Vous êtes sur la page 1sur 20

Trajectoire

Comment rédiger ma
Lettre de Motivation

Ce guide est à destination des étudiants


ou des jeunes diplômés
Sommaire
Pour accéder directement sur une rubrique (ctrl + clic)

1- A quoi sert la lettre de motivation ?


2 - Rédiger la lettre
3 - Répondre à une annonce
4 - La candidature spontanée
5 - Lettre manuscrite ou dactylographiée ?
6 - E-mail ou La Poste ?
7 - Quelques conseils de rédaction
8 - Faut-il joindre un fichier type Word ou simplement rédiger la
lettre dans le message ?
9 - Quelques conseils de forme

Page 2 sur 20
1 - A quoi sert la lettre de motivation ?

Qu’il s’agisse d’une réponse à une annonce, d’une candidature spontanée, le courrier gagnant est
celui qui allie un CV percutant à une lettre pertinente

La lettre de motivation est un élément indispensable pour toute candidature à un stage ou emploi, elle
accompagne votre CV et explique votre demande d’emploi.

Elle doit susciter l’intérêt du recruteur en répondant à deux questions :

- Pourquoi voulez-vous ce stage/emploi?

- Quel est votre valeur ajoutée par rapport au poste à pourvoir ?

2 - Rédiger la lettre

Vous pouvez rédiger votre lettre en s’appuyant sur un modèle de construction :

PLAN VOUS - MOI - NOUS :

1- Pourquoi je vous adresse ma candidature (= VOUS)

2- En quoi je corresponds à ce que vous cherchez (= MOI)

3- Formule de politesse où la porte du RV doit être ouverte (= NOUS)

1 - Pourquoi je vous adresse ma candidature (= VOUS)

• Dès les premières lignes de votre lettre de motivation vous devez indiquer l'objet de
votre candidature dans des termes très précis et si possible en montrant que vous
connaissez l'entreprise ou l'institut visé. "...je suis à la recherche un stage/emploi
dans le secteur de l’édition... " S'il s'agit d'une recherche de stage mentionnez vos
disponibilités (temps plein, alternance, dates de disponibilités, durée).

• Expliquez pourquoi l'entreprise ou l'institut vous attire, en quoi la mission vous semble
intéressante et en quoi elle vous motive. Aussi la lettre de motivation doit permettre à

Page 3 sur 20
votre lecteur de voir si vous savez ce qui vous attend (si vous avez bien compris les
enjeux du poste convoité) et que vous connaissez son entreprise et les enjeux liés au
poste. Vous pouvez intégrer ici :

- les éléments de l'offre de stage/emploi en spécifiant ce qui vous motive dans


ces missions et quels sont vos points forts associés à ces missions
- les éléments d’information sur la société/ son secteur d’activité/ son actualité
… qui motivent votre choix d’entreprise

Si l’entreprise est mentionnée dans l’annonce, vous pouvez indiquer des informations la
concernant, si ces informations sont réellement intéressantes…

Il est désormais très facile de se procurer des informations pertinentes sur les entreprises
sur Internet : sur le site web des grandes entreprises on trouve la plupart du temps
rapport d’activité, chiffres clé, et dernières actualités.

Page 4 sur 20
Dispensez-vous de phrases du type :

« Je suis très intéressé par votre entreprise dont la notoriété et l’image au plan
international n’est plus à démontrer ».

Vous pouvez également parler de votre intérêt pour le secteur d’activité s’il est réel et
si vous le prouvez là encore !

Dispensez-vous donc de phrases du type :

« Passionné par le secteur du luxe et de la mode… »

Surtout, si vous indiquez un intérêt pour un secteur d’activité, révisez bien le sujet
avant l’entretien…

Vous pouvez indiquer votre intérêt pour le poste proposé en donnant votre vision de la
fonction au sein de l’entreprise, sur le marché, son évolution.

Si vous n’êtes pas un as de la rédaction et si vous n’avez pas d’idée originale,


écrivez-en le minimum ! Soyez sobre plutôt que de noyer votre lettre sous des
poncifs…

Si la description de la mission proposée est peu précise, restez vous-mêmes ouverts en


indiquant votre intérêt pour une ou plusieurs fonctions connexes (audit/contrôle de
gestion, marketing/commercial…).

Si la description de la mission ne correspond à aucun métier « classique » (défini dans


les fiches APEC), expliquez votre intérêt pour des types d’activité se retrouvant dans le
poste décrit : conseiller, organiser, produire, manager, animer, gérer…

Page 5 sur 20
2 – En quoi je corresponds à ce que vous cherchez (= MOI)

Attention à ne pas répéter votre CV dans votre lettre de motivation.

Vous devez ici justifier votre candidature. Votre lettre de motivation peut compléter
votre CV en détaillant une expérience particulièrement intéressante que vous n'avez pas
pu développer dans votre CV : mission, responsabilité, résultats... choisissez de
développer cette expérience si elle est en relation directe avec le poste de l'annonce.

"lors de mon stage chez XYZ j'ai pu démontrer mes compétences de gestion de projet en
réalisant..."

Cette partie crédibilise aux yeux du recruteur votre demande et renforce la valeur de
votre expérience présenté dans votre cv.

3 - Formule de politesse où la porte du RV doit être ouverte (= NOUS)

Concluez en disant que vous souhaitez rencontrer le recruteur…

Ne vous appesantissez pas sur trois ou quatre phrases qui annoncent et répètent
plusieurs formules de politesses…

Soyez SOBRE !

Exemple :

« Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur,
l’expression de mes sincères salutations »

Page 6 sur 20
3 - Répondre à une annonce :

Généralement, une annonce comprend les informations suivantes :

• Nom de l’entreprise,
• Secteur ou domaine d’activité,
• Effectif, type d’entreprise,
• Intitulé du poste,
• Fonction, description des missions,
• Profil du candidat (expérience, formation, compétence, qualités…),
• Lieu d’exercice, salaire, type de contrat,
• Adresse, nom de l’interlocuteur ou du service, n° tél ou de fax, site web, e-mail,
• Référence de l’offre,
• Contenu du dossier (CV avec ou sans photo, LM manuscrite ou pas, …)

Décoder l’annonce :

Mettez-vous plus que jamais à la place du recruteur.

Pourquoi l’entreprise donne une information et pas une autre ? Pourquoi telles compétences,
ou caractéristiques ?

Sachez lire entre les lignes… Pour vous y aider, sachez qu’avant de recruter, une entreprise
exprime un besoin de recrutement et rédige une fiche ou définition de poste.

Elle répond à des questions du type :

• Pourquoi le poste existe, quelle est sa vocation ?


• Quelle contribution à l’organisation, quels résultats attendus ?
• Quel cadre, quelle place, quelles relations internes, externes ?
• Quelles activités, quelle autonomie ?
• Quelles difficultés…

Elle contient généralement les rubriques suivantes :

•Description de l’activité de l’entreprise et contexte du recrutement

Page 7 sur 20
•Organigramme et rattachement hiérarchique

•Chiffres clés du poste (CA, effectif, budgets)

•Activités principales, activités détaillées

•Niveau d’autonomie, niveau de management

•Relations internes, relations externes

•Atouts/ spécificités du poste

•Profil requis : formation, connaissances spécifiques, expérience professionnelle => exigée,


souhaitée, atout

•Traits de personnalité + qualités managériales

•Conditions d’exercice du poste : lieu, rémunération, avantages…

Attention ! Certaines entreprises ne bénéficient pas des compétences d’un professionnel du


recrutement et ne rédigent pas de définition de poste précise ; certains ignorent les
informations qu’il est coutume d’indiquer au candidat dans une annonce…

Certaines annonces sont floues, ouvertes : l’entreprise cherchera à avoir un maximum de


CV :
• parce-qu’elle veut préciser son besoin en fonction des profils qu’elle reçoit (elle teste
le marché)
• parce-qu’elle a conscience que le profil recherché est rare et tient à « ouvrir » sa
recherche
• parce-qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut…
• parce-qu’elle recrute régulièrement des profils similaires et se constitue un vivier

Certaines annonces sont très précises et restrictives : le mouton à cinq pattes est décrit… A
vous d’identifier parmi les critères cités ceux qui sont obligatoires (type : anglais courant
impératif) et ceux qui sont souhaités ou des atouts.

Le tableau présenté ci-après pourra vous aider à décoder l’annonce, et à identifier les points
forts et les points faibles de votre candidature.

Page 8 sur 20
GRILLE d'ANALYSE d'une OFFRE d’EMPLOI ou de STAGE

Poste (ce qui est demandé) Vos atouts Vos points faibles et contre-
arguments

Indispensable Souhaité Atout


supplémentaire
Formation (savoir)
Expérience (savoir
faire)
Qualités
personnelles (savoir
être)
Autres

Vous avez bien décodé l’annonce…

C’est le moment de parler de votre expérience et des éléments de votre parcours qui
prouvent que vous correspondez au profil défini.

Attention ! Il ne s’agit pas de paraphraser le CV en réécrivant quasi identiquement ce qui est


déjà bien synthétisé, bien formulé et bien mis en page…

Vous pouvez dire :

• Ce qu’une expérience vous a apporté,


• Les compétences que vous avez développées,
• Le type d’environnement ou le secteur d’activité avec lequel vous vous êtes
familiarisé ou que vous maîtrisez …
• Les résultats probants que vous avez obtenus : QUANTIFIEZ vos performances (en
%, en nombre de personnes, en Chiffre d’Affaires…)

Evitez de reprendre les termes de l’annonce pour décrire des qualités que vous auriez ; ça
n’engage que vous, c’est inutile et un peu agaçant pour le recruteur…

N’écrivez-pas : « rigoureux, organisé et possédant un fort esprit d’équipe… »

Les qualités ne s’écrivent pas, elles se démontrent.

Page 9 sur 20
Prouvez plutôt que vous avez ces qualités au travers de ce que vous avez réalisé ou par le
type de missions qu’on vous a confiées : « j’ai organisé…. », « j’ai animé une équipe de 10
personnes… »

S’il s’agit d’un stage :

Expliquez votre objectif au cours de la période de stage.

Evitez les phrases du type :

« dans le cadre de ma formation, je dois effectuer un stage »…

(sous-entendu, « c’est obligatoire alors, prenez-moi… mais si ça ne tenait qu’à moi, je m’en
passerais bien »)

Quoiqu’il en soit, le recruteur se doute que le stage fait (la plupart du temps) partie intégrante
de votre programme pédagogique…

Attachez-vous davantage à ce que vous apportez à l’entreprise (en terme de compétences,


expérience…) en tenant compte de votre parcours.

Page 10 sur 20
4 - La candidature spontanée :

Sachez tout d’abord que plus de 70 % des postes sont pourvus par d’autres biais
qu’une annonce presse ou Internet… Parmi les moyens utilisés par l’entreprise, il y a la
mobilité interne, le réseau relationnel et bien sûr les candidatures spontanées.

Alors ne négligez surtout pas cette dernière possibilité même si elle vous paraît a priori sans
espoir !

Les entreprises ont parfois du mal a anticiper leurs besoins ou à préciser la nature de
leurs besoins ; certaines d’entre elles (les plus grandes) constituent des viviers.

Votre candidature peut répondre à un besoin pas encore clairement exprimé ou formulé… et
donner envie au recruteur de vous rencontrer : ce sera l’occasion de montrer ce que vous
pouvez apporter à l’entreprise en faisant des propositions.

Les profils « atypique » et/ou « non linéaires » sont particulièrement concernés par ce cas de
figure (doubles formations, doubles compétences, expériences diverses en termes de
métiers ou secteurs d’activité, réorientations professionnelles).

Quelle cible ?

Il ne s’agit pas d’envoyer un mailing de masse à un maximum d’entreprises. Il est de loin


préférable de choisir soigneusement votre cible et de vous documenter :

• sur le secteur d’activité,


• sur les entreprises visées,
• les types de postes existants,
• les interlocuteurs…

A qui doit-on écrire ?

Page 11 sur 20
S’il s’agit d’une entreprise de taille moyenne à importante, un service RH et/ou recrutement
gère certainement l’ensemble des candidatures et s’occupe de la gestion prévisionnelle des
emplois et des compétences.
Dans ce cas, écrivez au DRH, ou RRH, ou Responsable du recrutement (selon les
entreprises) ; si vous pouvez identifier cette personne c’est mieux, évidemment.

Pour un stage, il est souvent recommandé d’écrire à un opérationnel (le responsable de la


fonction que vous visez) ; il a conscience des besoins de son service et peut rapidement
prendre votre candidature en considération.
Soit il transmet sa demande de stagiaire auprès de la DRH en « défendant » son besoin en
ressources humaines supplémentaires, soit il est directement chargé de recruter les
stagiaires de son équipe.

En revanche, il arrive très souvent que dans les grands groupes, une personne, au sein du
service RH, soit uniquement chargée du recrutement des stagiaires : il est préférable de lui
écrire car c’est elle qui aura la vision la plus complète des besoins de l’entreprise, et saura
largement diffuser votre CV.

S’il s’agit d’une petite entreprise, le Directeur Général est la plupart du temps le destinataire
le plus pertinent.

Soyez une force de proposition !

La lettre de candidature spontanée doit renseigner le recruteur sur votre projet professionnel.

En revanche, vous ne ciblez pas un poste en particulier mais formulez des propositions
plus larges : des types de missions, des types de fonctions (finance, logistique,
commercial…). Le fait d’être force de proposition vous fera sortir du lot.

Les informations concernant l’entreprise sont plus importantes que pour la réponse à
annonce : si vous avez choisi d’écrire à une entreprise (en ayant ciblé soigneusement celles
qui vous intéressent), il est judicieux d’être capable de justifier vos choix et de montrer que
vous connaissez l’entreprise et/ou le secteur.

Pour une demande de stage, indiquez également les périodes et la durée, en laissant la
porte ouverte à une certaine souplesse.

Faut-il relancer les candidatures ?

La relance d’une réponse à annonce est conseillée :

Page 12 sur 20
Il est prudent de relancer le cabinet ou l’entreprise, par téléphone au bout de 10- 15 jours
après l’envoi de votre candidature, mais de façon « non invasive » ; ne harcelez pas les
recruteurs !

Si vous ne parvenez pas à les joindre, n’insistez pas et contentez-vous éventuellement d’un
e-mail confirmant votre intérêt pour le poste.

Si vous parvenez à joindre le recruteur, demandez-lui s’il a bien reçu votre candidature (sauf
si vous avez déjà reçu un accusé de réception !) ; vous pouvez demander où en est le
processus de recrutement, par souci d’organisation pour vos entretiens actuels et futurs, ou
parce-que vous avez d’autres pistes et vous privilégiez celle-ci…

La relance d’une candidature spontanée est fortement recommandée.

Vous pouvez recontacter l’entreprise dans un délai de trois semaines à un mois environ ;
laissez le temps à l’entreprise d’étudier votre candidature, qui ne sera pas forcément parmi
les priorités ni les urgences…

Même si l’entreprise n’a pas de besoin immédiat, votre profil peut l’intéresser et vous
pourrez décrocher un entretien. A vous d’être convaincant et force de proposition !

Il est très important de considérer que ce n’est pas parce qu’une entreprise vous dit « non »
une fois, qu’elle vous dira non à chaque fois. Les besoins évoluent, les interlocuteurs
changent, et vous aussi.

Dans tous les cas, gardez le contact régulièrement (tous les 4 mois à un an) ; si vous
faites bonne impression, vous ouvrez des portes pour l’avenir : c’est un début de carnet
d’adresse et de « réseau relationnel ».

Page 13 sur 20
5 - Lettre manuscrite ou dactylographiée ?
Internet a révolutionné beaucoup de choses, dont le règne de la lettre manuscrite !
Préférez donc aujourd’hui une lettre dactylographiée, acceptée et appréciée de tous !
Si on vous demande une lettre manuscrite, il est évidemment impératif de répondre aux exigences de
l’annonce…
Plus lisible, la lettre dactylographiée permet de faire tenir en une page ce qu’on écrivait auparavant
sur deux pages !

Même si vous n’avez pas un diplôme de bureautique et secrétariat, vous devez connaître les bases
d’un courrier rédigé de façon correcte et formelle… Pensez que demain, vous aurez besoin de faire ou
faire faire de nombreux courriers…
Alors, comme pour le CV, montrez que vous savez utiliser le traitement de texte et la mise en
forme…

6 - E-mail ou La Poste ?

Si l’adresse e-mail est stipulée dans l’annonce, pas d’hésitations ! Certains recruteurs précisent même
« de préférence par e-mail »…

Pourquoi ? L’afflux de CV par Internet a poussé les entreprises et cabinets à instaurer un back office
plus performant et donc plus automatisé de la gestion des candidatures.

Vous remarquerez que par e-mail, vous recevrez généralement une réponse quasi immédiate du
recruteur : il s’agit d’un accusé de réception qui tient lieu de réponse et dispense le recruteur de
réponse négative plus tardive.

Ex :

« Nous avons bien reçu votre candidature pour le poste cité en référence et vous en
remercions…………….Nous allons procéder à l’examen des candidatures………….. Si dans un délai
de trois semaines vous n’avez pas de nouvelles de notre part, nous vous invitons à privilégier une
autre offre…………… ».

Votre candidature pourra être intégrée à une base de données, transmise en interne dans l’entreprise
sans être perdue, etc …

Si vous craignez de passer inaperçu, ou si vous pensez que votre message électronique ne
parviendra pas à coup sûr… Doublez votre envoi par un courrier postal : UN SEUL !!!

Page 14 sur 20
A propos du CV et de votre lettre, pensez à vérifier que le fichier est lisible par tous (Word, PDF…):
si le recruteur met trois minutes à les ouvrir, vous ne marquez pas vraiment de point…

Trop d’e-mails tue l’e-mail !

Généralement, une annonce paraît sur différents sites : celui de l’entreprise, du cabinet de
recrutement, l’APEC, Cadremploi, etc…

Si vous répondez plusieurs fois, deux solutions :

• Vous prenez le recruteur pour un idiot


• Vous ne lisez pas les annonces et répondez dès que vous entrevoyez un mot qui ressemble à
ce que vous voulez faire…

Dans les deux cas, c’est rédhibitoire et éliminatoire… Votre nom va s’imprimer dans la tête du
recruteur (très agacé) qui ne vous oubliera pas de sitôt…

Page 15 sur 20
7 - Quelques conseils de rédaction :

Les règles générales :

- Une page, pas plus :


Une lettre de motivation ne doit jamais excéder la longueur d'une page, l'inverse serait signe
d'un manque d'esprit de synthèse et ne motiverait pas le recruteur à la lire.

- Aucune faute d'orthographe :


L'orthographe est d'une importance capitale : Sachez qu'à la première faute, 90 % des
recruteurs arrêtent de lire votre lettre >> Il est indispensable de faire relire votre lettre pour
valider qu'il n'y ait aucune faute.

- Transparence :
Sachez vous vendre, mais ne soyez pas hypocrite, cela ne servirait à rien et pourrait vous
mettre dans l'embarras lors de l'entretien ou même après.

- Clarté :
Allez droit au but dans votre lettre, inutile de paraphraser pour faire une lettre un peu plus
longue. Donnez des arguments de poids, et cohérents avec votre profil, votre objectif et
l'offre à laquelle vous répondez.

- Pertinence et personnalisation :
Montrez que vous connaissez l'entreprise, le domaine d'action, cela montrera que vous vous
êtes renseignés, et que vous n'écrivez pas la même lettre à chacune des offres d'emplois
auxquelles vous répondez.
Faites preuve d'originalité dans votre lettre de motivation afin de vous détacher de la masse,
l'impact de votre lettre sera plus important (mais sans dépasser les limites !).

- Motiver et accrocher le lecteur :


Votre lettre doit être positive et doit motiver le recruteur à vous rencontrer.

- Politesse
Soyez courtois et poli : terminez toujours votre lettre de motivation en précisant que vous
restez à disposition du lecteur pour plus d'informations et en concluant par la formule de
politesse standard : "Je reste à votre entière disposition pour plus d'informations et vous prie
d'agréer, Madame Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées"

Les petits + à connaître :

- Evitez les phrases trop longues.


- Votre lettre doit être cohérente avec votre CV mais pas une redite, elle doit être
complémentaire.

Page 16 sur 20
- Si vous décidez de mettre un titre, essayez de donner votre profil en l'orientant vers vos
objectifs.
- Ne soyez pas vantard.
- N'utilisez pas les formules négatives.
- Evitez les répétitions.
- Ne soyez pas pompeux, inutile de multiplier les formulations trop polies.
- Ne soyez pas trop bref (5 lignes ne sont pas suffisantes).
- Soyez précis, concis, clair.

- Soyez direct (je souhaite et non je souhaiterais)

- Soyez positif et ne minorez pas (« peut-être », « si éventuellement vous voulez bien »…)

- Faites des phrases courtes (mais ne soyez pas laconique)

- Quantifiez (donnez des résultats concrets)

- Utilisez des verbes d’action

8 - Faut-il joindre un fichier type Word ou


simplement rédiger la lettre dans le corps du mail ?

Les deux possibilités sont admises ; si vous joignez un fichier, veillez à joindre le bon fichier…
Attention aux « copier/coller » malheureux…cela arrive plus souvent qu’on ne le pense !

Donnez des noms cohérents à vos fichiers joints :

Exemple : « CV Pierre Durand.doc » ou « LM Pierre Durand.doc » et surtout pas :


« lettreDanone.doc » ou « Cv chef de produit.doc »

Veillez également à éviter les redondances du type : une pseudo lettre de motivation dans l’e-mail et
une lettre dans le fichier texte…

Dans votre message mail vous pouvez :

- proposer un RDV pour échanger sur votre candidature


- confirmer votre forte motivation pour le poste
- Evoquez vos références –« je vous contacte de la part de Monsieur… »
-
Si vous écrivez directement dans le message, soignez la présentation et la forme : évitez les formules
« cavalières ».

Si vous savez écrire « Veuillez recevoir, Madame, mes cordiales salutations », ne vous contentez pas
d’un « cordialement », et encore moins d’un « cdlt », du plus mauvais effet.

Ne négligez pas le fond sous prétexte qu’il s’agit d’un e-mail… L’e-mail est un mode de transmission :
le fond ne doit pas en pâtir.

Page 17 sur 20
9 - Quelques conseils de forme :
Pour être percutante, la lettre doit être courte : elle doit donc tenir sur une page.
Vos coordonnées doivent apparaître en haut à gauche, celles de l’entreprise en haut à droite…
Un « objet » peut figurer ou une « référence », s’il s’agit d’une réponse à annonce.
N’oubliez jamais la référence de l’offre !!! le recruteur n’a pas qu’un poste à traiter alors ne lui faites
pas perdre son temps !
Indiquez la ville, et la date.

« Monsieur » ou « Madame » selon le destinataire débuteront le courrier. Si vous ne savez pas si « le


responsable du recrutement » est un homme ou une femme, écrivez : Madame, Monsieur… (dans
l’idéal, vous avez identifié à qui vous écrivez).
Reprenez toujours strictement la même chose dans la phrase de politesse finale.
Pensez à « justifier votre texte » ? KESACO « justifier le texte » ???
Ni aligné à gauche, ni aligné à droite, ni centré !!! Il vous reste un icône, celui qui justifie le texte…
autrement dit, qui l’aligne à la fois à gauche et à droite.
Pensez à utiliser une police de caractère en harmonie avec celle de votre CV, voire identique…
Votre lettre doit être équilibrée sur l’ensemble de la page.
Evitez les retraits et alinéas à répétition…

Imaginez-vous que la page de votre lettre est divisée en 3 égales parties. Cela vous permettra de bien
équilibrer les proportions de votre lettre ;

Page 18 sur 20
Exemple :

Prénom, Nom
adresse
tél

1/3 de page Entreprise


Nom destinataire
Fonction
Adresse
destinateur/ Ville, date
expéditeur/
objet
Objet : Candidature stage marketing de 10 juin 2009 à ….

2/3 de page
Corps de lettre
Signature

Page 19 sur 20
- Les formules de politesse à connaître :

« Je vous prie d’agréer (ou d’accepter), Madame, Monsieur, l’expression de mes


salutations distinguées. »

« Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


»

« Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes sentiments


distingués. »

« Veuillez accepter, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. »

Page 20 sur 20