Vous êtes sur la page 1sur 2

Chapitre V : Ferraillage De L’Infrastructure Page157

VI-3-LA DALLE

I- INTRODUCTION:
La terre pleine peut constituer le soubassement d’un immeuble, cette solution est souvent
plus économique qu’un vide sanitaire, dans la mesure où le sol le permet.
On distingue deux types de dallage sur terre plein :
 Dallage porteur: est lié à la bêche périphérique.
 Dallage non porteur: est indépendant de la structure.
Le choix entre ces deux cas sera fonction des charges verticales et la nature du sol.
Pour se fixer les idées, précisons que le système à dallage porteur s’accommode bien une
structure légère, mais dans notre projet, nous avons utilisé le système à dallage non porteur.
II- MISE EN ŒUVRE :
La mise en oeuvre d’un dallage sur terre plein sans être très délicate doit se faire en respectant
les trois étapes suivantes :
 La préparation du sol.
 La mise en place de terre pleine.
 L’exécution du dallage.
II-1- Préparation du sol :
La préparation du sol qui doit comporter 4 étapes :
 Décapage.
 Nivellement.
 Compactage.
 Drainage.
II-2- Mise en place de terre pleine :
La terre pleine est un rapport de matériaux disposé sur le sol en place qui va servir au
dallage. Il peut être constitué par des cailloux, des graviers et des sables mélangés ou non, il ne
doit comporter ni gravier ni matière organique. Le matériau est répandu et compacté par couches
régulières de 20 cm d’épaisseur au plus.
Cette terre pleine va recevoir une couche d’isolation ou d’étanchéité. Il faut donc
l’arranger pour éviter le poinçonnement. Dans ce but répandez un lit de sable de 5 cm
d’épaisseur moyenne ou bien un lit de mortier maigre de 3 cm.
Chapitre V : Ferraillage De L’Infrastructure Page158

On peut réaliser la couche d’étanchéité à l’aide de feuille de polyéthylène.

II-3- Exécution de dallage:

L’épaisseur minimale de dallage doit être de 8 cm, pour notre projet, on choisit une
épaisseur de 15 cm en béton armé.
Pour un dallage non porteur c’est à dire indépendant de la structure à l’aide d’un joint de 2 cm au
minimum.
L’armature est constituée par une nappe de treillis soudés soit (forfaitairement) de Φ6,
maille de (20 x 20) cm², ces armatures placées à la partie supérieure.

longrine Treillis soudées


Joint
Dalle flottante

Fig-VI-3-