Vous êtes sur la page 1sur 11

MANAGEMENT

STRATEGIQUE
PLAN STRATEGIQUE DE SODIAAL

Master I Economie du Travail et des Ressource Humaines


Sommaire
1. Identification des métiers de la coopérative……………………………2

2. Analyse du Macro environnement (PESTEL)…………………………3

3. Analyse du micro environnement………………………………………4

4. Les facteurs clés de succès………………………………………………5

5. Synthèse du diagnostic stratégique …………………………………….6

6. Positionnement concurrentiel de l’entreprise………………………….7

7. Analyse du portefeuille d’activité selon l’approche BCG…………….7

8. Recommandation stratégique pour chaque DAS……………………...8

9. Stratégie de l’entreprise à moyen terme……………………………….8

10.Le Plan Opérationnel……………………………………………………9

1
Construction du plan stratégique et opérationnel
1. Identification des métiers de la coopérative

COPERATIVE SODIAAL

 Fromage : les fromages à pâte pressé, les fromages à pâte molle, les pâtes fraîches,
fromages à pâte persillée, fromages artisanales, fromage industriel, fromages
fondus…. Etc.
 Lait, crème & beurre : lait aromatisé, lait vitaminé, lait délactosé, lait infantile,
lait bio etc. ainsi que toutes les gammes de crème et beurre destiné pour les grandes et
moyennes surfaces mais également une offre qui répond aux attentes des
professionnels
 Métier des ingrédients laitiers : Leader mondial de la fabrication déminéralisé
dédié à la nutrition infantile, Eurosérum propose également une large gamme de poudres de

2
lactosérum, d’ingrédients laitiers et de poudres de lait destinées aux industries
agroalimentaires
Ingrédients laitiers réengraissés en poudre
 Métier de la nutrition spécialisé : une gamme de produits nutritionnels
spécifiques pour nourrir à tous les stades de la vie, des bébés aux seniors, en passant
par les femmes enceintes ou les sportifs.
 Métier des produits frais et surgelés : tout se qui est pâtisseries et des
produits traiteurs surgelés, Perle de Lait, Petit Filous, Yopa ou Yop…

2. Analyse du Macro environnement (PESTEL)


DIMENSION OPPORTUNITÉS MENACES
Fin des quotas laitiers (compétitivité
accrue). Avec une production
libéralisée, les prix vont l’être aussi.
POLITIQUE Et si des crises surgissent, les quotas - Evolution de gouvernance
laitiers ne seront plus là pour réguler - Durcissement de la réglementation
la production. Evénement climatique, européenne
alerte sanitaire mais aussi hausse de
la production vont agir sur les cours
du lait.
Les AOC, concernant les fromages
-La crise économique, ajoutée à la
hausse de la TVA, a poussé les
consommateurs à privilégier les
marques de distributeur, deux fois
moins chères.
Augmentation du marché chinois -Réseau de distribution différent
pour lelait infantile suivant les pays- Tendances de
ECONOMIQUE - Lesmarchéslaitiers ont un grand consommation fragiles voire
potentielle croissance dans les pays déflationnistes en Europe
émergents dufait de la mondialisation - Des marchés émergents pénalisés
des modes deconsommation et par la volatilité des devises
alimentation - Difficultés contextuelles
spécifiques dans quelques marchés
importants comme la CEI.
- Les marchés laitiers peuvent être
considérés comme proches de la
saturation dans l’Union Européenne.

- Insécurité alimentaire croissante au


niveau mondial. - Diminution constante du temps
- Alimentation de plus en plus riche consacré au repas
SOCIALE/ et transformée par des process - La consommation apparente de
CULTURELLE industriel, entraînant notamment la produits laitiers varie fortement d’un
prolifération de maladies continent à l’autre, du fait de
métaboliques et de cancers cultures alimentaires différentes
- Urbanisation et sédentarité
croissante de la population des pays
développés
-Le groupe va par ailleurs fortement Mettre un nouvel aliment fonctionnel

3
investir sur internet avec le e- sur le marché exige le double de
commerce, le canal d’avenir sur cette temps d’un produit alimentaire
TECHNOLOGIQUE zone normal (7 à 8 ans)
-lancement de nouveau programme
pour être au plus près des
consommateurs
Adoption d’une politique climat
fixant
L’objectif zéro émission de carbone
sur son périmètre de responsabilité
ECOLOGIQUE élargi
- Contribuer à l’émergence
d’habitudes Alimentaires saines en
utilisant les ressources naturelles de
façon durable
- Nouvel essor du BIO
- Les canicules

3. Analyse du micro environnement


a. Les forces de porter :
 Le pouvoir de négociation des clients :
La rivalité entre concurrents est accrue sur le secteur. Les acteurs principaux restent Nestlé,
Danone (. Il se livre une guerre notamment en termes d’innovation. Ces acteurs constituent des
firmescolossales au rayonnement international.
• Le marché des laits de consommation possède une concurrence importante du fait del’abondance
de nouveaux produits mis sur le marché. Les principaux concurrents sont les distributeurs (MDD),
les hard-discounts, Nestlé, Kraft, Danone, Lu, Alsa.
•Lemarchédes fromages est particulièrement concentré puisque les acteurs majeurs sont Sodiaal
(Entremont) Lactalis, bougrain, et Bel.

 La menace de nouveaux arrivants


En général : Le marché est saturé, subsiste donc une nécessité d’innovation pour les nouveaux
arrivants. Par ailleurs, la menace de nouveaux entrants peut être forte avec l’arrivée par exemple
des marques de distributeurs (ex : Carrefour) De plus, l’innovation constante des concurrents de
Sodiaal peut aussi représenter une forte menace (ex : Nestlé et son budget R et D considérable,
Danone, Lactalis). De plus, la forte image des entreprises de Sodiaal (Candia, Yoplait, Entremont.)
Laisse peu de place aux nouveaux entrants d’avoir accès aux circuits de distribution

 La pression des produits substituts


La menace représentée par les produits de substitution reste assez faible et notamment
dans les pays développés, où le cadre légal reste très restrictif et contraignant.
Néanmoins, cette menace peut s’accroître dans certains pays avec le phénomène de la
contrefaçon (ex : Chine), qui reste très mal régulé

4
 Le pouvoir de négociation de fournisseurs
En général, le pouvoir de négociation des fournisseurs ne représente pas une forte menace.
En effet, les principaux acteurs du marché sont des firmes multinationales au pouvoir
considérable. Leurs volumes de matières premières utilisées sont énormes, et il maîtrise
souvent tout le circuit de production, notamment l’approvisionnement (croissance
verticale). Les producteurs ont peu de clients, ils sont dépendants des marques

 Le pouvoir de négociation des clients :


Les principaux clients de ces groupes sont la grande distribution. La GMS peut
représenter une menace moyenne de par leur pouvoir de négociation et leur importance
croissante. Néanmoins, il est sûr qu’ils ne peuvent pas se passer de produits comme ceux
de Sodiaal (Candia, Yoplait, Entremont…etc.)

4. Les facteurs clés de succès


 Acteurs : la coopérative mène une bonne stratégie de recrutement des personnes
compétentes en nombre suffisant Dirigeant (compétence, courage, motivation), et
entretien de bonne relation avec leurs producteurs de lait (droit à la parole,
transparence ; prix du lait, garantie de débouchés ; règles claires de régulation des
quantités)
Utilisation de ses propres ressources
Objectif commun à tous les participants
 Produit et fabrication : elle mène une stratégie de coopération et de suivi des
producteurs afin de parvenir à une matière première (Lait) de bonne qualité qui donne
de produit fini de bonne qualité
 Une forte image et rassurance clients : Une coopérative Laitière solidaire, engagée
sur des valeurs authentiques, passionnée de leur métiers et veillent à une qualité
meilleure de production (la participation des producteurs dans les campagne média est
un élément de différenciation très fort ) et garantie une sécurité alimentaire (analyse du
risque sanitaire, évaluer le risque autours des ingrédients sensibles et analyse du risque
lié à la fraude)
 Des pratiques développées du respect de l’environnement : diminuer les émissions
de gaz à effet de serre et valoriser les déchets végétaux/ mieux encadrer l’usage des
produits phytosanitaires, et allez vers 100% d’emballages recyclable.
 Prix : L’entreprise doit faire un bon rapport qualité prix, et offrir à des prix
compétitifs.

5
5. Synthèse du diagnostic stratégique

a. Analyse interne de l’environnement


Forces Faiblesses

 Présent sur 4 DAS tous basés sur l’argument « santé  Coûts de structures importants
» restant un secteur très porteur  Groupe qui peut être soumis à une OPA
 Image de marque très forte  Stratégie : vulnérabilité face à une évolution
 Large gamme de produits défavorable de l’environnement.
 Présence renforcée dans les pays émergents  Risque de conflits avec ses partenaires.
 Capacité d’innovation très rapide en raison des très
nombreux moyens mis à disposition
 Rentabilité en croissance
 Bonne situation financière
 L’activité des produits fromagers progresse en
volume sur la plupart des marchés, avec un bon
développement des marques majeures.

b. Analyse externe de l’environnement

Opportunités Menaces

 Ouverture vers des nouveaux marchés  Risques liés à la stratégie de croissance du


(international) groupe : Les acquisitions ou alliance peuvent
 Marché arrivé a maturité avoir un impact négatif sur l’activité du
 Compétence distinctive : innovation produit et groupe (problème d’intégration, de synergie
emballage. ou si les économies escomptées ne sont pas
 Tendance bio / naturelle. réalisées)
 Déclin tendanciel de la consommation de
produits laitiers : Les quantités totales de
produits laitiers
 Hausse du prix du lait
 Concurrence des MDD
 Pression réglementaire sur l’origine et la
traçabilité des produits
 Culture et mœurs difficiles à cerner selon les
pays

6
6. Positionnement concurrentiel de l’entreprise

ATTRAIT DU ATTRAIT DU ATTRAIT DU


MARCHÉ FORT MARCHÉ MOYEN MARCHÉ FAIBLE

ATTRAIT DE Maintenir la position Maintenir sa position Rentabiliser ou traire


L’ENTREPRISE de leader coute que et suivre le
SUR LE DAS coute développement
FORTS DAS : Fromage Lait

ATTRAIT DE Améliorer la position Rentabiliser Se relier


L’ENTREPRISE prudemment sélectivement
SUR LE DAS Crème et Beurre Ultra Frais et
MOYEN Nutrition Spécialisé Surgelais

ATTRAIT DE Doubler la mise ou Se retirer Abandonner ou


L’ENTREPRISE abandonner progressivement et désinvestir
SUR LE DAS Les produits frais sélectionner
FAIBLE

7. Analyse du portefeuille d’activité selon l’approche BCG


TC

STAR
FROMAGE
DILEMMES
CREME ET BEURRE
LAIT DE CONSOMMATION

VACHE à LAIT
PRODUIT FRAIT ET SURGELAIT POIDS MORTS
NUTRITION SPECAILSE

PM

7
8. Recommandation stratégique pour chaque DAS
DAS 1 : les fromages :parmi les leaders français des fromages et présent chez tous les
distributeurs GMS, il représente 24% du CA de Sodiaal il faut juste développer et plus
investir la production bio et les nouvelles gammes de produits, pour pouvoir rester parmi
le trio de tête avec Lactalis et Bougrain et essayer de devenir le numéro 1en Europe et au
Monde.
DAS 2 : Lait de Consommation, crème et beurre : forte concurrence sur le marché sur tout
part les leader Danone et Nestlé il faut continuer a améliorer la qualité et la productivité
de ces produit et adapter une bonne stratégie d’innovation de ses produit pour pourvoir
continué à concurrencer les leader du marché.
DAS 3 : Ultra Frais et Surgelais et Nutritions Spécialiser : deux qui non pas une grande
part du chiffre d’affaire du groupe, ils possèdent une grande marge d’amélioration de leurs
produits pour qu’il soit un peu plus concurrentiel sur leur marché respectif, il faut prévoir
de grands projets d’investissement pour ces deux catégories de produits.

9. Stratégie de l’entreprise à moyen terme


Problématique : Être bien concurrentiel sur l’ensemble des DAS de la Coopérative
 Le marché de la Nutrition infantile et des Ultra Frais et Surgelais en de bonne marge
de progression pour les entreprises que ce soit en France ou à l’international, sont
oublier bien sur les Fromages et les Lait de consommation, Crème et Beurre ou le
groupe est déjà concurrentiel mais il a aussi une grande marge de progression devant
lui.

Objectif :
 Gagner de nouveaux segments du marché grâce à la production de produits de bonne
qualité et l’innovation dans les secteurs les moins concurrentiel pour conquérir le
marché.

Stratégie :
 Continuer à améliorer la qualité du Lait collecter car si une activité qui se base plus
sur la qualité du Lait
 Continuer à améliorer sa production fromagère, dans le marché en progression continu
et augmenter leur exportation vers les nouveaux marché (asiatique, et américain)
 Augmenter la part des ventes en restauration hors foyer en Asie de la Crème et du
Beurre surtout dans le marché Chinois et Coréen
 Garantir la collecte sur l’ensemble des territoires
 Être l’acteur qui installe le plus de jeunes agriculteurs sur les territoires
 Réduire fortement l’empreinte eau de nos produits.

8
10. Le Plan Opérationnel
Prix :
 Les prix des produits de Sodiaal sont un peu élevés par rapport à la moyenne des
produits laitier, la société n’a qua gardé le même niveau des prix puisqu’elle
offre des produits de qualité

Produits :
 Augmenter la production des produits bios (Une forte de demande des produits
bio sur le marché français)
 Augmenter la diversification des produits de la société
 Développer une gamme des produits exotiques chinois
 Lancer de nouveaux produits et apporter une innovation aux anciens

Distribution :
 Augmenter la distribution a l’international (les pays de la grande consommation :
chine et inde)
 Mettre en place une forte stratégie de distribution au canada et Etats Unis afin d’avoir
des nouvelles parts de marché plus avantageux et efficace ainsi conquérir les marques
françaises et internationale

Communication :
 Augmenter le budget des investissements promotionnels : plus de programme télé,
utiliser également des spots publicitaires pour faire connaitre ses nouvelles gammes de
produits.
 Innover en matière de packaging (vers un emballage 100% recyclable)

Ressources humaines :
 La mutation technologique des emplois engendre de nouveaux besoins de formation
professionnelle : la volonté de suivre une formation est directement liée à l’envie ou le
besoin de progresser et de monter en compétences. Suivre une formation permet de
maitriser de nouveaux concepts, d’acquérir de nouvelles connaissances ou encore de
valider ses acquis. Cela a alors un impact positif sur la performance du salarié et sur sa
satisfaction car il maitrise davantage son poste de travail.
 La Prime d'Intéressement à la performance collective des services est une indemnité
qui valorise la performance des services et la qualité des prestations fournies aux
administrés. Elle a vocation à fournir des objectifs collectifs dans les services :
 Rénover les processus de gestion,
 Améliorer la motivation des personnels,
 Optimiser la qualité du service,
 Approfondir le dialogue social.
 Donner plus de chance jeunes agriculteurs

9
 Garantir à nos collaborateurs un environnement de travail qui respecte leur santé et
leur bien-être.
 Chasser les meilleurs candidats là où ils se trouvent : Le social recruiting est l’un des
nouveaux outils de recrutement les plus en vogue. Si l’entreprise accepte d’investir
dans un Community management de qualité, ce canal peut s’avérer très efficace pour
découvrir de nouveaux profils et des candidats passifs sans faire appel aux cabinets de
recrutement (minimiser les couts)

10