Vous êtes sur la page 1sur 113

POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.

0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Couverture
Version Française Page : 1 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

EUREPGAP
Points de Contrôle et
Critères de Conformité
Système raisonné de
culture et d'élevage
Version 2.0 Mars 2005
Applicable à partir du 1er Mars 2005

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 2 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

SOMMAIRE

INTRODUCTION
SECTION 1 MODULE APPLICABLE A L'ENSEMBLE DES EXPLOITATIONS
1. 1 TENUE DES ENREGISTREMENTS ET AUTO-EVALUATION INTERNE
1. 2 HISTORIQUE ET GESTION DU SITE
1. 3 MACHINES ET EQUIPEMENTS
1. 4 SANTE, SECURITE ET PROTECTION SOCIALE DES OUVRIERS
GESTION DES MATIERES POLLUANTES ET DES DECHETS, RECYCLAGE ET
1. 5
REUTILISATION
1. 6 GESTION DE L'ENVIRONNEMENT
1. 7 RECLAMATIONS
SECTION 2 MODULE APPLICABLE AUX CULTURES
2. 1 TRACABILITE
2. 2 VARIETES, SEMENCES ET SOUCHES MERES
2. 3 GESTION DU SOL ET DU SOUS-SOL
2. 4 UTILISATION DES ENGRAIS
2. 5 IRRIGATION ET FERTIGATION
2. 6 PROTECTION DES CULTURES
2. 7 RÉCOLTE ET MANIPULATION DES PRODUITS
2. 8 SANTÉ, SÉCURITÉ ET PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEURS
SECTION 3 MODULE APPLICABLE AUX GRANDES CULTURES
3. 1 VARIETES, SEMENCES ET SOUCHES MERES
3. 2 UTILISATION DES ENGRAIS
3. 3 PROTECTION DES CULTURES
3. 4 RÉCOLTE
3. 5 MANIPULATION DE LA RÉCOLTE
SECTION 4 MODULE APPLICABLE AUX FRUITS ET LEGUMES
4. 1 VARIÉTÉS ET PLANTS/ SEMENCES
4. 2 HISTORIQUE ET GESTION DES SITES
4. 3 GESTION DU SOL ET DU SOUS-SOL
4. 4 USAGE D ENGRAIS
4. 5 IRRIGATION
4. 6 PROTECTION VÉGÉTALE
4. 7 RÉCOLTE
4. 8 MANUTENTION DES PRODUITS
4. 9 SANTÉ, SÉCURITÉ ET PROTECTION SOCIALE DES OUVRIERS
4 . 10 PROBLÈMES LIÉS À L ENVIRONNEMENT
SECTION 5 MODULE DE BASE APPLICABLE AUX ELEVAGES DE BETAIL
5. 1 HISTORIQUE DU SITE
5. 2 PERSONNEL
5. 3 ACHAT, IDENTIFICATION ET TRACABILITE DU BETAIL
5. 4 ALIMENTATION ET ABREUVEMENT DU BETAIL
5. 5 STABULATIONS
5. 6 SANTE ANIMALE
5. 7 MEDICAMENTS
5. 8 ELIMINATION DU BETAIL MORT

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 3 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

SECTION 6 MODULE APPLICABLE AUX BOVINS ET AUX OVINS


6. 1 IDENTIFICATION ET TRACABILITE
6. 2 BETAIL DE REPRODUCTION ET JEUNE BETAIL
6. 3 ALIMENTS, FOURRAGE
6. 4 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS
6. 5 HYGIENE
6. 6 TRAITEMENT
SECTION 7 MODULE APPLICABLE A L'INDUSTRIE LAITIERE
7. 1 INSCRIPTION LEGALE
7. 2 ALIMENTATION
7. 3 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS
7. 4 SANTE DES VACHES LAITIERES
7. 5 TRAITE
7. 6 INSTALLATIONS DE TRAITE
7. 7 HYGIENE
7. 8 PRODUITS D'EPURATION ET AUTRES PRODUITS CHIMIQUES
SECTION 8 MODULE APPLICABLE A L'ELEVAGE PORCIN
8. 1 ORIGINE DES ANIMAUX
8. 2 IDENTIFICATION DES PORCS
8. 3 JEUNE BETAIL
8. 4 ALIMENTATION ET ABREUVEMENT
8. 5 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS

8. 6
PORCS ELEVES A L'EXTERIEUR (N/A si l'exploitation n'élève pas de porcs à l'extérieur)
8. 7 EQUIPEMENTS MECANIQUES
8. 8 SANTE DES PORCS
8. 9 MAÎTRISE DE L'HYGIENE ET LUTTE CONTRE LES NUISIBLES
8 . 10 TRAITEMENT
8 . 11 CHARGEMENT POUR ENVOI A L'ABATTAGE
8 . 12 PORCS ACCIDENTES ET BETAIL MORT
8 . 13 CONCLUSIONS
SECTION 9 MODULE APPLICABLE A L'ELEVAGE AVICOLE
9. 1 Origine des oiseaux
9. 2 NORME APPLICABLE AUX ELEVAGES DE REPRODUCTION (N/A en l'absence de reproduction)
9. 3 NORME APPLICABLE AUX COUVOIRS. N/A si l'exploitation ne dispose pas de couvoirs.
9. 4 INSTALLATIONS D'ALIMENTATION ET D'ABREUVEMENT DES OISEAUX
9. 5 ÉLEVAGE EN POULAILLER (N/A si les oiseaux ne sont pas élevés en poulailler)
9. 6 ÉLEVAGE AVICOLE EN PLEIN AIR. N/A si les oiseaux ne sont pas élevés en plein air.
9. 7 EQUIPEMENTS MECANIQUES
9. 8 SANTE ANIMALE
9. 9 MAÎTRISE DE L'HYGIENE ET LUTTE CONTRE LES NUISIBLES
9 . 10 MANIPULATION
9 . 11 SUIVI DES RESIDUS
9 . 12 PROCEDURES D'URGENCE
9 . 13 CONTRÔLE
9 . 14 PERSONNEL

9 . 15 ABATTAGE DES VOLAILLES GRIEVEMENT MALADES DANS DES CONDITIONS


HUMAINES
9 . 16 EXPEDITION ET TRANSPORT

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 4 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

INTRODUCTION
Principes
Le présent document définit le cadre des Bonnes pratiques agricoles (ou GAP, abréviation de "Good Agricultural Practices") spécifiant les
éléments essentiels au développement de meilleures pratiques d'élevage et de culture de fruits et légumes et de grandes cultures au niveau
mondial. Ils constituent le niveau minimal acceptable pour les leaders mondiaux de la grande distribution. Il se peut toutefois que certains
distributeurs ou producteurs aient adopté des normes plus strictes que celles décrites dans le présent document. Ce dernier n'a aucun caractère
prescriptif à l'égard des méthodes de production agricole.

Les membres d'EUREPGAP souhaitent féliciter les nombreux producteurs, groupements de producteurs et fédérations agricoles, les programmes
régionaux et nationaux pour l'énorme progrès déjà accompli dans le développement et la mise en oeuvre de systèmes de meilleures pratiques
agricoles. Les membres d'EUREPGAP tiennent également à encourager les efforts visant à améliorer les moyens des producteurs dans ce
domaine. À cet égard, le présent cadre GAP, qui définit les éléments clefs des meilleures pratiques agricoles actuelles, devrait être utilisé comme
un modèle permettant d'évaluer les pratiques actuelles et de fournir une aide aux développements futurs.

La composition modulaire du système raisonné de culture et d'élevage permet aux producteurs de regrouper plusieurs audits de plusieurs produits
en un seul et unique audit .

EUREPGAP offre de nombreux avantages aux producteurs :


1. Réduction des risques relatifs à la sécurité alimentaire dans la production primaire mondiale
- en encourageant le développement et l'adoption de programmes d'assurance agricole nationaux et régionaux

- en procurant au consommateur et au producteur une norme de référence claire, basée sur une évaluation des risques HACCP
- en participant à l'amélioration continue et à la transparence par la consultation et l'adoption de plates-formes de communication technique
dans l'ensemble de la chaîne alimentaire.

2. Réduction des coûts de conformité

- en évitant la réalisation de plusieurs audits de produits dans des exploitations à activité mixte et en effectuant un seul et unique audit.
- en évitant la multiplication des exigences des acheteurs, les distributeurs et les prestataires de services de l'agroalimentaire membres
d'EUREPGAP transféreront leurs approvisionnements au fil du temps vers des sources approuvées EUREPGAP
-en évitant la multiplication de dispositions réglementaires grâce à une initiative volontaire de l'industrie
-en établissant une harmonisation mondiale débouchant sur une situation plus juste pour tout le monde
-en permettant aux producteurs de choisir leur organisation de certification parmi une liste d'organismes obéissant à des exigences
EUREPGAP strictement définies.

3. Amplification de l'intégrité des programmes d'assurance agricole dans le monde entier :


- en définissant et en imposant un niveau commun des compétences des auditeurs ;
- en définissant et en imposant un niveau commun du compte rendu de vérification ;
- en définissant et en imposant un niveau commun des mesures à prendre en cas de non-conformités ;
- en harmonisant l'interprétation des critères de conformité.

Contrôle indépendant :
La certification EUREPGAP est attribuée aux producteurs après un contrôle indépendant effectué par un organisme de contrôle agréé par
EUREPGAP.

Les documents du programme sont les suivants :


1. Les Modalités générales EUREPGAP définissent les exigences régissant le mode de gestion du référentiel.
2. Les Points de contrôle et les critères de conformité EUREPGAP (PCCC) constituent le référentiel auquel le producteur devra se conformer.
Ils fournissent des détails spécifiques concernant la démarche que le producteur devra suivre pour être conforme avec chacune des exigences du
programme.
3. La check-list EUREPGAP constitue la base de l audit externe du producteur. L'audit interne annuel obligatoire devra être réalisé à l'aide de ce
même document.

Tel que décrit dans les Modalités générales EUREPGAP, ce programme se divise en trois parties : Exigences Majeures, Exigences Mineures et
Recommandations.

L'ensemble des points de contrôle doit être audité. Les possibilités de réponses sont : conformité (oui), non-conformité (non), ou non-applicable
(N/A). La réponse N/A ne peut être attribuée aux points de contrôle pour lesquels le critère de conformité fait apparaître la mention "N'est pas N/A".

La législation a priorité sur EUREPGAP lorsqu'elle s'avère plus exigeante. Le niveau de conformité pour la législation est une "Exigence Majeure".
En l'absence de législation (ou lorsque celle-ci n'est pas aussi rigoureuse), EUREPGAP représente le niveau de conformité minimum acceptable.
Quel que soit le niveau de conformité requis dans le cadre d'EurepGAP, toute législation applicable plus rigoureuse qu'EurepGAP doit être
respectée dans le pays où le producteur en cours de certification exerce son activité.

Les directives servant de référence sont fournies séparément et les mises à jour éventuellement nécessaires sont effectuées indépendamment de
ce document. Les utilisateurs devront toujours se référer aux dernières directives de référence, que l'on peut consulter sur www.eurep.org.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 5 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

INTRODUCTION (suite)
Clause de non-responsabilité :
Les organismes de certification agréés par FoodPlus GmbH et EUREPGAP ne sont juridiquement pas responsables de la sécurité du produit
certifié conforme au présent référentiel. En aucun cas FoodPLUS GmbH, ses employés ou agents ne seront responsables des pertes, dommages,
frais, coûts ou dépenses de quelque nature que ce soit (y compris les pertes indirectes) qu'un producteur pourrait subir à cause, ou comme
conséquence directe ou indirecte, de l'administration de FoodPLUS GmbH, de ses employés ou agents ou de l'accomplissement de leurs
obligations respectives par rapport au Programme, sauf dans la mesure où ces pertes, dommages, frais, coûts et/ou dépenses découlent de la
négligence grave déterminée de manière définitive sur le plan juridique ou d'un défaut délibéré de cette personne.

Copyright :
© Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH: Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne); Allemagne, y compris tous les documents du
référentiel. La reproduction et la diffusion ne sont autorisées que sous une forme inchangée.

Inscription :
Se référer aux chapitres 4 et 10 des Modalités générales EUREPGAP concernant les exigences relatives à la procédure d'inscription et de
certification.

Définitions :
Se référer à l'annexe 10 des Modalités générales pour une définition claire des termes utilisés dans le présent document.

Structure du Référentiel :

STAGES IN PRODUCTION COVERED BY EUREPGAP IFA CPCC AND AUDIT/INSPECTION

EX-FARM PROCESS/
SLAUGHTER

2.0 3.0 COMBINABLE CROPS


1.0
CROPS
BASE 4.0 FRUIT AND VEGETABLES

ALL
FARMS 5.0 POULTRY 9.0 10
BASE
LIVE- LIVE-
STOCK PIG 8.0 STOCK
BASE
TRANS-
CATTLE & SHEEP 6.0 DAIRY 7.0 PORT

EUREPGAP Recognition of external standards for:


FEED, FORAGE, VETS, TRANSPORT.

= Audit Process Flow = EUREPGAP Specific Module

= N° EUREPGAP CPCC Module = EUREPGAP Specific Module

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 6 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

INTRODUCTION (continued)
Crops Modules' Structure:
STAGES IN PRODUCTION OF PRODUCE COVERED BY EUREPGAP CPCC

N/A answers
allowed when
CROP PRODUCE no Produce
Handled

Storage,
Crop Harvest and
Seed, Nursery Site Selection Washing,
Production Transport
Treatm ent

Environm ent, Waste & Pollution, Operator Health, Safety & W elfare

Docum entation, Traceability and Quality System Requirem ents

Additional Quality Management Systems required for Farmer Groups (see General Regulations)

= Production Process Flow = Additional EUREPGAP requirements Seed = Process Step

Livestock Modules' Structure:

STAGES IN PRODUCTION COVERED BY EUREPGAP IFA CPCC, LIVESTOCK M ODULES

BIRTH/
EX-FARM
SOURCING

May be N/A May be N/A M ay be N/A

Housing/ Medicines, Dispatch


Rearing/ W elfare &
Feed & Facilities/ Transport
Breeding Young
Water Mechanical Health,
Animals Hygiene
Fixtures Culls

W aste & Pollution, W orker Health, Safety & W elfare, Environment, Emergencies

Records, Traceability, Training, Veterinary services

Additional Quality Management System required for Farmer Groups (see General Regulations)

= Production Process Flow = Additional EUREPG AP requirements Dispatch = Process Step

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-Mar05
Section : Introduction
Version française Page: 7 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"

INTRODUCTION (continued)
Poultry Module Structure:
STAGES IN PRODUCTION COVERED/NOT COVERED BY EUREPGAP IFA CPCC, POULTRY MODULE

BIRTH/
EX-FARM
SOURCING

M ay be N/A M ay be N/A May be N/A

Housed
Housing/ Medicines, Dispatch
Rearing
Parent Hatching, Feed & Facilities/ Welfare &
Breeder Transport
Chicks Water Mech. Health,
Fixtures Outdoor
Hygiene Culls
Rearing

Waste & Pollution, Worker Health, Safety & Welfare, Environment, Emergencies

Records, Traceability, Training, Plans and Policies

Additional Quality Management System required for F armer Groups (see G. Regs.)

= Production Process Flow = Additional EUREPGAP requirements Dispatch = Process Step

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH,


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 8 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 MODULE APPLICABLE A L'ENSEMBLE DES EXPLOITATIONS T1
1 . 1 TENUE DES ENREGISTREMENTS ET AUTO-EVALUATION INTERNE T2
Les producteurs tiennent à jour leurs enregistrements pendant un minimum
de deux ans, voire plus si la loi l'exige. Ils ne sont pas tenus de fournir des
Tous les enregistrements requis lors du contrôle sont-ils accessibles et enregistrements rétrospectifs remontant à une date antérieure à leur
Exigence
1 . 1 . 1 conservés pendant une durée minimum de deux ans ou plus si des points demande d'inscription à EUREPGAP. Les nouveaux candidats doivent
de contrôle l'exigent expressément ? disposer d'enregistrements complets sur au moins trois mois avant la date
mineure
du contrôle. N'est pas N/A. (Contrôle croisé avec les points 5.3.2, 8.1.3 et
8.4.3, 3 ans)

Le producteur entreprend-il au minimum une auto-évaluation interne par an Il existe des documents qui prouvent que l'auto-évaluation interne Exigence
1 . 1 . 2
d'après la Norme EUREPGAP ? EUREPGAP a été réalisée une fois par an. N'est pas N/A. majeure

Exigence
1 . 1 . 3 L'auto-évaluation interne a-t-elle été documentée et enregistrée ? La check-list EUREPGAP a été complétée et documentée. N'est pas N/A.
majeure

Des mesures correctives efficaces ont-elles été prises à la suite des non- Des mesures correctives efficaces sont documentées et ont été mises en Exigence
1 . 1 . 4
conformités identifiées lors de l'auto-évaluation interne ? oeuvre. N'est pas N/A. majeure
Le producteur est en mesure de prouver qu'un plan a été élaboré et mis en
oeuvre pour aborder les problèmes qui ont été à l'origine de la non-
conformité aux exigences mineures relevée lors du précédent contrôle
Toute non-conformité aux exigences mineures qui aurait été identifiée en
externe et qu'il en a résulté une amélioration de la conformité aux points Exigence
1 . 1 . 5 externe lors du précédent contrôle a-t-elle donné lieu à l'application d'un
respectifs. Lorsque la cause de la non-conformité ne provient pas du majeure
plan d'action en vue de corriger cette non-conformité ?
producteur, il devra être en mesure de prouver qu'il s'est efforcé de
manière soutenue de trouver une solution. N'est pas N/A sauf s'il s'agit du
premier contrôle.
1 . 2 HISTORIQUE ET GESTION DU SITE T2
Cette section a pour but de veiller à ce que les terres, bâtiments et autres
locaux constituant la structure de l'exploitation soient gérés
Principe
convenablement afin de garantir la sécurité de la production alimentaire et
la protection de l'environnement.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 9 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 2 . 1 Historique du site T3
Une évaluation visuelle est nécessaire pour s'assurer que les locaux sont
appropriés pour l'utilisation envisagée et qu'ils sont entretenus et en bon
Les exploitations et autres locaux sont-ils appropriés pour l'utilisation
état. Ceci inclut l'évaluation des locaux, par exemple le contrôle des Exigence
1 . 2 . 1 . 1 envisagée ? Sont-ils tenus en bon état et utilisés en vue d'atteindre les
canalisations, de la structure du sol et du climat pour le bétail élevé à mineure
objectifs de la présente norme ?
l'extérieur. L'équipement d'abreuvement et d'alimentation est approprié
pour le bétail, entre autres. N'est pas N/A.

Un système d'enregistrement a-t-il été mis en place pour chaque unité de


production ou autre entité afin de fournir en permanence des Les enregistrements actuels devront fournir un historique de production
1 . 2 . 1 . 2 enregistrements relatifs à la production de bétail vivant et aux autres pour tous les champs (sur au moins une rotation) et bâtiments (sur au Recom.
activités agroalimentaires réalisées sur ces entités ? Les enregistrements moins 5 ans).
sont-ils conservés de manière ordonnée et mis à jour régulièrement ?

La conformité doit être vérifiée par un contrôle visuel. Il existe un plan ou


Un système de référence a-t-il été mis en place ? Il permettra d'identifier
une carte de l'exploitation identifiant chacun des champs et des bâtiments Exigence
1 . 2 . 1 . 3 sur un plan ou une carte de l'exploitation, les champs, les parcelles, les
ainsi que chacune des parcelles et des étables par une caractéristique mineure
cours, les étables ou autres surfaces/locaux exploité(e)s.
physique qui renvoie au système d'identification. N'est pas N/A.

Une évaluation des risques documentée (une évaluation orale est


suffisante) devra être réalisée lorsque de nouvelles cultures ou de
Tout changement de site (p.ex. changement de culture ou d'élevage) devra
nouvelles activités d'élevage sont sur le point d'être introduites sur des
impliquer la réalisation d'une évaluation des risques en prenant en compte
sites existants ou lorsque de nouveaux sites sont envisagés pour les Exigence
1 . 2 . 1 . 4 l'utilisation antérieure des terres ou des sites ainsi que tous les effets
cultures ou l'élevage. L'évaluation des risques doit prendre en compte mineure
potentiels de la production sur les cultures adjacentes, l'élevage et les
l'historique du site (cultures/élevages) et l'impact du type d'exploitation
autres activités.
proposé sur les élevages/cultures adjacent(e)s et l'environnement (voir
Directives EurepGAP sur l'Evaluation des Risque pour les nouveaux sites).

1 . 2 . 2 Gestion du site T3
Un plan de gestion a-t-il été élaboré avec la définition des stratégies visant
à minimiser l'ensemble des risques identifiés, tels que la pollution ou la
Le plan de gestion englobe la stratégie mise en oeuvre en vue de satisfaire
1 . 2 . 2 . 1 contamination des sources d'eau potable ? Les résultats de cette analyse Recom.
aux objectifs du point de contrôle spécifique.
sont-ils enregistrés et utilisés en vue de justifier l'adéquation du site en
question ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 10 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le plan de gestion comprend-il le plan d'assolement qui permet de
minimiser les risques de dépendance par rapport à des produits Le plan de gestion englobe la stratégie mise en oeuvre en vue de satisfaire
1 . 2 . 2 . 2 phytosanitaires, d'optimiser l'utilisation d'engrais artificiels et organiques, aux objectifs du point de contrôle spécifique. La conformité aux exigences Recom.
de maintenir la structure et l'état du sol et de minimiser l'utilisation de du plan environnemental peut servir de preuve si la loi l'exige.
médicaments pour les animaux tout en préservant le bien-être animal ?

1 . 2 . 3 Lutte contre les nuisibles T3


Toutes les entrées des bâtiments contenant du matériel de multiplication,
des produits récoltés, du bétail, des aliments ou les équipements Exigence
1 . 2 . 3 . 1 Contrôle visuel. N'est pas N/A sauf en cas d'élevage extensif.
susceptibles d'entrer en contact avec eux sont-elles protégées de manière mineure
adéquate afin de prévenir le plus possible toute invasion parasitaire ?

Plan des sites et des appâts. N'est pas N/A sauf en l'absence justifiée
Les emplacements des applications antiparasitaires sont-ils identifiés sur Exigence
1 . 2 . 3 . 2 d'utilisation d'appâts pour la lutte contre les nuisibles sur l'exploitation (par
un plan du site ? mineure
ex. dans le cas de l'élevage extensif).

Les appâts sont-ils disposés de manière à ce que les espèces non visées Observation visuelle. Les espèces non visées ne doivent pas avoir accès Exigence
1 . 2 . 3 . 3
n'y aient pas accès ? aux appâts. mineure

Les enregistrements relatifs aux contrôles de la situation phytosanitaire et


au suivi des mesures prises dans le cadre du plan d'action sont
disponibles. Le producteur peut posséder ses propres enregistrements.
Des contrôles doivent être effectués dès lors que la présence de nuisibles
Les enregistrements détaillés des contrôles de la situation phytosanitaire et Exigence
1 . 2 . 3 . 4 est constatée. En cas de présence de parasites, il est nécessaire de
des mesures nécessaires mises en oeuvre sont-ils conservés ? mineure
pouvoir recourir à un contact extérieur ou de prouver que l'exploitation
dispose en interne des capacités de mettre en place une lutte contre les
nuisibles. (Contrôle croisé avec le module sur l'élevage porcin (8.9.1) et sur
l'élevage avicole (9.9.11)).

Afin d'éviter l'établissement d'un milieu favorable à la prolifération de


Contrôle visuel. Il n'y a aucune trace de milieux favorables à la prolifération
parasites et de maladies, aucune litière et aucun déchet ne devront être Exigence
1 . 2 . 3 . 5 de parasites / maladies dans les endroits situés à proximité immédiate des
présents sur l'exploitation. Celle-ci a-t-elle pris des mesures appropriées à majeure
bâtiments de production et de stockage où se trouvent les litières / déchets.
l'évacuation des déchets ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 11 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 3 MACHINES ET EQUIPEMENTS T2
Les camions et les remorques prévus pour le transport de céréales ou
fourrages sont-ils nettoyés et ajustés pour le transport de matières Le personnel est conscient des exigences lors de l'entretien. Contrôle visuel
Exigence
1 . 3 . 1 premières destinées à la chaîne alimentaire ? Un soin tout particulier est-il des véhicules de transport. N'est pas N/A sauf en l'absence de céréales et
apporté à la propreté des remorques ayant la double fonction afin d'éviter de fourrages sur l'exploitation.
majeure
toute contamination ?
Les chargeurs utilisés pour le chargement des céréales ou des fourrages
sont-ils tous nettoyés avant utilisation ? Un soin tout particulier est-il Contrôle visuel. Les chargeurs sont propres, secs et tenus en bon état afin Exigence
1 . 3 . 2
apporté à la propreté des chargeurs ayant la double fonction afin de d'éviter toute nuisance aux biens transportés. majeure
prévenir toute contamination ?
Les équipements de conditionnement des céréales ou des fourrages sont-
Les enregistrements ainsi que les instructions du fabriquant doivent être Exigence
1 . 3 . 3 ils entretenus et nettoyés conformément aux instructions du fabricant ?
disponibles. N/A en l'absence de tels équipements. mineure
Existe-t-il des enregistrements ?
1 . 4 SANTE, SECURITE ET PROTECTION SOCIALE DES OUVRIERS T2
Le personnel joue un rôle clef dans la sécurité et l'efficacité du
fonctionnement de toute exploitation. Cette section a pour objet de garantir
la sécurité sur le lieu de travail. Tous les ouvriers devront : comprendre
quelles sont leurs obligations et avoir la compétence nécessaire pour les Principe
remplir ; disposer des équipements appropriés pour pouvoir travailler en
toute sécurité ; et pouvoir obtenir, en cas d'accidents, une assistance
appropriée et rapide.
1 . 4 . 1 Santé et Sécurité des Ouvriers T3
Toute exploitation employant plus de cinq personnes devra définir un plan
exhaustif de sécurité et de santé sur la base d'une évaluation exhaustive Lorsque cinq personnes, y compris les propriétaires, sont employées à
des risques documentée par écrit. Ce plan devra considérer toutes les plein temps ou à temps partiel sur l'exploitation, il est nécessaire de
Exigence
1 . 4 . 1 . 1 substances et situations susceptibles d'être nuisibles à la santé et couvrir disposer au moins d'un plan écrit de Santé et de Sécurité sur l'Exploitation.
tous les aspects de l'exploitation. L'évaluation des risques et le plan L'évaluation exhaustive des risques documentée peut être générique. N/A
mineure
devront être revus et mis à jour en cas de changement important et au uniquement si l'exploitation emploie moins de cinq personnes.
moins une fois par an.
Toutes les exploitations disposent-elles d'un plan exhaustif de sécurité et
de santé sur la base d'une évaluation des risques globale documentée par
Toutes les exploitations devront disposer au moins d'un plan écrit de santé
écrit ? Ce plan devra considérer toutes les substances et situations
1 . 4 . 1 . 2 et de sécurité sur l'exploitation. L'évaluation exhaustive des risques Recom.
susceptibles d'être nuisibles à la santé ainsi que tous les aspects de
documentée peut être générique.
l'exploitation. L'évaluation des risques et le plan devront être revus et mis à
jour au moins une fois par an.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 12 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le plan de santé et de sécurité devra comprendre de manière détaillée :
- la gestion des questions relatives à la santé et à la sécurité ;
- des procédures relatives aux rapports d'accidents ;
- des informations concernant l'emplacement des kits de premiers secours
et du manuel relatif aux accidents et aux incidents graves ;
- les exigences relatives à la formation du personnel ;
- des informations concernant les équipements de sécurité et les tenues de Le champ d'application du plan est conforme au Point de Contrôle
Exigence
1 . 4 . 1 . 3 protection ; concerné. N/A uniquement lorsque l'exploitation emploie moins de 5
- des informations concernant les mesures préventives visant à réduire ouvriers en conformité avec le point 1.4.1.1.
mineure
l'exposition des ouvriers à la poussière, aux bruits, aux gaz toxiques et
autres dangers.
- l'identité de la/des personne(s) devant être avertie(s) en cas d'accident ou
d'incident dangereux ;
- les informations nécessaires pour joindre le médecin local, l'hôpital le
plus proche et d'autres services d'urgence.

Preuve de la sensibilisation du personnel lors de l'entretien. N/A


Tous les employés devront être sensibilisés et se conformer aux exigences Exigence
1 . 4 . 1 . 4 uniquement lorsque l'exploitation emploie moins de 5 ouvriers en
du plan de santé et de sécurité de l'exploitation. mineure
conformité avec le point 1.4.1.1.

Les informations relatives à la santé et la sécurité sont-elles fournies et/ou Les informations sont disponibles dans la/les langue(s) parlée(s) par le
Exigence
1 . 4 . 1 . 5 affichées dans une langue correspondant à la nationalité du personnel personnel. Lors de l'entretien, le personnel se montre également sensibilisé
employé ou dans la langue parlée par l'employé ? à ces questions. N'est pas N/A.
mineure

Existe-t-il un tableau d'urgence situé bien visiblement à proximité du


téléphone fournissant des informations concernant :
- une carte de référence de l'exploitation ?
- l'itinéraire à partir de la caserne des pompiers la plus proche ?
- l'emplacement des extincteurs ? Un tableau d'urgence est situé bien visiblement à proximité du téléphone et
1 . 4 . 1 . 6 Recom.
- l'emplacement des sources d'eau pour lutter contre les incendies ? comprend la totalité des informations requises. N'est pas N/A.
- l'emplacement des systèmes d'arrêt d'urgence de l'alimentation en
électricité, gaz et eau ?
- le numéro de téléphone d'urgence du fournisseur d'électricité ?
- le numéro de téléphone d'urgence du fournisseur d'eau ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 13 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 4 . 2 Formation T3

Tous les employés sont-ils formés et instruits de manière adéquate en


fonction de l'activité exercée ?

Toute personne exerçant une activité ou prenant des décisions de gestion


ou exécutant des opérations susceptibles d'avoir un impact important sur
les consommateurs, les opérateurs, l'environnement, le bétail vivant ou les
cultures devrait montrer certaines compétences qui auront été acquises
lors d'un enseignement, d'une formation et/ou d'une
expérience/connaissance professionnelle adéquats
(expérience/connaissance professionnelle uniquement pour les
exploitations de moins de 5 employés). Les responsabilités et tâches du personnel doivent être identifiées. Des
En ce qui concerne le bétail vivant, des connaissances des domaines preuves concernant les compétences du personnel ont été constatées lors
suivants seront requises : de l'entretien sur la base de diplômes/formations. Pour les exploitations
- le bien-être animal ; n'employant pas plus de 5 personnes à temps plein ou à temps partiel, Exigence
1 . 4 . 2 . 1
- l'application adéquate de médicaments ; propriétaires inclus, à un moment quelconque de l'année, l'exploitation est mineure
- la nutrition animale ; en mesure de démontrer la compétence du personnel par des
- les déchets agricoles ; connaissances et/ou expériences professionnelles uniquement. N'est pas
(Les critères mentionnés ci-dessus sont traités dans les référentiels N/A.
EUREPGAP relatifs à la production porcine (clause 8.10.1) et à la
production avicole (clause 9.14.1).
En ce qui concerne les grandes cultures, des connaissances sur les domaines suivants seront requises :
- utilisation des produits phytosanitaires ;
- utilisation d'engrais.
Les Modules EUREPGAP applicables aux grandes cultures et aux fruits
et légumes font continuellement référence aux critères de conformité
mentionnés ci-dessus.
Chacun des membres du personnel devrait recevoir une formation
aux objectifs du présent référentiel / protocole.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 14 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Toutes les personnes manipulant et/ou administrant des médicaments, des
Le personnel effectuant de telles tâches doit être identifié. Les
produits chimiques, des désinfectants ou autres substances dangereuses
enregistrements doivent être examinés minutieusement et comprendre les
devront disposer de certificats de compétence et/ou de preuves de Exigence
1 . 4 . 2 . 2 certificats nationaux significatifs, les attestations de formation, les preuves
qualifications similaires, tels que requis par la législation locale pour des mineure
des compétences ainsi que les autorisations nécessaires à la réalisation de
tâches spécifiques. Il en est de même de toute personne manipulant des
telles tâches. N'est pas N/A.
équipements complexes ou dangereux.

Les normes relatives à l'hygiène de l'exploitation devront être documentées


et adoptées par le personnel sur les exploitations de plus de 5 employés et
ne pratiquant pas l'élevage avicole (ce point est traité spécifiquement dans
Sur les exploitations ne pratiquant pas l'élevage avicole et employant plus
le module sur l'élevage avicole). Le personnel devra recevoir une formation
de 5 personnes à plein temps ou à temps partiel, propriétaires inclus, à un
de base sur les exigences relatives à l'hygiène de l'exploitation. La
moment quelconque de l'année, l'ensemble du personnel a pris
formation devra donner un aperçu sur :
connaissance du référentiel relatif à l'hygiène de l'exploitation et l'a signé. Exigence
1 . 4 . 2 . 3 - la nécessité de se laver les mains ;
Ce dernier reprend les points mentionnés dans le Point de Contrôle. Lors mineure
- la protection des plaies ;
de l'entretien, le personnel est conscient des exigences. N'est pas N/A sauf
- l'autorisation de fumer, manger et boire uniquement dans les lieux prévus
sur les exploitations de moins de 5 employés et ne pratiquant pas l'élevage
à cet effet ;
avicole. Contrôle croisé avec le point 9.9.5.
- la notification de toute infection ou de toute autre circonstance
significative ;
- l'utilisation de tenues de protection appropriées.

1 . 4 . 3 Risques, Premiers Secours, Fiches Techniques, Equipement et Vêtements de Protection T3


Les fiches techniques des fabricants ou toute autre information utile sont- Des fiches techniques sont disponibles. Sinon, l'exploitation doit pouvoir
Exigence
1 . 4 . 3 . 1 elles conservées pour toutes les substances utilisées qui présentent un prouver qu'elles peut se les procurer par un accord avec une organisation
risque pour la santé des employés ? responsable.
mineure

Des trousses de premiers secours sont-elles disponibles sur tous les sites Il existe des trousses de premiers secours sur tous les sites et, le cas Exigence
1 . 4 . 3 . 2
permanents et à proximité des travaux des champs ? échéant, dans les champs. Contrôle de leur contenu. N'est pas N/A. mineure

Les dangers sont-ils clairement identifiés à l'aide de panneaux Exigence


1 . 4 . 3 . 3 Présence de panneaux d'avertissement. N'est pas N/A.
d'avertissement implantés à des endroits appropriés ? mineure
Un équipement de protection est-il disponible en cas de besoin pour tous
les employés (y compris les sous-traitants) ? Les employés portent-ils, si Un équipement est disponible et utilisé si nécessaire. Lors de l'entretien, le Exigence
1 . 4 . 3 . 4
nécessaire, des dispositifs de protection respiratoire, des oreilles et des personnel se montre conscient de cette nécessité. N'est pas N/A. mineure
yeux appropriés ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 15 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 4 . 4 Protection Sociale des Ouvriers T3
Dans les exploitations employant 5 personnes à plein temps ou à temps
partiel, y compris les propriétaires, à un moment quelconque de l'année
Dans toutes les exploitations de plus de 5 employés, un membre de la (dans toutes les exploitations pour le champ d'application des fruits et
Exigence
1 . 4 . 4 . 1 direction est-il clairement désigné comme responsable des questions légumes), un membre de la direction doit être responsable de la santé, la
relatives à la santé, à la sécurité et à la protection sociale des ouvriers ? sécurité et la protection sociale des ouvriers. Ceci doit être spécifié dans
mineure
des accords contractuels avec les employés, lorsque l'exploitation fait
appel à des travailleurs extérieurs.

Lorsqu'une exploitation emploie 5 personnes à plein temps ou à temps


partiel, y compris les propriétaires, à un moment quelconque de l'année
(dans toutes les exploitations pour le champ d'application des fruits et
Sur toutes les exploitations de plus de 5 employés, il est recommandé à la
légumes), la direction et les employés du site doivent se réunir au moins
direction d'organiser des réunions régulières avec les employés afin de
deux fois par an et discuter ouvertement des questions affectant
permettre une communication réciproque et de discuter ouvertement des
l'exploitation et afférant à la santé, la sécurité et la protection sociale des
1 . 4 . 4 . 2 questions affectant l'exploitation et afférant à la santé, à la sécurité et à la Recom.
ouvriers (sans aucune crainte, intimidation ou rétribution). Des
protection sociale des ouvriers. Les enregistrements relatifs à de telles
enregistrements de ces réunions sont conservés. Ils constituent la preuve
réunions sont-ils disponibles pour servir de preuve que la direction est à
que les réunions ont bien eu lieu. Les préoccupations des ouvriers
l'écoute des préoccupations des ouvriers ?
concernant les questions de santé, de sécurité et de protection sociale ont
été enregistrées. L'auditeur n'est pas censé juger l'exactitude du contenu
ou le résultat de ces enregistrements.

Les locaux d'habitation destinés aux ouvriers sur l'exploitation sont


Les locaux d'habitation sur l'exploitation sont-ils habitables? Disposent-ils habitables. Ils sont équipés des installations de base, de l'alimentation en Exigence
1 . 4 . 4 . 3
des installations et équipements sanitaires de base? eau courante, des toilettes, des canalisations et de l'électricité. Le toit, les mineure
fenêtres et les portes sont en bon état.
1 . 5 GESTION DES MATIERES POLLUANTES ET DES DECHETS, RECYCLAGE ET REUTILISATION T2
1 . 5 . 1 Efficacité énergétique T3
Toutes les exploitations devraient mettre en oeuvre une politique d'énergie
Toutes les exploitations prennent-elles des mesures visant à optimiser la (qui n'a pas nécessairement besoin d'être documentée). Toutes les
1 . 5 . 1 . 1 Recom.
consommation d'énergie et à minimiser les déchets ? exploitations devraient mettre en oeuvre des mesures visant à assurer
l'efficacité énergétique ainsi que des calendriers de maintenance.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 16 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 5 . 2 Identification des déchets et des matières polluantes T3
Les exploitations possèdent-elles toutes un plan de gestion des déchets
Un plan de gestion des déchets doit être disponible sous forme écrite. Il
1 . 5 . 2 . 1 sous forme écrite visant à prévenir la contamination de l'air, du sol et/ou de Recom.
prend en compte la pollution de l'air, du sol et de l'eau.
l'eau par des matières polluantes nuisibles ?
Tous les déchets possibles ont-ils été identifiés dans l'ensemble des zones Tous les déchets possibles (tels que papier, carton, plastique, huile etc.)
1 . 5 . 2 . 2 Recom.
de l'exploitation ? issus des processus de l'exploitation ont été recensés et documentés.

Les sources potentielles de pollution (comme p.ex. les surplus de


fertilisants, fumées d'échappement, huile, carburants, bruit, effluents,
1 . 5 . 2 . 3 Les sources potentielles de pollution ont-elles été identifiées ? Recom.
produits chimiques, bains parasiticides pour ovins) ont été recensées et
documentées pour tous les processus de l'exploitation.

1 . 5 . 3 Plan d'action contre les matières polluantes et les déchets T3


Existe-t-il un plan documenté visant à éviter ou à réduire les déchets et les
matières polluantes ? Les matières polluantes et les déchets sont-ils de
préférence recyclés au lieu d'être incinérés ou mis en décharge ? Dans le Il existe un plan d'action étendu et actualisé relatif aux déchets, aux
1 . 5 . 3 . 1 Recom.
cas où il n'y aucun risque de transmission de maladie, les déchets matières polluantes et au recyclage sous forme écrite.
organiques sont-ils compostés sur l'exploitation et utilisés pour le
conditionnement du sol ?
Des actions et des mesures bien visibles sur l'exploitation confirment que
1 . 5 . 3 . 2 Ce plan de gestion des déchets a-t-il été mis en œuvre ? les objectifs du plan d'action relatif aux déchets et aux matières polluantes Recom.
sont atteints.
La présence d'une quantité très faible de litière et de déchets dans les lieux
mentionnés est acceptable, tout comme la présence de déchets issus des
N'y a-t-il aucune trace de litière et de déchets sur l'exploitation ainsi que Exigence
1 . 5 . 3 . 3 travaux de la journée. Toutes les autres litières et déchets ont été évacués.
dans ses bâtiments ? mineure
Les bâtiments à l'intérieur desquels des produits sont manipulés sont
nettoyés au moins une fois par jour.
Les exploitations affectent des locaux particuliers au stockage de la litière
Les bâtiments sont-ils équipés de manière adéquate pour l'élimination des
1 . 5 . 3 . 4 et des déchets. Les différents types de déchets sont identifiés et stockés Recom.
déchets ?
séparément. Contrôle croisé avec le point 1.2.3.5.
1 . 6 GESTION DE L'ENVIRONNEMENT T2
1 . 6 . 1 Impact de l'agriculture sur l'environnement T3
Le producteur est en mesure de prouver ses connaissances et sa
Le producteur est-il conscient de l'impact de ses activités agricoles sur compétence lui permettant de minimiser l'impact négatif potentiel, comme Exigence
1 . 6 . 1 . 1
l'environnement et évalue-t-il cet impact ? par exemple la perte en valeur nutritive, de ses activités agricoles sur mineure
l'environnement local.
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 17 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le producteur a-t-il mené une réflexion sur les moyens de respecter Des actions et initiatives tangibles devraient pouvoir être démontrées par le
1 . 6 . 1 . 2 l'environnement dans l'intérêt de la communauté locale ainsi que de la producteur, soit sur l'exploitation, soit par sa participation à un groupe Recom.
faune et de la flore ? chargé d'élaborer des projets de protection de l'environnement.
Afin de protéger l'environnement, veille-t-on à ce que de l'eau ne soit pas Les sources renouvelables sont des sources qui fournissent suffisamment
1 . 6 . 1 . 3 Recom.
prélevée sur des sources non renouvelables ? d'eau dans des conditions (moyennes) normales.

L'exploitant a-t-il fait appel aux services des eaux pour obtenir des conseils Une notification écrite (lettre, autorisation, etc.) des services des eaux à ce Exigence
1 . 6 . 1 . 4
sur le prélèvement d'eau ? sujet doit être disponible. mineure
1 . 6 . 2 Plan de préservation de l'environnement, de la faune et de la flore T3
Un des principaux objectifs consiste-t-il à préserver l'environnement et à
1 . 6 . 2 . 1 favoriser la biodiversité sur l'exploitation ? Un plan de préservation a-t-il été Un plan officiel de préservation de l'environnement doit être mis en place. Recom.
mis en place soit au niveau régional, soit au niveau de l'exploitation ?

Chaque producteur a-t-il défini un plan de préservation de l'environnement, Un plan d'action (verbal ou écrit) visant à favoriser les habitats et la Exigence
1 . 6 . 2 . 2
de la faune et de la flore spécifique à son exploitation? biodiversité de l'exploitation doit être disponible. mineure
Ce plan est-il compatible avec une production agricole durable d'un point Le contenu et les objectifs du plan de préservation impliquent une
1 . 6 . 2 . 3 de vue commercial ? Considère-t-il la minimisation de l'impact de l'activité compatibilité avec l'agriculture durable et un impact réduit sur Recom.
agricole sur l'environnement ? l'environnement.
Le plan de préservation s'engage à réaliser un audit de base des niveaux,
Le plan envisage-t-il la réalisation d'un audit de base visant à identifier la
1 . 6 . 2 . 4 emplacement, état, etc. actuels de la faune et de la flore sur l'exploitation Recom.
diversité des espèces animales et végétales de l'exploitation ?
afin de permettre la mise en place d'actions appropriées.
Le plan de préservation fournit une liste détaillée des priorités et des
Le plan envisage-t-il de mener une action visant à éviter les dommages et
1 . 6 . 2 . 5 actions visant à restaurer les habitats endommagés ou détruits sur Recom.
la destruction des habitats sur l'exploitation ?
l'exploitation.
Le plan de préservation fournit une liste détaillée des priorités et des
Le plan envisage-t-il l'élaboration d'un plan d'action visant à favoriser les
1 . 6 . 2 . 6 actions visant à favoriser, si possible, les habitats de la faune et de la flore Recom.
habitats et la biodiversité sur l'exploitation ?
et la biodiversité sur l'exploitation.
1 . 6 . 3 Sites improductifs T3
L'exploitant a-t-il envisagé la possibilité de convertir des sites improductifs
(p.ex. zones basses humides, zones boisées, bandes promontoires ou Un plan visant, si possible, à reconvertir les sites improductifs en zones
1 . 6 . 3 . 1 Recom.
zones de sol pauvre) en zones protégées destinées à favoriser une faune et protégées doit être disponible.
une flore naturelles ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 18 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1 . 7 RECLAMATIONS T2
L'exploitation doit tenir à disposition, sur demande, un document
Un formulaire de réclamation relatif aux questions de conformité au Exigence
1 . 7 . 1 clairement identifiable pour l'enregistrement des réclamations relatives aux
référentiel EUREPGAP est-il disponible ? majeure
questions de conformité à EUREPGAP. N'est pas N/A.

La procédure de réclamation permet-elle l'enregistrement, l'examen et le Il existe des documents répertoriant les mesures prises à la suite de ces
Exigence
1 . 7 . 2 suivi appropriés des réclamations, y compris l'enregistrement des mesures réclamations concernant des manquements au référentiel EUREPGAP
prises ? identifiés dans des produits ou des services. N'est pas N/A.
majeure

2 MODULE APPLICABLE AUX CULTURES T1


2 . 1 TRACABILITE T2
Il existe un système de traçabilité documenté qui permet de retracer le
Le produit inscrit EUREPGAP est-il traçable sur toute la chaîne depuis produit inscrit EUREPGAP jusqu'à l'exploitation inscrite ou, dans un Exigence
2 . 1 . 1
l'exploitation inscrite où il a été cultivé ? groupement de producteurs, jusqu'au groupe d'exploitations inscrites, et de majeure
le tracer jusqu'au client immédiat. N'est pas N/A.
2 . 2 VARIETES, SEMENCES ET SOUCHES MERES T2
2 . 2 . 1 Résistance aux Nuisibles et aux Maladies T3
Les variétés cultivées sont-elles résistantes/tolérantes à des nuisibles et à Le producteur est en mesure de justifier que les variétés cultivées,
2 . 2 . 1 . 1 Recom.
des maladies importantes sur le plan commercial ? lorsqu'elles sont disponibles, sont résistantes ou tolérantes aux maladies.
2 . 2 . 2 Traitements et Fertilisation des Semences T3
Lorsque les semences ou souches mères ont été traitées, le nom du(des)
Exigence
2 . 2 . 2 . 1 Le recours au traitement des semences fait-il l'objet d'un enregistrement ? produit(s) utilisé(s) et sa(ses) cible(s) (nuisibles et/ou maladies) font l'objet
d'un enregistrement.
mineure
2 . 2 . 3 Ensemencement/Plantation T3
Le producteur conserve-t-il des enregistrements des méthodes, des L'enregistrement de la méthode, du rythme et de la date d'ensemencement
2 . 2 . 3 . 1 Recom.
rythmes et des dates d'ensemencement et de plantation ? ou de plantation doit être conservé et disponible.
2 . 2 . 4 Organismes Génétiquement Modifiés T3
L'exploitation inscrite ou le groupe d'exploitations inscrit possède un
exemplaire de la législation applicable dans le pays de production et s'y
La plantation d'OGM est-elle conforme à la législation applicable dans le conforme. Des enregistrements des modifications spécifiques et/ou du Exigence
2 . 2 . 4 . 1
pays de production ? numéro d'identification unique doivent être conservés. Des conseils majeure
spécifiques sur la culture et l'élevage et sur la gestion doivent être obtenus.
Sauf en l'absence d'utilisation de variétés GM, n'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 19 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Si des variétés GM et/ou des produits dérivés d une modification génétique
Une documentation est-elle disponible concernant toute plantation,
sont utilisés, les registres documentés de la plantation, utilisation ou Exigence
2 . 2 . 4 . 2 utilisation ou production des produits inscrits dérivés d une modification
production de variétés GM et/ou de produits dérivés d'une modification mineure
génétique ?
génétique doivent être disponibles.
2 . 3 GESTION DU SOL ET DU SOUS-SOL T2
2 . 3 . 1 Cartographie Pédologique T3
Pour chaque site, le type de sol devra être identifié sur la base d un profil
2 . 3 . 1 . 1 Des cartes du sol ont-elles été tracées pour l'exploitation ? ou d une analyse du sol ou d une carte du sol cartographique locale ou Recom.
régionale.
2 . 3 . 2 Techniques Culturales T3
Des techniques culturales visant à améliorer et entretenir la structure du sol Des techniques culturales ont été utilisées pour entretenir la structure du
2 . 3 . 2 . 1 Recom.
et éviter le tassement du sol ont-elles été utilisées ? sol.
2 . 3 . 3 Érosion du Sol T3
Il existe des preuves visuelles ou écrites du recours à des techniques de
Des techniques culturales sont-elles utilisées pour réduire la possibilité lignes croisées dans le cas de terrain en pente, du creusement de drains, Exigence
2 . 3 . 3 . 1
d érosion du sol ? d ensemencement d herbe ou d engrais verts, de plantation d arbres et de mineure
buissons sur les bords des champs, etc.

2 . 4 UTILISATION DES ENGRAIS T2


2 . 4 . 1 Conseils sur la quantité et le type d engrais à utiliser T3
Des recommandations concernant l'application d'engrais (organique ou
Lorsque les enregistrements relatifs aux engrais montrent que le
inorganique) sont-elles fournies par des conseillers compétents et qualifiés
responsable technique chargé du choix de l'engrais (organique ou
détenteurs d'un certificat reconnu au niveau national ou d'un équivalent ?
inorganique) est un conseiller externe, sa formation et sa compétence Exigence
2 . 4 . 1 . 1 Les producteurs qui ont recours à une assistance professionnelle extérieure
technique doivent être démontrées par des qualifications officielles ou par mineure
(conseillers et consultants) pour ce qui est de l'utilisation d'engrais
la participation à des stages de formation spécifiques, sauf s'il est employé
s'assurent-ils que les personnes à qui ils font appel sont compétentes pour
à cette fonction par une organisation officielle.
leur fournir ces conseils ?

Lorsque les enregistrements relatifs aux engrais montrent que le


responsable technique chargé de déterminer la quantité et le type d'engrais
Lorsque l'exploitation n'a pas recours à de tels conseillers, le producteur (organique et inorganique) est le producteur, ses compétences techniques
Exigence
2 . 4 . 1 . 2 peut-il prouver qu il possède les compétences et connaissances doivent être attestées par une documentation technique (par ex. littérature
nécessaires ? technique sur le produit, participation à des stages de formation spécifique,
mineure
etc.) ou par l'utilisation d'outils (logiciels, méthodes de détection sur
l'exploitation, etc.).

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 20 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
2 . 4 . 2 Données relatives à l'utilisation des engrais T3
Toutes les applications d engrais, organiques comme inorganiques, au Toutes les applications d engrais sont consignées avec mention de la zone
Exigence
2 . 4 . 2 . 1 niveau du sol et foliaires dans les champs, parcelles et pépinières ont-elles géographique, du nom ou de la référence du champ, de la parcelle ou de la
été consignées ? pépinière où se situe la récolte enregistrée. N'est pas N/A.
mineure

Toutes les dates d application des engrais du sol et foliaires, organiques Les dates exactes (jour/mois/année) de l application sont précisées dans Exigence
2 . 4 . 2 . 2
comme inorganiques, ont-elles été consignées ? les mentions de toutes les applications d engrais. N'est pas N/A. mineure
Toutes les applications d engrais du sol et foliaires, organiques comme La marque, le type d engrais (par ex. N, P, K) ou sa concentration (par ex.
Exigence
2 . 4 . 2 . 3 inorganiques, ont-elles été consignées, y compris les types d engrais 17-17-17) sont précisés dans les mentions de toutes les applications
utilisés ? d engrais. N'est pas N/A.
mineure

Toutes les quantités appliquées d engrais du sol et foliaires, organiques La quantité de produit à appliquer, en poids ou en volume, est précisée Exigence
2 . 4 . 2 . 4
comme inorganiques, ont-elles été consignées ? dans les mentions de toutes les applications d engrais. N'est pas N/A. mineure

Toutes les applications d engrais du sol et foliaires, organiques comme Le type de machine utilisé pour l application, ainsi que la méthode (par ex.
Exigence
2 . 4 . 2 . 5 inorganiques, ont-elles été consignées, y compris la méthode d application au moyen de l irrigation ou par distribution mécanique), sont précisés dans
? les mentions de toutes les applications d engrais. N'est pas N/A.
mineure

Toutes les applications d engrais du sol et foliaires, organiques comme


Le nom de l opérateur qui a appliqué l engrais est précisé dans les Exigence
2 . 4 . 2 . 6 inorganiques, ont-elles été consignées, y compris les détails concernant
mentions de toutes les applications d engrais. N'est pas N/A. mineure
l opérateur ?
2 . 4 . 3 Machines utilisées pour l application des engrais T3
Des documents attestant de l entretien des machines (mentionnant la date
Les machines utilisées pour l application d engrais ont-elles été entretenues et le type d entretien) ou des factures relatives à l achat de pièces de Exigence
2 . 4 . 3 . 1
en bon état ? rechange des machines utilisées pour l application d engrais aussi bien mineure
organiques qu inorganiques, sont disponibles sur demande.

Une vérification quotidienne du calibrage est autorisée. Au minimum, il doit


y avoir des documents attestant de la vérification du calibrage effectuée au
Les machines utilisées pour l application d engrais inorganiques sont-elles
cours des 12 derniers mois par une société spécialisée, par le fournisseur Exigence
2 . 4 . 3 . 2 vérifiées chaque année afin de s assurer de la distribution correcte de
du matériel de fertilisation ou par le responsable technique lui-même. La mineure
l engrais ?
vérification du calibrage doit concerner la quantité par application et par
superficie.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 21 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
2 . 4 . 4 Stockage des engrais T3
Un état des stocks d engrais inorganiques est-il tenu à jour et disponible Un état des stocks indiquant le contenu de l entrepôt (type et quantité) doit Exigence
2 . 4 . 4 . 1
sur l exploitation agricole ? être disponible et mis à jour au moins tous les trois mois. mineure

Le minimum requis est de disposer d un espace aéré séparé des


Les engrais inorganiques sont-ils entreposés séparément des produits Exigence
2 . 4 . 4 . 2 installations de stockage des produits phytosanitaires afin de prévenir toute
phytosanitaires ? mineure
contamination réciproque des engrais et de ces produits.

Un espace couvert est approprié pour la protection de tous les engrais


Exigence
2 . 4 . 4 . 3 Les engrais inorganiques sont-ils entreposés dans un espace couvert? inorganiques (poudres, granules ou liquides) contre les effets
atmosphériques comme la lumière du soleil, le gel et la pluie.
mineure
Les engrais inorganiques (poudres, granules ou liquides) doivent être
entreposés dans un espace dépourvus de déchets et qui ne soit pas Exigence
2 . 4 . 4 . 4 Les engrais inorganiques sont-ils entreposés dans un espace propre?
susceptible de servir de zone de reproduction à des rongeurs. Toute trace mineure
de liquide ou de fuite doit être éliminée.
L endroit où sont entreposés les engrais inorganiques (poudres, granules
Exigence
2 . 4 . 4 . 5 Les engrais inorganiques sont-ils entreposés dans un espace sec? ou liquides) doit être protégé contre l eau de pluie et contre une forte
condensation. L entrepôt doit être bien ventilé.
mineure

Tous les engrais inorganiques (poudres, granules ou liquides) doivent être


entreposés de manière à réduire le risque de contamination des sources
d eau. Cela signifie que les entrepôts d engrais liquides doivent être
Les engrais inorganiques sont-ils entreposés de manière appropriée, de sécurisés (conformément à la réglementation en vigueur au niveau Exigence
2 . 4 . 4 . 6
façon à réduire le risque de contamination des cours d eau ? national et au niveau local, ou avec une capacité allant jusqu à 110 % du mineure
plus grand récipient en l absence de réglementation applicable.) Il faut
aussi prendre en compte la proximité de ces engrais avec des cours d eau
et les risques d inondation, etc.

Les engrais inorganiques et organiques sont-ils entreposés séparément Les engrais ne sont pas entreposés avec les produits ou les semences de Exigence
2 . 4 . 4 . 7
des produits et des semences de multiplication ? multiplication. majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 22 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
1. Tous les engrais inorganiques et organiques sont entreposés de façon à
réduire le risque de contamination des sources d'eau et des nappes
phréatiques. Ils doivent être stockés :
a. Au niveau du sol, qui ne devra pas présenter de pierres saillantes
b. Au moins à 25 mètres de distance de tout cours d'eau
Les engrais inorganiques et organiques sont-ils entreposés de manière c. Au moins à 50 mètres de distance des zones sensibles, tels que des
Exigence
2 . 4 . 4 . 8 appropriée, de façon à réduire le risque de contamination de trous de sondage, des puits, des sources, des puits d'infiltration, des
l environnement ? carrières, etc.
mineure
2. Dans un lieu inaccessible aux membres du public, aux enfants et au
bétail.
3. Dans un entrepôt sécurisé afin de réduire le risque d'intrusion et de
vandalisme.
4. Dans un lieu d'accès facile aux véhicules de livraison et de secours.

2 . 4 . 5 Engrais Organiques T3
L'utilisation de boues d épuration humaines non traitées est-elle proscrite L'utilisation de boues d épuration humaines non traitées est proscrite sur Exigence
2 . 4 . 5 . 1
sur l exploitation ? l exploitation. N'est pas N/A. majeure

Une évaluation des risques a-t-elle été réalisée, avant application, pour les Des preuves documentaires sont disponibles afin de prouver que les
Exigence
2 . 4 . 5 . 2 engrais organiques, compte tenu de leur source et de leurs caractéristiques risques potentiels suivants ont été envisagés : transmission de maladies,
? présence de graines de mauvaises herbes, méthode de compostage, etc.
mineure

A-t-on tenu compte de l'apport en nutriments des applications d'engrais Une analyse est réalisée, qui tient compte des teneurs en nutriments N·P·K
2 . 4 . 5 . 3 Recom.
organiques ? dans l'engrais organique appliqué.
2 . 5 IRRIGATION ET FERTIGATION T2
2 . 5 . 1 Qualité de l eau utilisée pour l irrigation T3
L'utilisation d'eaux d égout non traitées est proscrite pour l irrigation et la
fertigation. Lorsque des eaux d égout traitées sont utilisées, la qualité de
L'utilisation d'eaux d égout non traitées est-elle proscrite pour l irrigation et Exigence
2 . 5 . 1 . 1 l eau est conforme aux Directives publiées en 1989 par l OMS sur
la fertigation ? majeure
l utilisation sûre des eaux usées et des excréments dans l agriculture et
l aquaculture. N'est pas N/A.
L évaluation des risques doit prendre en compte une éventuelle pollution
Les risques de pollution ou de contamination de l eau par l irrigation et la Exigence
2 . 5 . 1 . 2 microbienne, chimique ou physique de toutes les sources d eau d irrigation
fertigation ont-ils été évalués chaque année ? mineure
et de fertigation.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 23 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Il existe des documents qui indiquent la date et le volume par compteur
Des enregistrements relatifs à l'utilisation d'eau d'irrigation sont-ils d'eau ou par unité d'irrigation. Si le producteur travaille avec des Exigence
2 . 5 . 1 . 3
conservés ? programmes d'irrigation, l'eau d'irrigation calculée et effective devra être mineure
consignée dans les dossiers.
2 . 6 PROTECTION DES CULTURES T2
2 . 6 . 1 Éléments de base de la protection des cultures T3
La protection des cultures contre les organismes nuisibles, les maladies et Tous les intrants phytosanitaires sont documentés et accompagnés de
Exigence
2 . 6 . 1 . 1 les mauvaises herbes a-t-elle été réalisée avec une utilisation minimum justifications écrites, des objectifs et des seuils d intervention. N'est pas
appropriée de produits phytosanitaires ? N/A.
mineure
Il existe des preuves attestant la mise en œuvre de techniques de lutte
2 . 6 . 1 . 2 Les agriculteurs utilisent-ils des techniques de lutte intégrée reconnues ? Recom.
intégrée chaque fois que cela était réalisable techniquement.
Lorsque le niveau d'invasion de nuisibles ou de mauvaises herbes ainsi
que le niveau de contamination de maladies nécessitent des contrôles
Les recommandations anti-résistance ont-elles été suivies afin de Exigence
2 . 6 . 1 . 3 répétés dans les cultures, il doit exister des preuves que les
préserver l'efficacité des produits phytosanitaires disponibles ? mineure
recommandations anti-résistance sont suivies telles que spécifié sur
l'étiquette du produit.
2 . 6 . 2 Choix des Produits Chimiques T3
Tous les produits phytosanitaires utilisés sur les cultures sont appropriés et
peuvent être justifiés (suivant les recommandations de l étiquette ou une
Le produit phytosanitaire utilisé est-il approprié pour l objectif à atteindre Exigence
2 . 6 . 2 . 1 publication officielle d un organisme d agrément) pour intervenir contre les
suivant la recommandation figurant sur l étiquette du produit? majeure
organismes nuisibles, les maladies, les mauvaises herbes ou toute autre
cible du produit phytosanitaire. N'est pas N/A.

Tous les produits phytosanitaires utilisés sont officiellement agréés ou


autorisés par l instance gouvernementale compétente dans le pays
Les agriculteurs n utilisent-ils que des produits phytosanitaires qui ont été
d utilisation. Quand il n existe pas de système officiel d agrément, veuillez Exigence
2 . 6 . 2 . 2 agréés dans le pays d utilisation pour la culture cible, quand un tel système
vous référer aux directives EUREPGAP sur ce sujet et au Code de majeure
officiel d agrément existe ?
Conduite International de la FAO sur la distribution et l utilisation des
pesticides. N'est pas N/A.
Est disponible et tenue à jour chaque année une liste des marques
commerciales des produits phytosanitaires (et de leur teneur en principes
Une liste actualisée des produits phytosanitaires utilisés et approuvés pour Exigence
2 . 6 . 2 . 3 actifs, ou organismes bénéfiques) qui sont utilisés sur les cultures cultivées
utilisation sur les cultures est-elle tenue à jour ? mineure
sur l exploitation avec la certification EUREPGAP au cours des 12 derniers
mois. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 24 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
La liste mise à jour de toutes les marques commerciales des produits
phytosanitaires qui sont utilisés et officiellement agréés pour utilisation sur
des cultures cultivées actuellement sur l exploitation ou qui ont été
Cette liste tient-elle compte de tous les changements au niveau local et cultivées avec la certification EUREPGAP au cours des 12 derniers mois a Exigence
2 . 6 . 2 . 4
national dans la législation relative aux produits phytosanitaires ? été mise à jour en fonction de tous les derniers changements applicables mineure
survenus dans la législation sur les produits phytosanitaires en rapport
avec l agrément des cultures, les intervalles entre les récoltes, etc. N'est
pas N/A.

Les enregistrements relatifs à l utilisation de produits phytosanitaires


confirment qu aucun produit phytosanitaire interdit dans l UE n a été utilisé
L'utilisation de produits chimiques interdits dans l Union Européenne sur
au cours des 12 derniers mois sur sur les cultures produites avec la Exigence
2 . 6 . 2 . 5 des cultures destinées à la vente dans l'Union Européenne est-elle
certification EUREPGAP et destinées à être vendues au sein de l UE (voir majeure
proscrite ?
la Liste 79/117/CEE sur les directives d'interdiction de la Communauté
européenne et ses amendements).

Quand les enregistrements relatifs aux produits phytosanitaires indiquent


que le responsable technique chargé de choisir les produits phytosanitaires
Si le choix des produits phytosanitaires est fait par des conseillers, peuvent- Exigence
2 . 6 . 2 . 6 à utiliser est un conseiller qualifié, ses compétences techniques peuvent
ils prouver leur compétence en la matière ? majeure
être attestées par des diplômes officiels ou par des certificats attestant qu il
a suivi une formation spécifique en la matière.

Quand les enregistrements relatifs aux produits phytosanitaires montrent


que le responsable technique chargé du choix des produits phytosanitaires
Si le choix des produits phytosanitaires est fait par l agriculteur, peut-il
est l agriculteur lui-même, il pourra prouver ses compétences techniques Exigence
2 . 6 . 2 . 7 démontrer qu il possède la compétence et les connaissances en la matière
en produisant une documentation technique, à savoir la littérature majeure
?
spécialisée dans ce produit, une attestation de présence à une formation
spécifique, etc.

Il existe des documents qui montrent que la dose d application correcte du


La dose d application correcte du produit phytosanitaire pour la culture à
produit phytosanitaire pour la culture à traiter est conforme au mode Exigence
2 . 6 . 2 . 8 traiter est-elle calculée, préparée et consignée avec précision, en suivant le
d emploi figurant sur l étiquette et que le type de traitement proposé a été mineure
mode d emploi figurant sur l étiquette ?
calculé, préparé et consigné avec précision. N'est pas N/A.

2 . 6 . 3 Enregistrements relatifs aux applications de produits phytosanitaires T3


Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires Exigence
2 . 6 . 3 . 1
consignées, y compris le nom et la variété du produit cultivé ? mentionnent le nom et la variété du produit cultivé traité. N'est pas N/A. majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 25 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires
Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été mentionnent la zone géographique, le nom ou la référence de l exploitation Exigence
2 . 6 . 3 . 2
consignées, y compris le lieu d application ? agricole, le champ, la parcelle ou la pépinière où se situe la culture à majeure
traiter. N'est pas N/A.
Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires
Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Exigence
2 . 6 . 3 . 3 mentionnent les dates exactes (jour/mois/année) de l application. N'est pas
consignées, y compris la date d application ? majeure
N/A.
Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires
Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Exigence
2 . 6 . 3 . 4 mentionnent la marque et le(s) principe(s) actif(s) ou les insectes utiles.
consignées, y compris la marque du produit et le(s) principe(s) actif(s)? majeure
N'est pas N/A.

L opérateur a-t-il été identifié pour les applications de produits Les enregistrements désignent l opérateur qui a réalisé l application des Exigence
2 . 6 . 3 . 5
phytosanitaires ? produits phytosanitaires. N'est pas N/A. mineure

Les noms vulgaires des organismes nuisibles, des maladies ou des


Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Exigence
2 . 6 . 3 . 6 mauvaises herbes traités figurent dans tous les enregistrements relatifs à
consignées, y compris le motif de l application ? mineure
l utilisation des produits phytosanitaires. N'est pas N/A.

Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Les enregistrements désignent le responsable technique qui a Exigence
2 . 6 . 3 . 7
consignées, y compris l autorisation technique d utilisation ? recommandé l utilisation du produit phytosanitaire. N'est pas N/A. mineure

Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires


Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été mentionnent la quantité totale de produits appliquée en termes de poids ou
Exigence
2 . 6 . 3 . 8 consignées, y compris les renseignements permettant d identifier la de volume, ou la quantité totale d eau (ou de tout autre vecteur du produit
quantité de produit appliquée ? utilisé), et le dosage en gr/l ou autres mesures internationalement
mineure
reconnues pour le produit phytosanitaire. N'est pas N/A.

Tous les enregistrements relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires


mentionnent de manière détaillée le type de machine utilisé pour tous les
produits phytosanitaires appliqués (en cas de pluralité d unités, celles-ci
Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été doivent être identifiées individuellement), et la méthode utilisée (c.-à-d. Exigence
2 . 6 . 3 . 9
consignées, y compris les machines utilisées pour l application ? pulvérisateur à dos, mode d utilisation à volume élevé, préparation à très mineure
faible volume, recours au système d irrigation, au poudrage, à la
nébulisation thermique, à la pulvérisation aérienne, ou à une autre
méthode). N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 26 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Toutes les applications de produits phytosanitaires ont-elles été Pour toutes les applications de produits phytosanitaires, l'intervalle avant Exigence
2 . 6 . 3 . 10
consignées, y compris l'intervalle avant récolte ? récolte a été consigné. N'est pas N/A. majeure
2 . 6 . 4 Intervalle avant Récolte T3
Le producteur peut prouver que tous les intervalles avant récolte ont été
respectés pour les produits phytosanitaires appliqués sur les cultures, via
l'utilisation de procédures documentées comme les enregistrements des
applications de produits phytosanitaires et les dates de récolte des lieux Exigence
2 . 6 . 4 . 1 Les intervalles avant récolte inscrits ont-ils été respectés ?
traités. Dans des situations de récolte permanente en particulier, des majeure
systèmes sont mis en place dans le champ, la parcelle ou la pépinière,
comme par ex. des panneaux d'avertissement, etc., afin de garantir un
respect absolu des intervalles avant récolte.

2 . 6 . 5 Matériel utilisé pour l application des produits  T3


Les machines utilisées pour l application des produits phytosanitaires sont
Le matériel utilisé pour l application des produits est-il entretenu en bon bien entretenues ; cela est attesté par des fiches d entretien établies pour Exigence
2 . 6 . 5 . 1
état? toutes les réparations, tous les changements d huile, etc., opérés. N'est mineure
pas N/A.

Le bon fonctionnement des machines utilisées pour l application des


Le matériel utilisé pour l application des produits est-il vérifié chaque produits phytosanitaires a été vérifié au cours des 12 derniers mois, et ce, Exigence
2 . 6 . 5 . 2
année? soit dans le cadre d une démarche officielle, soit par une personne capable mineure
de prouver sa compétence en la matière. N'est pas N/A.

Les installations, ainsi que le matériel de mesure nécessaire, doivent être


Lors du mélange des produits phytosanitaires, les procédures correctes de
appropriés pour le mélange des produits phytosanitaires, de façon à Exigence
2 . 6 . 5 . 3 manipulation et de remplissage des produits sont-elles suivies
pouvoir suivre les procédures correctes de manipulation et de remplissage mineure
conformément aux indications figurant sur l étiquette ?
telles qu indiquées sur l étiquette. N'est pas N/A.
2 . 6 . 6 Élimination du mélange de produits phytosanitaires non utilisé T3
Le mélange de produits phytosanitaires non utilisé ou les eaux de
nettoyage du réservoir sont-ils éliminés en conformité avec la Le mélange de produits phytosanitaires non utilisé ou les eaux de
réglementation nationale ou locale, quand elle existe, ou, en l absence de nettoyage du réservoir sont éliminés en conformité avec la réglementation Exigence
2 . 6 . 6 . 1
réglementation, en conformité avec les points 2.6.6.2 and 2.6.6.3, qui nationale ou locale, ou, en l absence de réglementation, en conformité avec mineure
doivent être chacun respectés dans ce cas afin d être en conformité avec les points 2.6.6.2 et 2.6.6.3. N'est pas N/A.
cette exigence mineure ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 27 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Lorsque le mélange de produits phytosanitaires non utilisé ou les eaux de
Le mélange de produits phytosanitaires non utilisé ou les eaux de nettoyage du réservoir sont utilisés sur une partie non traitée de la culture,
nettoyage du réservoir sont-ils utilisés sur une partie non traitée de la il existe des preuves que les doses recommandées (telles que stipulées sur
2 . 6 . 6 . 2 Recom.
culture dans la mesure où l on ne dépasse pas la dose recommandée et l étiquette) n ont pas été dépassées et que la totalité du traitement a été
qu on en conserve des traces écrites ? consignée d une manière identique et aussi détaillée que pour une
application de produits phytosanitaires normale.

Lorsque le mélange de produits phytosanitaires non utilisé ou les eaux de


nettoyage du réservoir sont utilisés sur un terrain en friche, on peut prouver
Les mélanges de produits phytosanitaires non utilisés ou les eaux de
qu il s agit d une pratique légale et que tous les traitements ont été
2 . 6 . 6 . 3 nettoyage du réservoir sont-ils utilisés sur un terrain en friche, lorsque la Recom.
consignés d une manière identique et aussi détaillée que pour une
réglementation le permet, et des traces écrites sont-elles conservées ?
application de produits phytosanitaires normale, et en évitant tout risque de
contamination des eaux de surface.

2 . 6 . 7 Analyse des résidus de produits phytosanitaires T3


La fréquence à laquelle sont réalisées les analyses des résidus doit être
Le producteur et/ou le fournisseur peut-il fournir la preuve qu'une analyse basée sur l'évaluation des risques, en tenant compte du produit cultivé, des Exigence
2 . 6 . 7 . 1
des résidus a été réalisée ? produits phytosanitaires utilisés et des exigences du marché. N'est pas majeure
N/A.

Il existe une procédure écrite claire concernant les actions et mesures


correctives (comprenant la communication auprès des clients, la pratique
Un plan d'action est-il mis en place dans le cas où les limites maximales de
de la traçabilité, etc.) à prendre lorsqu'une analyse des résidus de produits Exigence
2 . 6 . 7 . 2 résidus (LMR) seraient dépassées, soit dans le pays de production, soit
phytosanitaires fait apparaître le dépassement d'une LMR (soit dans le majeure
dans les pays où le produit est destiné à être commercialisé ?
pays de production, soit dans les pays où le produit est destiné à être
commercialisé le cas échéant).
Il existe des documents qui prouvent la conformité aux procédures
d'échantillonnage applicables. L'échantillonnage peut être réalisé par le
2 . 6 . 7 . 3 Les procédures d'échantillonnage appropriées sont-elles respectées ? Recom.
laboratoire ou par le producteur à condition que la procédure soit
respectée.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 28 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Il existe des preuves documentées, soit sur les en-têtes de lettres ou copies
d'homologations, etc., que les laboratoires utilisés pour l'analyse des
Le laboratoire utilisé pour l'analyse des résidus est-il homologué par une
résidus de produits phytosanitaires ont été homologués pour le champ Exigence
2 . 6 . 7 . 4 autorité nationale compétente d'après la norme ISO 17025 ou une norme
d'action applicable par une autorité nationale compétente d'après la norme mineure
équivalente ?
ISO 17025 ou une norme équivalente (dans ce cas, la preuve de la
participation à des tests de compétence, comme le FAPAS, est disponible).

2 . 6 . 8 Stockage et manipulation des produits phytosanitaires T3


Les installations de stockage des produits phytosanitaires se conforment à
Les produits phytosanitaires sont-ils stockés en accord avec les Exigence
2 . 6 . 8 . 1 toutes les lois et réglementations en vigueur au niveau national, régional et
réglementations locales ? majeure
local.

La structure des installations de stockage des produits phytosanitaires est Exigence


2 . 6 . 8 . 2 Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu sain ?
saine et solide. N'est pas N/A. mineure

Les installations de stockage des produits phytosanitaires sont sûres et Exigence


2 . 6 . 8 . 3 Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu sûr ?
fermées à clé. N'est pas N/A. mineure

Les matériaux utilisés pour la construction des installations de stockage


Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un endroit adapté aux Exigence
2 . 6 . 8 . 4 des produits phytosanitaires, ainsi que leur(s) emplacement(s), assurent
conditions de température ? mineure
une protection contre des températures extrêmes. N'est pas N/A.

Les installations de stockage des produits phytosanitaires sont construites


Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu à l épreuve du Exigence
2 . 6 . 8 . 5 avec des matériaux résistants au feu (la condition minimum exigée étant
feu ? mineure
une résistance au feu de 30 minutes). N'est pas N/A.

Les installations de stockage des produits phytosanitaires disposent d'une


Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu bien aéré (s il Exigence
2 . 6 . 8 . 6 ventilation d air frais suffisante et constante afin d éviter la formation de
s agit d un entrepôt où l on peut entrer) ? mineure
vapeurs nocives. N'est pas N/A.

Les installations de stockage des produits phytosanitaires disposent, ou


sont situées dans des régions qui disposent, d'un éclairage suffisant à la Exigence
2 . 6 . 8 . 7 Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu bien éclairé?
fois naturel et artificiel, de sorte que toutes les étiquettes des produits mineure
soient bien lisibles sur les étagères. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 29 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans un lieu séparé d autres Les installations de stockage des produits phytosanitaires sont situées Exigence
2 . 6 . 8 . 8
matières ? dans un lieu séparé indépendant d autres matières.N'est pas N/A. mineure
Les installations de stockage des produits phytosanitaires sont équipées
Toutes les étagères de stockage des produits phytosanitaires sont-elles
2 . 6 . 8 . 9 d étagères non absorbantes en cas de déversement accidentel, par ex. des Recom.
faites de matières non absorbantes ?
étagères en métal ou en plastique rigide.
Les installations de stockage des produits phytosanitaires disposent de
L endroit où sont stockés les produits phytosanitaires est-il en mesure de Exigence
2 . 6 . 8 . 10 réservoirs suivant le volume de liquide stocké, de façon à éviter toute fuite
retenir un déversement accidentel ? mineure
pouvant contaminer l extérieur de l entrepôt. N'est pas N/A.
Les installations de stockage de produits phytosanitaires ou le lieu où sont
effectués le remplissage et le mélange des produits phytosanitaires si celui-
Existe-t-il des équipements de mesure réservés aux produits Exigence
2 . 6 . 8 . 11 ci est différent disposent d un équipement de mesure dont la graduation,
phytosanitaires ? mineure
pour les emballages et le calibrage, a été vérifiée chaque année par
l'exploitation.
Les installations de stockage des produits phytosanitaires ou le lieu où sont
effectués le remplissage et le mélange des produits phytosanitaires s'il est
Existe-t-il des installations réservées au mélange des produits Exigence
2 . 6 . 8 . 12 différent sont équipés d'instruments, comme par ex. des seaux, une source
phytosanitaires ? mineure
d'eau, etc. pour la manipulation sûre et efficace de tous les produits
phytosanitaires qui peuvent être appliqués. N'est pas N/A.

Les installations de stockage des produits phytosanitaires et tous les


endroits où l on procède au remplissage ou au mélange sont équipés d un
Existe-t-il des installations d urgence conçues pour faire face à un récipient contenant des matières inertes absorbantes (comme du sable, Exigence
2 . 6 . 8 . 13
déversement accidentel ? une balayette et une pelle et des sacs en plastique), lequel récipient doit mineure
être clairement signalisé et placé dans un lieu fixe, pour servir en cas de
déversement accidentel des produits phytosanitaires.

Les installations de stockage des produits phytosanitaires sont fermés à


Les clés et l accès à l entrepôt de produits phytosanitaires sont-ils limités clé et l accès physique à ces endroits n est autorisé qu en présence de
Exigence
2 . 6 . 8 . 14 au personnel ayant reçu une formation officielle à la manipulation des personnes qui peuvent prouver qu elles ont reçu une formation officielle
produits phytosanitaires ? leur permettant de manipuler et utiliser en toute sécurité les produits
mineure
phytosanitaires. N'est pas N/A.

Un inventaire du stock qui indique le contenu de l'entrepôt est disponible et Exigence


2 . 6 . 8 . 15 L inventaire des produits est-il documenté et facilement accessible ?
mis à jour au moins tous les trois mois. mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 30 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Tous les produits phytosanitaires stockés actuellement dans l entrepôt sont
Tous les produits phytosanitaires sont-ils stockés dans leur emballage conservés dans les récipients et emballages d origine, sauf s ils sont Exigence
2 . 6 . 8 . 16
d origine ? détériorés, auquel cas le nouvel emballage doit contenir toutes les mineure
informations de l étiquette d origine. N'est pas N/A.

Tous les produits phytosanitaires actuellement conservés dans l entrepôt


de produits phytosanitaires ou qui sont mentionnés dans les
enregistrements relatifs à la rotation des stocks sont officiellement
Est-ce que seuls les produits phytosanitaires approuvés pour l utilisation
approuvés et agréés (voir point 8.2.3) pour utilisation sur les cultures Exigence
2 . 6 . 8 . 17 sur les cultures de l exploitation sont stockés à part dans l'entrepôt des
réalisées sur l exploitation. Les produits phytosanitaires utilisés à des fins mineure
produits phytosanitaires ?
autres que l'application sur les cultures de l'exploitation sont clairement
identifiés et stockés séparément de l'entrepôt des produits phytosanitaires
EUREPGAP.

Tous les produits phytosanitaires sous forme de solutions liquides sont


Les liquides sont-ils stockés sur des étagères qui ne sont jamais situées au- Exigence
2 . 6 . 8 . 18 stockés sur des étagères qui ne sont jamais situées au-dessus des
dessus des poudres ? mineure
produits formulés en poudre ou en granules. N'est pas N/A.

2 . 6 . 9 Récipients vides des produits phytosanitaires T3


Il n y a pas de preuve que des récipients vides de produits phytosanitaires
Les récipients vides des produits phytosanitaires ne doivent pas être Exigence
2 . 6 . 9 . 1 ont été ou sont actuellement réutilisés sous quelque forme ou manière que
réutilisés. mineure
ce soit. N'est pas N/A.
La procédure suivie pour éliminer les récipients vides des produits
phytosanitaires est telle que les personnes n entrent pas en contact
L'élimination des récipients vides des produits phytosanitaires se fait-elle physique avec ces récipients. Cela sera possible si ceux-ci sont stockés Exigence
2 . 6 . 9 . 2
d une manière qui n expose pas les êtres humains à un danger ? dans un lieu sûr, s ils sont manipulés en toute sécurité avant élimination et mineure
si la procédure d'élimination n expose pas les êtres humains au danger.
N'est pas N/A.

La procédure suivie pour éliminer les récipients vides des produits


phytosanitaires réduit au minimum le risque de contamination de
L'élimination des récipients vides des produits phytosanitaires se fait-elle l environnement, des cours d eau, de la faune et de la flore. Cela sera Exigence
2 . 6 . 9 . 3
d une manière qui n entraîne pas de contamination de l environnement ? possible si ceux-ci sont stockés dans un lieu sûr et s ils sont manipulés en mineure
toute sécurité avant élimination, et ce avec une méthode responsable en
matière de respect de l environnement. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 31 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Quand il existe des systèmes officiels de collecte et d'élimination des
Des systèmes officiels de collecte et d'élimination des récipients vides sont- Exigence
2 . 6 . 9 . 4 récipients vides, il existe des documents attestant de la participation de
ils mis en place ? mineure
l exploitation agricole.
Tous les récipients des produits phytosanitaires, une fois vidés, ne sont
Les récipients ne doivent pas être réutilisés. Si un système de collecte pas réutilisés et ont été stockés, étiquetés et manipulés de manière
Exigence
2 . 6 . 9 . 5 existe, sont-ils stockés, étiquetés et manipulés de manière appropriée, appropriée en conformité avec les exigences de la procédure officielle de
selon les règles du système de collecte ? collecte et d'élimination de tels récipients, si une telle procédure existe.
mineure
N'est pas N/A.
Un dispositif de rinçage des récipients par pression est installé sur le
Les récipients vides sont-ils rincés à l aide d un mécanisme intégré utilisant matériel d'application des produits phytosanitaires. Ou alors, il existe des Exigence
2 . 6 . 9 . 6
de la pression, ou sont-ils rincés à l eau au moins trois fois ? instructions écrites qui stipulent de rincer trois fois chaque récipient de mineure
produits phytosanitaires avant son élimination. N'est pas N/A.
Que ce soit en utilisant un mécanisme de manutention du récipient ou en
suivant la procédure écrite à l intention des opérateurs du matériel
Les eaux de rinçage des récipients vides sont-elles reversées dans le Exigence
2 . 6 . 9 . 7 d application, les eaux de rinçage des récipients vides des produits
réservoir du matériel d application ? mineure
phytosanitaires sont toujours reversées dans le réservoir du matériel
d application lors du mélange. N'est pas N/A.
Un endroit sûr doit être prévu pour stocker tous les récipients vides des
produits phytosanitaires avant de les éliminer ; cet endroit est isolé de la
Les récipients vides sont-ils conservés en sécurité jusqu à ce que leur Exigence
2 . 6 . 9 . 8 récolte et des matériaux d'emballage et signalisé comme tel de manière
élimination soit possible ? mineure
permanente ; l accès physique des personnes et des animaux à cet endroit
doit être limité.
Toutes les réglementations et législations nationales, régionales et locales,
Toutes les réglementations locales en matière d'élimination de récipients Exigence
2 . 6 . 9 . 9 si elles existent, ont été observées en matière d'élimination des récipients
ont-elles été observées ? majeure
vides des produits phytosanitaires.
2 . 6 . 10 Produits phytosanitaires périmés T3
Il existe des documents montrant que les produits phytosanitaires périmés
Les produits phytosanitaires périmés sont-ils conservés en lieu sûr, ont été éliminés en utilisant des moyens officiellement autorisés. Si cela Exigence
2 . 6 . 10 . 1
identifiés et éliminés en utilisant des moyens autorisés ou approuvés? n est pas possible, ces produits sont conservés en lieu sûr et sont mineure
identifiables.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 32 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
2 . 7 RÉCOLTE ET MANIPULATION DES PRODUITS T2
2 . 7 . 1 Hygiène T3
Il existe un dossier mis à jour (revu chaque année) sur l analyse des
Une analyse des risques sanitaires a-t-elle été réalisée pour le processus risques réalisée (au niveau national et individuel et au niveau de toute la Exigence
2 . 7 . 1 . 1
de manipulation de la récolte ? filière) en rapport avec les aspects sanitaires des opérations de mineure
manipulation de la récolte.
Des mesures d'hygiène (concernant les contaminants physiques,
Des mesures d hygiène ont-elles été mises en place pour le processus de chimiques et microbiologiques) ont été mises en place en conséquence Exigence
2 . 7 . 1 . 2
manipulation de la récolte ? directe de l'analyse des risques en matière d'hygiène lors de la mineure
manipulation de la récolte.
2 . 7 . 2 Traitements après Récolte T3
Il existe des procédures bien définies et une documentation, à savoir des
dossiers relatifs à l'application après-récolte de biocides, cires et produits
Exigence
2 . 7 . 2 . 1 Les instructions figurant sur l'étiquette sont-elles toutes respectées ? phytosanitaires, ainsi qu'aux dates d'emballage et de livraison des produits
traités, qui montrent que les instructions figurant sur l'étiquette des produits
majeure
chimiques appliqués sur les récoltes ont bien été respectées.

Tous les biocides, cires et produits phytosanitaires utilisés après récolte


sur les récoltes sont officiellement enregistrés ou autorisés par
l'organisation gouvernementale concernée dans le pays d'application et
Est-ce que seuls sont utilisés les biocides, cires et produits phytosanitaires leur utilisation est approuvée pour les récoltes sur lesquelles ils sont
Exigence
2 . 7 . 2 . 2 qui sont officiellement enregistrés dans le pays d'utilisation, et pour une appliqués conformément aux indications figurant sur les étiquettes des
utilisation après récolte sur la récolte à protéger ? biocides, cires et produits phytosanitaires. S'il n'existe pas de système
majeure
d'enregistrement officiel, se référer à la directive EUREPGAP sur ce thème
et au Code de Conduite International de la FAO sur la Distribution et
l'Utilisation des Pesticides.

Les dossiers documentés relatifs à l'application de biocides, cires et


Des biocides, cires et produits phytosanitaires interdits dans l'Union produits phytosanitaires confirment qu'aucun biocide, aucune cire et aucun
Exigence
2 . 7 . 2 . 3 Européenne sont-ils utilisés sur les récoltes destinées à la vente dans produit phytosanitaire interdit par l'UE n'a été utilisé au cours des 12
l'Union Européenne ? derniers mois sur les récoltes cultivées dans le cadre d'EUREPGAP et
majeure
destinées à la vente au sein de l'UE.
Existe-t-il une liste actuelle des biocides, cires et produits phytosanitaires Il existe un dossier concernant tous les biocides, cires et produits
Exigence
2 . 7 . 2 . 4 après récolte homologués dont l'utilisation sur les produits a été ou sera phytosanitaires enregistrés actuellement pour utilisation après récolte sur
envisagée ? les récoltes à traiter, et dont l'utilisation a été ou sera envisagée.
majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 33 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
La liste tient compte de tous les changements éventuels de la
Cette liste tient-elle compte de tous les changements dans la législation réglementation relative à l'enregistrement des biocides, cires et produits Exigence
2 . 7 . 2 . 5
relative aux biocides, cires et produits phytosanitaires ? phytosanitaires après récolte (avec mention des versions et dates de majeure
révision).

Le responsable technique chargé de superviser la manipulation de la Le responsable technique chargé de superviser les applications après
récolte peut-il apporter la preuve de ses compétences et de ses récolte de biocides, de cires et de produits phytosanitaires peut prouver Exigence
2 . 7 . 2 . 6
connaissances en ce qui concerne l'application de biocides, de cires et de qu'il possède un niveau suffisant de compétences techniques grâce à des majeure
produits phytosanitaires ? diplômes reconnus au niveau national ou à une formation officielle.

Les applications après récolte de biocides, de cires et de produits La parcelle ou le lot correspondant à la récolte traitée est consignée dans
Exigence
2 . 7 . 2 . 7 phytosanitaires ont-elles été enregistrées, y compris l'identité des récoltes les dossiers relatifs à toutes les applications après récolte de biocides,
(c'est-à-dire parcelle ou lot de produits) ? cires et produits phytosanitaires.
majeure
La zone géographique, le nom ou la référence de l'exploitation ou du lieu
Le lieu d'application après récolte des biocides, cires et produits de manipulation de la récolte où le traitement a été effectué sont consignés Exigence
2 . 7 . 2 . 8
phytosanitaires a-t-il été enregistré ? dans les dossiers relatifs à toutes les applications après récolte de majeure
biocides, cires et produits phytosanitaires.
Les dates exactes (jour/mois/année) des applications sont consignées
Les dates d'application des biocides, cires et produits phytosanitaires après Exigence
2 . 7 . 2 . 9 dans tous les dossiers relatifs aux applications après récolte de biocides,
récolte ont-elles été enregistrées ? majeure
cires et produits phytosanitaires.
Le type de traitement utilisé pour l'application de produits (par ex.
Le type de traitement a-t-il été enregistré pour les applications après pulvérisation, arrosage, gazage, etc.) est consigné dans tous les dossiers Exigence
2 . 7 . 2 . 10
récolte de biocides, cires et produits phytosanitaires ? relatifs aux applications après récolte de biocides, cires et produits majeure
phytosanitaires.
La marque et les principes actifs des produits appliqués sont consignés
La marque des biocides, cires et produits phytosanitaires appliqués après Exigence
2 . 7 . 2 . 11 dans les dossiers relatifs à toutes les applications après récolte de
récolte a-t-elle été enregistrée ? majeure
biocides, cires et produits phytosanitaires.

La quantité de produits appliqués en poids ou en volume par litre d'eau ou


La quantité de biocides, cires et produits phytosanitaires appliqués après Exigence
2 . 7 . 2 . 12 autre support est enregistrée dans les dossiers relatifs aux applications
récolte a-t-elle été enregistrée ? majeure
après récolte de biocides, cires et produits phytosanitaires.

Le nom de l'opérateur qui a appliqué le produit phytosanitaire à la récolte


Le nom de l'opérateur chargé des applications après récolte de biocides, Exigence
2 . 7 . 2 . 13 est consigné dans tous les dossiers relatifs aux applications après récolte
cires et produits phytosanitaires a-t-il été enregistré ? mineure
de biocides, cires et produits phytosanitaires.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 34 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le nom commun des organismes nuisibles et des maladies à traiter est
Le motif de l'application après récolte des biocides, cires et produits Exigence
2 . 7 . 2 . 14 consigné dans tous les dossiers relatifs aux applications après récolte de
phytosanitaires a-t-il été enregistré ? mineure
biocides, cires et produits phytosanitaires.
Il existe des preuves qui montrent que le producteur envisage toutes les
Toutes les applications après récolte de produits phytosanitaires sont-elles applications après récolte de fongicides ou d'insecticides conformément Exigence
2 . 7 . 2 . 15
également envisagées aux points 2.6.7.1, 2, 3 et 4 de ce document ? aux points de contrôle 2.6.7.1, 2, 3 et 4 de ce document, et qu'il agit en majeure
conséquence.
2 . 7 . 3 Stockage de la récolte T3
Les ampoules d éclairage et appareils électriques fixés au-dessus des
produits récoltés ou du matériel utilisé pour le traitement de la récolte ne
Des mesures préventives contre le risque de contamination par du verre ou Exigence
2 . 7 . 3 . 1 sont pas dangereux ou sont protégés de façon à éviter toute contamination
d'autres contaminants physiques sont-elles prises ? majeure
des aliments en cas de casse. Ceci s'applique aux stockages provisoires,
aux entrepôts à long terme et à toutes les zones de transit des produits.

L accès des animaux domestiques et des oiseaux aux installations est-il L accès des animaux domestiques et des oiseaux aux installations est géré Exigence
2 . 7 . 3 . 2
restreint ? de façon à éviter toute contamination des récoltes. majeure

En cas de stockage à plus long terme, le producteur doit prouver sa


conformité au moyen d'enregistrements mentionnant de manière détaillée
les actions de contrôle et de suivi menées régulièrement, comme par
exemple : contrôle régulier de la température et de l'état du produit, y
Une stratégie de stockage spécifique est-elle requise pour un stockage des Exigence
2 . 7 . 3 . 3 compris des recherches en cas de modifications. Des mesures doivent
produits à plus long terme ? majeure
avoir été prises en cas de détériorations dues à des oiseaux ou des
rongeurs, d'infiltrations d'eau, et de points chauds à l'intérieur des tas. La
fréquence de contrôle peut être réduite après stabilisation de l'état de la
récolte. N'est pas N/A sauf en l'absence de stockage à plus long terme.

Le stockage est-il adapté au type de produit et à leur état ? La mise en


Les conditions de stockage sont adaptées au type de produit et à leur état
place de pratiques plus appropriées est-elle encouragée pour minimiser le Exigence
2 . 7 . 3 . 4 (résistance aux intempéries, solidité des sols, murs et portes appropriés,
risque de contamination ? Le stockage peut se faire soit à l'intérieur, soit à majeure
etc.).
l'extérieur.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 35 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les récoltes susceptibles de se détériorer et qui sont stockées pendant
Une installation climatisée doit être disponible le cas échéant et le
plus de quelques jours dans des conditions qui peuvent les prédisposer à
producteur doit pouvoir prouver sa conformité lors de l'entretien. N'est pas Exigence
2 . 7 . 3 . 5 des détériorations possèdent-elles l'air conditionné ? Le produit stocké à
N/A sauf si l'exploitation ne pratique pas le stockage sur plus de quelques mineure
long terme a-t-il une teneur en eau et une température appropriées pour le
jours.
stockage ? Il convient d'éviter tout dommage causé par le chauffage.

Le responsable a-t-il aisément accès aux appareils de contrôle du stockage Le responsable doit prouver la conformité en fournissant la preuve de Exigence
2 . 7 . 3 . 6
dans le cas où des récoltes sont stockées ? l'existence d'appareils de contrôle ou d'une politique de contrôle. majeure
L'équipement de séchage des produits est-il régulièrement entretenu
Les dossiers relatifs à la maintenance et les instructions des fabricants
2 . 7 . 3 . 7 conformément aux instructions des fabricants et les dates d'entretien sont- Recom.
doivent être disponibles.
elles consignées ?
Dans le cas de stockage à plat, les zones de chargement extérieures en sol Les zones de chargement doivent être propres sans inclinaisons ni
2 . 7 . 3 . 8 Recom.
dur sont-elles entretenues dans un bon état de propreté et bien assainies ? surfaces où de l'eau stagnante pourrait s'accumuler.

Veille-t-on à ce que la lumière du jour ne puisse pas entrer dans les


Exigence
2 . 7 . 3 . 9 installations de stockage à plus long terme lorsque les produits qui y sont Contrôle de l'absence de lumière du jour.
entreposés sont sensibles à la lumière (pommes de terre, par exemple) ?
majeure

2 . 8 SANTÉ, SÉCURITÉ ET PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEURS T2


2 . 8 . 1 Vêtements et matériel de protection T3
Des procédures sont mises en place concernant le nettoyage des Exigence
2 . 8 . 1 . 1 Les vêtements de protection sont-ils nettoyés après utilisation ?
vêtements de protection après utilisation. mineure
Il existe des recommandations ou des consignes appropriées en matière
Les producteurs sont-ils en mesure de prouver qu ils suivent les d utilisation de vêtements et de matériel de protection ; elles sont
Exigence
2 . 8 . 1 . 2 instructions figurant sur l étiquette en ce qui concerne l utilisation de disponibles et doivent être suivies par tous les ouvriers qui manipulent ou
vêtements et de matériel de protection ? appliquent des produits phytosanitaires suivant les recommandations de
majeure
l étiquette. N'est pas N/A.
Tous les vêtements et le matériel de protection (y compris les filtres de
Les vêtements et le matériel de protection sont-ils entreposés séparément Exigence
2 . 8 . 1 . 3 remplacement, etc.) sont entreposés à part et séparément des produits
des produits phytosanitaires ? majeure
phytosanitaires, et ce dans un local bien aéré. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 36 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Toutes les installations de stockage des produits phytosanitaires et toutes
les zones réservées au remplissage ou au mélange de produits présentes
sur l'exploitation sont équipées d'un dispositif de douche oculaire, d'une
Des installations permettant d'éviter toute contamination des opérateurs source d'eau propre à une distance maximale de 10 mètres, d'une trousse Exigence
2 . 8 . 1 . 4
sont-elles disponibles ? de premiers secours complète et d'une procédure claire à suivre en cas mineure
d'accident avec des numéros de téléphone d'urgence ou les premiers soins
en cas d'accident. L'ensemble de ce matériel devra être signalisé de
manière claire et permanente. N'est pas N/A.

3 MODULE APPLICABLE AUX GRANDES CULTURES T1


3 . 1 VARIETES, SEMENCES ET SOUCHES MERES T2
3 . 1 . 1 Choix de la variété T3
Le producteur doit pouvoir prouver que les variétés cultivées satisfont à ces
Le choix de la variété est-il basé sur une performance agronomique exigences, en s'appuyant soit sur des tests officiels (listes de variétés), soit Exigence
3 . 1 . 1 . 1
acceptable dans les conditions locales ? sur les informations du fournisseur des semences, soit sur les exigences mineure
des clients.
3 . 1 . 2 Qualité et Origine des Semences et Souches Mères T3
Les semences achetées sont-elles accompagnées de la mention du nom
Le producteur doit fournir la mention du nom de la variété, du numéro de
de la variété, du numéro de lot, du fournisseur et des détails concernant Exigence
3 . 1 . 2 . 1 lot, du fournisseur, des détails concernant la certification des semences et
leur certification ? Des dossiers relatifs aux traitements subis par les mineure
des traitements appliqués aux semences.
semences sont-ils conservés ?
Les semences récupérées sur l'exploitation disposent-elles des mentions
Le producteur doit conserver ces informations et les tenir à disposition sur Exigence
3 . 1 . 2 . 2 de leur identité, de leur origine et des traitements appliqués (par ex.
son exploitation. mineure
nettoyage et traitement des semences) ?
3 . 1 . 3 Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) T3
Le producteur tient-il ses clients directs informés du statut OGM du produit La preuve écrite d'une communication auprès des clients doit être Exigence
3 . 1 . 3 . 1
? apportée. N'est pas N/A en cas d'utilisation d'OGM. majeure
Une évaluation des risques relative à la manipulation de matières
Réalisation d'une évaluation de base des risques (ou preuve de
premières GM (lors de cultures et d'expériences) a-t-elle été menée et un
l'application d'une évaluation nationale des risques), attestant des Exigence
3 . 1 . 3 . 2 plan de gestion a-t-il été développé pour déterminer des stratégies visant à
stratégies utilisées pour éviter tout mélange. N'est pas N/A en cas mineure
minimiser les risques, comme le mélange fortuit de produits voisins non
d'utilisation d'OGM.
GM, et préserver l'intégrité du produit ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 37 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Un contrôle visuel doit être effectué concernant le stockage des cultures
Les cultures d'OGM sont-elles manipulées et stockées séparément des Exigence
3 . 1 . 3 . 3 génétiquement modifiées (OGM), afin d'en vérifier l'intégrité et
autres cultures afin d'éviter tout mélange fortuit ? majeure
l'identification. N'est pas N/A en cas d'utilisation d'OGM.
3 . 2 UTILISATION DES ENGRAIS T2
3 . 2 . 1 Choix des Engrais T3
Toute application d'engrais excédant les limites nationales est-elle évitée ?
Les applications d'engrais préservent-elles les eaux de surface et les Le producteur présente les dossiers relatifs aux applications et apporte des Exigence
3 . 2 . 1 . 1
nappes phréatiques de toute contamination excessive de nitrates et de preuves lors de l'entretien. mineure
phosphates ?
Toute application d'engrais et de compost est-elle programmée de façon à Le producteur doit prouver qu'il a tenu compte des besoins nutritionnels de
maximiser l'efficacité et/ou l'absorption par les cultures cibles tout en la culture, de la fertilité du sol et des substances nutritives résiduelles sur Exigence
3 . 2 . 1 . 2
minimisant tout impact négatif sur les espères ou cultures non ciblées, sur l'exploitation. Des enregistrements doivent être disponibles pour servir de mineure
l'environnement et sur les eaux de surfaces et les nappes phréatiques ? preuve. N'est pas N/A.

Une analyse des taux de substances nutritives, de métaux lourds et Une évaluation des risques devrait être réalisée en ce qui concerne la
d'autres polluants potentiels dans le compost est-elle effectuée en pollution causée par les métaux lourds. Lorsque cette évaluation repère un
3 . 2 . 1 . 3 Recom.
proportion de l'évaluation des risques des taux de nitrates, de métaux risque, une analyse devrait être effectuée par des laboratoires reconnus et
lourds et d'autres polluants avant application ? les résultats devraient être consignés et tenus à disposition.

3 . 3 PROTECTION DES CULTURES T2


3 . 3 . 1 Éléments de base de la protection des cultures T3
Toute application de produits phytosanitaires est-elle programmée de façon
Des dossiers montrant que les exigences ont été satisfaites devraient être
à maximiser l'efficacité et/ou l'absorption par les cultures cibles tout en
3 . 3 . 1 . 1 disponibles, ainsi que les justifications écrites et les seuils d'intervention Recom.
minimisant tout impact négatif sur les espères ou cultures non ciblées, sur
ciblés.
l'environnement et sur les eaux de surfaces et les nappes phréatiques ?

3 . 3 . 2 Choix des Produits Chimiques T3


Lorsque la législation nationale ou locale impose des restrictions sur les
Les restrictions imposées par la législation nationale ou locale sur la méthodes d'application des produits phytosanitaires (par exemple :
Exigence
3 . 3 . 2 . 1 méthodologie d'application des produits phytosanitaires sont-elles distance par rapport aux voies navigables lors de la pulvérisation, etc.), le
respectées ? producteur doit prouver ses connaissances et sa conformité lors de
majeure
l'entretien.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 38 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
3 . 3 . 3 Vêtements et matériel de protection T3
Les producteurs veillent-il à ce que les personnes chargées de manipuler
Exigence
3 . 3 . 3 . 1 les produits phytosanitaires et les ouvriers aient accès à des installations Contrôle visuel effectué par les inspecteurs.
de lavage à proximité de leur travail ?
mineure
3 . 4 RÉCOLTE T2
3 . 4 . 1 Hygiène T3
Les ouvriers devront apporter la preuve de la conformité lors de l'entretien
ou fournir des enregistrements relatifs aux instructions de base en matière
Les ouvriers reçoivent-ils des instructions de base en matière d'hygiène
d'hygiène (par ex. en ce qui concerne le port de bijoux, la contamination Exigence
3 . 4 . 1 . 1 avant la manipulation des récoltes destinées à l'alimentation ou au
par des corps étrangers, etc.). Applicable à toutes les exploitations de mineure
fourrage ?
culture. Contrôle croisé avec les exigences du Référentiel sur l'Hygiène,
point 1.4.2.3.
Des toilettes et installations de lavage des mains fixes ou mobiles sont
Les ouvriers chargés de la récolte ont-ils accès à des toilettes propres et à accessibles à moins de 500 mètres aux ouvriers chargés de la récolte qui Exigence
3 . 4 . 1 . 2
des installations de lavage des mains à proximité de leur travail ? sont en contact direct avec la culture. Elles sont dans un bon état mineure
d'hygiène.
3 . 5 MANIPULATION DE LA RÉCOLTE T2
3 . 5 . 1 Hygiène T3
Tous les murs des entrepôts, sols et surfaces horizontales des installations La conformité devra être prouvée par le producteur lors de l'entretien et par
de stockage, transit ou réception sont-ils nettoyés et, le cas échéant, lavés un contrôle visuel. Applicable à toutes les exploitations qui entreposent des
Exigence
3 . 5 . 1 . 1 et traités à l'insecticide avant utilisation ? Les résidus des précédentes récoltes ; exigence de contrôle croisé pour l'inspection, entre les dossiers
récoltes sont-ils évacués de toutes les surfaces, y compris des sols relatifs au nettoyage et aux traitements chimiques et le référentiel sur
majeure
ventilés et des convoyeurs ? l'Hygiène, point 1.4.2.3.
La conformité devra être prouvée par le producteur lors de l'entretien et par
Quand des bâtiments abritant des animaux sont utilisés comme un contrôle visuel. Applicable à toutes les exploitations qui entreposent des
Exigence
3 . 5 . 1 . 2 installations de stockage ou de transit temporaire, sont-ils soigneusement récoltes ; exigence de contrôle croisé pour l'inspection, entre les dossiers
nettoyés et lavés à grande eau au moins 5 semaines avant le stockage ? relatifs au nettoyage et aux traitements chimiques et le référentiel sur
majeure
l'Hygiène, point 1.4.2.3.
Procède-t-on à la pose de pièges à insectes avant la récolte dans les zones La conformité devra être prouvée par la présentation des reçus des pièges
3 . 5 . 1 . 3 de stockage afin de prouver que les opérations de nettoyage ont porté leurs et d'enregistrements fournissant le détail de la surveillance. Des appâts Recom.
fruits ? contenant des fruits secs ne devront pas être utilisés.
En cas d'utilisation de produits phytosanitaires avant récolte, l'utilisation
Exigence
3 . 5 . 1 . 4 des produits, la dose, date d'application, le motif de l'application ainsi que Des enregistrements doivent être disponibles le cas échéant.
l'opérateur sont-ils consignés ?
majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 39 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Tout le matériel utilisé pour les opérations de récolte, transport,
Preuves visuelles. Les ouvriers responsables peuvent prouver qu'ils sont
manipulation, convoyage et chargement du produit est-il soigneusement Exigence
3 . 5 . 1 . 5 conscients de ces exigences le cas échéant. Le type de nettoyage doit être
nettoyé ? Des preuves visuelles sont-elles présentées et les ouvriers majeure
approprié à la marchandise transportée précédemment.
responsables prouvent-ils qu'ils ont conscience de ces exigences ?

3 . 5 . 2 Transport routier T3
Le transport au départ de l'exploitation est-il effectué par le producteur sous
Le producteur/les ouvriers doivent prouver qu'ils sont conscient de cette Exigence
3 . 5 . 2 1 bâche en fonction des conditions atmosphériques, après le chargement et
exigence lors de l'entretien. mineure
pendant le transit ?
4 MODULE APPLICABLE AUX FRUITS ET LEGUMES T1
4 . 1 VARIÉTÉS ET PLANTS/ SEMENCES T2
4 . 1 . 1 Choix de la variété et du plant/ semences T3
Le producteur est-il conscient de l importance de bonnes pratiques de Des techniques culturales permettant de minimiser les apports de produits
4 . 1 . 1 . 1 production sur les cultures "mères" du produit inscrit (c.-à-d. des cultures phytosanitaires et d engrais sur les cultures "mères" (d'où sont issues le du Recom.
de semences) ? produit inscrit) sont adoptées.
4 . 1 . 2 Qualité des semences/ plants T3
Existe-t-il une garantie de la qualité des semences (absence de parasites, Un enregistrement ou bien un certificat spécifiant la qualité des semences,
4 . 1 . 2 . 1 maladies, virus, etc.) spécifiant le nom de la variété et la pureté variétale, le nom de la variété et la pureté variétale, le numéro de lot et le nom du Recom.
le numéro de lot et le nom du distributeur des semences? distributeur doit être conservé et disponible.

4 . 1 . 3 (Jeunes) plants de pépinières T3


Les jeunes plants de pépinières achetés sont-ils accompagnés d un Un certificat sanitaire conforme à la réglementation nationale ou aux Exigence
4 . 1 . 3 . 1
certificat sanitaire officiellement reconnu? recommandations des filières agricoles est disponible. mineure

Les jeunes plants achetés sont-ils exempts de signe apparent de maladie Lorsque les plants présentent des signes visibles de maladie ou de
4 . 1 . 3 . 2 Recom.
ou de parasite ? parasite, un justificatif devrait être disponible (p.ex. seuil de tolérance).

Il existe des dossiers prouvant que les caractéristiques des jeunes plants
Les garanties qualité ou certificats de production des jeunes plants achetés Exigence
4 . 1 . 3 . 3 répondent à l objectif fixé : certificats de qualité, conditions de livraison ou
sont-ils documentés ? mineure
lettres signées.

Un système de contrôle qualité comprenant un système de surveillance


Les systèmes de contrôle qualitatif et sanitaire des jeunes plants sont-ils Exigence
4 . 1 . 3 . 4 des signes apparents de maladie ou de parasitisme est en place. Les
opérationnels pour les plants et semences autoproduits? mineure
dossiers actuels du système de surveillance doivent être disponibles.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 40 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les dossiers relatifs aux applications de produits phytosanitaires sur les
Les traitements aux produits phytosanitaires appliqués sur les plants et
semences et plants autoproduits pendant la période de croissance doivent Exigence
4 . 1 . 3 . 5 semences autoproduits durant la période de croissance sont-ils enregistrés
être disponibles et contenir les informations suivantes : désignation du mineure
?
produit, date d application, doses.
4 . 2 HISTORIQUE ET GESTION DES SITES T2
4 . 2 . 1 Historique des sites T3
Une évaluation des risques en termes de sécurité alimentaire, de santé des
ouvriers et d'environnement est documentée. Elle prend en compte l usage
antérieur du terrain, la nature du sol, l érosion, la qualité et le niveau des
Une évaluation des risques est-elle effectuée pour tout nouveau site
eaux souterraines, l existence de ressources d eau durables, l'impact sur
agricole ? Les résultats confirment-ils l'adéquation du site à la production Exigence
4 . 2 . 1 . 1 les surfaces limitrophes et l'impact de ces surfaces (se référer au guide
agricole en termes de sécurité alimentaire, de santé des ouvriers et en majeure
EUREPGAP relatif à l'évaluation des risques pour les cultures nouvelles
termes d'environnement ?
dans l'annexe 1). Lorsque l évaluation fait apparaître un risque non
maîtrisable critique pour la santé humaine et/ou pour l environnement, le
site ne doit pas être utilisé pour une activité agricole.

Pour tout risque identifié, le niveau de gravité et la probabilité d occurrence


Existe-t-il un plan d actions correctives spécifiant les stratégies qui visent à Exigence
4 . 2 . 1 . 2 ainsi que les mesures visant à prévenir et à maîtriser le risque doivent être
minimiser tous les risques identifiés sur les nouveaux sites agricoles ? mineure
spécifiés.
4 . 2 . 2 Gestion des sites T3
Pour chacune des cultures EUREPGAP, il existe des dossiers pour chaque
parcelle, comprenant toutes les activités agricoles relatives à cette même Exigence
4 . 2 . 2 . 1 Un dossier existe-t-il pour tout champ, tout verger ou toute serre ?
surface, conformément à l'obligation de documentation spécifiée par majeure
EUREPGAP. N'est pas N/A.
4 . 3 GESTION DU SOL ET DU SOUS-SOL T2
4 . 3 . 1 Désinfection du sol T3
Il existe un document justifiant l utilisation de désinfectant, comprenant
Existe-t-il des documents justifiant l utilisation de désinfectants chimiques Exigence
4 . 3 . 1 . 1 les informations suivantes : lieu, date, substance active, doses, méthode
? mineure
d application et opérateur.
Le producteur est en mesure de prouver son étude des alternatives à la
Des alternatives ont-elles été considérées avant de recourir aux
4 . 3 . 1 . 2 désinfection chimique par ses connaissances techniques, des preuves Recom.
désinfectants chimiques ?
écrites ou les pratiques locales acceptées.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 41 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
4 . 3 . 2 Substrats T3
Le producteur maintient des dossiers spécifiant les quantités recyclées et
Le producteur participe-t-il à des programmes de recyclage des substrats, les dates de recyclage. Les factures / bons de récupération sont également
4 . 3 . 2 . 1 Recom.
lorsque de tels programmes existent ? valables. Si le producteur ne participe pas à un programme de recyclage
existant, il devrait être en mesure de le justifier.
Lorsque les substrats sont stérilisés sur l exploitation, la désignation ou
l identification du champ, du verger ou de la serre est enregistrée. Dans le
Si les substrats sont stérilisés à l'aide de produits chimiques en vue de leur Exigence
4 . 3 . 2 . 2 cas où ils sont stérilisés à l'extérieur de l'exploitation, le nom et le siège de
réutilisation, le lieu de stérilisation a-t-il été enregistré ? majeure
la société effectuant l opération de stérilisation du substrat sont
documentés.
Les dossiers contiennent les informations suivantes : les dates de
Si les substrats sont stérilisés à l'aide de produits chimiques en vue de leur
stérilisation (jour/mois/année), la désignation de la substance active, le
réutilisation, les dossiers spécifient-ils la date de stérilisation, le type de Exigence
4 . 3 . 2 . 3 type de matériel (p.ex. tank de 1000 l. etc.), la méthode (p.ex. trempage) et
produit chimique utilisé, la méthode de stérilisation et le nom de l'opérateur mineure
le nom de l'opérateur (la personne qui a appliqué les produits chimiques et
?
procédé à la stérilisation).
Si les substrats sont réutilisés, la stérilisation vapeur est-elle de préférence Les dossiers prouvent que, lorsque des substrats sont réutilisés, la
4 . 3 . 2 . 4 Recom.
adoptée ? stérilisation vapeur est de préférence adoptée.
Il existe des dossiers spécifiant l'origine des substrats utilisés. Ces
L origine des substrat est-elle documentée ? S'assure-t-on de ne pas
4 . 3 . 2 . 5 dossiers confirment que les substrats ne proviennent pas de zones Recom.
utiliser des substrats provenant de zones protégées ?
protégées.
4 . 4 USAGE D ENGRAIS T2
4 . 4 . 1 Épandeurs d engrais T3
Il existe des dossiers relatifs à la maintenance du matériel (date et type de
maintenance) ou bien des factures de pièces détachées pour les Exigence
4 . 4 . 1 . 1 Les épandeurs d'engrais sont-ils maintenus en bon état ?
épandeurs des engrais organiques et minéraux . Sur demande, ces mineure
documents peuvent être fournis.

l existe des dossiers relatifs aux opérations de vérification de l'étalonnage.


Ils apportent la preuve de la réalisation de cette vérification dans les douze
Les épandeurs d engrais minéraux font-ils l objet d un étalonnage annuel derniers mois par des sociétés spécialisées, les fournisseurs du matériel
4 . 4 . 1 . 2 Recom.
garantissant un apport exact de la quantité d engrais nécessaire ? d épandage d engrais ou bien le responsable technique. Les dossiers
relatifs aux opérations de vérification de l'étalonnage indiquent la quantité
par unité de temps et par surface.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 42 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
4 . 4 . 2 Engrais minéraux T3
Le détail de la composition chimique de l'ensemble des engrais minéraux
Les engrais minéraux achetés sont-ils accompagnés du détail de leur
4 . 4 . 2 . 1 utilisés sur les cultures EUREPGAP est conservé pendant la période des Recom.
composition chimique ?
douze derniers mois.
4 . 5 IRRIGATION T2
4 . 5 . 1 Prévoir les besoins d irrigation T3
Les calculs sont disponibles et accompagnés des dossiers de données
Des méthodes de prévision systématiques sont-elles employées en vue de telles que relevés pluviométriques, système de drainage pour substrats,
4 . 5 . 1 . 1 Recom.
calculer les besoins des cultures en eau ? mesures de l évaporation et de la tension hydrique (% humidité du sol) et
cartes du sol
L irrigation est-elle ajustée en tenant compte des prévisions de Les dossiers des prévisions pluviométriques et les relevés pluviométriques
4 . 5 . 1 . 2 Recom.
précipitations ? sont disponibles.
Le producteur est en mesure de montrer à l aide de sa documentation les
4 . 5 . 1 . 3 L irrigation est-elle ajustée en tenant compte de l évaporation ? Recom.
données et les formules qu'il utilise pour calculer le taux d évaporation.
4 . 5 . 2 Méthode d irrigation T3
Le système d approvisionnement en eau utilisé est-il le plus efficace et le Le système d irrigation utilisé est le plus performant à l heure actuelle pour
4 . 5 . 2 . 1 plus pratique d un point de vue économique afin de garantir une meilleure la culture et reconnu en tant que tel dans le cadre de bonnes pratiques Recom.
utilisation des ressources en eau ? agricoles.
Un plan de gestion des ressources en eau a-t-il été élaboré afin d'optimiser Il existe un plan documenté définissant les étapes et les mesures
4 . 5 . 2 . 2 Recom.
l usage de l eau et de réduire le gaspillage ? permettant de lancer le plan de gestion.
4 . 5 . 3 Qualité de l eau d irrigation T3
L analyse des risques devrait permettre de justifier la fréquence d'analyse
4 . 5 . 3 . 1 L eau d irrigation est-elle analysée au moins une fois par an ? Recom.
de l eau d irrigation si cette analyse est réalisée plus d'une fois par an.
Le laboratoire est en mesure d analyser : N, P, K, Ec (conductivité
4 . 5 . 3 . 2 L eau d irrigation est-elle analysée par un laboratoire agréé ? Recom.
électrique) et pH.
Conformément à l analyse des risques, les dossiers des analyses des
4 . 5 . 3 . 3 Les contaminants microbiens sont-ils analysés ? Recom.
contaminants microbiens sont documentés.
Conformément à l analyse des risques, les dossiers des analyses de
4 . 5 . 3 . 4 Les substances polluantes chimiques sont-elles analysées ? Recom.
résidus chimiques sont documentés.
Conformément à l analyse des risques, les dossiers des analyses de
4 . 5 . 3 . 5 La pollution par les métaux lourds est-elle analysée ? Recom.
résidus de métaux lourds sont documentés.
Des dossiers sont disponibles sur les actions mises en œuvre et quels sont
4 . 5 . 3 . 6 Des mesures sont-elles prises en cas de résultats d'analyse défavorables ? Recom.
les résultats.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 43 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
4 . 6 PROTECTION VÉGÉTALE T2
4 . 6 . 1 Éléments de base de la protection des plantes T3
Le responsable technique de l exploitation a suivi une formation. La
Une assistance pour la mise en oeuvre de systèmes de lutte phytosanitaire
documentation de cette formation est disponible. Le cas échéant, le Exigence
4 . 6 . 1 . 1 raisonnée des cultures a-t-elle été obtenue par l intermédiaire de
conseiller technique externe est en mesure de documenter sa qualification mineure
formations ou bien par le conseil d organismes spécialisés ?
technique.
4 . 6 . 2 Équipement de pulvérisation T3
Le producteur participe-t-il à un programme de certification indépendante La participation du producteur à un programme indépendant de
4 . 6 . 2 . 1 Recom.
pour l étalonnage de ses pulvérisateurs? certification de l étalonnage des pulvérisateurs est documenté.
4 . 6 . 3 Analyse des résidus de produits phytosanitaires T3
Le producteur, ou son client, doit être en possession d une liste des LMR
actuellement en vigueur sur le(s) marché(s) où il est prévu de
commercialiser le produit (marché intérieur ou international). La
connaissance des LMR en vigueur sur le(s) marché(s) où il est prévu de
Le producteur (ou son client) est-il en mesure de prouver ses commercialiser le produit sera confirmée soit par un échange avec les
connaissances relatives au marché sur lequel il entend commercialiser son clients qui confirment le(s) marché(s) cibles, soit par la sélection du/des Exigence
4 . 6 . 3 . 1
produit et aux restrictions en matière de LMR qui sont en vigueur sur ce pays (ou groupe(s) de pays) spécifique(s) où il est prévu de commercialiser majeure
même marché ? le produit, et en apportant la preuve de la conformité au système de
surveillance de résidus reprenant les LMR actuellement applicables dans
le/s pays. Dans le cas où il est prévu de commercialiser le produit dans un
groupe de pays, le système de surveillance des résidus doit reprendre les
LMR les plus strictes, actuellement applicables dans ce groupe de pays.

Lorsque la LMR en vigueur sur le marché où le producteur entend


commercialiser son produit est plus stricte que celle qui est en vigueur
L agriculteur a-t-il adopté les mesures qui s imposent afin de respecter les dans le pays de production, le producteur, ou bien son client, est en
Exigence
4 . 6 . 3 . 2 restrictions en matière de LMR en vigueur sur le marché où il entend mesure d apporter la preuve que pendant le cycle de production, la LMR a
commercialiser son produit ? été prise en considération (p. ex. en cas de besoin, modification du régime
majeure
d application de produits phytosanitaires et/ou recours aux résultats des
analyses de résidus des produits).

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 44 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
4 . 7 RÉCOLTE T2
4 . 7 . 1 Hygiène T3
Il existe une évaluation des risques (nationale, sectorielle ou individuelle)
Une analyse des risques hygiéniques a-t-elle été réalisée pour la récolte et documentée et actualisée (revue annuellement), qui couvre les aspects de Exigence
4 . 7 . 1 . 1
le transport sur l'exploitation agricole ? l'hygiène de la récolte, tels que précisés dans le point de contrôle 9.1.2 majeure
suivant. N'est pas N/A.
Suite aux résultats de l'analyse des risques hygiéniques à la récolte et au
Exigence
4 . 7 . 1 . 2 Une procédure d hygiène a-t-elle été mise en place pour la récolte ? transport sur l'exploitation, une procédure hygiénique documentée a été
mise en place.
majeure
Les contenants réutilisables et outils de récolte (p.ex. ciseaux, couteaux,
sécateurs etc.) ainsi que les équipements de récolte (appareils) sont
La procédure d'hygiène pour la récolte prend-elle en compte les nettoyés et maintenus en bon état. Il existe un calendrier de nettoyage et Exigence
4 . 7 . 1 . 3
emballages et le maniement des outils ? de désinfection (au moins une fois par an) en vue de prévenir toute majeure
contamination des produits, conformément aux résultats de l'évaluation
des risques hygiéniques à la récolte.

Tout produit conditionné et manipulé directement sur le champ, le verger


ou la serre doit en être retiré avant la nuit, conformément aux résultats de
l'évaluation des risques hygiéniques à la récolte. Tout produit conditionné
sur le terrain doit être recouvert afin de prévenir toute contamination une
fois conditionné et pendant le transport (en provenance des champs ou sur
La procédure d hygiène à la récolte tient-elle compte de la manipulation
l'exploitation aux locaux de stockage), conformément aux résultats de Exigence
4 . 7 . 1 . 4 des produits récoltés, conditionnés directement sur le champ, le verger ou
l'évaluation des risques hygiéniques à la récolte. Dans le cas où les majeure
la serre ?
produits récoltés et conditionnés sur l'exploitation sont stockés sur
l'exploitation, les locaux de stockage devront être nettoyés. Le cas échéant,
l'humidité et les températures devront être contrôlées et enregistrées,
conformément aux résultats de l'évaluation des risques hygiéniques à la
récolte.

Tout véhicule utilisé pour le transport des produits récoltés, qui est aussi
employé pour une activité autre que le transport des récoltes, est nettoyé et
La procédure d'hygiène à la récolte tient-elle compte du transport du entretenu . Il existe un calendrier de nettoyage. Son objectif est de prévenir Exigence
4 . 7 . 1 . 5
produit sur l'exploitation agricole ? toute contamination des produits (p.ex. terre, saletés, engrais organiques, majeure
éclaboussements etc.), conformément aux résultats de l'évaluation des
risques hygiéniques à la récolte.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 45 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les ouvriers ont accès à des installations sanitaires fixes ou mobiles à
Les ouvriers agricoles ont-ils accès à des installations sanitaires pour se moins de 500 mètres sur le champ faisant l'objet de la récolte. Ces Exigence
4 . 7 . 1 . 6
laver les mains à proximité de leur lieu de travail ? installations sont équipées d'un dispositif pour se laver les mains. Elles majeure
sont maintenues dans un bon état d'hygiène. N est pas N/A.

Les ouvriers ont accès sur le champ faisant l'objet de la récolte à des
Les ouvriers ont-ils accès à des toilettes propres à proximité de leur lieu de Exigence
4 . 7 . 1 . 7 toilettes fixes ou mobiles à moins de 500 mètres. Ces installations sont
travail ? mineure
maintenues dans un bon état d'hygiène. N est pas N/A.

4 . 7 . 2 Conditionnement sur l exploitation T3


Les contenants sont uniquement utilisés pour les produits de la récolte (c'-à-
d. ils ne sont pas utilisés pour les produits suivants : produits agricoles
4 . 7 . 2 . 1 Les contenants des produits sont-ils uniquement utilisés à cet effet ? Recom.
chimiques, lubrifiants, huiles, produits nettoyants chimiques, débris
végétaux ou autres, débris alimentaires, sachets à sandwichs, outils etc.).

4 . 7 . 3 Conditionnement du produit sur le lieu de récolte T3


La glace utilisée pour le traitement des produits sur le lieu de récolte est- La glace utilisée pour le traitement des produits sur le lieu de récolte doit
4 . 7 . 3 . 1 elle faite à base d'eau potable et manipulée sous des conditions sanitaires être fabriquée à base d'eau potable et manipulée sous des conditions Recom.
strictes afin de prévenir toute contamination des produits ? sanitaires strictes afin de prévenir toute contamination des produits.

4 . 8 MANUTENTION DES PRODUITS T2


4 . 8 . 1 Hygiène T3
Les toilettes sont dans un bon état d'hygiène et disposent des équipements
nécessaires pour se laver les mains, y compris des savons non parfumés
Les ouvriers ont-ils accès à des toilettes et à des installations sanitaires et l'eau courante. Les toilettes doivent être accessibles et rester fermées ; Exigence
4 . 8 . 1 . 1
maintenues propres à proximité de leur lieu de travail ? leur porte ne donne pas directement sur les lieux de manutention des mineure
produits à moins qu'elle ne se ferme automatiquement. NA pour les
produits inscrits comme étant non "manutentionnés".

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 46 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Une documentation (p.ex. certificats de présence à des formations,
certificats externes) montre que les ouvriers employés pour le
conditionnement ont reçu des instructions compréhensibles verbales et
documentées relatives aux aspects importants de l hygiène lors de la
Les ouvriers ont-ils reçu une formation de base aux mesures d hygiène manipulation de produits frais. Ces aspects englobent le lavage des mains, Exigence
4 . 8 . 1 . 2
avant la manipulation de fruits et légumes frais à respecter? le port de bijoux, la longueur et la propreté des ongles, la propreté des majeure
vêtements et le comportement personnel. Les ouvriers doivent être formés
aux instructions suivantes : ne pas fumer, ne pas cracher, ne pas manger,
ne pas mâcher de chewing-gums, ne pas se parfumer. N est pas N/A sauf
si le produit est inscrit comme "non manutentionné".

Il existe des preuves que les ouvriers se conforment aux instructions


hygiéniques en matière de propreté et de tenue vestimentaire, c-à-d.
lavage des mains, port de bijoux, longueur et propreté des ongles, propreté
Les ouvriers respectent-ils les instructions hygiéniques lors de la Exigence
4 . 8 . 1 . 3 des vêtements. De plus, ils respectent les règles de comportement
manutention des produits frais ? mineure
suivantes : ne pas fumer, ne pas cracher, ne pas manger, ne pas mâcher
de chewing-gums, ne pas se parfumer. N'est pas N/A sauf si le produit est
inscrit comme "non manutentionnés".

4 . 8 . 2 Lavage post-récolte T3
Dans les 12 derniers mois, une analyse de l'eau a été réalisée au point
La source d eau utilisée pour le dernier lavage (rinçage) des produits est- d'entrée de la chaîne de lavage. Les niveaux des paramètres analysés
Exigence
4 . 8 . 2 . 1 elle potable ou déclarée comme étant appropriée par les autorités sont inférieurs ou égaux aux seuils déterminés par l'OMS ou sont déclarés
publiques compétentes ? conformes par les autorités publiques compétentes pour une utilisation
majeure
dans l'industrie agro-alimentaire.
Si l'eau utilisée pour le dernier lavage (rinçage) des produits est recyclée,
elle est filtrée et désinfectée. Les valeurs de pH, de concentration et
Si l'eau est recyclée pour le dernier lavage (rinçage) des produits , a-t-elle d'exposition du produit de désinfection sont régulièrement surveillées et
Exigence
4 . 8 . 2 . 2 été filtrée ? Les niveaux de pH, de concentration et d'exposition au produit enregistrées. Le filtrage est effectué au moyen d'un système de filtrage
de désinfection sont-elles régulièrement surveillées ? efficace des solides et suspensions quelconques. Un planning de nettoyage
majeure
régulier est en place et tient compte de l utilisation et du volume d eau
requis.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 47 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
L analyse de l eau utilisée pour le lavage des produits est réalisée par un
laboratoire accrédité conformément à la norme ISO17025 ou la norme
4 . 8 . 2 . 3 Le laboratoire réalisant les analyses d eau est-il approprié ? Recom.
nationale équivalente. Le cas échéant, le laboratoire dispose d'une
documentation montrant qu'il est en cours d accréditation.

4 . 8 . 3 Installations de manutention et/ou de stockage du produit sur l'exploitation T3


Les sols sont équipés de canaux de drainage. Ils sont maintenus propres et
4 . 8 . 3 . 1 Les sols sont-ils conçus de manière à permettre l'écoulement des eaux ? Recom.
en ordre afin d'assurer l'écoulement des eaux.
Les installations et les équipements de manutention des produits (c'.-à-d.
les lignes et les machines de production, les murs, les sols, les zones de
Les installations et les équipements de manutention des produits sont-ils stockage, les palettes etc.) doivent être nettoyés et/ou vérifiés Exigence
4 . 8 . 3 . 2
nettoyés et vérifiés afin de prévenir toute contamination ? conformément au planning de nettoyage afin de prévenir toute mineure
contamination. Les dossiers sont documentés et conservés. NA pour les
produits inscrits comme étant non "manutentionnés".
Les déchets de produits et les matériaux de rebut sont stockés dans des
Les déchets de produits et les matériaux de rebut sont-ils stockés dans des zones déterminées qui sont régulièrement nettoyées et désinfectées afin de
4 . 8 . 3 . 3 Recom.
zones déterminées qui sont régulièrement nettoyées et désinfectées? prévenir toute contamination des produits frais. Les dossiers des
nettoyages sont documentés et conservés.
Les agents nettoyants, les lubrifiants etc. sont-ils stockés dans des zones Les agents nettoyants, les lubrifiants etc. sont stockés dans des zones
déterminées qui sont physiquement séparées des zones de manutention et déterminées qui sont physiquement séparées des zones de
4 . 8 . 3 . 4 Recom.
de stockage des produits et des équipements de manutention des produits conditionnement des produits afin d'éviter toute contamination chimique
? des produits.
Il existe des preuves documentant l'autorisation (c.-à-d. mention spécifique
Les agents nettoyants, les lubrifiants etc. pouvant entrer en contact avec
sur l'étiquette ou fiche technique) d'utiliser dans l'industrie agroalimentaire Exigence
4 . 8 . 3 . 5 les produits frais sont-ils autorisés pour un usage dans l'industrie agro-
les agents nettoyants, les lubrifiants etc. employés pouvant entrer en mineure
alimentaire ? Les doses sont-elles respectées ?
contact avec les produits frais.
Il existe des procédures écrites relatives à la manipulation des objets en
Existe-t-il des procédures écrites relatives à la manipulation des objets en
4 . 8 . 3 . 6 verre et en plastique dur transparent en cas de casse dans les zones de Recom.
verre et en plastique dur transparent ?
manutention, de préparation et de stockage.
4 . 9 SANTÉ, SÉCURITÉ ET PROTECTION SOCIALE DES OUVRIERS T2
4 . 9 . 1 Formation T3
Il existe un dossier pour chaque ouvrier comprenant les programmes des
Des dossiers relatifs à la formation de chaque employé sont-ils maintenus
4 . 9 . 1 . 1 formations requises et une copie des certificats de présence ou bien leur Recom.
?
signature dans la liste des participants au stage de formation.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 48 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Chaque équipe d ouvriers compte au moins une personne ayant reçu une
formation de secouriste lors des 5 dernières années. Cette personne est
Est-ce qu'au moins un ouvrier ayant reçu une formation aux premiers
présente sur le lieu au moment où les activités sont en cours. Le cas
4 . 9 . 1 . 2 secours est présent , sur tout site et au moment où les activités sont en Recom.
échéant, la loi applicable en matière de formation secouriste doit être
cours ?
respectée. Les opérations sur l'exploitation englobent les activités de
culture, de transport et, le cas échéant, de manutention des produits frais.

Il existe des instructions compréhensibles, documentées et communiquées


(verbalement) à l attention des ouvriers afin qu ils sachent quelles sont les
Les instructions en cas d'accident ou d'urgence sont-elles clairement Exigence
4 . 9 . 1 . 3 mesures à prendre en cas d accident ou en cas d urgence. Ces instructions
comprises par tous les ouvriers ? mineure
sont disponibles dans les langues principales parlées par les ouvriers si
possible les instructions sont traduites par des symboles. N est pas N/A.

Il existe des preuves montrant que les procédures et les exigences en


matière d'hygiène personnelle des visiteurs ont été officiellement
Les sous-traitants et les visiteurs ont-ils tous pris connaissance des règles
4 . 9 . 1 . 4 communiquées aux visiteurs et aux sous-traitants (c.-à-d. les procédures et Recom.
fondamentales d'hygiène ?
les exigences en matière d'hygiène personnelle des visiteurs se trouvent
dans un endroit à la vue de tout visiteur ou tout sous-traitant).

4 . 9 . 2 Installations, équipements et procédures d'accident T3


Des procédures écrites doivent décrire les mesures à prendre en cas
d accident ou d urgence . Les procédures doivent clairement spécifier le
nom des personnes à contacter, la localisation des postes de Exigence
4 . 9 . 2 . 1 Existe-t-il des procédures relatives aux cas d urgence et aux accidents?
communication les plus proches (téléphone, radio) et une liste actuelle des mineure
numéros de téléphone importants (police, ambulance, hôpital, pompiers).
Elles doivent être disponibles à tout moment. N'est pas N/A.

Une procédure relative aux accidents comprenant toutes les informations


détaillées au point 12.3.3 doit identifier de manière visuelle les premiers
La procédure relative aux accidents est-elle visible à moins de 10 mètres Exigence
4 . 9 . 2 . 2 soins de base à apporter en cas d'accidents. Elle doit être accessible par
du local de stockage des produits phytosanitaires ? mineure
toute personne à moins de 10 mètres du lieu de stockage et de mélange
des produits phytosanitaires. N'est pas N/A.

Les portes d'accès ou bien les alentours des locaux de stockage des
Les portes d'accès sont-elles équipées de panneaux d'avertissement des Exigence
4 . 9 . 2 . 3 engrais et des produits phytosanitaires sont équipés de panneaux
dangers potentiels ? mineure
d'avertissement de dangers. N'est pas N/A.
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 49 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
4 . 9 . 3 Manipulation des produits phytosanitaires T3
Tout employé manipulant ou appliquant des produits phytosanitaires peut
Les ouvriers manipulant et appliquant les produits phytosanitaires démontrer ses compétences et ses connaissances en soumettant les Exigence
4 . 9 . 3 . 1
sont-ils formés ? certificats de formations formelles ou bien les certificats de participation à mineure
des formations spécifiques. N'est pas N/A.

L'ensemble du personnel en contact avec des produits phytosanitaires se Le cas échéant, les visites médicales auxquelles se soumet volontairement
4 . 9 . 3 . 2 soumet-il volontairement à des visites médicales annuelles conformément l'ensemble du personnel en contact avec des produits phytosanitaires sont Recom.
aux recommandations spécifiées dans les codes de pratiques locaux ? en conformité avec les codes de pratiques nationaux, régionaux et locaux.

4 . 9 . 4 Tenues et équipements de protection T3


Des kits complets de tenues professionnelles de protection (comprenant
Les ouvriers (ainsi que les sous-traitants) sont-ils équipés de vêtements de p.ex. des bottes en plastique, des vêtements imperméables, des gants en
Exigence
4 . 9 . 4 . 1 protection adéquats conformément aux instructions indiquées sur plastique, des masques de protection etc.) permettent d'assurer une
l étiquette ? conformité aux instructions indiquées sur l'étiquette des produits
majeure
phytosanitaires. Ces kits sont disponibles et en bon état. N'est pas N/A.

4 . 9 . 5 Sécurité des visiteurs T3


Il existe des preuves que les procédures relatives à la sécurité du
Les sous-traitants et visiteurs sont-ils tous informés des exigences en personnel externe ont été officiellement communiquées aux visiteurs et aux Exigence
4 . 9 . 5 . 1
matière de sécurité du personnel ? sous-traitants (c.-à-d. les procédures relatives à la sécurité du personnel mineure
externe sont placées à la vue de tout visiteur ou sous-traitant).

4 . 10 PROBLÈMES LIÉS À L ENVIRONNEMENT T2


4 . 10 . 1 Politique de protection de l environnement et de préservation de la faune T3
Un plan de préservation de l environnement a-t-il été établi (soit à titre Exigence
4 . 10 . 1 . 1 Une déclaration de préservation de la faune est documentée.
individuel, soit au niveau régional) ? mineure
5 MODULE DE BASE APPLICABLE AUX ELEVAGES DE BETAIL T1
Cette section expose les principes généraux des bonnes pratiques
applicables à toutes les exploitations pratiquant l'élevage de bétail. En
outre, des exigences spécifiques reconnaissant les besoins spéciaux des
Principe
divers types de bétail et des divers types de système de production sont
exposées dans des sections séparées, spécifiques à l'exploitation, de ce
référentiel.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 50 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
5 . 1 HISTORIQUE DU SITE T2
Pour les exploitations d'élevage qui produisent du fourrage pour leur propre
Une carte montrant les types de sol et le calendrier d'application des
consommation et qui élèvent du bétail en plein air, une carte des sols de
engrais organiques (le cas échéant) doit être disponible. N/A pour les
5 . 1 . 1 l'exploitation est-elle établie afin de permettre la planification des rotations Recom.
exploitations ne produisant pas de fourrage ou avec du bétail élevé en
ainsi qu'une utilisation optimale et adéquate des produits phytosanitaires,
étable pendant toute l'année.
des engrais chimiques et organiques ?

L'ensemble des installations électriques à tension courante est-il


Exigence
5 . 1 . 2 inaccessible au bétail ? Sont-elles protégées et mises à la terre de façon Contrôle visuel. N'est pas N/A sauf en l'absence d'installations électriques.
adéquate ?
mineure
Les enregistrements/factures indiquant l'adhésion de l'électricien à des
associations, guildes, etc doivent être disponibles. Les remplacements
Tous les travaux électriques ont-ils été réalisés par un électricien agréé ?
5 . 1 . 3 simples ultérieurs des installations électriques (ex : prises de courant, Recom.
Ses interventions ont-elles été enregistrées ?
ampoules d'éclairage, etc.) peuvent être effectués par le producteur s'il
justifie de ses compétences lors de l'entrevue.
Les clôtures électriques, s'il y en a, sont-elles gérées de façon à Lors de l'entretien, le personnel fait preuve de ses connaissances. N/A sauf
5 . 1 . 4 Recom.
n'occasionner qu'une gêne momentanée ? en l'absence de clôtures électriques.
Les peintures, agents conservateurs, désinfectants et autres substances
Lors de l'entretien, le personnel fait preuve de ses connaissances.
chimiques utilisés dans des zones accessibles au bétail sont-ils approuvés Exigence
5 . 1 . 5 Contrôler les factures, les emballages et les fiches techniques. Contrôle
par l'autorité réglementaire concernée et leur utilisation est-elle appropriée majeure
croisé avec le point 1.4.3.4.
dans l'élevage de bétail ?
Les peintures, agents conservateurs, désinfectants et autres substances
Exigence
5 . 1 . 6 chimiques sont-ils conservés hors d'atteinte du bétail dans un local autre Contrôle visuel. N'est pas N/A.
que celui où sont stockés les aliments afin d'éviter toute contamination ?
majeure

L'exploitation a-t-elle conclu un accord officiel avec des tiers pour


l'utilisation des déchets animaux produits sur l'exploitation en conformité Des enregistrements doivent être disponibles pour satisfaire aux exigences Exigence
5 . 1 . 7
avec la législation nationale ou avec les codes de pratique auxquels elle du point de contrôle. majeure
adhère ?
5 . 2 PERSONNEL T2
Dans tous les élevages, le personnel connaît-il les procédures de sécurité
applicables à l'exploitation dans les cas d'urgence où la santé humaine, la Lors de l'entretien, le personnel doit prouver qu'il connaît les mesures à
Exigence
5 . 2 . 1 sécurité alimentaire ou bien la santé et le bien-être des animaux sont mis prendre en vue de garantir l'alimentation et l'abreuvement des animaux
en danger ? Ces procédures de sécurité traitent-elles également les sous 24 heures en cas d'urgence.
mineure
ruptures d'approvisionnement en aliments et en eau ?
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 51 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Il existe des preuves de l'expérience, de la qualification et de la formation
Le producteur détient-il des preuves de l'expérience, de la qualification et
de l'ensemble du personnel. Evaluation lors du contrôle des compétences Exigence
5 . 2 . 2 de la formation de l'ensemble du personnel qu'il emploie à plein temps ou à
du personnel pour le bétail présent. Contrôle visuel du bétail. N'est pas majeure
temps partiel ?
N/A.
5 . 3 ACHAT, IDENTIFICATION ET TRACABILITE DU BETAIL T2
Un contrôle visuel confirme la présence d'enregistrements qui comprennent
au moins les informations suivantes : la date d'arrivée sur l'exploitation et
Toutes les exploitations élevant du bétail conservent-elles les date de départ de l'exploitation, le nombre d'animaux ayant fait l'objet d'un Exigence
5 . 3 . 1
enregistrements relatifs aux mouvements d'animaux ? mouvement, les numéros d'identification (marques majeure
auriculaires/puces/tatouages), adresse de l'exploitation d'origine et de
l'exploitation de destination. N'est pas N/A.

Il existe des procédures, y compris des enregistrements des mouvements


Des procédures sont-elles mises en place pour garantir la (sur une durée minimale de trois ans et 3 mois lors du premier contrôle) et
naissance/insémination et l'élevage de l'ensemble du bétail sur une des attestations d'expédition approuvées EUREPGAP ou un document
exploitation approuvée EUREPGAP (ou par un système de référence) ? Il équivalent contenant les mêmes informations (voir directive EUREPGAP Exigence
5 . 3 . 2
ne sera pas possible à une exploitation approuvée EUREPGAP d'élever du sur les attestations d'expédition). Pour les bovins et les ovins, voir point majeure
bétail de la même espèce à la fois dans le cadre d'EUREPGAP et d'une 6.1.1, et pour les volailles, voir point 9.1.1. Les enregistrements doivent
manière conventionnelle. faire apparaître l'adresse et les garanties de l'exploitation d'origine. N'est
pas N/A.

Tous les animaux sont-ils identifiés individuellement, bien que pas


Une identification individuelle est attribuée à chaque animal ou par lots, en Exigence
5 . 3 . 3 nécessairement de manière unique (pour les élevages avicoles, il sera
fonction du type d'élevage. majeure
possible d'attribuer des numéros d'identification à des lots) ?
L'historique des mouvements depuis la naissance/insémination a donné
Existe-t-il des procédures qui attestent de la totale traçabilité du bétail
5 . 3 . 4 lieu à des enregistrements. Les porcs et les volailles peuvent être identifiés Recom.
jusqu'à la naissance/insémination ?
par des numéros de lots/de porcherie et de poulailler.
Tous les animaux sont-ils identifiés de manière unique (les volailles Une identification unique de chaque animal est enregistrée dans une base
peuvent être identifiées par des numéros de lots) et existe-t-il des de données centralisée, qui répertorie également l'historique des
5 . 3 . 5 Recom.
procédures qui attestent de la totale traçabilité du bétail jusqu'à la mouvements depuis la naissance/insémination. Les volailles peuvent être
naissance/insémination ? identifiées par des numéros de lots/de poulailler.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 52 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Un mécanisme d'identification est-il mis en place afin d'identifier des
Contrôler dans la mesure du possible et/ou demander au personnel de
animaux particuliers ou des lots/bâtiments de bétail qui nécessiteraient ou Exigence
5 . 3 . 6 fournir la preuve de ses connaissances lors de l'entretien. N'est pas N/A.
auraient reçu un traitement (exigeant une période de mise à l'écart) au majeure
Contrôle croisé avec le point 5.7.2.3
moins jusqu'à l'achèvement de la période de mise à l'écart ?
Les attestations d'expédition approuvées par EUREPGAP sont
Tous les animaux sont-ils accompagnés d'une attestation d'expédition correctement remplies pour tous les mouvements de bétail au départ de
conforme au référentiel EUREPGAP et à la législation nationale lors de l'exploitation (voir la directive EUREPGAP relative aux attestations Exigence
5 . 3 . 7
leur transport ? Ces attestations d'expédition sont nécessaires lors d'un d'expédition), et il existe des preuves de la conformité à toutes les majeure
changement de propriétaire et de mouvements de plus de 20 kilomètres. exigences légales supplémentaires applicables concernant l'expédition de
bétail. N'est pas N/A
5 . 4 ALIMENTATION ET ABREUVEMENT DU BETAIL T2
5 . 4 . 1 Généralités T3
Tous les animaux ont-ils accès à une quantité suffisante d'eau propre,
également lorsqu'ils paissent ? Les installations d'abreuvement salies sont- Contrôle visuel. Le personnel se montre conscient des exigences à ce sujet
Exigence
5 . 4 . 1 . 1 elles nettoyées ? Des mesures sont-elles prises afin de garantir lors de l'entretien. N'est pas N/A. Contrôle croisé avec les points 8.4.6 et
l'approvisionnement dans des conditions atmosphériques/climatiques 9.2.2.
majeure
extrêmes ?
Lorsque des aliments (fourrage excepté) sont fournis par une entreprise
Les aliments (fourrage excepté) et les sous-produits de l'industrie achetés
bénéficiant d'une autorisation de l'autorité compétente, la preuve de la Exigence
5 . 4 . 1 . 2 ont-ils été fabriqués par, et obtenus auprès d'un fournisseur approuvé par
conformité aux exigences de l'assurance qualité déterminées par majeure
EUREPGAP ?
EUREPGAP doit être faite.
Les mélanges d'aliments préparés sur l'exploitation doivent être
Tous les mélanges d'aliments préparés sur l'exploitation sont-ils Exigence
5 . 4 . 1 . 3 homologués (en conformité avec la Directive UE 95/69), ou autorisés par
homologués ou autorisés par les autorités compétentes ? majeure
les autorités compétentes.

Le producteur conserve-t-il les étiquettes des aliments comme preuve de Le producteur conserve les étiquettes mentionnant la composition des Exigence
5 . 4 . 1 . 4
l'origine des aliments et de la composition des ingrédients ? aliments. N'est pas N/A si pas d'aliments fournis. majeure

La traçabilité jusqu'au fournisseur est-elle assurée pour toutes les matières La traçabilité jusqu'au fournisseur est assurée pour toutes les matières Exigence
5 . 4 . 1 . 5
premières des aliments pour animaux ? premières des aliments pour animaux. N'est pas N/A. majeure
Le fourrage consommé sur l'exploitation provient-il de cultures qui ont été
Le fourrage provient d'exploitations approuvées par EUREPGAP. N'est pas Exigence
5 . 4 . 1 . 6 produites et certifiées conformes au référentiel EUREPGAP applicable
N/A si aucun référentiel n'est disponible. majeure
(lorsqu'un référentiel est disponible) ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 53 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les enregistrements relatifs à l'alimentation font apparaître que seules des
Les composants protéiques de la ration alimentaire sont-ils issus
sources autorisées sont utilisées. Le producteur doit conserver comme Exigence
5 . 4 . 1 . 7 uniquement de légumes, de lait, d'œufs ou de poisson (les ruminants ne
preuve l'étiquetage ou une déclaration du fabricant formulant l'origine des majeure
peuvent pas être nourris avec de la farine de poisson).
protéines. N'est pas N/A sauf en l'absence d'alimentation.
Les exploitations préparant les mélanges d'aliments au moyen de leurs
Réponses lors des entretiens ou contrôle visuel des enregistrements, tel
propres équipements ont-elles établi un protocole pour chacun des Exigence
5 . 4 . 1 . 8 que défini. N'est pas N/A sauf en l'absence de préparation des mélanges
mélanges préparés en indiquant le pourcentage de chacun des majeure
dans les propres équipements des exploitations.
composants ?
Les enregistrements relatifs à l'alimentation font apparaître qu'il n'est fait
La farine de poisson n'est-elle autorisée que si elle provient de sources appel qu'à des sources autorisées. Le producteur doit conserver comme
5 . 4 . 1 . 9 Recom.
renouvelables et traçables ? preuve l'étiquetage ou une déclaration du fabricant formulant l'origine de la
source renouvelable de farine de poisson. N/A en l'absence d'alimentation.

En cas de recours à des aliments médicamenteux, l'utilisation d'un


Existe-t-il une procédure applicable aux résidus d'aliments médicamenteux Exigence
5 . 4 . 1 . 10 bac/compartiment séparé est obligatoire pour le stockage de la ration de
? majeure
retrait.

Existe-t-il une procédure qui garantit le nettoyage régulier des systèmes Contrôle visuel. Le personnel se montre conscient des exigences à ce sujet Exigence
5 . 4 . 1 . 11
d'alimentation ? lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure
5 . 4 . 2 Enregistrements relatifs à l'alimentation T3
Tous les documents des fournisseurs d'aliments (p.ex. factures) auprès
desquels les matières premières pour aliments des animaux ont été Les enregistrements en question sont disponibles pour les aliments Exigence
5 . 4 . 2 . 1
achetées renseignent-ils le type d'aliment et la quantité, ainsi que la date achetés. N'est pas N/A sauf en l'absence d'alimentation. majeure
de livraison ?
Tous les documents des fournisseurs d'aliments auprès desquels les Les étiquettes/factures/attestations spécifiant les ingrédients des aliments
Exigence
5 . 4 . 2 . 2 aliments composés et autres substances utilisées dans l'alimentation sont disponibles. N'est pas N/A sauf en l'absence d'alimentation OU s'il
animale ont été achetés renseignent-ils les ingrédients ? existe des limitations liées aux droits de brevet/de propriété intellectuelle.
mineure

5 . 4 . 3 Stockage des aliments destinés aux animaux T3


Les aliments sont-ils stockés séparément par type d'aliments et de façon à Tous les aliments devront être stockés séparément et de façon à empêcher Exigence
5 . 4 . 3 . 1
empêcher toute détérioration et contamination ? toute détérioration et contamination. mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 54 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Contrôle visuel des récipients, bennes et camions du dispositif
Tous les récipients, bennes et camions du dispositif d'alimentation sont-ils d'alimentation. Contrôle des enregistrements, le cas échéant. Le personnel Exigence
5 . 4 . 3 . 2
nettoyés régulièrement ? se montre conscient des exigences lors de l'entretien. Une fois par an pour majeure
les récipients et les bennes. N'est pas N/A.
Toutes les exploitations prennent-elles des mesures de précaution en vue
Absence de rongeurs et de nuisibles. L'accès des locaux de stockage des
de lutter contre les rongeurs et les nuisibles et de prévenir toute Exigence
5 . 4 . 3 . 3 aliments (fourrage inclus quand c'est possible) est interdit aux animaux
contamination des aliments (fourrage inclus quand c'est possible) par les majeure
domestiques. N'est pas N/A
animaux domestiques ?
Contrôle visuel. S'assurer qu'il n'y a aucune contamination croisée entre les
Les aliments médicamenteux sont-ils stockés à part dans des conteneurs Exigence
5 . 4 . 3 . 4 aliments normaux et les aliments médicamenteux. Étiquetage/identification
ou des sacs clairement étiquetés et identifiés ? majeure
clair/e. N'est pas N/A sauf en l'absence d'alimentation.

Les aliments spécifiques tels que les aliments médicamenteux ou les Identification et séparation des aliments destinés aux différentes espèces
Exigence
5 . 4 . 3 . 5 aliments destinés à différentes espèces animales sont-ils clairement animales et des divers types d'aliments. N'est pas N/A sauf en l'absence
identifiés et stockés séparément ? d'alimentation.
majeure
5 . 5 STABULATIONS T2
Contrôle visuel du troupeau et enregistrements de la densité du troupeau.
La surface est-elle suffisamment grande et adaptée à la densité du Contrôle croisé avec les points 8.5.4.1 du Module applicable à l'Elevage Exigence
5 . 5 . 1
troupeau ? Porcin et 9.5.2 du Module applicable à l'Elevage Avicole. N'est pas N/A majeure
sauf en l'absence de stabulations.
La ventilation, qu'elle soit naturelle ou artificielle, est-elle efficace et Contrôle visuel. Contrôle croisé avec les points 8.5.2 du Module applicable
Exigence
5 . 5 . 2 adaptée au type de bétail ? Permet-elle de maintenir des températures et à l'Elevage Porcin et 9.5.3 du Module applicable à l'Elevage Avicole. N'est
des conditions appropriées pour empêcher la condensation ? pas N/A sauf en l'absence de stabulations.
majeure

Contrôle visuel. Contrôle croisé avec les points 8.9 du Module applicable à
La construction des stabulations permet-elle de maintenir un bon état Exigence
5 . 5 . 3 l'Elevage Porcin et 9.9.2 du Module applicable à l'Elevage Avicole. N'est
d'hygiène et de propreté ? majeure
pas N/A sauf en l'absence de stabulations.
Les sols devront être antidérapants et stables afin de prévenir tout stress
Exigence
5 . 5 . 4 des animaux dû à l'état du sol. Il ne doit y avoir aucun risque de blessure Contrôle visuel. N'est pas N/A sauf en l'absence de stabulations.
ou de comportement anormal des animaux.
majeure

Contrôle visuel et vérification de l'existence et du bon fonctionnement de Exigence


5 . 5 . 5 L'éclairage est-il disponible en permanence à l'intérieur des bâtiments?
l'éclairage. N'est pas N/A sauf en l'absence de stabulations. mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 55 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Veille-t-on à ce qu'il n'y ait, dans toutes les stabulations, les chemins et
Exigence
5 . 5 . 6 enclos, aucune projection tranchante, aucun angle, aucun rail endommagé Contrôle visuel.
ou aucune machine susceptible d'occasionner des blessures au troupeau ?
majeure

Le bétail est-il en contact visuel, y compris les jeunes animaux, sauf dans Exigence
5 . 5 . 7 Contrôle visuel. N'est pas N/A sauf en l'absence de stabulations.
des situations justifiées (parcs pour animaux malades, etc.) ? mineure

Contrôle visuel. Les mangeoires sont entretenues de façon à minimiser les


Les mangeoires sont-elles installées sur une base solide avec un système fuites et à ne pas générer de problème d'humidification des sols, de fuites
5 . 5 . 8 Recom.
d'écoulement libre ? dans les citernes de stockage, ou d'empêcher l'accès. N/A en l'absence de
mangeoires. Pour les abreuvoirs avicoles, voir le point 9.4.

Le choix de l'emplacement approprié des abreuvoirs est-il étudié avec soin, Etudier l'emplacement et la protection des abreuvoirs afin d'éviter tout
5 . 5 . 9 Recom.
en particulier pour ceux destinés au bétail en stabulation ? dommage au bétail et au pâturage. N/A en l'absence d'abreuvoirs.

5 . 6 SANTE ANIMALE T2
Toute exploitation de production animale devra désigner un vétérinaire ou Enregistrements (factures / attestations) de visites de routine par un
un cabinet vétérinaire. Le vétérinaire désigné devra rendre visite à vétérinaire ou un cabinet vétérinaire. Référence croisée avec les modules Exigence
5 . 6 . 1
l'exploitation au moins une fois par an, voire plus souvent selon les applicables aux élevages bovins et ovins 6.6.1, à l'industrie laitière 7.5.1, à majeure
exigences des modules spécifiques du présent manuel. l'élevage porcin 8.8.3.3 et à l'élevage avicole 9.8.3.1. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 56 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Un plan de santé animale a-t-il été élaboré par écrit et mis en place avec le
soutien du vétérinaire désigné ? Ce plan est-il révisé et mis à jour au
moins une fois par an ? Identifie-t-il les points suivants :
- les stratégies de prévention contre les maladies (y compris lutte
biologique) ;
- les principales maladies connues ou dont l'existence est suspectée ;
- les traitements à administrer dans les situations rencontrées
régulièrement ; Il existe un plan de santé animale écrit qui traite des points requis. Il est
- les protocoles des vaccins recommandés ; révisé et mis à jour annuellement et contresigné par un vétérinaire. Voir le
Exigence
5 . 6 . 2 - la lutte parasitaire recommandée ; modèle EUREPGAP si disponible. Contrôle croisé avec les points 7.4.2
- les exigences relatives à la médication administrée dans les aliments / pour l'industrie laitière, 8.8.3, 8.8.4, 8.12.1 pour l'Elevage porcin, 9.4.4,
majeure
dans l'eau ; 9.5.3.9, 9.8.3 et 9.10 pour l'Elevage avicole. N'est pas N/A.
La révision devra également traiter des points suivants :
- la performance du troupeau ;
- l'environnement du bétail ;
- la bio-sécurité ;
- les compétences et les besoins de formation du personnel ?
Les modules spécifiques à l'élevage pourront comprendre des exigences
supplémentaires.

Tout animal malade ou blessé est-il identifié de manière distincte ? Fait-il Contrôle visuel. Le personnel est conscient de cette exigence. N'est pas Exigence
5 . 6 . 3
l'objet de soins immédiats et, si nécessaire, de la visite d'un vétérinaire ? N/A. majeure

Toute exploitation devra être équipée des installations adéquates Exigence


5 . 6 . 4 Contrôle visuel. N'est pas N/A.
nécessaires à l'isolement des animaux malades ou blessés. majeure
Des médicaments ne sont-ils administrés qu'en cas de besoin ou bien sur
Exigence
5 . 6 . 5 ordonnance d'un vétérinaire ou bien par mesure préventive (p.ex. Le personnel est conscient de cette exigence. N'est pas N/A.
vermifuges) ?
majeure
Les délais d'attente des produits vétérinaires sont-ils connus et strictement
respectés ? Tout animal vendu à une autre exploitation avant l'expiration
Contrôle visuel. Le personnel est conscient de cette exigence. Vérification
du délai d'attente est-il accompagné d'une confirmation écrite spécifiant la Exigence
5 . 6 . 6 des enregistrements relatifs aux traitements récemment administrés et de
nature et la date du traitement ainsi que la date d'expiration du délai majeure
l'identification des animaux. N'est pas N/A.
d'attente ? Tout animal traité devra être clairement marqué et identifié en
tant que tel.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 57 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Tout traitement d'un animal impliquant une intervention chirurgicale devra Exigence
5 . 6 . 7 Le personnel est conscient de cette exigence. N'est pas N/A.
être effectué par une personne compétente et/ou le vétérinaire. majeure

Tous les équipements vétérinaires devront être propres et conservés de Contrôle visuel. Le nettoyage doit être effectué conformément au mode Exigence
5 . 6 . 8
manière adéquate. d'emploi des équipements. majeure

Chaque exploitation dispose-t-elle d'une procédure écrite relative au


stockage et à la manipulation d'aiguilles qui se seront rompues lors d'une Une procédure écrite est disponible et appliquée par le personnel chargé
opération ou bien qui seront restées à l'intérieur de l'animal ? La procédure d'utiliser les aiguilles. Vérification de l'identification des animaux
garantit-elle qu'aucune aiguille rompue de cette manière ne pourra entrer concernés. Vérification des enregistrements : s'assurer qu'aucun animal Exigence
5 . 6 . 9
dans la chaîne alimentaire ? Tout animal concerné par la rupture d'une concerné n'est abattu à des fins de consommation humaine avant majeure
aiguille est-il marqué et ne pourra-t-il en aucun cas être abattu à des fins l'expiration du délai d'attente. Contrôle croisé avec le point 6.8.5 du module
de consommation humaine avant l'expiration du délai d'attente prévue pour Elevage porcin N'est pas N/A sauf pour l'Elevage avicole.
le médicament administré ?

Les aiguilles utilisées et les ustensiles saillants sont-ils éliminés en toute


Exigence
5 . 6 . 10 sécurité dans une boîte prévue à cet effet, qui devra être mise au rebut "de Le personnel est conscient des exigences à ce sujet. N'est pas N/A.
manière responsable" conformément à la législation locale?
mineure

Le personnel fait preuve de ses connaissances des techniques d'abattage. Exigence


5 . 6 . 11 L'abattage d'animaux accidentés est-il effectué en toute humanité ?
Respecter la législation existante. N'est pas N/A. mineure

L'exploitant fait-il preuve de connaissances approfondies en matière Exigence


5 . 6 . 12 Le personnel est conscient des exigences à ce sujet. N'est pas N/A.
d'hygiène et applique-t-il les pratiques adéquates pour son exploitation ? majeure

Le climat à l'intérieur des stabulations (circulation de l'air, température,


concentrations de gaz et taux de poussières) est-il maintenu à des niveaux
qui n'affectent pas la santé des animaux ? Les directives concernant la Le personnel est conscient des exigences à ce sujet. Contrôle visuel du Exigence
5 . 6 . 13
température et les concentrations de gaz devront être respectées (les climat à l'intérieur des stabulations afin de répondre aux exigences. mineure
exigences particulières sont spécifiées dans les modules spécifiques à
l'élevage de la présente norme).

Les exploitations participent-elles toutes à un programme de dépistage S'assurer que les exploitations participent à un programme de dépistage
5 . 6 . 14 Recom.
systématique des agents pathogènes zoonotiques appropriés ? externe.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 58 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
S'assurer que les exploitations participent et ont effectué les signalements
exigés par la loi. Au minimum, les maladies stipulées par l'O.I.E.
Les exploitations signalent-elles toutes à l'autorité compétente toute (Organisation mondiale de la santé animale)comme devant
Exigence
5 . 6 . 15 maladie lorsque la loi l'exige, et au moins celles stipulées par obligatoirement être déclarées aux autorités doivent être signalées. En cas
l'O.I.E.(Organisation mondiale de la santé animale)? de présence de volailles sur l'exploitation, ceci doit inclure la salmonellose
majeure
(contrôle croisé avec les points 9.2.9, 9.3.1.8 du module Elevage avicole).
N'est pas N/A.
Les races choisies sont-elles peu sensibles au stress et ont-elles une
5 . 6 . 16 L'utilisation de races appropriées aux conditions est recommandée. Recom.
tolérance suffisante aux parasites et maladies importantes ?

Les animaux sont-ils toujours traités et manipulés de façon à les protéger Contrôle visuel. Le personnel est conscient de cette exigence. N'est pas Exigence
5 . 6 . 17
de toute douleur, blessure et maladie ? N/A. majeure
Contrôle visuel. Le personnel est conscient de cette exigence. Pas de
Les chiens sont-ils toujours maintenus sous contrôle et empêchés
5 . 6 . 18 chiens dans les laiteries ni dans les poulaillers. Contrôle croisé avec les Recom.
d'inquiéter les animaux ?
points 7.6.2.1, 7.6.2.3, et 9.9.3.
5 . 7 MEDICAMENTS T2
5 . 7 . 1 Généralités T3
Les médicaments périmés (conformément aux annotations de l'emballage)
Le personnel connaît la méthode d'élimination des médicaments périmés Exigence
5 . 7 . 1 . 1 et les récipients de médicaments utilisés sont-ils éliminés d'une manière
et des récipients utilisés. Il est en mesure de l'expliquer. N'est pas N/A. mineure
convenue avec le vétérinaire traitant de façon à prévenir tout abus ?
Les producteurs utilisent-ils uniquement des médicaments homologués par Contrôle visuel des médicaments stockés/utilisés. Ces derniers sont
les autorités compétentes du pays d'utilisation pour une application sur les enregistrés sur la liste des médicaments actuellement administrés. Ils ne
Exigence
5 . 7 . 1 . 2 animaux à traiter ? Une liste actuelle de tous les médicaments utilisés est- sont pas interdits dans l'UE et sont homologués au niveau national. Ils sont
elle conservée ? Les médicaments interdits dans l'Union Européenne ne administrés uniquement aux animaux pour lesquels ils sont homologués.
majeure
sont-ils pas utilisés ? N'est pas N/A.
Le mode d'emploi indiqué sur l'étiquette est-il strictement respecté afin de Les enregistrements relatifs aux administrations de médicaments prouvent
Exigence
5 . 7 . 1 . 3 garantir le succès de l'administration et d'éviter tout risque pour les que les médicaments sont correctement administrés. Contrôle croisé avec
animaux, les ouvriers, les consommateurs et l'environnement ? les enregistrements médicaux 5.7.2. N'est pas N/A.
majeure

Les modes d'emploi des médicaments ou d'autres instructions officielles


Les modes d'emploi ou d'autres instructions officielles sont disponibles lors Exigence
5 . 7 . 1 . 4 (par ex. celles données par un vétérinaire) sont-ils disponibles lors de
de l'audit. N'est pas N/A. majeure
l'audit ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 59 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les ouvriers manipulant ou administrant des médicaments sont-ils formés
Contrôle visuel des enregistrements relatifs aux formations. Le personnel Exigence
5 . 7 . 1 . 5 et capables de faire preuve de leurs connaissances et de leurs
fait preuve de ses connaissances et de ses compétences. N'est pas N/A. majeure
compétences en la matière ?

Aucune preuve de l'utilisation de substances à des fins d'accélération de la


Exigence
5 . 7 . 1 . 6 L'utilisation d'adjuvants de croissance est-elle interdite ? croissance, sauf jusqu'au 31 décembre 2005 pour les porcs (contrôle
croisé avec les points 8.8.1.1. et 2 du module Elevage porcin)
majeure

Des analyses d'échantillons sont-elles réalisées régulièrement pour vérifier


l'absence de substances interdites, comme les adjuvants de croissance et Ceci peut faire partie d'un programme national entrepris par les autorités
de performance, et l'utilisation de substances autorisées ? En l'absence compétentes. Dans le cas où il n'existerait aucun programme national de Exigence
5 . 7 . 1 . 7
d'un programme de dépistage national mené par les autorités dépistage, les preuves des analyses réalisées par un laboratoire majeure
compétentes, est-il fait appel à un laboratoire indépendant accrédité pour indépendant accrédité devront être fournies. N'est pas N/A
la réalisation de l'analyse ?

Les résultats des analyses de résidus sont-ils traçables jusqu'au


producteur individuel ? Ce dernier devra prouver qu'il fait partie du système Procédure écrite ou documents des autorités compétentes. Le producteur
d'échantillonnage, mais pas nécessairement que son exploitation a fait doit prouver qu'il participe à un système d'échantillonnage, mais pas Exigence
5 . 7 . 1 . 8
l'objet d'une analyse. Le programme national retransmet-il les données au nécessairement que son exploitation a fait l'objet d'une analyse. Ceci peut majeure
producteur lorsque les limites maximales de résidus (LMR) sont dépassées être fait conjointement avec le transformateur. N'est pas N/A.
ou qu'une substance interdite est détectée ?

Si le producteur a déclaré qu'il comptait exporter vers des pays de l'UE, les
résultats des analyses de résidus sont-ils traçables jusqu'au producteur Procédure écrite ou documents des autorités compétentes. S'il a déclaré
Exigence
5 . 7 . 1 . 9 individuel ? Ce dernier devra prouver qu'il fait partie du système qu'il comptait commercialiser ses produits dans l'UE, le producteur doit
d'échantillonnage, LMR incluses, mais pas nécessairement que son prouver qu'il respecte les LMR de l'UE.
mineure
exploitation a fait l'objet d'une analyse.
Un plan d'action est-il convenu par écrit avec le vétérinaire traitant ou les
Il existe un plan d'action écrit contresigné par le vétérinaire traitant ou par Exigence
5 . 7 . 1 . 10 autorités compétentes et mis en oeuvre en cas de dépassement des limites
les autorités compétentes en cas de dépassement des LMR. N'est pas N/A. majeure
maximales de résidus ?
Contrôler visuellement que ces produits sont séparés du stock actuel de
Les médicaments périmés sont-ils clairement identifiés et stockés à part en Exigence
5 . 7 . 1 . 11 médicaments autorisés et clairement identifiés en tant que tels. N'est pas
vue de leur élimination ? majeure
N/A.
5 . 7 . 2 Enregistrements relatifs aux médicaments T3
Toute exploitation devra conserver des enregistrements relatifs à la gestion
Les produits utilisés / stockés doivent être enregistrés conformément aux Exigence
5 . 7 . 2 . 1 et aux achats de médicaments, qui seront tenus à jour et conformes aux
exigences du Point de Contrôle. N'est pas N/A. majeure
exigences légales.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 60 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
L'enregistrement relatif à l'achat mentionne-t-il la date d'achat, la
Les produits utilisés / stockés doivent être enregistrés conformément aux Exigence
5 . 7 . 2 . 2 désignation du produit, la quantité, le numéro de lot, la date de péremption
exigences du Point de Contrôle. N'est pas N/A. majeure
et le nom du fabricant ?

A des fins administratives, les enregistrements suivants sont-ils conservés


: le numéro de lot, la date d'administration, le numéro d'identification des
animaux / des groupes d'animaux traités, le nombre d'animaux traités, la Les produits utilisés / stockés doivent être enregistrés conformément aux Exigence
5 . 7 . 2 . 3
quantité totale de médicaments administrés, la date de la fin du traitement, exigences du Point de Contrôle. N'est pas N/A. majeure
la date d'expiration du délai d'attente et le nom de la personne ayant
administré les médicaments ?

5 . 7 . 3 Stockage des médicaments T3


Tous les médicaments sont-ils stockés conformément aux instructions Les médicaments sont stockés à une température appropriée dans un
Exigence
5 . 7 . 3 . 1 figurant sur l'étiquette (réfrigération incluse si nécessaire) dans un endroit entrepôt sûr et fermé à clef et chaque médicament en accord avec les
sain, sûr, fermé à clef, bien éclairé, situé à l'écart des autres substances ? instructions de l'étiquette.
majeure

Existe-t-il des consignes et des installations d'urgence permettant aux


ouvriers de réagir en cas d'accident survenu lors de l'application (ex : lave- Des consignes et des installations d'urgence sont disponibles à proximité Exigence
5 . 7 . 3 . 2
oeil, eau propre en abondance) à moins de 10 mètres de l'entrepôt de de l'entrepôt (10 mètres au maximum). mineure
médicaments ?
Vérifier, lors de l'entretien, que les ouvriers ayant accès à l'entrepôt sont
L'accès à l'entrepôt est-il limité aux ouvriers suffisamment formés et/ou Exigence
5 . 7 . 3 . 3 spécialisés et que leur formation est appropriée. Contrôle croisé avec le
expérimentés dans la manipulation des médicaments ? majeure
point 1.4.2.1.
La procédure en cas d'accident, une liste de numéros de téléphone et la La procédure en cas d'accident et une liste de numéros de téléphone sont
5 . 7 . 3 . 4 localisation du téléphone le plus proche sont-elles affichées à proximité affichées dans l'entrepôt et sur le téléphone le plus proche. Contrôle croisé Recom.
immédiate de l'entrepôt et du téléphone le plus proche ? avec le point 1.4.1.1.

Tous les médicaments sont-ils stockés dans leur emballage d'origine et Exigence
5 . 7 . 3 . 5 Contrôle visuel des médicaments.
avec leur étiquette d'origine ? majeure
5 . 7 . 4 Emballages vides des médicaments T3
La méthode d'élimination respecte le Point de Contrôle. N'est pas N/A Exigence
5 . 7 . 4 . 1 Veille-t-on à ne pas réutiliser les emballages vides des médicaments?
uniquement s'il n'y a pas de médicaments. majeure

L'élimination est-elle effectuée de manière à éviter la contamination de L'élimination des emballages vides des médicaments est effectuée de Exigence
5 . 7 . 4 . 2
l'environnement ? manière à éviter la contamination de l'environnement. mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 61 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
A-t-on recours à un système officiel de collecte et d'élimination si un tel Le producteur devra apporter la preuve de la collecte et de l'élimination par
5 . 7 . 4 . 3 Recom.
système existe ? des entreprises inscrites auprès des autorités compétentes.

Les emballages vides des médicaments et autre équipement médical sont-


Exigence
5 . 7 . 4 . 4 ils éliminés ou entreposés en lieu sûr jusqu'à ce que leur élimination soit Contrôle visuel.
possible ?
mineure

Toutes les réglementations locales concernant l'élimination ou la Exigence


5 . 7 . 4 . 5 Le personnel fait preuve de ses connaissances et de ses compétences.
destruction des emballages de médicaments sont-elles respectées? mineure
5 . 8 ELIMINATION DU BETAIL MORT T2
En ce qui concerne l'élimination du bétail mort, les carcasses sont-elles La méthode d'élimination doit répondre aux exigences légales (par ex, pas
protégées de la vermine, des oiseaux ou d'autres animaux, et sont-elles d'enterrement lorsque la loi ne l'autorise pas) et les ouvriers doivent pouvoir
Exigence
5 . 8 . 1 rapidement éliminées par des procédures d'enterrement, de digestion ou faire la preuve de leurs connaissances et de leurs compétences. Seules les
d'incinération en conformité avec les obligations légales imposées par les méthodes d'équarrissage des volailles fixées par l'UE sont autorisées pour
majeure
autorités compétentes ? les volailles. N'est pas N/A.
Une pièce/un conteneur fermant à clef est-elle/il utilisé(e) pour
La méthode d'élimination doit répondre aux exigences et les ouvriers
l'entreposage du bétail mort ? La pièce/le conteneur est-elle/il facile à
5 . 8 . 2 doivent pouvoir faire la preuve de leurs connaissances et de leurs Recom.
nettoyer et à désinfecter ? Les carcasses sont-elles entreposées à
compétences. Contrôle croisé avec les points 8.9.1, 8.12.2 et 9.15.3.
l'extérieur de la zone de stabulation si possible ?
6 MODULE APPLICABLE AUX BOVINS ET AUX OVINS T1
6 . 1 IDENTIFICATION ET TRACABILITE T2
Le bétail introduit par des exploitations non enregistrées EUREPGAP sur
l'exploitation enregistrée EUREPGAP est-il soumis à une période de séjour
sur une exploitation agréée avant d'obtenir la qualification de bétail
EUREPGAP ?
Enregistrement de la totalité du bétail entrant, y compris le statut
BOVINS : 90 jours
EUREPGAP. Un système doit garantir le séjour sur l'exploitation de la Exigence
6 . 1 . 1 OVINS : 60 jours. Si des agneaux sont achetés et que leur période de
totalité du bétail non agréé EUREPGAP pendant plus de 60 jours (pour les majeure
séjour est inférieure à 60 jours, l'exploitation précédente est-elle également
ovins) / 90 jours (pour les bovins). N'est pas N/A.
enregistrée EUREPGAP?
(Cette période de séjour peut être partagée entre des exploitations
certifiées). La preuve de l'obtention de la certification du bétail par le
précédent propriétaire est-elle consignée ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 62 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
6 . 2 BETAIL DE REPRODUCTION ET JEUNE BETAIL T2
Les bovins mâles sont-ils sélectionnés soigneusement (en particulier pour Le producteur doit spécifier les facteurs qui influent sur son choix des
les génisses vierges) en tenant compte de la race, de la taille, de l'âge et taureaux. Le dossier relatif aux difficultés et à la mortalité pendant le
6 . 2 . 1 Recom.
du dossier antérieur, de façon à réduire la probabilité de problèmes vêlage fait apparaître un niveau acceptable. N/A en l'absence de bovins
ultérieurs de vêlage ? reproducteurs.

Si les ovins agnellent à l'extérieur, des mesures sont-elles prises pour


minimiser la mortalité néonatale en choisissant un champ naturellement
Contrôle visuel des espaces réservés à l'agnelage et des abris. Le
protégé des intempéries, ou par la mise en place d'un abri artificiel ? Si
producteur doit décrire les dispositifs destinés à l'agnelage, comme par Exigence
6 . 2 . 2 cela ne peut être fait, est-ce que seules sont autorisées dans le champ des
exemple les balles de litière, abris, etc. Il convient de s'assurer que la race mineure
races de moutons qui sont bien adaptées pour subsister dans le champ en
est bien adaptée.
question ? Les brebis qui sont moins bien adaptées au champ sont-elles
déplacées vers des lieux plus appropriés ?

Le producteur peut-il prouver qu'il a mis en place un plan suivant lequel les
veaux nouveaux-nés reçoivent, si possible, du colostrum idéalement moins
d'une heure après leur naissance ? Le veau doit recevoir du lait entier
Contrôler les veaux, si possible. Demander au producteur de décrire son Exigence
6 . 2 . 3 pendant les trois premiers jours après sa naissance, soit de sa mère, soit
plan d'alimentation. N/A en l'absence de vaches. mineure
d'une autre provenance. La prise de colostrum pendant les 6 premières
heures après la naissance permet au veau de bénéficier pleinement de ses
avantages immunologiques.

Vérification du bétail. Le producteur doit décrire sa politique de sevrage et


Du lait est-il mis à la disposition des veaux jusqu'à ce que l'apport en d'alimentation pour le bétail jeune. Tous les jeunes animaux âgés de moins Exigence
6 . 2 . 4
aliments concentrés et en foin soit suffisant pour leur croissance ? de 5 semaines reçoivent un régime lacté. N/A uniquement en l'absence de mineure
bétail de reproduction.
Inspecter les stabulations et le pâturage au piquet et demander au
Est-ce que seuls des veaux logés en groupes sont maintenus attachés
producteur d'expliquer sa politique. N/A uniquement en l'absence de bétail Exigence
6 . 2 . 5 dans un lieu bien déterminé, et ce uniquement pendant la durée de
de reproduction ou si les veaux ne sont pas attachés à un endroit bien mineure
l'alimentation ?
déterminé (pâturage au piquet).
Inspecter les veaux/appareillages pour les mufles et demander au
6 . 2 . 6 Le muselage des veaux est-il interdit ? personnel de prouver qu'il est conscient de ces exigences. N/A en l'absence Recom.
de bétail de reproduction et de veaux achetés de moins de 5 semaines.

Inspecter la litière disponible et demander au personnel de prouver qu'il est


Pour minimiser le risque de contamination des vaches et des veaux, les Exigence
6 . 2 . 7 conscient de ces exigences lors de l'entretien. N/A uniquement en l'absence
lieux de vêlage sont-ils propres et disposent-ils d'une litière appropriée ? mineure
de bétail de reproduction.
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 63 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Dispose-t-on d'un éclairage approprié pour permettre l'inspection Les stalles de vêlage doivent être équipées de dispositifs de contention
Exigence
6 . 2 . 8 exhaustive de l'ensemble des vaches prêtes à mettre bas ? Des dispositifs permanents et d'un éclairage permettant la lecture d'un journal ordinaire.
de contention adéquats sont-ils disponibles ? N/A uniquement en l'absence de bétail de reproduction.
mineure

Contrôler les veaux si possible. Demander au personnel/producteur de


Les veaux reçoivent-ils deux fois par jour une alimentation saine sur le plan Exigence
6 . 2 . 9 décrire la politique de l'exploitation. N/A uniquement en l'absence de bétail
nutritionnel et appropriée pour leur développement ? mineure
de reproduction.
Si possible, vérifier la préparation et l'alimentation, faute de quoi demander
Le lait artificiel des veaux est-il préparé conformément aux instructions des au personnel de prouver qu'il a conscience de cette exigence. N/A Exigence
6 . 2 . 10
fabricants et distribué régulièrement et à une température appropriée ? uniquement si aucun lait artificiel n'est utilisé ou en l'absence de bétail de mineure
reproduction.
6 . 3 ALIMENTS, FOURRAGE T2
Contrôler le système d'alimentation et l'état du bétail. S'il n'y a pas assez
de place autour des mangeoires pour que tout le bétail puisse s'alimenter
Lorsque l'accès aux aliments est restreint, l'ensemble du bétail peut-il Exigence
6 . 3 . 1 en même temps, le producteur doit expliquer comment il fait en sorte que
obtenir sa ration quotidienne et être rassasié ? mineure
l'ensemble du bétail reçoive sa ration. N/A uniquement en cas
d'alimentation non restreinte.

Lorsque des moutons sont mis à paître sur des cultures fourragères, il
convient de prouver que l'endroit est approprié, c'est-à-dire que le bétail est
Lorsque des moutons sont élevés et nourris avec des plantes fourragères,
raisonnablement propre et rassasié. En l'absence de cultures fourragères,
6 . 3 . 2 ont-ils accès à un endroit sec ou à de la paille ? Le comportement des Recom.
demander au producteur s'il a mis en place une politique et, dans ce cas,
moutons prouve-t-il qu'ils sont rassasiés ?
lui demander de l'expliquer. N/A si l'exploitation n'a pas recours aux
cultures fourragères ou si elle n'élève pas de moutons.

6 . 4 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS T2
Les longues périodes (plus de 7 jours) de confinement rapproché ne sont
Inspecter les aménagements. Si l'on constate la pratique de la pâture au
pas autorisées. Si la pâture au piquet est pratiquée dans les étables, veille-
6 . 4 . 1 piquet, le personnel/producteur devra expliquer sa politique de Recom.
t-on à ce que les animaux puissent se dépenser physiquement au moins
confinement/exercice. N/A en l'absence de pratique de la pâture au piquet.
une fois par jour ?

Le bétail en stabulations dispose-t-il d'un éclairage (naturel ou artificiel)


pendant toute la durée d'un jour normal (8 heures par jour) suffisant pour Vérifier que l'éclairage est disponible dans une intensité qui permet la
Exigence
6 . 4 . 2 que la totalité du bétail puisse être bien visible ? Les lieux réservés au lecture d'un journal ordinaire. N/A uniquement en l'absence de stabulations
vêlage/agnelage disposent-ils d'un éclairable permanent pour permettre du bétail.
majeure
l'inspection exhaustive de la totalité du bétail ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 64 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Un espace bien assaini et sec est-il fourni pour le couchage de l'ensemble L'ensemble du bétail peut se coucher dans un lieu propre et sec. N/A Exigence
6 . 4 . 3
du bétail ? uniquement en l'absence de stabulations. majeure
Contrôle visuel des stabulations. S'il n'est pas occupé, le producteur doit
Les stabulations doivent être nettoyées au moins une fois par an en Exigence
6 . 4 . 4 expliquer comment et quand les stabulations sont nettoyées. N/A
évacuant le fumier et en nettoyant à haute pression. mineure
uniquement en l'absence de stabulations.

Chaque fois qu'un espace de stabulations est évacué, est-il nettoyé et Contrôle visuel des stabulations. Le producteur doit expliquer sa politique. Exigence
6 . 4 . 5
désinfecté, ainsi que tous les appareils et installations qu'il contient ? N/A uniquement en l'absence de stabulations. mineure
Pour les bovins, les cages doivent avoir un plancher solide et bien
Des installations bien entretenues pour la manipulation et le chargement du
entretenu. En l'absence de cage, il doit y avoir un autre moyen de
bétail sont-elles fournies ? Pour les bovins (excepté l'élevage des veaux), Exigence
6 . 4 . 6 contention, par ex. une contention par courroie. Les installations doivent
ces installations comprennent-elles également un dispositif de confinement mineure
être adaptées aux fins recherchées et sans risques aussi bien pour le bétail
du bétail (par ex. des cages de contention) ?
que pour les opérateurs. N'est pas N/A.
Des mesures sont-elles prises pour éviter d'exposer les bovins à des
6 . 4 . 7 conditions atmosphériques et à des températures extrêmes pendant de Un abri devrait être disponible dans des conditions extrêmes. Recom.
longues périodes ?
Inspecter le bétail qui hiverne dehors. Contrôler si un espace de repos sec
Un lieu de repos bien assaini est-il mis à la disposition du bétail élevé à approprié est disponible (couche de boue, etc). En été, le producteur devra Exigence
6 . 4 . 8
l'extérieur en hiver ? expliquer sa politique d'hivernage à l'extérieur. N/A uniquement en mineure
l'absence d'hivernage à l'extérieur.
Les visiteurs qui pénètrent dans les systèmes de production clos se voient- Liste écrite des vêtements de protection et présence physique sur
6 . 4 . 9 Recom.
ils remettre des vêtements de protection ? l'exploitation.
6 . 5 HYGIENE T2
Le producteur devra exposer sa politique appliquée au traitement des
Des précautions sont-elles prises afin de maintenir le bétail dans un bon salissures excessives au point d'expédition. Toutes les réactions de
état de propreté ? Le bétail ne doit pas présenter de traces excessives de l'abattoir concernant la propreté du bétail, s'il y en a, devront être Exigence
6 . 5 . 1
matières fécales et sera de préférence sec au moment d'être chargé pour conservées, et un plan d'action devra être mis en place en cas de majeure
le transport vers l'abattoir. salissures excessives. Ce plan d'action pourrait inclure des questions
structurelles ou le nettoyage du bétail avant expédition. N'est pas N/A.
Il est conseillé de vermifuger régulièrement les chiens présents sur Vérifier que les chiens présents sur l'exploitation sont vermifugés et que
6 . 5 . 2 Recom.
l'exploitation et de conserver des traces de ce traitement. cela a été consigné.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 65 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
6 . 6 TRAITEMENT T2

Enregistrements des visites de routine du vétérinaire ou d'un cabinet Exigence


6 . 6 . 1 Les visites du vétérinaire ont-elles lieu plus de deux fois par an ?
vétérinaire spécialisé. N'est pas N/A. Référence croisée avec le point 5.6.1. mineure

Qui se charge de la destruction de la partie produisant les cornes ? S'il


s'agit du vétérinaire, on suppose qu'il possède les compétences requises.
La partie produisant la corne est-elle détruite chez les veaux par
S'il s'agit du producteur, lui demander d'expliquer la procédure et contrôler Exigence
6 . 6 . 2 cautérisation chimique sans anesthésie pendant leurs deux premières
si ses connaissances suffisent à lui donner les compétences requises. majeure
semaines de vie ?
N'est pas N/A, sauf si la destruction de la partie produisant les cornes n'est
pas pratiquée sur l'exploitation.
S'assurer qu'aucun bovin adulte n'a été récemment écorné. Vérifier le
L'écornage des bovins de plus de 90 jours n'est-il autorisé que dans le cas
registre des médicaments en contrôlant les indications et les motifs des Exigence
6 . 6 . 3 où il s'avère nécessaire (par exemple en cas de cornes incarnées) et ce,
traitements (par ex. facture des produits anesthésiques ou du vétérinaire). mineure
uniquement par un vétérinaire ?
N'est pas N/A.
Le producteur effectue-t-il des inspections de routine du bétail ? Le bétail
est-il examiné régulièrement à une fréquence appropriée au type de bétail
? La fréquence conseillée est de deux fois par jour pour du bétail en
Le producteur devra décrire les inspections de routine. Le caractère Exigence
6 . 6 . 4 stabulations et une fois par jour pour du bétail élevé à l'extérieur, sauf
adéquat des différentes situations devra être vérifié. N'est pas N/A. majeure
lorsque les circonstances (par exemple la nature du terrain) ne le
permettent pas ; dans le cas, une fois par semaine, sauf pour les élevages
exceptionnellement extensifs.

Dans les pâturages exposés, s'assure-t-on que les races sont appropriées
au terrain ? Si le bétail est mal adapté au terrain, afin de préserver son Il est tenu compte des capacités d'adaptation de la race, de l'état du bétail,
Exigence
6 . 6 . 5 bien-être et de le protéger des intempéries, est-il déplacé vers des lieux des conditions atmosphériques locales et des abris disponibles. N'est pas
plus propices, ou des abris supplémentaires sont-ils installés, à défaut d'un N/A.
mineure
abri naturel approprié (par ex. des haies et des arbres) ?

Les bovins sont-ils regroupés en fonction de critères de gestion parmi


Vérifier que les groupes sont conformes aux exigences de sexe, de taille et Exigence
6 . 6 . 6 lesquels la taille, l'âge, l'interaction entre les groupes sociaux (par ex.
aux exigences nutritionnelles. N'est pas N/A. mineure
vaches allaitantes et veaux, taureau avec des vaches, etc.) ?
Il est conseillé de regrouper le bétail de façon à assurer le groupement
6 . 6 . 7 Les groupements sociaux de bétail sont-ils maintenus ? Recom.
social de types similaires.

Le bétail mâle et femelle mature au niveau sexuel est-il regroupé de Les jeunes mâles sexuellement actifs ne sont pas mélangés avec des Exigence
6 . 6 . 8
manière approprié afin d'éviter des gestations non désirées ? femelles sauf si la reproduction est souhaitée. N'est pas N/A. mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 66 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
7 MODULE APPLICABLE A L'INDUSTRIE LAITIERE T1
7 . 1 INSCRIPTION LEGALE T2
Les exploitations laitières sont-elles toutes inscrites auprès des autorités Le producteur devra présenter le document d'inscription. N/A uniquement Exigence
7 . 1 . 1
compétentes si la législation nationale l'exige ? en l'absence d'exigence nationale. majeure
7 . 2 ALIMENTATION T2
Des enregistrements sont disponibles, qui confirment l'obtention de
Le producteur s'est-il procuré des conseils nutritionnels pour la mise au
7 . 2 . 1 conseils auprès d'une source qualifiée (fabricant d'aliments réputé ou Recom.
point du régime alimentaire des bovins laitiers ?
personnalité attitrée).
Un plan d'alimentation écrit est disponible et contresigné par un conseiller.
Un plan d'alimentation écrit adéquat et approprié est-il élaboré, mis en Revoir le plan d'alimentation pour sa mise en oeuvre, référence croisée aux
7 . 2 . 2 Recom.
œuvre et revu au moins deux fois par an ? aliments achetés et au fourrage produit sur l'exploitation et à sa capacité à
assurer le niveau d'entretien et de production indiqué.

Les systèmes d'alimentation assurent-ils un accès suffisant aux bovins de Contrôle visuel si possible. Sinon, le producteur devra expliquer comment il
Exigence
7 . 2 . 3 tous âges et de tous poids afin d'éviter les conflits ? L'alimentation au sol à procède pour rester en conformité. N/A uniquement en l'absence de
l'intérieur des parquets d'élevage est-il interdit? système d'alimentation.
mineure

7 . 3 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS T2
7 . 3 . 1 Généralités T3
Les stabulations ne devront pas être pourvues de surfaces de couchage à Inspecter les surfaces de repos, qui doivent être fermes. N/A uniquement si Exigence
7 . 3 . 1 . 1
caillebotis. la salle de traite est la seule stabulation. mineure

Pour réduire au minimum le risque de blessure infligées aux vaches, tous Inspecter les moyens d'accès afin de repérer les surfaces inégales, les Exigence
7 . 3 . 1 . 2
les moyens d'accès sont-ils entretenus en bon état ? objets tranchants et les obstacles. N'est pas N/A. mineure
Inspecter le bétail. Demander au personnel de prouver qu'il est conscient
Exigence
7 . 3 . 1 . 3 Le bétail à cornes vit-il séparé du bétail sans cornes ? de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A sauf en l'absence de
stabulations.
mineure
Les stabulations et les aménagements sont-ils construits de façon à être Inspecter les aménagements pour s'assurer qu'ils sont faciles à nettoyer.
7 . 3 . 1 . 4 Recom.
faciles à nettoyer (éviter les angles morts, etc)? N'est pas N/A sauf en l'absence de stabulations.
Inspecter le bétail en pâture si possible et/ou demander au
En l'absence de stabulations, existe-t-il des surfaces de couchage et de
7 . 3 . 1 . 5 personnel/producteur d'expliquer sa politique. N/A dans le cas de Recom.
repos sèches et appropriées ?
stabulations permanentes.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 67 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Observer le bétail afin de repérer des signes de stress provenant par
exemple d'un bruit excessif, de la présence d'autres bestiaux ou d'un
7 . 3 . 1 . 6 Le bétail est-il préservé de toute source de stress extérieure ? Recom.
traitement inapproprié. Demander au producteur/personnel de prouver qu'il
est conscient de ces exigences.

Contrôle visuel des stabulations. Le personnel/producteur prouve qu'il est Exigence


7 . 3 . 1 . 7 Les stabulations sont-elles nettoyées à fond une fois par an ?
conscient de ces exigences. N/A uniquement en l'absence de stabulations. mineure

Les dispositifs doivent être propres et le personnel/producteur doit prouver


7 . 3 . 1 . 8 Les dispositifs tels que l'air conditionné sont-ils régulièrement nettoyés ? qu'il est conscient de ces exigences lors de l'entretien. N/A en l'absence de Recom.
dispositifs.
7 . 3 . 2 Enclos destinés aux animaux malades T3
Des mesures sont-elles prises pour la mise en quarantaine des animaux
malades et blessés ? Prévoient-elles un accès facile au traitement
Exigence
7 . 3 . 2 . 1 vétérinaire, des installations pour un traitement contrôlé, un éclairage Contrôle visuel. N'est pas N/A.
approprié et des surfaces murales intérieures lavables à au moins 2 mètres
mineure
?
7 . 3 . 3 Logement en niches et en boxes (N/A en l'absence de niches et de boxes) T3
Observer le bétail dans les niches/boxes si possible pour s'assurer du
Les niches et boxes permettent-ils aux vaches un comportement normal Exigence
7 . 3 . 3 . 1 confort d'accès/comportement. En cas d'impossibilité, le personnel devra
lorsqu'elles se couchent, ruminent et se lèvent ? mineure
prouver qu'il est conscient de ces exigences.
Une surface de couchage sèche et confortable pourvue d'une litière propre Contrôle visuel du bétail en stabulations si possible. Le
Exigence
7 . 3 . 3 . 2 et sèche et/ou d'une couche appropriée pour les vaches est-elle prévue producteur/personnel devra expliquer la politique, et l'épaisseur de la litière
dans les stabulations ? devra permettre à celle-ci de rester sèche.
mineure

Les programmes de nettoyage et d'ajout de litière sont-ils conformes avec Contrôle visuel du bétail en stabulations si possible et le Exigence
7 . 3 . 3 . 3
l'entretien d'une surface de couchage propre et sèche ? producteur/personnel devra expliquer la politique. mineure

Veille-t-on tout particulièrement à ce qu'une quantité suffisante de litière Contrôle visuel du bétail en stabulations si possible. Le Exigence
7 . 3 . 3 . 4
soit mise à disposition des bovins afin de les protéger de toute blessure ? producteur/personnel devra expliquer la politique de l'exploitation. mineure
Veille-t-on à ce que chaque vache bénéficie au moins d'un emplacement, à 1 vache par emplacement : niche ou box disponible pour chaque vache,
Exigence
7 . 3 . 3 . 5 moins qu'une stabulation libre supplémentaire adéquate soit aisément lorsque le nombre maximal de vaches ne dépasse pas le nombre
accessible ? d'emplacements ou niches de plus de 10 %.
mineure
Le nombre d'emplacements disponibles est-il plus élevé que le nombre de Lorsqu'on ne dispose pas d'une stabulation libre supplémentaire, les
7 . 3 . 3 . 6 vaches dans un groupe de gestion donné, de préférence jusqu'à 5 % de emplacements disponibles dépassent à tout moment d'au moins 5 % le Recom.
plus ? nombre maximal de vaches à loger en stabulations.
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 68 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Un espace de repos approprié, suffisamment vaste pour loger toutes les
Les enregistrements montrent que les espaces de repos ont été calculés en Exigence
7 . 3 . 3 . 7 vaches du groupe de gestion, est-il aménagé ? Ces espaces sont-ils
conformité avec la Directive sur l'Industrie Laitière. mineure
calculés d'après une moyenne de 10 % des plus gros animaux du groupe ?

Les niches/boxes sont d'une dimension appropriée pour les vaches en


question. En particulier, rechercher des signes de tour de reins chez les
Exigence
7 . 3 . 3 . 8 Les systèmes sont-ils conçus pour assurer un logement confortable ? vaches et des salissures dans les espaces de repos qui prouveraient que la
hauteur des bordures est inappropriée. Le personne/producteur devra
mineure
prouver qu'il est conscient de cette exigence lors de l'entretien.

7 . 3 . 4 Aménagement de la parcelle (N/A en l'absence d'aménagement de la parcelle) T3


Les systèmes de stabulation libre assurent-ils un emplacement suffisant
Contrôle visuel si possible. Le personnel devra prouver qu'il est conscient
pour le couchage simultané de toutes les vaches et pour leur permettre de Exigence
7 . 3 . 4 . 1 de cette exigence lors de l'entretien. L'enregistrement des calculs de la
ruminer et de se lever sans difficulté conformément à la Directive de mineure
densité du cheptel devra être disponible.
l'Industrie Laitière sur la densité du cheptel ?

Existe-t-il un espace de repos qui soit suffisamment grand pour loger Calcul écrit conforme à la Directive sur l'Industrie Laitière. Les espaces de Exigence
7 . 3 . 4 . 2
toutes les vaches du groupe de gestion ? repos sont conformes à la densité du cheptel requise. mineure
Les surfaces sont-elles calculées sur une moyenne de 10 % des plus gros Les calculs sont conformes à la Directive sur l'Industrie Laitière et les
7 . 3 . 4 . 3 Recom.
animaux du groupe ? surfaces à la densité du cheptel.

La quantité de litière sèche et propre est-elle suffisante pour assurer le Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 3 . 4 . 4
confort des vaches ? de cette exigence lors de l'entretien. mineure
L'évacuation du fumier et l'ajout de litière sont-ils conformes à la
Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 3 . 4 . 5 préservation de conditions de propreté et d'hygiène et permettent-ils
de cette exigence lors de l'entretien. mineure
d'éviter des salissures excessives du bétail ?
7 . 4 SANTE DES VACHES LAITIERES T2
Toutes les vaches laitières subissent-elles quatre inspections vétérinaires
par an à intervalles de trois mois environ ? Des enregistrements complets
Les enregistrements attestent (i) la réalisation de 4 inspections vétérinaires
7 . 4 . 1 et précis sont-ils conservés afin de permettre le contrôle du statut de santé Recom.
par an, (ii) les actions requises et mises en place à la suite de cette visite.
et de bien-être du troupeau et la mise en place d'une action corrective si le
vétérinaire identifie un problème ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 69 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Contrôler le plan de santé du troupeau en y cherchant des traces de
Le plan de santé vétérinaire fait-il apparaître des traitements préventifs de
traitements préventifs de routine (le cas échéant) : soins des pieds ; Exigence
7 . 4 . 2 routine (par ex. les soins des pieds, la prévention de la mastite, ainsi que
mastite ; vaccinations; vermifugeage (Identifier les vaches à problème et majeure
des programmes de vaccination et de vermifugeage, etc.) ?
examiner leurs enregistrements individuels). N'est pas N/A.

Afin de contrôler la santé du troupeau, conserve-t-on des enregistrements


concernant :· la santé générale du troupeau (morts, maladies et visite du
vétérinaire), des problèmes de pied (traitement, médicaments, réaction au
traitement), la santé des veaux consigner les principales maladies et
maux des veaux, problèmes pendant le vêlage vêlages difficiles, arrière- Identifier chaque vache et examiner ses enregistrements comme spécifié Exigence
7 . 4 . 3
faix, infections, etc.,· Désordres du métabolisme causés par une dans le Point de Contrôle afin de prouver la conformité. N'est pas N/A. mineure
alimentation incorrecte vertigo, fièvre de lait, etc.,· fréquence des
mastites (mesures préventives et traitements), problèmes liés à la
reproduction vêlage, avortement, délivrance, traitements de la stérilité,
etc.?
7 . 5 TRAITE T2
Exigence
7 . 5 . 1 Les vaches allaitantes sont-elles traites régulièrement ? Le producteur devra expliquer la procédure de traite. N'est pas N/A.
majeure
Vérifier que la salle de traite ne présente pas de dangers pour les vaches,
Les installations de traite comprennent-elles des sols construits de manière Exigence
7 . 5 . 2 comme par exemple des sols glissants, des obstacles, des angles saillants,
à réduire au minimum les risques pour les vaches ? mineure
etc. N'est pas N/A.

Observer les vaches pendant la traite afin de repérer tout inconfort et/ou
Le matériel de traite ne doit pas nuire au bien-être des vaches pendant leur Exigence
7 . 5 . 3 examiner les enregistrements relatifs à l'entretien des installations. Le
traite. mineure
producteur devra expliquer sa politique d'entretien. N'est pas N/A.

Outre les exigences d'enregistrement de tout usage de médicaments, un


Observer la traite et/ou demander au producteur d'expliquer sa politique.
système est-il mis en place et mis en œuvre pour garantir que le lait des Exigence
7 . 5 . 4 Une procédure écrite est préférable. Contrôle croisé avec le point 5.7.2.
vaches tiré pendant la période d'attente requise par l'utilisation d'un majeure
N'est pas N/A.
médicament est jeté et n'est pas introduit dans la chaîne alimentaire ?

Le programme de traite prévoit-il le nettoyage et le séchage des pis avant Observer la traite et/ou demander au producteur d'expliquer sa politique. Exigence
7 . 5 . 5
la traite ? N'est pas N/A. majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 70 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
De l'eau courante propre est-elle disponible pour le nettoyage des vaches
De l'eau courante propre doit être disponible dans la salle de traite via un Exigence
7 . 5 . 6 sales, des barres de croupe et des sols pendant la traite ? De l'eau potable
tuyau à pression. Le producteur doit expliquer sa politique. N'est pas N/A. majeure
est-elle disponible pour le nettoyage des trayeuses mécaniques ?

Le lait de chaque vache ne doit pas être introduit dans le système de


Observer la traite et/ou demander au producteur d'expliquer sa politique. Exigence
7 . 5 . 7 collecte avant d'avoir été inspecté afin de vérifier qu'il ne présente aucune
N'est pas N/A. majeure
anomalie ou infection.
7 . 6 INSTALLATIONS DE TRAITE T2
7 . 6 . 1 Matériel de traite T3
Le matériel de traite est-il contrôlé une fois par an et entretenu
Enregistrement des recommandations des fabricants et des comptes- Exigence
7 . 6 . 1 1 conformément aux exigences de l'industrie et des fabricants ? Les comptes-
rendus d'entretien et des résultats. N'est pas N/A. majeure
rendus, résultats et contrôles sont-ils consignés ?
Des enregistrements relatifs au remplacement des manchons trayeurs et
Les remplacements sont consignés. N'est pas N/A. (sauf en cas de traite Exigence
7 . 6 . 1 2 d'autres pièces d'usure remplacées conformément aux instructions du
manuelle uniquement) mineure
fabricant sont-ils conservés ?
Des enregistrements sont-ils conservés afin :
- de s'assurer que la température de l'eau potable utilisée dans le cycle de Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient
Exigence
7 . 6 . 1 3 lavage est appropriée et constante ? de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. (sauf en cas de traite
- de s'assurer que les produits chimiques de nettoyage utilisés dans le manuelle uniquement).
majeure
matériel sont employés conformément aux instructions ?
7 . 6 . 2 Salle de traite T3
La salle de traite :
Contrôle visuel de la salle de traite afin de vérifier qu'elle :
- ne contient-elle aucun nuisible, oiseau ou animal domestique ?
- ne contient pas de chiens, chats, oiseaux, rongeurs, insectes
- ne présente-t-elle aucun risque potentiel de contamination par du verre ?
- ne contient pas un éclairage vulnérable
- est-elle pourvue de murs, portes et sols faciles à nettoyer ?
- contient des surfaces faciles à nettoyer
- dispose-t-elle d'un éclairage suffisant ?
- contient un éclairage adéquat pour une bonne vision des vaches et le
- dispose-t-elle de portes et de fenêtres extérieures résistantes aux
travail efficace des opérateurs Exigence
7 . 6 . 2 . 1 intempéries ?
- contient des portes et des fenêtres en bon état majeure
- ne sert-elle pas de refuge à des nuisibles ?
- ne contient pas de détritus
- dispose-t-elle d'un matériel propre entretenu conformément aux
- dispose d'un matériel propre
instructions du fabricant ?
- dispose de sols en bon état, non glissants et auto-assainissants
- ne contient-elle aucun produit inutile ?
- est nettoyée régulièrement
- ne contient-elle pas de poussière en excès ?
N'est pas N/A.
- est-elle pourvue de sols adéquats et bien assainis ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 71 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
7 . 6 . 3 La Laiterie (Collecte / Stockage du Lait) T3

La laiterie :
- contient-elle des portes communiquant avec la salle de traite ?
Pour vérifier la conformité, contrôler que la laiterie :
- dispose-t-elle de mesures de sécurité empêchant tout accès interdit en
- dispose de portes fermant à clef et communiquant avec la salle de traite
l'absence de surveillance ?
- contient de l'eau chaude, du savon et des serviettes
- contient-elle des installations pour les soins corporels ?
- ne contient pas d'animaux domestiques comme des chats et des chiens
- ne contient-elle pas d'oiseaux, de nuisibles, de chats et de chiens ?
- met en pratique une lutte contre les nuisibles (ex : rats, souris, oiseaux)
- dispose-t-elle de mesures prises afin de lutter contre les insectes ?
- met en pratique une lutte contre les insectes Exigence
7 . 6 . 3 . 1 - ne sert-elle pas de refuge à des nuisibles ?
- ne contient pas de détritus majeure
- ne contient-elle pas de produits spécifiques non laitiers ?
- ne contient pas de médicaments/instruments d'aide au vêlage, etc
- ne présente-t-elle aucun risque dû à des sources d'éclairage non
- contient des sources d'éclairage protégées
protégées ?
- contient des sols/portes/murs lisses et nettoyables
- dispose-t-elle de sols adéquats ?
- est bien isolée contre les intempéries
- ne présente-t-elle aucune trace de saleté et de détritus ?
N'est pas N/A.
- dispose-t-elle de murs et de sols lavables ?
- est-elle bien isolée contre les intempéries ?

Exigence
7 . 6 . 3 . 2 La laiterie est-elle nettoyée de façon à être propre en permanence ? La laiterie est propre et en ordre. N'est pas N/A.
majeure
7 . 6 . 4 Matériel servant à la collecte du lait (cuves à lait, barattes, etc.) T3
Le matériel servant à la collecte du lait est-il propre et maintenu fermé
Contrôle visuel si possible. Le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 6 . 4 . 1 lorsqu'il n'est pas utilisé ? Ce nettoyage est-il effectué de manière régulière
de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure
?

Le matériel permet-il de réfrigérer le lait à une température inférieure à 8°C Contrôle visuel de la température du lait en stock. Le personnel devra
Exigence
7 . 6 . 4 . 2 s'il est stocké pendant plus de 2 heures après la traite et à une température prouver qu'il est conscient de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas
inférieure à 6°C s'il n'est pas collecté quotidiennement ? N/A.
majeure

7 . 6 . 5 Emplacements des Citernes / Véhicules T3


Existe-t-il une aire de collecte bien assainie attenante à la laiterie de façon Contrôle visuel de l'aire de collecte afin de s'assurer qu'elle ne présente pas Exigence
7 . 6 . 5 . 1
à faciliter la tâche aux véhicules ? d'eau stagnante. N'est pas N/A. majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 72 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Ces aires de collecte sont-elles nettoyées afin d'éviter toute contamination Exigence
7 . 6 . 5 . 2 Contrôle visuel de la propreté de l'aire de collecte. N'est pas N/A.
? majeure
Le véhicule servant à la collecte du lait devrait pouvoir accéder au
bâtiment, charger le lait et sortir du bâtiment sans rencontrer d'obstacles
7 . 6 . 5 . 3 L'accès à ces aires de collecte ne présente-t-il aucun obstacle ? Recom.
dus à des trappes de sortie, à des surfaces glissantes ou tout autre
obstacle.
7 . 7 HYGIENE T2
Le personnel impliqué dans les opérations de traite porte-t-il des vêtements Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 7 . 1
propres et appropriés ? de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure

Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 7 . 2 Les blessures éventuelles sont-elles protégées par un bandage ?
de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure

Le personnel chargé de la traite ne devra être impliqué dans aucune tâche Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 7 . 3
de la laiterie s'il souffre de maladies à déclaration obligatoire. de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure

Les personnes chargées de la traite ont-elles les bras et les mains propres Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 7 . 4
? de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure

Contrôle visuel si possible ou le personnel devra prouver qu'il est conscient Exigence
7 . 7 . 5 Est-il interdit de fumer dans la laiterie ou dans la salle de traite ?
de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A. majeure
7 . 8 PRODUITS D'EPURATION ET AUTRES PRODUITS CHIMIQUES T2
En cas d'utilisation de produits chimiques, pesticides ou produits Le personnel devra prouver qu'il est conscient de cette exigence lors de Exigence
7 . 8 . 1
d'épuration, le mode d'emploi est-il rigoureusement respecté ? l'entretien. N'est pas N/A. majeure
Le producteur devra prouver, en produisant des enregistrements/étiquettes,
que les produits chimiques et/ou lubrifiants ne sont pas polluants et qu'ils
Est-ce que seuls sont utilisés dans l'installation de traite ou dans les Exigence
7 . 8 . 2 sont homologués, par exemple par des caractéristiques techniques
bâtiments des produits chimiques et/ou lubrifiants non polluants ? majeure
attestant qu'ils sont appropriés pour une utilisation dans la laiterie. N'est
pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 73 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le personnel devra prouver qu'il est conscient de cette exigence lors de
Est-ce que seules sont utilisés des méthodes de lutte contre les nuisibles Exigence
7 . 8 . 3 l'entretien. Il conviendra de vérifier l'agrément des produits par les autorités
ou un traitement approuvés par les autorités compétentes ? majeure
compétentes. N'est pas N/A.

Lorsqu'ils ne sont pas utilisés, les produits chimiques sont-ils stockés dans Il existe un entrepôt séparé dans lequel sont stockés tous les produits Exigence
7 . 8 . 4
un entrepôt sécurisé, à bonne distance des installations de traite ? chimiques utilisés dans la laiterie/salle de traite. N'est pas N/A. majeure
Les données techniques relatives aux produits d'épuration et autres agents
Les données techniques des fabricants sur les produits d'épuration et Exigence
7 . 8 . 5 chimiques sont disponibles pour les produits chimiques concernés. N'est
autres agents chimiques sont-elles disponibles ? mineure
pas N/A.
8 MODULE APPLICABLE A L'ELEVAGE PORCIN T1
8 . 1 ORIGINE DES ANIMAUX T2
Les enregistrements des mouvements (comme l'exige la législation)
Des porcs non approuvés ne doivent pas avoir été achetés sur un marché Exigence
8 . 1 . 1 doivent être vérifiés afin de s'assurer qu'aucun porc ne provient d'un
aux bestiaux ou y avoir transité. majeure
marché aux bestiaux. N'est pas N/A. Contrôle croisé avec le point 5.3.2.
Le producteur conserve-t-il des enregistrements écrits de l'origine, de la
8 . 1 . 2 race, du type et de la lignée de tous les animaux entrants et/ou de la Voir détails dans le Point de Contrôle. Recom.
semence pour Insémination Artificielle ?
Il est conseillé à toutes les exploitations de s'assurer que toutes les
femelles reproductrices sont homozygotes stress négatif au gène de En cas de recours à des animaux issus d'une entreprise de sélection , une
8 . 1 . 3 Recom.
sensibilité à l'halothane. Les enregistrements et déclarations de statut documentation attestant la lignée femelle homozygote négatif sera exigée.
halothane, lorsqu'il y en a, sont-ils conservés pendant 3 ans ?
8 . 2 IDENTIFICATION DES PORCS T2
Enregistrements et matériel sur les exploitations (attestant, si nécessaire,
Tous les porcs sont-ils contrôlés afin de s'assurer que leur identification la participation au système national d'enregistrement des mouvements des Exigence
8 . 2 . 1
permanente est bien en place avant expédition pour l'abattage ? animaux). Le contrôle de traçabilité confirme le statut des porcs. N'est pas majeure
N/A.
Lors de l'entretien, le personnel devra prouver ses connaissances sur
Les opérations permettant d'identifier les porcs sont-elles effectuées par un Exigence
8 . 2 . 2 l'utilisation appropriée du matériel d'identification. Le matériel devra être
personnel compétent et formé, à l'aide d'un matériel bien entretenu ? majeure
propre et en bon état. N'est pas N/A.
8 . 3 JEUNE BETAIL T2
Une castration sans anesthésie est-elle réalisée au cours de la première
Exigence
8 . 3 . 1 semaine après la naissance, ou, si elle est réalisée après, uniquement Observation du bétail. N'est pas N/A.
avec anesthésie et par un vétérinaire ?
majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 74 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 3 . 2 La castration sans anesthésie est-elle proscrite ? Observation des enregistrements médicaux et du bétail. Recom.
8 . 3 . 3 La castration est-elle proscrite ? Observation du bétail. Recom.
Le rognage ou le meulage des dents chez les porcelets nouveaux-nés n'est Si le rognage/meulage des dents est effectué, cela doit être sur la
accepté qu'en accord avec la législation et avec la recommandation du recommandation écrite du vétérinaire / conseiller agricole. Cette décision
vétérinaire traitant de l'exploitation. La condition nécessaire pour cette doit être revue tous les trimestres, c'est-à-dire qu'elle ne devra pas excéder
Exigence
8 . 3 . 4 pratique est-elle revue au moins tous les trimestres et, si on le juge trois mois. Le personnel habilité devra pouvoir, soit prouver sa
nécessaire, est-elle réalisée par du personnel compétent et formé, compétence, soit décrire correctement la procédure lors de l'entretien, en
majeure
généralement dans les 48 heures qui suivent la naissance des porcelets et précisant comment se fait le choix du moment opportun. N/A si le rognage
toujours dans la première semaine de vie des porcelets ? des dents n'est pas pratiqué.

Si le rognage des dents n'est pas pratiqué, mais que celles-si sont
seulement meulées, une recommandation écrite du vétérinaire / conseiller
agricole en ce sens est nécessaire. Cette décision devrait être revue tous
Lorsque les dents des porcelets sont raccourcies, le rognage est-il la seule
8 . 3 . 5 les trimestres, en ne dépassant pas 3 mois. Le personnel habilité devrait Recom.
méthode employée ?
pouvoir, soit prouver sa compétence, soit décrire correctement la
procédure lors de l'entretien, en précisant comment se fait le choix du
moment opportun. N/A si le rognage des dents n'est pas pratiqué.

L'équeutage ne doit pas être pratiqué régulièrement. Lorsque le vétérinaire


Si l'équeutage est pratiqué, ce doit être sur la recommandation écrite du
traitant de l'exploitation juge l'équeutage nécessaire en accord avec la
vétérinaire / conseiller agricole. Cette décision doit être revue tous les
législation, est-il effectué par une personne compétente et formée,
trimestres, c'est-à-dire qu'elle ne devra pas excéder 3 mois. Le personnel
généralement dans les 48 heures qui suivent la naissance des porcelets et
habilité devrait pouvoir, soit prouver sa compétence, soit décrire Exigence
8 . 3 . 6 toujours dans la première semaine de vie ? Les motifs qui justifient
correctement la procédure lors de l'entretien, en précisant comment se fait majeure
l'équeutage sont-ils précisés par écrit ? Lorsque les porcelets sont vendus
le choix du moment opportun. Si des porcelets sevrés sont vendus, une
après sevrage, et que l'exploitation acquéreuse exige des porcelets
demande du vétérinaire du troupeau de destination sera également exigée.
équeutés, une justification appropriée et une recommandation sont-elles
N/A si l'équeutage n'est pas pratiqué.
obtenues auprès du vétérinaire traitant de l'exploitation acquéreuse ?

L'entaillage des oreilles des porcelets n'est-il autorisé que si le vétérinaire Si l'entaillage des oreilles est pratiqué, l'autorisation écrite du vétérinaire Exigence
8 . 3 . 7
traitant de l'exploitation le juge nécessaire ? sera exigée. N/A si l'entaillage des oreilles n'est pas pratiqué. majeure

Les porcelets ne doivent pas être sevrés avant d'avoir atteint l'âge de 28
L'âge du sevrage devra être vérifié d'après les enregistrements et les Exigence
8 . 3 . 8 jours, sauf si cela est motivé par une raison vétérinaire ou liée au bien-être.
entretiens avec le personnel. N'est pas N/A. majeure
Ils ne seront jamais sevrés avant d'avoir atteint l'âge de 21 jours.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 75 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 4 ALIMENTATION ET ABREUVEMENT T2
Lorsque les porcs reçoivent une alimentation restreinte, les mangeoires
Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N/A uniquement si Exigence
8 . 4 . 1 sont-elles suffisamment longues pour permettre à tous les porcs de
l'alimentation n'est pas restreinte. mineure
s'alimenter en même temps ?

Tous les ingrédients des aliments utilisés sont-ils connus et traçables ? Exigence
8 . 4 . 2 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
Des enregistrements des distributions de nourriture sont-ils conservés ? majeure

Des enregistrements des formulations des mélanges faits maison sont-ils Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N/A uniquement en Exigence
8 . 4 . 3
effectués et conservés pendant 3 ans ? l'absence de mélange fait maison. majeure
Pour les formulations des mélanges faits maison, des ingrédients des
Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N/A en l'absence de
8 . 4 . 4 aliments ou des échantillons de ces mélanges sont-ils conservés pendant 6 Recom.
mélange fait maison.
mois au minimum ?
Les restes alimentaires provenant des restaurants, des traiteurs et des
Les porcs ne devront pas être alimentés avec des restes issus de la Exigence
8 . 4 . 5 cuisines (y compris les cuisines centrales et les cuisines des ménages) ne
restauration. majeure
sont pas des aliments autorisés. N'est pas N/A.

Tous les porcs âgés de plus de deux semaines disposent-ils chaque jour Exigence
8 . 4 . 6 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
librement d'une quantité suffisante d'eau potable propre et fraîche? majeure

Un contrôle de l'eau doit être effectué au moins une fois par an afin de
Exigence
8 . 4 . 7 Un contrôle de la qualité de l'eau est-il effectué ? s'assurer qu'elle est potable, sauf si elle provient du réseau public (auquel
cas elle doit être considérée comme propre à la consommation).
mineure

Les besoins en eau sont-ils en rapport avec le système d'alimentation en


application ? Pour indication : Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Au minimum, un
Exigence
8 . 4 . 8 Abreuvoirs à tétine ou Mini-Bacs Bacs abreuvoir d'eau séparé pour des porcs nourris avec une alimentation
Alimentation ad-libitum 1 pour 15 porcs 1 pour 30 porcs humide. N'est pas N/A.
mineure
Alimentation restreinte 1 pour 10 porcs 1 pour 20 porcs

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 76 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 5 STABULATIONS ET AMENAGEMENTS T2
8 . 5 . 1 Bâtiments T3
Absence de dégâts généralisés au niveau des pattes. Taille des dalles en
béton :
(i) la largeur maximale des ouvertures doit être de :
. 11 mm pour les porcelets,
. 14 mm pour les porcelets sevrés,
Veille-t-on à ce que les sols à caillebotis soient conçus pour la taille du . 18 mm pour les porcs de production, Exigence
8 . 5 . 1 . 1
porc qui y loge, en conformité avec les spécifications de la législation ? . 20 mm pour les jeunes truies après saillie et les truies mères ; mineure
(ii) la largeur minimale des dalles doit être de :
. 50 mm pour les porcelets et les porcelets sevrés, et
. 80 mm pour les porcs de production, les jeunes truies après saillie et les
truies mères ;
N/A uniquement en l'absence de dalles.

Afin d'empêcher les morsures de la queue et d'autres travers et aussi de


leur permettre de satisfaire leurs besoins comportementaux, tous les porcs,
Les objets appropriés sont des chaînes, des vêtements en plastique, des
compte tenu de l'environnement et de la densité de peuplement, ont-ils Exigence
8 . 5 . 1 . 2 vieilles bottes en caoutchouc, etc, mais pas des pneus et pas seulement de
accès à de la paille ou à d'autres matières / objets propres à satisfaire ces majeure
la nourriture dans une mangeoire ou des abreuvoirs d'eau. N'est pas N/A.
besoins et à procurer un enrichissement de l'environnement, et existe-t-il
une législation en vigueur sur ce sujet ?

Exigence
8 . 5 . 1 . 3 Les porcs ont-ils tous accès à un espace de repos propre et sec ? Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
majeure
Lorsque de la litière est utilisée, est-elle complétée ou renouvelée
8 . 5 . 1 . 4 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Recom.
régulièrement de façon à rester fraîche ?
Le bâtiment dans lequel sont élevés les porcs est-il clos et n'est-il possible
8 . 5 . 1 . 5 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Recom.
d'y pénétrer que par des portes fermant à clef ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 77 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 5 . 2 Ventilation et température T3
Les températures appropriées sont les suivantes :
Pour les truies : 15-20°C
Pour les porcelets de lait : 25-30°C
La température et le débit de renouvellement de l'air entretenus dans la Pour les porcelets qui viennent d'être sevrés : 27-32°C
Exigence
8 . 5 . 2 . 1 porcherie sont-ils appropriés à l'âge, au poids et à la densité d'élevage des Pour les porcelets de moins de 6 semaines : 21-24°C
porcs qui y sont élevés ? Pour les porcs en fin d'engraissement : 15-21°C
mineure
Les bâtiments à milieu contrôlé doivent être équipés de manière à atteindre
ces températures. Tout symptôme de stress dû à la chaleur ou au froid
suggère la non-conformité. N'est pas N/A.

Dans les bâtiments conçus pour loger les porcs en fin d'engraissement
(plus de 30 kg environ), chaque enclos est-il équipé d'un système de Les bâtiments conçus pour loger les porcs en fin d'engraissement qui n'ont
8 . 5 . 2 . 2 brumisation/arrosage destiné à aider les porcs à se rafraîchir en période de pas pour base de la paille permanente devraient être équipés de systèmes Recom.
chaleur ? Ces systèmes sont-ils utilisés pour éviter le stress dû à la chaleur de brumisation/arrosage desservant chaque enclos.
et les salissures dans l'espace réservé au couchage ?

Les systèmes de ventilation sont-ils conçus, entretenus et maniés de façon


à empêcher que les contaminants aériens excèdent les niveaux indiqués ci-
dessous ?
Ammoniaque : 20ppm Une évaluation est réalisée en se basant sur la perception sensorielle. L'air
8 . 5 . 2 . 3 Recom.
Dioxyde de carbone : 5000ppm ne doit pas être trop désagréable à respirer.
Monoxyde de carbone : 30ppm
Sulfure d'hydrogène : 10ppm
Poussières inhalables : 10mg/m3
8 . 5 . 3 Eclairage T3
Que tous les bâtiments soient équipés d'un éclairage électrique aux
Un éclairage adéquat pour l'inspection (fixe ou portatif) est-il disponible à normes ci-dessus, et/ou que les bâtiments soient éclairés naturellement Exigence
8 . 5 . 3 . 1
tout moment ? sans lumières électriques supplémentaires, une torche électrique mineure
permettant l'inspection nocturne doit être disponible. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 78 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 5 . 4 Tolérances relatives à l'espace T3
Il conviendra de mesurer un échantillon d'enclos servant à l'élevage de
chaque catégorie de porcs en élevage. Le poids maximum atteint par les
Les tolérances totales minimums relatives à l'espace réservé aux porcelets porcs dans cette section devra être établi par l'entretien/le contrôle
Exigence
8 . 5 . 4 . 1 au sevrage, aux porcs de reproduction et aux porcs en fin d'engraissement visuel/des enregistrements de contrôle. Le taux de peuplement maximum
sont-elles respectées conformément à la législation? devra être calculé pour chaque section et devra se situer dans les limites
majeure
définies par les réglementations européennes. N'est pas N/A. Voir
également la directive EUREPGAP relative à l'Elevage porcin.

i) Pas de stalles/attaches ou enclos restrictifs à l'exception des cases de


Dans toutes les stabulations, les porcs :
mise-bas et des stalles pour les 4 semaines après saillie.
i) peuvent-ils se retourner librement (à l'exception des femelles
ii) Détails dans le Point de Contrôle Exigence
8 . 5 . 4 . 2 reproductrices) ?
iii) La conformité aux points précédents et suivants suggère la conformité à majeure
ii) disposent-ils d'un espace sec pour le couchage ?
ce Point de Contrôle pour les porcs reproducteurs. Pour les truies,
iii) peuvent-ils tous se coucher en même temps ?
nécessité d'un contrôle visuel. N'est pas N/A.
Les espaces de couchage sont des espaces distincts réservés au
couchage dans des bâtiments qui présentent deux environnements
En outre, les espaces réservés au couchage répondent-ils aux critères distincts. Par exemple, dans des enclos partiellement à caillebotis, la Exigence
8 . 5 . 4 . 3
minimums fixés dans la Directive EUREPGAP relative à l'Elevage Porcin ? surface de sol solide doit répondre aux critères de taux de peuplement majeure
définis dans la Directive EUREPGAP sur l'Elevage porcin. N/A uniquement
en l'absence d'espace de couchage distinct.
8 . 5 . 5 Logement des verrats T3
Les enclos des verrats ne devraient pas avoir des murs et des portes
Les enclos des verrats sont-ils situés et construits de façon à permettre
massifs. Les verrats devraient être en contact nez à nez avec au moins un
8 . 5 . 5 . 1 une interaction sociale avec d'autres porcs et à fournir un espace de repos Recom.
autre porc et disposer d'un espace de couchage sec. N/A en l'absence de
propre et sec ?
verrats reproducteurs.
La surface d'enclos minimale requise pour le logement d'un verrat adulte
est de 6 m². Un espace supplémentaire est-il aménagé lorsque l'enclos est Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N/A uniquement en Exigence
8 . 5 . 5 . 2
utilisé pour la saillie et la forme de l'enclos n'est-elle pas de nature à l'absence de verrats reproducteurs. majeure
compromettre la liberté de mouvement ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 79 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 5 . 6 Logement des truies (N/A en l'absence de truies) T3
Le logement des truies doit être sec.
i) Permet-il aux truies de se retourner librement sans difficulté à tout i) Pas de stalles/attaches ou enclos restrictifs à l'exception des cases de
moment, excepté pendant le sevrage et jusqu'à 4 semaines après la saillie mise-bas et des stalles jusqu'à 4 semaines après saillie. En cas de recours
et jusqu'à 7 jours avant la date prévue pour la mise bas ? Les stalles à des stalles, vérifier les dates de saillie. Exigence
8 . 5 . 6 . 1
pourront être utilisées à ce stade, mais des liens d'attache ne devront ii) Les truies logées individuellement devront être en contact nez à nez mineure
jamais l'être. avec d'autres porcs, exception faite des truies en cases de mise-bas. La
ii) Le logement est-il conçu de façon que les truies ne soient jamais isolées législation locale sur les stalles devra être respectée.
socialement ?

Les cases de mise-bas ne doivent pas nécessiter que les truies soient Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N/A en l'absence de Exigence
8 . 5 . 6 . 2
attachées. cases de mise-bas. majeure

Les truies ne devront pas être placées dans des cases de mise-bas plus de
Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Vérification par le Exigence
8 . 5 . 6 . 3 7 jours avant la date prévue pour la mise-bas et ne devront pas rester dans
contrôle des dates. N/A en l'absence de cases de mise-bas. mineure
les cases de mise-bas pendant plus de 42 jours après la mise-bas.

Absence de signes de dommages sur la croupe/le dos des truies semblant


Les cases de mise-bas sont-elles assez longues pour permettre aux truies
avoir été causés par des écorchures contre les cases. Contrôle visuel des
de se coucher dans une position confortable et allongées totalement ? La Exigence
8 . 5 . 6 . 4 grosses truies et des petites truies jeunes dans les cases. Si les cases
longueur est-elle adaptable de façon à empêcher une liberté de majeure
adaptables sont toutes fixées dans la même position quelle que soit la taille
mouvement excessive pour les truies plus petites/jeunes truies ?
de la truie, cela indique une non-conformité.

Les barres transversales au sommet des cases de mise-bas laissent-elles Absence de blessures sur le dos des truies. N/A en l'absence de cases de Exigence
8 . 5 . 6 . 5
une place suffisante pour que les truies aient un comportement normal ? mise-bas. majeure
8 . 6 PORCS ELEVES A L'EXTERIEUR (N/A si l'exploitation n'élève pas de porcs à l'extérieur) T2
Les lieux d'élevage des porcs à l'extérieur sont-ils situés sur un terrain bien Des terrains à base de sable/terre battue/craie sont acceptables. Les Exigence
8 . 6 . 1
assaini et sur des surfaces non sujettes aux inondations ? terrains à base d'argile et de limon ne sont pas acceptables. N'est pas N/A. mineure

De préférence, les espaces réservés à la mise-bas ne seront pas en pente


raide. Des cabanes ou d'autres logements appropriés sont-ils mis à la
8 . 6 . 2 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Recom.
disposition des porcs et positionnés de manière appropriée en fonction des
types de climat ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 80 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Une litière appropriée est-elle mise en place de façon à assurer un confort Exigence
8 . 6 . 3 De la paille doit être disponible en hiver. N'est pas N/A.
thermique ? mineure

Exigence
8 . 6 . 4 Le taux de peuplement dépasse-t-il 30 truies par hectare ? Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
mineure
Absence de signes d'infestation de nuisibles. Les enregistrements relatifs à
Un programme de lutte contre les nuisibles et les prédateurs est-il mis en Exigence
8 . 6 . 5 la mortalité ne montrent pas plus de 2 % de porcelets victimes de
place à proximité des porcs et de leur nourriture? majeure
prédateurs. N'est pas N/A.
Un espace de dressage est-il aménagé afin de permettre aux nouvelles
8 . 6 . 6 jeunes truies, aux truies mères et aux verrats de s'habituer aux clôtures Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Recom.
électriques ?

Des installations sont-elles mises en place pour permettre aux porcs de se Des ombrages ou des mares de boue, ou encore les deux, devront être Exigence
8 . 6 . 7
rafraîchir en période de chaleur ? disponibles les mois d'été en fonction du climat local. N'est pas N/A. mineure

Les truies élevées à l'extérieur sont-elles logées, pour mettre bas, dans des Exigence
8 . 6 . 8 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
cabanes à une température confortable et qui les protègent du vent ? mineure

Exigence
8 . 6 . 9 Les cabanes de mise-bas contiennent-elles de la paille propre et sèche ? Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
mineure
La pose d'anneaux nasaux n'est-elle autorisée que dans les cas où le type
Exigence
8 . 6 . 10 de terrain, le logement et la teneur en pierres du sol seraient susceptibles Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
de provoquer des blessures ?
mineure
Les cabanes de mise-bas et les enclos des porcelets au sevrage sont-ils
Exigence
8 . 6 . 11 déplacés vers une terre neuve après chaque cycle ? La litière souillée est- Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
elle retirée et/ou brûlée ?
mineure
8 . 7 EQUIPEMENTS MECANIQUES T2
Tous les équipements et dispositifs, y compris les mangeoires, abreuvoirs,
Exigence
8 . 7 . 1 ventilateurs, dispositifs de chauffage et d'éclairage, extincteurs et systèmes Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
d'alarme sont-ils maintenus en bon état de propreté et de fonctionnement ?
mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 81 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les enregistrements écrits des contrôles quotidiens ne sont pas exigés.
Tous les équipements automatiques liés à l'élevage des porcs, comme par
Toutefois, si l'on découvre, lors de l'audit, un équipement non fonctionnel
exemple les systèmes d'alimentation automatique et les dispositifs de Exigence
8 . 7 . 2 qui n'avait pas été identifié au préalable comme nécessitant une
ventilation, sont-ils contrôlés quotidiennement pour y détecter d'éventuels mineure
réparation, cela indiquerait une non-conformité. N/A uniquement en
défauts ? Sont-ils entretenus en bon état de marche ?
l'absence d'équipement automatique.

Les alarmes sont exigées dans tous les bâtiments à milieu contrôlé où les
Dans le cas où la porcherie ne serait pas naturellement autoventilée à un
animaux étoufferaient et/ou subiraient un stress à la chaleur/au froid en cas
niveau permettant de préserver de manière satisfaisante le bien-être du
de coupure de courant. Chaque bâtiment doit être équipé de façon que l'on
bétail, a-t-on mis en place une ventilation artificielle ou automatique ? Dans
puisse déclencher l'alarme en cas de dépassement d'une température
les espaces pourvus d'une ventilation artificielle ou automatique, et où
déterminée ou en cas de coupure de courant dans ce bâtiment
l'autoventilation est insuffisante, a-t-on mis en place un système d'alarme Exigence
8 . 7 . 3 exclusivement. Le dispositif de sécurité positive n'est pas nécessairement
pour prévenir le personnel responsable du bétail de toute défaillance du mineure
automatique, mais il peut être confié à des personnes responsables de
système de ventilation en conformité avec la Directive du Conseil de l'UE
l'alarme d'ouverture des portes, etc. Les producteurs peuvent demander à
2001/93/CE ? Ces systèmes comprennent-ils également un dispositif
leur vétérinaire des conseils ou une affirmation écrite sur les bâtiments qui
permettant la ventilation des porcs en cas de panne du système de
nécessitent des alarmes. N/A uniquement si tous les bâtiments sont
ventilation ?
ventilés naturellement.

Il peut exister des enregistrements écrits du contrôle de l'alarme, mais cela


ne constitue pas une exigence. Confirmer lors de l'entretien du personnel et
Le fonctionnement de l'alarme est-il contrôlé au moins une fois par Exigence
8 . 7 . 4 contrôler la fonctionnalité lors de l'audit. Toute défaillance empêchant le
semaine ? mineure
bon fonctionnement indique une non-conformité. N/A uniquement si des
alarmes ne sont pas exigées.
8 . 8 SANTE DES PORCS T2
8 . 8 . 1 Antibiotiques T3
Aucun signe de l'utilisation d'antibiotiques thérapeutiques (c'est-à-dire
Des antibiotiques thérapeutiques ne doivent pas être utilisés régulièrement prescrits par un vétérinaire) ou d'hormones à des fins d'accélération de la
dans le seul but d'accélérer la croissance. Aucun antibiotique ne pourra croissance. Aucun signe de l'utilisation d'aucun type d'antibiotique ou
Exigence
8 . 8 . 1 . 1 être utilisé régulièrement dans le seul but d'accélérer la croissance à partir d'hormone à des fins d'accélération de la croissance à partir du 1er janvier
du 1er janvier 2006. Des adjuvants de croissance hormonaux ne pourront 2006 (les seuls antibiotiques non thérapeutiques qui peuvent être utilisés
majeure
en aucun cas être utilisés. pour l'accélération de la croissance sont l'avilamycine, la salinomycine et le
flavophospholipol). N'est pas N/A.

Des adjuvants de croissance antibiotiques non thérapeutiques sont-ils Des adjuvants de croissance antibiotiques non thérapeutiques ne devraient
8 . 8 . 1 . 2 Recom.
utilisés ? pas être utilisés.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 82 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 8 . 2 Enclos destinés aux animaux malades T3
Présence d'enclos destinés aux animaux malades. Il peut s'agir d'enclos
Des enclos destinés aux animaux malades sont-ils disponibles pour la Exigence
8 . 8 . 2 . 1 normaux qui sont transformés lorsque cela s'avère nécessaire. N'est pas
mise en quarantaine et les soins aux porcs malades et blessés ? majeure
N/A.

Absence de "cas désespérés" dans les enclos destinés aux animaux


malades. Le personnel doit prouver, lors de l'entretien, qu'il sait auprès de
Les porcs dans les enclos destinés aux animaux malades sont-ils
qui chercher conseil si les porcs ne réagissent pas à leur traitement. Des
examinés au moins deux fois par jour ? Lorsque les porcs ne réagissent Exigence
8 . 8 . 2 . 2 conseils peuvent être demandés à des membres du personnel plus
pas, demande-t-on immédiatement conseil auprès d'un vétérinaire ou les majeure
anciens, mais doivent être basés sur des interventions d'un vétérinaire,
porcs sont-ils abattus dans des conditions humaines ?
comme par ex. des protocoles convenus entre l'exploitant et le vétérinaire ;
le personnel devra respecter ces protocoles. N'est pas N/A.

Les enclos destinés aux animaux malades sont-ils bien ventilés, chauds et Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Lorsque la
Exigence
8 . 8 . 2 . 3 secs ? Leur structure est-elle solide ? Si la maladie/blessure l'impose, met- maladie/blessure l'impose, les porcs blessés devront être placés dans des
on en place un espace de couchage confortable et solide ? enclos confortables pour le couchage. N'est pas N/A.
majeure

Propreté des enclos et enregistrements relatifs à la désinfection. Le


Les enclos destinés aux animaux malades sont-ils vidés entre chaque Exigence
8 . 8 . 2 . 4 personnel devra confirmer, lors de l'entretien, que cette règle est respectée.
occupation et soigneusement nettoyés et désinfectés ? majeure
N'est pas N/A.
8 . 8 . 3 Plan de santé animale T3
Le plan de santé animale identifie-t-il les problèmes de santé et de bien-
être suivants si l'on pense ou sait qu'ils existent dans l'unité : 1. Problèmes
de santé associés à des maladies contagieuses ? Le Plan de Santé Outre les points détaillés dans le Module applicable à l'Elevage de Bétail,
Animale doit également tenir compte des considérations détaillées au point au point 5.6.2, le plan de santé animale inclut les points du point de Exigence
8 . 8 . 3 . 1
5.6.2 et des données issues des contrôles de la performance du troupeau, contrôle, et est formulé et mis en œuvre avec l'aide d'un vétérinaire majeure
ainsi que du niveau et du type de condamnation du bétail à abattre. Si ces désigné. N'est pas N/A.
indices s'écartent des niveaux ciblés, le plan de santé animale devra être
revu et révisé en fonction des circonstances.

Toute mesure de quarantaine sera jugée "appropriée" en fonction de l'état


Le Plan de Santé Animale indique-t-il en détail les mesures de quarantaine de santé du troupeau et de celui des porcs entrants. L'existence d'un plan Exigence
8 . 8 . 3 . 2
appropriées pour le bétail entrant ? documenté (dans le plan de santé animale) mis au point par le vétérinaire majeure
de l'exploitation suffira. N'est pas N/A.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 83 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Présence de rapports écrits rédigés par un vétérinaire spécialisé (dans les
porcs) à une fréquence trimestrielle sur les 12 derniers mois ou
L'exploitation s'assure-t-elle les services d'un vétérinaire spécialisé, qui Exigence
8 . 8 . 3 . 3 antécédents de participation à EUREPGAP si le producteur a été
réalisera des contrôles trimestriels et produira des rapports écrits? majeure
EUREPGAP pendant moins d'une année entière. N'est pas N/A. Contrôle
croisé avec le point 5.6.1.

Le producteur s'assure-t-il les services d'un vétérinaire certifié d'après un


8 . 8 . 3 . 4 Certificat de Conformité. Recom.
système approuvé de bonnes pratiques vétérinaires EUREPGAP ?

Lorsque l'on constate des morsures de la queue, du flanc et des oreilles ou Le constat de travers dans plus de 2 % du troupeau élevé pour sa viande
des combats excessifs par rapport au comportement normal, un plan serait considéré comme "excessif par rapport au comportement normal". Si Exigence
8 . 8 . 3 . 5
d'action efficace est-il convenu avec le Vétérinaire/Conseiller Agricole et tel est le cas, cela doit aboutir à un plan d'action écrit, produit par le majeure
inclus dans le Plan de Santé Animale ? vétérinaire/ conseiller agricole, qui sera mis en oeuvre. N'est pas N/A.

Pas de preuve obligatoire de la mise en place d'une lutte contre les


infections parasitaires internes et externes chez les porcs. Le Plan de
Un plan de lutte contre les infections parasitaires internes et externes est-il Exigence
8 . 8 . 3 . 6 Santé Animale doit aborder la question du vermifugeage/contrôle de la
mis en place ? mineure
présence de vers. Les activités / la documentation doivent refléter la
pratique définie dans le plan de santé animale. N'est pas N/A.

Toutes les injections dans le cou des porcs sont-elles administrées par du
Le personnel autorisé à administrer des injections devra prouver, lors de Exigence
8 . 8 . 3 . 7 personnel compétent sauf instruction différente de la part du vétérinaire
l'entretien, qu'il connaît la procédure appropriée. N'est pas N/A. majeure
traitant ?
8 . 8 . 4 Surveillance des zoonoses T3
Les producteurs se montrent-ils conscients de la nécessité de prévenir /
lutter contre la salmonelle ? En particulier, le plan de santé animale et la Le vétérinaire contresigne le Plan de Santé Animale et la politique de Exigence
8 . 8 . 4 . 1
politique de nettoyage sont-ils conçus de manière à réduire au minimum la nettoyage sur ce point. N'est pas N/A. majeure
présence d'organismes porteurs de salmonelle ?

8 . 8 . 5 Aiguilles brisées T3
Les porcs concernés sont-ils identifiés de manière permanente ? La date
de l'incident, l'identification du porc, ainsi que la nature du médicament Voir spécifications du Point de Contrôle. Vérifier que le personnel chargé Exigence
8 . 8 . 5 . 1
administré sont-elles enregistrées dans le registre des médicaments ? Le du bétail/l'exploitant ont connaissance du Point de Contrôle. N'est pas N/A. majeure
porc est-il clairement identifié ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 84 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Lorsque un porc contenant une aiguille brisée est envoyé à l'abattage, est-il
identifié et traité comme un animal blessé et placé dans un enclos séparé Voir spécifications du Point de Contrôle. Vérifier que le personnel chargé Exigence
8 . 8 . 5 . 2
du bétail agréé pendant le transport ? L'abattoir destinataire est-il informé du bétail/l'exploitant ont connaissance du Point de Contrôle. N'est pas N/A. majeure
de l'expédition de ces porcs ?
8 . 9 MAÎTRISE DE L'HYGIENE ET LUTTE CONTRE LES NUISIBLES T2
Présence de politiques sous forme écrite :
(i) La politique relative aux visiteurs doit définir une exigence de jours
passés sans le moindre contact avec des porcs , une exigence relative au
changement de vêtements et de chaussures, et à l'utilisation du registre
Des documents écrits relatifs à la politique sont-ils disponibles et mis en des visiteurs.
application concernant : (ii) La politique de lutte contre les nuisibles devra inclure une carte de
i) les visiteurs ? l'exploitation indiquant les emplacements des appâts, et des Exigence
8 . 9 . 1
ii) la lutte contre les nuisibles ? enregistrements relatifs à la pose d'appâts et aux contrôles. majeure
iii) le nettoyage de l'exploitation ? (iii) La politique de nettoyage devra définir la fréquence pour chaque
iv) l'élimination du bétail mort ? bâtiment ; si des stérilisateurs ou des désinfectants sont utilisés, elle devra
définir leurs taux de dilution et d'application corrects.
(iv) Nécessité d'un registre mentionnant l'élimination du bétail mort avec
des détails concernant les quantités, la date et méthode d'élimination. N'est
pas N/A.

Chaque fois qu'un bâtiment est totalement évacué, est-il soigneusement Ceci doit être prévu dans la politique de nettoyage et aussi vérifié lors de Exigence
8 . 9 . 2
nettoyé, ainsi que tous les appareils et installations associés ? l'entretien avec le personnel. N'est pas N/A. majeure

La politique relative aux visiteurs impose-t-elle au minimum le port de Liste écrite des tenues et des chaussures de protection et présence Exigence
8 . 9 . 3
tenues et de chaussures de protection et l'utilisation d'un désinfectant? physique sur l'exploitation. N'est pas N/A. majeure
Un box de déshabillage/rhabillage est-il aménagé à proximité des stalles et
équipé de lavabos et d'une source d'approvisionnement en eau (chaude
Exigence
8 . 9 . 4 lorsque le climat l'exige, et froide) avec un tuyau pour le nettoyage des Contrôle visuel.
chaussures ? Le box de déshabillage/rhabillage est-il aménagé de manière
mineure
à pouvoir être nettoyé et désinfecté ?
Un box de déshabillage/rhabillage équipé d'une douche est-il aménagé à
8 . 9 . 5 Contrôle visuel. Recom.
proximité des stalles ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 85 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 10 TRAITEMENT T2
Tous les porcs sont-ils examinés au moins une fois par jour afin de Le producteur/personnel devra décrire le programme d'examens et évaluer
Exigence
8 . 10 . 1 détecter tout signe de blessure, de mauvaise santé ou de souffrance ? Les le caractère adéquat des différentes situations. Absence de porcs
truies allaitantes et les porcelets sont-ils examinés plus fréquemment ? malades/blessés dans les enclos ordinaires. N'est pas N/A.
majeure

i) le personnel autorisé à utiliser des médicaments doit être agréé. Ce


personnel doit prouver, lors de l'entretien, qu'il connaît la procédure
d'injection correcte (intramusculaire longueur de l'aiguille adaptée au
poids de l'animal) ; utilisation, procédure d'enregistrement et exigence de
L'exploitation peut-elle prouver que son personnel est compétent dans les respect de la période d'attente.
domaines suivants : ii) le personnel doit prouver, lors de l'entretien, qu'il sait comment traiter les
porcs de différentes tailles, sans les tirer par les oreilles ou par les
i) Utilisation sans danger de médicaments ? membres. La bonne manière de tenir les porcelets pendant une injection, le Exigence
8 . 10 . 2
ii) Traitements et soins des porcs ? rognage des dents ou l'équeutage. majeure
iii) Santé et bien-être des porcs y compris la détection des maladies, des iii) le personnel doit prouver, lors de l'entretien, qu'il connaît les symptômes
comportements anormaux et du stress engendré par la chaleur et le froid ? des maladies courantes comme la pneumonie enzootique, la gale érysipèle
iv) Quand demander une aide supplémentaire et auprès de qui ? ; les comportements anormaux morsure de la queue, morsure des
oreilles et du flanc, morsure de la vulve ; stress dû à la chaleur
(halètement, desquamage de la peau) et stress dû au froid (blottissement,
coloration pâle de la peau).
iv) Voir spécifications du référentiel. N'est pas N/A.

Absence de porcs dans un état désespéré dans les enclos destinés aux
Y a-t-il suffisamment de personnel disponible pour assurer l'élevage dans animaux malades. Exigence
8 . 10 . 3
de bonnes conditions et garantir le bien-être des porcs ? Absence de porcs malades ou blessés dans les enclos ordinaires. majeure
Entretien correct des installations et des bâtiments. N'est pas N/A. .

Des aiguillons électriques, bâtons ou tuyaux ne doivent jamais être utilisés Le personnel montre qu'il est conscient de cette exigence lors de l'entretien. Exigence
8 . 10 . 4
pour faire déplacer les porcs. N'est pas N/A. majeure
Les porcs d'élevage sont-ils maintenus dans des groupes sociaux stables ?
En principe, le flux des porcs doit se faire dans le sens des groupes
Les porcs autres que les verrats adultes, truies allaitantes et porcs logés Exigence
8 . 10 . 5 étendus vers des groupes plus petits. L'exploitant doit montrer qu'il est
dans les enclos destinés aux animaux malades ne doivent pas être majeure
conscient de cette exigence lors de l'entretien. N'est pas N/A.
maintenus en isolement social.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 86 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
8 . 11 CHARGEMENT POUR ENVOI A L'ABATTAGE T2

Les porcs destinés à l'abattage sont-ils privés de nourriture pendant au Le personnel doit attester, lors de l'entretien, que cette condition est Exigence
8 . 11 . 1
moins 12 heures avant l'abattage ? respectée et comment elle est appliquée. N'est pas N/A. mineure
Il ne devra pas y avoir de tranquillisants sur des exploitations pratiquant
exclusivement l'élevage de porcs pour la viande. Lorsque l'exploitation
Des tranquillisants ne devront pas être utilisés avant ou au moment du élève aussi des porcs de reproduction, contrôler les enregistrements Exigence
8 . 11 . 2
chargement pour expédition. relatifs aux achats de médicaments et utiliser ces enregistrements pour majeure
vérifier que les tranquillisants ne sont utilisés que sur des adultes. N'est
pas N/A.
Les rampes de chargement ne devront pas présenter une inclinaison de Mesurer la hauteur et la longueur horizontale de la rampe de chargement.
8 . 11 . 3 Recom.
plus de 20 % afin d'éviter le risque de glissades. Hauteur et longueur horizontale devraient être inférieures à 0,34.

8 . 12 PORCS ACCIDENTES ET BETAIL MORT T2


La mortalité doit faire l'objet d'enregistrements, qui doivent mentionner la
Toutes les morts sont-elles enregistrées, ainsi que leurs motifs présumés ?
date, le type de porc et le motif présumé de la mort. Ces enregistrements
Les taux de mortalité sont-ils surveillés ? Lorsque ces taux dépassent les Exigence
8 . 12 . 1 doivent être analysés régulièrement (au moins 6 fois par mois) et tous les
niveaux ciblés, un plan d'action approprié est-il mis en place avec le majeure
plans d'action qui en découlent doivent être documentés dans le Plan de
vétérinaire traitant de l'exploitation ?
Santé Animale. Contrôle croisé avec le point 8.8.3.1. N'est pas N/A.
Une pièce/un conteneur fermant à clef est-il disponible pour le stockage du
La méthode d'élimination devra être conforme aux exigences. Le personnel
bétail mort ? Cette pièce/ce conteneur est-elle(il) facile à nettoyer et à Exigence
8 . 12 . 2 devra pouvoir prouver qu'il est conscient de cette exigence. Contrôle croisé
désinfecter ? Les carcasses sont-elles stockées, si possible, à l'extérieur de mineure
avec le point 5.8.2.
l'espace de stabulation ?
8 . 13 CONCLUSIONS T2
Le producteur reçoit-il des informations en retour de l'abattoir sur les
Exigence
8 . 13 . 1 carcasses des animaux condamnés ? Prend-il les mesures appropriées, si
nécessaire ?
mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 87 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
9 MODULE APPLICABLE A L'ELEVAGE AVICOLE
9 . 1 Origine des oiseaux T2
La traçabilité de l'origine des volailles vivantes entrant dans un
établissement de production est-elle assurée ? Tous les oiseaux devront
provenir exclusivement d'autres établissements de production certifiés Les enregistrements des mouvements ainsi que les certificats de Exigence
9 . 1 . 1 conformes à la norme EUREPGAP applicable à la production avicole (ou conformité sont disponibles. N'est pas N/A. Contrôle croisé avec le point
majeure
aux programmes de benchmarking). Des enregistrements mentionnant la 5.3.2
date d'arrivée des oiseaux, le nom du transporteur et l'établissement de
production expéditeur sont-ils conservés ?

Des exceptions aux exigences énoncées ci-dessus seront susceptibles


d'apparaître occasionnellement. Elles seront traitées au cas par cas par
l'organisme de certification EUREPGAP en consultation avec EUREPGAP.
Approbation de l'organisme de certification, en consultation avec Exigence
9 . 1 . 2 Par exemple, il peut s'avérer nécessaire d'importer des oiseaux présentant
EUREPGAP ou le programme de benchmarking. majeure
un génotype spécifique ou bien de repeupler les établissements de
production avec des oiseaux en très bonne santé provenant d'autres
établissements de production non certifiés, ou dans tout autre cas
exceptionnel.
9 . 2 NORME APPLICABLE AUX ELEVAGES DE REPRODUCTION (N/A en l'absence de reproduction)
9 . 2 . 1 La mue ne devra pas être provoquée. Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. Recom.
Le personnel chargé du ramassage des oeufs se désinfecte-t-il les mains
avant de les manipuler ? Lorsqu'il aura ramassé des oeufs pondus sur le Exigence
9 . 2 . 2 Instructions de travail sous forme écrite. N'est pas N/A.
sol, il devra en faire de même avant de ramasser des oeufs pondus sur les mineure
nids.
Tous les oeufs fêlés, sales ou difformes sont-ils identifiés et rejetés ? Sont-
Exigence
9 . 2 . 3 ils séparés des oeufs propres ? Les oeufs pondus sur le sol sont-ils placés Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
mineure
sur des alvéoles à part et étiquetées ?
Le ramassage des oeufs est-il effectué à une fréquence minimale :
- système de roulement : une fois par jour ; Exigence
9 . 2 . 4 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
- autres systèmes : trois fois par jour ; mineure
- oeufs pondus sur le sol : trois fois par jour ?
Tous les oeufs sélectionnés pour l'éclosion sont-ils placés dans des
alvéoles propres et sèches et conduits dans des locaux de stockage Exigence
9 . 2 . 5 Enregistrements relatifs aux températures des locaux de stockage.
appropriés le plus rapidement possible ? La température des locaux de majeure
stockage ne devra pas excéder 18°C.
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 88 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les oeufs en éclosoir sont-ils identifiés conformément à la législation
Exigence
9 . 2 . 6 locale le cas échéant ou à l'aide d'un code renvoyant à l'exploitation de Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
reproduction ? majeure

Exigence
9 . 2 . 7 Tous les chariots sont-ils identifiés en indiquant l'exploitation d'origine et la Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
majeure
date de ponte ?
Les enregistrements relatifs au ramassage des oeufs comprennent-ils les
informations suivantes :
Exigence
9 . 2 . 8 1. les quantités ramassées ; Enregistrements écrits. N'est pas N/A.
2. les quantités d'oeufs pondus au sol ;
mineure
3. le nombre d'oeufs rejetés ?

Un plan de suivi des contaminations à la salmonelle dans les élevages de


reproduction est-il mis en place conformément aux exigences de la
réglementation européenne ? Toute contamination confirmée d'un troupeau
à la S.enteritidis ou à la S.typhimurium induira l'arrêt immédiat des
Enregistrements des résultats d'analyse et des mesures correctives mises Exigence
9 . 2 . 9 livraisons d'oeufs. Tout oeuf non éclos est-il retiré, détruit et éliminé de
en oeuvre. N'est pas N/A. majeure
manière appropriée ? Un programme d'abattage est-il mis en place
concernant l'unité de production affectée ? Les enregistrements des
résultats d'analyse sur la salmonelle sont-ils conservés pour l'ensemble
des couvoirs et l'ensemble des analyses. Ces dernières devront être
effectuées par un laboratoire agréé ISO 17025.
Tous les oeufs livrés proviennent-ils de troupeaux de reproduction certifiés
Exigence
9 . 2 . 10 exempts de Mycoplasma Gallisepticum ou bien dont le taux de Certificat ou déclaration relative au taux. N'est pas N/A.
mineure
Mycoplasma Synovia est connu ?
9 . 3 NORME APPLICABLE AUX COUVOIRS. N/A si l'exploitation ne dispose pas de couvoirs.
9 . 3 . 1 Généralités
Un plan d'implantation des couvoirs a-t-il été établi et peut-on le consulter
aisément ? Comprend-il les informations suivantes :
Exigence
9 . 3 . 1 . 1 1. l'emplacement des clefs et des points d'accès ; Plan d'implantation des couvoirs. N'est pas N/A.
2. l'emplacement des kits de premiers secours et des extincteurs ;
majeure
3. les réserves d'eau prévues pour lutter contre les incendies ?

Exigence
9 . 3 . 1 . 2 Les murs et les plafonds sont-ils en bon état et d'une bonne hygiène ? Contrôle visuel. N'est pas N/A.
majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 89 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Des tenues de protection appropriées devront être mises à disposition de Exigence
9 . 3 . 1 . 3 Des tenues appropriées devront être mises à disposition. N'est pas N/A.
l'ensemble du personnel. mineure

L'accès aux couvoirs devra être interdit aux animaux domestiques et Le personnel est conscient de cette interdiction lors de l'entretien. Absence Exigence
9 . 3 . 1 . 4
autres. d'animaux domestiques. N'est pas N/A. majeure
Les bâtiments auxiliaires, les toilettes, les bureaux, les locaux de stockage
Exigence
9 . 3 . 1 . 5 ainsi que les locaux sociaux sont-ils tenus en bon état de propreté et en Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
ordre ?
mineure

Les canalisations des zones de production sont-elles accessibles et Exigence


9 . 3 . 1 . 6 Contrôle visuel. N'est pas N/A.
nettoyables ? majeure
Le personnel du couvoir est-il composé :
1. d'une personne chargée de la santé et de la sécurité ;
2. d'une personne compétente capable de donner les premiers soins en cas Exigence
9 . 3 . 1 . 7 Enregistrements des noms des ouvriers. N'est pas N/A.
d'urgence ; mineure
3. d'un vétérinaire spécialiste de l'élevage avicole ;
4. d'un ouvrier chargé du bien-être des poussins ?

Tous les oeufs livrés proviennent-ils d'unités de production certifiées


conformes aux normes EUREPGAP et approuvées par l'accouveur ? Les
Certificat de conformité de l'unité d'élevage. Résultats d'analyse ou
accouveurs devront être capables de prouver que les troupeaux d'origine Exigence
9 . 3 . 1 . 8 certificats attestant les résultats négatifs aux analyses sur la salmonelle.
ne sont pas contaminés à la S.enteritidis ou à la S. typhimurium. Les oeufs majeure
N'est pas N/A.
provenant de troupeaux contaminés à la S.enteritidis ou à la S.
typhimurium devront être refusés dans les couvoirs.

Un plan de suivi des contaminations à la salmonelle dans les élevages de


reproduction est-il mis en place conformément aux exigences de la
réglementation européenne ? Toute contamination confirmée d'un troupeau
à la S.enteritidis ou à la S.typhimurium induira l'arrêt immédiat des
Enregistrements des résultats d'analyse et des mesures correctives mises Exigence
9 . 3 . 1 . 9 livraisons d'oeufs. Tout oeuf non éclos est-il retiré, détruit et éliminé de
en oeuvre. N'est pas N/A. majeure
manière appropriée ? Les enregistrements des résultats d'analyse sur la
salmonelle sont-ils conservés pour l'ensemble des couvoirs et l'ensemble
des analyses ? Ces dernières devront être effectuées par un laboratoire
agréé ISO 17025 ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 90 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Tous les oeufs livrés proviennent-ils de troupeaux de reproduction certifiés Exigence
9 . 3 . 1 . 10 Certificat et déclaration relative au taux. N'est pas N/A.
exempts de Mycoplasma Gallisepticum ou bien dont le taux est connu ? mineure
Tous les œufs livrés proviennent-ils de troupeaux de reproduction dont le
9 . 3 . 1 . 11 Déclaration relative au taux. Recom.
taux de Mycoplasma Synovia est connu ?
En cas d'alerte, le temps de réaction est-il de 15 minutes maximum ? Les
alertes seront enregistrées en précisant la date, l'heure et le temps de
Procédures écrites relatives aux réactions aux alertes. Enregistrements des Exigence
9 . 3 . 1 . 12 réaction. L'alarme des équipements d'incubation est-elle déclenchée en cas
réactions aux alertes. N'est pas N/A. mineure
de dépassement des seuils de température ou bien en cas de défaut
important ?

Le flux produit unidirectionnel de la réception des oeufs jusqu'à l'expédition Exigence


9 . 3 . 1 . 13 Contrôle visuel. N'est pas N/A.
des poussins est-il respecté ? majeure
L'air entrant est-il filtré ? Un flux d'air positif des oeufs aux poussins est-il
9 . 3 . 1 . 14 Contrôle visuel. Recom.
maintenu ?
La distinction entre les "zones propres" et les "zones sales" devra être
respectée. Le personnel devra être conscient des exigences à ce sujet. Des
tenues et des chaussures de protection spécifiques devront être fournies au Procédure écrite. Zones clairement identifiées et utilisation de tenues Exigence
9 . 3 . 1 . 15
personnel qui devra se changer en passant des zones sales aux zones spécifiques à chaque zone. N'est pas N/A. majeure
propres. Les équipements devront être séparés dans les zones "propres"
ou "sales".
Tous les oeufs sont-ils fumigés et désinfectés avant la mise en incubation
Exigence
9 . 3 . 1 . 16 ? Les paramètres de fumigation et de désinfection de chaque lot sont-ils Enregistrements relatifs à la fumigation et désinfection. N'est pas N/A.
enregistrés ?
mineure

Les équipements d'incubation sont-ils faciles à nettoyer, en bon état de Exigence


9 . 3 . 1 . 17 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
fonctionnement et fixés au sol ? majeure

Les couvoirs disposent-ils de locaux de stockage des oeufs et d'une zone Exigence
9 . 3 . 1 . 18 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
d'incubation spécifique ? majeure

Les oeufs sont-ils stockés dans un entrepôt à milieu contrôlé (au niveau de Exigence
9 . 3 . 1 . 19 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
la température et de l'humidité) ? majeure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 91 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
9 . 3 . 2 Bien-être des poussins
Les poussins sont-ils traités de manière digne ? Une analyse du bien-être Révision annuelle de la norme écrite concernant le bien-être des poussins. Exigence
9 . 3 . 2 . 1
des poussins a-t-elle été réalisée et documentée ? N'est pas N/A. mineure

Les déchets des couvoirs et les poussins non viables sont-ils identifiés et Le personnel fait preuve de ses connaissances lors de l'entretien. N'est pas Exigence
9 . 3 . 2 . 2
abattus dans des conditions dignes ? N/A. mineure

Les systèmes automatiques et les transporteurs ne devront provoquer Exigence


9 . 3 . 2 . 3 Contrôle visuel des équipements. N'est pas N/A.
aucune blessure aux poussins. mineure
Les poussins sont-ils transportés dans des caisses propres ? Les caisses à
Exigence
9 . 3 . 2 . 4 poussins sont-elles nettoyées, séchées et désinfectées après chaque Contrôle visuel et compte rendu écrit. N'est pas N/A.
livraison ?
majeure

Dans les caisses, chaque poussin dispose-t-il d'une surface d'au moins 19 Exigence
9 . 3 . 2 . 5 Calcul de la densité de peuplement par caisse. N'est pas N/A.
cm² ? mineure

La température des zones d'élevage des poussins est-elle contrôlée et Enregistrements des températures et dispositifs de diminution de Exigence
9 . 3 . 2 . 6
suivie ? Des dispositifs de régulation de l'éclairage sont-ils disponibles ? l'éclairage. N'est pas N/A. mineure
9 . 3 . 3 Enregistrements et identification

Les oeufs en couvoir sont-ils identifiables à tout moment ? Les données


suivantes devront être identifiées : Exigence
9 . 3 . 3 . 1 Enregistrements relatifs à la traçabilité. N'est pas N/A.
1. l'exploitation d'origine ; majeure
2. la date de la ponte ;
3. les oeufs pondus au sol devront être identifiés et stockés séparément.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 92 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les couvoirs conservent-ils les enregistrements relatifs à la production pour
chaque envoi d'oeufs :
1. l'exploitation d'origine ;
2. la date de ponte ;
3. la date du ramassage et l'identification du véhicule ;
4. la date de mise en incubation ; Exigence
9 . 3 . 3 . 2 Enregistrements relatifs à la production. N'est pas N/A.
5. le numéro d'incubateur ; majeure
6. la date de transfert ;
7. le numéro de couvoir ;
8. le nombre de poussins et le nombre de poussins abattus ;
9. les documents de transport ;
10. les documents d'expédition ?
9 . 3 . 4 Expédition

Les oeufs sont-ils ramassés et les poussins livrés dans des véhicules
appropriés prévus à cet effet, équipés de ventilateurs, d'un système de
Exigence
9 . 3 . 4 . 1 chauffage ainsi que d'un dispositif d'enregistrement et de lecture des Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
mineure
températures ? Le véhicule sera équipé d'un système de chargement et
d'un hayon élévateur. Il sera facile à nettoyer. Les véhicules de transport
disposent-ils d'un moyen de communication en cas d'urgence ?

Les véhicules sont-ils nettoyés et désinfectés selon un plan spécifié sous Exigence
9 . 3 . 4 . 2 Protocole de nettoyage des véhicules sous forme écrite. N'est pas N/A.
forme écrite ? Les véhicules sont-ils nettoyés entre deux chargements. mineure
L'extérieur des véhicules est-il nettoyé quotidiennement ?
Les zones de chargement devront être surélevées, bien drainées et d'une
9 . 3 . 4 . 3 Conformité au Point de Contrôle. Recom.
bonne hygiène.
9 . 3 . 5 Dispositions à prendre pour les poussins
À l'arrivée sur l'exploitation, les poussins devront être conduits dans un Les poussins âgés d'un jour doivent être placés dans une zone avec une
Exigence
9 . 3 . 5 . 1 enclos pré-chauffé le plus rapidement possible. Leur comportement devra température minimum de 30°C. Un enregistrement de la température de
être surveillé de près. l'enclos avant l'arrivée des poussins doit être disponible. N'est pas N/A.
mineure

En cas de besoin, un ouvrier abat-il les poussins dans des conditions Exigence
9 . 3 . 5 . 2 Enregistrements des formations. N'est pas N/A.
dignes ? S'assure-t-on de leur mort effective ? mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 93 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Le déboîtement du cou reste la méthode d'abattage la plus acceptable et la Exigence
9 . 3 . 5 . 3 Conformité aux spécifications du Point de Contrôle. N'est pas N/A.
plus humaine. mineure
9 . 4 INSTALLATIONS D'ALIMENTATION ET D'ABREUVEMENT DES OISEAUX T2
Les surfaces d'alimentation pour 100 oiseaux sont les suivantes :
Dans tous les bâtiments de l'élevage, la surface d'alimentation est-elle
- mangeoires à bacs pour les volailles à griller : 1 mètre-linéaire, ou 5 cm
suffisante pour permettre à chaque animal d'accéder à la nourriture sans
par animal ; mangeoire en longueur : 4 cm ; mangeoire circulaire : 1 cm ;
qu'une situation anormale de concurrence se crée entre les oiseaux ? En Exigence
9 . 4 . 1 - mangeoires à la chaîne pour volailles à griller : 0,75 mètre-linéaire.
particulier, tous les oiseaux sont-ils en mesure d'accéder à la nourriture en majeure
- volailles de reproduction : 10 cm/oiseau, ou 5 cm par animal en cas
quantité suffisante pour satisfaire leurs besoins nutritionnels et rester en
d'utilisation de mangeoires à bacs. L'alimentation au sol est tolérée. N'est
bonne santé ?
pas N/A.

Les équipements d'abreuvement doivent être disponibles au moins dans


les quantités suivantes :
- abreuvoirs en cloche : 1 pour 150 oiseaux ; 1 pour 100 volailles de
Les bâtiments de l'élevage sont-ils équipés d'un nombre suffisant reproduction ;
Exigence
9 . 4 . 2 d'abreuvoirs ? Le débit du flux d'eau est-il suffisant pour permettre aux - abreuvoirs à tétine / à bol : 1 tétine/bol pour 10 à 20 oiseaux, en fonction
oiseaux de boire à tout moment ? des recommandations du fabricant, de la pression et du débit de l'eau et
majeure
avec un intervalle minimum de 20 cm. Pour des oiseaux de reproduction
élevés en cage, les femelles doivent avoir accès à deux abreuvoirs
minimum. N'est pas N/A.

La conception et le positionnement des abreuvoirs permettent-ils de Exigence


9 . 4 . 3 Très peu de traces de débordement d'eau. N'est pas N/A.
minimiser le débordement d'eau sur la litière ? mineure
Lors de la révision des installations, les facteurs affectant les surfaces
d'alimentation et d'abreuvement, énoncés ci-dessous, devront être pris en
compte :
1. la conception des mangeoires et des abreuvoirs ;
La conception et le fonctionnement de tous les abreuvoirs et mangeoires 2. le poids de l'oiseau à l'abattage ;
9 . 4 . 4 Recom.
sont-ils revus par le vétérinaire dans le cadre du plan de santé animale ? 3. la durée d'obscurité quotidienne ;
4. le type d'alimentation (p.ex. ad-libitum, restreint ou à intervalles) ;
5. l'impact sur la gestion de la litière ;
6. l'impact sur la facilité de contrôle ;
7. les recommandations du fabricant.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 94 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Quel que soit leur emplacement dans les bâtiments de l'élevage, les
Les mangeoires et les abreuvoirs sont-ils situés de telle sorte que tous les
oiseaux ne devraient pas avoir à se déplacer de plus de 4 mètres pour Exigence
9 . 4 . 5 oiseaux aient un accès immédiat à la nourriture et à l'eau ? L'emplacement
accéder aux mangeoires, et à plus de 3 mètres pour accéder aux majeure
devrait, par ailleurs, encourager l'activité des oiseaux.
abreuvoirs. N'est pas N/A.

Une analyse de l'eau comprenant un comptage des bactéries est réalisée


Les établissements de production qui utilisent des sources d'eau autres
au moins une fois par an. Le nombre total de bactéries ne doit pas être
que le réseau d'alimentation apportent-ils la preuve que l'eau utilisée pour
supérieur à 100.000 ufc/ml. Une analyse chimique doit être réalisée pour Exigence
9 . 4 . 6 les volailles est propre, potable et ne constitue aucun risque pour la santé
déterminer la composition suivante : pH (qui devrait se situer entre 4 et 9), majeure
des oiseaux ou pour la sécurité de la viande ou des oeufs fournis par ces
Ca (max 20D), Fe (max. 2,5 mg/l), Nitrites (max. 1,0 mg/l) et Mn (max. 2,0
oiseaux ?
mg/l). N/A en cas d'utilisation de l'eau du réseau d'alimentation.

L'alimentation en eau répond-elle aux exigences en matière de qualité de Exigence


9 . 4 . 7 Analyse annuelle.
l'eau destinée la consommation humaine ? mineure

Tous les oiseaux ont-ils accès en permanence à une source d'eau potable
adéquate ? L'eau sera fraîche, propre et disponible en quantité suffisante. Contrôle visuel des oiseaux et de l'approvisionnement en eau.
Exigence
9 . 4 . 8 Le personnel porte-t-il une attention toute particulière à la propreté des Enregistrements relatifs aux nettoyages réguliers des réservoirs et des
réservoirs intermédiaires et des canalisations véhiculant l'eau depuis le canalisations. N'est pas N/A.
majeure
réseau d'alimentation jusqu'au point d'accès des oiseaux ?

Des compteurs d'eau sont-ils reliés à l'ensemble des systèmes


d'abreuvement des oiseaux ? La consommation journalière est-elle Les enregistrements de la consommation journalière sont conservés. En
Exigence
9 . 4 . 9 enregistrée ? Des mesures correctives sont-elles prises en cas de non- cas de non-conformité, des mesures correctives sont mises en oeuvre et
conformité constatée par rapport aux modèles de consommation normale documentées.
mineure
?

Les réservoirs sont-ils couverts et maintenus dans de bonnes conditions Exigence


9 . 4 . 10 Enregistrements des nettoyages réguliers des réservoirs. N'est pas N/A.
d'hygiène ? majeure
Un échantillon de chaque lot des aliments livrés doit être prélevé et
Des ingrédients des aliments ou des échantillons des mélanges sont-ils conservé sur l'exploitation ou à l'usine ayant fabriqué les aliments (où est
9 . 4 . 11 Recom.
prélevés et conservés ? regroupée l'intégralité de l'opération) pendant une période de 3 mois après
l'expédition des oiseaux.

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 95 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
9 . 5 ÉLEVAGE EN POULAILLER (N/A si les oiseaux ne sont pas élevés en poulailler) T2
9 . 5 . 1 Bâtiments T3
Les bâtiments destinés à l'élevage en poulailler répondent-ils aux
exigences suivantes :
1. Le toit et le plafond devront être en bon état, étanches et pourront être
facilement nettoyés.
2. Les sols devront garantir un bon écoulement des eaux, une entière
Exigence
9 . 5 . 1 . 1 sécurité, le confort des oiseaux ainsi qu'une bonne gestion de l'hygiène. Conformité au Point de Contrôle confirmée par le contrôle visuel.
3. Les murs devront être étanches et protéger contre les courants d'air et
majeure
les nuisibles.
4. Les bâtiments devront être isolés. Remarque : dans les pays à climat
chaud, les bâtiments à grillage seront tolérés à condition qu'il existe un
plan de lutte contre les rats.

La surface du sol des bâtiments est-elle construite en béton ou en asphalte


? Le niveau du sol est-il plus élevé que celui des surfaces extérieures ? Les Exigence
9 . 5 . 1 . 2 Conformité au Point de Contrôle confirmée par le contrôle visuel
sols calcaires et les sols de terre battue sont autorisés jusqu'au 31 majeure
décembre 2005.
Le toit, le plafond et les murs disposent-ils d'un revêtement étanche ? Les
9 . 5 . 1 . 3 Conformité au Point de Contrôle confirmée par le contrôle visuel Recom.
sols en asphalte sont-ils revêtus d'un revêtement d'étanchéité ?
Le producteur fait-il appel à des bureaux d'ingénieurs-conseils
Enregistrements concernant l'intervention d'un bureau d'ingénieurs-conseils
indépendants pour la conception et l'aménagement de nouveaux bâtiments
9 . 5 . 1 . 4 indépendant pour la conception de nouveaux bâtiments. N/A uniquement Recom.
de production avicole (fermés) ou bien pour la remise aux normes des
lorsque aucun nouveau bâtiment n'a été construit.
bâtiments existants ?

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 96 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Les priorités en matière de bien-être des oiseaux sont-elles enregistrées et
revues régulièrement (chaque année) par le producteur et le vétérinaire
dans l'ensemble des bâtiments de l'élevage ? Les priorités sont-elles
affichées à l'entrée de chaque bâtiment ou bien à proximité ? Les points
prioritaires qui devront être considérés sont les suivants :
1. la surface totale disponible aux volailles ;
2. le nombre d'oiseaux par rapport au nombre autorisé dans chaque enclos Les points prioritaires sont affichés pour chaque bâtiment et sont revus Exigence
9 . 5 . 1 . 5
en vue d'obtenir une densité d'élevage conforme à la densité maximale annuellement. N'est pas N/A. mineure
autorisée ;
3. le nombre d'oiseaux par rapport au nombre de mangeoires et
d'abreuvoirs ;
4. la température d'élevage (y compris les plages d'alarme) ;
5. le type de fourrages et l'identification du silo ;
6. le régime d'éclairage quotidien.

9 . 5 . 2 Densité d'élevage T3
Tous les bâtiments d'élevage procurent-ils suffisamment de place pour
permettre au personnel de l'élevage responsable du contrôle d'accéder en Contrôle visuel et calculs de la densité d'élevage pour chaque bâtiment Exigence
9 . 5 . 2 . 1
permanence aux oiseaux pour procéder à l'examen ou bien au retrait des sous forme écrite. N'est pas N/A. mineure
oiseaux malades ou blessés ?
Tous les oiseaux disposent-ils de suffisamment de place pour :
1. se déplacer en toute liberté ;
2. se tenir debout normalement sans difficulté ;
Exigence
9 . 5 . 2 . 2 3. se tourner sans difficulté ; Contrôle visuel. N'est pas N/A.
4. déployer leurs ailes sans difficulté ;
majeure
5. se percher ;
6. se coucher sans entrer en contact avec d'autres ?

La densité d'élevage maximale de 38 kg/m² pour les poulets à griller est- Exigence
9 . 5 . 2 . 3 Calculs des densités d'élevage sous forme écrite. N'est pas N/A.
elle respectée tout au long du cycle de production ? majeure

La densité d'élevage maximale pour les oiseaux reproducteurs est-elle Exigence


9 . 5 . 2 . 4 Calculs des densités d'élevage sous forme écrite. N'est pas N/A.
respectée conformément aux réglementations européennes applicables ? majeure

La densité d'élevage maximale pour les poulettes est-elle respectée Exigence


9 . 5 . 2 . 5 Calculs des densités d'élevage sous forme écrite. N'est pas N/A.
conformément aux réglementations européennes applicables ? majeure
©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR
Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 97 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
Chaque bâtiment de l'élevage avicole dispose-t-il d'un système
d'enregistrement permettant le suivi de la conformité aux densités
d'élevage maximales autorisées (9.5.2.3/4/5) ? Ce système permet-il aux Enregistrements écrits des densités d'élevage et données de suivi de la
Exigence
9 . 5 . 2 . 6 producteurs d'identifier les poulaillers où les taux de croissance signalent conformité aux densités maximales d'élevage à la fin de la période de
un dépassement des densités d'élevage maximales et de prendre les croissance. N'est pas N/A sauf en l'absence d'élevage avicole.
mineure
mesures en conséquence ? (Il n'est pas interdit de procéder à un
éclaircissement).
9 . 5 . 3 Maîtrise de la ventilation et des températures T3
L'établissement de production dispose-t-il sous forme écrite d'un plan de
Attestations écrites confirmant la mise en oeuvre du plan. La
ventilation mis en oeuvre, qui indiquera les paramètres de la qualité de Exigence
9 . 5 . 3 . 1 démonstration d'un système informatisé en guise de preuve est acceptée.
l'air, la vitesse des courants d'air, la température ainsi que les systèmes de mineure
N'est pas N/A sauf si l'on n'a pas recours à une ventilation mécanique.
secours, sauf si l'on n'a pas recours à une ventilation mécanique ?

La température et le débit de renouvellement de l'air des bâtiments sont-ils


Contrôle visuel et sensibilisation du personnel aux exigences. N'est pas Exigence
9 . 5 . 3 . 2 adaptés au type de stabulation ainsi qu'à l'âge, au poids et à l'état
N/A. majeure
physiologique des oiseaux ?

Le système de ventilation est-il conçu de façon à maintenir le niveau des


contaminants de l'air inférieur au niveau recommandé par les autorités
compétentes dans le pays de production ? En cas d'exposition des êtres
humains sur une longue durée (huit heures / jour), les concentrations des
contaminants ne devront pas excéder les valeurs suivantes : Enregistrements des résultats de tests et des plans d'action mis en oeuvre
9 . 5 . 3 . 3 Recom.
1. Ammoniaque : 20 ppm pour atteindre les objectifs.
2. Dioxyde de carbone : 5000 ppm
3. Monoxyde de carbone : 50 ppm
4. Sulfure d'hydrogène : 10 ppm
5. Poussières inhalables : 10 mg/m³.

La gestion de la qualité de l'air permet-elle d'éviter que la concentration de Plans d'action mis en place dans les cas de concentrations inacceptables
Exigence
9 . 5 . 3 . 4 tout contaminant de l'air soit ressentie comme désagréable pour un des contaminants de l'air. N/A uniquement s'il n'y a aucun problème au
observateur humain ? niveau de la qualité de l'air.
mineure

©Copyright: EUREPGAP c/o FoodPLUS GmbH, EUREPGAP_CPCC_IFA_V2-0Mar05_1-3-05_FR


Spichernstr. 55, D-50672 Köln (Cologne) ; Allemagne
Tel: +49-221-57993-25 ; Fax: +49-221-57993-56
Proofreading supported by: http://www.eurep.org
www.control-union.fr
POINTS DE CONTROLE ET CRITERES DE CONFORMITE Code Ref.: IF 2.0 CP
SYSTEME RAISONNE DE CULTURE ET D'ELEVAGE Version : 2.0-March05
Section : PCCC
Version Française Page : 98 de 113
"En cas de doute, veuillez vous référer à la version en anglais"
Nº ab cd ef Point de contrôle Critère de conformité Niveau
La conception et la gestion des bâtiments équipés d'un système de
ventilation automatique permet-elle de faire face à des hausses de
température de 3°C, et plus particulièrement de prévenir des hausses de Conformité confirmée par les enregistrements quotidiens des
Exigence
9 . 5 . 3 . 5 température des bâtiments de plus de trois degrés par rapport à la températures. Les systèmes de ventilation alternée en place sont capables
température extérieure, engendrées par la chaleur des oiseaux (intervalle d'extraire 3cu. M. par kg de poids vif par heure. N'est pas N/A.
mineure
des températures ambiantes normales de - 5º C à + 25º C ou bien
intervalle adapté à la région géographique) ?