficient convectif local ne varie pas. Le coefficient d’échange global est proportionnel à la
surface d’échange donc au nombre de ventilateurs et/ou à leur temps de fonctionnement.
La comparaison de la capacité de refroidissement et du besoin indique dans quel cas de fonctionnement se
trouve l’aero réfrigérant.
Dans le cas où l’aero réfrigérant est sur dimensionné, on calcule le débit capacitif d’air suffisant pour
que l’eau atteigne la température de consigne (Tcons). Le rapport entre le débit d’air calculé et le débit
d’air maximal donne la fraction de ventilateur en fonctionnement donc la fraction de puissance
consommée. La puissance consommée par les ventilateurs est ici proportionnelle au débit d’air. (voir
figure 1)

Lorsque les ventilateurs sont coupés, il existe toujours un transfert thermique (du à la convection
naturelle). Ce transfert est faible et difficile à évaluer, il n est pas pris en compte dans ce modèle.

La puissance de refroidissement ne varie pas linéairement avec la variation de débit d’air parce que
l’efficacité de l’aero réfrigérant varie avec la variation du débit capacitif de l’air. Il convient de séparer les
cas où le débit capacitif de l’air est supérieur ou inférieur au débit capacitif de l’eau.

Dans le cas où le débit capacitif de l’air est inférieur au débit capacitif de l’eau, on a :

C air
C= (1)
C eau
Comme il l’a été dit précédemment, le coefficient d’échange local coté air ne varie car la vitesse
localement ne varie pas par contre le coefficient global (UA) varie proportionnellement avec la surface
d’échange et ici avec le débit d’air, Cair. D’autre part, Cair est ici le débit capacitif minimum, donc le
NUT reste constant.

L’efficacité de l’échangeur est défini dans ce cas là par :


Q req
ε= (2)
C air ⋅ (Tae − Tee )
Qreq est la puissance requise pour ramener l’eau à la température de consigne.

Part ailleurs, l’efficacité peut être exprimée à partir du Nut et de C :


1 − e − ( Nut⋅(1−C ))
ε= (3)
1 − C ⋅ e −( Nut⋅(1−C ))

La résolution du système permet de calculer C et donc le débit d’air. Pratiquement, la résolution directe du
système est difficile et ne présente pas d’intérêt. Le calcul de Cair est déterminé par itération.
Il est calculé Cair avec l’efficacité nominal, le débit capacitif obtenu permet de calculer une nouvelle
efficacité, qui a son tour permet de recalculer Cair. Une seule itération est nécessaire pour avoir une bonne
précision sur Cair.

Exemple d’application
ε nom = 0.7
Nut = 1.55

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 8


Ceau = 8000W ⋅ K −1
Qreq = 16000W
Tea = 24°C
Tee = 42°C
Pas de temps C d’après équation 1 ε d’après équation 2
1 0.136 0.765
2 0.124 0.767
3 0.124 0.767
Une seule itération est suffisante.

Dans le cas où le débit capacitif de l’air est supérieur au débit capacitif de l’eau, on a :
C
C = eau (4)
C air
L’efficacité de l’échangeur est défini dans ce cas là par :
Q req
ε= (5)
C eau ⋅ (Tae − Tee )
Contrairement au cas précèdent où les inconnues etait l’efficacité et le débit capacitif de l’air, ici,
l’équation 5 permet de calculer l’efficacité.
L’efficacité peut être exprimée en fonction du Nut et du rapport des débit capacitif. Il est à noter que le
Nut ne peut plus être considéré comme constant. En effet, le UA est toujours proportionnel à la surface
d’échange donc au débit capacitif de l’air mais la débit capacitif minimum est celui de l’eau, donc le Nut
est proportionnel au débit capacitif de l’air.

⎛ C ⎞
−⎜⎜ NutRat ⋅ air ⋅(1−C ) ⎟⎟
C
1− e ⎝ airRat ⎠
ε= ⎛ C ⎞ (6)
−⎜⎜ NutRat ⋅ air ⋅(1−C ) ⎟⎟
C
1− C ⋅ e ⎝ airRat ⎠

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 9


Cette équation est résolue par l’utilisation de la méthode de NEWTON.

Cair
La valeur de la dérivée est calculée en prenant deux points relativement proche.

Notons que le cas ou le débit calorifique de l’air est inférieur au débit calorifique de l’eau est extrêmement
rare.

Evaluation de la puissance consommée

On détermine la fraction de ventilateurs en fonctionnement par :

C air
f=
C airRat

Qelec= f . QelecRat

Rappelons que dans le cas de l’aero réfrigérant sec, la consommation électrique est proportionnel au
nombre de ventilateur en fonctionnement donc au débit d’air.

6. RÉFÉRENCES

z A TOOLKIT FOR SECONDARY HVAC SYSTEM ENERGY CALCULATIONS, 1993 publié par
l’ASHRAE inc. 1791 Tullie Circle NE, Atlanta, GA 30329

7. ALGORITHMES

7.1 PREPAERO
z détermination du UA de la batterie chaude à partir du calcul de ∆Tlm
z détermination de la valeur de UAext et de UAint à partir de la valeur de UA

7.2 AEROL
z détermination de la valeur de UAint en fonction de la valeur du débit et de sa valeur au nominal
z détermination des performances de la batterie chaude à l'aide de la méthode NUT-ε réalisée par le
module HEATEX

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 10


7.3 GAR
z Détermination du cas de fonctionnement, arrêt, charge partielle, pleine charge
z si arrêt :
La température de sortie est égale à la température d’entrée
zsi pleine charge
La température de sortie est celle calculée par AEROL
z si charge partielle
détermination du débit capacitif de l’air pour atteindre la température de consigne
détermination de la puissance consommé

8. PROGRAMME
en langage MATLAB

8.1 PREPAERO
function [UAext,UAint,Va,Me,Qelec] = PREPAERO (Me,Tee,Va,Wae,Tae,Q,Qelec)

%***********************************************************************
% REFERENCE : ARI Standard 410-87, Forced-Circulation air cooling
% and air-heating coils.
% PREPAERO : identification des coefficients d'échange interne et
% externe pour un aéroréfrigérant sec.
% DEVELOPER : Olivier MORISOT, Stephane ROUJOL, Ecole des Mines de Paris
% REVIEWER :
% VERSION : 1.2
% DATE : 04/10/01
%***********************************************************************
% INPUT VARIABLES
% Me water mass flow rate [kg/s]
% Tee inlet water temperature [°C]
% Va air flow rate [m^3/s]
% Wae inlet air humidity ratio [kg water/ kg dry air]
% Tae inlet air temperature [°C]
%Q total energy rate [W]
% Qelec fan energy rate [W]
%
% OUTPUT VARIABLES
% UAext air-side heat transfer coefficient [W/°C]
% UAint water-side heat transfer coefficient [w/°C]
% Ma dry air mass flow rate [kg dry air/s]
% Me water mass flow rate [kg/s]
% Qelec fan energy rate [W]
%
% INTERNAL VARIABLES
%n coefficient to split out the air-side and water-side heat transfer coefficients
%---Parameters----------------------------------------------------------

n = 1.89;

% ------Initialize constants--------------------------------------------

%*** Initialize constants with AICVF values

Patm = 101325; CpAir = 1006; CpVap = 1830;


CpLiq = 4000; % assumed 10% of ethylen glycol
Hfg = 2501000;
Rv = 461.24; deltaG = 0.622;

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 11


%*** Calculation of dry air mass flow rate

rhoa= Patm/Rv/(deltaG+Wae)/(Tae+273.15);
Ma=Va*rhoa;

%*** Calculate air-side and water-side capacity rates

Ca = Ma*(CpAir+Wae*CpVap);
Ce = Me*CpLiq;

%*** Calculate air and water leaving temperatures

Tas = Q/Ca + Tae;


Tes = - Q/Ce + Tee;

%*** Calculate log mean temperature difference for a pure counter flow configuration
%*** in matlab language log is Natural logarithm log(e)=1

DTlm = ((Tes-Tae)-(Tee-Tas))/log((Tes-Tae)/(Tee-Tas));

%*** Calculate global heat transfert coefficient

UA = Q/DTlm;

%*** Calculate UAext and UAint as a repartition of UA


%*** UAext = 1/n UAint

UAint = (n+1)*UA;
UAext = (n+1)/n*UA;

end %function

8.2 AEROL
function[Q,eff,Cair, NUT, Tes, Cliq] = AEROL (Tee,Tae,Wae,Me,UAextRat,VaRat,UAintRat,MeRat)
%
%***********************************************************************
% REFERENCE : ASHRAE. Toolkit for HVAC System Energy Calculations, 1993
% Publication Morisot, Ecole des Mines de Paris à faire!
% AEROL : détermination des performances d'un aéroréfrigérant sec à debit maximal
% Les paramètres de caractérisation sont identifiés à l'aide
% du module PREPAEROL
% DEVELOPER : Olivier MORISOT, Stephane ROUJOL, PhD student, Ecole des Mines de Paris,
% REVIEWER :
% VERSION : 1.3
% DATE : 21/03/02
%
%***********************************************************************
% INPUT VARIABLES
% Me water mass flow rate [kg/s]
% Tee inlet water temperature [°C]
% Tae inlet air temperature [°C]
% Wae inlet air humidity ratio [kg water/ kg dry air]
% UAextRat air-side heat transfer coefficient at rating [W/°C]
% MaRat dry air mass flow rate at rating (constant) [kg/s]
% UAintRat water-side heat transfer coefficient at rating [w/°C]

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 12


% QelecRat fan energy rate at rating (constant) [W]

%
% OUTPUT VARIABLES
% Tes outlet water temperature [°C]
% Tas outlet air temperature [°C]
% Was outlet air humidity ratio [kg water/ kg dry air]
%Q total energy rate [W]
%
%**************************************************************************
%
% FUNCTION CALLED :
% HEATEX
%
%**************************************************************************
% NOTE Inputs must be column vectors of same size.
% expect rating values which are scalair values.
%**************************************************************************

%---- Data-----------------------------------------------------------------

small = 1.E-9; large = 1.E20;


ConfigHX =1; % counterflow

%---Parameters-------------------------------------------------------------

% ------Initialize constants-----------------------------------------------
Patm = 101325; CpAir = 1006; CpVap = 1830;
CpLiq = 4000; % assumed 10% ethylen glycol
Hfg = 2501000;
Rv = 461.24; deltaG = 0.622;

%--------------------------------------------------------------------------

Was = Wae;

Va=VaRat;

%*** Calculation of dry air mass flow rate

rhoa= Patm/Rv/(deltaG+Wae)/(Tae+273.15);
Ma=Va*rhoa;

%*** If both flows are zero, set outputs to inputs and return

if ((abs(Ma) < small) & (abs(Me) < small))


Tes= Tee;
Tas = Tae;
freturn
end %if

%*** Calculate water-side heat transfert coefficient as a function of water velocity in tubes
%*** (water mass flow assuming internal diameter and water density are constant)

UAint = UAintRat/MeRat^0.8*Me^0.8;

UAext = UAextRat/VaRat^0.67*Va^0.67; %*** not used currently ***%

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 13


%*** calculate the global heat transfert coefficient
UA = 1*(1/(1/UAext+1/UAint));

%*** Calculate air and liquid capacities

Cair = Ma*(CpAir+Wae*CpVap);
Cliq = Me*CpLiq;

%*** Determine the air and water outlet conditions using HEATEX function
%*** for a counterflow configuration for a dry coil

[Tes,Tas] = HEATEX (Cliq,Tee,Cair,Tae,UA,ConfigHX);


Q = Cliq*(Tee-Tes);
eff=Q/(Cair*(Tee-Tae));
NUT = UA/Cair;
%>0

end%for
end%End function

8.3 GAR
function[Tes,Q,Qelec,fin] = GAR (Tee,Tae,Wae,Me,UAextRat,VaRat,UAintRat,MeRat, Tcons, QelecRat)
%
%***********************************************************************
% GAR : determination de la consommation electrique et
% de la temperature de sortie d'eau d'un aero refrigerant
% DEVELOPER : Stephane Roujol, PhD student, Ecole des Mines de Paris,
% REVIEWER :
% VERSION : v 1.2
% DATE : 21/03/02
%
%***********************************************************************
% INPUT VARIABLES
%Tee inlet water temperature [°C]
% Tae inlet air temperature [°C]
% Wae inlet air humidity ratio [kg water/ kg dry air]
% UAextRat air-side heat transfer coefficient at rating [W/°C]
% VaRat air flow rate at rating [m^3/s]
% UAintRat water-side heat transfer coefficient at rating [w/°C]
% QelecRat fan energy rate at rating [W]

%
% OUTPUT VARIABLES
% Tes outlet water temperature [°C]
% Tas outlet air temperature [°C]
% Was outlet air humidity ratio [kg water/ kg dry air]
%Q total energy rate [W]
% Qelec fan energy consuption [W]
%
%**************************************************************************
%
% FUNCTION CALLED :
% HEATEX, AEROL
%
%---- Data-----------------------------------------------------------------

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 14


small = 1.E-9; large = 1.E20;
ConfigHX =1; % counterflow

%---Parameters-------------------------------------------------------------

% ------Initialize constants-----------------------------------------------
Patm = 101325; CpAir = 1006; CpVap = 1830;
CpLiq = 4000; % assumed 10% ethylen glycol
Hfg = 2501000;
Rv = 461.24; deltaG = 0.622;

%--------------------------------------------------------------------------

Was = Wae;

if (Tee>Tcons)

%*** Calculation of cooling capacity

[QRat,effRat,CairRat, NUTRat, Tesmin, Cliq]=AEROL(Tee,Tae,Wae,Me,UAextRat,VaRat,UAintRat,MeRat);

%*** Calculation of required cooling power

Qreq= Cliq * ( Tee -Tcons)

if (Qreq < QRat)

if(CairRat < Cliq)

%*** first evaluation of Cair

Cair = Qreq /(effRat*(Tee - Tae));

%*** first evaluation of eff

eff= ( 1- exp(-(NUTRat*(1-Cair/Cliq)))) / ( 1- (Cair/Cliq)*exp(-(NUTRat*(1-Cair/Cliq))));

%*** final evaluation of Cair

Cair = Qreq/(eff*(Tee - Tae));

else %*** Cair < or > at Cliq ?

Cair = Cliq ;

%*** first evaluation of eff

eff= (NUTRat * (Cliq / CairRat)) / ( ( NUTRat * (Cliq / CairRat)) +1)

Qcaircliq = Cliq * eff * ( Tee - Tae )

if ( Qcaircliq > Qreq ) %*** alors Cair < Cliq

%*** first evaluation of Cair

Cair = Qreq /(eff*(Tee - Tae));

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 15


%*** first evaluation of eff

eff= ( 1- exp(-(NUTRat * (Cliq / CairRat) *(1-Cair/Cliq)))) / ( 1- (Cair / Cliq)*exp(-(NUTRat*(Cliq / CairRat)*(1-


Cair/Cliq))));

%*** final evaluation of Cair

Cair = Qreq/(eff*(Tee - Tae));

eff= ( 1- exp(-(NUTRat * (Cliq / CairRat) *(1-Cair/Cliq)))) / ( 1- (Cair / Cliq)*exp(-(NUTRat*(Cliq / CairRat)*(1-


Cair/Cliq))));

else %*** autrement Cair > Cliq

%*** Calculation of eff by using NEWTON method

effreq = Qreq / ( Cliq * (Tee - Tae) )

%*** first loop


Cairit = 1.001 * Cair;

effiter1= ( 1- exp(-(NUTRat* (Cairit / CairRat) *(1-Cliq/Cairit)))) / ( 1- (Cliq/Cairit)*exp(-(NUTRat* (Cairit /


CairRat)*(1-Cliq/Cairit))))

Deff = (effiter1 - eff)/ (Cairit - Cair);

Cair2 = (( effreq - eff )/ Deff) + Cair;

%*** Second loop

Cairit = 1.001 * Cair2;

effiter2= ( 1- exp(-(NUTRat* (Cairit / CairRat) *(1-Cliq/Cairit)))) / ( 1- (Cliq/Cairit)*exp(-(NUTRat* (Cairit /


CairRat)*(1-Cliq/Cairit))))

Deff1 = (effiter2 - eff)/ (Cairit - Cair2);

Cair = (( effreq - eff )/ Deff1) + Cair2;

end
end

%*** evaluation of fraction of fan in use

f=Cair/CairRat;

%*** evaluation of hourly power consummed

Qelec =f * QelecRat;

Tes=Tcons;

Q=Qreq;

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 16


else

Tes = Tesmin;

Qelec = QelecRat;

Q=QRat
end

else

Tes = Tee;

Qelec = 0;

Q=0;

end

9. EXEMPLE DE FONCTIONNEMENT
%INPUTS PREPAERO
Me=2;
Tee=45;
Va=3.7;
Wae=0.08;
Tae=32;
Q=40000;
Qelec=1000;

%OUTPUT
UAext = 10776
UAint = 20367
VaRat = 3.7
MeRat = 2
QelecRat = 1000

%INPUT GAR
Tee = 45;
Tae = 24;
Wae = 0.008;
UAextRat=10776;
VaRat= 3.7;
UAintRat=20367;
Me=2 ;
MeRat=2;
Tcons=43;
QelecRat = 1000;

% OUTPUT

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 17


Tes =43
Q =16000
Qelec =222.2842

%INPUT GAR
Tee = 45;
Tae = 24;
Wae = 0.008;
UAextRat=10776.0;
VaRat= 10;
UAintRat=20367.0;
Me=1 ;
MeRat=1;
Tcons=38;
QelecRat = 1000;

% OUTPUT
Tes = 38
Q = 28000
Qelec = 709.3981

%INPUT GAR
Tee = 45;
Tae = 24;
Wae = 0.008;
UAextRat=10776.0;
VaRat= 10;
UAintRat=20367.0;
Me=1 ;
MeRat=1;
Tcons=43;
QelecRat = 1000;

% OUTPUT
Tes =43
Q =8000
Qelec =187.0750

% IMPUT GAR
Tee = 45;
Tae = 24;
Wae = 0.008;
UAextRat=10776.0;
VaRat= 1;
UAintRat=20367.0;

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 18


Me=0.1;
MeRat=1;
Tcons=35;
QelecRat = 1000;

% OUTPUT
Tes =35
Q =4000
Qelec =403.1464

% IMPUT GAR
Tee = 45;
Tae = 24;
Wae = 0.008;
UAextRat=10776.0;
VaRat= 1;
UAintRat=20367.0;
Me=1;
MeRat=1;
Tcons=35;
QelecRat = 1000;

% OUTPUT
Tes =38.7839
Q =2.4865e+004
Qelec =1000

10. SUIVI DES MODIFICATION

Date Version Auteur Modification


14/01/02 v2.0->v2.1 SR Régulation par rapport au nombre de ventilateur en fonctionnement
Création de GAR pour gérer la régulation
Modification des sorties de AEROL (NUT, Eff, Cair, Cliq)

Paramétrisation par rapport au débit volumique d’eau et non débit


massique d’air sec

29/01/02 V 2.1->V2.2 SR Prise en compte du cas où Ceau < Cair


20/03/02 V2.2->v2.3 SR Possibilité de faire varier Me

ConsoClim Cahier des Algorithmes réf.99079R ARO - V2.3 Mars 2002page 19