Vous êtes sur la page 1sur 4

TD pisciculture

Sparus aurata Linnaeus, 1758 :

1. Biologie :
 La dorade royale (Sparus aurata) ou daurade, est une espèce de poisson osseux
appartenant à la famille Sparidae (Sparidés) dont la taille atteint régulièrement 50 cm
pour 2 kg et peut atteindre jusqu'à 70 cm pour 6 kg.
 Ce poisson peut vivre dans les eaux marines ainsi que dans les eaux saumâtres des
lagunes côtières. On le trouve fréquemment sur les fonds rocheux ou sableux, mais
aussi dans les prairies sous-marines.
 Cette espèce est hermaphrodite. Elle atteint sa maturité sexuelle d’abord comme
mâle, à l’âge d’un ou deux ans, et ensuite comme femelle, à l’âge de deux ou trois
ans.
 Elle se nourrit de mollusques, de crustacés et de petits poissons.

2. Les cycles de production de la dorade royale :

1er cycle de production :

1
Ce cycle est divisé en deux parties :

 Reproduction de La Daurade Royale :

La daurade est une espèce « hermaphrodite successive protandre », ce qui veut dire, plus
simplement, qu'une même daurade est d'abord mâle, puis femelle. Les pontes naturelles sont
facilement obtenues en captivité. Une femelle peut pondre 1 million d'œufs par kg chaque année en
plusieurs pontes successives. Les oeufs d'environ 0,9 mm de diamètre donnent naissance à des
larves minuscules (moins de 3 mm) dont le poids n'excède pas quelques dixièmes de milligrammes.

 GROSSISSEMENT :

De ce cas on une pisciculture extensive :

 l’élevage consistait principalement à capturer les juvéniles,


 élevage avec des mulets, des anguilles et des bars. Dans les lagunes du Nord de la
Méditerranée, un hivernage dans des bassins profond, avec la stratification de l’eau
douce/eau de mer,
 Dans ces systèmes les daurades royales atteignent la première taille commerciale (350
g) dans 20 mois
 dans les systèmes extensifs, soit des aliments sont apportés en complément de la
nourriture naturelle disponible
2éme cycle de production :

2
Ce cycle est divisé en deux parties :

 Production des juvéniles en écloserie :


 la majorité de la production de dorades provient de juvéniles élevés dans des écloseries

 les poissons adultes sont préparés pour la reproduction en contrôlant l’exposition


à la lumière du jour et la température.
 le mâle féconde les œufs de la femelle, qui flottent à la surface de l’eau. les œufs sont ensuite
recueillis et transférés dans des bassins d’incubation, où ils éclosent 48 heures plus tard.
 après trois ou quatre jours, les larves auront absorbé leur sac vitellin et pourront commencer à se
nourrir: d’abord avec des algues microscopiques et du zooplancton, ensuite avec
de l’artémie et enfin avec des aliments inertes à forte teneur en protéines.

 GROSSISSEMENT EN FERMES PISCICOLES :


Dans ce cas on a une pisciculture intensive :

 Les phases de pré-grossissement et grossissement intensives de la daurade royale peuvent être


réalisées dans des installations à terre avec des bacs rectangulaires en béton qui varient en taille
(200–3000 m3) selon la taille des poissons et de la production demandée. Le grossissement peut aussi
se faire dans des cages en mer, dans des sites abrités ou semi-exposés (cages flottantes) ou
totalement exposés (cages semi-submersibles ou submersibles)

  En moyenne, les plus grands juvéniles (10 g) atteignent la première taille commerciale (350–400 g)
dans les environs d’une année, alors que de plus petits juvéniles (5) atteignent la même taille en 16
mois.

3
Préparé par :
Oussama Ouakrim