Vous êtes sur la page 1sur 12

Travail de recherche :

Régime végan et allaitement sont-ils compatibles ?

Héloïse JASSAUD

BDNH2

Travail de recherches présenté à :

Madame Meïra BENDENNOUNE - Besoins nutritionnels

Madame Séverine RIMONDI- Pratique culinaire

EDNH Marseille

4 Avril 2020
Table des matières

Table des matières ................................................................................................................ 2

Introduction ........................................................................................................................... 3

I. Véganisme ..................................................................................................................... 4

I.1 Un mode de vie ....................................................................................................... 4

I.2 Les points de vigilance et carences ......................................................................... 4

I.3 Les avantages de cette alimentation ....................................................................... 5

II. L’allaitement maternel .................................................................................................... 6

II.1 Besoins de la femme enceinte ................................................................................ 6

II.2 Bénéfices de l’allaitement ........................................................................................ 7

Conclusion ............................................................................................................................ 8

Sitographie ............................................................................................................................ 9

Annexe .................................................................................................................................10

2
Introduction

Le régime végan autrement dit végétalien est de plus en plus rependu dans nos sociétés
actuelles. En effet il y a plus de 300 millions de personnes qui se revendiquent végan dans le
monde. Le véganisme va au-delà de l’alimentation. Ce n’est plus simplement exclure de son
régime alimentaire tout produit d’origine animale tel que la viande, les œufs, les produits laitiers
ou le miel ; c’est aussi la suppression dans son quotidien de produits comme le cuir, la laine
mais également les cosmétiques testés sur les animaux.

Face à l’ampleur de ce phénomène et aux nombreuses questions qui se posent concernant


l’équilibre alimentaire de ces personnes dites véganes nous allons nous intéresser ici à savoir
si l’alimentation végétalienne est compatible avec l’allaitement maternel.

Pour cela je vais aborder dans une première partie les spécificités du régime végan avec les
points de vigilance et comment palier aux carences. Puis j’aborderai dans une seconde partie
les besoins nutritionnels de la femme lors de l’allaitement en proposant une ration et je décrirai
les avantages de l’allaitement pour une végétalienne.

3
I. Véganisme

I.1 Un mode de vie

Le régime végan est au cœur d’une tendance et séduit de plus en plus de monde dans les
pays industrialisés. L’exclusion de toute forme d’exploitation d’animale en est le principe même
et c’est dans la plupart des cas par souci de la cause animale. Autrement dit, les personnes
ayant adoptées ce régime ne font pas d’équitation, refusent d’avoir des animaux de
compagnie, dénoncent le cirque mettant en avant les spectacles d’animaux et vont même
jusqu’à bannir de leur garde-robe les laines, cuir ou soie. Cela ne s’arrête pas là, contrairement
aux végétariens, les véganes suppriment de leur alimentation : viandes, poissons, crustacés,
œufs, beurre, miel, et tout dérivé issu d’êtres vivants.

Une autre raison pour laquelle les populations adhèrent à ce mode de vie est la prise de
conscience écologique. En effet, quand on sait que manger un steak de bœuf par semaine
correspond à 102 kg de CO2 par an et nécessite plus de 200 litres d’eau 1; cela justifie que
certains prennent parti de les exclure. Cependant dans quelles mesures est-ce qu’un tel
régime « restrictif » dans le choix des denrées consommées ne conduit il pas à une
alimentation déséquilibrée ?

I.2 Les points de vigilance et carences

La plupart du temps lorsque l’on parle de végan, il nous vient directement en tête « déficit en
protéines » du fait d’une absence de consommation de chair animale cependant il n’y a pas
de réel problème puisque les protéines peuvent être apporté par les végétaux2. En effet de
nombreuses plantes possèdent des valeurs en protéines élevées telles que les légumineuses,
le soja ou encore les graines oléagineuses.

C’est plutôt sur un autre point qu’il faut prêter attention dans ce régime : la vitamine B12. Celle-
ci est indispensable pour l’organisme car elle joue un rôle majeur dans la synthèse des
neurotransmetteurs donc dans le fonctionnement optimal du système nerveux central. La

1 Annexe document 1
2 Annexe document 2

4
cobalamine active se trouve exclusivement dans les produits carnés il est donc indispensable
de se supplémenter quotidiennement en vitamine B12 lorsque l’on adopte ce régime.

Autre micronutriment qui ne doit pas être délaissé : le calcium. En effet la plus grande part du
calcium est apportée par les produits laitiers et le fromage. Le calcium est nécessaire pour la
structure ainsi que la régénération osseuse. Cependant, des produits du commerce enrichis
en calcium sont disponibles tels que des desserts et boissons végétales enrichies par celui-ci.

Le fer aussi peut également être en déficit dans le régime végétalien puisque même s’il est
présent dans les végétaux il est moins bien absorbé par l’organisme que celui présent dans
les viandes. Ce fer « végétal » est dit non-héminique. En revanche du fait de la grande
consommation de légumineuses, et de céréales les 16 mg par jour pour une femme arrivent à
être atteint sans réel problème dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

I.3 Les avantages de cette alimentation

Le plus grand avantage que présente l’alimentation végan est la consommation de fibres
alimentaires au-delà des recommandations (>30g par jour) en raison d’un apport important de
végétaux mais surtout de légumineuses qui possèdent 8g de fibres au 100g. Les fibres ont un
rôle hypoglycémiant, rassasiant, préventif du cancer colorectal mais également diminuent le
risque de maladies cardiovasculaires. Cette prévention passe également par la consommation
de graisses d’origine végétale issues des oléagineux (noix, cacahuète, noisette) mais aussi
par l’huile d’olive dans un régime méditerranéen. Les huiles végétales ont la particularité d’être
riche en acide gras insaturé ayant comme effets sur l’organisme : une diminution de la pression
artérielle, une diminution des triglycériques et du cholestérol protégeant ainsi contre les
problèmes de santé cardiovasculaire.

De plus le régime végétalien favoriserait la perte de poids d’environ 5%. Cela s’explique par
un arrêt de consommation de produits industrialisés comportant la plupart du temps des traces
de substances animales (gélatine de porc, etc.) en privilégiant le fait maison.

Concernant les vitamines, le régime végan couvre largement les besoins en vitamine C,
puissant antioxydant lié à une consommation variée de fruits et de légumes.

5
II. L’allaitement maternel

II.1 Besoins de la femme enceinte

Les besoins de la femme allaitante sont augmentés du fait de l’énergie supplémentaire que
doit fournir l’organisme pour fabriquer le lait, il faut savoir qu’une femme produit en moyenne
1 litre de lait par jour.

Par rapport à une femme normale, la ration journalière est augmentée de 500 kcal par jour.
Cependant la répartition en macro et micronutriments reste inchangée mis à part pour les
protéines qui sont comprises entre 12 et 20% de l’apport énergétique quotidien et la vitamine
C qui s’élève à 155 mg par jour.

Il est scientifiquement prouvé que peu importe l’alimentation de la femme, le lait ne subit pas
de réel changement en termes de macronutriment cependant c’est le calcium et les vitamines
qui sont moins concentrés dans le lait en cas d’insuffisance d’apport alimentaire de la mère.
C’est pourquoi dans la mesure où une mère végan a une alimentation parfaitement équilibrée3
et complémentée en vitamine B12, l’allaitement est compatible avec sa philosophie de vie.

3 Annexe document 3

6
II.2 Bénéfices de l’allaitement

L’allaitement maternel est indiscutablement la meilleure nourriture que l’on peut donner à un
nourrisson car le lait évolue au même rythme que l’enfant et lui apporte donc tous les
nutriments nécessaires à sa croissance et ce tout au long de celle-ci.

L’allaitement favorise également l’attachement mère enfant et influencerait même les choix
alimentaires de l’enfant. En effet un enfant nourrit au sein apprendrait par lui-même la satiété
et serait moins à risque de devenir obèse. De surcroît, il aurait davantage de facilités lors de
la diversification alimentaire puisque le lait maternel subit des modifications de saveurs selon
la nature des repas de la mère.

De plus dans le cas d’une mère végan c’est incontestablement l’aliment le plus adapté et le
plus naturel qu’il existe car à l’heure actuelle il n’existe pas de lait infantile de 1er âge végan. Il
est arrivé que des parents donnent à leur nourrisson une boisson végétale causant ainsi la
mort du nouveau-né car pour rappel, les boissons végétales que l’on peut retrouver dans le
commerce comme celles aux sojas, riz, avoines ou encore à la noisette ne sont pas adaptées
aux enfants de moins de 3 ans et ne se substituent en aucun cas au lait de vache. C’est
pourquoi l’allaitement maternel s’il n’y a pas de problème de carences chez la mère me semble
être la meilleure des solutions.

7
Conclusion

Très souvent critiqué le mode de vie végan présente de nombreux avantages notamment sur
la prévention des maladies cardiovasculaires et colorectales. Bien qu’il soit contraignant du
fait de l’exclusion de toute source alimentaire d’origine animale, il favorise la perte de poids et
conduit à adopter un mode de vie sain en éliminant également de son alimentation les produits
ultras transformés qui envahissent le marché de l’agroalimentaire de nos jours.

La seule ombre au tableau est la carence inévitable en vitamine B12 si le sujet ne se


supplémente pas, sinon ce régime alimentaire s’inscrit dans une alimentation saine et
équilibrée même en période particulière telle que l’allaitement. En effet l’alimentation de la
mère impacte peu la composition du lait hormis en vitamines et minéraux où la mère doit veiller
à n’avoir aucune carence. Une alimentation variée permet d’obtenir un lait adapté au plus
proche des besoins du nourrisson ce qui lui permet de se développer dans les meilleures
conditions.

De plus l’allaitement maternel présente des avantages sur de nombreux points et s’avère être
la nourriture la plus adaptée car il n’existe aucun substitue végan au lait maternel dans le
commerce. C’est à mon sens le choix le plus judicieux que peut faire une femme végan que
d’allaiter son enfant dans la mesure où elle prend en compte les points de vigilance autour de
son alimentation.

8
Sitographie

Assiette Q. Dans mon. « Que représente une portion de protéines végétales et animales : sources
alimentaires et qualité nutritionnelle ». In : Quoi dans mon assiette [En ligne]. [s.l.] : [s.n.], 2018.
Disponible sur : < https://quoidansmonassiette.fr/portions-proteines-vegetales-et-animales-reperes-
sources-qualite-nutritionnelle/ >

BFMTV. « Combien votre consommation de viande bovine française produit-elle de CO2? ». In : BFMTV
[En ligne]. [s.l.] : [s.n.], [s.d.]. Disponible sur : < https://www.bfmtv.com/planete/combien-rejetez-vous-
de-co2-pour-manger-un-steak-francais-1310402.html >

Christelle. « Impact de l’alimentation maternelle sur la composition du lait: » [s.l.] : [s.n.], [s.d.].
Disponible sur : < https://www.lllfrance.org/vous-informer/des-etudes/1286-impact-alimentation-
maternellle >

D’EcoCO2 P. C. « Industries de la viande et des produits laitiers : une “empreinte climatique


démesurée” ». In : Eco CO2 [En ligne]. [s.l.] : [s.n.], 2017. Disponible sur : <
https://www.ecoco2.com/blog/industries-de-la-viande-et-des-produits-laitiers-une-empreinte-
climatique-demesuree/ >

« 10 chiffres sur le végétarisme en France et dans le monde ». In : Neonmag.fr [En ligne]. [s.l.] : [s.n.],
[s.d.]. Disponible sur : < /10-chiffres-sur-le-vegetarisme-en-france-et-dans-le-monde-34552 >

« Le coût environnemental de la production de viande ». In : Opinion Internationale [En ligne]. [s.l.] :


[s.n.], 2013. Disponible sur : < https://www.opinion-internationale.com/2013/05/17/17668_17668.html >

« Obésité : le régime végétarien est meilleur pour perdre du poids ». In : www.pourquoidocteur.fr [En
ligne]. [s.l.] : [s.n.], [s.d.]. Disponible sur : < https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-
actu/4341-Obesite-le-regime-vegetarien-est-meilleur-pour-perdre-du-poids >

« Le régime vegan est-il dangereux pour la santé? ». [s.l.] : [s.n.], 2018. Disponible sur : <
https://sante.lefigaro.fr/article/le-regime-vegan-est-il-dangereux-pour-la-sante-/ >

« Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH) Ouest - L’alimentation de la mère pendant la


grossesse et l’allaitement et composition du lait maternel ». [s.l.] : [s.n.], [s.d.]. Disponible sur : <
https://www.crnh-ouest.fr/Actualites/L-alimentation-de-la-mere-pendant-la-grossesse-et-l-allaitement-
et-composition-du-lait-maternel >

« Régime végane, que mangent les végans. » In : BE Vegan [En ligne]. [s.l.] : [s.n.], [s.d.]. Disponible
sur : < https://bevegan.be/fr/au-sujet-de-veganisme/que-mangent-les-vegans/ > (consulté le 30 mars
2020d)

« EDP Nutrition - La référence du monde de la Nutrition ». [s.l.] : [s.n.], [s.d.]. Disponible sur : <
https://www.edp-nutrition.fr/actualites/a-la-une/818- >

9
Annexe

Document 1

10
Document 2

11
Document 3

12

Vous aimerez peut-être aussi