Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre II:Pré dimensionnement Page 7

II-1- PREDIMENSIONNEMENT
DES ELEMENTS

1-LES POUTRES :
1-1- Poutres Transversales (Principales) :
 Condition de la portée: BAEL83
 1 1 
h     L max .
 15 10 
L Max: la plus grand portées, L Max= 4.35 m.
 1 1 
h   435 = (29 ÷ 43.5) cm.
 15 10 
on prend : h = 40 cm .
la largeur de la poutre suivant cette  condition : b = ( 0,2÷ 0,5 ) h .
b = ( 0,2 ÷0,5 ) 40 = ( 8 ÷ 20 ) cm .
on prend : b = 30 cm .
 Condition R.P.A.99 : les poutres doivent respecter les dimensions ci-après :
b ≥20 cm => b = 30 cm 20 cm (c.v).
h ≥30 cm => h = 40 cm 30cm (c.v).
h 40
4   1,33 < 4 (c.v).
b 30

bMax  1,5 h + b1 => bMax= 30 cm .


1,5 h + b1 = 90 cm => 30 cm 90 cm (c.v) .
Toutes les conditions sont vérifiées, Alors on prend les dimensions des poutres transversales
(30 × 40) cm2.
1-2-Poutres Longitudinales (Secondaire) :
 Condition de la portée:
1 1
h    L Max ; L Max  3.30 m
 15 10 
h = (22÷33) cm.
On prend : h = 30 cm.
b = (0,2 ÷ 0,5) h = (6 ÷15) cm.
On prend : b = 30 cm.

Chapitre II:Pré dimensionnement Page 8


 Condition de R.P.A.99 :
b ≥20 cm => b = 30 cm 20 cm (c.v).
h ≥30 cm => h = 30 cm 30 cm (c.v).
h 30
4  1 4 (c.v).
b 30
bMax< 1,5 h + b1 => bMax= 30 cm .
1,5 h + b1 = 75 cm => 30 cm 75 cm (c.v) .
Toutes les conditions sont vérifiées, alors on prend les dimensions des poutres longitudinales
égale (30 × 30) cm2.

2- LES POTEAUX :
Soit (b1 = 30 cm ; h1= 30 cm).
 Selon la R.P.A.99 : Pour zone IIa. 

h1
he

b1
Coupe 1-1

Fig-II-1-Coffrage des poteaux.

 Min (b1, h1 )  25 cm  30 cm  25 cm (c.v) .


 Min (b1, h1 )  h e / 20  30 cm  300 / 20  15 cm (c.v) . On prend initialement les
 1 / 4  b1 / h1  4  0.25  0.6  4 (c.v) .
dimensions suivantes de la section du poteau qui seront vérifiées par la suite.
 Pour le niveau RDC jusqu’à 1ere étage, soit b1= 30 cm et h1= 50 cm
(Vérifier toutes les conditions précédentes).
 Pour l’étage N°2 jusqu’à l’étage N° 5, soit b1= 30 cm et h1= 40 cm
(Vérifier toutes les conditions précédentes).
Chapitre II:Pré dimensionnement Page 9
 Pour l’étage N°6 jusqu’à l’étage N° 9, soit b1= 30 cm et h1= 30 cm
(Vérifier toutes les conditions précédentes).

3-LES PLANCHERS :
3-1- Planchers à Corps Creux :
Les hourdis doit avoir une épaisseur minimale de 4 cm, selon le BAEL 91 (art B.6.8, 423).
 Condition de flèche : BAEL91 (art B.6.8, 424).
La rigidité n’est valable que pour des poutrelles pour les quelles le rapport h/L est au
moins égal à 1/22,5.
L : est la plus grande portée parallèle au poutrelles (L= 330 cm).
ht 1 L
  ht  = 14.67 cm.
L 22.5 22.5
ht
Soit ht = 20 cm (16+4).
 Les caractéristiques géométriques des poutrelles :
-Soit b0 = 10 cm.
-Le hourdis choisis est normalisé de hauteur 16 cm et de
longueur 55 cm.
-La section en travée à considérer est une section en T.
Tel que la largeur de la table est donnée par les conditions suivantes : Fig-II-2

 L n 55 
 2  2  27.5cm...............(c.v) 
b1  min  
L 330
   33cm.................(c.v) 
10 10   

Ln : la distance entre nus de deux nervures consécutives.


L : la longueur de la nervure.
Donc on prend b1 = 27.5 cm.
b = 2.b1+ b0 = 2  27.5  10  b  65 cm.
Soit b = 65 cm.

3-2-Dalle Pleine :
Le prédimensionnement de la dalle pleine se fait selon les conditions suivantes :  8

 La résistance à la flexion :
-1ére type de panneau : Lx = 2.10 m, Ly = 3.30m
Lx/Ly = 0.64 > 0.4  Dalle reposant sur 4 cotés.

Chapitre II:Pré dimensionnement Page 10


-2éme type de panneau : Lx = 2.15 m, Ly = 3.30m
Lx/Ly = 0.65 > 0.4  Dalle reposant sur 4 cotés.
-3éme type de panneau : Lx = 3.35 m, Ly = 4.40m
Lx/Ly = 0.76 > 0.4  Dalle reposant sur 4 cotés.
 1 1 
Donc : h t     . L X
 40 50 
 1 1 
h t     . 440  (8.8  11)
 40 50 
 L’isolation acoustique :( loi de masse) ht ≥ 16cm.
 Rigidité ou limitation de la flèche : ≠ 1/500.
 La sécurité en matière d’incendie :
- 7 cm pour 1 heure de coupe feu.
- 11cm pour 2 heures de coupe feu.
Donc on prend h = 16 cm.

3-3-Dalle terrasse de l’ascenseur :


Lx/Ly = 2 / 2.2 = 0.909 > 0.4, dalle repose sur 4 cotés.
 1 1   1 1 
h t     . L max     .220
 40 50   40 50 
h t  (8.8  11) cm.

On prend h = 12 cm.

4 - CONSOLE :
1 1
h     .L max , (L max  1.30 m)
 15 10 
h   8.67  13 cm.

Donc on prend h = 14 cm

5 - LES VOILES :
D’prés (RPA.99 version 2003) :
- L’épaisseur doit être déterminée en fonction de la hauteur libre d’étage he et des
conditions de rigidité aux extrémités. 
h e 300
a   12 cm.
25 25

Chapitre II:Pré dimensionnement Page 11


- D’autre part l’épaisseur minimale est de 15 cm.
Donc en prend a = 20 cm dans les deux sens.

L ≥ 4a

Fig-II-3- Coupe de voile en élévation

6- L’ESCALIER :
- Condition d’accès facile :  8

Pratiquement : * la hauteur h : 14  h  18 cm .


* la largeur g : 25  g  32 cm .

On prend : h = 16 cm, g = 30 cm.


La formule très empirique qui les lie est :
2h + g = m avec 60 cm ≤ m ≤ 65 cm
Donc : 60 cm ≤ m = 62 cm ≤ 65 cm
- Le nombre des marches : n = H / h
* type (a): n = 128 / 16 = 8.
* type (b): n = 64 / 16 = 4.
- Détermination de l’épaisseur de la paillasse :
En assimilant la paillasse à une dalle appuyée sur deux cotés.

Chapitre II:Pré dimensionnement Page 12


 1 1 
D’où : e    .L max
 30 20 
L = l’ + lpalier de repos

(b) (a)

95 128

155 90 160 120 210

Fig-II-4-Schéma statique d’escalier

- type (a): l’ = l2  H 2  (210)2  (128)2  245.93 cm

L = l’ + lpalier = 245.93 + 120 =365.93 cm.

- type (b): l’  (64) 2  (90) 2  420.44 cm

L = l’ + lpalier(1) + lpalier(2) = 110.44+ 160 + 155 = 420.44 cm


Donc Lmax = 425.44 cm.
 1 1 
e    .425.44  (14.18  21.27)
 30 20 
Soit e = 16 cm.
- Condition de dégagement rapide des escaliers :
Soit un emmarchement :E = 1.20 m.