Vous êtes sur la page 1sur 40

Introduction générale

Cadre l’étude de et énonce du problème


Le présent travail s’inscrit dans le cadre de mon projet de fin formation réalisé
au sien de centre de formation en maintenance de Nabeul. Ce projet a pour
but d’établir un simulateur de régulation de chambre froid qui regrouper tout
type de régulation. J’ai utilise les connaissances acquises durant ma formation
en froid et électricité

La problématique principale de ce projet était comment créer une simulateur


regrouper les différent type de régulation tout en se basant sur une
méthodologie de travail bien précise dons un cadre professionnel réel. En
d’autres termes comment contribuer un simulateur plus facile a comprendre pour
les Stagire. En outre assure la muse en marche de simulateur et protection de
Stagire

Objectif du travail
L’objectif principal du travail et de muse en marche d’une chambre froide qui
contient un simulateur regroupé le différent type de régulation. Pour cette raison
le travail a été exécute au sien de la centre de formation qui présente le terrain
favorable pour réalise ce projet
La deuxième objectif et facilite le système de fonctionnement pour mieux
comprendre pour les stagiaires et facilite le système des études

Plan du rapport
Le rapport commence par une introduction qui présente la centre ou j’ai réalisé
mon projet et d’écrit le cadre de projet. Le deuxième chapitre présente l’étude
théorique du projet.

1
Chapitre 1 : présentation de projet
1.1 : présentation de l’entreprise
Ce projet a été réalise au sien de la centre de formation en maintenance du
Nabeul placé sous la tutelle de l’Agence Tunisienne de la Formation
Professionnelle et le Ministère de la Formation Professionnelle et de
l’Emploi.

Le Centre Sectoriel de Formation en Maintenance de Nabeul est créé en


1989, il a été le premier centre à répondre, au niveau national, aux
besoins des entreprises en matière de formation dans les domaines de
la maintenance industrielle et de l’énergétique . 

1.2. La problématique :
La mise en marche d’un chambre froid contient un simulateur regrouper les
différent type de régulation (positive et négative) pour faciliter l’explication ou
stagiaires et mieux comprendre ces type de régulation et la notion démarche
d’un chambre froid

1.3. La méthodologie de démarche suivie


de PFF
N Etude
théorique

Etude
expérimentale

2
Chapitre 2 : Etude bibliographique
Notations et symbole

REPERES désignation

R Régulateur thermostatique

Bps pressostat de sécurité

BP Pressostat base pression

HP pressostat haut pression

s1 Sélecteur magnétothermique du groupe Compresseur

S2 Sélecteur magnétothermique protection ventilateur intérieur et éclairage

KM contacteur groupe compresseur

KA contacteur groupe ventilation (évaporateur)

M/A voyant marche arrêt

V/V voyant verte

Tablou1 : notations et symbole

Définition de chambre froide :


3
Une chambre froide est une grande installation industrielle utilisée pour
l’entreposage de denrées périssables afin de les conserver à basse température.
Elle rend possible le refroidissement d'un corps par l’extraction d'une partie de
sa chaleur. Les chambres froides sont très utiles aux grandes et moyennes
surfaces, à la restauration, aux entrepôts, aux laboratoires, à l’industrie de la
pétrochimie, de l’agro-alimentaire, etc.

Il est ainsi possible de conserver, par exemple, des denrées alimentaires ainsi
que leurs qualités nutritionnelles sur une durée plus importante. Pour ce faire, les
produits sont stockés dans des chambres réfrigérées à une température
appropriée qui permet de les mettre à disposition au consommateur longtemps
après la récolte. En effet, il a été vérifié qu'en maintenant une température
inférieure à celle de l'environnement, on peut repousser le processus de
détérioration de 3 à 4 jours à 6 à 8 mois, selon l'espèce et la variété1.

Une chambre froide est aussi un local servant à traiter à basse température des
meubles en bois, livres, objets d'art, etc. pour supprimer les insectes xylopha

1 : Les types de chambre froide :


Chambre froid positif :
4
Une chambre froide positive, c'est une chambre froide qui dégage de l'air à
une température supérieure à 0 degré.

Chambre froide négatif :


Une chambre froide négative c’est une chambre froide qui dégage de l’air à une
température

Inferieure à 0 degré.

Principaux composants d'une chambre froide:

Le principe de fabrication de froid repose sur l'évaporation d'un liquide pur appelé
fluide frigorigène.

Une installation de base se compose alors des quatre organes principaux :

 Le compresseur,
 Le condenseur,
 Le détendeur,
 L'évaporateur.

- Comment le froid s'obtient-il?

Le fluide frigorigène est aspiré par le compresseur sous forme de gaz basse
pression.

Au passage dans celui-ci, il évolue de basse pression en haute pression.

Il arrive au condenseur et, refroidi par l'air qui y circule à contre-courant, il


change progressivement d'état pour

être complètement liquide à la sortie.

Dans le condenseur, le fluide frigorigène libère de la chaleur en se condensant.

Le passage dans le détendeur fait chuter sa pression et par voie de conséquence, sa


température.

5
Il est à l'état liquide basse pression.

En cheminant dans l'évaporateur, il s'évapore en absorbant la chaleur du milieu à


refroidir.

Il fournit donc du froid.

6
Partie théorique

Les différents types de régulations de chambre froide positive :


1. La régulation thermostatique
a) Schéma frigorifique

7
Figure 1 : schéma frigorifique de la régulation thermostatique

b) Avantage : Simplicité de réalisation.


c)Inconvénient : égalisation de pression et surcharge, coup de liquide,
compatibilité avec les installations...
 L’automaticité par thermostat d’ambiance ne tient pas compte de
des grosses variations d’entré des marchandises riches en eau et
l’on risque d’un givrage excessif de l’évaporateur.
L’excès de givre a pour effet de diminuer fortement l’échange, entre l’air
ambiant de l’enceinte à refroidir et le fluide frigorigène en ébullition à

8
l’intérieur de l’évaporateur ; le givre s’accumule, les périodes de
fonctionnement s’allongent jusqu’a ce que le groupe ne s’arrête plus.

 Avec une atomicité par thermostat d’ambiance, il faut donc prévoir


un dégivrage régulier de l’évaporateur.
Dégivrage manuel par intervention de l’utilisateur ou automatique par pendule
de dégivrage L’automaticité par thermostat d’ambiance présente également
l’inconvénient de ne pas tenir compte de la migration du fluide frigorigène vers
l’évaporateur .En effet pendant les périodes des arrêt du groupe , le fluide
frigorigène a tendance à venir s’accumuler dans l’évaporateur et cela risque
d’entrainer des risque de coup de liquide au redémarrage de groupe

d) UTILISATION

L’utilisation d’une régulation par thermostat d’ambiance peut ce concevoir sans


problèmes lorsque

 L’introduction des denrées en eau est régulières et sans excès


 La température de l’enceinte à refroidir est bien supérieur à 0 °c, de
façon a ce que l’excès de givre est moins à craindre.
 Les marchandises contienne peut ou pas d’eau (produit en boite par
exemple)
 Le service et peut important, chambre froide de détail
Remarques
Pour se préserver contre les risques de fuites et le risque
d’introduction d’air et d’humidité dans le circuit il est bon,
avec avec une régulation par thermostat d’ambiance de
monter en plus un pressostat basse pression en sécurité
Le réglage au thermostat se fait avec 2ou 3 thermomètre
placés dans l’enceinte a refroidir

9
E) Schéma électrique :

 Action direct du thermostat sur le groupe


 Le fonctionnement de cette régulation repose sur l'utilisation
d'un thermostat de régulation.

Légende :

KM1 = Contacteur du groupe de condensation

KM2 = Contacteur du moteur de l'évaporateur

AU = Arrêt d'urgence

F1 = Relais thermique du groupe de condensation

F2 = Relais thermique du moteur de l'évaporateur

HP> = Pressostat HP de sécurité

BP< = Pressostat BP de sécurité

S0 = Commutateur marche/arrêt

T> = Thermostat de régulation

Figure 2 : schéma électrique de la régulation


thermostatique

10
2. La régulation pressostatique

a) AVANTAGES
 Permet d’éviter un givrage excessif de l’évaporateur
 Le dégivrage de l’évaporateur peut être assuré automatiquement à chaque
cycle pour des températures de conservation ne descendant pas au dessous
de +3/+5°c
 Le pressostat basse pressions en régulation permet également d’assurée la
fonction (sécurité basse pressions)
 La protection contre les risques de coups de liquide est également
assurée.
 Ce type de régulation permet également de nous renseigner sur
l’étanchéité du clapet et du pointeau du détendeur (marche en cycle court)
b) INCONVENIENTS
 N’assure pas dans l’enceinte à refroidir des températures bien
régulières
 Si les clapets et le pointeau du détendeur ne sont pas parfaitement
étanches, il ya un risque de fonctionnement en cycles courts
 Le groupe ne doit pas être placé dans un endroit qui risque d’être
trop froid ’hiver car il y aurait condensation de fluide frigorigène
dans le carter du compresseur et la régulation ne serait plus assurées
correctement.
En hiver ,dans le cas d’un groupe avec condensation à air ,la températures de
condensation est plus basse , la températures du fluide liquide baisse donc
également ,ce qui peut amener un baisse de la températures ,ce qui peut amener
un baisse de température de vaporisation et un fonctionnement « dérégler »du
pressostat basse pressions . Dans le cas d’un groupe avec condenseur à eau le
problème ne se pose pas car avec le robinet Presso- statique à eau la
température de condensation est pratiquement constante .
Actions direct du pressostat basse pression sur le groupe

11
c) Schéma électrique 
Légende :
KM1 = Contacteur du groupe de condensation
KM2 = Contacteur du moteur de l'évaporateur
AU = Arrêt d'urgence
F1 = Relais thermique du groupe de condensation
F2 = Relais thermique du moteur de l'évaporateur
HP> = Pressostat HP de sécurité
S0 = Commutateur marche/arrêt
BP> = Pressostat BP de régulation

Figure 3 : schéma électrique de la régulation pressostatique

L'arrêt d'urgence AU, les relais thermiques F1 et F2 ainsi que le pressostat HP


sont utilisés en sécurité. Une coupure d'une sécurité entraîne l'arrêt total de
l'installation.
Afin d'homogénéiser la température de chambre froide et de faciliter le réglage
du pressostat BP pour le frigoriste, nous conseillons de laisser tourner en
permanence le ventilateur de l'évaporateur. Toutefois en cas de défaut (coupure
d'une sécurité), il est impératif de l'arrêter.
Le schéma électrique de commande devient alors :

12
3. La régulation par protection minimum
a) Avantages

C'est aussi une régulation par thermostat tout ou rien (T.O.R.) avec action
directe sur le compresseur mais, pour éviter la libre circulation du fluide
frigorigène dans l'installation pendant les périodes d'arrêt du groupe et les
risques de coups de liquide que cela risque d'entraîner on installe sur la conduite
liquide à l'entrée du détendeur (le plus près possible de celui-ci) une vanne
électromagnétique (V.E.M.).
On a donc une régulation par thermostat TOR avec action directe sur le groupe
et sur la vanne électromagnétique.
B) Inconvénient : Risque des coups-de-liquide, compatibilité....

13
C) Schéma électrique

Figure 4 : schéma électrique de régulation

Par protection minimum

14
  4) Régulation par système Mortreux :

a) Avantage : Combinaison des deux régulations précédentes.

  b)  Inconvénient : les inconvénients des deux régulation


c)   Schéma :

Figure 5 : schéma électrique de régulation Mortres

15
 
 5) Régulation par Tirage au Vide Automatique :
A ) Fonctionnement: 
 Après fermeture du sectionneur Q le circuit de commande est sous tension.
L’interrupteur S1 étant
fermé la température de l'ambiance étant au point de consigne le contact de B3
(manœuvrant à la hausse
de température) se ferme.
 La VEM est sous tension et le fluide frigorigène circule librement. La pression
BP augmentant B2
ferme son contact (contact se fermant à la hausse de pression) et KM1 est
alimenté, le groupe tourne.
Lorsque la température dans l'ambiance est atteinte B3 s'ouvre et la VEM est dés
alimentée.
 Le groupe fonctionne toujours et aspire le fluide dans l'évaporateur. La pression
BP chute jusqu'à
atteindre la valeur de réglage du pressostat B2 s'ouvre et interrompt
l'alimentation du groupe.

  -Remarque: 
 Avec une régulation par tirage au vide automatique il faut éviter d'utiliser
une résistance de carter
surtout si celle-ci est interne afin de ne pas avoir un fonctionnement du
compresseur en cycles courts. Ces
cycles courts pouvant apparaître en cas de vem fuyarde ou de remontée
intempestive de pression.

16
  A  )Avantage : Réduction des surcharges du moto compresseur dues aux
vapeurs, réduction du risque des coups-de liquide.
    B)Inconvénient : A l'arrêt du thermostat le compresseur risque de
fonctionner en courts cycles en cas d'inétanchéité de l'électrovanne.
    C)Schéma :

Figure 6 : schéma du régulation Tirage ou vide automatique

17
 6) Régulation par Tirage au Vide unique :
Avec une régulation par tirage au vide unique, "arrêt du groupe se fait par
ouverture du pressostat basse pression et donc par baisse de la pression
d'aspiration; il faut donc fermer le circuit du régulateur de capacité pour que le
groupe s'arrêt

   A) Avantage : Evite le risque des courts cycles à la coupure du thermostat.

 B)   Inconvénient : risque des fonctionnement en courts cycles en cas de


température
d'évaporation trop basses proches de celle du réglage du pressostat BP, ceci se
manifeste dans les chambres froides négatives.
 
 C)  Schéma :

Figure 7 : Schéma électrique de tirage ou vide unique

18
 7) Régulation par Tirage au vide Unique améliorée :
Cette régulation repose sur l'utilisation d'une ligne de sécurité (ligne de KA1).
Cette ligne de sécurité ne doit comporter que des organes à réarmement manuel.
Elle comporte un pressostat bp de sécurité dont la coupure est réglée à 0,2bar.En
cas de coupure par l'une des sécurités, le relais KA1 est désalimenté et
l'ensemble de l'installation est à l'arrêt. Un dépanneur doit intervenir pour
réarmer la sécurité incriminée et trouver la cause de cette coupure.

Grâce à cette régulation tous risques de courts-cycle est annulé. Effectivement


qu'il s'agisse d'une panne BP (manque de charge par exemple), d'une panne HP
(incondensables par exemple) ou d'une panne thermique, le relais de sécurité se
désaiment et provoque l'arrêt complet de l'installation. Un dépanneur frigoriste
intervient alors...
Le réglage des pressostats BP de régulation, BP de sécurité et HP de sécurité est
grandement simplifié puisqu'on ne règle que des coupures. Il suffit donc de
mettre le différentiel au minimum et de régler la coupure à l'aide de la vis de
consigne.
  A)  Avantage : Elimination du risque des courts cycles.
   
 

 B) Inconvénient : Complexité de réalisation et de compréhension.


   

19
 C) Schéma :

KM1 = Contacteur du groupe de condensation


KM2 = Contacteur du moteur de l'évaporateur
KA1 = Relais de sécurité
KA2 = Relais de mise à vide
Y1 = Electrovanne
AU = Arrêt d'urgence
F1 = Relais thermique du groupe de condensation
F2 = Relais thermique du moteur de l'évaporateur
HP> = Pressostat HP de sécurité
S0 = Commutateur marche/arrêt
BP> = Pressostat BP de régulation
T> = Thermostat de régulation
BP< = Pressostat BP de sécurité

Figure 8 : schéma électrique de tirage ou vide unique améliore

20
Les schémas pratiquent dons notre simulateur :

Schéma de puissance

Programme utilise : X relais

Figure 9 : Schéma de puissances


21
Schéma de commande

Programme utilise : xrelais

Figure 10  : schéma de commende

Schéma Régulation thermostatique :

22
Figure 11 régulations thermostatiques

Schéma de régulation pressostatique :

23
+ figure 12 régulation pressostatique

Schéma de régulation mixte :

24
Figure 13 régulations mixtes

Schéma de régulation par protection minimum :

25
Figure 14 régulation protection minimum

Schéma de régulation tirage au vide :

26
Figure 15 régulation tirage ou vide

Schéma de régulation tirage au vide unique :

27
Schéma 16 tirage ou vide unique

28
Partie pratique

Etude expérimentale :
29
Dans ce chapitre nous allons présenter les matières utilise dans notre
projet , les principales tache de fabrication le simulateur et les différentes
interventions pratiques pour améliorer le frigidaire

Les matières nécessaires pour le projet :

 Façade pédagogique de circuit frigorifique  : 80/60


 7 voyants : 4 verts, 3 marche/ arrêt
 31 bornes électriques MCP 3265
 2 sélecteurs électriques
 1 pressostat basse pression <0
 1 pressostat basse pression sécurité <0
 1 pressostat haute pression >0
 2 contacteurs électriques
 1 armoire électrique 80/60
 1 frigidaire en marche

I. Lees principales taches de fabrication le


simulateur

1  : La façade de simulateur :
a) La fabrication de façade :

30
Schéma frigorifique : fonctionnement d’une chambre froide

Programme utilise pour création limage : adobe ilusatrator

Echelle de limage : 1 cm/ 1 unité

Matières utilise : papier adhésif, plexi- glace

Finale façade pourle


simulateur

Figure 14 façade de
simulateur

31
Légende

R  : Régulateur thermostatique

BPS : pressostat de sécurité

BP : Pressostat base pression

HP : pressostat haut pression

KM : contacteur groupe compresseur

KA : contacteur groupe ventilation

Figure 17 : Schéma de façade

32
b) L’organisation et le montage de façade :
Au début on mettre la façade sur un papier adhésif et en faire le mise en page et
l’organisation pour le place du voyant et les Fish

Après ce la, nous avons fait un trou sur le papier pour le montage de régulateur,
les voyants et les bornes

Figure
15

Après cette
tache en faire
le montage de
l’armoire
électrique et
faire le tour
sure l’armoire
et fixe le
açade sur
l’armoire

33
Figure 18 : schéma de l’armoire

2) le câblage électrique :

34
 Dan cette étape en fixe les voyant et les bornes électriques MCP 3265
dans ces place et en fixe le contacteur et faire le câblage nécessaire
 Mettre les câble électrique tout en leur place nécessaire pour la mise en
marche se la machine
 La montage de matériel électrique nécessaire (contacteur, disjoncteur)
dons l’armoire
 Faire le câblage nécessaire avec les files

 Placer les bornes a leurs places qu’ils sont liée avec des fiches bannes

3) la machine frigorifique

35
Figure
19 :
schéma
de
chambre

Les gaz
utilisés
en froid

commercial ou industriel pour la basse température:

R 404

Au début la chambre était hors service la primaire partie ont consisté a la


nettoyer cette étape nécessite a éliminer tout les taches et test de la chambre

Puis la montage de thermostat haute pression et thermostat base pression dons la


chambre froid

Ajouter un pressostat de sécurité

36
Monter des roues pour faciliter son déplacement le meilleure façon de
garantir une fixation solide et moins chère des roues était par soudure

Monter l’armoire électrique sur la chambre froid pour facilite la déplacement

Faire les câblages électriques nécessaires pour le démarrage de la chambre froid

3) problèmes rencontre
Nous rencontre deux petits problèmes. En primaire partie le virus corona, a
couse duquel nous n’avons pas termine la partie pratique du projet

37
Conclusion général
Synthèse de l’étude

Ce projet s’était fixe des objectifs précis tels que des connaissances théoriques
ou contexte réel. Il a servi a un simulateur de régulation d’un chambre froid.
Pour réussir cet objectif nous puissent des notre connaissances en froid, et en
électricité. Nous commence par l’explication tout d’abord la définition d’un
chambre froid en suite la démonstration de la type de la régulation chacune et
leur utilité par des schémas. Ce projet dons une primaire partie c’est projet
pédagogique utilise pour atteindre et comprendre la fonctionnement d’un
chambre froid est son type des régulation a cette raison en ajouter de Travaux
pratique (TP). Enfin nous essayer de réaliser la simulateur sur les un Plon réel de
travail cette phase constitue les point des départ pour d’analyse et de
spécification des besoins

D’âpres notre court expérience nous recommandant que les futur apprenants
choisissent librement leurs projet ce choix lui donne une gronde motivation tout
ou long du travail

38
Liste des figures
 Figure 1 : schéma frigorifique de la régulation thermostatique …..page
 Figure 2 : schéma électrique de la régulation thermostatique…….page
 Figure 3 : schéma électrique de la régulation pressostatique …….page
 Figure 4 : schéma électrique de régulation ……………………….page
Par protection minimum

 Figure 5 : schéma électrique de régulation Mortres……………..page

 Figure 6 : schéma de la régulation Tirage ou vide automatique …page

 Figure 7 : Schéma électrique de tirage ou vide unique ………...…page

 Figure 8 : schéma électrique de tirage ou vide unique améliore …page

 Figure 9 : Schéma de puissance………………………………….page


 Figure 10  : schéma de commende………………………………..page
 Figure 11 régulations thermostatiques………………………….….page

 Figure 12 régulation pressostatique …………………………….…page

 Figure 13 régulations mixtes ……………………………………....page

 Figure 14 régulation protection minimum……………………..…page

 Figure 15 régulation tirage ou vide ……………………………....page

 Figure 16Schéma tirage ou vide unique………………………....page

 Figure 17 : Schéma de façade …………………………………...page

 Figure 18 : schéma de l’armoire ………………………………...page

 Figure 19 : schéma de chambre…………………………………..page


Liste de tableau

39
 Tablou1 : notations et symbole

40